Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Sociologie  >  L'Univers TOTAL, la Politique et la Société  >  Rattachement du Donbass: l’intégralité du disc...  >  Les démoncrates qui ne souhaitent pas la fin de la guerre en Ukraine

Les démoncrates qui ne souhaitent pas la fin de la guerre en Ukraine

Nouvelle escalade en Ukraine: Washington livrera des armes à sous-munitions à Kiev!

Nouvelle escalade en Ukraine: Washington livrera des armes à sous-munitions à Kiev!

Source: https://twitter.com/AbliBouyo74535/status/1677762049521188867

Washington livre à Kiev les abominables armes à sous-munitions

En savoir plus sur RT en français: https://francais.rt.com/international/106242-nouvelle-escalade-ukraine-washington-livrera-sous-munitions

C’est complètement abominable! Abject! Inhumain! Immonde! Combien de temps les humains normaux mettront pour comprendre qu’on n’a pas affaire à des êtres humains mais à des démons nés humains, qui se nourrissent de la souffrance, du sang et de la vie de leurs victimes?

Ces démoncrates, qui sèment le chaos et la mort partout, qui ont détruit l’Irak, la Lybie, etc., ont un projet appelé le « plan Brzezinski » pour démanteler la Russie comme ils l’ont fait avec l’ex-Union Soviétique dont faisait partie l’Ukraine et dont la Russie était la composante clef. Et comme aussi ils l’ont fait avec l’ex-Yougoslavie, l’ex-Tchécoslovaquie, etc., dont les jeunes générations ne savent même pas que ces pays ont existé. C’est à peine s’ils savent ce qu’était l’Union Soviétique ou URSS! Beaucoup croient même que ces appellation désignent la Russie et font la confusion.

C’est ainsi que si leur plan hégémonique de nouvel ordre mondial unipolaire du Diable réussissait, plan qui passe par le démantèlement de la Russie, les générations futures ne sauraient même pas qu’il a existé un grand pays nommé la Russie, comme aussi « Yougoslavie » ne dit plus grand chose à beaucoup de gens. Et pourtant il y a seulement 40 ans et même 30, on en parlait couramment comme on parle aujourd’hui de la Pologne, de la Bulgarie, de la Roumanie, de la Hongrie, etc..

Ces artisans du maléfique nouvel ordre mondial, qui sont en fait les Rothschild en tête, les Rockefeller, etc. (il ne faut plus hésiter maintenant à nommer clairement le MAL, l’incarnation de Satan sur terre), ces gens dont le messianisme talmudique est le but (messianisme talmudique qu’il ne faut plus confondre avec le messianisme judaïque, qui est le messianisme biblique), ces démoncrates (ou démons qui gouvernent le monde) qui ont détruit l’identité, la souveraineté de nombreuses nations et peuples, ont poussé la Russie à mener une guerre en Ukraine pour sa survie. Car l’Ukraine était l’avant poste stratégique de l’empire mondialiste et de son bras armé l’OTAN, pour détruire la Russie.

Il importe maintenant de comprendre que l’on attribue très souvent aux Etats-Unis ou à l’OTAN des politiques mondiales ou des actions ou des idéologies (comme par exemple l’idéologie WOKE, le LGBTQ, etc.), qui ne sont pas celles des Etats-Unis à proprement parler, mais celles des individus au sommet de la pyramide du monde, les Rothschild, les Rockefeller, etc., groupuscule qu’il faut voir collectivement comme Satan incarné sur terre.

Lui et ses généraux comme Klaus Schwab du WEF, George Soros de l’Open Society, Bill Gates de l’Alliance GAVI, etc., constituent ce que l’on désigne de diverses appellations: « Etat profond », la « cabale », les « illuminatis » (appellation qui devient désuète depuis les années 2012, au fur et à mesure que les gens comprennent de mieux en mieux cette Mafia internationale, cette Pieuvre et ses tentacules), etc.

