Logo HubertelieubertElie
hubertelie.com  Français-English
L'Univers fractal

Science de l'Existence

ou Théorie universelle des ensembles ou Théorie de l'Universalité
Nouvelle Science, nouvelle vision du Monde, de l'Existence, de l'Univers, de la Nature, de la Vie, de Dieu
Accueil > Science Nouvelle > Science de l'Univers, Physique de toutes les choses > Univers Fractal, Univers-Dieu

Univers Fractal, Univers-Dieu

Ce que la science actuelle appelle l'Univers (avec "U" majuscule)
n'est pas l'Univers TOTAL, mais seulement NOTRE univers.
C'est la raison pour laquelle la science était incapable de traiter la
question de Dieu,
et que l'on affirmait à tort que science et
Dieu n'ont rien à faire ensemble.
Mais c'est dans le Paradigme de l'Univers TOTAL que la science doit être faite.
Et alors dans ce Paradigme, Science et Dieu se rejoignent,
tout simplement parce que
Dieu et Univers se rejoignent.
Plus précisement encore, l'
Univers TOTAL est tout simplement la définition scientifique de Dieu.
En effet, l'
Univers TOTAL a une Structure Fractale.
Cela veut dire que toute chose, tout modèle,
se reproduit indéfiniment dans l'
Univers TOTAL,
à toutes les échelles, de l'Infiniment Petit à l'Infiniment Grand.
Par conséquent, par exemple, dès lors qu'il existe dans l'Univers une chose comme un être humain,
cette chose se reproduit à toutes les échelles, de l'Infiniment Petit à l'Infiniment Grand.
Il existe donc un modèle Infiniment Grand de l'Etre Humain,
Dieu.
Voilà qui donne un sens à la déclaration biblique selon laquelle
Dieu créa l'Homme à son image (Genèse 1: 26-27).

Parlez-en ! pour que que la vision de l'Univers change !

La structure fractale est une loi de l'Univers TOTAL
--> Du chou aux étoiles
--> Univers voyage dans l'Infini, l'Univers à toutes les échelles
-->
Portait de l'Univers TOTAL, portrait de l'Univers-DIEU !
-->
La Fractale, Big Bang et Big Crunch

Les secrets de l'Univers sont dans un simple arbre !
--> La Fractale d'Eden, pour tout comprendre
--> Logique Alternative et Fractale de l'Univers
--> Fractale, Arbre et Ensemble

Documents associés :
L'Univers TOTAL et la question de Dieu
Loi d'Auto-appartenance, ou Loi de la structure fractale
Loi de l'Alpha et de l'Oméga
Loi des Contraires


La struture fractale est une loi de l'Univers TOTAL

Du chou aux étoiles

Chou romanescoFractale de MandelbrotFractale de JuliaGalaxie spiraleEtoiles et fractale
1) Chou romanesco 2) Fractale de Mandelbrot 3) Fractale de Julia 4) Galaxie spirale 5) Amas d'étoiles
(cliquez sur les images pour agrandir)
La similitude est tout simplement sidérante ! Tout le secret de l'Univers est dans la structure fractale
.

Du choux aux galaxies, en passant par les flocons de neige ou la forme des côtes bretonnes, sans parler des simples arbres (oui les simples arbres !), ce ne sont pas les exemples de structure fractale qui manquent dans la Nature, dans l'Univers. La science actuelle pensait que seules certaines choses avaient la particularité de présenter cette structure. Mais erreur ! Il s'agit de la structure générale de l'Univers, l'Univers TOTAL, il faut le préciser. Les exemples que nous pouvons voir un peu partout dans la nature ne sont que des témoins de ce qu'est l'Univers, de sa nature profonde.

Un voyage dans l'Infini, l'Univers à toutes les échelles


Voyage de l'Infiniment grand à l'Infiniment petit, de l'Oméga à l'Alpha;
Et l'Infiniment petit est un autre Infiniment grand.

La vidéo ci-dessus propose un voyage dans l'Infini, une odyssée d'échelles en échelles, de mondes en mondes, de l'Infiniment grand à l'Infiniment petit. La science actuelle ne repose pas sur l'Univers TOTAL, c'est-à-dire sur l'Univers défini comme étant l'Ensemble de toutes les choses (voir Chose, Existence, Ensemble et Le Verba, la Langue du Verbe Etre). L'Univers dont elle parle est tout simplement NOTRE univers, un parmi une infinité d'autres.

