Couleur de U selon la catégorie

L'Univers TOTAL U
est l'Ensemble de toutes les choses.
IL a une Structure FRACTALE.
IL est le Paradigme d'une nouvelle Science :
la Théorie Universelle des Ensembles,
la Science de l'Univers TOTAL,
l'Univers-DIEU...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  Qui est Hubertelie ?  >  Mes enfants sont pris en otage à cause de la Science de l'Univers TOTAL

Mes enfants sont pris en otage à cause de la Science de l'Univers TOTAL

Les graves dérives du placement des enfants par les services sociaux en France et en particulier à Verdun dans la Meuse
mettent en lumière que la Négation de l'Univers TOTAL est le Problème fondamental du monde

Quand la "protection de l'enfance" devient un crime contre des enfants et leurs familles

Sommaire du sous-titre

Le système qui kidnappe les enfants de familles tranquilles

En mars 2011, quand la toute première version du présent document fut publiée, et que ma femme et moi avons eu l'"honneur" (on se serait bien passé de cet "honneur") d'entrer dans le "club" (disons-le ainsi...) des parents dont les enfants sont arrachés par l'ASE, ce qui veut dire l'"Aide Sociale à l'Enfance", pour celles et ceux qui ne connaissent pas, et tant mieux. Car cela veut dire que vous n'avez pas (encore) été confronté au problème, si vous avez des enfants mineurs (et même parfois majeurs...). Sinon, si donc vous avez eu vous aussi l'"honneur" d'entrer dans ce club qui s'élargit à très grande vitesse chaque jour, vous connaîtriez les rouages du système sur cette question, et très vite!

Soyons d'accord sur une chose pour commencer: il y a des enfants en danger avec leurs parents, ne serait-ce que parce qu'au moins des parents est alcolique, addict à la drogue, est violent, abuse sexuellement de l'enfants, etc., et que le problème n'est pas un accident passager (suite à une mauvaise passe du parent, ça peut arriver) mais est chronique, et donc que l'enfant est exposé à un danger. Cette réalité existe, et ces enfants doivent être protégés par les institutions, encore faut-il s'intérroger aussi sur les causes des problèmes des parents. On doit appliquer la solution d'urgence mais sans perdre de vue le problème global, vision globale sans laquelle aucun problème ne peut jamais être vraiment résolu. Et la solution d'urgence veut dire éventuellement les soustraire à leur milieu familial, faute de résoudre le problème d'une manière, toutes les autres solutions ayant été essayées.

Car enlever des enfants à leurs parents, le soustraire de leur milieu familial, N'EST JAMAIS l'IDEAL, quoi qu'on dise, soyons très clair là-dessus. Cela doit être une solution de force majeure, une solution transitoire, le but étant que cela soit le plus provisoire possible. Aucune hypocrisie n'est permise dans ce cas, car c'est de la vie et de l'avenir d'un enfant qui est en jeu.

Enfant devient SDF

Un tiers des enfants placés deviennent SDF après leur placement...

Un enfant détruit ou destabilisé, c'est plus tard un adulte qui sera détruit ou destabilisé, ce qui aura pour conséquences, que ses enfants, s'il en a, ont un grand risque d'être détruits ou destabilisés à leur tour, et c'est un engrenage sans fin, cela va de soi, c'est une évidence. Le placement d'un enfant par l'ASE n'est pas la solution qui doit être dégainée en premier pour un oui ou pour un non, comme malheureusement cela n'arrive que trop.

En effet 140 000 enfants sont arrachés à leurs parents chaque années en France dont 77 000 abusivement, donc plus de 50 % de placements abusifs. Ces chiffres sont bien connus mais très tabous. Et en plus, ils sont vieux de près de 10 ans, et la situation ne s'améliore pas, loin de là! Aucun problème en particulier ne peut vraiment s'améliorer isolément de tous les autres, et les problèmes, il y en a, et il s'en crée en permanence, des problèmes plus graves que ceux précédents que les gens sincères essayent de résoudre souvent très difficilement.

La situation ne s'améliore pas, ne serait-ce que parce que les problèmes de société dans leur ensemble ne s'améliorent pas, entre autres les problèmes économiques, de précarité, de sécurité, des conflits, des guerres, de l'environnement, de santé, etc.. Tout en va en s'enpirant, et tout est interconnecté. Cela touche tous les pays, dits développés, et pire encore pour les pays pauvres.

SDF devenu grand

Et tout cela n'est pas un accident ou une fatalité, cela s'inscrit dans une logique, dans un projet satanique, c'est un chaos volontairement organisés par des esprits diaboliques, pour mettre les gens en situation de précarité et d'insécurité, ce qui en fait des esclaves et des proies de premier plan.

Tout cela a pour conséquence aussi que des millions et des millions de personnes de la planète les plus touchées fuient leur terre d'origine pour tenter de trouver refuge dans les pays qu'ils voient comme mieux lotis, les pays occidentaux donc. Et ce problème de migrants s'ajoute aux problèmes déjà existants, mêmes dans les pays dits "développés", ce qui n'arragent pas dut tout les choses. Et ces familles de migrants arrivent avec des enfants, évidemment, qui sont les premières victimes de prédateurs, à commencer par des prédateurs sexuels, des pédophiles, et pire encore, des satanistes (voir le document pdf "Article inspiré par la vidéo de Jayslem sur le meutre d'Angélique"). Des enfants occidentaux sont déjà des proies de ces démons, de ces prédateurs satanistes et de leur système. N'en parlons même plus des enfants de migrants ou de refugiés, souvent en situation irrégulière et donc dans une plus grande précarité. Tout cela est de "chair fraîche" pour les esprits diaboliques qui ont engendré cette situation entre autres dans ce but.

