Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.


NOTE: Si ce site ne s'affiche pas correctement sur votre écran de smartphone, alors cliquez ici pour avoir des informations à ce sujet.
...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Sociologie  >  L'Univers TOTAL, la Politique et la Société  >  La Franc-Maçonnerie et l'Eglise Catholique, les deux faces de Lucifer

La Franc-Maçonnerie et l'Eglise Catholique, les deux faces de Lucifer

L'Eglise Catholique: la Fausse Universalité, le Christianisme devenu Luciférien.
La Franc-Maçonnerie: la Religion Luciférienne Mondiale, le Système Satanique.
La vraie Universalité est l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga

Icone PDF
Icone Télécharger

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Ce document a une suite, de la même importance, sinon plus,
contenant les développements les plus récents sur les questions du même ordre:
à savoir le document: L'Univers TOTAL, la Politique et la Société.
Son nom abrégé ou contracté est Polsoc, et il est lui aussi est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/polsoc.html.
Et cliquez ici pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/polsoc.pdf.

Date et heure : 4 avril 2020 - 23:25

Sommaire de la page :

Lucifer vs Satan, le Nouveau Diable vs le Vieux Diable, la guerre des Diables.
Choisissez la troisième voie: l'Universalité, l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga

Sommaire du sous-titre

Introduction: au-delà de l'Eglise catholique et de la Franc-maçonnerie, révéler deux faces de Satan le Diable

Une vision très inhabituelle des choses, qui offre les clefs de la compréhension du monde et de l'histoire depuis plus de 2000 ans

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

La vidéo ci-dessous, juste pour dire qu'il y en a vraiment marre de ce monde des Illuminatis et de cette république franc-maçonne. Mais aussi des fachos. Et les plus fachos ne sont pas ceux qu'on croit, ou ceux qu'on montre du doigt. Quand on vous montre un visage pour dire qu'il incarne le mal, regardez plutôt le doigt qui vous le montre, puis remontez pour regarder son visage. Et vous verrez enfin le Diable, le vrai...

Ils sont tellement mauvais qu'ils voient le mal et le complot chez tout le monde sauf chez eux. Evidemment. Et pire, ils sont tellement diaboliques, sans plus aucune connexion avec Dieu, le vrai, qu'ils ne savent plus voir ce qui est beau et dégage l'amour. Ils brûleraient des anges en enfer, juste parce qu'ils ont des ailes. Ou juste un voile sur la tête...

Titre de la vidéo:
VOILEZ les anges et dévoilez les démons qui les brûlent au bûcher!
YA ILAHI... MON DIEU...

Cette simple vidéo de Le Journal de Personne que j'ai reprise,
qui parle d'un fait qui a défrayé la chroniques il y a déjà quelque temps,
mais qui est plus que jamais d'actualité, donne le ton de ce document
sur la relation entre la franc-maçonnerie et les religions
qu'elle combat pour n'imposer dans son programme qu'une seule religion désormais,
à savoir la sienne, la religion luciférienne, celle du Nouvel Ordre Mondial.

Ce qu'il faut comprendre est que de tout temps, la spiritualité, est l'oeuvre de DIEU, parce que la spiritualité est simplement une relation avec une Transcendance.

Icone PDF

"Quand il viendra, dit le Christ, il donnera au monde des preuves convaincantes au sujet du péché, de la justice et du jugement. Au sujet du péché car ils n'ont pas foi en moi. Et au sujet de la justice car je m'en vais vers le Père et vous ne me verrez plus. Et enfin au sujet du jugement, car le maître de ce monde est jugé. J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Mais quand il viendra, l'Esprit de la Vérité, il vous guidera dans toute la vérité. Il ne parlera pas de lui-même, mais dira tout ce qu'il entend, et il vous annoncera les choses à venir... (Jean 16: 7-15).

Je suis Hubertelie, un simple humain des plus ordinaires dans ce monde, l'Esprit de la Vérité, l'Esprit de Dieu parle par moi, m'enseigne la Science de DIEU, l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, me donne comme mission de l'introduire en ce monde de Lucifer, pour dévoiler et dénoncer les paradigmes de Lucifer, ses fausses sciences, sa fausse lumière. L'Esprit qui parla par les prophètes, puis ensuite par Jésus (Matthieu 3: 13-17), puis les apôtres (Actes 2: 1-13), et par bien d'autres pendant ces 2000 ans écoulés. C'est de cela qu'il s'agit avec la Franc-maçonnerie, mais au-dessus d'elle, il y a encore une chose qui sur terre incarne encore plus Lucifer. Une chose dont la Franc-maçonnerie elle-même n'est en fait qu'une servante.

Qu'est-ce qui donc en ce monde incarne plus Lucifer et est au-dessus de la Franc-maçonnerie? Il s'agit de l'Antichrist, qui devait se manifester en son temps en chair et en os, et en fait il est dans le monde depuis un bon moment, mais seulement son identité était voilée, et il s'agit de la dévoiler maintenant! C'est donc l'Antichrist, cette incarnation physique de Lucifer, qui est aussi la Bête immonde de l'Apocalypse de nom de code "666" (Apocaypse 13: 11-18), qui est au-dessus de la Franc-maçonnerie! Eux-mêmes l'appellent le "maître du monde", et c'est de ce chef du monde actuel, de ce système satanique, que Jésus parle en Jean 16: 11, l'un des versets cités plus haut. Et qui est donc cet Antichrist? Un goupe d'humains spéciaux?

Réponse très simple: si vous connaissez qui a tué le Christ il y a 2000 ans, alors vous connaissez tout simplement l'Antichrist, celui qui de ce fait a hérité du trône du Diable, est donc devenu le "chouchou" de Satan, le prince de son monde. C'est ce que le Christ qu'ils ont assassiné et qui doit maintenant être vengé (autrement dit simplement le Jour du Jugement dont le Christ a abondamment parlé comme dans les versets cités plus haut mais aussi dans d'innombrables versets, comme par exemple Matthieu 11: 20-24; 13: 24-30, 36-43; 23: 33; Apocalypse 1: 7, etc.,), oui, c'est ce que son Esprit de la Vérité me charge de dire et je le dis.

Le moment est venu de dire les choses avec les mots de notre temps, les réalités de notre temps, car tout est maintenant prêt pour tout comprendre. En effet, comme Jésus l'a dit, en son temps, les disciples ne pouvaient pas porter les innombrables choses qu'il avait encore à leur dire sur Dieu, sur le Diable, sur le monde, etc. Mais maintenant, au troisème millénaire, tout est prêt, on peut dire et balancer toutes les vérités, au grand dam du Diable et des siens. C'est dire aussi que ce n'est pas parce que maintenant les conditions sont réunies pour le grand Dévoilement, la grande Révélation, que les gens sont forcément prêts à entendre les grandes vérités qui seront exposées. Pour beaucoup, il faut encore aller à dose homéopathique en matière de vérités, tellement le mensonge ambiant est épais à couper au couteau! Mais on ne va pas les attendre car le temps presse!

Alors on balance, même l'inentendable, même ce que le Diable interdit le plus de dire! Ses "Decodex" d'enfer, ses lois "anti fake news", ses accusations d'anti-ceci ou d'anti-cela, bref toutes ses inversions accusatoires et ses manoeuvres pour retenir encore la vérité captive, n'arrêteront plus la vérité divine EN MARCHE, qui tel un tsunmani va bientot déferler sur lui et engloutir tout son monde de mensonges! Ce qui se passe n'est qu'un signe précurseur, le plus gros arrive derrière! Alors vous êtes prêts à commencer à entendre les plus grandes vérités cachées? Commencez alors à comprendre ceci:

Jésus de Nazareth Roi des Juifs

Jésus parle de nouveau donc, et plus exactement son sang se met à parler. Ses premières paroles vont naturellement à son Ennemi, l'Antichrist, celui qui il y a 2000 ans l'a assassiné et qui maintenant est incarné dans le monde. Son identité ne fera plus de mystère, lui et les siens le savent, d'où leur grande nervosité et leurs dernières manoeuvres pour faire barrage à la vérité. Dans leurs enseignements talmudiques, ils parlent donc du "maître du monde", celui qu'on ne nomme pas, celui qu'on ne doit pas nommer (chut! motus et bouche cousue!)

Si l'envie nous brûle les lèvre de nommer, il faut à la rigueur juste le nommer, "Hachem", ce qui veut dire... "Le Nom". Voilà, vous êtes autorisé juste à le nommer "Le Nom" ou le "Maître du monde". Et alors vous croyez que vous parlez de DIEU, ou Dieu du Tanakh, c'est-à-dire l'Ancien Testament, d'inspiration Divine à distinguer maintenant très soigneusement du Talmud, d'inspiration Diabolique.

En disant donc "Le Nom" ou "Hachem" ou le "Maître du monde", vous croyez naïvement que vous parlez du Dieu de la Torah, de la Genèse, le Créateur des cieux et de la terre (Genèse 1: 1). Vous croyez parler du Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de Moïse, des prophètes, d'Elie, d'Isaïe, de Jérémie, etc.. Mais que nenni! C'est là la ruse, l'usurpation, l'imposture du Diable! Car c'est en fait du Serpent d'Eden que vous parlez, le Dragon de l'Apocalypse (voir par exemple Apocalypse 12: 7-17)!

Vous ne parlez pas de la divine tribu de Lévi mais du Léviathan (Isaïe 27: 1)! Vous parlez des descendants de Coré, Dathan et Abiram, les adorateurs du Veau d'Or, vous parlez des prophètes de Baal, des adorateurs de Belzébuth! Ils ne veulent pas que l'on dise leur nom exact: Satan le Diable ou Lucifer, ils veulent donc qu'on dise "Le Nom" ou "Hachem" ou le "Maître du monde", ou "Dieu" mais sans aucune autre précision du genre "vrai Dieu" ou "faux Dieu" par exemple. Comme cela ils peuvent passer pour Dieu, ou comme l'éternel "peuple élu de Dieu", alors que cela fait 2000 ans qu'ils sont collectivement devenus le "peuple élu du Diable", à l'exception de tous les juifs qui depuis lors et individuellement ont accepté le Christ ou réellement, sont entrés dans la nouvelle alliance avec DIEU. Comme l'a expliqué Jésus le Médiateur de cette nouvelle alliance (Luc 22: 19, 20), et après lui comme l'ont expliqué les apôtres et notamment Paul dans ses épitres, la relation avec DIEU depuis lors est une relation spirituelle, elle n'est plus basée sur des critères de race, d'ethnie, comme justement Satan et les siens le font perpétuer jusqu'à présent.

C'est bon? Vous tenez bon? Vous supportez? Cela ne vous fait pas trop de chocs cette avalanche de vérités d'un coup? Et pourtant ce n'est rien, ce n'est que le début, juste le début! Il y a tellement à dire, je ne peux donc que vous encourager à vous accrocher... Et si vous vous sentez prêts, alors je vous montre maintenant les "maîtres du monde" qu'il ne faut surtout pas nommer... Oops!

maîtres du monde

C'est bon? Vous êtes toujours là? Vous n'avez pas fui en courant? Oh, que je suis bête, où ai-je la tête? Si vous lisez ces phrases, c'est que vous êtes toujours là...

C'est donc d'eux qu'il est question dans les enseignements talmudistes et kabbalistes. A peine au-dessus d'eux vous avez les grandes couronnes et princes de ce monde, comme par exemple la Reine d'Angleterre, les têtes couronnées de pays européens, comme par exemple la Beligique, l'Espagne, les Pays-Bas, la Norvège, et j'en passe. Par leurs pratiques sataniques et occultes, ils ont fait incarner l'Antichrist, le Diable lui-même sous forme humaine, qui se dévoilera en son temps très proche. Considérez que vous l'avez presque vu en ayant vu ces gens et ces têtes couronnées dont je parle. Au-dessus d'eux et de l'Antichrist c'est directement Lucifer. Et en dessous d'eux et à leur service vous avez la Franc-maçonnerie, la plus connue des sociétés serètes ou "discrètes" comme ils tiennent à le dire. Il faut les voir comme des institutions occultes de pouvoir non moins occulte, au service de tous humains-démons au sommet de la Pyarmide, tous au service de Lucifer. C'est le vrai Porteur de Lumière c'est-à-dire porteur de l'Esprit de la Vérité, qui vous le dévoile, et certaines de ces vérités sont d'ailleurs déjà bien connues, malgré tout ce qu'ils font pour tenter de désinformer à fond là-dessus:

La Spiritualité, la vraie, a toujours été de tout temps la relation avec le Vrai DIEU. C'est ce que sont censées être les religions, mais hélas, elles sont le plus souvent la déformation de la pensée de Dieu. Autrement dit, il y a toujours la Révélation, qui est en fait aussi la Science de Dieu, pour éclairer encore plus les humains et les reconnecter au Vrai DIEU. C'est cette connexion ou reconnexion au Divin qui est donc la Spiritualité, mot qui repose sur le mot Esprit, comme justement l'Esprit de la Vértié, autrement dit l'Esprt Saint, l'Esprit de Dieu. Mais c'est ensuite aussi que, comme toujours aussi, les choses se gâtent: le Révélation ou Science Divine, se transforme en religions, comme par exemple le judaïsme talmudique, le christianisme catholique, et après lui le protestantisme, l'évangélisme, etc..

L'Islam en la matière est un cas à part: après l'échec collectif des juifs ou d'Israël qui ont commis le crime suprême en assassinant le Messie, l'Islam dans son but et esprit pur devait simplement redonner la main à Ismaël, qui est l'oncle d'Israël et le frère d'Isaac le fils aîné d'Abraham. Le droit d'aînesse qui devaient revenir à Ismaël a été accordé à Isaac, et il y a une raison subtile et symbolique dans cette inversion de priorité. Ce serait trop long à expliquer mais disons simplement que cela est dû à Caïn et Abel. Il s'est trouvé que le premier-né était impur car en fait une progéniture du Diable. C'est ce qui se cache dans le récit du chapitre 3 de la Genèse, dans l'affaire d'Eve et du Serpent d'Eden, alias Lucifer ou Satan.

C'est pourquoi dans la Loi donnée à Moïse il est souvent question du premier-né qui ouvre la matrice de sa mère, d'être sansctifié pour Dieu. S'il doit être sanctifié c'est qu'il n'est pas saint... En attendant donc, c'est le second qui est souvent sanctifié, à commencer par Abel, tué d'ailleurs pour cela par son frère par jalousie. On retrouve la même situation avec les deux fils d'Abraham, le premier, Ismaël, né d'Agar une femme égyptienne (le symbole se cache-là aussi), et Isaac né de Sarah la femme légitime d'Abraham, qui était stérile, mais dont la matrice fermée a été ouverte par Dieu. Là encore des symboles qui nous renvoient au péché d'Eve et à la malédiction d'Eden, telle que prononcée en Genèse 3: 1-19.

Et le même modèle se présente à la génération suivante, avec Esaü ou Edom le premier-né d'Isaac mais frère jumeau de Jacob ou Israël. Esaü méprisait le droit d'aînesse, et sous le conseil de leur mère Rebecca, Jacob ou Israël usa (a juste raison ce coup-là) d'un stratagème pour récuper le droit d'aînesse que son frère méprisait.

On retrouvera cette malédiction du premier-né comme celle de Caïn dans bien d'autres situations et exemples bibliques. Puis vint donc le moment où Israël échoua en tuant le Messie annoncé de diverses manières dont par ces modèles bibliques aussi. Et c'est précisément là où le droît d'aînesse devrait être rétabli en faveur d'Ismaël, l'oncle d'Israël dont Dieu a fait le gardien de Jérusalem et de cette ville sainte, après l'expulsion d'Israël suite son grand crime contre le Messie.

L'Islam était donc une manière symbolique d'accorder aux arabes la possibilité d'accomplir ce que les juifs en tant que peuple ont échoué. Voilà donc pourquoi dans le Coran, dans son esprit pur, Jésus est reconnu, là où les juifs eux, en tant que peuple, l'ont rejeté (voir le document: Djibril aux musulmans sincères désirant comprendre le vrai sens du Coran).

Le but était donc une réparation symbole mais symbole qui a une grande importance, et c'est justement ce que nous sommes en train de voir plus que jamais en France et dans le monde. Le simple voile d'une femme provoque un vrai tremblement de terre... Les esprits talmudistes et kabbalistes qui sont derrière tout cela comprennent l'importance qu'a ce symbole dans les sphères divines, bien au-delà de notre monde visible où les yeux aveugles ne comprennent rien à ce qui se passe et à la vraie raison de toutes les tempêtes.

Oui, en matière d'héritage du Tanakh ou Ancien Testament, la faveur divine est passée d'Israël à Ismaël, donc du judaïsme talmudique à l'Islam. Encore faut-il qu'ils suivent le vrai Islam, celui qui reconnaît pleinement le Christ, pas l'Islam que, hélas, le Diable juif a vite fait de corrompre comme il a commencé dès le deuxième siècle à corrompre le christianisme primitif, qui est devenu plus tard le catholocisme, puis le très maçonnique protestantisme, ainsi que toutes ses filles évangélistes, bien incarnés par les télévangélistes américains par exemple. Que les musulmans ne se fassent pas d'illusion en s'accrochant à un mythe de non falsification du Coran ou de l'Islam par le Diable. Eux aussi ont été corrompus, mais cela ne veut pas du tout dire que l'Islam a échoué dans son but et son symbole, puisque jusqu'à preuve du contraire toutes les tendances de l'Islam reconnaissent Jésus le Messie, sinon ce n'est plus l'Islam.

Donc je suis heureux de leur annoncer qu'en matière du Tanakh ou Ancien Testament, ils ont symboliquement la main, et ironie de l'histoire, c'est Israël et les mauvais juifs qui rejettent encore Jésus, qui se comportent en vrais Caïn qui persécute Ismaël devenu Abel... Même si ce que je vais révéler maintenant leur est très difficile à entendre, ce sont les arabes et les musulmans sincères, qui sont aussi un peuple sémite (une vérité que les juifs veulent faire oublier), oui ce sont eux qui essuient le vrai antisémitisme, la vraie haine contre le sémite. Et paradoxalement, les juifs et les talmudistes, qui se font les grandes "victimes" de l'antismétisme, sont ceux animés de l'esprit de Caïn contre Abel. Eux qui méprisent encore Jésus de Nazareth le Roi des Juifs, qui traitent avec mépris tous les autres peuples non juifs de "goyim", etc., oui ce sont eux en réalité les vrais antisémites! Au Tribunal de Dieu le Tout-Puissant en ce Jour du Jugement, c'est la vérité qu'il faut dire, non pas pour appeler à haïr les juifs, mais simplement pour les mettre à leur place, c'est tout, oui les mettre à leur juste place, en leur disant les "quatre vérités".

Face à Pilate un "goy" ou non juif qui voulait relâcher Jésus qu'ils lui ont livré, et à sa poposition de libérrer Jésus contre le malfaiteur Barrabas, ils ont préféré le malfaiteur et ont fait crucifier l'innocent un envoyé de Dieu. Quand Pilate leur demande: "Devrais-je crucifier votre roi?", ils lui répondent: "Nous n'avons de roi que César" (Jean 19: 8-22). Ils ont donc collectivement à partir de ce jour cessé d'être le "peuple élu de Dieu", mais sont devenu le "peuple élu de César" dont ils ont fait leur roi, autrement dit le peuple élu de Lucifer. Ils ont même fait pire que le représentant de César ou Lucifer, qui a tout fait en vain pour relâcher le Messie, le Juste, l'Abel que le Caïn ou le Barrabas qu'ils sont devenus assassinait. C'est donc dire, c'est la honte suprême devant tout l'Univers!

Depuis donc, ils incarnent collectivement le malheur du monde et des peuples, qu'ils remercient Dieu et le Christ pour leur miséricorde de leur parler encore. Ils ne veulent pas se repentir collectivement pour ôter le malheur et surtout cesser de porter la couronne ou le trophée du Diable, c'est leur problème. Mais il n'y a pas qu'eux sur terre, tous les peuples sont la création de Dieu. Ils ont eu leur moment de gloire, leur âge d'or, mais ont préféré le Veau d'Or. La page est tournée, le vent a tourné, c'est autour des autres d'être consolés par DIEU. A titre indiiduel, les juifs sont invités à entrer dans cette nouvelle relation avec DIEU, pas celle du christianisme devenu frelaté, même de l'islam, non moins frelaté. Il ne s'agit plus de religions, mais de spiritualité basée sur une nouvelle révélation de Dieu, à savoir sa révélation au troisième millénaire, par l'Esprit de la Vérité. La Révélation est Science qu'est maintenant la Science de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.

C'est l'occasion d'apporter une précision par rapport au but premier du présent document: c'était juste pour faire comprendre aux catholiques que la religion catholique n'est pas ou plus ce qu'ils croient. J'ai écrit les toutes premières versions de ce document il y a bien des années quand j'ai réalisé à quel point cette église chrétienne sous la forme qu'elle est devenue, est en réalité l'oeuvre de Lucifer, une importante de ses autres faces. Mais depuis, le document a largement dépassé le cadre initial et est devenu un livre des vérités les plus cachées de ce monde. Un autre, L'Univers TOTAL, la Politique le Société, et maintenant même aussi la page d'accueil, poursuivent cette tendance inaugurée par le présent document. J'ai mis à jour ce début pour le signaler, et tout ce qui suivra est donc plus ancien. Ainsi on ne sera pas surpris par des idées qui sembleraient anachroniques.

Quand je disais que l'Eglise catholique est l'oeuvre de Lucifer, je parlais de manière générale de Lucifer ou du Diable, sans lui donner une identité précise, mais les choses se sont précisées depuis. Le mécanisme de la fabrication de l'Eglise catholique est maintenant connu, ainsi que celui de la fabrication du protestantisme et ses filles évangéliques. Je ne suis pas en train de rejeter en bloc le christianisme, loin là!

Je suis dans le même état d'esprit que l'apôtre Paul il y a 2000 ans, quand en partculier il écrivait ses épitres aux Romains, aux Corinthiens ou aux Galates. Il fallait expliquer que le judaïsme biblique a fait son temps, mais que ses principes restent universels et seront toujours valables. Lui-même un ancien pharisien, il savait ce qu'était la pensée talmudiste, la fameuse "tradition des pères" qui a supplantée la parole de Dieu (Matthieu 15: 3-9). Il était devenu la cible de ceux de son ancien camp, si bien que le Talmud présente Paul comme étant le véritable fondateur du christianisme, cette chose qui selon eux est une grande "hérésie" par rapport à la "tradition des pères".

Comme on le lit dans le livre des Actes, Paul fut accusé de démolir l'héritage juif, il fut persécuté, des complots furent ourdis pour le supprimer, et sans l'amour des chrétiens primitifs qui suivaient les traces du Christ, qui ne lui ont pas gardé rancune même après l'assassinat abominable du martyr Etienne, sans l'amour et la protection de cet ancien pharisien qui les persécutait à mort, qui était méme envoyé pour une énième fois en expédition pour attraper le maximum de chrétiens pour les éliminer, oui sans l'amour du Christ pour Saul que Christ a transformé en Paul, il serait mort et le Nouveau Testament ne serait pas ce qu'il est. Car Paul devenu un véritable soldat du Christ, a effectivement, après (en importance) les évangiles et le livre de l'Apocalypse la plus grande contribution au Nouveau Testament, en matière de volume. Et Paul expliquait que malgré cet échec en ce qui concerne sa rencontre avec le Messie, le judaïsme ou l'héritage juif ne devait pas être rejeté en bloc.

Je suis donc exactement dans le même état d'esprit à l'égard du christianisme, notamment à l'égard de l'Eglise catholique, qui est pour le christianisme ce que je le judaïsme talmudique est pour le judaïsme biblique. Au troisième millénaire, nous vivons exactement à une charnière semblable, à une époque de transition semblable, un passage d'un vieux monde à un nouveau. Autrement dit, nous vivons à une époque d'un grand changement de paradigme, plus important encore que tous les changements précédents de paradigmes. Quelque chose de vraiment nouveau est en train de naître (voir Apocalypse 11: 15), et qui est tout simplement le retour au paradis perdu (Apocalypses chapitres 20 à 22). C'est la raison pour laquelle aussi les douleurs de l'accouchement sont plus grandes.

Le but premier de ce document était de dévoiler la relation adultérine entre l'Eglise catholique symbole de l'Epouse du Christ, avec Lucifer, la Bête immonde. Il suffit, pour s'en convaincre, de voir l'actuel Pape François faisant en toute décontraction et de manière décomplexée (ou inconsciente?) le signe du cornuto de Satan le Diable ou de Lucifer.