Voilà pourquoi elle comprend mal l'Univers et ses secrets, entre autres le fait qu'il soit un Cycle. Cela veut dire tout simplement que l'Infiniment petit rejoint l'Infiniment grand, et vice-versa. Donc on n'a pas pas d'un côté l'Infiniment petit et les choses qui ne sont qu'infiniment petites (les molécules, les atomes, les particules, etc.), et de l'autre côté l'Infiniment grand et les choses qui ne sont qu'Infiniment grandes (les planètes, les systèmes, les étoiles, les galaxies, les univers, etc.). Mais toute échelle est à la fois un infiniment petit et un infiniment grand. Tout dépend simplement à quelle autre échelle on la compare.

Toute échelle donnée peut servir de référence pour qualifier les autres par rapport à elle. Par "infiniment petit" il faut simplement entendre tout ce qui est plus petit que cette échelle donnée, et par "infiniment grand" tout ce qui est plus grand que celle échelle. Mais cette échelle est infiniment grande par rapport à une certaine autre échelle, et infiniment petite par rapport à une autre encore.

La première erreur actuellement est donc de ne prendre que notre échelle comme référence, comme l'échelle zéro, et d'appeler "infiniment petit" tout ce qui est en dessous de nous, et "infiniment grand" tout ce qui est au-dessus. La seconde grande erreur est de penser que l'échelle des grandeurs s'arrête à notre univers (en parlant des grandes échelles), et que de l'autre côté (en parlant des petites échelles) le terminus est atteint avec les plus petites particules que nous connaissons actuellement comme par exemple les quarks. Dans ce cas le mot "INFINI" pour dire "infiniment grand" et "infiniment petit" n'aurait aucun sens, puisque justement par définition ce qui est "infini" n'est pas fini, c'est-à-dire que tout terminus n'est que momentané et relatif. Mais au-delà de ce terminus (que ce soit dans les petits ou dans les grands) l'aventure de l'INFINI continue ! La Réalité (c'est-à-dire justement très précisément l'Univers TOTAL) ne s'arrête pas à NOTRE réalité ! L'aventure de la découverte de la Réalité continue donc au-delà des quarks ou des plus élémentaires des particules que nous connaissons, et elle continue au-delà de NOTRE univers, de tout ce que nos instruments peuvent nous permettre de mesurer ! Notre univers (si grand soit-il) est un quark comparé à un autre ou comparé aux choses d'un autre univers dont nous n'avons pas idée; et ce que nous appelons des quarks sont des univers comparés à d'autres choses encore, dont nous n'avons pas idée !

Portrait de l'Univers TOTAL, portrait de l'Univers-DIEU !

1 2 3 4 5 6 7 8

9 10 11 12 13 14 15

16 17 18 19 20 21 22

23 24

Les images ci-dessus sont des extraits de la vidéo de la partie précédente. Elles appellent un certain nombre de remarques de grande importance. La première est la similitude que l'on note entre les choses de l'infiniment petit (les images 16 à 24) et celles de l'infiniment grand (les images 1 à 7). Par exemple, en regardant seulement l'image 19 et sans avoir d'autre information, on ne peut pas savoir si l'on est dans l'infiniment petit, ou si l'on est en train de regarder un certain genre de galaxie, car elle est similaire à l'image 3 par exemple. De même, l'image 21 est tout aussi bien celle d'un noyau atomique que celle d'un système de mondes d'un autre genre.

La seconde très importante remarque est celle-ci : en regardant les images 1 à 7, rien ne permet de dire qu'il y a des êtres vivants dans un tel univers, des humains par exemple; il a l'air mort, désert et interte. Et surtout, rien ne permet de deviner qu'on peut se trouver à l'intérieur d'un certain Etre vivant, dont les galaxies et les étoiles ne sont que les atomes, et les humains comme des cellules ou des microorganismes. L'image 1, ce "vide" sidéral, non seulement suggère encore moins la vie, mais donne l'impression que l'univers n'est que du Vide et du Néant, sans aucune chose qui y existe (ou presque), à part ce Néant. Et pourtant ce Vide est aussi le Plein (voir La Loi de l'Alpha et l'Oméga).

