Accueil (Editorial)        Qui est Hubertelie?        Plan du site        Vidéos        Livres PDF        Télécharger le site

De la Prière à Dieu
à la Requête à l'Univers TOTAL

L'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU,
est la Grande Machine Informatique,
fonctionnant avec l'Informatique Unaire.
Les Prières à Dieu au sens religieux du terme,
deviennent maintenant les Requêtes à l'Univers TOTAL,
au sens informatique du mot "requête".

Sommaire:

Voir aussi:

Tout le monde ne prie pas Dieu, certes,
mais tout le monde adresse en permanence des requêtes à l'Univers TOTAL!

Requêtes à l'Univers TOTAL

Tout le monde ne prie pas Dieu, certes,
mais tout le monde adresse en permanence des requêtes à l'Univers TOTAL,
car cela fait partie des lois de l'Univers TOTAL, de son fonctionnement.
Et maintenant si l'on prie Dieu et que l'on comprend
que l'Univers TOTAL est la définition scientifique de Dieu,
et que la meilleure manière de prier Dieu c'est de lui adresser des requêtes,
alors c'est parfait, le relation avec Dieu entre dans une nouvelle dimension...

Icone PDF Télécharger en version PDF ce document De la Prière à Dieu à la Requête à l'Univers TOTAL

Quand dans un restaurant nous demandons à un serveur: "Le menu du jour, s'il vous plaît" ou "Un café, je vous prie", nous formulons tout simplement une prière, au sens le plus large du terme. En ce sens-là, nous appelons cela une requête.

Jusqu'à présent on adressait des prières à Dieu (l'Etre Suprême) ou plus généralement à une certaine divinité. Parmi les plus célèbres prières, il y a par exemple la Prière de "Notre Père" (Matthieu 6: 9-13). Prier était donc un acte religieux ou spirituel, au sens habituel de ces termes.

Tout le monde ne priait pas (au sens religieux classique du terme) mais tout le monde, qui que nous soyons, croyant ou athée, nous formulons constamment des requêtes dans l'Univers TOTAL et même inconsciemment à l'Univers TOTAL! Nous demandons constamment quelque chose à des humains, à des animaux, aux choses de la nature.

Requête au volant d'une voiture

Apprenons maintenant à piloter l'Univers TOTAL
comme nous conduisons une voiture,
apprenons à lui adresser des requêtes,
sans oublier le "S'il te plaît", le "Je t'en prie" et le "Merci"...

Quand par exemple au volant de notre voiture nous tournons le volant à droite, nous formulons tout simplement une requête à la voiture et lui disons par ce moyen: "Tourne à droite" (avec ou sans le "s'il te plaît" ou le "je t'en prie")...

Dans ce genre de situation, la requête est habituellement techniquement appelée une "instruction", un "ordre", une "commande" ou "pilotage". En effet, nous commandons la voiture ou lui donnons un ordre, mais pas un sens négatif, impératif, autoritaire, tyrannique ou militaire habituel du terme "commande" ou "ordre" (celui du maître haut perché qui commande un esclave), mais simplement en un sens doux et positif de "demande de service", comme Jésus l'explique magnifiquement bien en Luc 22: 24-27, quand ses disciples se disputaient pour savoir qui était le plus grand, donc le commandeur des autres: "Les rois des nations les commandent en maîtres, et ceux qui ont pouvoir sur elles sont appelés Bienfaiteurs. Mais vous, vous ne devez pas être ainsi. Au contraire, que le plus grand parmi vous devienne comme le plus petit, et celui qui occupe la fonction de chef comme celui qui sert. Car qui est le plus grand, celui qui est servi à table ou celui qui sert? N’est-ce pas celui qui est servi à table ? Mais moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert."

C'est dans cet esprit positif, celui de la Civilisation de l'Univers TOTAL, celui d'un Monde Service et de Rôle, que nous conduisons en fait une voiture. Nous lui demandons constamment son service, nous lui faisons savoir notre volonté, notre requête. Nous lui donnons des instructions, nous la pilotons, et elle obéit sagement, elle nous rend son service. Elle accélère quand nous appuyons sur l'accélérateur, et elle freine quand nous appuyons sur la pédale de frein. Elle exécute en permanence nos requêtes, jusqu'au jour peut-être cela ne marchera pas, les freins lâcheront par exemple, et nous découvrons que la voiture elle aussi avait son mot à dire quand lui donnions des ordres, qui sont simplement des requêtes qu'elle exauçait, parce que les lois de l'Univers TOTAL font qu'elle obéit.

