Accueil (Editorial)        Qui est Hubertelie?        Plan du site        Vidéos        Livres PDF

La paléontologie, l'anthropologie
et l'histoire du monde

A un chrétien, au sujet des dinosaures,
de la paléontologie, de l'anthropologie,
et de l'histoire du monde

Sommaire:

Voir aussi:

Introduction: De la Parole de Dieu à la Science de Dieu

Icone PDF

Cliquez ici ou sur les icones ci-dessus
pour télécharger la version PDF du présent document.

Ce document est adressé à un frère chrétien, dont l'identité importe peu, ce qui fait que tout chrétien et toute chrétienne peut considérer que c'est à lui à elle que c'est adressé, et au-delà des chrétiens, c'est adressé à tous.

En effet, le document contient des informations très importantes sur la thématique indiquée dans le titre, à savoir les dinosaures, la paléontologie, l'anthropologie et l'histoire du monde. C'est un angle de vue et une vérité fondamentale, telle qu'on n'a pas l'habitude de l'entendre dans ce monde. En tout cas je ne n'ai jamais entendu dire les choses de cette façon, sinon, évidemment, je n'écrirais pas ce document pour apporter cet éclairage.

Je suis chrétien, mathématicien et physicien, j'introduis un nouveau paradigme scientifique: la Science de l'Univers TOTAL. Une idée éminemment fausse en ce monde est que Dieu (ou en tout cas la notion de DIEU, d'un Etre Suprême), est inconnaissable scientifiquement, et même est non-définissable scientifiquement. Quelle fausseté!

Un corollaire de la fausseté que je viens de présenter (corollaire lui aussi très savamment entretenu depuis que le monde est monde) est qu'un scientifique est dans le meilleur des cas obligé d'être agnostique, et dans le pire des cas athée, et comme on peut le constater, c'est le cas de la plupart des scientifiques de nos jours. Un scientifique chrétien ou croyant est alors dans ces conditions comme une « anomalie ». Et pourtant.... On y reviendra. 

Pour l'instant, continuons de présenter les raisons qui ont motivé ce document, notamment le frère chrétien dont je parle. Il a publié sur sa chaîne Youtube une vidéo avec la tête d'un dinosaure, vidéo dans laquelle le message central est que la théorie de l'évolution est fausse (et là il a raison, cette théorie est très fausse, mais le frère « prouve » cette fausseté avec les erreurs classiques des créationnistes purs et durs, qui opposent évolution et création, alors que les deux liées comme le temps et l'instant, ou ensemble et élément). Il explique aussi que les dinosaures n'ont jamais existé, et soutient que c'est incompatible avec la Bible ou la Genèse (mais là encore c'est une erreur classique, due à une mauvaise compréhension de la Bible).

Le frère, avec une bonne volonté d'éclairer dont on ne peut pas douter, entend défendre la Bible et mettre en garde les chrétiens sur les mensonges de Satan. Mais, comme beaucoup, il tombe sans le savoir dans un grand piège du même Satan, qui fait passer la Bible, la Parole de Dieu, pour un livre anti-scientifique, alors que Dieu est la Science même, et le temps est venu de comprendre pourquoi. Malgré les apparences la Bible est un livre de Science, son langage est juste différent, et le moment est venu de dire les choses avec les mots de notre temps. Il faut maintenant distinguer la Science de Dieu des sciences du Diable. Celles-ci régnaient, parce qu'on ignorait la Science de Dieu.

Il n'a jamais été question que la Parole de Dieu reste figée dans le temps. On avait l'Ancien Testament, puis le Nouveau Testament. On n'aurait pas cela si la Parole de Dieu ne devait pas progresser. Mais parce que le «Nouveau Testament » (ou « nouvelle alliance ») a été nommé comme tel à son époque, beaucoup de chrétiens commettent l'erreur de penser que 2000 après Jésus et les apôtres, plus rien de nouveau sur Dieu ne doit survenir dans le monde.