Ce sont eux qui décident de tout, les présidents des états, jusqu’au président des Etats-Unis y compris, comme présentement Joe Biden, n’étant que des subalternes. Et en plus dans le cas de celui-ci, c’est Barack Obama, le grand démon aux allures sympa (que de la com!), qui est en réalité aux manettes à la Maison Blanche, ce qui est un secret de Polichinelle.

Ce n’est donc pas le sénile Biden, à qui il faut pratiquement chaque matin rappeler comment il s’appelle et qu’officiellement c’est lui le président des Etats-Unis (oui c’est important de le lui rappeler car il est capable un jour de dire que c’est Barack Obama le président, puis un autre jour que c’est Donald Trump, enfin, bref), oui ce n’est donc pas lui qui vient de prendre la décision d’envoyer à Kiev les horribles et diaboliques armes à sous-munitions.

Avec ce type d’armes, on monte vraiment d’un cran dans l’horreur. Comme les armes classiques elles sont destinées à tuer au maximum les soldats de l’armée ennemie, mais les armes à sous-munitions ont en plus une particularité, qui est celle d’être des bombes à retardements pour tuer le maximum de populations civiles, hommes, femmes et enfants, une fois la guerre terminée!

C’est pire que les mines anti-personnelles, qui déjà sont une horreur. Dans un champ par exemple, longtemps après une guerre où ce fut un champ de bataille, une fois que la « paix » est revenue, alors qu’un paysan est en train de travailler tranquillement son champ, ou des promeneurs marchent paisiblement dans les bois, boum! l’un(e) d’eux saute sur une mine, est tué(e) ou a la jambe arrachée.

Avec les mines donc, la guerre n’est jamais vraiment terminée, même 50 ans après, et même 100 ans après, des civils, surtout eux d’ailleurs, qui souvent ne se rappellent plus qu’il y a eu une guerre par là, continuent de mourir.

Les mines rendent inutilisable une terre, notamment une terre qu’on n’a pas réussi à conquérir ou à reconquérir, comme par exemple le régime de Kiev et ses commanditaires veulent reconquérir les terres riches du Donbass. Leurs offensives et contre-offensives objets de tous les tambours médiatiques, ayant échoué, et que donc ces territoire seront définitivement russes, il ne leur reste plus que les opérations du mauvais perdant, que l’on regroupe sous l’appellation générale de « politique de la terre brûlée« .

L’idéologie démoniaque derrière est: « Si cette terre ne peut nous revenir, alors elle ne sera pas à vous non plus. L’eau coulera pendant longtemps sous les ponts que nous n’avons pas réussi à détruire, avant que vous, vous ne puissiez vraiment habiter ou tirer profit des terres que vous avez conquises ou récupérées. » C’est donc la « politique de la terre empoisonnée », ou de la « terre irradiée », ou de la « terre radioactive », etc.

Contrairement aux mines, avec lesquelles les terrains peuvent encore être déminées, c’est une toute autre affaire avec les armes à sous-munitions.

En effet, les mines sont posées comme pièges ou bombes à retardement, et on n’en pose pas tous les centimètres carrés non plus.

Par contre, les munitions à sous-munitions sont sur le champ de bataille tirées dans le but d’exploser avant, pendant ou après l’impact, pour tuer des combattants de l’armée ennemie. Et chaque munition qui explose libère des dizaines voire des centaines de sous-munitions (d’où le nom de l’horreur) qui partent dans toutes les directions.

Un peu comme un tir de feu d’artifice. On a une première boule de feu qui file, puis explose, libérant une gerbe de boules de feu, qui explosent chacune plus loin, et pouvant libérer chacun une gerbe, etc. C’est cette explosion arborescente ou fractale qui fait tout le charme et la beauté d’un feu d’artifice.

C’est un peu le même principe avec les armes à sous-munitions, un « feu d’artifice » de munitions donc, sauf qu’ici ce n’est pas du tout pour un spectacle, mais pour tuer au maximum et dans tous les directions, immédiatement ou longtemps après!