Avec toutes ces réalités donc, les chiffres de 140 000 enfants placés annuellement en France dont 77 000, qui datent d'une dizaine d'années, sont évidémment en dessous de la réalité en 2018! Qui voudrait faire croire le contraire MENT obligatoirement, c'est très certain. Car par quel miracle ce problème, qui forcément est très lié à tous les autres précités (et encore la liste est très loin d'être exhaustive!) s'améliorerait-il indépendamment des autres? La question se pose d'autant plus si l'on examine l'évolution des projets politiques et sociaux en France et dans le monde ces dix dernières années, notamment les projets en matière de famille. Et franchement, pour qui réfléchit un tant soit peu, c'est plutôt très inquiétant, et le mot est faible!

En effet, on voit se dessiner et se réaliser de plus en plus les projets des esprits lucifériens et diaboliques qui sont déjà responsables à l'échelle mondiale de tous les problèmes mentionnés. Quand donc j'écrivais les premières versions du présent document, juste après l'enlèvement de nos enfants par l'ASE (ou la dite "Protection de l'enfance"), beaucoup de sombres réalités révélées étaient inconcevables pour la grande majorité des gens bercés dans l'illusion de vivre dans une "démocratie", dans un "pays des droits de l'homme", de "liberté", d'"égalité", de "fraternité", et patati et patata. Seuls ceux qui vivaient le gens de cauchemar que nous visions pouvaient comprendre à quel tout cela n'est que du pipeau franc-maçon, du pipeau luciférien, la réalité étant tout autre! Seuls les gens comme nous voyaient le vrai visage de la France et du monde, et commençaient à comprendre où tout cela allait progressivement.

Ce que nous voyions et savions être la très sombre réalité était un génocide qui ne disaient pas son nom, un holocauste silencieux, qui concernait particulièrement les plus fragiles des humains, à savoir... les ENFANTS!

Mais les lanceurs d'alerte et pionniers dans la découverte de l'horreur en cours pouvaient crier, on nous faisait passer pour des paranos, et en plus des "criminels" des mains de qui on a "arraché" des enfants en "danger". Et pour la grande des "moutons" (excusez-moi le terme mais il faut le dire) qui croient en la chansonnette ("démocratie", "pays des droits de l'homme", "liberté", "égalité", "fraternité", etc.), si on nous a arraché nos enfants, c'est que c'est justifié, c'est effectivement pour les "protéger" d'un "danger". Bref le problème, c'est nous, pensent-ils, cela ne peut qu'être nous et surtout pas le système, nous serions de "mauvais parents", on dot avoir de "graves tares" quelque part, en tout cas bien plus que la moyenne des parents à qui le système n'a pas arraché les enfants. Vous pouivez hurler pour essayer d'alerter les gens contre un système monstrueux (toutes les personnes dans le systèmene sont pas des monstres, fort heureusement, mais il n'empêche que le système est monstrueux, diabolique même, satanique, il n'est pas du tout ce qu'il prétend être), vous faites face au mieux à l'indifférence générale, et au pire on vous demande d'aller en psychiatrie.

Il y a donc seulement une petite dizaine d'années (pour dire que ce n'est pas si vieux que ça), pour vous faire passer pour un "danger" non seulement public mais pour vos enfants, il suffisait de coller une de ces étiquettes de la novlangue chargées de toutes les peurs, les esprits étant programmés pour ne plus réfléchir mais pour avoir les réactions automatiques attendues pour ces mots-signaux. Il n'y a pas si longtemps donc, aux heures de gloire de la "MIVILUDES" (la "mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires") et d'un certain Georges Fenech, ainsi que de l'UNADFI ("union nationale des associations de défense des familles et des individus", il suffisait en France de vous coller l'étiquette de "secte" pour faire de vous l'ennemi public numéro un ou un épouvantail planétaire.

Surtout après les drames comme ceux de la secte de Waco (en 1993 au Texas aux USA), de la secte de l'Ordre du Temple Solaire (en 1995, en Suisse et en France), etc., et le tout après un long épisode où l'église de scientologie défrayait la chronique dans les années 1990. En matière de charge de peurs, c'était il n'y a pas si longtemps de cela (et j'insiste sur cette question de délai ou de chronologie) l'équivalent d'Al Qaïda ou de Daech (Etat Islamique) maintenant. C'est en fait en 2001 que les événements du 11 septembre ont détrôné la thématique de la "secte" a été détrônée dans la novlangue par les mots "terrorisme" ou "islamiste", en matière de charge de peurs (j'y reviendrai bientôt).

A nos enfants, victimes du système

A nos enfants, victimes du système.

En 2011 où nos enfants nous ont été arrachés par l'ASE en France, le mot "secte" et toutes les peurs dont il est chargé avait encore le vent en poupe en France. Il ne fallait pas grand chose pour vous coller cette maudite étiquette qui équivaut à vous brûler sur un bûcher. Il suffisait d'avoir une vraie foi que ces démons derrière tout cela perçoivent comme vivante, une vraie spiritualité, qui n'est pas orientée vers leur dieu, Lucifer, ou qui n'est l'une de ces fois ou spiritualités mortes qui sont leurs créations ou qui sont sous leur contrôle: catholicisme, protestantisme, évangélisme, bouddhisme, etc.. Si vous avez encore une âme (c'est-à-dire une authentique connexion divine) et si ces démons en chair et en os n'ont pas encore aspiré votre âme ou obtenu d'une manière ou d'une autre que vous la leur vendiez, et si ces religions vidées de leur Âme (c'est-à-dire vidée du vrai Dieu, l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga) ou si leurs spiritualités orientées vers Lucifer ne vous conviennent plus, si vous travaillez pour un nouveau paradigme en matière de Dieu ou si simplement votre spiritualité pas à celles qu'ils vous imposent sans le dire explicitement, alors vous êtes un parfait candidat à recevoir cette maudite étiquette de "secte" ou de "dérive sectaire". On vous mettra dans le même sac que la secte de Waco, que la scientologie et que sais-je encore.

C'est cela la force de la novlangue, le nuance ou la subtilité n'est plus permise, tout ce qui n'est pas conforme à ce système satanique ou ne rentre pas dans l'une de cases de la novlangue, est résumé par un autre mot de la novlangue qui revient simplement à dire que vous n'êtes pas conforme à ce système. C'est en fait votre seul tort.