Et de même, rien et absolument rien dans les images 19 à 24 par exemple, ne laisse penser qu'on est à l'intérieur d'un être vivant, cet humain couché sur l'herbe (images 12, 13 et 14). A cette échelle, pas le moindre microbe, pas le moindre microorganisme, pas la moindre trace de vie, selon la conception que nous avons actuellement de la vie, c'est-à-dire la grande erreur de penser que toute vie doit obligatoirement ressembler à la nôtre. De même que nous commettons la grave erreur de définir l'infiniment petit et l'infiniment grand par rapport à notre échelle (comme si elle était une sorte de point 0 dans l'absolu), de même nous prenons le genre de vie que nous sommes comme la référence (voir La Nouvelle Genèse, la nouvelle Science de la Vie), notre monde comme la référence, etc. ! Mais il existe des mondes à toutes les échelles, et un monde peut sembler sans vie et pourtant grouiller d'un certain genre de vie, dont nous n'avons pas idée. Toutes ces erreurs et d'autres viennent de ce que la science actuelle ignore décidément l'Univers TOTAL ! Elle ramène tout à notre pauvre petit univers, et même pire ! à notre pauvre petit monde !

Et enfin la dernière remarque sur ces images est qu'elles suggèrent la structure fractale de l'Univers. Nous avons voyagé sur suffisamment d'échelles pour voir cette structure se déssiner, pour voir des répétitions apparaître, des similitudes se manifester entre l'infiniment petit et l'infiniment grand. A cause toujours de ce qu'elle ignore l'Univers TOTAL (et donc aussi sa structure fractale obligée comme expliqué plus haut), la science actuelle ne comprend pas que l'humain par exemple qui est couché sur l'herbe (images 12, 13 et 14) se répète à toutes les échelles. Il est à l'intérieur de l'Univers TOTAL et l'Univers TOTAL est à l'intérieur de lui. C'est une propriété obligée de l'Univers TOTAL ! Par conséquent, toutes les choses sont à l'intérieur d'un certain Etre vivant ! Et même si cet humain vu sur ces images n'est plus de ce monde, il est forcément d'un autre monde, sinon il manquerait au moins une chose à l'Univers TOTAL, il ne serait donc plus TOTAL !

Quand on définit l'Univers dans un langage scientifique adéquat (le langage universel des ensembles), alors aussitôt on se met à découvrir ses très grands secrets inconnus jusqu'ici et ses propriétés extraordinaires, avec une simplicité biblique ! On découvre tout simplement que l'Univers TOTAL est un Etre vivant, même si à certaines échelles il paraît comme sans vie. Il est vivant et il ne l'est pas, il ne l'est pas et il l'est. Tout dépend de l'échelle à laquelle on l'examine.

Les mathématiciens et les scientifiques actuels se sont souvent trouvés face à nombre de vérités élémentaires de l'Univers TOTAL, des propriétés déroutantes. Il les ont alors qualifiées de paradoxes (voir la vidéo Toute la Lumière sur les Paradoxes).

Par exemple, si je vous parle d'une certaine chose et que je vous dis qu'elle est à la fois égale à elle-même, plus grande qu'elle-même et plus petite qu'elle-même, vous allez me dire que cette chose ne peut pas exister, elle est impossible ou que je tiens des propos paradoxaux ou absurdes. Pareillement si je vous dis que cette chose très grande, infiniment grande même ! Et elle est aussi très petite, infiniment petite même ! Elle n'est ni grande ni petite, elle est à la fois grande et petite. Cette chose est le Zéro, le Rien, le Vide, le Néant; et en même temps cette chose est tout le contraire aussi : elle est l'Infini, le Tout, le Plein, l'Existence. Cette chose existe, et aussi elle n'existe pas; elle existe à moitié et elle n'existe pas à moitié. Elle est tout entière verte, et tout entière rouge, et aussi à moitié verte et à moitié rouge, et aussi ni verte ni rouge. Cette chose se crée elle-même, elle existait donc avant qu'elle se créée, et aussi elle n'existait pas avant de se créer. Elle n'a ni commencement ni fin, et pourtant elle a une infinité de commencements et de fins. Cette chose est à la fois à l'intérieur d'elle-même et à l'extérieur d'elle-même. Elle est à la fois à l'intérieur de tout et à la fois à l'extérieur de tout. Toute partie de cette chose, de la plus petite à la plus grande, et tout élément de la chose, du plus petit au plus grand, est la chose tout entière !