En effet, et c’est ça le point clef, une munition lancée peut ne pas exploser tout de suite, mais « dormir » tranquille incognito, et exploser plus tard, bien après la guerre, quand les gens, des civils, seront sur le terrain.

Par exemple, on est en famille et avec des amis dans un jardin, et on ne sait pas qu’une munition à sous-munitions dort quelque part dans l’herbe. Puis une explosion et des dizaines voire des centaines de sous-munitions partent dans tous les sens et on imagine le carnage!

Cela revient à dire qu’on avait un terroriste invisible, planqué dans l’herbe, avec une mitrailleuse, et qui tout à coup ouvre le feu et tire dans tous les sens autour de lui, pouvant même arroser l’environnement de plus de 600 balles!

Et si la munition initiale est à deux niveaux d’explosion, c’est encore plus abominable! Après l’explosion de la munition dans l’herbe, certaines sous-minutions allant échouer dans le sol (et Dieu merci), une sous-munition peut par exemple se diriger vers le groupe de gens, exploser au milieu ou plus près d’eux. De ce point part donc une nouvelle gerbe de sous-munitions, qui laisse peu de chance aux gens d’y échapper.

Voir des explications complémentaires sur ces armes à ce lien: https://fr.sputniknews.africa/20230708/un-ex-officier-us-avance-pourquoi-washington-livre-a-kiev-des-obus-a-sous-munitions-1060419739.html

Voilà pourquoi un certain nombre de pays interdisent les armes à sous-munitions, et une convention fut signée à Oslo où les pays signataires s’engagent à ne pas utiliser ce type d’armes. Et évidemment les USA n’ont pas signé la convention, et même s’ils l’avaient signée, on sait ce que valent les paroles de démons nés humains qui mentent comme ils respirent. Comme par exemple les accords de Minsk et autres.

Etant donc en train de perdre face à la Russie en Ukraine, et leur grande contre-offensive pour récupérer les terres du Donbass, ayant lamentablement échoué, contre-offensive dont ils ont fait grand bruit médiatique, les voilà en position de mauvais perdants. Et on pouvait s’y attendre que l’OTAN l’armée de Satan, ferait tout pour ne pas perdre la face, et surtout pour ne pas cesser le conflit et passer aux négociations. Jusqu’à créer une nouvelle escalade dans l’horreur, pouvant conduire à l’usage de l’arme atomique.

Et en toute vérité, Poutine et les russes ont mené ce qu’ils ont d’abord appelé juste une « opération spéciale », puis qui est devenue la guerre en Ukraine, parce que l’OTAN et les américains la voulaient, cette guerre. Car il y a une chose très importante qui différencie radicalement la vision que les russes ont de l’Ukraine, et plus particulièrement la vision que Poutine a de l’Ukraine, de la vision du Satan américain.

Comme déjà dit, la Russie et l’Ukraine sont liés par une histoire commune de deux importants pays de l’ex-URSS. Les deux sont voisins et parlent pratiquement la même langue slave. Et il y a un grand nombre de familles mixtes ukro-russes et russo-ukrainiens, qu’on imagine aisément déchirées au coeur par ce conflit entre frères, qui de leur point de vue est plus une guerre civile qu’une guerre contre un peuple radicalement étranger.

Voilà pourquoi donc du côté russe et notamment de Poutine, cette guerre est menée de manière à ne pas laisser des blessures trop profondes impossibles à cicatriser par la suite. Mais c’est l’Occident en fait qui est le Diable fauteur de tous les troubles, semeur de toutes les divisions entre frères, comme ils sont très doués pour le faire depuis belle lurette. Les continents comme l’Afrique en savent quelque chose depuis longtemps! Le « diviser pour mieux régner » est une grande spécialité chez eux.

Peu après le début des opérations spéciales, Zelensky était prêt à négocier avec Poutine, ce qui aurait évité la boucherie et les grandes pertes en vie humaine. Mais après des visites de gens maléfiques comme Boris Johnson du Royaume Uni, Ursula Von der Leyen de l’UE, Nancy Pelosi des USA, etc., qui sont tous sauf des colombes de la paix, mais des corbeaux et hiboux de la guerre, la donne a changé et a conduit au cauchemar actuel.

