Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.


NOTE: Si ce site ne s'affiche pas correctement sur votre écran de smartphone, alors cliquez ici pour avoir des informations à ce sujet.
...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  Les autres documents du site  >  Les articles divers, page 4

Les articles divers, page 4

Les articles de la Science de l'Univers TOTAL, page 4

Une petite enquête togolo-franco-belge sur le fameux accent belge...

A l'ère de la Science de Dieu, l'heure d'enterrer la "hache de guerre" des mauvais humours a sonné...

Un "petit" article, ma Belge, pour remettre les pendules à l'heure, et apporter notre grain de sel, de sucre ou de poivre à la fameuse question de l'accent belge...

Que je relate comment cette question d'accent belge a commencé entre nous. D'abord je suis français d'origine togolaise, j'ai donc mon propre accent franco-togolais. Je me suis notamment dans le passé entendu souvent dire en France que j'ai un accent. Mais en réalité j'ai surtout un problème de diction, et plus précisément j'étais censé être un bègue, mais depuis tout petit j'ai instinctivement développé une stratégie pour ne pas bégayer: j'avale les syllabes qui me posent problème, plutôt que de m'entêter à les prononcer coûte que coûte, et donc les répéter, ce qui constitue le bégaiement. Le prix à payer, c'est que les gens qui ne sont pas habitués à mon parler peuvent avoir du mal à me comprendre. Notamment dans les moments où je suis fatigué et où ma diction est plus difficile. Mais ceux qui sont habitués, leurs cerveaux complètent automatiquement les syllabes avalées. Et aussi, avec le temps et en apprenant à ralentir mon débit et à faire des efforts d'articulation, j'arrive à parler presque normalement en sautant beaucoup moins les syllabes.

Ceux qui en France se sont habitués à mon parler s'étonnent parfois de l'absence d'un accent africain chez moi, le genre d'accent caricatural que font beaucoup de comiques français, comme par exemple Michel Leeb à son âge d'or.

Michel Leeb

Il a été rendu célèbre par ses imitations des africains, donc de l'"accent africain". Mais en réalité son imitation est un mix entre le français d'Abidjan la capitale de la Côte-d'Ivoire (et donc même pas tous les ivoiriens) et le français de Dakar la capitale du Sénégal. Il est même probable que ceux-ci ne se reconnaissent pas tout à fait dans cette imitation, dans laquelle Michel Leeb excelle surtout par sa très bonne imitation des sonorités africaines fondamentales que vraiment d'un accent commun dans tout le continent africain. Car on parle quand même de tout un continent! Rien qu'au Togo mon pays d'origine, qui est le dixième de la France en terme de superficie, il y a une quarantaine d'ethnies, et pratiquement un accent par ethnie!

Que dire alors de comparer le français parlé à Yaoundé la capitale du Caméroun, à Bangui la capitale de la Centrafrique, à Libreville la capitale du Gabon, etc., avec le français parlé au Sahel, à Niamey par exemple la capitale du Niger, à Bamako la capitale du Mali, etc. Ne parlons même pas du français dans les capitales du Maghreb (Alger, Tunis, Rabat), etc.

Mais bon, il est vrai que Michel Leeb aime imiter surtout l'"accent" des noirs africains. Je le mets au défi d'imiter un accent togolais, s'il en existait un vraiment. Qu'on m'explique alors pourquoi les Kabyè ou les Losso ou les Moba, des ethnies du nord du Togo, ont tant de mal à cacher leurs accents à la capitale au sud, pour ne pas être victimes de discriminations. Et tout autant difficile est pour les ethnies du sud de cacher leurs accents au nord. En Afrique, lors de fréquents conflits ethniques, c'est bien par l'accent qu'une ethnie détecte les membres d'une autre ethnie. S'il existait donc un accent togolais unique, et à plus forte raison un accent africain, cela se saurait!

J'aimerais bien entendre les imitateurs français, qui aiment se moquer des belges et leur prétendu accent homogène en Belgique, imiter l'accent au Congo Belge (la RDC donc), un "accent" qui serait à la fois congolais et belge, lol!

Quand les français se moquent des belges

Ceci dit, l'imitation par Michel Leeb du dit "accent africain" (en fait les sonorités assez fréquentes en Afrique noire) est assez comique, même si le trait forcé a pu faire voir à certains des relents de racisme anti-nègre. On pourrait d'ailleurs faire le même reproche au belge Hergé dans son album "Tintin au Congo" si l'on ne comprend pas que c'est une caricature de la période coloniale en Afrique, et notamment justement au Congo Belge, appelé par la suite le Zaïre (aux jours de gloire de Mobutu), et maintenant la RDC ou "République Démocratique du Congo".