Mais c'est exactement la même erreur que beaucoup de juifs ont commise il y a 2000 ans, et aujourd'hui encore ils attendent la première venue du Messie, tandis que les chrétiens attendent sa seconde venue. Pour les juifs, toute la révélation sur Dieu se trouve dans l'Ancien Testament, et ils ont brodé autour de cet Ancien Testament le Talmud et tous les écrits formant le judaïsme. Les chrétiens commettent exactement la même erreur avec le Nouveau Testament en raisonnant comme ils raisonnent. Ils empêchent l'entrée dans l'ère du Troisième Testament, ère qui commence grosso modo avec le troisième millénaire, avec l'année 2000 donc. Autrement dit, ils se préparent mal pour le retour du Christ et pour l'entrée dans ce qu'il a appelé le « Royaume des cieux » (Matthieu 5: 1-12), en langage moderne: la Civilisation de l'Univers TOTAL.

Les chrétiens sont donc en train de manquer la révélation divine pour leur époque, donc le programme divin pour leur époque, qui est tout simplement l'accomplissement de tout ce qui est écrit dans l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, bref dans toute la Bible. Pendant qu'ils restent bloqués à la révélation d'il y a 2000 ans, le Diable les prend de vitesse et avance à grands pas dans son « Nouvel Ordre Mondial ». Si l'ère du Nouveau Testament est l'ère du Fils de Dieu, l'ère du Troisième Testament, le troisième millénaire donc, est l'ère de l'Esprit de Dieu, de la Révélation finale, chose que les chrétiens n'ont pas encore compris. La Bête immonde est sur le point de marquer le monde entier par ses puces RFID (Apocalypse 13 : 11-18), Lucifer et les lucifériens de toutes les espèces, Satan et les satanistes de tous bords, le Serpent de la Genèse et le Dragon de l'Apocalypse (Apocalypse 12 : 7-12 ; 20 : 1-3), sont en train de bloquer au maximum l'Esprit Saint dans son opération de délivrance finale. Mais les chrétiens, eux, restent bloqués dans les schémas de pensée d'il y a 2000 ans, ils font une lecture de la Bible à peine plus avancée qu'au temps des apôtres.

Et en même temps aussi, comme Jésus l'a annoncé, le Corps du Christ ou l'Eglise du Christ est infiltré entre autres par la franc-maçonnerie, elle est infestée par tout un tas de faux-prophètes, de faux pasteurs (comme récemment Billy Graham qui vient de décéder) très charismatiques, qui oeuvrent en fait pour le Nouvel Ordre Mondial de Lucifer, et qui drainent des foules et des foules vers l'erreur et la perdition. Et pendant ce temps l'Esprit Saint, l'Esprit de la Vérité, qui travaille pour l'enlèvement des chrétiens (1 Thessaloniciens 4 : 15-17) avant que le feu du jugement s'abatte sur le système du Diable, a du mal à se faire entendre par les chrétiens.

Après cette introduction, le lecteur et la lectrice verra dans le prochain sous-titre le texte adressé à ce frère qui se définit comme ayant un « ministère prophétique ». Mais comme c'est très souvent le cas, il ne discerne pas du tout la voix de l'Esprit Saint, lui qui est pourtant censé « prophétiser » avec l'Esprit de Dieu.

Voilà donc la situation. A l'ère de l'information et de l’informatique, à l'ère d'internet, de Youtube, etc., on utilise les mots bibliques (donc les mots anciens), on parle de Dieu sans savoir ce qu'il faut entendre maintenant par là à notre époque, on parle de Jésus sans vraiment le connaître ou reconnaître les personnes qui ont sa Pensée, on parle de l'Esprit de Dieu sans savoir ce que cela veut dire. Le but n'est pas du tout de désavouer ce frère, encore moins de le condamner, mais simplement, encore et encore de sonner de la trompette de la vérité, d'apporter la lumière qui doit être apportée sur Dieu.

Le temps est venu de comprendre la véracité de l'idée suivante, souvent attribuée à Louis Pasteur: « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup de science y ramène ».