C'est connu, nous avons tendance à être agressif au volant et envers les autres usagers de la route, simplement parce que nous conduisons déjà notre voiture avec un mauvais état d'esprit (sans en être forcément conscient), nous sommes à chaque instant agressif avec notre voiture qui nous conduit et qui a notre vie sous sa responsabilité (si nous lui demandons de freiner devant un danger et qu'elle ne freine pas, nous comprenons alors que notre vie est entre ses mains...) et ne lui disons pas "merci" pour son service. Mais si nous conduisons notre voiture dans cet esprit positif de requête à l'Univers TOTAL, nous n'avons pas besoin de lui dire constamment "S'il te plaît", "Je t'en prie" et "Merci" quand elle obéit et nous rend le service demandé, car en fait c'est sous-entendu dans l'état d'esprit avec lequel nous la conduisons.

De la même façon, quand nous nous adressons à des personnes dans cet état d'esprit positif, elles sentent que le "S'il te plaît", le "Je t'en prie" et le "Merci" est sous-entendu dans notre manière de leur parler, quand nous leur adressons des requêtes, quand nous sollicitons leur service. C'est plus une question d'état d'esprit que de mots en fait (voir Le Mystère de la Négation: la clef de la compréhension de la Psyché et du Monde).

Autrement dit donc, chaque fois que nous adressons des requêtes à la voiture, aux humains, au choses, nous les adressons en fait à l'Univers TOTAL, qui les exauce, jusqu'au moment où pour une raison ou une autre il n'exauce pas la requête. Oui, tout le monde ne priait pas consciemment Dieu (au sens religieux du terme prière) mais tout le monde, sans exception adresse en permanence des requêtes à l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU. C'est obligé, cela fait partie du Fonctionnement même de l'Univers TOTAL, c'est ce Fonctionnement que nous devons comprendre aujourd'hui, et voir la question des "prières" sous tout un nouveau jour.

L'Univers TOTAL, le Grand Serveur qui exécute toutes nos requêtes

Nous allons découvrir une ressource extraordinaire que nous avions à notre disposition, plus qu'une simple ressource, mais un grand pouvoir, celui de faire des requêtes à l'Univers TOTAL, de lui donner des ordres (au sens de demande de service expliqué plus faut)ou des instructions, de formuler des commandes, pour qu'il fonctionne comme nous voulons qu'il fonctionne, pour qu'il nous serve ce que nous voulons qu'il nous serve, pour qu'il crée ce que nous voulons voir exister. Nous avions ce formidable pouvoir sans en être conscient, nous l'utilisions souvent sans même savoir que c'est à l'Univers TOTAL que nous nous adressions en fait, et donc souvent nous ne prenions même pas la peine de dire "S'il te plaît" ou "Je t'en prie" quand nous donnions des ordres, et nous ne disions même pas "Merci" quand il exécutait nos requêtes. Cela semblait normal, cela semblait aller de soi.

Nous n'exploitions pas tout le pouvoir que nous donne l'Univers TOTAL, ce pouvoir était bridé parce que nous étions "mal poli", nous pensions que tout nous était dû, nous donnions constamment des ordres à l'Univers TOTAL comme à une chose ou à un être insignifiant. Dans le meilleur des cas, nous ignorions la réalité de l'Univers et des choses (et là il pardonne largement), et dansle pire des cas nous niions l'Univers TOTAL! Si nous étions dans l'ignorance, alors l'occasion nous est maintenant donnée de soigner notre ignorance et de découvrir l'extraordinaire pouvoir que nous avions de faire fonctionner l'Univers TOTAL pour nous comme nous voulons qu'il fonctionne. Et si nous niions l'Univers TOTAL encouragés à partir de maintenant de cesser cette Négation, c'est tout simplement une requête que je formule en votre direction, et j'atoute "S'il vous plaît" ou même "Je vous prie"...