Bref, tout ce que vous pouvez dire de cette chose étrange est vrai; et le contraire de tout ce que vous pouvez dire sur elle est vrai aussi (voir La Loi des Contraires, La Loi de l'Alpha et l'Oméga, Mondes en Anti-Mondes, etc.). Alors que pensez-vous de cette chose ? Le moins qu'on puisse dire est qu'elle réunit toutes les qualités d'une chose impossible, paradoxale, absurde (voir La fin de la science aristotélienne). Elle ne peut donc pas exister. C'est le genre de conclusions qu'ont tirées les scientifiques actuels à chaque fois qu'ils se heurtaient à une chose possédant ces étranges propriétés. Et malheureusement, ils ont TOUT FAUX !

Je viens tout simplement de vous décrire... DIEU ! Oui, Dieu est la chose très étrange qui est TOUT et le contraire de TOUT à la fois ! Et je viens aussi de vous décrire tout simplement l'Univers TOTAL. Je viens donc de vous décrire l'Univers-Dieu, je viens de vous décrire YHWH !

Fractale, Big Bang et Big Crunch

Pour mettre fin une bonne fois pour toutes à toutes les erreurs scientifiques d'hier et d'aujourd'hui, il faut bâtir la science sur l'Univers TOTAL, défini dans un langage scientifique extrêmement précis, comme par exemple le langage universel des ensembles, le langage de la Science Nouvelle (voir Chose, Existence, Ensemble et Le Verba, la Langue du Verbe Etre). La bonne définition de l'Univers est simplement ceci : l'Ensemble de toutes les choses. L'Univers ainsi défini est l'Univers TOTAL, le TOUT au plein sens du terme. Il existe de TOUT dans TOUT, il ne doit y manquer la moindre petite chose. ceci est capital pour que la science prenne un bon départ et ne commette toutes les erreurs qu'elle a commises jusqu'ici, dans sa vision de l'Univers et des choses.

l faut se dire une simple chose : il Et parce qu'il est il est élément de lui-même, parce que lui-même est une chose. C'est ce qu'on appelle le propriété d'auto-appartenance. Cela signifie que si l'on examine parmi les choses qui sont dans l'Univers, on finira par trouver une qui est elle-même l'Univers tout entier ! On aura alors rencontré une version de l'Univers en tant qu'élément de l'Univers. Et comme c'est une version à part entière de l'Univers, cet élément possède à son tour la même propriété d'auto-appartenance. Donc si on examine toutes les choses qui sont dans cet élément, non seulement on retrouve toutes les choses de l'Univers (puisqu'il est une autre version du même Univers), mais on trouvera dans ces choses une qui est elle-même encore une autre version de l'Univers, et ainsi de suite.

C'est ainsi que l'Univers se répète en lui-même indéfiniment, et donc que toutes les choses se répètent à différentes échelles. Le Cycle de l'Univers vient donc de sa propriété d'auto-appartenance, elle-même due au fait qu'il est l'Univers TOTAL, à savoir l'Ensemble de toutes les choses. Par conséquent, l'Univers est lui-même élément de l'Ensemble qu'il est. Chaque version de l'Univers qui est un élément est un infiniment petit (ou Alpha) par rapport à la version de l'Univers qui le contient en tant qu'élément; et lui-même est un infiniment grand (ou Oméga) par rapport à la version de l'Univers qui est un de ses éléments, etc. C'est ce genre de propriétés de reproduction à l'infini d'un certain même modèle, qu'on appelle une structure fractale.

Si donc on navigue bien dans cette structure fractale et en allant suffisamment loin, on finira par se retrouver au point de départ, quelque part dans l'Infiniment petit ! C'est-à-dire on retrouvera une autre version de la situation de laquelle on est parti. On a aura ainsi bouclé un Cycle de l'Univers, et durant ce Cycle on aura vu toutes les choses possibles et imaginables, l'Univers TOTAL au grand complet ! On aura vu de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les espèces, on aura eu la preuve que TOUT et le contraire de TOUT existe dans l'Univers TOTAL.

La structure fractale de l'Univers est son grand secret même. Elle explique beaucoup de choses, elle explique TOUT ! Elle permet aujourd'hui de répondre enfin aux grandes questions qui se sont posées à l'homme depuis que le monde est monde. Des questions scientifiques, philosophiques, métaphysiques et théologiques.