Ils ont assuré à Zelensky qu’ils lui fourniraient ce qu’il faut pour faire la guerre à la Russie et récupérer les terres du Donbass. L’objectif de ces cyniques est de faire par procuration la guerre tant recherchée avec la Russie, les ukrainiens étant ceux envoyés à la boucherie pour les occidentaux. Et comme chacun l’a compris, ils n’ont aucun scrupule pour faire cette guerre jusqu’au dernier ukrainien. Ils sont les pires ennemis de l’Ukraine et du peuple ukrainien, ils sont tout simplement en train de détruire ce très beau et riche pays (n’était la corruption légendaire de ses dirigeants), tout en prétendant l’aider… Affreux!

Le but des russes depuis le début (avant que la situation se soit envenimée et même après) est surtout d’éliminer une menace existentielle en Ukraine, menace qui est donc précisément l’OTAN et ses avancées agressives vers l’Est. Et les russes et notamment Poutine ont honnêtement essayé d’atteindre cet objectif en épargnant le plus possible de vies humaines, de civiles surtout. Et même de soldats, d’abord russes puis des ukrainiens. D’où le fait que la Russie était très mesurée dans l’usage de sa force et prenait son temps pour atteindre ses objectifs, ce que l’Occident n’a pas manqué d’interpréter souvent comme des faiblesses ou des incapacités.

Dans les mêmes conditions, le sanguinaire OTAN aurait fait comme partout où il a mené des guerres, en Irak par exemple, au Kosovo ou ailleurs. Pour ces grands barbares devant l’Eternel, les hommes, les femmes et les enfants ne sont que des poulets à égorger, à sacrifier, pour leurs buts égoïstes, sataniques même. Ils déversent des tapis de bombes, tuant des centaines de milliers voire des millions de vies, notamment civiles.

Ces prétendus « civilisés » font usage d’armes plus diaboliques les unes que les autres, dont les armes à sous-munitions. Eux ne se gênent pas et ne s’en privent pas, teh! La preuve, c’est ce que ces démons et vampires s’apprêtent à faire dans le Donbass. Plus ils font souffrir les gens et les massacrent, plus ils en jouissent!

Les diables des Etats-Unis (et évidemment sous l’ordre de leur maître le grand Satan rothschildien) viennent donc de décider de livrer au démon Zelensky et à ses démons fous furieux ukro-nazis des armes à sous-munitions! Ceux-ci promettent d’en faire usage « raisonnablement » pour ne pas faire trop de victimes russes civiles. Mais mon oeil!

Ce n’est pas Zelensky ni ses ukro-nazis, tous des démons sans âmes et sans états-d’âmes, qui terrorisaient et torturaient et génocidaient déjà la population russe du Donbass depuis 2014, qui seraient mécontents d’avoir des armes leur permettant encore plus d’assouvir leurs instincts démoniaques!

Hubertelie, le 08/07/2023

Pourquoi donc la décision de Poutine de ne pas se rendre en Afrique du Sud est sage?

Parlons à présent Vladimir Poutine, poursuivi par la CPI, accusé d’avoir « déporté » en Russie des enfants ukrainiens du Donbass. Il aurait donc peut-être fallu les bombarder… Mais quand l’Occident poursuivra devant la CPI les élites sataniques derrière le trafic d’enfants et d’êtres humains, comme le révèle le film Sound of Freedom, quand les médias occidentaux arrêteront leurs obstructions à ce film, diront la vérité sur tous les trafics et esclavages, sur le Covid et les crimes contre l’humanité qui sont en cours, on en reparlera.