Tintin au Congo

Même problèmatique de l'esclavage et de la colonisation des occidentaux en général, et plus précisément de l'empire talmudo-maçonnico-occidental, que l'on retrouve dans l'album "Coke en stock". Une question: le trafic d'humains, l'esclavage, la colonisation, etc., ont-ils cessés? Cela a toujours continué, sous de nouvelles formes, plus sournoises, plus graves et de plus en plus ouvertement! La situation est de nos jours pire que pendant les heures les plus sombres de l'histoire. Et ce n'est plus qu'en Afrique entre autres, mais en occident et dans le monde entier. Après les enquêtes et les aventures du reporter belge Tintin dans le monde, à l'heure de la Science de Dieu sont arrivés aussi les enquêtes et les aventures du franco-belgo-togolais Hubertelie au Togo, en France, en Belgique, etc. Nous parlons de belles choses, de divines choses, de la vérité et de la lumière, mais aussi de la face sombre du Togo, de la France, de la Belgique et du monde, en prenant ces pays comme des symboles.

Voir:
-- Mes enfants sont pris en otage à cause de la Science de l'Univers TOTAL;
-- Le travail libérateur d’Alternation versus le travail esclavagiste de Négation, et notamment le sous-titre: Tout ce qui se cache derrière le harcèlement d’AbbyEve par le VDAB en Belgique;
-- Le système de Baphomet, de Lucifer ou Satan le Diable, la Bête immonde 666 qui harcèle les enfants de Dieu.

Mais revenons à nos moutons, ma Belge. Curieusement, depuis qu'on se connaît il y a près de 2 ans et demi maintenant, tu es la première à m'avoir parler de ton accent belge. En effet, tu avais un jour dit quelque chose (au téléphone, sur messenger, je ne me rappelle plus exactement), que je n'avais pas bien compris, et je te faisais répéter. C'était simplement un mot que je ne connaissais pas, mais tu as pensé que ce serait ton "accent belge" qui poserait quelque problème.

Or si tu ne nous avais pas dit que tu étais belge, rien dans ton parler ne laissait soupçonner un quelconque accent. Ma femme, française de souche, et moi, pensions simplement que tu étais française. Tu utilises souvent des belgicismes, que nous ne connaissions pas, et qui auraient pu tout à fait être des expressions de quelque patois de quelque région de France. Car il n'y a pas non plus un accent uniforme en France ni un seul parler. Il y a par exemple le fameux accent du midi, l'accent parisien, l'accent alsacien, l'accent auvergnat, etc. Je suis un togolais naturalisé français, et précisément auvergnat, et ma ville de naturalisation est Clermont-Ferrand, la capitale de l'Auvergne, où ma femme et moi avons habité de longues années. Elle est une vosgienne mais qui a sa famille dans la Meuse où elle a grandi. Et en Meuse, c'est encore un accent propre, et le moins qu'on puisse dire c'est que je les collectionne les accents!

Je pense être bien placé pour tordre le cou aux mythes des "accents uniformes", aux clichés et stéréotypes. Et pour tout dire, les clichés m'irritent sérieusement! Comme en ce moment en occident les clichés sur les russes, à l'heure de l'Ukrainisme faisant suite au Covidisme.

Un séjour de 5 mois en Belgique pour notre travail de Science de l'Univers TOTAL, nous a permis à ma femme et moi de faire la connaissance de ta famille, mais aussi des réalités belges, bien évidemment. Parce que nous avons beaucoup circulé en Flandre je me suis familiarisé avec les intonations du flamand et tu nous a même appris des mots du flamand, bien que walonne. Et le flamand, c'est un dérivé du néerlandais, la langue des Pays-Bas donc, qui est un des trois principaux pays frontaliers de la Belgique. Les Pays-Bas sont au nord de la Belgique, la France au sud, l'Allemagne à l'est et le Luxembourg au sud-est.

La Belgique et les pays voisins

Ceci déjà, comme partout dans le monde, va inévitablement entraîner des variations linguistiques dans toutes les zones frontalières. Et plus le pays, qui est entouré de plusieurs grandes zones linguistiques différentes, est petit (et la Belgique est relativement petite par rapport à la France ou l'Allemagne), plus les variations linguistiques seront importantes.