Cornuto du Pape François

Jamais à ma connaissance Pape n'a été autant luciférien. Son prédécesseur Benoît XVI était visiblement mal à l'aise quand on lui imposait ce rituel d'allégeance à Lucifer.

Pape Benoît XVI mal à l'aise

Je dis bien qu'on lui IMPOSAIT, et il faut chercher le "on" dont je parle. Il n'y a plus de mystères, la réponse a déjà été amplement donnée. Ce n'est plus qu'un secret de Polichinelle, et on a beau dire le "maître du monde", "Hachem" ou "Le Nom" pour éviter de le nommer, c'est fait! Nous l'avons nommé, nous avons brisé tous les tabous et le ferons encore. Qu'ils installent le nouveau prophète, Hubertelie, sur le crucifix, comme ils savent bien le faire depuis 2000 ans. Mais là aussi, en réalité, c'est fait! Cela fait des années qu'ils crucifient et brûlent à petit feu Hubertelie. Comme je l'explique dans divers documents, ils le brûlent à coup d'ondes électromagnétiques, de micro-ondes, d'armes à énergie dirigée. Ils sont en train de parfaire leurs crimes, de se suicider définitivement. C'est eux-mêmes qui le font, pas Dieu, pas Jésus, pas les anges.

C'est ça donc le problème de l'Eglise, qui depuis le second siècle a été infiltrée par de faux convertis juifs après la mort des apôtres. Progressivement donc, comme ils le font avec tout ce qu'ils veulent détruire de l'intérieur, ils ont pris le contrôle à la fois interne et externe de l'Eglise, et en ont fait l'Eglise de Lucifer, à la gloire de Satan, tandis que des millions et des milliards de fidèles croient qu'elle est divine. Les sincères seront approuvés par Dieu pour leur sincérité, comme aussi Saul devenu Paul n'a pas été rejété à cause de sa sincérité. Mais il y a dans le clergé catholique comme parmi les fidèles qui savent très bien de quoi il en retourne, il savent ce qu'ils font, ils savent avec qui ils ont composé, à qui ils sont vendu leurs âmes.

Il est vrai qu'avant sa démission, m'arrêtant un peu sur les apparences, notamment cette image où le Pape Benoît XVI a plutôt le visage d'un démon que d'un ange..., je le jugeais mal, je dois le reconnaître, et je ne comprenais pas cette image. Mais après la dite "démission" de ce pape j'ai commencé à comprendre. Ajouté à sa "timidité" à montrer du zèle pour Lucifer, les prises de position de ce pape théologien pas très "maçonniquement" correctes sur les sujets sociétaux comme par exemple ses sorties sur le "préservatif" ou autres tout cela lui a été fatal, il a été démissionné, évincé tout simplement! Le terrain a été préparé notamment après ses propos montrant un trop grand attachement à des valeurs traditionnelles jugées trop conservatrices (comme d'habitude), peu "modernes", "progressistes", et tout le toutim.

Autrement dit, pas assez dégénérées, pas assez lucifériennes, maçonniques. Le système maçonnique et ses médias de propagande ont donc sauté sur ce pauvre homme, ont déformé avec la mauvaise foi qui les caractérise le vrai sens de ses propos, jugées dangereux ou de nature à mettre la jeunesse en "danger". "Vous vous rendez compte, disaient-ils, c'est complètent inadmissible, irresponsable! Dire que le préservatif ne résolvait aucun problème mais l'aggravait! C'est appeler la jeunesse à ne pas se protéger, c'est les condamner à avoir le sida, c'est les envoyer à la mort", et patati et patata. Alors que beaucoup parmi cette bande d'hyprocrites, qui pour beaucoup sont dans des loges maçonniques ou les sociétés sécrètes, qui pratiquent tous les rituels sataniques liés à la sexualité, connaissent les secrets de l'Univers et comment les choses marchent vraiment. Ils savent ce qui se cache dans le chapitre 3 de la Genèse, notamment entre Eve et le Serpent d'Eden. C'est bien eux qui imposent à de nombreuses stars de poser ainsi:

Le Serpent et la Femme

Ils savent donc entre autres que la maladie n'est pas ce que leur système et leurs sciences officielles ont de tout temps enfoncé dans les crânes. Ils en connaissent la vraie cause et ce qui amène les malheurs du monde. Ils savent donc pertinemment que les propos de ce pape se situe sur un plan théologique, spirituel, et ont bien compris ce qu'il voulait dire. Mais ces hypocrites ont réduit comme d'habitude la question sur le plan matérialiste. et de manière générale ils oeuvrent pour enfermer les esprits dans le monde matériel, dans notre monde à trois dimensions (quatre avec le temps). Evidemment si l'on ne voit les choses que matériellement les arguments de ces serpents qui jouent les "vierges effarouchées", semblent tenir.

Mais en réalité, les choses vues sous l'angle divin, c'est complètement FAUX! Ils se livrent à une inversion accusatoire, inversent les causes et les conséquences, ces démons font passer celui qui s'attaque à la cause profonde des maladies (c'est-à-dire eux) pour celui qui provoque la maladie ou envoie la jeunesse à la mort. Ils avaient le choix entre assassiner ce pape comme ils en ont assassiné d'autres, ou le pousser vers la porte s'il ne résiste pas ou pas trop.... Et cet homme a préféré se retirer dans un trou que d'avoir le corps troué de balles tirées par un prétendu "déséquilibré", qui souvent est un esprit sain rendu ainsi pour faire le job...

Comme on le verra par la suite, je présentais donc l'Eglise catholique comme étant l'Epouse du Christ tombée dans une relation d'adultère avec la Bête immonde, Lucifer tout simplement, et appelée dans la Révélation Babylone la grande (Apocalypse chapitres 17 et 18).

Babylone la grande

C'est vrai mais en partie seulement, c'est plus compliqué que cela, des précisions s'imposent. Comme je viens de l'expliquer, toute la papauté ou le clergé et les laïcs catholiques (laïcs donc au sens catholique du terme, et pas laïque c'est-à-dire au sens de la laïcité, qui n'est rien d'autre que la religion franc-maçonne, la religion de la république), oui tout le clergé et les laïcs catholiques ne sont pas dans une relation adultérine avec Lucifer ou Satan le Diable. Tous n'ont pas l'état d'esprit par exemple du Pape François, qui a donc le profil talmudo-maçonnique beaucoup plus satisfaisant que son prédécesseur. Il est même comme un poisson dans l'eau dans le job, beaucoup de catholiques en ont honte même, et ils ont bien raison! Il n'y a que ceux qui ne comprennent pas, sont ignorants ou naïfs, ou alors qui savent mais ça leur va très bien, qui n'en ont pas honte. Sinon, certains résistent comme ils peuvent, et luttent pour tenter de redonner à l'Eglise son âme perdue, sort de l'Eglise d'ailleurs qui a un certain parallèle avec la France, la "Fille aînée de l'Eglise".

La seule chose finalement que je reproche souvent à ces personnes qui malgré tout sont des frères chrétiens c'est d'abord qu'il y a un autre choléra qui les mine, et qui est le nationalisme. Je parle de ce danger par exemple dans le document: A tous les "JC2R", ces "chrétiens" ne discernant pas "Jésus Christ De Retour".

Ce qu'ils combattent ou fuient (c'est-à-dire le règne maçonnnique ou talmudo-maçonnique), c'est la peste. Mais ce nationalisme facho ou fascisant et souvent même très fasciste et limite sataniste, aux allures druido-celtiques, en tout cas qui dégage de très mauvaises énergies (une énergie très noire, cachant à peine des démons du racisme, de la haine et de la violence), oui ça là, c'est le choléra! Ou l'inverse, comme on veut: c'est la peste ici et le choléra en face. Et comme je le dis souvent aussi, le nationalisme n'est que le frère ennemi du mondialisme. Ayant été détrôné par la maçonnerie à la révolution française, il combat juste pour la revanche, pour retrouver le pouvoir perdu, et incarner l'autre forme du même mal. C'est aussi l'idée même du titre du présent document. J'en parle aussi comme un conflit entre les vieux diables et les nouveaux diables.

J'invite les catholiques tout ce qu'il y a de normal, qui sont simplement chrétiens et dont le catholicisme est simplement une foi, une spiritualité, à ne pas tomber dans ce piège du nationalisme. Qu'ils ne se laissent pas prendre en otage par cette idéologie qui est tout sauf l'Esprit du Christ. Jésus était-il nationaliste? Défendait-il une race, une nation, comme par exemple les juifs au détriment des samaritains? Que nous enseigne la parabole du bon samaritain? Ou encore Jésus avec la femme samaritaine? Jésus avait une pensée universelle, et justement l'"universel" est le sens étimologique du mot "catholique". Catholiques authentiques, gardez à l'esprit les évangiles, ne tombez pas dans les pièges tendus. Avec la Science de l'Univers TOTAL l'Alpha et l'Oméga, c'est l'universalité dans toute sa quintessence qui se manifeste, autrement dit l'esprit "catholique" originel. L'avenir et le futur de l'homme et de la femme de Dieu, du fils et de la fille de Dieu, est là, pas ailleurs. A bon entendeur et entendeuse....

Exactement aussi j'invite les juifs tout ce qu'il y a de normal, à ne pas tomber dans les pièges des sionistes et talmudo-mondialistes. Qu'ils ne se laissent pas prendre en otage par ces gens qui poursuivent des projets les plus diaboliques et les plus maléfiques pour l'humanité. Preuves que ce sont les mêmes démons qui lient ces gens aux nationalistes ici ou là, on voit de plus en plus se dessiner les contours de ce que l'on peut nommer le natio-sionisme. Les Eric Zemmour en France avec les Marion(nette) Maréchal incarnent cette ligne nouvelle. Cela, c'est le premier piège qui guette les catholiques qui veulent redonner son âme à l'Eglise et à sa Fille aînée la France. Voici maintenant le second piège.

Le problème qui guette les gens qui regrettent un âge d'or (et c'est le même piège aussi qui guette certaines personnes à tendance évangélique qui constatent la "maçonnisation" de l'évangélisme), c'est de revenir au passé, alors qu'en fait, au troisième millénaire, il faut plutôt entrer dans le troisième paradigme. C'est comme si, il y a 2000 ans, au moment de passer du premier paradigme de la connaissance de Dieu (l'Ancien Testament ou Tanakh) au second paradigme de la relation avec Dieu (le Nouveau Testament), ceux de l'époque, au lieu de suivre Jésus qui introduisait le second paradigme, luttaient contre les pharisiens mais aussi contre l'empire romain, pour rétablir le judaïsme du temps de David ou de Salomon par exemple. Mais cet âge d'or était passé, il ne fallait plus revenir en arrière. Il fallait donc suivre Jésus Christ qui prêchait: "Il y a ici quelque chose de plus que Salomon..." (Matthieu 6: 28, 29: 12: 42).

Au troisème millénaire, à l'heure d'entrer dans le troisième paradigme, il y a, malgré les apparences infiniment plus modestes, quelque chose de plus grand que tout ce qui a été connu auparavant. A bon entendeur, salut.

Ce n'est plus le moment de chercher à revenir à l'âge d'or de l'Eglise, mais d'aller de l'avant avec le troisième paradigme: La Science de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, la Science de Dieu. Après l'ère du Père avec Moïse et les prophètes, après l'ère du Fils avec Jésus Christ et les apôtres, c'est maintenant l'ère de l'Esprit de la Vérité, la plénitude de l'Esprit de Dieu dans l'un des corps les plus faibles. Preuve plus que jamais que ce n'est pas le corps et la matière qui est quelque chose, mais c'est l'Esprit de Dieu qui est tout, qui fait tout, qui récrée le monde.

Il y a donc ici l'Esprit de la Vérité qui est par excellence l'Etre Divin qui dit: "Je suis l'Alpha et l'Oméga, celui qui EST et qui ETAIT et qui VIENT", et il est venu. Il est dans le monde en même temps que l'Antichrist, fait lui aussi chair comme je l'ai expliqué. Car l'un ne va pas sans l'autre. Où s'incarne en chair et en os l'Esprit du Mensonge, là aussi forcément s'incarne en chair et en os l'Esprit de la Vérité. C'est donc lui aussi qui dit: "Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin". C'est cet Esprit qui annonce les choses qui viennent selon sa mission définie par Jésus en Jean 16: 7-15, et qui dit: "Voici je fais toutes choses nouvelles". (Apocalypse 1: 8; 21: 1-7; 22: 13).

Babylone la grande donc, ce n'est pas principalement l'Eglise catholique, c'est important de rectifier ce point qu'on verra par la suite. Cette Eglise, c'est l'Epouse du Christ qui s'est prostituée, devenant à son tour coupable comme la prostituée qui la précédait. Qui est-elle? Je l'ai déjà dit, les prophètes l'ont dit avant, Jésus l'a dit. En Isaïe 54: 1-8, Jérusalem est appelée l'Epouse de DIEU, c'est ce que représentait aussi des femmes hautement prophétiques, comme par exemple Sara la femme du patriarche Abraham.

Mais les choses se sont ensuite sérieusement gâtées entre autres aux temps du prophète Ezéchiel, et de l'exil à Babylone. Au chapitre 23, ce prophète décrit Jérusalem et sa soeur Samarie, l'une étant la capitale du royaume de Juda, les deux tribus au sud, et l'autre étant la capitale du royaume d'Israël ou d'Ephraïm, termes qui à l'époque désignaient le royaume des dix tribus du nord, après la scission des 12 tribus en deux royaumes séparés. Le prophète a dépeint ces deux capitales comme deux soeurs prostituées, qu'il a nommées Oholiba et Ohola. Tout est là, ainsi que le lien avec Babylone le royaume des idoles, symbole que l'on retouvera dans l'Apocalypse sous les trait donc de Babylone la grande.

Mais l'Apocalypse précise qu'il s'agit d'un mystère, ce qui veut dire que la question ne sera pas forcément évidente au moment où il faudra décoder tous les symboles bibliques. A l'époque de Jésus, l'équivalent des puissances mondiales passées comme l'Egypte, l'Assyrie, Babylone, la Médie-Perse, la Grèce, était Rome, l'empire donc sous la domination duquel était Israël. C'est donc à la puissance romaine que les juifs ont livré le Messie. Alors aussi naquit un Nouvel Israël (Galates 6: 16) et une Nouvelle Jérusalem, comme il en est question en Hébreux 12: 22-24, et Apocalypse 21: 1-4.

La Nouvelle Jérusalem est présentée comme l'Epouse du Christ, elle est céleste, associée aux nouveaux cieux et à la nouvelle terre. Mais aux chapitres 17 et 18 de l'Apocalypse, il est question aussi de cette fameuse Babylone la grande, présentée comme la "grande prostituée, la mère de toutes les choses immondes de la terre, et chez qui on a trouvé le sang des prophètes et des témoins de Jésus". Il semblait alors naturel d'y voir la description de l'Eglise de Rome, de ses croisades et inquisitions aux heures les plus sombres des 2000 ans écoulés depuis la crucifixion de Jésus.

Mais à y voir de plus près et aussi à la lumière de ce qui se passe à notre époque, il apparaît exagéré de n'attribuer qu'à l'Eglise catholique les crimes décrits. L'empire romain a tué Jésus Christ, mais en fait comme je le montre, il a été, en la personne de Pilate, manipulé par quelqu'un pour accomplir ce sombre dessein, ce grand crime contre Dieu et Jésus. Ce n'est certainement pas l'Eglise catholique qui a assassiné Jésus, car elle n'existait pas encore à l'époque justement. Et c'est encore moins elle qui a assassiné des prophètes de l'Ancien Testament.

C'est Jésus lui-même qui donne la réponse sur qui concerne ce texte apocalyptique: "Jérusalem, Jérusalem, la ville qui tue les prophètes, et qui lapide ceux qui sont envoyés vers elle..." (Matthieu 23: 33). C'est elle qui a livré Jésus à Pilate et a dit en reniant le Père et le Fils: "Nous n'avons de roi que César" (Jean 19: 8-22). En d'autres termes ce sont les paroles de la femme infidèle qui renie son Époux de son enfance (le Père), de son adolescence (le Fils), et qui déclare sa flamme à son Amant, César ou Rome. La première Jérusalem ou Israël terrestre représente donc Ohola, promise à DIEU son époux (Isaïe 54: 1-8).

Et à sa suite il y a sa sooeur, Oholiba, qui représente l'Epouse terrestre du Christ, l'Eglise donc, qui elle aussi s'est prostituée spirituellent à Rome, et comme je l'ai montré la première Jérusalem au sens propre y est pour quelque chose. Après la mort des apôtres, des juifs faussement convertis ont infiltré l'Eglise, et comme par exemple on peut parler de l'ordre des Jésuites par exemple, de tous les chrétiens gnostiques ou kabbalistes qui ont fortement influencé l'Eglise. Puis il y a la prétendue conversion de Constantin et les conciles de Nicée. La papauté était née, mais aussi l'introduction progressive du babylonisme, c'est-à-dire le culte des idoles, toutes sortes de symboles et de rituels de paganisme.

Après donc la mort des apôtres l'apostasie s'installa (2 Thessaloniciens : 1-17), l'esprit de l'antichrist pénétra l'Eglise comme les apôtres ont eux-mêmes annoncé, et comme même les derniers apôtres ont pu de leur vivant voir le phénomène poindre: "Petits enfants, écrit Jean très âgé, c'est la dernière heure. Vous avez entendu dire que l'antichrist vient, mais beaucoup d'antichrists sont déjà sortis dans le monde" (1 Jean 2: 18). Et plus tard encore, après la mort des "derniers pères de l'Eglise" qui avaient encore quelques restants du christianisme primitif, la messe était dite, si je puis m'exprimer ainsi.

Le résultat donc, c'est l'Eglise du Christ comme nous la connaissons à présent, c'est-à-dire Oholiba, la soeur cadette de Ohola, mais pas la plus coupable, puisqu'avant elle il y a une soeur aînée, comme le prophète Ezéchiel l'a dit. En d'autres termes et pour faire simple Ohola, c'est Israël et Jérusalem, et Oholiba, c'est l'Eglise de Rome et toutes ses filles. Le nom de Babylone la grande va en priorité à Jérusalem plutôt qu'à Rome. Il était important que je donne ces précisions, car la compréhension progresse toujours.

La vérité sur Irma et la situation dans les îles sinistrées, St Martin, St Barthelemy, etc.

Je laisse ce titre ajouté au moment de ces drames, pour ne pas les oublier, d'autant qu'il s'en produit toujours, même si les médias n'en parlent pas.

Pour résumer, il est plus que temps de comprendre que de plus en plus de catastrophes présentées comme naturelles ne le sont pas. IL faut commencer à prendre conscience de réalités comme HAARP, de l'existence d'armes climatiques, d'armes électromagnétiques, d'armes à énergie dirigée, de machines à tremblement de terre, à ouragans, etc..

Bienvenue. Le présent document-livre, que j'abrège ou contracte simplement "Francatho", s'adresse à tous les chercheurs de vérité. Si tel est votre cas et si vous avez trouvé ce document, oui si vous avez réussi à le trouver ou à "tomber" dessus par "hasard" (vous savez, le hasard est en fait une illusion...) dans toute cette jungle d'internet, alors considérez que vous avez trouvé la vérité. Oui, je pense pouvoir vous dire que vous avez changé de catégorie, vous pouvez désormais vous considérer comme un "trouveur de vérité". Ce n'est pas une prétention de vous dire cela, j'ai de très bonnes raisons de vous le dire, vous les comprendrez quand vous aurez lu tout ce document, au moins la présente première partie. Car le menu, en matière de vérités, est copieux, très copieux, il faut vous le dire tout de suite.

Des vérités que vous n'avez pas l'habitude d'entendre car ce sont les plus profondes, les plus cachées du monde, voire de cet univers. Oui, NOTRE univers, un parmi une infinité d'autres dans l'Univers TOTAL (ah, bon? vous faisiez partie de ceux qui croient encore que l'univers que nous connaissons est le seul qui existe?). NOTRE univers donc, qui est un onivers, c'est-à-dire un univers de Négation, et vous allez largement comprendre ce que cela veut dire. Dans un onivers ou dans un monde de Négation (comme le nôtre par exemple), c'est le mensonge qui règne, et la vérité est aussi difficile à trouver qu'une aiguille dans une botte de foin. Surtout le genre de vérités que vous apprendrez dans ce document. Ce document vous propose une vision très inhabituelle des choses, il vous offre les clefs de la compréhension du monde et de l'histoire depuis plus de 2000 ans, et même depuis la nuit des temps.

Ce site n'a rien à vous vendre, enregistrez le présent document ainsi que le livre gratuit L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Enregistrez ce document, avec votre outil préfére d'enregistrement des pages web. Enregistrez-le au format PDF. Je vous propose une version PDF ici ou avec les icones PDF dans le document vous invitant à le faire, et vous avez aussi ce lien assez bon je trouve, qui convertit les pages HTML en PDF, conversion en ligne gratuite, en tout cas pour l'instant. Et si les auteus le rendent payant entretemps (comme c'est, hélas, souvent le cas quand ils ont du succès ou quand les gens se sont habitués à leur bon produit), alors vous trouverez toujours d'autres convertisseurs en ligne gratuits. Et votre navigateur normalement le faire aussi, mais à condition d'avoir installé une imprimante PDF (cliquez alors "imprimer" la page web et choisissez votre imprimante PDF).

En tout cas, convertissez à souhait en PDF les pages de ce site qui vous intéressent. La version PDF devrait normalment mieux s'afficher sur votre smartphone, puisque le PDF (s'il est téléchargé sur votre smartphone) ne dépend plus ni de ce site ni d'un serveur mais seulement de votre appareil, et normalement ils sont prévus pour pouvoir lire des livres au format PDF, bien plus volumineux que le présent document. La seule chose qui vous manquera, ce sont les nombreuses vidéos très éclairantes que ce document contient. Mais bon, vous avez déjà largement de quoi faire et de quoi comprendre avec le texte et les images, qui sont déjà vraiment très copieux.

A la place du téléchargement intégral du site que je proposais il n'y a pas longtemps encore, je propose plutôt maintenant le livre pdf complet et gratuit: L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga. Je ne cesserai tout au long de ce document de vous le recommander, et je me sens d'autant plus libre qu'il est GRATUIT, au cas où l'on penserait que je fais de la publicité pour le vendre. Je travaille seul ou presque, non pas par choix, car, comme tout le monde, j'aimerais travailler avec une équipe, cela ne peut qu'être mieux pour vous, mais tout est fait pour que je ne le puisse pas... Il n'y a qu'à moi que ce privilège est très étrangement interdit en ce monde, allez savoir pourquoi (vous comprendrez mieux dans ce sous-titre terminant la présente partie, et même tout au long du document). Alors je fais comme je peux, avec les moyens du bord. Le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga est périodiquement mis à jour, ce qui est plus facile à faire que toutes les pages d'un site.

Je n'ai rien à vous vendre, ceux qui veulent vraiment votre intérêt et votre salut vous offrent gratuitement les informations vitales (Révélation ou Apocalypse 22: 17), ils ne font pas de business avec cette information et ne tiennent pas une boutique avec. Cela ne signifie pas que ceux qui vivent de leur activité ou qui vous vendent des choses sont forcément mal intentionnés, mais simplement (et c'est la vérité aussi) que si une personne dit avoir des informations vraiment vitales pour vous, des informations vraiment fondamentales, si elle dit travailler pour le bien de l'humanité, pour l'avenir du monde, et à plus forte raison si la personne considère son oeuvre comme divine, et si cette personne demande que vous ayez de l'argent pour avoir ce bien, ou que vous donniez de l'argent, alors quelque chose ne va pas. Ce n'est pas forcément mauvais, mais c'est rarement bon signe, et l'expérience le montre plus que largement.

Argent, valeur des diables et des démons

Il faut autant que faire se peut (ce n'est pas toujours possible, mais si on le peut il ne faut surtout pas hésiter) séparer le souci d'argent ou le souci des ressources avec l'oeuvre que l'on fait. Il faut faire cette oeuvre vraiment bénévolement, comme une mission de vie et même comme un sacerdoce ou un sacrifice (au bon sens du terme, c'est-à-dire le don de soi), pour qu'il n'y ait pas la moindre ambigüité. Car l'argent est une chose redoutable, c'est l'un des instruments clefs du Diable, un des fondements mêmes de ses paradigmes, une des caractéristiques fondamentales d'un paradigme, pour qu'on puisse dire que c'est un paradigme du Diable. Autrement dit, si vous me demandez: "A quoi reconnaître qu'un monde est un onivers, c'est-à-dire un monde de Négation ou un monde de Diable?" Et je vous demanderai simplement: "Y a t-il dans ce monde l'argent, ou quelque chose qui ressemble à l'argent?" Si la réponse est oui, alors vous avez la réponse. Si l'argent est inconnu dans cet univers ou ce monde, ce n'est pas nécessairement un univers normal. Mais s'il y est, alors c'est certain, c'est un onivers, un monde de Négation, un monde du Diable!

