Couleur de U selon la catégorie

L'Univers TOTAL U
est l'Ensemble de toutes les choses.
IL a une Structure FRACTALE.
IL est le Paradigme d'une nouvelle Science :
la Théorie Universelle des Ensembles,
la Science de l'Univers TOTAL,
l'Univers-DIEU...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Philosophie  >  L'Univers TOTAL, le nouveau Paradigme de la Scienc...  >  Le problème des hypothèses implicites et des axiomes cachés des sciences actuelles

Le problème des hypothèses implicites et des axiomes cachés des sciences actuelles

Ces axiomes implicites et hautement contestables qui font réellement les sciences actuelles

Ce qu'on appelle actuellement la "science" repose sur un grand nombre d'axiomes, de principes et d'hypothèses explicitement formulés par les philosophes ou par les scientifiques. Comme par exemple:

1.Le principe matérialiste ou positiviste. - La matière est reconnue comme principe ontologique, comme base essentielle de tout ce qui existe dans la nature. Le principe selon lequel toute existence et tout effet relèvent de la matière est considéré comme tellement évident en médecine et en biologie moléculaire par exemple, qu’il ne paraît pas nécessaire de le mentionner ou de le discuter.

2. - Le principe réductionniste. - Tout objet est un ensemble composé de parties matérielles qui doivent être étudiées séparément, car le tout n’est rien de plus que la somme de ses parties, et en connaissant les propriétés des parties on connaît celles de l’ensemble.

3. - Le principe mécaniste ou déterministe. - Chaque effet a une cause déterminée. La relation de cause à effet est réversible et sans équivoque. Il en résulte qu’en connaissant de façon complète l’état d’un système expérimental à un moment donné, ses états à tout autre moment dans le temps sont déterminés par ces relations de cause à effet et peuvent en principe être prédits mathématiquement.

4. - Le principe de la causalité linéaire (ou la pensée analytique linéaire). - Il est une conséquence des principes réductionniste et déterministe. Tout processus global est décomposable en une série d’enchaînements linéaires de causes et d’effets qui peuvent être étudiés séparément.

5. - Le principe rationaliste. - Seuls les faits mesurables, qui peuvent être représentés mathématiquement, sont objectifs, scientifiques et rationnels. Tout ce qui est qualitatif, subjectif et non reproductible n’est pas scientifique et par conséquent irrationnel.

6. - Le principe de non-contradiction et du tiers exclu. - Ce principe est la base de toute la logique formelle aristotélicienne : Lorsqu’une a ffirmation est reconnue comme vraie, l’affirmation contraire ne peut pas être vraie et une troisième possibilité située entre ces deux a ffirmations est exclue. Ce principe, évident pour tout fait d’observation, est reconnu comme valable, par extension, pour tous les domaines du savoir.

Le moindre mal est de formuler clairement et explicitement dès le départ toutes les bases et tous les composants qui constituent les paradigmes de la science actuelle. Là au moins on saurait clairement sur quoi repose exactement telle ou telle vérité scientifique, et, surtout, on saurait très exactement ce qu'on appelle "science"! Mais hélas, cela n'est pas le cas actuellement, car la science actuelle repose aussi sur un certain nombre d'axiomes cachés de grande importance, comme par exemple ce que nous appelons l'Axiome de la Non-Existence. C'est l'idée selon laquelle "Certaines choses n'existent pas dans l'Univers". Cette idée semble évidente, mais elle cache en fait un énorme problème: Le Problème de la Négation. Dans cette idée se cache le Déni de l'Univers TOTAL, oui, la Négation de l'Univers TOTAL (voir aussi: La Négation Absolue: la vraie cause de tous les Paradoxes).

Mystère de la Négation

La Négation est le Problème scientifique numéro 1,
tout un Mystère, aujourd'hui élucidé par le Paradigme de l'Univers TOTAL.

Menu de la rubrique