Aujourd'hui, au troisième millénaire, avec le Paradigme de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, la notion de "prière" va entrer dans une nouvelle dimension, on va comprendre maintenant et enfin ce qu'est exactement la "prière" et pourquoi il faut prier. Ce n'est plus une question de religion au sens habituel de ce terme, mais une question liée à la nature et au fonctionnement de l'Univers, en l'occurrence l'Univers TOTAL. Au lieu du mot "Prière", nous parlons maintenant de "Requête", au sens informatique du terme, comme par exemple on parle de "requête SQL" (requête de base de données) ou de "requête adressée à un serveur".

Ere de l'INFORMATION

A l'ère de l'Information, nous découvrons qu'à l'échelle la plus fondamentale,
tout dans l'Univers TOTAL est de l'information pure, l'information unaire.
L'Univers TOTAL est la Grande Machine Informatique, une Machine Vivante, le grand Serveur.
Nous faisons partie de cette Machine, exactement comme un ordinateur fait partie d'un réseau,
par exemple comme le fait d'être relié au réseau qu'est internet.
Et comme nous le savons, un ordinateur relié à un serveur interagit avec le serveur,
il émet des requêtes (comme par exemple les requêtes à une base de données),
requêtes qui peuvent être acceptées, rejetées ou mises en attente.
Nous avons cette immense possibilité d'interagir avec l'Univers TOTAL,
d'obtenir de lui qu'il fonctionne pour vous comme nous le voulons.
Ne nous en privons plus maintenant que nous le savons,
et surtout, faisons-en bon usage!

Au troisième millénaire, à l'ère de l'INFORMATION, nous decouvrons que tout dans l'Univers TOTAL est de l'information au niveau le plus fondamentale. L'Univers TOTAL est la Grande Machine Informatique, il fonctionne avec l'Informatique Unaire. Au niveau le plus fondamental donc, tout dans l'Univers TOTAL est donc une affaire d'information, de code, et en particulier notre pensée, notre esprit. L'Univers TOTAL est tout simplement le grand Serveur et nous devons nous voir, nous et notre cerveau, comme un ordinateur vivant relié à ce Serveur, et qui doit lui adresser des requêtes, au sens le plus informatique du termes donc.

Notre cerveau, notre pensée, notre esprit, a un pouvoir immense que nous ne soupçonnions pas, parce que nous étions déconnecté de l'Univers TOTAL (le Secret de ce pouvoir), nous étions en état de Négation de l'Univers TOTAL.

Du coup, ce sont les esprits de Négation de l'Univers TOTAL, qui bien souvent étaient conscients de ce pouvoir (et en faisaient usage de manière occulte, spirite ou ésotérique) qui dominaient notre réalité, notre monde, notre univers, qui faisaient que notre monde est ce qu'il est, c'est-à-dire contraire aux valeurs fondamentales de l'Univers TOTAL, les valeurs de l'Alternation, les valeurs POSITIVES.

Changeons le monde en adressant à l'Univers TOTAL des requêtes positives

L'Univers TOTAL est fondamentalement impartial, il exauce toutes les requêtes, positives ou négatives, oui toutes, sans aucune exception! Mais seulement, une requête peut se heurter à une contre-requête, celle d'un autre dans l'Univers TOTAL. Si notre requête est comparée au nombre +5, la requête opposée est comparée à -5. Et comme l'Univers TOTAL excécute sans faute les deux, notre requête est annulée par la requête négative, et nous avons le sentiment que notre requête n'est pas exaucée, qu'elle est sa effet, que cela ne sert à rien de prier, etc., parce que cela reste des voeux pieux. Et pourtant notre requête a bel et bien été exaucée, mais seulement elle a rencontré une contre-requête venant de loin dans l'Univers TOTAL ou (c'est plus souvent le cas) venant de notre environnement immédiat, de quelqu'un de notre monde, de notre univers.

La situation est comme un ensemble de pagayeurs dans un bateau. Chacun, par la force de sa pagaie, a le pouvoir de faire avancer le bateau dans la direction qu'il veut. Si tous sont en harmonie ou synchronisés, ils font avancer le bateau dans la direction décidée par tous, et la bateau avance très vite. Et sans ce cas, chacun a l'impression d'avoir une force phénoménale, qui fait filer le bateau comme une flèche dans la direction voulue. Oui, dans cette situation, chacun devient très puissant, car sa puissance est amplifiée par les autres membres du groupe!