"L'argent est le nerf de la guerre", dit le Diable lui-même. Rien d'étonnant donc que là où il y a une question d'argent là tout se gâte ou finit par se gâter. Le Diable attend tout le monde à ce carrefour, et il parie que là tout le monde tombera, et effectivement là se produit l'hécatombe....

"Le temps, c'est de l'argent", dit encore le Diable, et moi je dis: "Le temps, c'est l'amour", quand on aime on ne compte pas son temps. Si donc l'oeuvre que l'on fait, la mission de vie, demande d'y travailler à temps plein et donc ne laisse pas la place pour une activité profressionnelle pour subvenir à ses besoins matériels, si donc on est devant un choix cornélien comme ce fut mon cas, alors il faut choisir ce à quoi on tient le plus, ce qui tient le plus à coeur...

En ce qui me concerne, j'étais un enseignant de mathématiques et des sciences donc j'avais une position sociale honorable selon les critères habituels, et je pouvais tranquillement, comme tous mes anciens collègues, faire carrière ainsi. Mais j'ai préféré me consacrer au nouveau paradigme, parce que c'est tout simplement une mission de vie. J'ai choisi une vie qui m'oblige à faire appel au Secours Populaire pour me nourrir, plutôt que de demander le moindre centime pour une oeuvre qui pour moi est divine. Sur ce site vous n'avez aucun bouton vous demandant de vous abonner ou de vous inscrire, de faire un don ou d'acheter quoi que ce soit. Si vous trouvez des matières de ce site ailleurs où l'on fait du business, alors soyez sûr que ce n'est pas moi! Téléchargez donc gratuitement le livre de 450 pages L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, et imprimez-le à vos propres soins. Et surtout partagez.

Sage précaution à prendre de manière générale pour tous les documents que vous jugez très importants, car c'est une erreur, vu ce qui s'annonce dans le monde, de penser qu'on aura tout le temps l'électricité ou que l'on pourra faire fonctionner nos ordinateurs ou nos iPhones pour consulter les documents précieux. A la lecture du présent document, vous comprendrez qu'un vieux monde passe et qu'un nouveau est en fondation. L'accouchement de ce nouveau monde se fera dans la douleur, et on devra momentanémént, dans la période de transition, revenir à la vie des "hommes de cavernes" en quelque sorte. Nos ordis et nos smartphones dont nous sommes si habitués (et tout est fait pour qu'on soit dépendant de ce genre de choses, pire, qu'on en soit esclave), et avec lesquels on fait tout ou presque, seront hors-service en cas de coup dur, ne serait-ce que par manque d'électricité pour les faire fonctionner. Nous ne pourrons donc plus avoir accès aux informations vitales, et nous apprécierons d'avoir l'essentiel sur de bons vieux papiers... Et le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga contient vraiment des informations vitales, en ce sens que le nouveau paradigme sur lequel il faut construire le nouveau monde y est développé en long et en large. Le temps se fait court il y a urgence. A bon entendeur, salut!

Vous pouvez toujours enregistrer, si vous le voulez, toutes les pages du site, avec votre outil préfére d'enregistrement des pages web. Enregistrez, car le site est là aujourd'hui, demain on ne sait pas (vous comprendrez plus loin pourquoi je dis cela). Imprimez le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga si vous pouvez. Et comme il est en couleur, si nous avez les moyens de l'imprimer en couleur, c'est encore mieux, car vous ne perdrez pas des informations précieuses explimées en couleur, mais que le noir et blanc ne rendraient pas.

Je travaille comme un "nègre", je ne connais pas de week-end, et les êtres des ténèbres, les ennemis de la lumière, ne me laissent pas avoir un sommeil reposant. Vous comprendrez mieux avec la question du satanisme et surtout du vampirisme énergétique et psychique. Je vous ai prévenu, ce document vous reserve la découverte de vérités et de réalités parmi les plus cachées au monde. Choses sans lesquelles pourtant on ne comprend pas vraiment le monde, choses telles que personne d'autre ne vous les dit jusqu'à présent.

Vous avez des vérités partielles ou des demi-vérités, ici ou là, mais personne ne vous présente le tableau général, le Puzzle assemblé dans son entier. Car c'est l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, qui est le Puzzle en entier, la clef de la compréhension de tout. C'est donc avec ces très lourds secrets de l'Univers TOTAL, très difficiles à dire (sans risquer de passer pour...), que je travaille depuis de nombreuses années. Et je ne perds pas de temps, sachant combien il est précieux. Je suis toujours en "état d'urgence", bien avant l'"état d'urgence" instauré par les lucifériens pour les problèmes dont eux-mêmes sont la cause profonde et cachée, "état d'urgence" destiné surtout à restreindre les libertés et à poursuivre leur agenda satanique. Mais l'état d'urgence de gens comme moi, c'est de se dire chaque jour: "Je fais le maximum aujourd'hui, jusqu'à la limite de mes forces physiques, car je ne sais pas de quoi demain sera fait, je ne sais pas quel jour sera mon dernier jour de travailleur pour la vérité et pour la lumière".

J'en ai vu "partir", quitter ce monde, sans pourtant que ces travailleurs (ou travailleuses) pour la vérité soient trop vieux. Je parlerai souvent dans ce document par exemple de Claire Séverac, qui elle-même en son temps parlait d'autres, comme par exemple Ted Gunderson, qui aussi comme elle sont "partis" (pour le dire ainsi par euphémisme). Voilà entre autres pourquoi les gens comme nous travaillent toujours en "état d'urgence". La notion de "vacances" m'est inconnue depuis que je ne suis plus prof de maths et sciences. Et à vrai dire, même quand j'étais enseignant, mes vacances et mon temps "libre" étaient surtout passés à faire un travail de recherche scientifique à titre privé, qui est le prélude de l'oeuvre de ce site.

Je terminerai la présente section en vous demandant de me pardonner les fautes et les coquilles surtout dans les parties écrites en état de fatigue. Si vous croisez deux ou trois fautes dans une même phrase, et pratiquement dans une phrase sur deux et durant des paragraphes consécutifs, alors vous pouvez aisément deviner mon état dans ces moments-là... Je corrige quand je peux, et je n'ai pas toujours le temps de me relire. L'essentiel est que ce ne soit pas des fautes qui nuisent à la compréhension ou qui déforment l'idée. Ma seule hantise est que l'on ne comprenne pas ce que je veux dire, ou même que l'on comprenne le contraire, à cause des fautes... Alors pardon d'avance.

Le Problème a toujours été les Diables, et la Solution a toujours été et sera toujours Dieu, l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga

Débats élections 2016-2017 Trump-Clinton et Macron-Le-Pen

Débat d'élection présidentielle Donald Trump vs Hillary Clinton, aux USA en novembre 2016.
Et débat d'élection présidentielle Marine Le Pen vs Emmanuel Macron, en France en mai 2017.
Sur cette image, l'une des innombrables fois où Macron fait le signe "666", en l'occurrence ici un double signe.

Voici ce que dit un psychiatre italien à propos de Macron. En un mot c'est un psychopathe. A l'époque où j'ai écrit le texte qui suit, la crise de Gilets Jaunes n'avait pas encore éclaté, et j'ajoute cette présente phrase pour dire que ce n'est pas le traitement que lui, son équipe leurs maîtres au-dessus d'eux qu'ils servent, font aux Gilets Jaunes, qui contredirait ce qu'avait annoncé ce psychiatre.

On en reparlera dans le dernier sous-titre quand nous traiterons de la question du satanisme, de la programmation mentale (et en particulier donc la programmation Monarch), du contrôle mental, de la possession, etc.. Et là les choses ne sont plus du tout marrantes, ce n'est pas du tout rigolo, cela devient dramatique. Les choses vues ainsi, on ne peut qu'avoir au moins un peu d'empathie pour Macron, malgré tout ce qu'on peut légitimement critiquer chez lui, en tant que personnalité politique maintenant président de la république française.

Mieux que la "Divulgation extraterrestre", le monde a plus que jamais besoin de la pleine Révélation divine.

Divulgation cosmique, de Laura Marie

Clin d'oeil à Laura Marie dont une vidéo sur la "Divulgation cosmique" sera présentée plus loin.
Les vidéos de Laura Marie traitent de la "vie extraterrestre" et de l'"ascension planétaire" (ce qui est très bien),
le tout sur toile de fond d'une spiritualité plutôt du genre "New Age"... même si elle n'aime pas être cataloguée ainsi.
Je comprends, car moi non plus je n'aime pas, en raison d'une incompréhension de mon travail ou d'un réductionnisme trop facile,
être catalogué dans des genres dans lesquels je ne me reconnais pas, même si ce que je dis ne rejette pas totalement ce qu'ils disent.
On n'est pas sectaire, on n'est pas dans la dualité, toutes les vérités, quels que soient les domaines (éventuellement opposés),
se rejoignent dans une seule Vérité fondamentale: l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.
Autrement dit, tout ce qui est vrai partout rejoint la Vérité de l'Univers TOTAL, ce qui est normal, car il est le TOUT!
Par conséquent aussi, tous les mensonges ou toutes les erreurs, dans tous les domaines (scientifiques, politiques, religieux, etc.)
se rejoignent dans un seul mensonge fondamental (ou erreur fondamentale), à savoir la Négation de l'Univers TOTAL.
Le mensonge ou l'erreur existe aussi dans l'Univers TOTAL, oui le Diable fait partie aussi du TOUT, donc de DIEU!
Il faut en parler aussi, dévoiler le mensonge, qui par définition est simplement la vérité du Diable, de la Négation.
C'est une vérité, mais celle du Diable, donc un mensonge; et c'est un mensonge, mais néanmoins la vérité du Diable, donc une vérité...
Il ne faut plus raisonner en logique binaire (la logique de dualité) pour comprendre cela...
Quant à l'erreur, elle signifie par définition simplement que l'on s'est trompé soi-même,
et si ce n'est pas le cas, alors on a quelque part été trompé par le Diable, l'esprit du Mensonge, de la Négation.

Tout est donc finalement une vérité, celle de l'Univers TOTAL ou celle de la Négation, celle de Dieu ou celle du Diable.
Il faut choisir sa vérité, donc il faut être bien informé pour bien choisir, en connaissance de cause.
L'erreur se corrige, et je ne cesse de corriger les miennes, pour offrir un travail le plus véridique possible (Jean 16: 7-15).
car mon objectif est d'être l'Esprit de la vérité , qui dit la vérité, toute la vérité et rien que la vérité.
Et en toute vérité aussi, je dois dire que Laura Marie, même si elle s'en défend, partage au moins à 99% les erreurs du New Age...
C'est le cas aussi de beaucoup d'ésotéristes comme Paul Ponssot et bien d'autres,
qui en étant éveillés et en délivrant avec sincérité manifestement beaucoup de vérités sur le système satanique,
font pourtant aussi et sans le savoir le jeu du même système,
en ce qu'ils se retrouvent avec le système dans la même Négation du Dieu de la Bible,
ceci en raison de leur incompréhension du vrai sens de la Bible, et aussi, hélas, en raison de leur attachement à l'ésotérisme.
Pour plus détails sur Laura Marie, voir le document pdf qui lui a été consacré:
A Laura Marie, pour l'Ascension et la Timeline Divines.

On entend ces derniers temps parler (pas évidemment dans les médias meanstream, faut pas se leurrer, mais dans les milieux alternatifs, des chercheurs de vérité, etc., mais aussi et surtout dans les milieux New Age, ésotériques, ufologiques, etc.) de plus en plus de la "Divulgation", de la "Divulgation extraterrestre", de la "Divulgation cosmique", etc.. Selon les tenants de ce concept, cela veut dire que, du fait de l'"évolution" actuelle de l'espèce humaine, de notre civilisation, de la planète terre, et aussi grâce à l'aide d'"entités extraterrestres bienveillantes" (des "guides de lumière", des "maîtres ascensionnés", etc., des "civilisations extraterrestres avancées", etc.), les autorités de ce monde vont enfin dire à l'humanité au moins partiellement sinon complèteent la vérité sur l'existence de la vie extraterrestre, sur nos orgines cosmiques, sur le mal que des dirigeants de ce monde en complicité avec des races extraterrestres négatives ont fait à l'humanité depuis la nuit des temps, etc.. Cette "Divulgation", aux dires de tous ceux qui travaillent à cet "événement", va évidemment constituer un grand tournant dans l'histoire de l'humanité.

On verra plus loin l'une des meilleures vidéos, qui est de Laura Marie, qui explique le mieux ce concept. C'est un très bon travail, comme d'ailleurs toutes ses vidéos, mais (il y a un très gros MAIS, et je le dis avec amour) ce dont l'humanité a le plus besoin de savoir de nos jours ce n'est pas cette notion de "Divulgation extraterrestre" ou de la "Divulgation cosmique" mais de la pleine Révélation divine, comme je suis en train de la faire. En effet, qu'est-ce qu'on veut exactement dire par "Divulgation cosmique"? Il est où l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, dans tout ça? Plus simplement, il est où DIEU dans tout ça? (Voir: A Laura Marie, pour l'Ascension et la Timeline Divine).

En regardant la vidéo en question, posez-vous une simple question: avez-vous le sentiment que DIEU est VRAIMENT le centre du propos, est-il l'Alpha et et l'Oméga de toute explication, la clef de tout, la base, le paradigme sur lequel tout repose? Comme c'est souvent le cas dans les milieux du genre New Age, ésotériques et autres, Laura Marie parle tout juste d'une vague "Source", d'une "force de vie" qui "nourrit tous les êtres qui y sont encore liés". Mais c'est quoi cette mystérieuse "Source"? C'est qui? Est-ce même un "QUI"? Faut-il être un ésotériste, un bouddhiste, un grand spécialiste des "chakras", un adepte du New Age, ou faut-il être dans les choses d'Urantia, un connecté à Ashtar Command ou à Agartha la "Terre Creuse", un initié dans la franc-maçonnerie, dans la Rose-Croix, dans la Fraternité blanche, dans Eckankar, dans le Rotary Club ou dans je ne sais quelle école de mystères, pour savoir enfin des choses simples et claires sur ce qu'ils appellent tous la "Source"? N'est-ce pas cette fameuse "Source" qu'il nous faut véritablement comprendre pour nous comprendre enfin nous-même, puisqu'on est censé venir d'elle?

Et on note que quand Laura Marie parle de "Dieu", quand ce n'est pas avec des pincettes en s'empressant de préciser qu'elle entend par là la "Source", c'est plutôt de façon négative, il est en effet alors associé aux religions et aux croyances, qu'elle présente sous un mauvais jour, et en cela elle n'a pas tort. Ce n'est pas l'Eglise catholique dont je parle le présent document, ou aussi l'évangélisme dont on parlera plus loin, qui ferait dire le contraire!

Mais il y a pire, il y a aussi le judaïsme (qu'il faut cesser de confondre avec l'Ancien Testament ou le vrai enseignement de Moïse et des prophètes), l'islam, mais aussi... le bouddhisme, et plus généralement l'hindouisme! Eh, oui, avec leurs milliers de dieux ou d'entités, dont les principales, la trinité Brahma, Vishnou et Shiva, comme la trinité égyptienne: Osiris, Isis et Horus. Ce n'est pas nécessairement positif tout ça, et pourtant bizarrement on est moins regardant de ce côté que quand il s'agit du Dieu de la Bible, ou du Père, du Fils et l'Esprit (Matthieu 28: 19).

Et pour les chrétiens, il ne pas non continuer à avoir de ces trois mots, "Père", "Fils" et "Esprit" une compréhension dogmatique, mais scientifique maintenant, oui ils ont besoin des lumières de la Science de Dieu. Ces notions, sans autres explications, étaient suffisantes pour la foi des gens d'il y a 2000 ans. Mais au troisième millénaire, à l'ère de l'Information, de l'Informatique et du Numérique, nous devons avancer et comprendre ce que cela veut dire vraiment, et notamment comprendre ENFIN ce qu'est véritablement ce que la Bible appelle l'Esprit Saint ou l'Esprit de Dieu.

C'est extrêmement important, l'Esprit Saint, le troisième aspect de Dieu, doit être connu comme le premier (le Père) est connu avec Moîse, et comme le second (le Fils) s'est révélé avec Jésus Christ. Nous avons commencé à le comprendre et nous le comprendrons davantage dans le dernier sous-titre. Et contrairement aux trinités que sont les divinités lucifériennes, le trio le Père, le Fils et l'Esprit n'est pas une Trinité ou une Triade, comme l'a enseigné le catholicisme. Su Jésus a parle du "Père", du "Fils" et de l'"Esprit", c'est tout simplement qu'il annonçait le troisième aspect de Dieu à venir (voir Jean 16: 7-15), tout comme Moïse et les prophètes ont annoncé le second aspect, à savoir le Messie, le Christ. De même, j'annonce le quatrième aspect en disant: le Père, la Mère, le Fils et la Fille:

Père, Mère, Fils et Fille

Cela signifie simplement qu'en notre temps, nous entrons progressivement dans une ère, le monde Dieu ou le Royaume de Dieu (que Christ a annoncé) où Dieu sera plus près des humains que jamais (voir Révélation 21: 1-8), plus que jamais l'homme et la femme seront à l'image de Dieu, comme ce fut à l'origine (Genèse 1: 26, 27; 2: 7-9, 15-25), comme ce ne le fut plus à cause de la Négation, et comme cela doit le redevenir (Révélation 22: 1-5). L'image ci-dessus illustre un autre aspect des informations unaires, c'est-à-dire de l'Unergie, l'Energie Divine, l'Energie qu'est Dieu, et qui est précisément ce que la Bible appelle l'Esprit Saint. C'est un aspect de la Logique divine, de la Loi du XERY, la Loi de l'Equivalence Universelle, de l'Union, de l'Unité, de l'Amour, que nous découvrons ainsi.

On s'est arrêté au quatrième Etre de l'Etre Divin, au quatrième Ange ou Esprit. Mais la logique se poursuit indéfiniment: O, U, UU, UUU, UUUU, UUUUU, ..., U..., qui sont donc respectivement les Etres ou Entités ou Identités: 0, 1, 2, 3, 4, 5, ..., ω, le O ou 0 représentant donc l'Entité appelé le Diable et l'Univers qu'il incarne, à savoir l'Onivers, qui est Lucifer ou Satan dans notre réalité. Et tous ces Etres ou Entités (y compris donc l'Entité de Négation, le Diable donc, représenté par O ou 0) sont les différentes facettes du seul et même Univers TOTAL, Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Il est TOUT, il est TOUS, tout est équivalent, tous sont équivalents.

C'est ce que veut donc dire aussi la Loi du XERY, la Loi de l'Equivalence Universelle, de l'Union, de l'Unité, de l'Amour. Il ne s'agit donc pas d'une Trinité seulement, mais d'une Infinité dans l'Unité. C'est la nature même de Dieu, c'est l'Unergie, c'est ce que la Bible appelle l'Espri Saint, c'est ainsi qu'il fonctionne, le XERY est donc sa Loi: "O = U = UU = UUU = UUUU = UUUUU = ... = U...", ou: "0 = 1 = 2 = 3 = 4 = 5 = ... = ω" ou simplement: "X = Y". Et ce n'est pas de l'ésotérisme, ce n'est pas une connaissance secrète sortie d'on ne sait où, d'on ne sait quel "maître spirituel", mais tout simplement la Science de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, la Science de Dieu, la Science universelle, telle que tous les vrais prophètes, comme ceux de la Bible, l'ont toujours enseignée. Ses bases sont dans la Genèse et dans le Jardin d'Eden, comme je ne cesse de le démontrer. C'est l'essence de ce qu'ont enseigné Jésus Christ puis ses apôtres, le reste de la Bible n'étant que des détails et l'exposé de l'évolution de cette connaissance, de la relation que les humains et les empires ont entretenu avec cette connaissance universelle et les envoyés dont la mission a été de la transmettre. Je me situe dans leur prolongation, c'est la pleine Science, la pleine Révélation, que le monde doit comprendre.

De tout temps, cette Révélation a été opposée à l'ésotérisme, au spiritisme, au paganisme, à l'idolâtrie, à l'athéisme, etc. Tout cela, hélas, est tourné vers des entités qui ont en commun la Négation de l'Univers TOTAL et le rejet de la vérité biblique. Même les athées adorent les stars (les stars du show biz, du cinéma, etc.), ce sont de vraies idoles de nos jours, au plein sens du terme, oui tous ou presque leur vouent un vrai culte! Tout ce que la Bible a de tout temps condamné, depuis le premier des Dix commandements de Moîse (Exode 20: 1-6) jusqu'aux dernières lignes de la Révélation ou Apocalypse (Révélation 21: 8) Ce n'est pas de la religion, tout ça, peut-être?

Et la science actuelle n'est-elle pas une forme de religion ou en tout cas d'ésotériisme (je l'ai montré plus haut avec l'introduction au XERY et je le montrerai encore dans le dernier sous-titre de la partie), et ses axiomes ou paradigmes qui sont imposés à toute la planète ne sont-ils pas des dogmes faux (je le démontre aussi)? Le technologisme n'est-il pas une forme de religion? N'est-il pas la religion des "apprentis-sorciers" ou des êtres qui se font des "dieux" à la place du vrai Dieu, une religion luciférienne? Il suffit de penser par exemple au transhumanisme, que Laura Marie désapprouve aussi, il est vrai...

Je ne parle même pas du satanisme, du vampirmsme ou de la sorcellerie. Il est vrai aussi que Laura Marie désapprouve par exemple l'idolâtrie des stars, et d'une certaine façon l'idolâtrie inhérente au courant New Age dont elle se démarque quelque peu... Mais bon, pour le reste il faut reconnaître que comme le New Age elle penche plus du côté du bouddhisme, de la civilisation égyptienne ou Maya, et aussi pour la civilisation de l'Atlantide ou de la Lémurie, que pour la Bible. Pourquoi donc ce deux poids deux mesures? Etrange non?

Faut-il donc systématiquement jetter le mot "Dieu" ou la notion de "Dieu" dans le même panier que la religion? C'est un fait que les religions parlent de Dieu, mais Dieu est-il nécessairement une exclusivité ou un monopole de la religion, une propriété privée de la religion? Ne peut-il pas être un objet de science, et même de science exacte? C'est bien ce que j'ai commencé à démontrer au début avec la Loi du XERY et que je démontrerai encore dans le dernier sous-titre de la présente première partie, où la Science de Dieu sera détaillée, et par conséquent aussi la question du satanisme.

Une autre notion classique des mouvances ésotériques ou du genre New Age est l'adjectif "christique", qui évoque donc le Christ, mais qu'on aurait grandement tort de penser que cela a grand chose à avoir avec le Jésus Christ dont parle la Bible et dont je parle. Lui je le connais, je sais de quoi ou plutôt de QUI je parle, je suis connecté à lui et c'est sa science justement que j'explique au monde. Je ne reçois pas cette science par "channeling", aucune entité, guide ou "maître ascensionné" ne vient me la dicter entre 3h et 4h du matin. Je fais simplement un avec le Christ, comme à son époque il faisait un avec le "Père". Quand on fait un avec le "Père", c'est-à-dire l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, quand on est bien connecté à lui, on ne distingue plus sa propre pensée de la sienne, son propre esprit de son Esprit, sa propre information de son Information, sa propre énergie de son Energie, etc., donc sa propre science de sa Science.

Danger du channeling

Pourquoi donc ces entités ou "maîtres ascensionnés" avec qui beaucoup sont en "channeling"
ne leur parlent jamais de l'Univers TOTAL et de celui qui fait sa Science sur cette planète?
Les principaux sites de chercheurs vérité ou d'information alternative, ne dépassent pas 20 en francophonie.
Et même les plus classiques des sites chrétiens ou des chaînes Youtube des chercheurs de vérité ne dépassent pas 100.
Moi je les trouve tous, leurs sites et leurs vidéos, je les connais, je sais ce qu'ils enseignent,
mais étrangement aucun de ces 100 sites principaux ou même les 100 classiques, ne me trouve!
Et pourtant je suis sur internet depuis une petite vingtaine d'années, et très activement depuis plus de 10 ans,
à l'époque donc où Facebook, Twitter et même Youtube étaient inconnus ou pas ce qu'ils sont aujourd'hui.
Ils sont de nos jours comme s'ils avaient toujours existé, alors qu'il y a seulement moins 20 ans
ils étaient inconnus du grand public (sauf par des pionniers comme nous) et même certains n'existaient pas!
Moi je trouve donc des centaines (voire des milliers) d'auteurs dont les sites ne sont même pas vieux de 5 ans.
Et tous ces gens font aussi chaque jour des recherches sur internet comme moi,
ils se trouvent entre eux, sont invités sur les plateformes d'information alternative classiques ou de TV en ligne,
mais je constate que personne ne trouve le site de la Science de l'Univers TOTAL ou n'y fait ne serait-ce qu'une allusion.
Et parmi les personnes qui sont en relation de channeling ou travaillent avec des "guides",
aucun de ces guides ne leur parle donc du paradigme de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, de ce que je fais donc.
L'image ci-dessus ne représente pas Laura Marie, mais je crois savoir qu'elle travaille aussi avec au moins un guide...