Qu’ils commencent donc à arrêter les Rothschild, Klaus Schwab, Bill Gates, Georges Soros, Albert Bourla, etc., ou Barack Obama ou encore Joe Biden, ou qu’ils libèrent Julian Assange mais arrêtent Emmanuel Macron, Justin Tudeau, Vlodomir Zelensky, etc. (bien que ceux-ci soient les marionnettes des chefs au-dessus), et on en rediscutera…

En attendant, la décision de Poutine de ne pas se rendre au sommet des BRICS en Afrique du Sud est non seulement sage, mais une fois encore salvatrice pour l’humanité.

La première raison est que son éventuelle arrestation en Afrique du Sud ne manquerait pas de provoquer une grave crise diplomatique entre la Russie et l’Afrique du Sud, et signerait pour ainsi dire l’arrêt de mort des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) et le monde multipolaire que les BRICS instaurent. Cela serait du pain béni pour le mondialisme talmudo-occidental, qui ne demande qu’à faire capoter les BRICS et retrouver l’hégémonie qu’ils sont en train de perdre. A savoir le Nouvel Ordre Mondial unipolaire, placé sous l’égide des Etats-Unis.

D’une manière très général donc, tout ce qui est attribué aux américains, c’est à Satan qu’il faut l’attribuer. Et maintenant donc Satan n’est plus une entité abstraite, sans visage, mais il est très concret, il a des visages, il a des noms, certains plus importants que d’autres. Il est spécialement incarné en juifs, et vous savez maintenant pourquoi: Israël était le peuple élu de Dieu, et Satan a toujours voulu détruire Israël, lui faire perdre son Âme, son Essence, et rater sa mission d’être la semence avec laquelle Dieu ensemence le monde, pour que le monde devienne un Grand Israël, un monde d’enfants de Dieu (voir Osée 1: 10).

Satan n’a jamais réussi à faire disparaître Israël en tant que peuple, en le combattant de l’extérieur. Car Dieu protégeait Israël et combattit pour lui contre toutes les attaques venant de l’extérieur. Mais la ruse de Satan qui a le plus fonctionné, c’est quand il s’est incarné en israélite, en juif, avec sa « Torah », qui est donc le Talmud et la Kabbale. Ceci signa la mort de la vraie Torah, du vrai Tanakh, en ce sens que la tradition pharisaïque, talmudique donc, est prise pour le judaïsme (voir Matthieu 15: 3-9). Cette tradition a rejeté Jésus le Messie, qui incarne l’Essence Juive (voir Matthieu 23: 33-39).

Israël est mort, il a perdu son Âme, son Essence, sa Mission, en ce sens qu’Israël au sens tribal, ethnique, qui est l’Israël du Talmud, est mort. Il était un peuple exclusif de Dieu aux temps de Moïse et des prophètes, une notion exclusive de judéité, car il fallait que cela soit ainsi dans un premier temps, puis progressivement Israël devait devenir inclusif, universel. La semence semée par Dieu dans le monde devait grandir pour couvrir le monde entier. C’est le messianisme de la Torah, de Moïse et des prophètes, et c’est ce messianisme qu’ont poursuivi Jésus le Messie donc, ainsi que ses apôtres, et que nous poursuivons au troisième millénaire, à l’ère de l’information, de la Nouvelle Genèse.

L’Israël tribal, talmudique donc, pharisaïque, est mort, et c’est de lui que parle Ezékiel 37: 1-14, la vision de la vallée des ossements. Il est mort en même temps que Jésus de Nazareth, quand les ténèbres ont envahi Jérusalem, et que le rideau intérieur du temple s’est déchiré (Matthieu 27: 45-54). C’est à cet Israël cadavérique que s’accrochent les talmudistes, et qu’ils croient qu’il est revenu à la vie en 1948 après la Shoah. Mais en réalité, ce n’est que l’Israël des Rothschild, des Rockefeller, etc., qui ont acheté le trône de Satan avec le sang du Messie, le Fils de Dieu, qui ont acheté l’ONU, les institutions du monde de César, le monde de Satan. Cet Israël n’est plus l’Israël du vrai Dieu, mais leur création, leur propriété, pour leur agenda talmudique, pharisaïque, leur messianisme qui sera par la suite connu sous le nom de Nouvel Ordre Mondial.