MIVILUDES et UNADFI, "lutte contre les dérives sectaires", "défense des familles et de l'individu". Quels jolis programmes pour les familles! N'est-ce pas? Encore de ces arnaques lucifériennes du genre: "démocratie", "pays des droits de l'homme", "liberté", "égalité", "fraternité", etc., arnaques qui puent la franc-maçonnerie à des années-lumières! C'est-à-dire la vraie SECTE, la secte nationale et internationale. C'est le vrai pouvoir de la France et du monde, le pouvoir dans l'ombre. Si la famille, la vraie, était défendue, cela se saurait!

Mais depuis, François Hollande est passé par là, qui est l'un des présidents français pour ne pas dire le premier avec lequel on peut dire la notion de famille est morte, enterrée! Non seulement sa propre vie de "famille" exposée au grand jour, le président d'un pays appelé la France, qui est un nom au féminin, dont un des symboles est Marianne, une Femme, et le président vivant dans un palais appelé l'Elysée, un nom fémnin. Tout cela a de l'importance, ces symboles ne sont pas rien! Et pourtant un président qui a terminé plus de la seconde moitié de son mandat célibataire, sans femme officielle, qui incarne la féminine France dans l'inconscient (ou conscient) collectf! Ce n'est pas rien non plus comme symbole fort.

C'est la fin d'une époque, la famille agonisante est officiellement morte. Il n'y a plus femme, donc il n'y a plus de France, la femme est morte et la France avec! Il n'y a plus de mère du peuple, donc le peuple est désormis mort...

Et les mascarades à l'Elysée avec une ancienne pédophile dont l'adolescent absusé, Emmanuel Macron, est devenu l'époux et le président installé par les illuminatis (oh pardon, les francs-maçons...), et ce en truquant les élections et en manipulant le peuple comme jamais auparavant, ne changeront rien au fait. La belle France est morte, et plus que jamais nous assistons à son enterrement. Hélas, elle ne ressuscitera plus, quels que soient les artifices pour faire croire qu'elle est vivante. Voilà ce que c'est de détruire la famille, voilà ce que c'est un pays sans Dieu, le vrai, mais le pays du faux dieu: Lucifer!

Cette réalité était encore peu évidente il y a seulement 10 ans, en 2008, sous le règne de car alors la franc-maçonnerie (et plus généralement les sociétés secrètes) était encore très secrètes, que dis-je, "discrètes". Même pas besoin de parler des Bliderberg, que le "journaliste" (puisqu'il faut l'appeler comme ça) Yves Calvi et sa clique disaient n'avoir jamais entendu parler. Alors que, comme le montre la vidéo suivante, un reportage de TF1 en 1977 montre les journalistes Dominique Bromberger (la vidéo affiche son nom) et Yves Mourousi (je pense) parler librement du groupe Bilderberg et de ses réunions secrètes dans lequelles des décisions sont prises pour la gouvernance mondiale.

Et 40 ans après, Yves Calvi et d'autres journalistes ou prétendus journalistes disent n'avoir jamais entendu parler du groupe Bilderberg.

Les temps ont vraiment changé. Des personnes comme nous essuyaient les plâtres en osant parler ouvertement de ce qui était caché, et nous avions l'"honneur" de la part de ce système luciférien d'inaugurer les prochains mots de leur novlangue, à savoir "complotiste" ou "conspirationniste", qui était encore d'emploi marginal, en tout cas en France. Que Yves Calvi ignore l'existence du groupe Bilderberg, on veut bien le croire. Mais quand on en juge dans cette vidéo par le fait qu'il recadre un de ses invités qui manifestement a connaissance de l'existence de ce groupe et tente habilement de le faire savoir, cela devient très louche. C'est la preuve qu'il MENT, il DESINFORME. Si vous n'avez pas encore compris que plus que jamais la vérité n'est plus auprès du système mais auprès de tous ceux qu'il affuble de ses mots de novlangue, tant pis pour vous.

Il n'est pas nécessaire d'aller dans des questions comme le groupe Bilderberg qui sont encoe frappées par le secret maçonniques, malgré tous les efforts des gens comme nous pour prendre conscience de ces réalités. Il suffit maintenant d'ouvrir les yeux pour voir des choses qui n'étaient pas évidentes il y a seulement 10 ans. Ils ne s'en cachent même plus, ils insultent votre intelligence, se disant que vous être trop bête pour comprendre le sens de ce qu'il font juste sous vos yeux.

Les images comme celle ci-dessus ou comme celle plus haut d'Emmanuel Macron devant la pyramide du Louvre après son élection truquée. Si vous êtes encore aveugme et ne voyez toujours rien, alors tant pis pour vous, nous ne pouvons plus rien pour vous.

En 2011 où nos enfants nous ont été arrachés par l'ASE en France, le mot "secte" et toutes les peurs dont il est chargé avaient encore le vent en poupe en France. Force est de constater que depuis que la mode de la novlangue est passée au "terrorisme", on n'entend plus beacoup parler des "sectes", comme si le problème n'existe plus, comme si les sectes avaient disparu par enchantement. Ce qui donc dans les années 1990 était un grand "problème" en France et dans le mondene serait plus un "problème" en 2018 ou depuis les événements du 11 septembre 2001? Les attentats terroriet lstes eux augmentent, et les sectes elles diminueraient? Elles ont peur des attentats, elles ont la trouille des terroristes ou des islamistes et se cachent dans des grottes ou sous terre?

A moins que maintenant que les yeux s'ouvrent sur la franc-maçonnerie et sur le secte internationale qui gouverne le monde, maintenant donc que de plus en plus de gens voient que ce qui se passe dans les temples et loges maçonniques du monde entier n'a rien à reprocher à l'Ordre du Temple Solaire, ils se sentent moins bien placés pour agiter l'épouvantail des sectes.

Autre chose: il n'y a pas si longtemps, ceux qui dénonçaient les oeuvre du Diable étaient principalement des croyants, des gens en quête d'une vraie spiritualité, de la vérité, de Dieu. Il était alors facile de les brpuler au bûcher en leur collant l'étiquette "secte", puisque ces gens font des oeuvres associées à la notion de Dieu. Mais quelque chose a profondément changé en l'espace de quelques années seulement. Il n'est plus nécessaire d'être croyant pour voir les oeuvres, les plans et les projets des francs-maçons, du Nouvel Ordre Mondial.