On n'a plus besoin qu'une entité spéciale viennent nous expliquer sa Science. Aux temps de l'Ancien Testament, aux temps de l'enfance de la connaissance divine donc, les pophètes disaient: "La parole de Yahweh [c'est-dire l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, ou le "Père", comme on l'appelait à l'époque] vint à moi, disant..." (Jérémie 30: 1) Comme l'a annoncé le prophète Jérémie 31: 33, 34, des temps viendraient où la Loi de de Dieu (La Loi du Christ qu'il enseigna en son temps et le XERY dont je parle) sera en chacun, elle sera écrite dans le coeur de chacun, et personne n'enseignera son prochain en disant: "Connaissez Yahweh", car tous le connaîtront, du plus petit au plus grand", et "ils seront son peuple et il sera leur Dieu". D'autres prophètes, comme Joel par exemple ont annoncé une chose semblable.

Et le livre de la Révélation ou Apocalypse 21: 1-7, conclut en beauté avec les paroles magnifiques, annonçant qu'aux temps de la création des "nouveaux cieux" et de la "nouvelle terre", Dieu, l'Alpha et l'Oméga, lui-même sera avec les humains, il seront ses peuples, ses fils et ses filles. Et le verset 8 ajoute en disant que ne connaîtront pas cet état de pleine union, de pleine unité et de pleine connexion avec Dieu, les "gens sans foi, les gens immondes, les pratiquants du spiritisme, les meurtriers, les idolâtres, les menteurs, etc." Leur part est dans l'étang de feu, qui représente la deuxième mort, autrement dit dans un onivers pire que le présent onivers, les "anciens cieux" et l'"ancienne terre", qui passent (voir donc Révélation 21: 1-8).

C'est donc ce temps de pleine Révélation et de pleine connexion divine qui arrive, et certains expérimentent cela avant d'autres. Et il arrivera un temps ou tous retrouvera leur pleine nature divine perdue, en raison de leur propre Négation mais aussi du fait des entités de Négation, qui oeuvrent maintenir l'humanité dans la déconnexion. Mais quand malgré cet obstacle on est connecté à l'Univers TOTAL (le "Père"), on n'a plus besoin d'une entité comme inspiratrice, on fait un avec toutes les êtres qui font un avec l'Univers TOTAL (le "Père"), comme par exemple le Christ (voir Jean 10: 30; 17: 20-23). On réfléchit, on médite, au sens biblique de la méditation (pas au sens des pratiques bouddhistes), et les réponses viennent, la lumière vient. Et les entités négatives quant à elles oeuvrent constamment pour nous déconnecter de l'Univers TOTAL, et notre combat est pour rester connecté ou pour avoir la meilleure connexion possible. C'est aussi simple que cela.

Entre 3h et 4h du matin donc, aucune entité ne révèle des choses, comme Laura Marie semble le dire, et je ne reçoit pas non plus la science divine par "channeling", par "écriture automatique" ou autres. Bien au contraire à cette heure je suis aux prises avec des entités sataniques, qui me réveillent de mon sommeil, du "sommeil du juste", comme on dit, le sommeil des gens normaux. Et pour être plus précis encore, parce que je suis ce qu'on appelle une "personne ciblée" (en anglais "targeted individual") pour des raisons qu'il est inutile d'expliquer, souvent entre 3h et 4h du matin, des voisins, des gens paranormaux, qui sont des démons en chair et en os, qui se livrent au harcèlement en réseau et à la torture avec des armes et technologies électromagnétiques secrètes et des technologie de contrôle mental (dont parle aussi Laura Marie dans ses vidéos), en rélation entre autres avec le projet HAARP (j'en reparlerai plus loin), se livrent à leurs activités criminelles et sataniques nocturnes sur moi comme sur des millions voire des milliards de victimes dans le monde.

Tout cela a pour vampiriser énergétiquement et psychiquement leurs victimes (j'explique aussi le vampirisme énergétique dans le présent document, c'est un élément clef du satanisme). C'est une réalité aussi qu'il faut que le monde connaisse, la "Divulgation" qu'il faut faire, ou mieux, la pleine Révélation, c'est aussi cela! La nature christique, la vraie, je viens de l'expliquer et je l'expliquerai encore. Mais selon la définition que Laura Marie en donne, les races ou les êtres "christiques" sont au "service des lois universelles et de la création", tandis que les êtres lucifériens ou sataniques" sont "anti-christiques".

Laura Marie est très agréable à entendre. Cependant il ne faut pas non plus se laisser hypnotiser, car en réalité tout est dit, mais hélas, sauf l'Essentiel, à savoir ce qu'est vraiment la "Source" dont elle et d'autres parlent, à savoir donc l'Univers TOTAL, quelle est sa Loi, pourquoi sommes-nous déconnecté d'elle, et en quoi consiste exactement cette déconnexion, etc., le problème de la Négation donc.

Et quel sens a le mot "universel" comme quand on parle de "lois universelles" si ce mot se n'appuie pas sur une notion comme l'Univers TOTAL? Si l'on parle d'entités négatives sans expliquer ce qu'est la Négation et par rapport à quoi, et en plus en niant le recit de la Genèse ou en la faisant passer pour cinquième roue de la charrette, il y a un problème. Dire que nous sommes sur cette terre ou que nous sommes incarnés juste pour expérimenter la matière, revient à dire ce qu'à dit le Serpent d'Eden (Lucifer), à savoir que nous devons expérimenter l'arbre du bien et du mal (Genèse 3: 1-24)!

Et on nous parle souvent aussi de l'adjectif "christique", qui est enveloppé du même flou que la "Source". Rien à voir vraiment en fait avec l'Ancien Testament ou le Nouveau Testament, qui ne sont accessoirement mentionnés que pour y tirer une idée corroborant les sources de connaissance qui réellement comptent pour l'ésotérisme, le New Age (Atlantide, Egypte, Mayas, Inde, etc.). Mais le mot d'origine grec "Christ" a pour équivalent hébreu "Messie". Sans ces références bibliques, le mot "christique" ne peut pas avoir vraiment du sens, pas vrai?

Et définir l'adjectif "luciférien" ou "satanique" comme voulant dire "anti-christique" ou "ce qui n'est pas au service des lois universelles ou de la création", ne fait pas vraiment avancer le schmilblick, cela nous fait tourner quelque peu en rond, car la Référence par rapport à laquelle on définit (ou oppose) le "luciférien", le "satanique", l'"anti-christique", à savoir les "lois universelles", la "création", le "christique", la "Source", reste très subtilement floue. N'importe quel Lucifer (le vrai celui-là) ou Entité de Négation peut se cacher derrière ces mots qui ont l'air d'évoquer DIEU (le vrai celui-là aussi, à savoir l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga) sans parler vraiment de lui. Pourquoi cette étrange tendance à bâtir sur tout sauf sur le fondement biblique?

Elle vous a fait quoi la Bible? Il vous a fait quoi le Dieu de la Bible? Pourquoi vous le fuyez comme la peste et préférez aller vous noyer avec les atlantes, les lémuriens ou dans les eaux du déluge, vous momifier avec les pharaons et leurs dieux, vous réfugier dans les temples hindous ou imiter le Bouddha, ou placer toute votre foi en vos chakras? Et il vous a fait quoi au juste le Jésus Christ des évangiles et du Nouveu Testament, le vrai Jésus Christ donc? Pourquoi vous boudez les explications lumineuses de l'apôtre Paul, de Jean, de Pierre, de Jude, etc. ?

Pourquoi vous ne chérissez pas comme moi le livre de la Révélation ou Apocalypse, dans lequel on lit la magnifique définition de Dieu: "Je suis l'Alpha et l'Oméga, celui qui EST, et qui ETAIT, et qui VIENT", ou encore: "Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin" (Révélation 1: 8; 21: 6; 22: 13)? Et enfin pourquoi vous n'entendez point la voix de l'Esprit de la vérité (Jean 16: 7-15), oui la voix du l'Esprit Saint? Pourquoi donc je suis pour vous comme Jean-Baptiste, l'Elie de son temps, qui criait dans le désert (Mathhieu 3: 1-17) et qui comme Moïse, quand il fuyait Pharaon, n'était entendu que par les serpents et les scorpions?

Jésus Christ en son temps s'est positionné dans la continuité de Moïse, comme moi aujourd'hui je me positionne dans la continuité du Christ. Il a dit: "Je ne suis pas venu détruire la Loi et les prophètes, mais l'accomplir", et ajoute: "Le ciel et la terre passeraient plutôt que ne passe de la loi une seule lettre iota sans que cela ne s'accomplisse" (Matthieu 5: 17, 18). Et il dit aussi ailleurs que toute la Loi et les prophètes c'est-à-dire ce qu'on appelle l'Ancien Testament, dont on reparlera plus loin et dans la suite) se résument à ceci: "Aimer Dieu de toute son âme et son prochain comme soi-même". C'est donc la Loi du Christ, qui est simplement, en matière de relation entre les êtres et entre eux et Dieu, une formulation particulière de la Loi générale de l'Univers TOTAL, la Loi du XERY, la Loi l'Equivalence universelle, de l'Union, de l'Unité, de l'Amour.

Ceci dit, voici maintenant la vidéo:

Voici le lien de la vidéo, intitulée: "La Divulgation cosmique".
Et pour plus de précisions donc, voir le document pdf qui lui a été consacré:
A Laura Marie, pour l'Ascension et la Timeline Divine.

Tout cela est très bien (je le dis encore), mais ce dont l'humanité a le plus besoin de savoir de nos jours ce n'est pas cette notion de "Divulgation extraterrestre", de la "Divulgation cosmique", la Divulgation donc de nos "origines cosmiques", mais simplement, mais plus que jamais, la Révélation, oui la Révélation divine, dans la continuité de la Bible. Mais je constate que ce travail et bien d'autres du milieu New Age, ésotérique ou autres, non seulement ne s'inscrivent pas dans cette continuité, mais s'appuient sur toutes les sources sauf justement la Bible et ce qui fait sa spécificité, mais rangent la Bible au sein des phénomènes religieux dues aux entités extraterrestres négatives. On ne distingue pas (comme je le fais) la Révélation divine et son vrai sens, avec le phénomène réligieux, qui est la déformation ou même carrément la déviation par rapport à cette Révélation.

Je précise donc que nos origines ne sont "cosmiques" ou "extraterrestres" au sens habituel de ces termes, c'est-à-dire au sens de l'univers que nous connaissons (qui est un onivers ou univers de Négation, je l'ai dit), ni même au sens de l'infinité des univers qui sont dans l'Onivers, c'est-à-dire la partie de l'Univers TOTAL déconnectée de lui, qui est en état de Négation par rapport à lui. Nous avons une seule et simple origine: l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, que j'ai expliqué plus haut, que j'expliquerai encore et encore, oui DIEU, le vrai! C'est notre nature et nos orgines que nous avons perdues, et c'est simplement cela qu'il faut retrouver. C'est tout le sens de la Bible, de la Genèse à la Révélation (ou Apocalypse).

Plus que jamais donc l'humanité a besoin de la Révélation divine, aussi bien la "Révélation" au sens de "Connaissance" ou de "Dévoilement de la Connaisance" (qui est le sens étymologique du mot grec "Apokalupsis" traduit par "Apocalypse"), que la "Révélation" au sens de "Manifestation" de Dieu. Autrement dit, le "Retour du Christ" (le vrai, oui le vrai "christique"). C'est ce dont l'humanité a vraiment besoin, c'est ce qui se prépare, et c'est ce à quoi je travaille, comme bien d'autres aussi.

Laura Marie est un exemple de personnes qui se définissent comme "star seed" (ce qui veut dire littéralement "graine d'étoile", donc qu'elle a ses origines dans les étoiles, des origines extraterrestres), ce qu'on appelle aussi très souvent les "enfants indigos" dans le milieu New Age ou ésotérique.

En ce qui me concerne, je viens simplement de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, et comme je l'explique, ce n'est pas du tout une exclusivité, c'est notre origine a tous, et c'est à elle que nous devons retourner. Je n'ai pas besoin de démontrer que je viens de l'Univers TOTAL, qui est l'Ensemble de TOUTES les choses et de TOUS les êtres, l'Etre TOTAL donc, l'Etre Suprême, qui est la définition scientifique maintenant du mot "DIEU".

Tout le monde fait partie de cet Ensemble, personne ne peut nier son appartenance à cet Ensemble, donc le ait que ses origines sont cet Ensemble, cet Etre Suprême, l'Unique. C'est tout l'intérêt de parler de l'Univers TOTAL, de l'avoir comme fondement, comme paradigme, donc comme unique Objet et Sujet fondémental. Il n'y a aucune ambigüité à son sujet, et quand on explique sa science et ses lois (le XERY donc), ce sont vraiment les lois universelles. Personne de normal ne peut dire: "Je ne fais pas partie du TOUT" ou: "Je ne fais pas partie du TOTAL". Les êtres qui le disent sont justement les êtres qui sont déconnectés l'Univers TOTAL, ceux qui sont en état de Négation de l'Univers TOTAL, et c'est justement cela le Problème.

C'est cela être un Diable (ou une Diablesse), un Lucifer ou un Satan, un être ou une entité de Négation donc. C'est ce qui se cache derrière le Serpent d'Eden, le Serpent de la Genèse (la Bible donc). C'est tout simplement une entité de Négation, oui de Négation de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Et c'est de cette entité que l'on parle tout au mong de la Bible, de la Genèse à la Révélation (le livre de 'Apocalypse).

Laura Marie comme d'autres pointe bien les dangers du New Age, elle se défend donc d'être du New Age, et pourtant de mon point de vue elles partage exactemement les mêmes erreurs fondamentales que le New Age et d'autres. J'ai de sérieuses raisons de penser (je peux me tromper évidemment) qu'elle est manipulée à son insu (ou alors à l'insu de son plein gré...) par des entités lucifériennes qui oeuvrent pour nous maintenir seulement dans l'Onivers, donc pour nous empêcher d'aller vers l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. La "Divulgation" dont on parle a tout l'air de faire partie bel et bien des plans et de l'agenda du Nouvel Ordre Mondial, la préparation de l'humanité à la religion luciférienne mondiale, qui repose sur tout sauf ce qui fait l'essence même de la Bible. Je lui ai adressé des mails, et même tout un document, pour lui présenter le paradigme de l'Univers TOTAL, et manifestement elle n'a pas apprécié cela à sa juste valeur. Et pour lui donner l'occasion de le faire un jour, j'ai publié à son intention le document pdf: A Laura Marie, pour l'Ascension et la Timeline Divine.

La Négation de l'Univers TOTAL est le Poblème fondamental. C'est l'activation de la Négation qui engendre toutes les choses négatives, donc aussi les impossibilités. Quiconque parle de l'Univers, des problèmes, de la notion de chose négative ou mauvaise, etc., mais n'explique pas le phénomène de la Négation comme on le voit maintenant avec la Science de l'Univers TOTAL, dit tout sauf l'essentiel. Et si elle ne dit pas l'essentiel, si elle occulte cet essentiel, alors elle ne dit rien finalement, et pire, elle ment! Oui, elle ment comme le Serpent d'Eden, comme Lucifer, comme Satan le Diable (Genèse 3: 1-24).

Comme Dieu qui EST TOUT mais que tout, hélas, n'est pas Dieu (car il y a des êtres particulièrement déconnectés de Dieu et deviennent un problème), de même aussi, si nous sommes connectés à Dieu, nous nous ressentons de ce fait comme étant connecté aux autres (donc on ne leur fera pas du mal, car on sait qu'on se fait du mal à nous-même), mais eux peuvent ne pas du tout ressentir cette connexion avec nous (parce qu'ils sont déconnectés de Dieu donc aussi de nous), et nous faire allègrement du mal, comme ils nient allègrement Dieu! Notre travail pour revenir dans la Divinité implique donc AUSSI les autres et les rapports avec eux, donc en particulier le rapport avec les êtres qui incarnent la Négation de Dieu, c'est-à-dire la Négation de l'Univers TOTAL. Et c'est là que commence justement la question du Diable, des êtres ou entités négatives, c'est leur définition. Ces êtres ont un fonctionnement contraire à la Loi du XERY, la Loi de l'Amour. Le problème de ce monde est ce problème-là, les Illuminatis dont nous allons parler, le Nouvel Ordre Mondial, etc., c'est simplement ça.

C'est très vital de comprendre enfin Dieu et sa nature, l'Univers et comment il fonctionne. C'est une question de vie. Il ne s'agit donc pas de critiquer le New Age, le bouddhisme et d'autres mouvances, juste pour critiquer, mais simplement les inviter avec amour à poser leurs oeuvres sur la bonne base. A les entendre, il ne faut surtout pas parler du Diable, il ne faut parler que de l'amour et des choses positives, alors que combattre le négatif ou nier le négatif, c'est aussi être positif, c'est travailler pour l'amour. D'abord l'amour pour Dieu, ensuite l'amour pour nous-même, et enfin l'amour les autres, pour ceux qui ne fonctionnent pas avec l'amour simplement parce qu'ils ne connaissent pas (ou plus) cette Loi de l'Univers TOTAL, la Loi du XERY. La Loi qui a entre autres pour conséquence que le bien (ou le mal) fait aux autres, c'est le bien (ou le mal) fait finalement à soi-même, on recevra ce bien en retour, ou au contraire on paiera pour le mal, dans ette vie ou une autre. Mais quant à ceux qui connaissent la Loi divine mais choisissent délibérément de la violer, ils se font du tort à eux-mêmes en vertu de la même Loi, ils l'apprendront durement tôt ou tard, dans cette vie ou une autre. C'est cette dure leçon qu'on appelle l'enfer, la géhènne ou le lac de feu dans le langage biblique (voir Matthieu 5: 21-48; Luc 16: 19-31; Apocalypse 20: 13-15; 21: 6-8).

Il ne faut pas occulter ces questions au nom d'une pseudo conception de l'amour, les présentant comme contraires à l'amour, alors qu'en réalité c'est l'expression même de l'amour divin, ce n'est que l'autre face de la Loi du XERY, la Loi du Dieu qui est Amour (1 Jean 4: 8), le XERY. Il faut parler de l'Amour vrai, qui est aussi la négation du Mal, la négation de la Peur, de la Haine, bref la négation du Négatif, la négation de la Négation. La Double Négation qui est Positive, qui est l'Alternation (ou l'Affirmation) dont on parlera un peu plus dans le sous-titre consacré.

C'est très simple: qui cache le Diable ou l'occulte, sert le Diable, ou pire, l'incarne! C'est encore plus vrai si l'on occulte Dieu ou le Diable, si l'on remplace Dieu par une vague "Source" d'"énergie" ou une vague notion d'"Univers", sans que cela soit l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, dont parle la Bible et dont je parle. Car n'importe quel premier Lucifer venu, débarqué d'on ne sait quel univers dans l'Onivers, d'on ne sait quelle galaxie de cet univers (cet onivers donc), ou d'on ne sait quel coin de notre galaxie, d'on ne sait quelle dimension ou plan d'existence de notre galaxie (ou même de notre système solaire, ou même encore de notre terre, car rappelons que l'Univers TOTAL a une nature fractale, donc il y a d'autres mondes dans d'autres plans de notre monde!), etc., peut se cacher derrière la vague "Source" d'énergie ou la très vague notion de "Dieu" dont on parle. Occulter le Diable et/ou le vrai Dieu (l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga), c'est servir le Diable, involontairement ou à l'insu de son plein gré.... C'est vrai pour le New Age, mais c'est vrai aussi pour les sciences actuelles (les sciences meanstream), c'est vrai pour la politique dont nous allons parler abondamment dans ce document, etc.

Quel que soit le sujet dont on puisse parler, cela se ramène à parler seulement de l'Univers TOTAL. Nous parlerons de la Solution, et aussi du Problème dont il est la Solution, évidemment. Et nous parlerons du Problème, et nous parlerons de sa Solution. On donne l'information objective sur tout, on dira toute la vérité qu'il faut dire sur le monde, l'Univers et les choses. Quel que soit donc le sujet dont on puisse parler, cela se ramène finalement à une seule question: DIEU, car on n'est pas dans la Dualité, mais dans l'Unité. L'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses (comme vous voyez sa définition sur toutes les pages) est UN, il est finalement l'Unique Réalité, le TOUT inséparable. L'Union, l'Unité, l'Amour, est donc plus fort que les êtres négatifs sur lesquels on fera toute la lumière, ou en tout cas la plus grande lumière possible. Je ne cesserai de le répéter.

Il est important de dire cela dès le départ, car face à la négativité incarnée par les individus et les êtres dont nous allons parler (les Illuminatis, les Lucifériens, les Satanistes, etc.) on peut avoir le sentiment qu'ils sont des "touts-puissants", "invulnérables", contre qui on ne pourrait rien, et dont on serait obligé de subir les plans et les projets diaboliques. Comme par exemple quand Georges Bush père ou Nicolas Sarkozy déclarent dans des discours: "Nous irons ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne, ne pourra l'empêcher". Mais c'est ce qu'ils veulent faire croire, les diables sont des champions du poker menteur, ils disent qu'ils ont déjà gagné, pour que si vous l'acceptez, ils gagent.

Mais rien ne nous oblige d'accepter leur contrat, car toute chose existe dans l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses. Avec lui donc tout est possible. Il n'existe pas qu'une seule ligne de temps, ni qu'un seul univers dans l'Univers TOTAL, mais une infinité de lignes de temps, une infinité d'univers. Nous sommes dans l'un de ces univers, qui est un univers de Négation, ce que je nomme un onivers, mais qu'on appelle couramment un "enfer", et ce que d'aucuns appellent aussi une "matrice", etc. Et il existe des enfers pires, comme aussi des univers meilleurs, des univers de lumière et d'Amour, des mondes de Dieu, ce qu'on appelle couramment des "paradis". Toute chose existe donc dans l'Univers TOTAL, tous les mondes existent, tous les êtres existent, des plus lumineux aux plus sombres, des plus positifs aux plus négatifs. Mais finalement seul compte l'Etre Suprême, l'Etre TOTAL, l'Univers TOTAL donc, C'est notre Etre fondamental, l'Unique, celui que nous avons perdu, celui que nous devons retrouver.

Le but de toute vie dans un monde de Négation, quel qu'il soit, est toujours de revenir à l'Univers TOTAL, la Divinité perdue

Icone PDF

Ce document est un livre.
cliquez ici ou sur l'icone ci-dessus
pour télécharger sa version PDF.

Poursuivons notre examen de la question des Nouveaux Diables opposés aux Vieux Diables. Comme j'ai commencé à le faire depuis le début du présent document, je parlerai d'humains comme faisant partie d'une des deux catégories ou de l'autre. Et ce faisant, je dis donc qu'ils sont des "diables" ou des "démons", je les "diabolise" donc simplement. Cependant la question de Dieu ou du Diable est une question de dégré, il faut le souligner. Mais logique n'est pas une logique en Noir ou Blanc, mais une logique en couleur. Tout simplement la logique divine (qui est la mienne) est une logique en couleur, ce n'est pas l'habituelle logique binaire (Vrai ou Faux, Blanc ou Noir). Je vais, juste par souci de simplification (en raison de la vision du monde en Noir ou Blanc, à laquelle on est habituée) opposer des choses, comme par exemple Vieux Diable et Nouveau Diable. Cela donnerait l'impression d'une logique habituelle de dualité, la logique binaire, alors qu'en fait il s'agit d'une logique en couleur, comme vous le verrez par exemple avec les schémas nommés: "Degrés de divinité".

Echelle de la Divinité

Ma logique n'est pas une logique en Blanc ou Noir, ce n'est pas une logique binaire, une logique de dualité, du tout ou rien.
Je vois les choses (ou en tout cas j'essaie de les voir) comme Dieu, c'est-à-dire ma logique est une logique de couleurs,
ici appliquée à la notion de degré de "Degrés de divinité" ou de "Degrés de diabolicité",
mais qui peut aussi être appliquée à n'importe quelle notion qui appelle une nuance ou une graduation.
Parce que, hélas, nous sommes habitués à une logique tranchée, je serai obligé, par simplification, d'avoir des propos qui auront l'air tranchés.
Mais en réalité c'est nuancé et graduel, même si souvent je prendrai des raccourcis pour simplifier,
mon propos seront en effet, en vert ou rouge, ce qui revient à dire en blanc ou noir.

