Couleur de U selon la catégorie

L'Univers TOTAL U
est l'Ensemble de toutes les choses.
IL a une Structure FRACTALE.
IL est le Paradigme d'une nouvelle Science :
la Théorie Universelle des Ensembles,
la Science de l'Univers TOTAL,
l'Univers-DIEU...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Psychologie  >  Le Mystère de la Négation: la clef de la compr...  >  La Négation à la lumière du Verba

La Négation à la lumière du Verba

Le Verba éclaire l'un des grands mystères de l'Univers TOTAL, le Mystère du Diable

La négation de Dieu face aux lumières du Verba et de la Sémanthmétique...

Beaucoup en France et ailleurs expriment des idées du genre: "Je ne crois ni en Dieu ni au Diable" ou "Je ne crois en rien". Certains le disent pour signifier qu'ils ne pratiquent aucune religion. Evidemment, par "religion" il faut entendre ce qui habituellement est nommé comme tel, avec donc l'axiome implicite selon lequel l'athéisme n'est pas une forme de religion ou de croyance.

Mais le Verba (le Langage universel des ensembles, la Langue de l'Univers TOTAL, la Langue de l'Etre) nous permet aujourd'hui d'avoir une vision très large des choses. Il nous libère de l'esclavage des mots des langues et des langages de Babel, il éclaire de manière très arithmétique et logique leur vrai sens. Cette arithmétique, avec les opérateurs Non, Croyance, Existence et Dieu, nous révèle simplement l'équivalence de sens suivant:

Non Croyance Existence Dieu = Croyance Non Existence Dieu = Croyance Existence Non Dieu = Croyance Existence Dieu Non = ...

Autrement dit, avec les parenthèses pour mieux comprendre cette équivalence:

Non (Croyance Existence Dieu)
= (Non Croyance) Existence Dieu = Croyance (Non Existence) Dieu = Croyance Existence (Non Dieu) = Croyance Existence (Dieu Non)
= (Croyance Existence Dieu) Non = ...

La chaîne d'équivalences que nous venons d'écrire est un exemple d'équivalences ou d'équations d'une nouvelle arithmétique: l'arithmétique du sens ou arithmétique de la sémantique ou simplement sémanthmétique (mot formé donc de "sémantique" et de "arithmétique).

L'exemple présenté ci-dessus consiste simplement à faire traverser d'un bout à l'autre les trois opérateurs "Croyance Existence Dieu", pris dans cet ordre, par le connecteur de négation Non (pour plus de détails sur cette importante notion d'opérateurs, voir Le Verba, une langue d'opérateurs et Les opérateurs de base du Verba; et pour pour plus de détails sur cette autre importante notion d'équivalence, voir Identité et Equivalence, Négation et Alternation).

Autrement dit, en langage plus courant, le Verba nous fait simplement comprendre aujourd'hui avec cette chaîne d'équivalences d'arithmétique du sens que la non-croyance en l'existence de Dieu, est aussi la croyance en la non-existence de Dieu..., donc une autre croyance tout simplement! Et le Verba nous dit plus que cela: il révèle aussi que cette croyance en la non-existence de Dieu est aussi une croyance en l'existence d'un être très spécial nommée "Non Dieu", qui est l'incarnation de la négation Dieu. Et enfin, cette équivalence de sémanthmétique nous apporte une précision ultime: le "Non Dieu" est le "Dieu Non"! Il est lui aussi Dieu, mais la version négative de Dieu, la face négative de Dieu, qui est donc tout simplement la définition du Diable, la Négation en personne!

Diable

"Je ne crois ni en Dieu ni au Diable...
Parce que le Diable, c'est moi...

Le Verba nous apprend très simplement donc que l'absence de toute religion est la religion spéciale définie comme telle... C'est la religion de la Négation, et ce culte est rendu... eh bien au Diable! Pour ne pas pratiquer cette religion, toute négation doit donc toujours être relative et non pas absolue.

Mais seulement voilà: beaucoup dans le monde et en France en particulier ignorent les lumières du Verba et pensent donc exprimer des paroles de lumière en tenant des propos de negation absolue du genre: "Je ne crois ni en Dieu ni au Diable". Mais celui qui fait une telle négation (au sens le plus absolu du terme) n'est autre qu'un visage du Diable qu'il nie!

Menu de la rubrique