Il n'y a pas que les croyants qui abordent les thématiques liées ce Nouvel Ordre Mondial, qui crient aux Illuminatis ou aux tractations secrètes du groupe Bilderberg. Il n'est plus besoin d'être croyant pour dénoncer Big Pharma, Monsanto, les chemtrails, le contrôle mental, la programmation MK_Ultra, la puce RFID, et j'en passe!

Les lucifériens révèlent les étapes suivantes de leurs plans, qui crèvent maintenant les yeux. Avant par exemple, il n'y a pas si longtemps que cela, si vous refusez la vaccination, on peut affirmer sans risque de se tromper que vous êtes un Témoin de Jéhovah ou un membre d'on ne sait quelle secte qui refuse les soins médicaux. Mais maintenant, les yeux de beaucoup s'ouvrent quand ils voient qu'on impose 11 vaccins aux gosses et comprennent que tout cela obéit à une autre logique que tout ce qu'on a fait croire jusqu'à présent. Les gens voient bien quelque quelque chose n'est pas normal.

Et on vote deplus en plus de lois qui vont dans le même sens, comme par exemple le fait de scolariser les enfants dès l'âge de 3 ans, ce qui veut dire qu'on les prive encore plus des premières années avec leurs parents, et en particulier la mère. Premières années très importantes dans le développement de l'enfants sur le plan affectif et pas que. Et quand on ajoute à cela la sexualisation précoce des enfants, c'est le bouquet final. Il faut être aveugle pour ne pas voir là où tout cela va. Très bientôt donc la légalisation de la pédophile, la majorité sexuelle abaissée à 3 ans.

Il ne faut plus donc être forcément un croyant pour voir ce projet satanique ou luciférien, même si on n'ira pas jusqu'à employer ces mots pour le dire. Il suffit juste d'être un tant soit peu éveillé, et les athées ou les sans religion sont de loin les plus nombreux pour dénoncer les thématiques qui hier nous étions seulement quelques croyants à dénoncer, subissant les foudres du système, par exemple par l'enlèvement de nos enfants.

Et aussi de plus en plus de gens commencent à prendre conscience de la problématique de la "novlangue", qui leur était étrangère il n'y a pas longtemps de cela. Il prennent connaissance des manipulations mentales mises en oeuvre pour réduire leur vocabulaire, leur richesse conceptuelle, à la ramener à un nombre restreint de mots, un mot donné servant à fourrer dedans toute une diversité de concepts d'hier, qui peuvent être complètement opposés. Ils se rendent compte qu'il ne s'agit pas d'une simplification du langage, mais un langage rendu simpliste. C'est peut-être parfait pour des esprits diaboliques dont le vocbulaire se réduit à: "concurrence", "productivité", "profit", "richesse", "leader", "employé", ...

Mais cette novlangue est très pauvre pour des êtres normaux qui connaissent la nuance des mots: "amour", "amitié", "amant", "affection", "sentiment", "ressentiment", "assentiment", "émotion", "vérité", "franchise", "sincérité", "loyauté", etc., et à plus forte raison: "Existence", "Nature", "Univers", "Réalité", "Etre", "Dieu", mais aussi: "Bien", "Bon", "Positif", "Divin", "Angélique", "Biblique", "Chrétien", "Christique", "Existentiel", "Universel", "Naturel", "Vital", etc., d'un côté, et de l'autre côté: "Mal", "Mauvais", "Négatif", "Dangereux", "Mortel", "Létal", "Diabolique", "Démoniaque", "Satanique", "Luciférien", etc.. Pour eux, il y a une énorme différence entre les mots "opposant" ou "adversaire" et "terroriste" ou "criminel". Mais ces démons veulent transformer en "crime" le fait d'être "contre". Ainsi, "être contre le système" devient par exemple synonyme de "être une secte" ou "être un terroriste" ou "être un danger public". Il ne faut pas obligatoirement être un croyant pour remarquer ce projet d'appauvrissement de la pensée, ce projet orwéllien (de George Orwell, 1984) de ramener l'intelligence des gens à peu près au niveau de celle d'une limace.

Je suis croyant, je travaille à la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu, et je déplore le fait que ce ne sont pas forcément les chrétiens ou les croyants qui sont les plus réceptifs au nouveau paradigme que j'introduis, à la manière dont la question de Dieu et du Diable se pose en notre temps, au troisième millénaire. Le Diable est juste devant leurs yeux, et le fait savoir par des signes et symboles, mais ils ne le voient pas pour la plupart. Beaucoup de croyants restent endormis et emprisonnés par leurs religions maintenant sous total contrôle luciférien, et ce sont paradoxalement les autres qui s'éveillent et luttent concrètement contre tel aspect ou tel autre du système satanique. La situation est donc en train de s'inverser. Il n'y a rien de plus surprenant que de voir des athées, des agnostiques ou des gens sans religion dénoncer les satanistes, les lucifériens ou les francs-maçons, en employant ces termes-là, de même aussi que les termes comme par exemple "illuminatis". Ils oeuvrent pour ourvrir les yeux sur leurs symboles occultes, sur leurs rituels sataniques, etc.. C'est vraiment le monde à l'envers.

Alors aussi, évidemment, le mot "secte" ou l'accusation de "religion pas conforme" ne peut plus être utilisée pour stigmatiser tous ceux qui s'opposent à un aspect ou à un autre de ce système, puisque la question ne peut plus être réduite aux croyants ou à ceux qui pratiquement une spiritualité. Par conséquent, il faut changer de mot de la novlangue pour qualifier les anti-système, et les nouveaux mots à la mode sont maintenant le mot "compliste" ou "consoirationniste", qu'aussi la novlangue est petit à petit en train de rendre synonyme du mot "terrosiste". Que dire de plus?