Pour eux, être « juif » c’est l’être au sens ethnique, génétique. C’est cela la judéité exclusive. Et critiquer leur agenda, surtout quand on n’est pas juif au sens ethnique, quand on est ce qu’ils appellent un « goy » ou « non juif », alors on est « antisémite ».

Et pourtant, il existe aussi un Israël vivant, qui est ressuscité en même temps que Jésus le Messie et Fils de Dieu que les pharisiens avaient tué. Et c’est de cette résurrection aussi que parle le même texte d’Ezékiel 37: 1-14, qui dit que les ossements secs ont été recouverts de chair et se sont tenus sur leurs pieds, en force combattante très grande. C’est de cela aussi que parle Osée 1: 10 ainsi:

« Cependant le nombre des enfants d’Israël sera comme le sable de la mer, qui ne peut ni se mesurer ni se compter; et au lieu qu’on leur disait: Vous n’êtes pas mon peuple! on leur dira: Fils du Dieu vivant!« 

Il est question ici d’un Israël dont les enfants sont aussi nombreux que les grains de sable de la mer, parce qu’il comptera désormais un grand nombre de « goyim », des « non juifs » au sens ethnique, des gens qui n’étaient pas considérés comme faisant partie du peuple élu de Dieu, des gens à qui on disait: « Vous n’êtes pas mon peuple ». On leur dira alors: « Les Fils du Dieu vivant ». Ce qui est normal car ils sont ressuscités en même temps que le Messie, le Fils de Dieu. Ils sont nés de nouveau, comme Jésus l’a expliqué en Jean 3: 1-16, au pharisien Nicodème, qui avait secrètement foi en lui. C’est à lui que Jésus révéla cette chose extraordinaire:

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3: 16).

Il lui a expliqué la notion de nouvelle naissance (Jean 3: 1-16), que les apôtres vont approfondir (Romains 8: 14-21). Cette pensée christique et inclusive d’Israël universel, de judéité universelle, est aux antipodes de la pensée talmudique, pharisaïque. Au sens universel, être un « goy » ou un « non juif » c’est ne pas connaître la nouvelle naissance par une foi en le Messie le Fils de Dieu. En ce sens donc, les pharisiens qui avaient crucifié Jésus ont crucifié leur judéité, ils ne sont pas juifs au sens universel, même s’ils le sont encore au sens tribal. Même remarque pour les talmudistes qui de nos jours, continuent à NIER Jésus, disant qu’il n’est pas le Messie, malgré tous les faisceaux d’indices dans le Tanakh comme dans le Nouveau Testament, convergeant vers le fait que c’est lui le Messie annoncé.

Nicodème le pharisien l’avait compris, mais il se gardait en public de trop confesser sa foi en Jésus, et quand il le faisait, il se faisait rudement réprimander par les autres pharisiens (Jean 7: 43-52). Ce sont eux donc qui, quand ils vont livrer Jésus au pouvoir romain pour être crucifié, diront que leur roi est César, reniant ainsi leur roi. Il est vrai que le royaume de Jésus n’allait pas survenir tout de suite, le monde devait atteindre un stade d’abord, qui est l’ère dans laquelle nous entrons au troisième millénaire. Mais les pharisiens voulaient ce royaume tout de suite, et uniquement pour les juifs au sens tribal.

2000 ans après, nous en sommes au même point avec eux, sauf que maintenant ce sont les Etats-Unis ou l’empire anglo-américain, qui joue le rôle de puissance romaine. Les Rothschild sont officiellement des citoyens du Royaume-Uni, le pays de le reine Elizabeth et de son héritier le roi Charles III. Mais en réalité, les choses vues dans une autre dimension, ils règnent sur un système mondial, les différents pays ayant un rôle spécifique dans cet empire. Les Etats-Unis apparaissent comme une puissance dominante, séparée de l’Europe (le Royaume Uni, la France, l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, etc.), de l’Asie, de l’Afrique, de l’Australie, etc. Alors que tout cela ne sont que des rôles, et c’est à l’ère de la manifestation du mondialisme et autres WEF qu’on le voit.