Si la tendance des scientifiques de nos jours est d'être en majorité « athées » ou « agnostiques », ce n'est pas parce que Dieu est inconnaissable ou non-définissable scientifiquement. C'est encore moins parce que la science aurait « prouvé » que Dieu n'existe pas, un autre mensonge et vrai mythe très répandu, une vraie « fake information », une vraie « fake news ». Car, bien au contraire, cela fait déjà au moins un siècle que la science a tous les outils et tous les concepts plus que nécessaires pour définir correctement la notion de « DIEU », et découvrir Dieu scientifiquement.

Par exemple, Dieu est devenu facile à définir en mathématiques, depuis l'introduction de la théorie des ensembles par Georg Cantor en 1882. Mais si cela n'a pas été fait jusqu'ici, c'est parce que les esprits de négation derrière les sciences de ce monde ne le veulent pas. Tous les problèmes de la théorie des ensembles, la crise des fondements des mathématiques survenus à la fin du XIXème siècle et dans les premières décennies du XXème siècle, les fameux paradoxes comme par exemple les paradoxe de Russell, de Burali-Forti, etc., sans parler du paradoxe de Löwenhein-Skolem ou des théorèmes d'incomplétude de Gödel, étaient en réalité la manière dont la question de Dieu se posait en pleines mathématiques.

On a prétendu avoir « résolu » ces problèmes, mais en réalité on n'a fait que les déplacer par des artifices de l'axiomatique. On a par les axiomes créé un cadre pour les mathématiques (comme par exemple la théorie axiomatique des ensembles de Zermelo-Fraenkel appelée ZF) où ces problèmes ne se posent plus. Mais ils ne sont pas résolus de manière absolue, car ils continuent à se poser dans le domaine métamathématique. Et en plus, dans le domaine axiomatisé que l'on croit débarrassés de ces problèmes fondamentaux, ils subsistent sous des formes diverses, très souvent déguisés sous la forme de « théorèmes de non-existence » ou de « théorèmes d'impossibilité », preuves que finalement les problèmes de fond n'ont toujours pas été résolus. Voici un exemple bien connu de la manifestation de ces « théorèmes de non-existence » ou de « théorèmes d'impossibilité » :

Le théorème qui dit donc que « l'inverse de 0 pour la multiplication n'existe pas ». Autrement dit, c'est la très classique dite « impossibilité » de diviser par 0, qui est l'un des plus grands mensonges scientifiques. Beaucoup de scientifiques sincères de tous les temps ont participé sans le savoir à ce mensonge, que beaucoup d'autres après eux perpétuent sans forcément s'en rendre compte. Ils ne réalisent même pas l'importance de l'existence du résultat de la division par 0, résultat que les images ci-dessus nient, et qui est tout simplement l'Infini Oméga. Car Zéro est l'Alpha et l'Infini est l'Oméga. C'est donc la question de l'Alpha et l'Oméga, tel qu'elle se pose en sciences.

On prétend donc avoir résolu les problèmes de la théorie des ensembles, qui sont les problèmes des mathématiques et des sciences, mais on ne les a pas résolus, la preuve! Car très souvent, comme dans cet exemple emblématique, ces problèmes, par les artifices de l'axiomatique, sont simplement déguisés en « théorèmes de non-existence » ou de « théorèmes d'impossibilité ». Autrement dit, ce qu'on appelle souvent « avoir résolu un problème », c'est nier l'existence ou la possibilité de l'objet scientifique concerné par le problème, ici l'Infini Oméga. Cela revient à casser le thermomètre qui indique la fièvre, et à dire que comme il n'y a plus d'indication de fièvre, la fièvre a disparu.

Tous ces problèmes signifient qu'il faut changer de logique scientifique pour que les êtres qui frappent à la porte de la science pour faire désormais partie des objets scientifiques, puissent être traités scientifiquement. Et c'est Dieu tout simplement qui indique par là que le temps est venu pour lui de ne plus être relégué seulement à la philosophie, à la religion, à la croyance et à la foi, mais de devenir un être scientifique, l'Etre scientifique par excellence même, car on parle de l'Etre Suprême, l'Etre Infini, l'Alpha et l'Oméga (Apocalypse 1 : 8 ; 21 : 13 ; 22 : 13).