A nos enfants, victimes du système

A nos enfants, victimes du système.
Ce qui se cache trés souvent derrière la dite "Protection de l'enfance",
derrière la dite "Aide sociale à l'enfance" (ASE).
Il y a dans le système des hommes et des femmes sincères, dévoués,
qui travaillent pour protéger des enfants détruits par des parents... détruits par le système.
On salue ces femmes et ces hommes, de plus en plus minoritaires, une espèce en voie de disparition.
Car la majorité des personnes dans le système, hélas, ne répondent pas ou plus à ce profil.
En France, c'était déjà très grave avant Chirac, donc avant Sarkozy.
Et depuis Hollande, c'est pire, la famille est de plus en plus détruite par le système.
Nous sommes plus que jamais entrés dans la France franc-maçonne, la France luciférienne.
Et c'est maintenant c'est le bouquet final avec Macron.
La famille aura vécu, elle aura été enterrée au nom d'un pseudo-progrès et d'un pseudo-modernisme
mais un vrai déclin de la France, de l'humanité, de l'humain, le vrai.
Bienvenue dans le monde de la PMA, de la GPA, de la marchandisation du corps humain, et en particulier de l'enfant.
Bienvenue dans le monde (et en particulier la France) où bientôt la pédophilie sera légalisée.
Tout et absolument évolue dans ce sens, c'était déjà très grave, c'est maintenant le bouquet final.
Avec ce système de plus en plus luciférien, satanique et pédo-criminel,
des enfants sont abusivement arrachés leurs parents.

A nos enfants, victimes du système

Les enfants sont séparés de leur mère, de leurs parents, de plus en plus tôt, à l'âge de 3 ans,
pour les confier au système et à ses institutions, pour s'"occuper" d'eux.
Et comme si cela ne suffisait pas, on leur impose maintenant... 11 vaccins!!!
Autisme assuré. Car ces démons ne veulent pas forcément des enfants en bonne santé, ils veulent juste de la "chair fraîche".
Et plus que jamais, pour un oui ou pour non, pour la moindre oppostion à ces dispositions du système satanique,
on leur offre un prétexte pour arracher abusivement l'enfant à ses parents,
s'il en a encore deux, s'il en a encore un ou une,
s'il n'est donc pas fabriqué dans les éprouvettes du "modernisme", par une machine ou un robot,
Autrement dit, s'il n'est pas un gosse d'un robot Sophia...

Un frère (alors âgé de 15 ans) et une soeur (alors âgée de 10 ans). Un fils et une fille très soudés et complices depuis leur enfance, que leur parents qui ont aujourd'hui la cinquantaine, éprouvaient un grand bonheur à les voir grandir. Ils ont eu tard ces enfants, et à ces âges on prie Dieu pour ne pas quitter ce monde avant que les enfants ne deviennent des adultes qui volent de leurs propres ailes. Les enfants étaient tout le centre de notre existence, l'objet de toute notre attention.

Un frère et une soeur aujourd'hui séparés par ceux qui les ont enlevés! La fille est placée dans une famille d'accueil et le fils dans un foyer où sa vie est tout simplement une vie de prison pour un adolescent de 16 ans qui n'a rien fait pour mériter cela (voir Mon enfer dans la Maison de l'enfance de Stenay)!

La fille fut brutalement enlevée le 23 mars 2011, à son école, le collège Maurice Barrès de Verdun. Peu après, son frère sera lui aussi enlevé. Il était au lycée Vauban de Verdun. Des enfants arrachés en pleine année scolaire à une brillante scolarité, sans aucune raison valable! Ils sont enlevés par: Mme Stéphanie BLIN-DUMOUCHEL, Juge des enfants au Tribunal de Verdun; Mr Bertrand BOULIER, directeur du Centre Médico-Social de Verdun; Mme Hèlene RENCK, ASE ("Aide socale pour l'enfance").

Des enfants enlevés subitement, alors que la famille menait sa vie tranquille, son train-train. Brutalement, sauvagement! Sans convocation préalable des parents pour signaler un éventuel problème, pour demander des explications, pour interroger, pour comprendre, pour avertir.

Quel est le crime de cette femme et de son mari pour qu'on leur enlève leurs enfants? Celui-ci: ils travaillent à la Science de l'Univers TOTAL, un Nouveau Paradigme, une nouvelle vision de l'Univers et des choses, une nouvelle connaissance sur Dieu.

Cela suffit en France pour être accusé de "secte" et pour avoir les pires ennuis que des humains puissent avoir dans leur vie; pour subir en toute légalité et avec un consensus général des choses contraires à la liberté (en particulier la liberté d'opinion et de conscience), aux droits de l'homme (et de la femme!), et pire encore, aux droits de l'enfant, entre autres celui d'avoir un père et une mère!

"Je ne crois pas que ce dossier soit traité comme un dossier habituel d'assistance éducative..." (l'avocat)

Quel est le crime qui justifie des choses pareilles?

"Je ne crois pas que ce dossier soit traité comme un dossier habituel d'assistance éducative..."
Un extrait d'une lettre de notre avocat,
répondant à l'une des innombrables fausses accusations de la Juge pour enfants Stéphanie BLIN-DUMOUCHEL,
et soulignant aussi le caractère très anormal de cette action contre un homme et sa famille.

Quel est le crime qui justifie des choses pareilles?

DIEU du ciel et de la terre! Qu'est-ce qui justifie qu'on interdise à des parents de rencontrer leurs enfants enlevés, en présence de ceux qui les ont enlevés et en présence de l'avocat? Pourquoi refuser une telle demande et parler aux parents et à l'avocat sans les enfants, et avoir totalement les enfants sous leur coupe, les cacher aux parents et à l'avocat?

Même aux pires criminels du monde on n'a pas fait une chose pareille! On ne leur a pas interdit de parler au téléphone avec ses enfants, ou de voir ses enfants en compagnie de l'avocat et des accusateurs! Et au troisième millénaire, qu'est-ce qui justifie qu'on interdise une communication par e-mail ou par téléphone entre des parents et leurs enfants enlevés? Qu'est-ce qui justifie qu'on interdise à une mère de parler autéléphone à sa fille qu'elle a portée pendant neuf mois dans son ventre? C'est contraire à toutes les lois de la Vie, de l'Existence, de l'Univers TOTAL!