Et on voit aussi des volontés, comme celle des BRICS, de contestation de l’hégémonie dite « américaine », mais en réalité l’hégémonie de Satan le vrai maître du monde, dont nous découvrons le visages. Et Dieu voit faire Satan, le Serpent donc, qui mène son agenda talmudique, et Dieu accomplit son agenda, qui est donc l’agenda biblique, qui est de mettre fin au règne illégitime de Satan, son règne démoncrate.

Poutine ira t-il ou n’ira t-il pas au sommet des BRICS en Afrique du Sud? On a maintenant la réponse, et c’est non, et c’est une sage décision, et nous avons vu la première raison.

La seconde raison, plus grave sans doute, est qu’il est clair que les démoncrates occidentaux, et notamment l’Etat profond américain, provoquent très gravement la Russie depuis un moment, pour déclencher la troisième guerre mondiale: deux attaques déjà sur le pont de Crimée, sabotage des gazoducs Nordstream (un vrai acte de guerre, une déclaration de guerre), destruction de barrages, envoie de missiles à longue portée à Kiev pour frapper en profondeur le territoire russe, et j’en passe!

Il faut dire aussi qu’ils n’ont pas digéré ce qui est clairement l’échec de leur contre-offensive en Ukraine. Ils tiennent aussi à sauver la face, quitte à entraîner le monde dans un cataclysme. Pour des humains normaux, la vie a de la valeur. Mais pour des démons talmudo-occidentaux, dont la mort est la culture, et qui de toutes les façons sont en déclin, en pleine dégénérescence, décadence, et qui sont sur la route du suicide collectif, entraîner toute l’humanité dans leur mort est leur ultime désir. Leur devise est: « Le monde est à nous seul ou alors on fait tout péter ».

On voit que ces provocations et actes d’humiliation de la Russie ont pour but de déclencher une confrontation majeure avec la Russie pouvant conduire au conflit généralisé. Ils la veulent leur saloperie de guerre mondiale, ces enfoirés de démoncrates de tous bords! Mais la Russie réagit avec sang froid.

La Russie ferait aux USA le dixième du quart du millionième du tiers du milliardième de ce que les démons d’en face lui font, le monde serait depuis longtemps dans un holocauste nucléaire! Mais à chaque fois les démoncrates vont plus loin dans leurs provocations, pour espérer atteindre leur but.

Sauf qu’à force de ne pas réagir à la provocation des enfoirés, le sang froid, qui est une qualité, devient une faiblesse, et pire, une humiliation de l’Ours Russe, qui sera tôt ou tard obligé de réagir, de sortir ses « griffes », c’est-à-dire ses missiles hypersoniques, et même son terrible hyper-missile surnommé Satan 2 (par les occidentaux d’ailleurs, soit dit en passant), ce que les satanistes d’en face espèrent. Eux ils adorent Satan, ils en redemandent, sous forme de missile ou non…

Ils ont lancé une accusation de CPI de MARDE contre Poutine, et sont prêts jusqu’à faire arrêter le président d’une grande puissance nucléaire (une première mondiale!) au sommet des BRICS, soi disant pour le traduire devant la CPI dont la Russie n’est pas signataire, tout comme les Etats-Unis aussi.

Imaginez-vous un seul instant que, pour leurs innombrables crimes contre l’humanité, en Irak, en Lybie, en Europe de l’Est, bref partout dans le monde, et pour leurs crimes de satanisme et pédo-satanisme, de trafics d’humains, et j’en passe, comme ce qui se révèle à présent avec des films comme Sound of Freedom, la Russie lançait un mandat d’arrêt contre Bush, Barack Obama, Joe Biden, etc. et faisait arrêter celui-ci ou n’importe lequel de ces satanistes occidentaux, au sommet de Paris, de Davos, de Vilnius, etc., ce qui se passerait dans le monde… C’est la guerre nucléaire tout de suite!