La déclaration : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup de science y ramène » est très vraie! C'est plus que jamais un mensonge de faire croire le contraire, c'est cela la vraie croyance, elle est du côté de la science actuelle, tandis que Dieu devient la Science, la vraie. Au troisième millénaire, avec tous les outils et les concepts qu'on a, il n'y a que l'embarras de choix sur la manière de définir Dieu scientifiquement. Je viens de parler de la théorie des ensembles, ou de la théorie des nombres (à ne pas confondre avec la numérologie, s'il vous plaît), mais c'est la même chose en physique, avec la notion d'énergie (depuis par exemple la relativité et: E = mc2), avec la notion d'Univers et aussi avec la découverte des galaxies, de la nature des étoiles, pour parler de l'infiniment grand. Et côté infiniment petit, on a les atomes, les particules, et la très importante physique quantique qui traite de ces domaines. Et au troisième millénaire, à l'ère de l'informatique, on a aussi la notion d'information, etc.. Comme en théorie des ensembles, où l'on peut maintenant définir Dieu ou l'Etre Suprême comme étant simplement l'Ensemble de toutes les choses et de tous les êtres, toutes les notions modernes que je viens de lister et une infinité d'autres, permettent de donner des définitions équivalentes de la même notion de Dieu, c'est-à-dire la notion d'Etre Suprême.

C'est donc un grand mensonge de continuer à faire croire le contraire, et si beaucoup de scientifiques de nos jours sont athées ou agnostiques, ce n'est plus parce que Dieu est inconnaissable scientifiquement. C'est parce que l'Esprit du Mensonge et de la Désinformation, le Serpent d'Eden, est lui aussi plus que jamais à l'oeuvre dans le monde (Jean 8: 44 ; Apocalypse 12: 7-12).

A notre époque, ce ne sont pas les scientifiques qui parlent de Dieu ou évoquent l'idée comme une possibilité scientifique, qui sont une anomalie, mais en fait tous ceux qui n'en parlent pas, et il y a pléthore! Dans l'antiquité grecque, rares étaient les mathématiciens et les scientifiques qui étaient vraiment athées, au sens où on l'entend aujourd'hui, c'est-à-dire dépourvus de toute forme de spiritualité. Il suffit de voir le panthéon grec pour s'en convaincre. Il est absolument inutile de dresser la liste de ce qu'on appelle les divinités de la « mythologie » grecque, dont souvent les noms ont très largement influencé les termes scientifiques, comme par exemple « Chronos » pour la chronologie ou le temps. Personnellement, pour ma culture, je ne connais que les principales divinités grecques, et je n'ai jamais pu maîtriser les méandres des intrigues concernant ces divinités, qui ne sont pas si « mythologiques » que cela, car derrière ces prétendus « mythes » se cachent des réalités et des entités connues des initiés.... Et le mot « mythologie » lui-même est une invention moderne, car allez dire aux grecs de l'époque que ce dont ils parlaient étaient des « mythes » ou des « légendes ».

Même remarque pour les panthéons des autres civilisations, comme Rome, la Médie-Perse, Babylone, l'Assyrie ou l'Egypte, sans parler de l'Inde, des Incas ou des Mayas. Oui, allez leur dire que leurs divinités sont des « mythes », et que leurs prêtres étaient des « idiots » qui perdaient leurs temps dans les temples et monuments gigantesques consacrés aux cultes et aux sacrifices pour ces divinités.

Dans ces conditions on comprend évidemment que, dans le passé, rares étaient les scientifiques qui étaient vraiment athées, au sens de ce mot aujourd'hui. Et les gens de l'époque n'étaient pas moins intelligents que ceux d'aujourd'hui, ils savaient de quoi ils parlaient. Mais seulement, bien plus que dans ces époques-là, notre époque est une époque de mensonges et de désinformations, de manière générale, et scientifique en particulier.

Les cultures du passé ont encore une influence de nos jours. En comparaison, je vous défie de nous faire savoir quel est le panthéon de la civilisation française, par exemple....