Couper les contacts entre les parents et les enfants, pour mieux manipuler les uns et les autres, ce sont les tristes méthodes de l'ASE (la soit-disant "Aide Sociale pour l'Enfance"). Cela permet à l'ASE, désormais seule intermédiaire entre les parents et les enfants, de laver les cerveaux des enfants en leur disant ce que l'on veut sur les parents, et aussi de manipuler les parents en leur disant ce qu'on veut leur dire, ce que l'on veut qu'ils considèrent comme étant la vérité.

Entre autres, cela permet de cacher aux parents la souffrance des enfants (comme c'est le cas des nôtres), d'enfoncer dans les crânes des parents que le placement était justifié, bénéfique aux enfants, que ceux-ci sont heureux sans les parents, etc. Bref, cela laisse les coudées franches à l'ASE et au système pour tous les mensonges possibles et imaginables.

Dans ce pays, des gens par exemple ont une idéologie d'extrême droite, une idéologie xénophobe et raciste, le genre d'idéologie qui a conduit aux pires horreurs de l'histoire la Shoah, sans parler des crimes de l'esclavage puis de la colonisation. Ces personnes inculquent ces valeurs à leurs enfants, comme par exemple Jean-Marie Le Pen a elévé sa fille Marine Le Pen dans ces valeurs et lui a passé le flambeau de son parti le Front National. Et d'ailleurs, dans la Meuse où nous subissons ces choses, Meuse où une majorité votent pour l'extrême droite ou pour la droite dure, nombre des femmmes et des hommes à qui nous avons affaire appartiennent à cette idéologie.

On n'a jamais enlevé les enfants aux personnes de cette idélogie parce qu'ils inculquent à leurs enfants des valeurs néfastes pour la société. Et pourquoi donc arracherait-on les enfants à un homme et à une femme qui travaillent au Paradigme de l'Univers TOTAL, qui fait donc la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu que l'on voit dans ce site?

Oui, en vertu de quoi fait-on à cette femme et à cet homme ce que l'on ne fait pas à des gens qui inculquent à leurs enfants une idéologie de haine, de racisme et de rejet des étrangers? La Science de Dieu que voici ici serait-elle donc quelque chose de pire que cette idéologie? Voilà la question pertinente qui vous est posée aujourd'hui, à vous lectrice et lecteur de ce site, et répondez-y en votre âme et conscience. Voilà la question posée à toute la France, à ce monde tout entier, le monde qui libère les Barabbas et et crucifie les Jésus de Nazareth (Jean 18: 36-40; 19: 15, 16).

Incroyable mais vrai: 50% des placements d'enfants sont injustifiés.
Question troublante: A qui profite le placement? A qui profite le crime?

Ce que le placement d'enfants révèle sur la nature profonde du monde actuel

Au-delà de ce qui semble n'être qu'un drame que vit une modeste famille (une des milliers et des milliers de familles qui vivent cela en France chaque année comme va le montrer la vidéo ci-après), au-delà de ce qui semble n'être qu'un problème des placements d'enfants, se cache en réalité le vrai visage de ce monde. Ceci n'est qu'un des innombrables symptômes révélateurs d'un Mal profond et jusqu'ici très caché, la vraie nature de ce monde, que tous ceux qui aiment la vérité ont aujourd'hui l'occasion de découvrir et de comprendre enfin.

Extrait de l'émission Envoyé Spécial du 7 juin 2007: "Jamais sans ma mère".
Un chiffre terrifiant, reconnu par Pierre Naves, Inspecteur Général des Affaires Sociales:
136 000 enfants enlevés à leurs parents chaque année en France,
dont 68 000 abusivement, soit 1 placement sur 2 (50%)!
Et depuis, les chiffres ont augmenté: 140 000 placements chaque année dont 77 000 abusivement.
C'est proprement effrayant.
Une question troublante: à qui profite le placement?
La réponse se trouve là!
Dans la vidéo, Pierre Naves parle de "carences" de l'Aide Sociale à l'Enfance.
Un de ces euphémismes dont seule la France a le secret, pour ne pas appeler chat un chat,
pour ne pas appeler les choses par leurs noms, quand elles sont horribles.
Oui, quand 77 000 enfants sur 140 000 sont abusivement arrachés à leurs parents chaque année en France,
quand donc plus de 50% des enlèvements d'enfants sont injustifiés,
il ne s'agit pas de simple "carence" d'un système, mais complètement autre chose!

A qui profite le placement d'enfants?

Parmi les conditions posées par la juge pour la libération de notre fils, il y a le fait que nous devons nous laisser contrôler dans notre vie de famille, régenter par leur association dite d'"action éducative" (AAE), le genre d'associations plus ou moins privées servant les intérêts des personnes qui placent les enfants.

C'est la situation à Verdun et dans la Meuse (mais aussi dans beaucoup de départements), que dénonçait depuis plus de 30 ans Michel Marcus, un Magistrat qui a plusieurs fonctions et qualités, qui est entre autres consultant auprès de la Commission Européenne pour le trafic des êtres humains, etc. Voici ce qu'il expliquait au journal Le Nouvel Observateur, en parlant d'un juge pour enfants, Phillipe Llorca, qui était tout l'opposé d'une Stéphanie Blin-Dumouchel et de toutes les personnes qui depuis ce temps-là (et même avant) jusqu'à aujourd'hui, se livrent à ce qu'il faut appeler tout simplement un trafic d'êtres humains, un trafic d'enfants. Il explique:

« MICHEL MARCUS: Philippe Llorca, vingt-huit ans, tout jeune juge des enfants à Verdun, sait depuis jeudi s'il peut continuer d'exercer son métier. (...) Un juge bizarre, qui roule à moto, porte jeans, sabots et cheveux longs et qui, contrairement à une tradition bien établie à Verdun, tente d'aider les toxicomanes à s'en sortir plutôt que de les enfoncer dans l'univers carcéral ou psychiatrique.