Fractale  modèle du Big BangUniversFractale modèle du Big Crunch
Fractales (la première et la troisième image), qui sont une modélisation simple de l'Univers TOTAL ou Univers-Dieu.
Ces animations montrent à la fois un zoom entrant et sortant dans la structure de l'Univers,
et elles montrent aussi tout simplement l'évolution de l'Univers fractal dans les deux sens,
le sens de la formation, de la création ou de la naissance,
et le sens de la destruction, de la disparition ou de la mort.

Les fractales (la première et la troisième image) montrent l'Univers, qui se réproduit infiniment,à toutes les échelles, de l'infiniment petit à l'infiniment grand. La première (à gaucheci-dessus) illustre des Big Bang incessants, des Univers qui se créent sans arrêt, jaillissant du Néant; d'abord un point ou "particule" qui apparaît, puis elle "explose", grandit sans cesse (c'est l'expansion). La troisème (à droite) illustre le processus inverse, des Big Crunch incessants : des Univers s'effrondrent sur eux-mêmes, deviennent de plus en plus petits, puis des points (ou particules), et disparaissent dans le Néant.

Mais en fait, le Néant en question n'est que l'autre partie du seul et même Univers. Ce qui disparaît d'un côté se crée de l'autre, et vice-versa; Big Crunch d'un côté, et Big Bang de l'autre. D'un côté c'est un Trou Noir où la matière disparaît, et de l'autre c'est un Trou Blanc où la matière se crée. de sorte que finalement, dans l'Univers, "Rien ne se perd et rien ne se crée, mais tout se transforme". Finalement donc, l'Univers reste toujours égal à lui-même.

Et enfin, on a deux versions du seul et même Univers : l'Univers ou Unus (en vert) et l'Anti-Univers ou Versus (en rouge). Le reste est une simple affaire d'alternation entre l'Un et l'Autre.

Théorie Chromatique de l'Univers
Alternation Univers-Anti-Univers,

Les secrets de l'Univers sont dans un simple arbre !

Une branche d'un Arbre est un arbre dans l'Arbre, c'est-à-dire il reproduit à son tour le modèle d'arbre, car il a son propre tronc et ses propres branches, qui ont à leur tour leurs troncs et leurs branches, et ainsi de suite. C'est un exemple très simple et naturel de ce qu'on appelle une structure fractale. Qui voit un Arbre voit comment l'Univers TOTAL est structuré, une structure fractale.

La Fractale d'Eden, pour tout comprendre

On utilise le terme technique de "géométrie fractale" ou simplement "fractale" pour désigner une situation où un même modèle se répète à toutes les échelles, de zéro à l'infini. Autrement dit, dans une structure fractale, si on examine n'importe quelle partie de la structure, si petite soit-elle (seriat-elle même infiniment petite !), elle présente exactement les mêmes caractéristiques que l'ensemble, le grand modèle. Autrement dit encore, si on fait un "zoom" sur toute partie du modèle, on retrouve toujours le même modèle. Voici illustré ci-dessus les étapes de fabrication d'une structure fracale, que je nomme une "Fractale d'Eden" :



a) Au départ, on a un carré est Vert ou Rouge;
b) On partage le carré en 9 = 3 x 3 carrés, et on inverse la couleur du carré du milieu,
Vert devient Rouge, et vice-versa, comme montré ci-dessous :

Eden Enfer
c) On recommence l'opération b) avec les 9 carrés,
et ainsi de suite, jusqu'à l'infini.

Au lieu d'un carré 3 x 3 = 9, je pourrais faire la même chose avec un carré 5 x 5 = 25, 7 x 7 = 47, bref avec tout carré ayant un nombre impair de sous-carrés comme côté. On prend un nombre impair juste pour pouvoir avoir un carré au milieu, pour respecter la règle d'inversion de la couleur du carré central, pour obtenir ainsi la Fractale d'Eden. Et pourquoi je l'appelle "Fractale d'Eden" ? Simple : parce que le récit biblique de la Genèse dit que tous les arbres du Jardin d'Eden étaient permis sauf un, au milieu du Jardin, appelé l'Arbre de la connaissance du bien et du mal. Les carrés représentent donc les arbres du Jardin, Vert quand c'est permis, et Rouge quand c'est interdit. L'arbre du milieu d'Eden est interdit, donc est Rouge. Par conséquent, c'est l'inverse dans la fractale qui est tout l'inverse de la Fractale d'Eden, donc la Fractale de l'Anti-Eden ou Fractale de l'Enfer.