Macron devant Pyramide Louvre

Mars 2018: l'actuel président français Emmanuel Macron,
devant la Pyramide du Louvre, le soir de son « élection » en 2017.

Je vous défie donc de citer des divinités françaises, dont on puisse dire qu'elles constituent son panthéon, comme le panthéon égyptien ou grec. Des divinités, les gaulois devaient en avoir, sans doute. Mais est-ce que le français ou la française standard les connaît? A plus forte raison le monde. Oui, bien sûr, il y a un monument à Paris appelé le Panthéon. Et il y a la Pyramide du Louvre, etc.

Mais c'est plus que jamais le panthéon luciférien, le panthéon franc-maçon, le panthéon « franc-macron », et les nouveaux « fils des dieux » (fils de Lucifer) sont les pharaons « Toutan-macron ». Ces divinités modernes, en chair et en os, beaucoup les connaissent, et pas qu'en France.... C'est l'ère donc du mensonge et de la désinformation, qui sont portés à l'apothéose, l'ère de la grande manipulation des esprits, l'ère où la vérité est appelée « fake news » et où le mensonge du Serpent d'Eden (Genèse 3 : 1-5) est plus que jamais appelé la « vérité ». En politique comme en science.

Pour ce qui est de la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu, et de toute la lumière scientifique qu'elle apporte aussi sur la question du Diable (Lucifer ou Satan donc), nous n'entrerons pas dans les détails ce petit document. Car tout cela est amplement développé dans les livres:
→ L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga;
→ L'Univers TOTAL et les nombres omégaréels;
→ La Franc-maçonnerie et l'Eglise catholique, les deux faces de Lucifer;
→ A Laura Marie, pour l'Ascension et la Timeline divines;
→ A Georges Nama de Jésus-Christ TV, pour la Dernière trompette.

Il convient peut-être de préciser que Georges Nama n'est pas le frère chrétien dont je parle depuis le début. Mais bon, lui non plus, malgré sa sincérité, n'est pas très ouvert à une nouvelle vision de Dieu, de Jésus-Christ, de l'Esprit de Dieu, et de la Bible.

Et maintenant, voici le texte écrit pour le frère dont je parle, texte adapté pour le grand public. Pas un « frère » comme les francs-maçons s'appellent entre eux, mais le frère chrétien. Sous l'aveuglement de Lucifer, il a botté en touche ce texte, il n'a pas discerné l'Esprit de la Vérité. Dommage.

Ce texte devient donc celui de tous les frères et sœurs en Christ, et au-delà d'eux, il est adressé au grand public. Voici des vérités sur les dinosaures, la théorie de l'évolution, la paléontologie, l'anthropologie et l'histoire du monde, à la lumière maintenant de la Science de Dieu. Les vérités telles qu'on ne les dit pas en ce monde.

Partagez et faites circuler le présent document, pendant qu'il est encore temps de le faire...

L'évolution, les dinosaures, etc., c'est faux,
mais pas au sens où vous l'entendez

Icone PDF

Cliquez ici ou sur les icones ci-dessus
pour télécharger la version PDF du présent document.

C'est tout à fait vrai, frère, ce que tu expliques concernant les dinosaures. Il y a une incompatibilité entre la Genèse et la Parole de Dieu en général, avec la paléontologie et l’anthropologie actuelles, la théorie de l'évolution (surtout au sens darwinien du terme).

Et plus généralement encore la Bible est incompatible avec les paradigmes scientifiques actuels. Ou plutôt ce sont ces paradigmes qui sont incompatibles avec la Parole de Dieu et la lumière divine. Car la thématique que tu abordes dans ta vidéo s'inscrit dans un contexte idéologique global du monde actuel, qui est faux. Cette idéologie globale est l'oeuvre du Serpent d'Eden, c'est-à-dire Satan. Tu soulignes tout ça dans ton ministère prophétique. Là, OK, pas de problème.