A cela il faut ajouter le fait que la Belgique est un pays composite du fait de son histoire. D'aucuns diront un pays fabriqué, comme aussi par exemple la Suisse ou le Luxembourg, par les "faiseurs" (et aussi "défaiseurs") de pays, en vue d'un agenda, notamment mondialiste. Ceux là qui ont défait l'ex Union Soviétique ou URSS, fabriquent des entités nationales avec des ethnies et langues n'ayant pas d'histoire ou d'identité commune, et qui ont souvent du mal à s'entendre. C'est voulu, en vertu de la règle du "Diviser pour mieux régner". C'est maintenant bien connu que les pays africains ne sont que cela, et même aussi des pays d'Europe, d'Amérique ou d'Asie.

Et ces maîtres occultes du monde vont assigner aux pays des missions toutes aussi occultes dont on commence à comprendre certaines seulement maintenant. La Suisse par exemple sera le lieu des coffres forts et des banques de ces maîtres, mais aussi nombres d'institutions mondialistes clefs à Genève par exemple. Même chose avec la Belgique et sa capitale Bruxelles, le lieu du siège de l'Union Européenne mais aussi de l'OTAN. Et Dieu sait quel rôle occulte est assigné à la France ou au Québec.

Mais le plus grand pays composite du monde fabriqué pour cet agenda est les Etats-Unis, bien sûr. Mais là c'est une toute autre affaire, qui nous emmènerait loin de notre sujet ici qui est le sujet des belges et leur prétendu accent qui serait le même dans toute la Belgique. Mais voici la carte des régions politiques de la Belgique:

Les régions politiques de la Belgique

Et étoitement liée à cela est la carte linguistique:

Les régions linguistiques de la Belgique

La wallon est pour le français qui est au sud de la Belgique, ce que le flamand est pour le néerlandais au nord de la Belgique. Une variation régionale du néerlandais d'un côté, et une variation régionale du français de l'autre côté. Et comme partout dans le monde, toute langue principale subit des modulations locales en fonction des patois locaux, ancestraux.

Et aussi un phénomène universel, qui n'est donc pas propre à la Belgique, est que les locuteurs d'une certaine langue donnée (elle-même éventuellement une variation locale d'une langue souche, comme le sont le flamand et le wallon) parlent une autre langue avec un accent ou des intonations de la langue principale qu'ils parlent. Ainsi, les français parlent anglais avec l'accent français, et les anglais parlent français avec l'accent anglais, etc., Les français parlent l'allemand avec l'accent français, et les allemands parlent français avec l'accent allemand, etc. Il n'y a donc rien d'étonnant à cela.

Par conséquent aussi, en Belgique, les flamands des zones frontalières avec la Wallonie parlent le wallon (oui le wallon en fait, et pas le français de Paris) avec l'accent flamand. Et inversement, un wallon va parler le flamand avec l'accent wallon. Et à l'est de la Wallonie il y a une petite zone d'expression germanique, qui donne lieu aussi à une gamme d'accents hybrides wallon-allemand. Il y aura de même des hybridations entre le wallon et le français le long de la frontière entre la Wallonie et la France. Autrement dit l'hybridation entre le français du nord de la France et la variation du français qu'est déjà le wallon. Et comme déjà dit, à tout cela il faut ajouter les modulations locales dues aux patois et aux dialectes. Cela donne par exemple l'accent de Liège, de Mons, etc.

Il reste maintenant, pour compléter le tableau des accents belges, la situation de la région bruxelloise, qui est pour la Belgique grosso modo ce que la région parisienne ou l'Île de France est pour la France. Il y a le phénomène général du cosmopolitisme, qui caractérise les capitales et les grandes métropoles. Avec toutefois une différence majeure avec celle en France, et qui est le bilinguisme flamand-français de la région de Bruxelles. Cela donne au français de cette région une touche encore plus spécifique que le phénomène standard des accents décrit précédemment. Ce français bruxellois spécial, qui ne peut qu'être sensiblement différent du wallon en général, celui de tous les coins de la Wallonie, qu'on qualifie souvent d'"accent belge".

Pourquoi donc les brançais se moquent des belges?

Oui, pourquoi les français se moquent des belges, obligeant ceux-ci à leur retorquer: "Si tu veux être très riche en vendant des français, achète-les au prix qu'ils valent, et revend-les au prix qu'ils s'estiment..."

Même notre chère LJP ("Le Journal de Personnne"), qui vaudrait pourtant chère à l'achat et tout aussi chère à la revente, s'est laissée aller à une blague de moquerie sur les belges... C'est dans sa vidéo: "ELLE N’EST PAS BELGE, LA VIE?"

L'expression "accent pecnot" utilisée par elle et que tu as mentionnée dans ton mail du 26 novembre 2022 m'a beaucoup intriguée, lol. Et comme tu le sais, ma Belge, en cherchant le fin mot de l'histoire de ce mot, cela nous a conduit loin. Sept articles ne suffiraient pas pour tout exposer et expliquer. Exposons juste un...