Logique Alternative et Fractale de l'Univers

En général, quand on parle de "fractale" ou de "géométrie fractale", on ne s'intéresse qu'à un aspect de la question, comme par exemple ici la couleur verte. Mais les fractales dont je parle dans la Science de l'Univers sont des doubles fractales, ce qui veut dire que l'on considère une fractale F et son complémentaire dans l'Univers U, à savoir la fractale U - F, c'est-à-dire son contraire, son inverse, son alternative. Cela consiste ici simplement à inverser les couleurs de l'une pour avoir l'autre. L'une représente l'Univers (ou Unus), qui est en quelque sorte le Recto, si l'Univers est vu comme une feuille de papier, ou le Pile s'il est vu comme une pièce de monnaie, et l'autre représente l'Anti-Univers (ou Versus), qui est donc le Verso ou le côté Face. Mais les deux sont le seul et même Univers. C'est comme la matière et l'anti-matière, l'une positive et l'autre négative. Mais que l'on parle de matière ou d'anti-matière, on parle toujours de la seule et même matière. On a convenu d'attribuer le signe positif à l'une et le signe négatif à l'autre. Mais on peut tout aussi bien faire la convention inverse, les deux sont possibles. Cette parfaite symétrie fait que chacune est positive et négative, matière et anti-matière.

On a donc deux moitiés de l'Univers, chacune jouant alternativement son rôle et celui d'autre moitié. Finalement donc, les deux jouent le même rôle, donc sont la seule et même chose, pour cette raison-là. Cette conception des choses (celle de l'Alternation et de la Logique Alternative) est très importantes pour comprendre que c'est le même Univers qui est à la fois le Néant et l'Existence, le Vide et le Plein, la Particule et l'Univers, le Zéro et l'Infini, l'Infiniment petit et l'Infiniment grand, bref l'Alpha et l'Oméga, bref le Commencement de tout et la Fin de tout. C'est lui qui joue tous les rôles, qui est à la fois le TOUT, l'Ensemble, et chaque chose, chaque élément ! Ce que je viens d'expliquer est une autre manière de décrire la structure fractale, à savoir que l'Ensemble (l'Univers donc) est à la fois chacun de ses éléments (donc chaque chose), le grand Modèle (l'Infiniment grand) est à la fois chacune de ses parties ou éléments, jusqu'aux plus infimes et infiniment petites. C'est ce que la science actuelle n'a pas compris et ne pouvait pas comprendre, car elle fonctionne avec la Négation, au lieu de fonctionner avec l'Alternation. C'est pourquoi elle ne pouvait jamais découvrir Dieu ! Car c'est tout simplement le secret de Dieu que je viens de révéler ainsi.

Une fractale est donc une chose (un modèle) qui se répète en elle-même, hors d'elle-même et identiquement à elle-même, infiniment ! Les exemples de fractales abondent dans la Nature : côtes bretonnes, feuilles de fougère, chou de romanesco, flocon de neige, forme de nombreuses galaxies, etc. En fait, pour qui sait bien observer la Nature (l'Univers donc), il comprendra simplement que TOUT est fractal, TOUT a une structure fractale. Une chose A (par exemple un humain comme moi qui écris ces lignes) qui ne semble pas fractale ne l'est qu'à une certaine échelle, où cette structure est masquée. Mais il suffit de descendre à une échelle suffisamment basse (vers l'infiniment petit) ou de remonter à une échelle suffisamment haute (vers l'infiniment grand) pour retrouver exactement le même modèle que la chose A, qui ne semblait pas être une fractale. Autrement dit, on retrouve une autre version de A à une certaine échelle dans l'infiniment petit. Et en descendant en dessous de cette échelle, le modèle A disparaît, laissant la place à autre chose B, qui peut elle aussi sembler ne pas être une fractale. Mais en allant encore plus bas, A réapparaît de nouveau, suivi de B, et ainsi de suite. Et c'est exctement la même logique vers l'infiniment grand : toute chose A, quelle qu'elle soit, même si elle ne semble pas obéir à la loi de la fractale à une échelle donnée, réapparaît toujours si on va suffisamment loin dans l'infiniment grand. Et après une version donnée, il existe toujours une autre version après, pourvu qu'on aille assez loin, et ainsi de suite infiniment !