Mais tu as besoin d'une « petite » lumière supplémentaire pour ton ministère, qui profitera à d'autres chrétiens et même au-delà. J'aimerais donc juste préciser qu'il y a des choses qui échappent aux chrétiens, ils commettent des erreurs dans leurs raisonnements, erreurs qui dénotent d'une certaine incompréhension de la Bible. Et en raisonnant ainsi, ils font sans le savoir du tort à la Bible et permettent justement au même Satan et aux siens de faire passer la Bible pour un livre anti-scientifique, alors que la Parole de Dieu est le fondement même de la vraie Science, la Science de l'Univers TOTAL ou Science de Dieu, celle qu'il accorde à son serviteur de faire connaître au monde, et c'est ce serviteur qui vous parle.

A propos du sujet de l'évolution et des dinosaures, je te propose juste une image, qui résume tout ce que je vais expliquer par la suite:

Par cette image j'entends juste faire comprendre que l'incompatibilité entre la Bible et la paléontologie, l'anthropologie et l'évolution darwinienne ou apparentées, n'est pas là où vous pensez. Là où se situe l'erreur fondamentale dans vos raisonnements est que vous oubliez quelque chose d'extrêmement important dans la Genèse, fait qui change complètement la donne. C'est tout simplement Genèse chapitre 3, à savoir le péché et la CHUTE d'Adam et Eve. Eh oui, vous oubliez ça, et pourtant c'est la clef de toute la question!

Et qui dit CHUTE dit chute dans un monde qui n'est plus le monde divin, le monde originel, dont parlent les chapitres 1 et 2 de la Genèse. Adam et Eve, par leur péché et leur pacte avec le Serpent ou le Reptile, ont chuté dans le monde du Serpent, le monde du Reptile donc, le monde de Satan, et donc le monde des dinosaures entre autres! C'est ce que j'appelle l'Univers de Négation ou le monde de Négation, ce qui veut dire aussi l'Univers du Mensonge, le monde du Mensonge, le monde du Diable quoi, qui n'est plus le monde originel. C'est ici le point clef, mes frères.

Quand Genèse 3: 1-24 dit que Dieu a chassé Adam et Eve du paradis, pour qu'ils connaissent désormais un monde de ronces, de pénibilité et de la mort, c'est plus qu'une affaire de perdre un jardin de fruits délicieux. Derrière ces mots simples de la Genèse se cache l'idée que TOUT a changé à partir de ce moment, l'univers, le monde, a changé, ainsi que sa nature et son fonctionnement.

En Romains 8: 19-22, Paul dit que TOUTE LA CREATION a changé et est devenue négative, donc est devenue un univers de Négation. A partir de ce moment de la chute donc, TOUT est inversé, tout est faussé, le temps est faussé, l'histoire est faussée, la science est faussée, etc., d'où la nécessité de la Parole de Dieu pour rétablir la vérité.

Du point de vue de Dieu (l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, l'ETRE TOTAL, l'Etre Suprême), il y a les paradis et les enfers, c'est-à-dire les mondes divins et les mondes coupés de Dieu (les mondes de Négation), les mondes hauts et les mondes bas. Ces deux mondes sont symbolisés par les deux arbres du jardin d'Eden, l'arbre de vie pour les mondes divins, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal (arbre de Négation), pour les mondes coupés de Dieu.

Quand on est dans un monde divin et qu'on tombe dans la Négation, c'est-à-dire si l'on nie Dieu en mangeant de l'arbre de la Négation ou le fruit défendu, on tombe alors dans un univers ou monde de Négation, où les choses ne sont plus comme dans le monde divin, et qu'il ne faut plus continuer à voir comme étant le monde de départ. Il ne faut donc surtout plus confondre le monde actuel et le monde originel. C'est ce qui vous échappe et c'est là l'erreur de beaucoup. C'est l'une des vérités les plus cachées par Satan et c'est ce qu'il empêche les chrétiens mais aussi le monde entier de comprendre.

Ainsi donc, les dinosaures, l'évolution, et tout ça, est faux, mais pas au sens où vous l'entendez. Il ne faut pas dire que cela n'a jamais existé, car ils ont bel et bien existé dans ce monde-ci, dans le monde de Négation, le monde du Diable, dans lequel l'homme et la femme sont tombés, pour avoir accepté le pacte avec le Serpent.