24 nov. 2022

Ça commence par une histoire belge
comme toute histoire qui commence bien et finit mal:

«Il était une fois mais attention une fois seulement, rien qu’une fois!
un belge qui n’avait qu’une envie: vivre à Paris…
Seulement voilà il avait un accent pecnot
qui ne lui permettait pas de se faire passer pour un parigot!
Il prit donc la décision de prendre des cours de diction
pour s’en servir comme d’un pass Navigo!
Après trois mois d’apprentissage assidu notre belge
se sentit plus parisien que les parisiens,
sans le moindre soupçon d’accent susceptible de trahir sa contrefaçon.
Il se rendit aussitôt à Paris
prit une chambre d’hôtel aux cœurs des Invalides.
Rien que pour se dire qu’il a bien gagné son pari !
Et le lendemain matin à peine réveillé,
le nouveau parigot se rendit dans le bistrot d’en face, s’accouda au comptoir
et dit au monsieur qui venait vers lui avec un accent dépourvu de complexe:
Puis-je s’il vous plaît me permettre de vous demander
de me servir un café crème avec deux croissants super méga croustillants?
'Vous ne seriez pas belge par hasard?'
Lui dit son vis à vis.
Alors Le belge le prit mal:
'Nom d’une pipe… comment avez-vous su le savoir?'
Parce qu’ici, c’est une banque Monsieur!»

IDEM… IDEM pour ces supporters gays
qui se sont rendus au Qatar pour prendre leur pied.
L’étrange les dérange, les rend dérangés
au point de ne pas supporter l’étrangeté de l’étranger…
son identité qui n’est pas identique à leur identité,
sa liberté qui n’est pas compatible avec leur liberté,
sa culture sans nos 50 nuances de gré ou de force…
La charia dit non au brassard cosy
tout comme la République dit Non au brassard Nazi.
Un partout! Balle au centre!

Un gay: est-ce que je peux avoir une bière mais double
et dans un seul verre pour la savourer avec mon partenaire?
Un douanier: oui tu peux… en te jetant à la mer…
parce qu’ici on vit de gaz et de lumière.

Oufti!

J'ai donc voulu savoir le fin mot de la question de cet "accent pecnot", mais je ne trouvais pas de vidéos spécifiques avec ce mot:

Accent belge 2

Accent belge 3

Je pensais que l'expression "accent pecnot" désignait spécifiquement l'"accent belge", mais en fait non. C'est LJP qui a employé ce terme "pecnot" pour qualifier l'accent du belge de son billet. Il fallait donc chercher "pecnot" seul, et on trouve alors qu'il s'agit d'un terme péjoratif qui s'écrit aussi "péquenaud", et qui est synonyme de "plouc". Et tu as trouvé une vidéo expliquant ce que ça veut dire, à savoir donc un campagnard, un rustique, mais au sens très péjoratif du terme, à savoir ignorant, peu instruit, etc.

OK. Il s'agit donc de la caricature classique que les français font des belges dans leurs blagues bêtes, péquenaudes donc. Seuls les ploucs qui se croient malins pensent qu'un belge est nécessairement un plouc. Même si c'est juste pour "rire", je ne trouve pas ça drôle, et pourtant ce n'est pas faute d'avoir un sens de l'humour.

-- L'accent Belge de Michel Boujenah est mythique!

Où fallait-il aller en Belgique pour entendre les gens parler français avec le prétendu "mythique" accent belge de Boujenah? Car je n'entendais pas les gens parler ainsi ni à Mennen (Menin), ni à Mouscron ou dans le Tournaisis. Fallait-il aller à Liège, à Charleroi, à Waterloo ou jusqu'à Bruxelles?

L'un des avantages de notre époque est aussi qu'on peut voyager sur internet, bien assis sur son fauteuil à Paris ou partout en France. Tapons donc "accent belge" et que commence le voyage que nous n'aurions pas bien fait en Belgique, lol:

Accent belge 5

Bon, essayons d'y voir clair pour de bon en essayant, si possible de donner la parole à des belges.

La vidéo qui va suivre confirme quelque peu mon intuition, à savoir que le fameux "accent belge" serait en fait le français influencé par le flamand.

-- L'accent belge:

Mais lui dit plutôt que c'est l'accent bruxellois qui est appelé "accent belge", qu'il y aurait en fait plusieurs accents en Belgique wallonne, comme par exemple l'accent liégeois.