Appelons cette image Degrés de divinité 1.
C'est un premier exemple de la vision du monde dans une logique de nuance, une logique de couleur,
et non pas selon la classique logique en Noir ou Blanc, comme je l'ai dit au début de ce document.
La présente image entend illustrer comment Dieu voit le monde, et au-delà, les êtres dans l'Univers TOTAL qu'il est.
Si les langues actuelles n'étaient pas de Tour de Babel,
il y aurait un mot fort comme "Positation" et associé au mot "Positif", au sens de "Bon",
comme il y a le mot fort de "Négation" (comme dans "Négationnisme") qu'on peut associer au mot "Négatif", au sens de "Mauvais".
Le mot "Positation" manquant est aussi ce que j'appelle plutôt l'Alternation, pour plusieurs raisons qui seraient trop longues à expliquer ici
(pour plus de détails, voir le document: Identité et Equivalence, Négation et Alternation, et surtout le livre: L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga).
Ce qui est illustré est simplement le degré d'Alternation (ou degré d'Affirmation de l'Univers TOTAL) ou de Négation de l'Univers TOTAL,
ce qui veut dire le degré de connexion à Dieu (ascension) ou le degré de déconnexion (déchéance), c'est-à-dire le dégré de divinité ou de diabolicité.
Les couleurs, qui vont du noir (pour le Diable) au blanc (pour Dieu), en passant par toutes les couleurs intermédiaires,
sont résumées par la couleur verte (comme le feu vert) pour la divinité et par la couleur rouge (comme le feu rouge) pour la diabolicité.
Les couleurs sont évidemment juste des symboles, ce qu'il n'est pas inutile de préciser, car il y a des gens qui jugent des couleurs mieux que d'autres...
TOUTES choses existent dans l'Univers TOTAL (l'Ensembles de TOUTES les choses), et le contraire de toutes choses aussi.
Et Dieu et Diable (c'est-à-dire l'Univers TOTAL et sa Négation) sont les deux faces du seul Univers TOTAL, le Dieu Unique.
Pour cette raison, l'Ensemble (l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU) est plus fort que la partie qui nie l'Ensemble, qui se sépare de l'Ensemble.
Autrement dit, Dieu, l'Unique, l'Unité, l'Union, l'Amour, est plus fort que le Diable, le Multiple, c'est-à-dire la Séparation, la Division, la Haine.
Les vérités très profondes que cette image entend faire comprendre seront détaillées plus loin
par au moins deux autres images nommées Degrés de divinité 2 et Degrés de divinité 3.

Peu importe donc quel mot on utilise pour désigner ce que j'appelle l'onivers ou unives de Négation (dans le langage du New Age ou dans le langage ésotérique on entend souvent parler aussi de l'astral ou du "bas astral"), il s'agit d'un univers ou d'un monde déconnecté de l'Univers TOTAL (en état de Négation donc), d'où justement l'existence des êtres de Négation. Et si nous y sommes, c'est parce que dans notre parcours dans l'Univers TOTAL (dans la Divinité), nous nous sommes déconnectés de l'Univers TOTAL (l'Univers-DIEU) dans une vie ou une autre, nous avons perdu notre divinité, notre Union et notre Unité avec Dieu, et c'est tout simplement cette déconnexion que la Bible décrit comme le "péché originel", fruit défendu qui représente donc en fait la Négation. Et le but de toute vie dans un monde de Négation, quel qu'il soit, est toujours de revenir à l'Univers TOTAL, donc à la Divinité perdue, dans le paradis perdu donc. C'est tout le sens de la Bible.

Le nom hébreu de Dieu, le Dieu unique, "YHWH", que certains transcrivent "Yahvé", signifient "Je SUIS" donc simplement l'"ETRE", comme la Bible elle-même l'explique (Exode 3: 13-15).

YHWH, le nom hébreu de Dieu

Tétragramme, qui est le nom hébreu de Dieu, dont la transcription latine est "YHWH".
J'ai dit: "le nom hébreu de Dieu" et non pas le nom du "Dieu hébreu", nuance...

Nom divin que les juifs eux-mêmes n'ont jamais vraiment compris. En raison d'une mauvaise interprétation du troisième commandement de la Torah (les cinq premiers livres de la Bible, appelé aussi la Loi de Moïse: Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome), disant qu'il ne faut pas manquer de respect pour le nom divin, ils le remplacent dans le parler souvent par "Hachem", qui veut dire "Le Nom", ou épellent les lettres: "Yod-Hé-Waw-Hé" (en hébreu moderne: "Yud-Ké-Vav-Ké", l'hébreu se lisant de droite à gauche).

Il est donc important de préciser que "YHWH" est le nom hébreu de Dieu, et non pas le nom du "Dieu hébreu", mais que l'on dit ceci simplement par raccourci. Dire que "YHWH" est le nom du "Dieu hébreu" est aussi incorrect que de dire il y a 2000 ans (quand la langue de révélation du Nouveau Testament était le grec) que le Dieu qui est "l'Alpha et l'Oméga" est le nom du "Dieu grec", ou encore (parce que maintenant je parle en français, après l'hébreu, l'araméen et le grec) que le Dieu que j'appelle aujourd'hui l'"Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga", est le nom du "Dieu français"...

"YHWH" ou "Je SUIS" ou l'"ETRE" (Exode 3: 13-15) du temps des hébreux est donc ce même nom qui a été détaillé dans le Nouveau Testament par la formule de la Révélation ou Apocalypse (le dernier livre de la Bible) par les formules: "Je SUIS l'Alpha et l'Oméga, celui qui EST, qui ETAIT et qui VIENT" (Révélation 1: 8), ou: "Je SUIS l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, le Commencement et la Fin" (Révélation 21: 6; 22: 13).

Au lieu de comprendre le sens de ce puissant nom, l'"ETRE" lui-même, de travailler à ce que leurs êtres fassent UN avec lui, ils ont versé dans la Kabbale, qui est l'ésotérisme du judaïsme, allant ainsi dans les voies des ésotérismes égyptien (ils sont symboliquement retournés en Egypte, où ils étaient esclaves et d'où Dieu les a délivrés par Moïse), babylonien ou autres, déviation dont les émanations sont aujoud'hui entre autres la franc-maçonnerie (et son Nouvel Ordre Mondial), mais aussi le New Age entre autres. Et l'ironie de l'histoire est que "Le Nom" perdu sonne aujourd'hui en francais comme le sigle "N.O.M", qui veut dire: "Nouvel Ordre Mondial"... Et le fait est que c'est du peuple que sont sortis les plus grands lucifériens de tous les temps, artisans du Nouvel Ordre Mondial, salissant et déshonorant ainsi à jamais le magnifique nom de Dieu. Voilà ce qui arrive quand on perd les voies de son Dieu, et quand on crucifie son Messie il y a 2000 ans, j'ai nommé Jésus de Nazareth.

Je veux dire par là qu'il suffit de lire avec bonne foi la Bible (l'Ancien Testament comme le Nouveau Testament, que je préfère nommer le Premier Testament et le Deuxième Testament, car le Troisième Testament arrive aujourd'hui avec la Science de l'Univers TOTAL), pour s'apercevoir que les plus grands ennemis des prophètes bibliques (les prophètes juifs) ont toujours été dans le peuple juif lui-même, comme Jésus lui-même l'a déploré en Matthieu 23: 29-31. Ceux qui comme le New Age ou les esprits orientés bouddhisme ou ésotérisme jugent donc YHWH le "Dieu hébreu" (qu'ils disent être une "entité négative"), la Bible (et notamment l'Ancien Testament), etc., et vont jusqu'à prétendre que le vrai enseignement du Christ a été perverti par les apôtres ou par l'Eglise, ne comprennent pas les subtilités internes au peuple juif lui-même, leur vision des choses relève de la caricature la plus grossière.

Non seulement cela, ils vont jusqu'à inverser carrément la notion d'"entité négative", sans donner la définition qui s'impose à cette "négativité", qui est simplement la Négation de l'Univers TOTAL, la Négation du vrai Dieu, de l'Unique Dieu. Et soit dit en passant l'Unicité de l'Univers TOTAL, l'Ensemble de TOUTES les choses, l'Alpha et l'Oméga, le UN lui-même donc, est le sens même du monothéisme biblique. La négativité (la vraie) commence avec la Négation de l'Univers TOTAL, ce qui veut dire automatiquement la rupture de cette Unicité, l'instauration de la Dualité, et c'est cela le polythéisme ou l'idolâtrie, qu'il soit atlante, égyptien, babylonien, hindou, grec, romain ou autres. C'est cela le sens du premier des Dix commandements ("Je suis YHWH qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, tu ne dois pas avoir d'autres dieux contre ma face"), c'est tout ce que les prophètes bibliques ont de tout temps condamné, parfois au péril de leur vie.

L'affrontement entre Moïse le représentant de YHWH le Dieu unique et le Pharaon, ses prêtres magiciens et leur panthéon de dieux égyptiens (Osiris, Isis, Horus, et j'en passe, cette dernière divinité étant celle cachée derrière l'Oeil d'Horus de la pyramide franc-maçonne), c'était cela. Et à peine sortis d'Egypte, l'épisode du Veau d'Or (Exode 32: 1-35), c'est encore la manifestation des entités négatives synonnymes de Séparation dans la Divinité unique. Plus tard, on retrouvera le prophète Elie confronté au culte satanique des adorateurs de Baal, instauré en Israël entre autres par la méchante reine Jézabel (1 Rois 18: 21-40; 19: 1-21). Les satanistes ou cabalistes du Nouvel Ordre Mondial issus du peuple juif, les Rothschild, les Rockefeller et leurs subalternes Attali et autres BHL (il ne faut surout pas assimiler l'ensemble du peuple juif à ces satanistes) ne sont rien d'autre que les décendants de tous ceux à qui les prophètes de YHWH (les prophètes bibliques) se font vigoureusement opposés dans le passé. Or ce sont ces civilisations idolâtriques et sataniques ainsi que leurs divinités négatives ou lucifériennes, que le New Age par exemple vénère, les voyant comme des entités d'"amour", mais affectant la négativité à YHWH le Dieu unique. Le mal n'est donc pas du côté ou on le situe.

Beaucoup d'ésotéristes font de YHWH une entité parmi tant d'autres (ce qui revient au même), et ils affirment que la Bible serait le produit des "Annunakis" et autres "Enki" ou "Enlil", se référant donc à des sources sumériennes ou chaldéennes. Ils veulent à tout prix que la Bible soit un "plagiat" de ces sources (ou disons, puise son inspiration dans ces sources), et non pas simplement qu'elle est la révélation de l'Entité suprême, oui l'Etre Suprême, celui nommé en hébreu "YHWH". Autrement dit, la révélation de la part d'entités de l'espèce "Elohim", ce qui veut dire littéralement "Les Dieux", c'est-à-dire les "anges de YHWH" comme la Bible les appelle souvent, les entités d'un niveau de Divinité très élevé, les entités qui collectivement sont le "Dieu unique". En effet, le vrai Dieu a une nature fractale ou générescente, comme je l'ai expliqué, il est une infinité de "Dieux", mais un seul Dieu, une infinité de versions du seul Dieu.

Au lieu de s'appliquer à comprendre cette nature profonde de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga on caricature la Bible, et plus particulièrement l'Ancien Testament, le Premier Testament. Mais si j'osais (et je vais oser...), je vais dire ceci: "Je sais quand-même ce que dans d'autres vies j'ai dit dans la Bible, mon livre, quand-même! Je suis donc bien placé pour connaître son vrai Sens, sa Pensée, son Esprit, puisque ce Sens, cette Pensée, cet Esprit, est ni plus ni moins celui que j'exprime différemment aujourd'hui, des millénaires plus tard. Et je vais au-delà de la Bible pour expliquer beaucoup de nouvelles choses qui ne pouvaient être comprises dans les millénaires ou les siècles passés". J'écris aujourd'hui le Troisième Testament, tout simplement. Que ceux qui veulent comprendre profondément ce que je viens de dire, comprennent...

Le peuple hébreu est le premier peuple biblique, et leur ancêtre, Abraham l'hébreu, est originaire d'Ur en Chaldée, autrement dit il est d'origine sumérienne pour le dire encore autrement. Le Dieu de la Bible lui a dit de sortir de sa parentée et de son lieu de d'origine pour aller dans un pays qu'il lui a indiqué, pour une mission prophétique, qui lui a été indiquée aussi (Genèse 12: 1-9). Des siècles plus tard sa decendance fut esclave en Egypte, ce qui fut une réalité, quoi qu'en dise l'histoire meanstream (on traitera plus en détail de cette importante question de l'histoire plus tard). Pour connaître la vérité, il ne faut pas écouter ce que les lucifériens disent dans leurs sciences et dans leur histoire officielle, mais ce qu'ils disent dans la science officieuse, dans le domaine ésoétrique (Kabbale, franc-maçonnerie, etc.), et ce qu'ils disent dans cet univers caché apparaît de plus en plus au grand jour.

Parce qu'Abraham l'ancêtre du peuple hébreu est d'origine chaldéenne (sumérienne), ou que Moïse dont la mission va donner naissance à ce qu'on appelle le judaïsme, est né en Egypte, y a grandi (et même a été élevé à la cour de pharaon, il a donc été un prince d'Egypte), d'aucuns disent que la Bible est une oeuvre sumérienne ou égyptienne. Autrement dit, pour le Diable ou pour Lucifer, tout viendrait de ses civilisations (passées comme présentes) et Dieu, si tant est qu'il lui accorde existence, ne serait qu'un copieur ou un plagieur de ces civilisations. Avec cette logique, parce que je suis (dans cette vie, je précise) d'origine togolaise (je suis né là-bas et ai fait une bonne partie de mes études de mathématiques et sciences dans ce pays), puis naturalisé français (j'ai terminé mes études de mathématiques et sciences en France, et j'y ai enseigné les mathématiques et sciences), alors dans 1000 ans on va dire peut-être que la Science de l'Univers TOTAL a été une imitation de la science togolaise ou française, n'est-ce pas?

Qu'on aille alors dans les bibliothèques universitaires togolaises ou françaises, et qu'on me montre les livres de sciences dont le plagiat serait le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga. Qu'on me montre les "Annunakis" ou les "Enkis" de notre temps qui m'auraient inspiré, et qu'on m'explique alors pourquoi ces "Annunaki" ou ces "Enki" ne permettent pas que cette science soit reconnue par les sommités de leurs universités, pourquoi elle est rangée dans l'"ésotérisme" ou dans le "complotisme", pourquoi elle n'a aucune chance d'être diffusée dans les médias de ces "Annunaki", et par dessus le marché pourquoi des gens comme Claire Séverac (dont on reparlera souvent) et moi vivons un calvaire pour notre oeuvre dans ce monde. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les "Annunakis", les "Horus", les "Isis", les "Osiris", les "Marduk", les "Zeus" ou "Jupiter" de notre temps n'apprécient pas du tout notre travail! C'est très certain, nous ne sommes pas d'une bonne odeur pour les "dieux" de ce monde, pour leurs sciences, pour leurs universités, leurs médias! Je serais le premier à sauter de joie si je trouvais la Science de Dieu que je fais dans les manuels universitaires de ce monde, déjà parce que cela m'aurait évité de galérer pendant de si nombreuses années pour la refaire, pour réinventer la roue... Et surtout (et c'est le plus important) cela signifierait qu'on enseigne cette Science dans les écoles ou universités actuelles, et cela se saurait!

Ce que je viens d'expliquer dans les paragraphes précédents ne concerne pas que moi, mais vous concerne vous aussi, sauf que simplement j'en ai peut-être plus conscience que vous. La nature Divine est absolument commune, elle est commune aux "Dieux" (les "Elohim" comme on le disait en hébreu, aux temps bibliques), elle n'est normalement pas plus une prérogative de l'un que l'autre, pas plus de Mikaël (Daniel 10: 13, 21; 12: 1; Apocalypse 12: 7) que de Gabriel (Daniel 8: 16; 9: 21; Luc 1: 19, 26), et pas plus de Gabriel que de moi, et pas plus de moi que de vous.... Mais seulement, on en a plus ou moins conscience, certains sont plus amnésiques que d'autres, ou ont plus souvenir de cette nature Divine que d'autres.

Quand vous en avez conscience, vous comprenez que vous êtes en fait un Esprit éternel ou une Ame éternelle (l'Esprit Divin, l'Ame Divine), que votre existence ou votre être ne commence pas avec cette vie ou ce monde, et ne finit pas avec cette vie et ce monde. Par conséquent, la mort telle que les diables nous l'ont enfoncée dans les esprits est un mensonge, elle n'existe pas en ce sens que la mort n'est pas ce qu'on en a dit, en particulier en Occident, dans la pensée matérialiste. Cela beaucoup s'en rendent compte, notamment depuis entre autres la popularisation des expériences telles que les NDE (en anglais "near death experience"), en français les EMI ("expérience de mort imminente"). Cela change la vision de la Conscience, de l'Esprit, chagement de paradigme que la science meanstream (la science matérialiste) ne veut pas faire, comme on le verra plus en détail à la fin de cette introduction.

Les diables et l'univers actuel (l'onivers qui est le leur) ne nous permettent d'avoir le souvenir de notre nature Divine et de notre éternité, car on comprendrait la vraie nature des choses, on connaîtrait simplement la Vérité. A ce propos, il faut voir la Bible comme le livre de nos souvenirs communs, celui qui parle de notre nature Divine commune, que nous avons perdue, que nous devons retrouver. La question vue ainsi, nous pouvons (nous devons même) voir les personnages bibliques et l'expérience biblique comme la mémoire de toutes nos existences antérieures et même futures, avec tous les mauvais côtés et tous les bons côtés. Nous avons le choix entre les mauvais exemples ou les mauvaises vies dont la Bible parle, et les bons exemples et les bonnes vies, celle du Serpent d'Eden (Lucifer ou Satan) comme celle de Dieu ou du Christ, celle d'Adam et Eve comme celle d'Abraham et Sara, celle Caïn comme celle d'Abel, celle de Marie la mère de Jésus comme celle Judas Iscariote, etc. Car toutes sont nos vies, toutes sont l'histoire de Dieu, notre nature commune, l'Esprit commun ou l'Ame commune dont je parle.

C'est ainsi qu'il faut comprendre par exemple ce texte de Psaumes 119: 105: "Ta parole est une lampe pour mon pied, une lumière pour ma route". Oui, nous devons voir la Bible comme notre "feuille de route", qui nous explique d'où nous venons et où nous devons aller. Nous venons d'un paradis, ce qui veut dire d'une nature Divine, et nous devons retourner à ce paradis perdu. Les expériences négatives dans la Bible nous montrent autant de façons différentes de perdre cette nature, autant de façon donc de tomber dans la Négation, et les positives autant de façons de la retrouver. Et plus nous nous souvenons de cette nature Divine perdue (et pourquoi elle a été perdue), plus nous comprenons que réellement la Bible est tout simplement notre histoire personnelle, car elle est la somme de toutes nos histoires, en tout cas elle en est un bon aperçu.

Elle est la somme de nos lignes de temps, de nos lignes de vie. Nous savons les vies que nous avons eues, ce que nous avons fait de bien comme de mal, de positif comme de négatif, de dvin comme de diabolique, et alors la question qui nous exposée, que Dieu nous pose (et nous sommes à la fois le Dieu qui interroge et le Dieu interrogé) est de savoir quelle ligne de temps ou quelle ligne de vie nous choisissons de suivre dans la présente vie. Il faut voir cette vie comme un carréfour où nous devons décider entre aller tout droit, tourner à gauche, tourner à droite, revenir en arrière, etc.

Si dans une vie ou une autre nous nous déconnectons de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, nous tournons dans les mondes de Négation jusqu'à ce qu'on finisse par revenir à lui. Ceux qui ne vous disent pas cela ne vous disent pas la vérité sur l'Univers et les choses, ou vous mentent tout simplement, dans le but de vous maintenir dans la Négation, quand bien même ils prétendent vous aider à "ascensionner".

C'est la déformation de ces vérités que le bouddhisme ou l'hindouisme (et par ricocher le New Age) appelle le "karma" ou les cycles de réincarnation. Nous avons toujours la possibilité de retrouver notre Unité avec l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU. Sauf que dans un onivers ou un autre, dans un monde ou un autre, dans une vie ou une autre, dans un état d'existence ou un autre (car on peut passer par tous les états d'ETRE ou d'existence, minéral, végétal, animal, humain, et une infinité d'autres formes de vie) nous sommes plus ou moins prêts pour le retour. Et si évidemment on écoute les êtres ou les entités qui ne nous disent pas toute la vérité sur la réalité des choses, on tournera en rond encore des vies et des vies dans les mondes ou univers de Négation avant d'emprunter enfin la voie du retour. Et la voie, l'unique dans ce monde-ci (qu'il ne faut pas rater donc), c'est la Bible, le livre qui nous parle de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Nous ne sommes donc pas obligés de suivre la ligne de temps que nous imposent (ou essaient de nous imposer) les êtres de Négation (les êtres diaboliques ou lucifériens) dont nous allons traiter, et nous parlons d'eux justement pour comprendre le piège et sortir de la matrice. Nous allons parler d'un monde ou univers qui est en train de passer, ce que la Révélation appelle les "anciens cieux" et l'"ancienne terre", et d'un nouveau monde ou univers en création (même si apparemment nous ne le voyons pas), ce que la Révélation appelle les "nouveaux cieux" et la "nouvelle terre" (voir Révélation 21: 1-7). Nous ne sommes donc pas obligés de suivre les diables dans leur univers, dans leur monde, dans leur "Nouvel Ordre Mondial", qui est en fait un enfer, pour les amateurs (Révélation 20: 1-3; 7-10; 21: 8). Déjà que celui-ci est un enfer... Vous en doutiez?

Si oui, alors c'est qu'il n'était pas assez infernal pour vous comme pour d'autres, vous viviez un "paradis" dans un enfer de damnés. Alors, attendez le prochain "paradis" qu'ils vous préparent et qu'ils appellent le "Nouvel Ordre Mondial", ou encore ce qu'ils vous annoncent par un Think Tank socialo-franc-maçon comme par exemple "Terra Nova" (locution latine qui veut dire "terre neuve" ou "nouvelle terre"). Avertissement quand-même, avec tout cela on est dans la grande imposture luciférienne, comme toutes les impostures, contrefaçons, supercheries et arnaques que nous allons découvrir dans ce document, imposture luciférienne dont Emmanuel Macron se révèle être une splendide démonstration aujourd'hui. Cela n'a rien à voir avec les "nouveaux cieux" et la "nouvelle terre" dont je parle ou avec la "Nouvelle Jérusalem", la Ville de Lumière et d'Amour dont il est question en Révélation 21: 1-4.

Ce document parlera de politique et de société, nous parlerons des problèmes du monde, les vrais problèmes, et donc aussi de la Solution, l'unique Solution à tous les problèmes, la Solution définitive, la plus importante de toutes: l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Il est important maintenant d'avoir une vision SCIENTIFIQUE de la question de Dieu, pas les sciences traditionnelles (les sciences meanstream), ou alors il faudrait attendre longtemps, très longtemps, des millénaires, ce qui veut dire encore des vies et des vies dans la matrice. Et fort heureusement, la Science de Dieu est d'une simplicité biblique (c'est le cas de le dire), en tout cas, rien à voir avec la complexité cabalistique des mathématiques et des sciences de Négation (les sciences meanstream, les sciences lucifériennes, qui parlent de tout sauf de Dieu), qui ne sont qu'un ésotérisme qui ne dit pas son nom, comme le présent document permettra aussi de le voir.

La présente introduction (ou partie 0, la plus importante) met à jour ce document (les partie 1 et partie 2) écrit pour l'essentiel il y a 4 ans. Or depuis, beaucoup de choses ont évolué en France et dans le monde, et il faut donner des clefs de compréhension de ce qui se passe ces derniers temps, particulièrement sur le plan politique. La présente introdution placée sous le signe de la curieuse thématique: "Nouveau Diable contre Vieux Diable" (pour dire en fait de ne pas choisir la fausse solution qu'est aussi bien l'un que l'autre, les deux faces du même Problème, mais de choisir la troisième voie, l'Univers TOTAL), si elle est lue dans l'ordre jusqu'à sa fin, permettra de comprendre véritablement le monde, l'Univers et les choses, et cela avec en toile de fond une très éclairante chronologie allant des élections présidentielles américaines du 8 novembre 2016 (élection de Donald Trump préféré à Hillary Clinton) aux élections présidentielles françaises du 7 mai 2017 (élection d'Emmanuel Macron préféré à Marine Le Pen), soit une période de 6 mois. Les deux élections qui expliquent donc vraiment le monde, les plus grands secrets de l'Univers et des choses compris à travers 6 mois de l'actualité de notre monde.