Fractale  modèle du Big BangFractale modèle du Big Crunch
Le schéma simple de la structure fractale
qui illustrait la Création et la Disparition des Univers (Big Bang et Big Crunch),
permet aussi de voir comment une chose donnée a une version à toutes les échelles,
aussi bien vers l'infiniment petit que vers l'infiniment grand.

Fractale, Arbre et Ensemble

Le terme technique pour désigner le type de structure que je viens de décrire est "fractale". Et pourtant on connaît ce type de structure sous un nom tout ce qu'il y a de plus familier : un arbre ! Oui regardez un simple arbre, ses branches, ses ramifications, qui chacune à son niveau reproduit le "modèle arbre" !

Un simple arbre raconte tout l'Univers
L'Arbre : un simple exemple de fractale;
si vous savez bien regarder un arbre et l'écouter parler,
il vous racontera tout l'Univers !
Ici un modèle régulier d'arbre "1 pour 3",
à savoir qu'une branche se divise en trois branches identiques, qui reproduisent le modèle.
L'usage des structures arborescentes (donc fractales) est universel.
Ici un exemple de navigation dans la structure arborescente, d'un point A à un point B,
comme une navigation sur internet, qui est une structure arborescente.

Au lieu de structure fractale, on aurait pu simplement parler de la structure arborescente, très employée en informatique par exemple, entre autres dans la structure des dossiers, des URL (ou chemins d'accès). La structure d'internet tout entier est une structure arborescente, une structure fractale donc.

Et il y a ce banal exemple aussi : plusieurs lettres forment un mot; plusieurs mots forment une phrase; plusieurs phrases forment un paragraphe; plusieurs paragraphes forment un titre; plusieurs titres forment un chapitre; plusieurs chapitres forment une partie; plusieurs parties forment un livre; plusieurs livres forment une encyclopédie; plusieurs encyclopédies forment une bibliothèque; etc. J'ai à chaque fois répété un même modèle, à différentes échelles : "Plusieurs X forment un Y". C'est tout simplement une structure arborescente, une structure fractale.

Bref, la structure fractale (ou arborescente) est la structure la plus naturelle qui soit. Elle est UNIVERSELLE ! Universelle, comme Univers ! C'est la structure même de l'Univers tout entier, de l'infiniment petit à l'infiniment grand. Elle universelle pour une raison très simple : il s'agit de la structure des ensembles. Plusieurs éléments forment un ensemble, et plusieurs ensembles sont à leur tour des éléments qui forment un nouvel ensemble, et ainsi de suite, vers les ensembles de plus en plus grands. Et en allant dans le sens inverse, un élément est à son tour un ensemble fait d'autres éléments, qui sont à leur tour des ensembles, et ainsi de suite. Les terminus sont soit ce qu'on appelle l'ensemble vide, ou les ensembles atomiques. Ce sont les éléments zéros de la structure. La structure des ensemble est tout simplement une structure fractale ou une structure arborescente.

Et enfin, très généralement, une chose donnée est faite de plusieurs autres choses appelées ses parties ou ses éléments, elles-mêmes faites d'autres choses, etc. Et la chose de départ, avec d'autres choses forment une chose plus grande, laquelle compose avec d'autres choses une chose encore plus grande, et ainsi de suite. Et en dernier, au sommet de l'échelle, toutes les choses forment l'Univers, l'Ensemble de toutes les choses ! Voilà donc pourquoi l'Univers a forcément une structure fractale : la structure de l'Univers est tout simplement la structure des ensembles ! L'Univers est l'Ensemble, et toutes les autres choses sont ses éléments !

Cette vision universelle des ensembles constitue la Théorie universelle des ensembles, qui est un simple autre nom de la Science de l'Existence ou Science de l'Univers (voir aussi Chose, Existence, Ensemble). Elle s'oppose radicalement à l'actuelle Théorie axiomatique des ensembles (w), qui réduit la notion d'ensemble à quelque chose de très technique et abstrait, fait seulement pour les matheux et les spécialistes de la chose, qui n'a rien de naturel et d'universel ! Ce sont les recettes d'une science pour qu'elle découvre tout sauf l'Univers-Dieu est tous ses secrets ! Ces secrets sont racontés par un SIMPLE arbre, une chose d'une simplicité biblique, commes les arbres du Jardin d'Eden !


AccueilScience NouvelleDieu NouveauMonde NouveauQui est HubertElie?ContactEnglish

2007 HubertElie Science de l'Existence