Les français qui se moquent de l'"accent belge" ou qui pensent que tous les belges parlent comme ce qu'ils pensent être l'accent belge, consomment en fait trop le choux de Bruxelles, lol. C'est ma manière de dire ce que ta maman a dit quand tu lui as posé la question sur l'accent belge: "Les français, ils exagèrent, dit-elle. Ils font toujours l'accent de Bruxelles. A Bruxelles ils ont un accent spécial. Mais tout le monde n'a pas un accent comme ça." C'est bien ça que je dis d'une autre manière, comme une boutade: les français consomment trop le choux de Bruxelles.

Et quant à moi, j'ai appris de beaux joyaux de mots et expressions belges grâce à toi, ma chère Abby Eve. Et pendant notre séjour en Belgique, Rosine et moi, dans une magnifique zone frontalière entre la Wallonie, la Flandre et la France, et ce pour notre travail de la Science de l'Univers TOTAL le Nouveau Paradigme, dans les moments où nous joignions l'utile à l'agréable, j'ai attrapé mon "petit" accent belge devant les "petites" frites et les "petites" boulettes....

Sans oublier les "petites" brochettes des délicieuses "petites" cuisses de poulet.

Et avant, après ou pendant la partie de frites, ce n'est pas de refus aussi de "petites" Leffe, qu'il faut "descendre" bien entendu avec beaucoup de modération.

Car dans la Belgique que j'ai découverte ou qui m'a découvert, lol, la tradition veut qu'on s'offre un "petit" ceci ou un "petit" cela pour se faire plaisir. Mais le plus important est et restera toujours de s'offrir la Grande Science de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, la Science de Dieu, la Nouvelle Genèse.

Sais-tu confirmer tout ça, ma Belge?

C'est, comme tu le sais, un belgicisme, qui signifie "Peux-tu confirmer tout ça, ma Belge?" Comme d'ailleurs ce que j'ai appris ou plutôt mieux compris avec la vidéo suivante, qui est un dialogique très instructif entre un français et une franco-belge.

-- L'accent belge et les belgicismes « une fois » pour toute ! Entrevue avec Yasmine d'ilearnfrench

J'avais remarqué, Abby Eve, quand on était chez toi en Belgique, que tu disais souvent "Je ne sais pas faire ceci ou cela" là où en France nous on dirait plutôt: "Je ne peux pas faire ceci ou cela".

La franco-belge ci-dessus a parlé aussi d'une liste de belgicismes dont je connaissais certains grâce à toi mais ignorais la plupart. Mais j'ai aimé spécialement quand elle a parlé de... chicons!

Rappelle-toi notre réaction chez toi, Rosine et moi, quand tu as pour la première fois parlé de chicons pour dire endives. J'ai été ravi de découvrir ce mot, qui a fait tilt dans mon esprit, car j'avais aussitôt fait le lien avec la chicorée que j'aime beaucoup, comme tu le sais. Et je savais que la chicorée était à base d'endives. Donc chicon a été tout de suite plus parlant pour moi pour dire endive.

Accent belge 8

Et je trouve plus logique aussi de dire "septante", "octante", "nonante", dans la continuité de "quarante", "cinquante", "soixante"... Dans la vidéo ci-après l'accent belge me parle, car il est assez proche par exemple du parler de ton papy de nonante-deux ans:

-- Accent belge:

La vidéo suivante est assez éclairante sur les racines profondes de la moquerie des français à l'égard des belges, et finit sur une note positive. Il parle des arts et productions belges mondialement connus, comme évidemment Tintin.

-- Pourquoi les Français se moquent des Belges

J'ai pu constater pendant mon expérience en Belgique que, que ce soit en France, en Belgique, en Suisse ou au Québec, etc., l'unique problème est et reste la Négation de Dieu l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, et les êtres qui incarnent cette Négation. Autrement dit, les démons nés humains , les vampires énergétiques et psychiques. Bref, partout sur Terre, le Problème c'est Satan le Diable, Lucifer, Baphomet (pour faire référence au clip du VDAB, l'équivalent belge du Pôle Emploi en France). Les êtres de Négation sont la racine cachée de toutes les choses négatives, de tous les maux du monde. Et tous les peuples souffrent de l'agenda luciférien, maçonnico-mondialiste.

La question des accents importe peu du moment où l'on se comprend. Dieu l'Univers TOTAL est la Solution à tous les problèmes, c'est notre travail de Nouvelle Genèse. C'est sur cela qu'il faut mettre l'accent.

Shavadalé, ma Belge.

Bises

Menu de la rubrique

Cliquez ici pour revenir au début de la page.