Nous découvrirons la rivalité entre deux camps opposés dans la maison de Satan le Diable, entre deux visages différents du même Diable, pour contrôler le monde et imposer sa vision: le Nouvel Ordre Mondial pour les Nouveaux Diables (qui pour moi sont aussi la définition que je donne aux termes "Illuminatis", "Lucifériens" et même "Satanistes"), et le Vieil Ordre Mondial pour les Vieux Diables. La question ne se pose pas de savoir qui sont les meilleurs entre les deux camps, car c'est finalement le même Satan le Diable.

Le présent document entend aussi faire comprendre que la religion (représentée par l'Eglise catholique, même si celle-ci a un aspect politique) et la politique (réprésentée par la Franc-Maçonnerie, même si celle-ci a un aspect spirituel ou ésotérique) sont très liées. On le savait sans doute, mais pas sous l'angle que le présent document fait découvrir. C'est une vision très inhabituelle des choses, qui offre véritablement les clefs de la compréhension du monde et de l'histoire depuis (au moins) 2000 ans...

L'histoire telle que Dieu nous la fait comprendre, pas l'histoire faussée par Lucifer

Babylone la Grande et la Bête Immonde

Le mystère de "Babylone la Grande", la "Femme vampire",
"ivre du sang des saints et des témoins de Jésus",
la "Prostituée", dans sa relation avec la "Bête immonde" (Révélation ou Apocalypse 17: 1-6).
La Bête représente une entité plutôt politique et la Femme une entité plutôt religieuse.
L'Empire Romain qui a tué le Christ et qui tuait les chrétiens,
a échoué à faire disparaître l'enseignement du Christ, la révélation divine,
mais a réussi à corrompre cet enseignement de l'intérieur, à en faire sa religion, l'Eglise de Rome...

Eglise de Rome, Babylone la Grande

Cette Eglise, et au-delà d'elle ses filles comme le protestantisme ou l'évangélisme purs et durs,
et les phénomènes politiques qui leurs sont associés, appartiennent au camp du Vieux Diable,
appelé de diverses façons dans le monde: les "traditionnalistes", les "conservateurs", la "droite", etc., et spécialement l'"extrême droite".
Le judaïsme traditionnel et son "frère ennemi" l'islam appartiennent au même camp du Vieux Diable,
mais depuis la seconde guerre mondiale et la Shoah ces deux religions sémites ne sont pas logées à la même enseigne.
Par exemple, avant cette date et plus encore après, le mot "sémite" ou est devenu exclusif à Isrël et à tout ce qui tourne autour de lui,
alors qu'on dit bien que l'hébreu et l'arabe sont des langues sémitiques et par conséquent les peuples ou les cultures associées.
Tout simplement, les juifs (en tant que groupe ethnique) et les arabes (en tant que groupe ethnique aussi)
sont sémites, l'un par Jacob (renommé Israël), fils d'Isaac, fils d'Abraham, descendant de Sem,
et l'autre par Ismaël frère d'Isaac (donc oncle d'Israël), fils d'Abraham, descendant de Sem....
Deux peuples sémites ou sémitiques, deux groupes ethniques parents de même descendance, deux langues de même descendance,
et deux religions monothéistes caractéristiques de même descendance aussi: le judaïsme et l'islam.
C'est l'histoire authentique, l'histoire divine, pas l'histoire faussée par Lucifer,
comme même la science a été faussée par lui (on verra une preuve), et comme tout a été faussé par lui.
Oui, la Lumière a toujours été faussée par Lucifer, normalement "Porteur de lumière", mais incarnation de la Fausse Lumière.
Et voici la vérité: parce qu'Israël, qui a livré le Christ à l'Empire Romain, l'Empire de Lucifer,
a subi de la part d'un terrible visage du Vieux Diable nommé Hitler
la pire chose qu'on peut faire subir à une descendance (à savoir une tentative d'extermination),
tout ou presque est permis maintenant à Israël, même de faire à son oncle Ismaël ce que lui-même a subi.

Pyrammide des Lucifériens

La vision du Vieux Diable est le Vieil Ordre Mondial, qui est progressivement détrôné depuis le siècle des Lumières
par son challenger qui est principalement la Franc-Maçonnerie (au sens strict du terme),
et (au sens large) tous les phénomènes kabbalistiques, lucifériens, satanistes, ou "occulto-ésotérico-politiques" semblables
(les sociétés secrètes, comme par exemple le Skull and Bones, les nouveaux réseaux de pouvoir comme le Bilderberg, etc.).
Tout cela appartient au camp du Nouveau Diable, qui se présente en général comme "progressiste", "moderne", de "gauche" ou d"extrême gauche" etc..
Souvent "athée", et même "anti-théiste" ou "anti-religieux", et se cachant derrière la "laïcité",
le Nouveau Diable n'en est pas moins religieux, sa vision est une nouvelle religion qui ne dit pas son nom,
une religion luciférienne (ce qu'est la franc-maçonnerie, comme ce document le montrera)
qui se pratique dans les temples et loges maçonniques, mais qui se présente dans la société sous la forme de la "laïcité".
Par "athée" il ne faut surtout pas comprendre (comme le Nouveau Diable le prétend) une absence absolue de croyance en une divinité,
mais en réalité le rejet de la divinité que peut encore incarner le Vieux Diable,
qu'il soit judaïsant (je préfère ce terme plutôt que "juif" quand je parle de religion), musulman, catholique, protestant ou autre,
rejet du Vieux Diable qui est en fait l'installation de la "divinité" qu'est (sans le dire évidemment) le Nouveau Diable lui-même.

Tous les citoyens sont francs-maçons d'office

L'astuce est d'installer les lois et les valeurs de cette religion luciférienne comme des "lois et des valeurs de la république".
L'objectif du Nouveau Diable (Lucifer donc) est de détruire progressivement l'héritage des 2000 ans de l'ère dite "chrétienne",
de remplacer partout dans le monde les "valeurs anciennes" ou "traditionnelles" par les "nouvelles valeurs", les siennes.
Et aussi parce que le judaïsme est le terreau où germe ce Nouveau Diable et son Nouvel Ordre Mondial
(ou plus exactement le néo-judaïsme ou sionisme, qui ne coïncide pas nécessairement avec le judaïsme orthodoxe, qui fait partie du Vieux Diable),
l'islam son "frère ennemi" (ou plutôt son "oncle ennemi") est particulièrement la cible et l'obstacle à écarter du chemin,
étant entendu que la foi catholique est pour ainsi dire "morte" ou conquise.
En effet, aucun catholique ou presque ne mourrait pour sa foi (s'il en a encore), mais un musulman, si!
Comme beaucoup de gens de culture judaïsante qui ne pratiquent pas le judaïsme, beaucoup de gens de culture musulmane ne pratiquent pas l'islam.
Et comme beaucoup de judaïsants pratiquent avec foi, sans être intégristes, beaucoup de musulmans pratiquent aussi avec foi, sans être intégristes.
Comme certains imams ou des musulmans sont intégristes ou radicaux, certains rabbins ou des judaïsants sont intégristes ou radicaux aussi,
il suffit en effet d'écouter certains rabbins, ça fait vraiment froid dans le dos...
Mais il suffit de faire l'amalgame entre un musulman qui a encore une foi solide et un djihadiste ou un terroriste islamiste,
pour faire des musulmans ou même des arabes en général l'espèce à exterminer ou à persécuter (lois interdisant ceci ou cela visant l'islam).
Et le pire, c'est quand des arabes (pas nécessairement musulmans ou pratiquants) sont contrôlés mentalement (mind control) et manipulés
pour commettre des attentats terroristes ou des actes servant les plans du Nouveau Diable...
Et aussi, la "menace islamiste" est agîtée par le Nouveau Diable luciférien pour manipuler le Vieux Diable catholique et l'enroler dans la croisade,
le persuadant facilement que son identité et sa civilisation sont mises en péril par l'islam.
Alors qu'en vérité, celui qui détruit cette identité et cette civilisation (le Vieil Ordre Mondial), c'est le Nouveau Diable, oui Lucifer.
C'est lui qui détruit partout l'Ordre Ancien et le remplace par le Nouvel Ordre et sa religion luciérienne qu'il cache derrière le mot "laïcité".

Il y a un très grand nombre de témoignages d'anciens francs-maçons, qui permettent de se rendre compte de la nature luciférienne ou sataniste de la chose.
Stéphane Blet est l'auteur d'un livre intitulé: "La Franc-maçonnerie: l'effroyable vérité", publié chez Kontre Kulture d'Egalité & Réconciliation d'Alain Soral,
ce qui est le petit bémol (il faut faire aussi ce bémol en toute transparence), car, comme je ne cesserai de le dire, je défends simplement la vérité,
et je suis quelque peu "allergique" (le mot est faible...) au fait que la cause de la vérité soit récupérée par les mouvances liées à l'extrême-droite...
Ceci dit, cela n'enlèvre rien à la vérité dans toute son objectivité, telle qu'elle est dite par Stéphane Blet ici et d'autres, comme par exemple aussi Claire Séverac.



La vidéo ci-dessus n'est sans doute pas la plus pertinente sur la question du satanisme tel que des anciens francs-maçons en témoignent ou permettent de le découvrir,
car Stéphane Blet n'était pas un franc-maçon du 33 ème degré, et à plus forte raison des grades supérieurs à ce degré "classique" du "rite écossais",
car il existe d'autres grades après mais là ce n'est plus la franc-maçonnerie à proprement parler, cela devient quelque chose d'un tout autre ordre,
on parle alors des Illuminatis, des sociétés secrètes, des Bilderberg, de la Trilatérale, etc., ce qui nous ramène toujours au Nouvel Ordre Mondial.
Là on entre dans le "saint des saints" du temple de Lucifer, de Satan, ou plus précisément le temple du vrai Dieu devenu le "temple" de Satan le vrai Diable.
Autrement dit (n'ayons pas peur de dire la vérité), le temple de David et de Salomon, le temple de l'Israël antique, l'Israël biblique, l'Israël de la révélation divine,
qui était donc autrefois le peuple de Dieu (de YHWH le vrai Dieu, l'Univers TOTAL), peuple sauvé de l'Egypte des pharaons et des pyramides, la civilisation de Lucifer,
mais peuple qui à force de s'éloigner des voies du vrai Dieu comme l'ont déploré les prophètes bibliques, de tuer les prophètes jusqu'à Jésus le Fils de Dieu et Messie,
est définitivement devenu (en tant que peuple pas individuellement) un peuple spécial de Lucifer, aux antipodes l'Univers TOTAL, l'Univers-Dieu, l'Alpha et l'Oméga.
La "présence divine" ou "Shekina" (pour le dire en hébreu) est devenue complètement autre chose, la "présence du Diable" ou de l'Antichrist,
c'est bien ce que nous sommes en train de vivre présentement, et c'est cela qu'a illustré par exemple Emmanuel Macron devant la Pyramide du Louvre.
Tout le nouveau système de Satan, toute sa nouvelle civilisation incarnée par "ToutânMacron" (dixit Jadot), s'articule désormais autour d'Israël l'ancien peuple de Dieu.
Et cet ancien peuple, son Talmud et sa Kabbale, le germe même de la franc-maçonnerie dont nous parlons, est devenu le noyau de l'"Egype" au sens symbolique
(est-il nécessaire de préciser qu'il faut distinguer la Torah ou la Bible hébraîque, nommée l'Ancien Testament, avec l'ésotérisme qu'est le Talmud et surtout la Kabbale?)
La logique s'est donc inversée, l'ancien peuple de Dieu est devenu le coeur de la nouvelle Egypte, c'est-à-dire la civilisation du Diable, le Nouvel Ordre Mondial.
C'est le sommet de la Pyramide de la franc-maçonnerie, là on est dans le secret des "dieux", en l'occurrence ici dans les secrets des Diables!
Il faut dire cette vérité, cela n'a rien à voir avec l'antisémitisme, l'extrême-droite ou que sais-je encore, même si la mauvaise foi fera toujours l'amalgame.
Voilà pourquoi aussi je ne supporte pas que l'extrême-droite récupère cette vérité, pour d'autres buts que la vérité, les buts politiques par exemple.
Tous ceux qui cherchent la vérité, disent la vérité, travaillent à la vérité et elle seule, quelle que soit leur origine, leurs opinions politiques ou autres,
sont égaux à mes yeux et je défendrai la vérité qu'ils défendent, pour cette vérité seule, et pour rien d'autre.
Stéphane Blet était manifestement très loin de comprendre toutes les profondeurs (ou plutôt les hauteurs de la pyramide...) de la franc-maçonnerie,
mais le niveau qu'il a atteint avant de quitter la structure (justement à cause de ce qu'il commençait à comprendre en avançant dans la franc-maçonnerie...),
est très parlant, son témoignage n'est pas si "effroyable" que cela pour les francs-maçons (y a pire...), mais c'est justement aussi ce qui le rend intéressant.
Car (on s'en rend compte en l'écoutant) il ne s'agit pas du témoignage d'une personne qu'on pourrait qualifier d'"anti franc-maçon primaire",
en comparaison je le suis un milliard de fois plus, et pourtant je ne dis qu'une toute petite partie de ce que je sais être vrai,
non pas que je cacherais la vérité ou ne voudrais pas dire toute la vérité, mais simplement que la vérité serait si incroyable que cela tuerait la vérité...
Comme l'a dit J. Egdgar Hoover, ex-patron du FBI: "L'individu est handicapé de se retrouver face à une conspiration si monstrueuse qu'il ne peut croire qu'elle existe".
En dessous donc d'un certain seuil, la vérité est appelée la vérité, mais au-delà de ce seuil on la taxe de "conspirationisme" ou de "complotisme",
et, de nos jours, par les temps qui courent, il ne faut vraiment pas grand chose, pas une grande dose de vérité, pour qu'on la qualifie ainsi.
Alors on y va à dose "homéopathique", j'y vais molo molo, je révèle juste ce qui est entendable, ce qui est supportable pour les âmes sensibles.
En d'autres termes, je révèle les réalités monstrueuses quand les éléments de preuve sont devenus suffisamment notoires
pour que toute personne de bonne foi, qui veut vraiment chercher et vérifier que ce que je dis est vrai, puisse le faire facilement.
Quoi de plus facile par exemple de lever juste la tête au ciel pour voir les chemtrails, d'aller vérifier sur le monument des Drois de l'homme à Paris
(à défaut de voyager aux Etats-Unis pour aller vérifier sur les Georgia Guidestones l'existence de projets réellement monstrueux pour le monde),
de chercher les vidéos sur la cérémonie satanique de l'inauguration du tunnel du Gothard en Suisse, et surtout de comprendre les messages à peine cachés qui sont délivrés,
de faire des recherches sur les fresques de l'aéroport de Denver ou du siège de Bank of America, pour ne parler que de cela,
ou encore de regarder simplement l'image d'Emmanuel Macron devant la Pyramide du Louvre ou les signes qu'il fait avec son équipe en guise de message pour les initiés?

Gouvernement Macron Illuminati

Quand les intéressés eux-mêmes disent avec arrogance et ouvertement ce qui passait hier, juste hier, comme des "élucubrations" de "complotistes",
on n'appelle plus cela du "complotisme", il faut vraiment ne pas vouloir voir ou comprendre.
Et que dire quand on ajoute à cela des témoignages d'anciens francs-maçons, de plus en plus "francs" (c'est le cas de le dire) sur la réalité des choses?
Et à mon sens, la vérité que disent les gens comme Stéphane Blet est vraiment le minimum qu'il faut au moins savoir.
Comparé à tout ce que révèle un Eric Fiorile ou ce banquier néerlandais par exemple
(qui eux ont craqué au moment de monter d'un cran dans le satanisme, un sacrifice par exemple, ce qui les a affectés psychologiquement...),
ce qu'il dit n'est pas si "effroyable" pour la franc-maçonnerie, il n'a pas atteint le degré où il faut participer à un rituel de sacrifice satanique...
Il est sorti juste à temps de la franc-maçonnerie, quand ce qu'il découvrait heurtait sa conscience, ses valeurs ou ses convictions.
Et comme il l'explique aussi, beaucoup de francs-maçons se contentent d'évoluer dans certains cercles sans chercher à monter dans les hautes sphères,
ce qui a pour conséquence qu'ils n'auront jamais à se confronter à des situations de conscience ou d'état d'âme à inhiber,
comme par exemple un sacrifice... d'enfant, ce que devait à un moment donné faire le banquier néerlandais mentionné plus haut,
mais sacrifice qu'il n'a pas pu faire (la conscience ou l'humain en lui a été plus fort), ce qui a été le point de rupture, comme il l'explique.
Enfants d'immigrés, de migrants ou de personnes en situation fragile (et les guerres ou chaos économiques que l'on sème en produit en quantité industrielle),
ces personnes elles-mêmes, des sans papiers, des clandestins que personne n'iraient réclamer ou chercher, etc.,
tout cela est de la chair à sacrifice satanique, sans parler d'esclavage sexuel, d'esclavage tout simplement, de trafics et en particulier d'organes, etc..
Plus on précarise les gens ou leurs conditions de vie, plus on alimente cette face cachée de ce monde immonde.
Et c'est une erreur de croire que cette face sordide est le domaine d'activité seulement des criminels au sens classique du terme.
Ce ne sont pas ces criminels-là qui sont responsables des guerres en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie, et j'en passe,
et ce ne sont pas eux non plus qui par exemple ont mis en place le programme des chemtrails depuis les années 1980 et même avant.
Ce ne sont pas eux les responsables de la mondialisation ou du Nouvel Ordre Mondial, de la politique de l'Union européenne, de la Françafrique, etc..
On parle bien ici de criminels d'un tout autre ordre, institutionnels, en col blanc, qui ont tout sauf des apparences de criminels.
Ceux-ci souvent opèrent dans les loges maçonniques, les organisations occultes mondiales genre Bilderberg par exemple,
et leurs noms sont très prestigieux: Rothschild, Rockefeller, Goldman Sachs, JP Morgan, etc..
Rien à voir donc avec les satanistes ou les criminels bas de gamme.
Ceux haut de gamme nous font par leurs représentants, tout sourire et avec grande classe,
leur signe Illuminati avec leurs mains, comme sur l'image précédente.
Avouons qu'il faut vraiment être... tout ce que vous voulez, pour voir quelque chose de criminel là-dedans.
Hein? Franchement. Comme un "franc"-maçon...

Voilà donc le genre d'"effroyables vérités", difficiles à dire hier (et même encore aujourd'hui) sans passer pour... tout ce que vous voulez.
Mais nous les disons de plus en plus, et les langues se délient petit à petit, sans parler du fait que les Diables eux-mêmes
affichent au grand jour leurs projets monstrueux (comme on le verra) ainsi que leurs actions comme les chemtrails qu'il suffit de lever les yeux pour voir.
Cette structure maçonnique pyramidale où au 32 ème degré on ignore ce qui se passe au 33 ème degré, et à plus forte raison au-delà...,
entretient (encore) le secret et l'illusion dans les bas degrés de la pyramide, que le système poursuit les buts nobles qu'il fait croire qu'il poursuit.
Le point de rupture de Stéphane Blet avec la maçonnerie n'a donc pas été un point de traumatisme
(notion clef dans la programmation Monarch dont on parlera dans le sous-titre sur le satanisme),
cela a été un "divorce doux", au fond parce qu'il n'avait pas vraiment le "profil de la maison", il en était sorti quand il fallait.
Et pourtant son témoignage en dit déjà long si l'on sait bien écouter, si l'on sait entendre aussi bien ce qu'il savait que ce qu'il ignorait et ignore encore...
Nous retrouverons Stéphane Blet plus loin, quand on parlera du décryptage des symboles maçonniques.

L'objectif de la franc-maçonnerie, qu'il réussit remarquablement bien, est de passer pour une "absence de toute religion" ou une "culture religieuse neutre"
alors qu'en réalité il installe la religion luciférienne, que tout le monde (sans le savoir) pratique avant toute autre religion,
la religion appelée à terme à devenir ouvertement l'unique religion mondiale.
On peut apercevoir les contours de cette future religion mondiale avec les mouvements synchrétiques comme le New Age par exemple.
Le livre de la Révélation ou Apocalypse (chapitres 17 et 18) appelle cette phase finale du plan de Lucifer en matière de religion
la destruction de Babylone la Grande, ce qui veut dire le remplacement de toutes les religions anciennes par cette religion luciférienne unique.
Cette destruction est le jugement de Dieu sur Babylone la Grande, qui retourne contre elle son propre Amant, la Bête, Lucifer,
car la Religion ou la Spiritualité était censée être la Relation avec l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, et non avec Lucifer.
Et (aux chapitres 19 et 20 de la Révélation) la Bête et Lucifer (Satan le Diable) reçoivent aussi le jugement divin.

Voilà se qui se passe sur la scène mondiale, entre le Vieux Diable et le Nouveau Diable, une opposition sur le plan de la politique et de la religion, même dans des situations où apparemment la religion n'est pas impliquée, ou dans des situations où apparemment la politique n'est pas impliquée. Il y a donc une logique du monde, qui est peu dévoilée, parce que souvent ceux qui parlent du monde l'ignorent. On ne peut pas tout savoir, et je ne sais pas tout, sinon j'arrêterais de réfléchir et de chercher. Et surtout l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU n'aurait plus rien à m'apprendre. Or j'ai encore tout à apprendre, tout à savoir.

Et souvent aussi, ceux qui éclairent sur un aspect donné cachent souvent volontairement l'autre aspect, parce qu'il n'est pas à leur avantage. Les catholiques vont par exemple dire des vérités sur les francs-maçons, mais pas des vérités gênantes qui les concernent. Et les francs-maçons diront des choses sur les catholiques, ou sur les religions, la laïcité, etc., mais passeront sous silence des choses les concernant.

Ces Francs-Maçons qui nous gouvernent 1

Ces Francs-Maçons qui nous gouvernent 2

Officiellement, c'est la laïcité, c'est la séparation des églises (ou des religions) et l'état.
Donc officiellement il n'y a pas de religion d'état,
encore moins de religion qui dans ses "cathédrales", ses "chapelles", etc., décident de la politique de l'état...
Mais la réalité est toute autre: il y a bel et bien une religion de Lucifer qui gouverne l'état,
qui décide de la politique de l'état dans le secret de ses temples et loges...

Francs-maçons, la république parallèle

L'un des deux personnages en haut de l'image ci-dessus est Gérard Collomb (à droite), Maire de Lyon, soutien de Macron.
Si la nation est vue comme une pyramide, le peuple est à la base, et au sommet il y a le vrai pouvoir, qui n'est pas celui qu'on croit.
Et le visage dans la dernière des petites pyramides en bas à droite est Jean-Luc Mélenchon.
Vous savez, le grand défenseur de la "laïcité", qui pousse des vociférations de tonnerre
quand on parle de "religion" ou de "Dieu" dans la vie publique.
Celui qui lors du second débat des présidentielles 2017 a pris rudement à partie Marine Le Pen, l'autre diablesse,
quand elle a parlé de mettre des crèches dans les mairies, donc un signe du catholicisme.
Mais malgré tout ce que je peux reprocher au catholicisme, il vaut mieux un de ses signes visibles (là au moins c'est clair),
qu'une religion occulte, luciférienne, au sommet de l'état, qui ne dit pas son nom, et qui contrôle et dirige tout!

Les Francs-Maçons
"LES FEMMES AUX PORTES DU TEMPLE"... C'est bel et bien une religion d'état qui ne dit donc pas son nom...
Et surtout, il y en a marre de nous imposer cette fausse opposition entre Nouveau Diable (Franc-maçonnerie) et Vieux Diable (Eglise catholique),
alors que tout cela est la même maison de Satan le Diable.