QUESTION DU NOUVEL OBS: Philippe Llorca n'a été épargné par personne à Verdun : police, hiérarchie judiciaire, tout le monde s'est ligué contre lui. Pourquoi ?

MICHEL MARCUS: C'est d'abord une affaire de comportement. Les jeans, les cheveux longs, la moto, ça passera complètement inaperçu dans un tribunal de Marseille ou à Paris. Mais à Verdun, il tombe dans un milieu architraditionnel, avec des notables tels qu'ils peuvent être dans ce département. Dans cette ville où il n'y a pas d'université, où le milieu intellectuel se réduit à peu de chose, on est repéré et jugé par rapport aux gens que l'on fréquente. (...) Or non seulement Philippe Llorca ne faisait pas partie de la famille des notables mais il la heurtait de front en tant que juge des enfants. Le domaine de l'enfance, à Verdun comme ailleurs, est trusté par des associations privées, contrôlées par des notables qui ont, disons, leurs propres pratiques éducatives. Si un juge décide qu'un placement dans ce genre de foyer est néfaste pour les enfants et qu'il n'ordonne plus de placements, il commence à heurter des intérêts particuliers. Ce qui n'arrivait pas avec le juge des enfants qui précédait Philippe Llorca. Celui-là croyait au placement : il était lui-même un personnage influent de ces associations dans lesquelles il ordonnait de placer les enfants. Philippe Llorca a ordonné beaucoup moins de placements. Il a suscité des inimitiés. »
(Source : http://referentiel.nouvelobs.com/archives_pdf/OBS0768_19790730/OBS0768_19790730_044.pdf )

Tout est dit là. Et la question est de savoir pourquoi, après plus de 30 ans, rien n'a changé. On continue à arracher horriblement des enfants à des parents comme le cauchemar que nous vivons. Non seulement le placement est abusif, mais en plus il est très néfaste pour les enfants, comme pour les nôtres. Tout cela pour les intérêts de notables de Verdun comme par exemple Mme Blin-Dumouchel, et pour les intérêts de leurs associations et de leur réseau, réseau dont font partie des personnalités politiques (comme au Conseil Général), des directeurs ou directrices d'école ou de centres sociaux, des médecins, des psychiatres, etc.

Menu de la rubrique

Que vienne le monde où l'on dira: "Plus jamais ça!"

Sommaire du sous-titre

A nos enfants, de 7 à 77 ans, victimes du système

A nos enfants victimes du système... A tous nos enfants de 7 à 77 ans, victimes du système...

A nos enfants victimes de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE)

...victimes de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE)...

Victimes du système judiciaire

...victimes du système judiciaire, d'une injustice appelée la "justice".
Plus de 140000 enfants arrachés à leurs parents en France chaque année,
dont 77000 injustement, donc plus d'un placement sur deux est abusif
(revoir la vidéo ci-dessus où l'inspecteur général des affaires sociales confirme ces chiffres abominables).
C'est énorme! C'est plus que de simples erreurs judiciaires, c'est complétement autre chose!
C'est un génocide, un crime contre l'enfance, contre des familles,
un crime contre la Vie, contre l'humanité, contre l'Univers TOTAL.

Enlevés à leurs parents aimants

Un système immonde qui les arrache sans raison valable à leurs parents aimants...
Notre fille dans un espace de jeux pour enfants.

ASE sépare ceux qui s'aiment

Parce que les enfants n'ont pas le droit d'être trop aimés, c'est un motif de placement.
Juste parce que les parents font la Science de l'Univers TOTAL ou Science de Dieu,
c'est un motif pour arracher une fille et un fils à leur famille.

Vie construite sans repère parental

Une vie désormais construite sans repère parental...
(voir Mon enfer dans la Maison de l'enfance de Stenay)

Enfants kidnappés jusqu'à 18 ans

Enfants kidnappés par l'ASE jusqu'à 18 ans>

ASE coupe tout contact

Chaque année, des milliers d'enfants sont retirés à leur famille,
l'ASE brise tous les liens en coupant tout contact,
elle détruit des familles, elle détruit des vies!

Quelques visites par mois

Une vie suspendue à quelques visites par mois sous haute surveillance...

Enfant souffre

Les enfants souffrent, mais l'ASE cache cette réalité aux parents.
Le système s'évertue à faire accepter aux parents que le placement est justifié,
que les enfants sont heureux sans leurs parents.
Ces mensonges sont facilités par la coupure de contact,
l'ASE étant désormais le seul intermédiaire entre les parents et les enfants,
elle peut raconter tout ce qu'elle veux aux uns et aux autres pour atteindre leurs buts.
Le besoin pour des gens qui s'aiment et qui s'ont ainsi horriblement séparés,
de se retrouver, oui, le besoin des parents de voir leurs enfants,
est l'objet de toutes sortes de chantages immondes.

Enfant devient SDF

Un tiers des enfants placés deviennent SDF après leur placement.
(voir Mon enfer dans la Maison de l'enfance de Stenay)

Enfant SDF

No comment...

SDF devenu grand

No comment...

Il y a sur terre des personnes qui, de par leur nature même (en l'occurrence leur nature d'incarnation de la Négation de l'Univers TOTAL), sont à voir faut voir comme des prédateurs, qui se nourrissent de la souffrance et des malheurs des autres. Ces personnes ne peuvent pas être heureuses si elles ne font pas souffrir des innocents, les enfants étant à cet égard des proies tendres et délicieuses pour ces monstres. Ces personnes ne peuvent pas être en bonne santé si d'autres ne sont pas malades. Elles ne peuvent pas être en sécurité si d'autres ne sont pas victimes d'accidents ou de catastrophes, elles ne peuvent pas continuer à vivre si d'autres ne meurent pas, elles ne peuvent pas avoir d'enfants si d'autres ne perdent pas les leurs, ou s'ils n'arrachent pas les enfants des autres, comme la juge des enfants Stéphanie Blin-Dumouchel.