Mais ces enfoirés, sans aucune morale, aucun sens de vérité, de justice, d’équité, sont prêts à arrêter le président d’une grande puissance, de surcroît hyper-nucléaire! Ces démons s’en foutent, eux, car ils n’ont plus rien à perdre, mais ont tout à gagner! Mais Poutine, qui est infiniment plus responsable, ne veut manifestement prendre aucun risque, il ne veut pas leur offrir ce plaisir, sachant très bien ce qu’ils s’ont prêts à faire.

Car aussi il y a dans cette affaire un grand dilemme. Si en faisant arrêter Poutine au sommet des BRICS en Afrique du Sud, la Russie réagit comme elle doit le faire logiquement, à savoir la réponse à un acte ultime de déclaration de guerre, ces démons complètement irresponsables, ces malfaiteurs internationaux, auront enfin obtenu ce qu’ils veulent.

Mais si la Russie là encore ne réagissait pas de la seule manière que cette situation l’exige, à savoir balancer des missiles hypersoniques nucléaires sur toutes les capitales occidentales (et donc précipiter le monde dans une apocalypse nucléaire), alors ce serait vraiment une ultime humiliation de la Russie.

On comprend alors qu’en bons joueurs d’échecs que sont les russes, pour ne pas se trouver échec et mat donc ou conduire l’humanité en état d’échec et mat par ces démons occidentaux, il vaut mieux, pour Poutine, ne pas prendre des risques en allant à ce sommet des BRICS. Ce ne sera qu’un moindre mal une fois de plus, une situation du niveau de gravité du sabotage des gazoducs Nordstream, du pont de Crimée, des drones sur le Kremlin, etc.

Bon, il va falloir vous calmer en occident, et ne plus écouter vos chefs démoniaques, les Rothschild et les Rockefeller, qui évidemment sont derrière tout ce qui se fait de mal sur cette terre. Satan concrètement, ce sont eux, oui Satan incarné sur terre et clairement identifié à présent (Apocalypse 12: 7-12). Le Jugement de Dieu sur lui et les siens partout dans le monde, y compris dans les pays des BRICS, est en cours. Ils ne resteront pas indéfiniment impunis, c’est l’Enfer qui les attend, et ils le savent, et ils y vont (Apocalypse 20: 1-3, 7-10).

Hubertelie, le 19/07/2023

Annexe : « Attentat sur le pont de Crimée: Washington et Londres ‘dirigent la structure d’un État terroriste’ « 

Source: https://twitter.com/AbliBouyo74535/status/1681402804550729729

Oui, les Etats-Unis, notamment quand ils sont sous-administration démoncrate, j’ai bien dit DEMONcrate, sont un état terroriste!

Ce n’est plus un secret pour personne, ou en tout cas pour les personnes bien informées: ce sont les Etats-Unis eux-mêmes qui ont perpétré l’attentat terroriste du 11 septembre 2001 sur leur propre sol donc, contre leur propre pays et leurs propres citoyens! Et cela pour justifier tous leurs actes encore plus terroristes à l’égard de tous les pays qu’ils accusent d’avoir commis les crimes qui sont en réalité les leurs.

Ils ont mené des guerres en Irak et partout dans le monde soi disant pour combattre le terrorisme. Or les terroristes Number One, ce sont eux. Ils terrorisent le monde entier, à commencer par leur propre pays donc! Ils font sauter des gazoducs (les Nordstream), les barrages, les ponts, etc.

Qui peut arrêter ces ennemis de l’humanité et Satan leur chef rothschildien? Dieu bien sûr! Ils ne terroriseront pas le monde impunément ainsi, éternellement. Leur temps est compté (Apocalypse 12: 7-12).

Hubertelie, le 18/07/2023

Menu de la rubrique

Cliquez ici pour revenir au début de la page.