Le mensonge du Diable est de faire croire que le monde actuel est le monde normal, qu'il est l'unique monde, là où est notre histoire et nos origines à tous. Il faut juste comprendre que la théorie de l'évolution ne raconte que l'histoire et l'évolution du monde du Diable, des enfants du Diable, de la semence du Serpent, l'ivraie qui s'est mélangée avec le blé, les enfants de Dieu (ce qu'étaient Adam et Eve, avant le péché).

J'irai même plus loin en disant que les "dinosaures" et les reptiles anciens existent encore, mais seulement ils ont évolué, et par leur hybridation avec les vrais humains, les descendants d'Adam et Eve, ils ont aujourd'hui une apparence tout à fait humaine. Ce sont les fameux reptiliens, les Illuminatis, etc., sans parler des francs-maçons. Pas tous, pas ceux de la base de la Pyramide, qui souvent sont des ignorants et sont comme vous. Mais ceux au sommet de la Pyramide, qui connaissent la vérité, les vrais secrets de l'Univers, mais qui ne sont réservés qu'aux initiés, qui sont cachés donc à la masse.

En disant cela, j'inclus la vérité scientifique, et même surtout elle. Même les mathématiques actuelles, pourtant réputées pour être la « science exacte » par excellence, sont fausses dans leurs bases, leurs paradigmes sont faux. Et partant de là, toutes les sciences actuelles, qui reposent sur les mathématiques, héritent de cette fausseté, sans parler de la fausseté de leurs paradigmes propres. Comme exemple les paradigmes de la physique, qui n'a pas attendu les mathématiques pour avoir sa propre vision fausse de l'Univers, ses propres principes, sa propre méthodologie erronée.

Par exemple, ce ne sont pas les mathématiciens qui ont empêché les physiciens de fonder leur science sur le concept d'Univers TOTAL, comme normalement devait le faire une science qui s'est donné pour mission d'étudier l'Univers, de l’infiniment petit (échelle Alpha) à l'infiniment grand (échelle Oméga). Au lieu de cela, la méthodologie expérimentale adoptée ne conduit qu'à la découverte des réalités de NOTRE univers et pas de l'Univers TOTAL. En choisissant une un type de méthodologie expérimentale qui consiste à dire que n'existe ou n'est pas vrai que tout ce qui est postulé et vérifié par l'expérience de l'univers ou de la nature (qui n'est que NOTRE univers et NOTRE nature), on se limite de ce fait à ne découvrir que les réalités de NOTRE univers et n'appeler réalité que celui-ci. C'est la raison pour laquelle l'idée de l'existence d'autres univers met tant de temps à s'imposer.

On en est encore dans la science officielle à se demander si la vie existe ailleurs que sur terre, alors que cela fait des millénaires que la Bible parle d'êtres venus d'ailleurs, d'autres univers, d'autres dimensions ou plans d'existence, les anges donc (Genèse 3: 24; 6: 1-4; 18: 1-33; Luc 1: 11-38; 24: 1-5; etc.). Une telle négation de la part de la science (officielle) de tous ces faits, de tous le témoignages dans toutes les cultures et de tous les temps, est proprement hallucinante! Tous ces hommes et toutes ces femmes seraient donc des idiots qui ne savent pas de quoi ils parlent, dit cette science. Ce n'est pas donc demain la veille qu'une telle science découvrira les réalités de l'Univers TOTAL, concept qu'elle ignore même. La méthodologie actuelle de la physique ne peut permettre de découvrir tout au plus que les réalités de NOTRE univers. Et encore, pas de toutes les réalités de NOTRE univers.

Car il y a beaucoup de réalités de la vie, du monde, qui sont juste sous nos yeux ou font partie de notre expérience (comme par exemple la conscience, l'âme, le fait divin, le fait spirituel, sans parler de tout ce qui est étiqueté « paranormal » ou du phénomène « extraterrestre »), mais que la physique ignore.