Et évidemment, ce que les réseaux de pouvoir nous permettent de savoir, comme ce qui fait périodiquement la une des hebdomadaires L'Obs, L'Express, Le Point, etc. (comme par exemple ces marronniers sur la franc-maçonnerie), c'est ce qu'ils nous permettent de savoir, pour jouer la "transparence", et on les remercie pour ce petit effort... Mais qu'ils ne nous demandent pas d'être dupes et de croire qu'ils nous disent tout, jusqu'aux secrets des plus hauts degrés de la pyramide, et même au-delà, avec les sociétés secrètes et les clubs très fermés du genre Bilderberg. Tous les francs-maçons ne sont pas des Illuminatis (il ne faut pas exagérer non plus). Car il y a beaucoup de francs-maçons qui n'ont aucune intention mauvaise. Pour eux la franc-maconnerie est simplement une manière de vivre, une philosophie (une spiritualité même pour certains), ou ils sont juste attirés par le réseau de pouvoir ou le réseau élitiste que cela peut être. Ceux-là sont forcément vers la base de la pyramide, ou ont des degrés pas trop élévés. Car plus on s'élève dans la franc-maconnerie vers le niveau de l'Oeil d'Horus (et à plus forte raison si l'on va au-delà) moins on est innocent. En revanche, tous les Illuminatis sont francs-maçons forcément, et si ce n'est pas le cas, alors c'est qu'ils sont quelque chose d'équivalent ou même pire (par exemple une société secrète satanique comme le Skull and bones, à laquelle appartiennent la famille Bush aux USA).

Depuis 2013 beaucoup de choses se sont passées dans le monde, et cela va vite!

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Les deux Diables se surveillent mutuellement pour savoir qui va oser franchir la ligne rouge convenue entre eux...

Quand donc deu entités en conflit révèlent des vérités l'une sur l'autre, non seulement elles passent sous silence ce qui les concerne elles-mêmes et qui est dérangeant (ça c'est vieux comme le monde), mais aussi et surtout (et c'est le point clef de mon propos) une entité ne dit pas forcément tout ce qu'elle devrait dire sur l'autre. Il y a en effet très souvent des zones d'intérêts communs, les zones de complicité, que les uns ni les autres n'ont pas intérêt à dévoiler. Du genre: "Nous nous combattons, nous sommes des frères ennemis, des ennemis donc, mais des frères néanmoins, et nous n'allons pas dévoiler ce qui fait notre fraternité". Et ce qui fait cette fraternité, ce trait d'union entre ces frères ennemis quand on gratte, c'est Satan le Diable.

Par exemple, en politique française (ou celle d'ailleurs), la gauche va révéler des choses sur la droite, et la droite sur la gauche, ils vont se combattre publiquement sur leur divergences. Mais ni l'une ni l'autre ne va dévoiler leurs secrets communs, les plus gardés, qui constituent leur accord tacite. C'est leur intérêt commun, mais pas forcément le nôtre, nous les chercheurs de vérité, qui, si nous leur faisons aveuglément confiance, serions victimes de l'une et de l'autre.

Ainsi, le camp des Clinton, des Obama, des Bush père et fils, va dénoncer le camp des Trump, des Poutine, des Marine Le Pen, etc. Et ceux-ci vont dénoncer le camp adverse, mais sans que les uns et les autres disent leur secret commun, qui est toujours à leur avantage et à notre désavantage, et ce secret, c'est toujours le Diable...

Les présidents américains font le signe de Lucifer

Encore que ce n'est pas tellement tabou aux Etats-Unis...
C'est en France, où l'hypocrisie est la règle, que cela est encore tabou...

Si l'on ne comprend pas ces logiques cachées, on ne comprend pas pourquoi des républicains ont voté Hillary Clinton (ou l'ont préféré à Trump), alors que logiquement ils devraient soutenir Trump. La raison n'est pas dans ce qu'ils disent (à savoir qu'il n'a pas le "profil" pour être président, il n'a pas d'"expérience", etc.), mais dans ce qu'ils ne disent pas. Et de son côté, Trump, en dénonçant le camp d'en face, va faire attention à ne pas aller trop loin dans ce qu'il va révéler, ils se surveillent mutuellement pour savoir qui va oser franchir la ligne rouge convenue entre eux, qui va oser pêcher contre le Diable de père qu'ils ont en commun, en disant ce qu'il ne faut pas dire, ce qui doit rester secret, tabou...

Mais c'est précisément ce que les antagonistes, quelles que soient leur degré d'inimitié, ne disent jamais l'un contre l'autre, que nous devons chercher à comprendre, car c'est là où résident les vérités les plus cachées du monde. Que ce soit le domaine religieux, politique, économique ou autre, c'est toujours la même logique: ceux qu'on a en face de nous, qui s'opposent, l'un disant être le bien, et accusant celui d'en face d'être le mal, sont en fait deux visages opposés du même Mal, du même Diable. Ils ne nous diront jamais leur secret commun, à nous de le découvrir.

Au-delà du duo qu'est la Franc-maçonnerie et l'Eglise catholique, ce document veut faire découvrir une certaine réalité de notre monde. On peut la décrire comme étant à la fois le conflit et la complicité entre les Nouveaux Diables et les Vieux Diables. Cette réalité fut récemment magistralement illurstrée par l'opposition entre d'un côté le camp des Clinton, des Obama, des Bush père et fils, et de l'autre côté entre le camp des Trump, des Poutine, etc.. On en a tout dit, sauf ce que je vais révéler dans ce document. Et en France, la même opposition est doucement en train de s'installer sous la forme d'un futur affrontement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, en tout cas c'est ce qui est préparé par les Illuminatis. On dira qu'il s'agit d'une opposition simplement politique, mais en fait c'est plus que cela. J'ai très peu (pour ne pas dire jamais jusqu'ici) vu les choses présentées sous l'angle que le présent document entend les faire découvrir. C'est une réalité politique, mais si on l'analyse, on s'aperçoit que ses racines profondes se trouvent dans la religion, ou dans l'histoire de la religion, le judaïsme (et cela cela touche Israël, et toutes les questions connexes, comme le sionisme, la franc-maçonnerie, etc.), puis le christianisme (encore Israël, l'Empire Romain, le catholicisme, la franc-maçonnerie, etc.).

Depuis Vatican II, plus que jamais le Pape et l'Eglise de Rome sont au service des Illuminatis, les Nouveaux Diables

La ville de Rome, la capitale de l'Italie, est le vestige de l'Empire Romain, l'Empire de Lucifer il y a 2000 ans, au temps du Christ, que son peuple livra aux représentants de cet Empire, Ponce Pilatenet Hérode, pour être mis à mort. Rome où les premiers chrétiens furent jetés aux lions dans les arènes. Au chapitre 13 de la Révélation ou Apocalypse, cet Empire de Lucifer, l'Antichrist, fut décrit comme une Bête Immonde, de nom de code "666". D'autant plus qu'au IVème siècle, l'empereur Constantin Ier, récupéra le christianisme pour en faire la religion de l'Empire. L'Eglise catholique et son système de Papauté (Pape présenté comme le "successeur" de l'apôtre Pierre), en formation depuis deux ou trois siècles, devint alors véritablement une institution dans le monde de Lucifer. La religion qu'on appelait encore le "christianisme" à l'époque de la conversion de Constantin, n'avait plus grand chose à avoir avec les enseignements de Jésus de Nazareth. Il suffi de lire les évangiles ou le Nouveau Testament pour s'en rendre compte. Cette religion est devenue une institution de Rome, de l'Empereur, de César, de Lucifer. Et depuis ce temps et même depuis la fin du premier siècle (après la mort du dernier apôtre du Christ), le Pape, censé être le "vicaire du Christ" ou le représentant de Dieu sur terre, est en réalité le serviteur de Lucifer. Dans les chapitres 17 et 18, cette religion de l'Empire est appelée "Babylone la grande".

Pape François

Le Pape François Ier, un Pape des Illuminatis.
C'était déjà le cas avec les derniers papes, en particulier Jean-Paul II.
Mais moins toutefois avec Benoît XVI, raison d'ailleurs pour laquelle il a été poussé à la démission...,
car trop théologien, trop "attaché" selon eux aux idéaux catholiques "traditionnelles", pas assez "moderne"....
Benoît XVI "résistait" encore un peu (juste un peu) à la philosophie du Nouvel Ordre Mondial.
Mais quant au Pape François Ier, c'est un "gentil toutou" entre leurs mains, pas contrariant du tout...

Dans la vidéo suivante, le Pape François a présidé à une cérémonie très spéciale le 27 avril 2014
qui a eu pour but d'adresser au monde entier une déclaration solennelle, à savoir que son "Dieu" est Lucifer.
Il était assez nerveux à l'occasion de cette cérémonie, vue l'importance de la déclaration, faite par la bouche d'un de ses représentants.
Entre autres choses dites, Lucifer serait le créateur, le Christ serait le Fils de Lucifer, etc. (de la minute 0:25 à 1: 20).
Les paroles sont en latin, et elles sont traduites en anglais, mais sont très compréhensibles,
et à la fin de cette proclamation solennelle qui fait de Lucifer "Dieu", toute l'assemblée dit: "Amen!"
[Désolé, mais la vidéo a été entre-temps supprimée, comme cela arrive bizarrement de plus en plus.
Mais l'image suivante en fait partie, où l'on voit le représentant du pape faire pendant la cérémonie un discours à la gloire de Lucifer]:

Pape Françoais glorifie Lucifer

Voici ce que dit l'orateur, en latin, traduit en anglais, que je traduis en français:
"Flammas eius Lucifer matutinus invéniat" (l'auteur de la vidéo propose en anglais: "His Flame dawning His own creation").
Je propose en français: "La Flamme de Lucifer engendre Sa propre création", ou encore: "La Flamme du Porteur de lumière engendre Sa propre création",
ou encore: "La Flamme de l'Etoile du matin engendre Sa propre création" (en traduisant le nom "Lucifer" par ses sens littéraux).
Mais évidemment il s'agit de "Lucifer" en tant que nom propre, le "Brillant", le "Fils de l'aurore", l'entité déchue dont il est question en Isaïe 14: 12-20.
Même en ne connaissant rien au latin, au sens et aux origines des noms bibliques, on entend simplement "Lucifer" dans le discours, comme un nom propre.
Pas besoin donc d'un décodage, l'hommage est clairement rendu à Lucifer, ce à quoi le pape tenait.
"Ille, inquam, Lucifer, qui nescit" ("May I Say, Ô Lucifer, who knows no setting..."),
fin de phrase un peu obscure, je propose en français quelque chose comme: "Puisse-je dire, Ô Lucifer, qui connaît les secrets d'ordonnancement...".
"Christus Filius tuus" ("Christ, your son"), en français: "Christ, ton Fils", oui donc le Christ serait le Fils de Lucifer...,
le Dieu que proclame et honore le pape François via son orateur représentant.
"qui, regréssus ab inféris, humano géneri serénus illuxit" ("who came back from the dead and shed his peaceful light to the human race..."),
en français: "qui est revenu d'entre les morts, et a déversé sa paisible lumière sur la race humaine...".
"et vivit et regnat in soecula soeculorum" ("and is alive and reigns for ever and ever"),
en français: "et est vivant et règne pour des siècles et des siècles".

Certains voient le Vatican et l'ordre des Jésuites comme étant en réalité les chefs des Illuminatis, des Lucifériens donc, pourquoi pas?
Ce n'est pas la tristement célèbre, très occulte et très obscure Loge P2 du Vatican (une loge franc-maçonne donc) qui ferait dire le contraire.
Mais quant à moi j'aurais tendance à penser plutôt l'inverse: le Vatican ou la Papauté est au service de Lucifer, des Lucifériens, des Illuminatis.
Le Luciférisme au sens où je l'entends est un phénomène infiniment plus vaste que la sphère du Vatican et des sociétés secrètes y attenant,
quand bien même on y inclurait le très puissant et très influent ordre des Jésuites, la "Kabbale juive" au sein du Catholicisme.
Le phénomène Luciférien dont je parle englobe aussi entre autres le phénomène New Age par exemple.
C'est donc une entité bien au-dessus de ces entités particulières, qui les pilote toutes, et au sommet de cette "Pyramide" il y a Lucifer ou Satan.
Mais dans un cas comme dans l'autre, on est d'accord sur un point: l'Eglise catholique, Lucifer, les Illuminatis, les francs-maçons, etc.,
c'est bonnet blanc et blanc bonnet, oui c'est finalement la même chose, c'est la thématique de base du présent document...

Et contrairement à la première version du présent document où je me focalisais sur la principale religion chrétienne (le catholicisme),
il me faut aussi parler du protestantisme et de sa fille, l'évangélisme, qui sont au moins sinon plus encore concernés par le phénomène luciférien.

Eglise du pasteur Joseph Prince

Ce que vous voyez sur l'image ci-dessus n'est pas le nouveau QG du parti "En Marche!" d'Emmanuel Macron,
ce n'est pas non plus un nouveau bâtiment annexe de la Pyramide du Louvre, une nouvelle loge maçonnique style oriental,
mais... une église évangélique, celle du pasteur Joseph Prince, ici prêchant en faisant tout un florilège de signes lucifériens,
comme beaucoup de pasteurs évangéliques aux USA, en Afrique, en Europe, en Asie, et dans le monde entier:

Eglise du pasteur Joseph Prince

Voilà le fond d'un très préoccupant phénomène mondial que je veux mettre en évidence, pour les chrétiens, et pas que pour eux.
Etant chrétien, je me dois de dire toute la vérité, de faire connaître la réalité des choses, pour les chrétiens et pour tous.
Qu'on imagine tout simplement Emmanuel Macron, non pas dans les locaux d'"En Marche!" ou devant la Pyramide du Louvre,
oui un Macron estampilé "pasteur", non pas en train de faire un discours politique mais prêchant dans une église évangélique, et vous avez ça...

Eglise du pasteur Joseph Prince

L'un des grands précurseurs de la version moderne de ce phénomène luciférien dans le christinisme protestant ou évangélique,
est par exemple le mondialement célèbre prédicateur Billy Graham, franc-maçon du 33ème degré (âge maintenant de près de 100 ans).
Ce n'est pas du tout rien en matière de grade luciférien, mais le plus préoccupant est qu'il est loin d'être une exception!
Il y a toute une pléthore comme cela de francs-maçons souvent de très haut degré, qui sont des pasteurs évangéliques.
Ils ont fait des émules partout dans le monde et en France, comme avec "Top chrétien" et autres ICC ("Impact Centre Chrétien").
C'est le christianisme très marketing, terme et version ultra moderne pour parler des "marchands du temple"
que Jésus en son temps avec une sainte indignation a chassés a coups de fouets comme le disent les évangiles (Matthieu 21: 12, 13).
Non seulement leur langage est celui de l'entreprise à peine déguisé: "leadership", "évangile de la prospérité", etc.,
mais surtout ils enseignent des valeurs et concepts maçonniques, ésotériques, bouddistes, New Age, rosicruciens, ou carrément satanistes!
C'est tout simplement la religion du Nouvel Ordre Mondial, mais ici sous son habillage chrétien évangéliste.
Les vrais pasteurs (et l'espèce devient très rare), qui enseignent vraiment la pensée de Dieu et du Christ, la réalité de l'Univers et du monde,
sont très modestes comme le Christ et les apôtres en leur temps, ils sont méconnus ou très discrets comme moi,
ils n'ont rien de ces "stars" suivies par des foules, et ceci d'ailleurs explique cela!
La vérité repousse mais le mensonge et la séduction attirent, c'est ce qui fait le succès d'Emmanuel Macron, et aussi le succès de ces gens.
On est en présence d'une seule et même entreprise luciférienne mondiale, déclinée à tous les goûts, il y en de toutes les versions!
Si la version politique ne vous plaît pas, celle religieuse, du New Age, du bouddhisme ou de l'ésotérisme vous plaira.
Si vous échappez à celles-là, alors vous craquerez sûrement pour celle du show biz, de la télévision, du cinéma, du sport.
Si vous vous considerez comme du genre "intello" et pensez que tout cela est trop léger pour vous,
les versions "intello" ou en particulier "science luciférienne", servie par des sites ou des forums comme "Futura Science", etc., sont pour vous.
Il existe tout un phénomène sur internet, les réseaux sociaux ou les sites de partage vidéos comme Youtube entre autres,
porté souvent par des jeunes gens, plutôt beaux ou séduisants à l'image de Macron, et plus souvent encore par de jolies filles,
qui dans tous les domaines sont la vitrine ou même les prêtres et prêtresses de ce grand phénomène luciférien mondial.
Si vous ne tombez pas dans l'un des filets, vous tomberez sûrement dans un autre, c'est difficile de passer à travers les mailles du filet.
Et à moins d'être un peu "hors norme" comme les humains de mon genre, il y a des chances que vous soyez pris dans plusieurs filets à la fois...

Ce dont je parle ici maintenant est simplement la branche évangélique de ce phénomène luciférien ou maçonnique absoloment général.
C'est important de le dire, pour qu'on ne pense pas que je me focalise sur le catholicisme, la religion ou la politique.
Je suis moi-même chrétien, et comme beaucoup je suis détaché de toute appartenance à une dénomonation,
dénominations qui, comme on le voit maintenant, ne sont rien d'autre que des loges ou obédiences maçonniques qui ne disent pas leur nom.
Il est extrêmement difficile de trouver une église authentique du Christ, qui ne soit pas frelatée, infestée, infiltrée.
Je présenterai un peu plus loin un documentaire de "France Ô" intitulé "Au nom de Dieu", qui traite de l'évangélisme en France.
Cela me fait vraiment de la peine de devoir reprendre un document d'un média meanstream (qui est donc sous contrôle luciférien...)
pour parler de la situation déplorable dans la famille chrétienne (la mienne), en particulier évangélique.
Il faut dire en toute objectivité ce qui ne va pas dans le monde chrétien (catholigique, évangélique ou autres),
sans toute toutefois lapider le malade, car le christianisme est malade tout simplement, c'est sa maladie qu'il faut lapider,
autrement dit c'est du Démon ou du Diable (Lucifer) qui le possède qu'il faut le libérer, c'est Satan qu'il faut expulser de l'Eglise du Christ.
Ce documentaire "Au nom de Dieu" dit vrai sur la maladie de l'Eglise, mais justement n'en parle pas comme d'une maladie,
d'une église qui n'est plus ce qu'elle a été, et qui comme toute chose en ce monde n'est pas ce qu'elle devrait être.
Le documentaire, en étant assez correct (sinon je ne le proposerais pas), n'est pas non plus dépourvu de toute arrière-pensée,
dans un pays comme la France, particulièrement gouverné par les valeurs maçonniques que ce document dévoile justement,
la religion qui ne dit pas son nom, que ce document montre amplement, et qu'il faut vraiment vouloir rester aveugle pour ne pas voir.

Mariage pour tous, nouvelle Fausse Valeur Luciférienne

France donc où la question de Dieu est délicate, pays dont la laïcité signifie en fait: "Parlons de tout sauf de Dieu",
ou, ce qui revient au même: "Ne parlons que de Lucifer, le Dieu maçonnique", et ses pseudos valeurs de "Liberté, Egalité, Fraternité".
Des valeurs divins détournées subtilement par Lucifer, pour en faire tout le contraîre mêmes de ces valeurs,
exactement comme aussi ce qu'on appelle la "démocratie" est tout le contraire de la démocratie, la science est tout le contraire de la science,
l'information est tout le contraire de l'information mais vraie désinformation, etc., et cette logique luciférienne est absolument générale.
Dans ce contexte, ce n'est jamais innocent quand on traite d'un sujet concernant Dieu, car il y a toujours un objectif franc-maçon derrière.
Cela ne veut pas dire forcément que la journaliste ou présentatrice soit malhonnête, mais simplement que tous obéissent à des maîtres cachés,
qui sont d'ailleurs maintenant de moins en moins cachés, et ce n'est pas Macron devant la Pyramide du Louvre qui ferait dire le contraire.
Et exactement ces mêmes maîtres sont derriere les problèmes mis en évidence, ils sont les pyromanes pompiers,
des grands champions de la stratégie "problème-solution", ils créent le problème, dénoncent le problème, apportent une "solution",
qui va toujours dans le sens de la réalisation de leurs plans, ici remplacer toute vraie spiritualité par l'unique religion luciférienne.
Ce documentaire traite de l'évangélisme en France, mais il faut aller au-delà du premier degré pour connaître la vérité.
Il dure 1h 45, mais je le propose surtout pour sa première partie, jusqu'à la minute 54:10,
avant donc le reportage sur l'école "évangélique" (ou plutôt le centre de "redressement" pour mineurs) en république dominicaine,
qui pour moi est tout un autre sujet de société, qui à lui seul demanderait tout un autre grand document, tout un autre livre!
C'est le problème général des centres de rééducation (d'adultes en général et de mineurs en particulier), des centres pénitenciers, psychiatriques, etc.,
avec tous les abus attenants, toutes les réalités dramatiques, obscures, qui se cachent très souvent dans ce fait de société.
C'est un problème de notre temps, ici vu à travers le prisme de l'évangélisme, mais qui n'est pas propre à l'évangélisme.
Les causes profondes sont à trouver ailleurs, et c'est toujours le même problème, quant on creuse, on aboutit toujours à Lucifer, à Satan.
Ce n'est pas pour rien qu'une place dans cette seconde partie du documentaire est faite pour le cas d'un jeune gay,
avec la même confusion très perfide entre la question de l'amour (valeur divine) et le militantisme homosexuel, qui est une valeur franc-maçonne,
et demain le même militantisme pour la pédophilie, l'inceste, bref pour toutes les valeurs de la religion luciférienne et satanique.
On n'est pas en train de défendre l'amour, la vraie liberté, égalité et fraternité, etc., les vraies valeurs divines donc,
car ceux qui sont derrière cela, qui sont les artisan d'un système (entre autres économique) qui détruit des millions et des millions de vies,
qui empoisonnent la nourriture, l'air, l'eau, qui sèment partout le chaos, les guerres, pour atteindre leurs objectifs du Nouvel Ordre Mondial,
n'incarnent en rien l'amour du prochain, ils sont aux antipodes de la liberté, de l'égalité, de la fraternité, de la démocratie, etc.
Ce ne sont pas des humains, au sens le plus noble du mot "humain", ce sont des diables et des démons en chair et en os.
Ce qu'ils font n'est donc pas un combat pour l'amour ou pour l'égalité, mais tout simplement une inversion des normes,
ils travaillent pour remplacer les normes divines par leurs normes, à savoir les nomes diaboliques, lucifériennes, sataniques,
ils sont en train de faire de l'homosexualité la NORME, ce qui n'a rien à voir avec défendre l'amour entre deux êtres, de sexe opposé ou du même sexe!
Ils y vont progressivement dans la destruction des valeurs et des normes divinies, en les faisant passer pour les "progrès" de l'humanité,
comme bientôt (si ce n'est déjà le cas) la PMA, la GPA, la marchandisation de l'humain, le transhumanisme (la fusion de l'homme et de la machine), etc.
Et comme ils le font aujourd'hui avec l'homosexualité, ils criminaliseront ceux qui sont les ultimes remparts contre leurs projets diaboliques.
Ces jeunes sont dans ce centre dominicain et d'autres justement parce que l'Esprit Divin recule et l'esprit diabolique domine le monde,
ls valeurs humaines, familiales, sont détruites dans leur monde de plus en plus en plus satanique,
des familles sont désemparées, déchirées, sont condamnées à se résigneret à suivre le mouvement, ou à tenter de faire quelque chose pour leurs enfants.
Mais alors elles se trouvent victimes de ces mêmes diables qui sont inflitrés partout, qui sont dans toutes les structures,
ce que l'on voit justement dans les églises évangéliques où ce ne sont plus les valeurs divines qui règnent.
Ce sont ces diables dans tous les domaines et leurs chefs aux sommets du monde, qui vouent à l'échec toute initiative divine,
et ils vont mettre cela par exemple sur le dos de l'évangile, alors qu'en réalité justement l'évangile est la solution!
N'en disons pas plus, car vraiment cela deviendrait tout un livre dans le livre.
Ces prècisions sont nécessaires, avant ce documentaire "Au nom de Dieu" (lien vidéo ici) que voici maintenant,
et d'importantes autres précisions seront nécessaires après les 54:10 premières minutes, qui traitent de l'évangélisme proprement dit:



On notera ces phrases importantes de la narratrice de la minute 53:45 à 54:10, à la fin du premier reportage:
"Grâce à cette musique moderne, le prosélytisme évangélique gagne du terrain.
La percée sans précédent de cette branche du protestantisme,
représente donc, aujourd'hui et à l'avenir, le retour en force du christianisme
."
En deux petites phrases beaucoup de choses dites, à la fois vraies et fausses, et aussi beaucoup de sous-entendus lourds de sens.
D'abord ce que la narratrice (plutôt agréable à entendre, car son ton est juste, il n'y a rien à lui reprocher de ce côté, bien au contraire)
ne dit pas ou ne peut pas dire (consciemment ou elle aussi victime de ses prisons de la pensée, ou de ses maîtres et gourous, bien cachés ceux-là...),
est que la "musique moderne" dont elle parle n'est que l'un des nombreux moyens de Lucifer,
d'attirer d'une part beaucoup de monde dans une église qui n'est plus tout à fait celle du Christ même la sienne,
et d'autre part d'attirer les chrétiens dans son système luciférien, dans ce qui n'est qu'une branche de son Nouvel Ordre Mondial.
Derrière les mots comme "moderne" se cache tout simplement le système des Nouveaux Diables,
incarné en matière musicale par les prêtres et prêtresses comme Lady Gaga, les Beyoncé, les groupes de rock à succès dont elle parle, etc.
Tout ce qui séduit les jeunes (et pas que), tout ce qui empoisonne les chrétiens, transforment leur culte dû à Christ en culte de Lucifer.
Et ensuite le mot "prosélytisme" est un de ces mots codés, qui ont toujours une connotation péjorative de nos jours, surtout en France.
Et justement il n'y a plus de "prosélytisme", pas plus que quand des foules de jeunes et de moins jeunes
deviennent des "fans" d'idoles de la chanson, de la télévision, du sport, etc., entraînant d'autres dans cette religion qui ne dit pas son nom.
Ce n'est rien d'autre que cela qui se passe dans les églises, le prosélytisme, le vrai, est en réalité dans le sens inverse!
Ce sont, au contraire, des foules de chrétiens qui changent de religion, se convertissent en adorateurs des idoles du Lucifer.
Et des lucifériens avec l'étiquette "chrétiens" ou même "pasteurs", se sont instroduits dans les églises avec leurs tatouages pour certains.
Malgré cela, le peu de christianisme que cela comporte est encore trop au goût de l'idélogie dominante, cela gêne encore,
et c'est ce qui transparaît dans un terme comme "prosélytisme", un terme péjoratif souvent associé aux "sectes",
étiquette que l'on colle à tout ce qui a une foi encore vivante, dégage encore un peu de vraie spiritualité.
Quand un jeune convertit un autre aux Eagles of Death Metal qui officiaient au Bataclan quand l'"attentat" du 13 novembre 2015 a eu lieu,
on ne parle pas de prosélytisme, de même que quand un jeune convertit un autre à l'un de ces jeux vidéos sataniques.
Mais on parle de "prosélytisme" quand un jeune conduit un autre jeune à "Christ" dans une des églises
qui ont de plus en plus des allures de salles de concert, autrement dit de salles du Bataclan, des salles d'attente pour l'enfer...