Lien entre l'enlèvement abusif d'enfants avec d'autres phénomènes de société cachés,
comme le harcèlement en réseau, mais aussi des réseaux satanistes et des individus sataniques

Le Harcèlement en Réseau: une des pires Criminalité de tous les temps, l'expression moderne du Phénomène Diable.

La question de l'enlèvement abusif d'enfants serait incomplète si l'on mentionnait pas d'autres phénomènes de sociétés cachés, comme les réseaux pédophiles au plus haut niveaux de la société, certains étant carrément des réseaux pédo-satanistes, pour ne pas dire simplement satanistes. Les deux vidéos suivantes parlent d'un très grave phénomène des temps modernes, dont beaucoup n'ont pas conscience: le phénomène de "Harcèlement en Réseau" (en anglais "Gang Stalking"). C'est l'une des pires formes de criminalité de tous les temps! Ce que je subis en France et dans ce monde depuis que je fais la Science de l'Univers TOTAL, est tout simplement le Harcèlement en Réseau:



C'est donc tout simplement cela que je vis avec ma famille.

Le vampirisme unergétique et psychique en général, et le Vampirisme institutionnel en particulier

Un Phénomène Diable cache toujours un autre Phénomène Diable, ici le vampirisme énergétique et psychique, ou le vampirisme tout court, sous toutes ses formes. Je répète ceci: il y a sur terre des personnes qui, de par leur nature même (en l'occurrence leur nature d'incarnation de la Négation de l'Univers TOTAL), sont à voir faut voir comme des prédateurs, qui se nourrissent de la souffrance et des malheurs des autres. Nos enfants nous furent arrachés par un système diabolique 2 mois après qu'un couple de voisins sataniques soit venus habiter dans l'appartement au-dessus du nôtre.

Un visage de Satan le Diable, le Vampire Ludovic Ciaux

Ils sont juste devant vos yeux, sous votre nez, vous les voyez... mais sans les voir.
Ils ont une tête comme vous, un corps, des bras et des jambes comme vous.
Si vous n'êtes pas l'un d'eux, alors leur ressemblance avec vous s'arrête là...
Le Rouge (comme le Sang, le Feu ou le Danger) et le Noir (comme la Nuit et les Ténèbres)
sont parmi leurs couleurs favorites, même s'ils ne l'affichent pas forcément sur eux et sur leurs objets
comme ici la voiture rouge ou le shirt rouge avec un dragon-serpent noir sur la poitrine.
Souvent ils n'affichent aucun signe traduisant ce qu'ils sont profondément,
et même quand ils le font, vos yeux restent aveugles,
parce que vos yeux vous trompent, vous voyez des humains apparemment "normaux",
commme ces voisins qui habitent l'appartement juste au-dessus du nôtre,
comme d'autres de leur espèce dans les immeubles ou les maisons tout autour,
ou comme d'autres de leur espèce dans les institutions:
Conseil Général, Justice, Police et Gendarmerie, Services Sociaux, Ecoles, etc.
J'ai bien dit: "ceux de leurs espèce dans les institutions"
et non pas que tous ceux qui travaillent dans les institutions sont de leur espèce...
Soyons bien d'accord sur ce point, car il y a des anges qui sont dans les institutions,
mais, hélas, les anges n'étaient pas les maîtres des institutions, mais les personnes de cette espèce.

Je ne parle pas de cette personne sans aucune raison valable.
Voir le document: Les visages de Satan le Diable.
Je parle de lui suite à tout ce qui nous arrivé depuis que lui et sa femme sont arrivés dans notre voisinage en janvier 2011,
et surtout à cause de toutes les choses paranormales qui se produisent avec eux,
et qui par la suite ont continué avec d'autres individus de leur espèce,
systmétiquement dans tous les lieux lieux d'habitation où nous avons habité par la suite, et jusqu'à ce jour!
Je sais donc de quoi je parle, et je m'en serais bien passé.
Ce sont les vrais maîtres du monde, ce sont eux qui font que ce monde est ce qu'il est,
ce qui ne veut pas du tout dire qu'ils sont tous au pouvoir
ou qu'ils sont dans une position sociale stratégique:
science, philosophie, religion, politique, économie et business, médias et show-biz, cinéma, etc..
Malgré les têtes différentes, ils forment une seule et même Entité:
Satan le Diable, le Dragon à sept têtes, à mille visages, à un milliard de faces.
Ce sont donc des humains-diables, des démons en chair et en os,
des vampires psychiques, des vampires énergétiques, et plus exactement encore des vampires unergétiques
(voir Harcèlement en réseau et Vampirisme énergétique).

Parce qu'ils sont déconnectés de Dieu, de la Vie, de l'Energie Vitale (ce que le Bible appelle l'Esprit Saint et que j'appelle l'Unergie), ces êtres sont sans âmes ou ont une âme noire, un trou béant là où les gens normaux (divins) ont une âme lumineuse. Et ils ne veulent pas se reconnecter à Dieu pour être autonome sur le plan de l'Energie Vitale (l'Unergie), eux et leur sysème préfèrent voler l'énergie des autres, leur bien être.

Eux et des femmes et des hommes de leur espèce vampirisent donc des vies, siphonnent des âmes, pour qu'ils puissent naître ou avoir des enfants. La juge des enfants qui nous a arraché nos enfants deux mois après leur arrivée dans l'appartement au-dessus du nôtre, est de la même espèce qu'eux. Peu de temps après nous avoir enlevé nos enfants, elle accouche. C'est ainsi: ce genre d'êtres ne peuvent exister sans détruire l'existence d'autres, ils ne peuvent pas vivre sans détruire la vie d'autres.

Tous les Phénomènes Diable sont donc interconnectés. Et c'est la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu, qui permet de faire la lumière sur les phénomènes très cachés dans le monde. Et c'est pour cela aussi qu'ils livrent une guerre à celui par qui Dieu arriver cette Science. Mais cette Science ansi que la Bible dont elle est le prolongement, disent aussi que leur fin et celle de leur monde approche (Révélation ou Apocalypse 12: 7-12), et donc aussi le monde de Dieu, le monde de Lumière, de l'Amour (Révélation chapitre 21 et 22).

Voir aussi...