Il y a donc les lucifériens et les Illuminatis. Quand on ajoute à cela les anges déchus, les anges du "Dragon" ou du "Serpent ancien", dont la Bible dit qu'ils sont définitivement chassés des cieux et sont maintenant pleinement sur Terre (Apocalypse 12: 7-12; 20: 1-3), c'est le bouquet final. Ce sont ni plus ni moins les fameux extraterrestres dont beaucoup parlent, comme exemple les gris et les reptiliens. Et tout cela circule donc parmi les humains, s'hybrident avec eux depuis pas mal de temps (Genèse 6: 1-4) pour donner des humains-diables ou des humains démons.

Quand par exemple Jésus dans sa parabole du blé et de l'ivraie (Matthieu 13: 24-30, 36-43) parle des "enfants du Diable", ou quand il traite les pharisiens de "progénitures de vipères" (Matthieu 23: 33) ou dit qu'ils ont pour père le Diable (Jean 8: 44), ce n'est pas qu'au sens figuré, car pour beaucoup d'"humains", il faut prendre cela au sens littéral. Ce sont les "enfants des dinosaures" en quelque sorte, et c'est donc de leur origine que la paléontologie, l'anthropologie, la théorie de l'évolution, etc., parlent, et en ce sens ce n'est pas faux. Leurs sciences racontent leur histoire, leur origine, mais seulement ils veulent nous enfoncer dans le crâne que cette origine est aussi la nôtre, puisque eux et leurs sciences nient Dieu (le Dieu de la Genèse) comme il fallait s'y attendre. C'est nous qui ne sommes pas à notre place dans leur monde, car à vrai dire, ils sont les plus nombreux sur Terre, raison pour laquelle Jésus dit que nombreux sont ceux qui vont à la perdition, en comparaison de ceux qui vont à la vie, et qui sont peu nombreux (Matthieu 7: 13-14).

En disant donc qu'ils circulent parmi les humains, c'était vrai au début, après le déluge par exemple, quand la première civilisation du Diable (que certains appellent l'Atlantide) a été rasée par Dieu. Mais les gènes du Serpent, du péché, étaient dans Noé, dans ses enfants, dans leurs femmes, ainsi que dans les animaux. L'ivraie a de nouveau envahi le champ de blé, et maintenant c'est le contraire, ce sont les vrais humains qui sont l'espèce rare, qui circule parmi toute cette progéniture du Diable. Et nous-mêmes, toujours à cause de ce brassage génétique, nous avons été souillés par des gènes du Serpent que nous portons en nous et qui nous fait parfois nous comporter comme des enfants du Diable. C'est cela le péché en nous (Romains 7: 21-25). Sans parler du fait que dans une autre vie nous étions aussi des Adam et des Eve, donc avec notre propre responsabilité. Mais ça, c'est une toute autre histoire, dont le développement nous amènerait loin, très loin.

Malgré tout cela donc, pour ce qui est des vrais chrétiens, nous essayons tant bien que mal de montrer le chemin du Salut et de retour à Dieu par Jésus Christ, à tous ceux qui veulent naître de nouveau, devenir une création nouvelle (Romains 8: 19-23). Car malgré tout, tout est de Dieu (l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga), tous sont les enfants de Dieu, des fils et filles prodigues, plus ou moins perdus.

En conclusion, en défendant donc la Bible, nous défendons juste notre vraie origine, divine, nous travaillons pour retourner dans le monde divin. Cela ne doit en rien signifier de nier la réalité du monde du Diable, du Serpent, et tout ce qui s'y rattache. Ce sont deux choses différentes, et nous devons juste revendiquer notre différence, celle de chrétiens. Posez-vous une simple question: si le monde-ci était le monde de Genèse 1 et 2, alors pourquoi travaillons-nous pour les nouveaux cieux et la nouvelle terre, bref le royaume des cieux dont la Bible parle (2Pierre 3: 13; Apocalypse 21: 1-7)?

Partagez donc, et faites circuler, s'il vous plaît. Votre frère.

Creative Commons           Qui est Hubertelie?           Mentions légales           Contact