Alternation

L' Alternation, la Nature et le Fonctionnement NORMAL de l'Univers TOTAL
L'Union fait toujours la Force, ceux qui sont en harmonie avec l'Univers TOTAL
sont potentiellement plus forts que ceux qui le nient.
Il n'y a que s'ils renoncent à leur pouvoir
ou, pire, s'ils nient l'Univers TOTAL, qu'ils font la force de la Négation...

Mais si c'est le chaos, si chacun pagaie dans un sens, et d'autres dans le sens contraire, et d'autre dans le sens latéral, et d'autres encore dans le sens latéral contraire, etc. le bateau peut rester sur place, car chaque requête (chaque coup de pagaie) rencontre une requête contraire et est annulée par elle, et vice-versa. Chacun peut avoir l'impression que sa requête ne sert à rien, qu'elle est sans effet, qu'il est totalement impuissant, alors que ce n'est pas du tout le cas! Sa requête sert toujours, elle a toujours de l'effet, mais seulement chacun est rendu impuissant par les autres. Et si ceux qui n'ont pas compris cela baissent les bras et cessent de pagayer, ce sont les "malins" qui ont compris cela et qui s'entendent pour faire avancer le bateau dans leur sens, qui l'emportent. Et c'est dommage pour eux si ces "malins" ont l'intention de conduire le groupe dans une chute, comme les chutes du Niagara.

C'est exactement ainsi qu'est l'Univers TOTAL, c'est ainsi notre univers, notre monde. Ceux qui sont en harmonie avec l'Univers TOTAL sont toujours potentiellement plus forts que ceux qui le nient (donc émettent des requêtes négatives dans l'Univers TOTAL, engendrent un fonctionnement négatif de la Machine en un point considéré ou dans un monde donné), car ceux qui le nient sont dans un Paradoxe qui est comme scier la branche sur laquelle on est assis.

Mystère de la Négation

La Négation de l'Univers TOTAL, le Problème fondamental,
la racine de tous les problèmes de l'Univers, de tous les maux du monde.

Si nous n'avons pas compris que nous avons le pouvoir de le faire aller où nous le voulons, ce sont les êtres négatifs de notre monde ou de notre univers qui font fonctionner le monde comme ils veulent. Comme les requêtes de nature négatives qu'ils éméttaient constamment ne rencontraient aucune ou pas suffisamment de requêtes positives pour faire contre-poids ou même inverser la tendance, c'est leur fonctionnement qui domine, ils impriment localement un fonctionnement négatif de l'Univers TOTAL. Si donc nous avons maintenant compris cela et si nous voulons un autre monde que le monde présent, alors ne nous privons plus de notre pouvoir de changer le monde par nos requêtes à l'Univers TOTAL!

Les secrets que les forces de Négation ont toujours cachés dans notre monde, ce qu'ils sont toujours empêché le plus grand nombre de savoir (les maintenant dans l'ignorance pour qu'ils exercent leur pouvoir sur le monde) est maintenant révélé. Faites passer l'INFORMATION au plus grand nombre, et très vite. Changeons le monde par nos requêtes à l'Univers TOTAL, requête qu'il exauce toujours!

"Si vous avez de la foi gros comme un grain de moutarde, vous direz à cette montagne: ‘Transporte-toi d’ici à là-bas’, et elle s’y transportera; et rien ne vous sera impossible." (Matthieu 17: 20)

"Continuez à demander, et on vous donnera; continuez à chercher, et vous trouverez; continuez à frapper, et on vous ouvrira. Car tout homme qui demande reçoit, et tout homme qui cherche trouve, et à tout homme qui frappe on ouvrira. En effet, quel est parmi vous le père qui, si son fils lui demande un poisson, pourrait lui remettre un serpent au lieu d’un poisson? Ou bien, s’il demande aussi un œuf, lui remettra un scorpion? Si donc vous, bien que vous soyez méchants, vous savez donner des dons qui sont bons à vos enfants, combien plus le Père au ciel donnera-t-il de le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent!" (Luc 11: 9-13)

Icone PDF Télécharger en version PDF ce document De la Prière à Dieu à la Requête à l'Univers TOTAL

Voir aussi:

Creative Commons           Qui est Hubertelie?           Mentions légales           Contact