Il faut simplement regarder en toute honnêteté et objectivité certaines des images de la vidéo ci-dessus pour s'en rendre compte.
La différence avec les transes du concert au Bataclan, ou de toute salle ou stade de la religion luciférienne ambiante, est dure à trouver!
Là où les Eagles of Death Metal entonnent des chansons pour Satan, on entonne ici des chants pour "Jésus".
Oui "Jésus" entre guillemets, car si on disait que c'est "Lucifer" qu'on entend en réalité par là, les chrétiens authentiques fuiraient en courant....
Or ce sont justement ces chrétiens authentiques, ces enfants de Dieu, avec leurs âmes, qui intéressent Satan.
S'il envoie un de ses soldats sous possession ou des robots tueurs faire sauter une bombe là-bas ou fusiller les gens dans la foule,
ce sont prioritairement ces enfants de Dieu (dont les âmes lui sont très précieuses), qui seront sacrifiés dans le rituel satanique.
La seule différence donc, c'est que les mots "Jésus" ou "Dieu" rassurent, même si le pasteur, comme Joseph Prince et d'autres, fait des signes "666".
C'est serait donc les noms "Jésus" ou "Dieu" qui gênent encore? Ce serait les termes bibliques ou évangéliques qui dérangent?
Soyez gentils, adeptes de la religion franc-maçonne mondiale, laissez tranquilles les chrétiens avec leurs chansons pour "Dieu" ou pour "Jésus",
ne poussez pas la méchanceté, la mécréance, l'athéisme, l'anti-religiosité ou l'anti-spiritualité au point de les obliger
à chanter ouvertement pour Satan ou Lucifer, comme avec les Eagles of Death Metal, ou comme avec les Beyoncé, Lady Gaga, Madonna et autres.
Et à ce propos justement aussi, parler de "retour en force du christianisme" est chargé de sous-entendus.
Un phénomène est bel et bien en "percée", en pleine expansion, mais ce n'est pas ce que l'on pense.
Ce n'est pas le christianisme, mais simplement le programme de Lucifer, et seulement dans un second temps il fait progresser le Christ... malgré lui.
Car qui dit "retour en force du christianisme" dit qu'on parle de quelque chose en voie de disparition, qui était "mort" et qui ressuscite.
C'est reconnaître quelque part que Lucifer avait tué le christianisme, et que son but est de détruire tout ce qui incarne vraiment le divin.
C'est la peur de la résurrection du christianisme qu'on exprime ainsi, peur très franc-maçonne, car la maçonnerie est la fossoyeuse de l'église.
Il n'y a qu'en bas de la Pyramide qu'on ressent ces peurs, qui sont en réalité irrationnelles et pure fantasme,
car au sommet de la Pyramide ils savent ce qu'ils font, ils savent très bien que le christianisme en question est plus que jamais luciférien.

Il est donc de la plus haute importance de soulgner la seule grande vérité que ce documentaire plus haut et d'autres, si véridiques soient-ils,
ne diront jamais dans l'état actuel des choses, à savoir la vraie cause des réalités déplorables qu'ils montrent.
Ces médias étant sous contrôle maçonnique ou luciférien, ne vont jamais dire que ce qu'ils dénoncent ou montrent est dû à Lucifer!
Ce que le documentaire appelle l'essor de l'évangelisme, que l'on voit par le fait que les églises évangéliques
poussent comme des champignons en France, et plus encore en Afrique et partout dans le monde,
est en réalité un programme mondial piloté dans les loges maçonniques et dans les instances dirigeant le monde comme entre autre le club Bilderberg.
Cela s'inscrit tout simplement dans l'agenda du Nouvel Ordre Mondial, cette expansion n'est pas du tout un hasard,
exactement comme l'ascension fulgurante d'Emmanuel Macron et de son mouvement "En Marche!" n'est pas le fait du hasard.
Au sommet de la Pyramide, au niveau de l'Oeil d'Horus, les esprits derrière Emmanuel Macron sont les mêmes que ceux derrière ce phénomène évangélique,
ce sont exactement les mêmes derrière le New Age, les mêmes derrière la finance et les banques, les mêmes derrière la technologie, etc.
A la base de la Pyramide, tout semble séparé et suivre les voies du hasard, mais au sommet tout se rejoint.
Tous les domaines sont récupérés ou contrôlés, les anciennes conceptions sont remplacées par les nouvelles, estampilées "Nouvel Ordre Mondial".
On continue juste à faire croire qu'elles sont ce qu'elles sont censées être, la "démocratie" ici, le "christianisme" là, etc..
Parlant de l'évangélisme, il ne faut pas gratter longtemps derrière les "Réseaux Leadership" ou derrière les "Réseaux G12" par exemple,
pour s'apercevoir que c'est tout simplement les branches évangéliques des grands réseaux maçonniques mondiaux.
Tout cela est en place depuis longtemps, le célèbre évangéliste Billy Graham, aujourd'hui âgé de près de 100 ans,
ainsi que Charles T. Russell le fondateur des Témoins de Jéhovah (mort au début du XXème siècle), pour ne parler que d'eux,
sont les précurseurs modernes de ce néo-évangélisme, et l'histoire des sectes évangéliques (et de manière générale l'histoire des sectes)
est tout simplement aussi celle des sectes maçonniques, et des sociétés secrètes, comme par exemple le "Skull and Bones" aux USA,
cette société secrète à laquelle appartient la famille Bush, des protestants fondamentalistes.
Et Billy Graham (franc-maçon du 33ème degré on le rappelle) est l'ami des présidents américains Illuminatis depuis les années 1950.
Tout ce petit monde au sommet de la Pyramide de Lucifer se côtoie ou se connaît très bien, alors qu'on pense à la base que tout est séparé.
C'est la vérité qu'on ne dit pas ou pas assez, mais c'est elle qu'il faut dire pour comprendre vraiment la France et le monde.

Billy Graham et les présidents américains

Plus d'un chrétien sincère à la base de la Pyramide pense donc que la prospérité de l'évangélisme est la "bénédiction" de Dieu ou du Christ.
Mais en réalité c'est plus compliqué que cela, c'est vrai que c'est Dieu qui dirige tout, mais non sans respecter aussi le libre-arbitre des humains.
L'essor de l'évangélisme (comme d'autres choses) est dû à un agenda du Diable, et sert seulement en arrière-plan la volonté de Dieu.
Exactement comme la mort du Christ est d'abord due au Diable, et seulement dans un second temps sert le plan divin pour l'humanité.
C'est une logique générale: le Diable et les hommes font leurs projets, sans savoir qu'ils accomplissent aussi le programme divin, comme le dit Apocalypse 17: 17:
"Dieu a mis dans leur coeur d'exécuter son propre plan, en donnant leur royauté à la Bête, jusqu'à ce que le dessein divin s'accomplisse".

Pour en revenir au documentaire "Au nom de Dieu", il faut voir au-delà des églises évangéliques que l'on présente, pour découvrir vraiment la vérité.
Elles ne sont que les filiales de maisons-mères bien plus cachées, ou qui ne montrent pas clairement leurs visages comme telles.
Ainsi donc le "marketing", le "leadership", la "prospérité" (donc l'"évangile de la prospérité"), le "technologisme", et j'en passe des meilleurs,
sont des valeurs lucifériennes, celles qui gouvernent le monde dans son ensemble, et qui ont simplement infiltré l'univers chrétien,
sans parler des pratiques sataniques ou lucifériennes proprement dites, l'occultisme, l'ésotérisme, la magie, la sorcellerie, etc.,
qui ont tout simplement pris le contrôle de cet univers comme tout le reste dans ce monde.
Et où il y a ces choses et l'argent, il y a aussi l'exploitation de la croyance légitime (la foi en Dieu), de la crédulité, etc.,
donc aussi tous les corollaires que sont les phénomènes sectaires, d'escroquerie, d'enrichissement de gourous, etc.
Les sectes classiques, celles que l'on nomme habituellement comme telles (comme les Témoins de Jéhovah, les mormons ou autres),
ne sont que la partie visible de l'iceberg des sectes beaucoup plus sataniques, et qui sont le vrai pouvoir de la France et du monde.
Mais celles-là, on ne les nomme pas comme telles, et personne ne les inquiète pour leurs pratiques sataniques:
esclavagisme sexuel, pédophilie, sacrifices humains, sans parler des génocides dont ces sectes mondialistes sont coupables à grande échelle,
avec les guerres, les crises et le chaos que ces satanistes en col blanc sèment partout dans le monde, en affichant des idéaux d'humanité.
C'est dans les hauts degrés de la maçonnerie ou des sociétés secrètes que leur nature satanique peut être vue.

Bref, ce qu'on est en train de juger dans ce documentaire "Au nom de Dieu" sur l'évangélisme est simplement le miroir du monde actuel.
Ce n'est pas un problème de l'évangile en lui-même, mais simplement le monde de Lucifer importé ou transporté dans l'église du Christ.
C'est donc le monde de Lucifer, ses paradigmes, ses méthodes et ses pratiques qu'il faut juger, certaines publiques, et d'autres bien secrètes.
Il est très difficile de nos jours de trouver une église authentique du Christ, qui ne soit pas frelatée, infiltrée, infestée, infectée, gangrénée.
Mais courage, bien-aimés chrétiens authentiques, Dieu et le Christ voient tout, l'Esprit de Dieu sonde tout et fait la part des choses
(voir les sept messages prophétiques de Révélation ou Apocalypse chapitres 2 et 3,
que Jésus a adressés il y a 2000 ans aux sept églises d'Asie Mineure, et qui sont plus que jamais d'actualité).
C'est le jour du jugement, l'Esprit de Dieu montre aujourd'hui le vrai coupable, la vraie cause des problèmes du monde: Satan ou Lucifer.

Le début de la vidéo "Au nom de Dieu" montre une jeune femme qui se fait baptiser pour devenir une chrétienne.
C'est très louable quand on sait à quel point il est de plus en plus difficile d'être un chrétien authentique de nos jours.
Il faut vraiment aller à contre-courant, car tout est fait pour conduire à Lucifer, pour suivre la voie facile, celle du plus grand nombre,
et ceux qui vont à contre-courant, qui ne suivent pas le mouvement de masse, rencontrent très vite des problèmes et ont la vie dure.
Il n'y a rien de plus beau que de connaître enfin Dieu et le Christ, et mieux encore, l'Esprit de Dieu que j'expliquerai enfin dans ce document.
Je veux dire par là que les chrétiens parlent de l'Esprit Saint ou Esprit de Dieu ou Saint Esprit, etc.,
et au troisième millénaire, à l'heure de l'information, de l'informatique et du numérique, il est enfin grand temps de savoir ce que c'est.
Le monde est enfin mûr pour connaître ce qu'est vraiment l'Esprit de Dieu, qui engendre les enfants de Dieu,
l'Esprit de Dieu, qui est la Puissance Divine, l'Energie Divine, qui est TOUT et avec laquelle Dieu FAIT TOUT!
La connaissance de Dieu entre dans une nouvelle dimension avec aujourd'hui la Science de Dieu,
oui la Science de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.
Plus que jamais donc, il n'y a rien de plus beau que de connaître enfin Dieu,
de connaître Jésus, d'être engendré par l'Esprit de Dieu.

Baptême évangélique

Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste dans le Jourdain (aujourd'hui une baignoire fait l'affaire...),
l'Esprit Saint descendit sur lui comme une colombe, et Jésus de Nazareth devint officiellement Jésus le Christ ou le Messie,
et surtout il devint officiellement le "Fils de Dieu" engendré de l'Esprit, comme Dieu le proclama lui-même (Matthieu 3: 13-17).
Suivant ce modèle, être baptisé aujourd'hui signifie qu'à l'image de Jésus on naît de nouveau (Jean 3: 1-16; Romains 8: 14-23),
on devient un "enfant de Dieu", et plus précisément un "fils de Dieu" ou une "fille de Dieu", comme la jeune femme baptisée.
On est engendré par l'Esprit de Dieu, et 2000 ans après Jésus Christ, il est temps de connaître enfin la nature exacte de l'Esprit Saint.
Le plus important n'est pas l'église ou la dénomination dans laquelle cette jeune femme a été baptisée, ses pasteurs, etc.,
mais ce qui se passe dans son coeur, sa sincérité, la relation qu'elle entretient avec Jésus selon la compréhension qu'elle en a.
Je prie pour que rien ne la désillusionne, la déçoive, comme hélas, il en arrive maintenant pour un grand nombre,
à cause de beaucoup de gourous qui pillent les brebis de Dieu, les abusent, exploitent leur foi ou leur recherche de Dieu ou de la vérité.
Je prie donc pour que rien ne fasse regretter son choix à cette jeune femme, le choix qui est réellement le bon.
Qu'elle ait offert son âme au vrai Dieu, l'Univers TOTAL que je sers, et pas à Lucifer, comme hélas beaucoup qu'il égare avec ses faux pasteurs.
Si pour apprendre ou comprendre tout cela cette jeune femme lit un jour cette page ou tout ce que j'écris, alors tant mieux.
Sinon nous travaillons justement aussi pour écarter l'obstacle à la lumière divine, à savoir Lucifer qui a investi l'église du Christ!
On n'a rien à reprocher aux croyants ou aux pasteurs sincères, bien au contraire, on travaille pour eux, et au-delà d'eux pour la France et le monde.
Pour la plupart, hélas, ils ne savent pas de quoi ils sont victimes, de quoi ils sont prisonniers.
Ils sont victimes de papes, de prêtres ou de pasteurs (souvent de très bons orateurs, très charismatiques),
comme Billy Graham (franc maçon de dernier degré), le pasteur Joseph Prince plus haut, et un très grand nombre d'autres du même genre,
qui ont vendu délibérément leur âme à Lucifer, qui savent qui ils servent en réalité et où ils comptent emmener leurs ouailles: à la perdition!

Mais Dieu, le Christ et l'Esprit de la vérité (Jean 16: 7-15) ici à l'oeuvre dans son serviteur, veillent, ils voient tout.
Il ne faut pas voir que le mauvais côté des choses, il y a aussi un bon côté, il faut voir les choses comme Dieu les voit.
Lucifer suit son plan d'égarement du monde, et ses serviteurs qui lui ont vendu leurs âmes (souvent pour la richesse ou la gloire),
suivent ce plan, en entraînant à leur suite des foules et des foules, en les empêchant de trouver la vérité, la vraie.
Mais d'un autre côté aussi, toutes les ruses qu'ils déploient pour séduire des foules et les faire entrer dans leurs églises,
dont la musique entre autres, ont pour effet de faire connaître le Christ à des gens sincères qui ne l'auraient pas connu autrement.
Autrement dit, en travaillant pour eux, pour Lucifer et son Nouvel Ordre Mondial, ils travaillent aussi pour Dieu...
Dieu les utilise pour atteindre les coeurs sincères, ses enfants perdus, que Dieu connaît...
Je prie nuit et jour pour ces enfants perdus de Dieu, et pour les autres aussi, qui sont aussi des enfants de Dieu,
mais qui présentement et dans cette vie sont si loin de lui, qu'il leur faudra encore des vies voire un passage à travers le feu,
pour enfin revenir dans les voies de Dieu, revenir dans le paradis perdu, dans la nature divine perdue.
Car contrairement à tout ce qu'on enseigne, du point de vue de Dieu, rien ne se perd vraiment en définitive, on peut sortir du pire enfer!
On peut être perdu dans un monde, dans une vie, tourner pendant des éternités dans les enfers, c'est-à-dire dans les onivers, dans l'Onivers,
mais on finit toujours par revenir à Dieu, dans la nature divine, car TOUT vient de lui, et TOUT retourne à lui.
Nous travaillons simplement pour que les gens aillent à Dieu MAINTENANT, sans être obligés de tourner encore une éternité dans l'Onivers.
Et dans ce sens il faut saluer aussi l'excellent travail ceux qui oeuvrent pour le christianisme authentique, standard,
comme par exemple Georges Nama de Jésus Christ TV, une très bonne référence.

Jésus Christ TV, Georges Nama

Voici un document pdf qui lui est consacré: A Georges Nama de Jésus Christ TV, pour la Dernière Trompette.
Et voici le lien vers sa chaîne Youtube.
Georges Nama est tout l'antithèse même d'une Laura Marie par exemple dont j'ai déjà parlé.
Voici le document pdf qui lui a été consacré: A Laura Marie, pour l'Ascension et la Timeline Divine.
Tout ou presque sépare ces deux personnes, qui à ma connaissance... ne se connaissent pas, mais c'est moi qui connais toutes les deux.
Tout sépare leurs visions et leurs travaux respectifs, pourtant dans le domaine de la spiritualité ou la relation avec le divin.
L'une ou plutôt sa vision est une "abomination" pour l'un, et il le dirait dans ce terme là, plutôt sept fois qu'une!
Et l'un ou plutôt sa vision est aussi une abomination pour l'une, même si elle ne le diraitt pas en ce terme-là.
Et je dis que pourtant tous les deux ont tort, car ils ne savent pas ce qui les unit, à savoir l'Univers TOTAL.
L'un est chrétien et très biblique, ce qui est très bien, mais a simplement le tort d'être parfois extrémiste.
Et l'une, comme déjà dit, est du genre plutôt New Age, même si elle s'en défend.
Elle se situe dans le paradigme et l'ésotérisme très antireligieux (et là ça se comprend) mais à l'excès aussi,
et même antibiblique, anti-évangile, anti-chrétien, préférant parler de "christique",
l'un de ces mots qui sont bien en soi, mais, hélas, très prisés par les ésotériques ou les lucifériens
pour nier le Christ ou le Messie tel que le présentent les évangiles, le Nouveau Testament et l'ensemble de la Bible.
Exactement comme aussi le mot vague "Source", qu'ils appellent aussi "Dieu" en prenant des pincettes, leur sert à nier le Dieu de la Bible,
que je révèle maintenant être L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.
Entre ces deux visions opposées, celle qui repose sur le Dieu de la Bible (je parle du Dieu de la Bible, pas des religions)
est nettement plus près de la Vérité que celle qui se situe dans un paradigme qui nie ce Dieu.
C'est pourquoi donc le document pdf adressé à Laura Marie est a bien plus de pages que celui adressé à Georges Nama,
car c'est elle qui a besoin de plus d'explications et de reconnexion au Dieu de la Bible, le vrai Dieu, l'Alpha et l'Oméga.
Toutefois, tout le monde gagnerait beaucoup à lire les explications à l'un et à l'autre.
Maintenant, la nouvelle révélation sur DIEU, L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, devrait normalement réconcilier tout le monde.

Georges Nama a comme moi reçu du Seigneur Jésus Christ le don de discerner tout ce qui est contraire à la pensée biblique,
par conséquent il a un don particulier de faire le ménage qui s'impose dans le Corps du Christ, c'est-à-dire l'Eglise,
d'exposer les faux pasteurs, les loups du système satanique, franc-maçonnique et luciférien, infiltrés dans l'Eglise.
Il n'a pas l'expression facile et comme moi la concision n'est pas sa qualité...
Quand on est débordant d'Esprit Saint, de Vérité et d'amour pour Dieu, pour Jésus Christ, pour la Bible, etc.,
on est comme un Volcan qui explose, on veut tout faire sortir en même temps et cela a tendance à partir dans tous les sens,
et surtout on n'hésité à se répéter, plutôt 7 fois, 77 fois et même 777 fois qu'une,
car on a comme une peur que ceux qui sont en face n'enregistrent pas la vérité si on ne la dit qu'une fois...
Ce n'est donc pas moi qui reprocherais à frère Georges de ne pas avoir une qualité que je n'ai pas.
Le seul vrai et sérieux reproche (plus une exhortation qu'un reproche) que je lui fais
est qu'il comprenne que quand-même 2000 ans sont passés depuis l'époque du Christ, et donc que la révélation divine évolue.
Tout ce que la Bible dit est la vérité (ce que lui comme moi défendons), mais toute la vérité n'est pas dans la Bible.
La preuve est que l'on ne trouve nullepart dans la Bible le mot "Jésus Christ TV" (Jésus Christ oui, mais TV non),
et pourtant Jésus Christ TV dit beaucoup de vérités sur Dieu et sur Jésus Christ.
Et Georges Nama dit aussi par exemple que "Myles Munroe" était un faux pasteur, ce qui est très VRAI!
Et pourtant quand je fouille dans la Bible, je ne trouve nullepart le nom de Myles Munroe et surtout l'idée qu'il est un faux pasteur.
Cela signifie simplement que le même Esprit Saint qui a inspiré la Bible peut nous inspirer des nouvelle vérités,
dont les bases sont les vérités qui sont écrites noir sur blanc dans la Bible.
Je l'encourage donc aussi à réfléchir aux textes comme par exemple au texte de Jean 21: 25,
qui dit que Jésus a fait et dit beaucoup de choses, que si on voulait les écrire en détail,
le monde entier ne contiendrait pas les livres (ou rouleaux) que l'on écrirait!
Et qu'il réfléchisse également aux paroles de Jésus lui-même en Jean 16: 12-15,
où il dit qu'il a encore beaucoup de choses à dire, mais qu'à l'époque (il y 2000 ans donc) ils ne pourraient pas porter.
Et il ajoute que quand l'Esprit de vérité viendrait, il guiderait dans toute la vérité,
ne parlerait pas de lui-même, mais dirait tout ce qu'il reçoit de Jésus, le glorifierait et annoncerait les choses à venir.
Georges Nama qualifie à juste titre son ministère de "Trompette" de Dieu, et il a raison, c'est bien cela,
mais alors je l'invite aussi à méditer Apocalypse 10: 7, qui dit quelque chose du même genre que Jean 16: 12-15,
à savoir que quand le septième et dernier ange sonnerait de sa trompette,
alors tout le mystère (c'est-à-dire tout le saint secret) de Dieu annoncé de tout temps par les prophètes serait achevé.
Tout cela pour dire simplement que la révélation ou la connaissance sur Dieu est infinie, elle ne s'arrête pas la Bible.
A l'époque où l'on dit "univers" là où on disait seulement "ciel" dans le passé,
à l'époque où l'on utilise les mots "énergie", "information", "informatique", "vidéo", etc.
(et justement "Jésus Christ TV" à son site internet sur sa chaîne Youtube est de l'informatique),
si Jésus et les apôtres devaient dire les choses à notre époque, ils n'emploieraient pas les mots qu'ils ont employés.
Quand disaient par exemple "Dieu", ils expliqueraient qu'il est l'Univers TOTAL, l'Etre TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.
Et quand ils diraient: "Esprit Saint", cela voudrait dire "Unergie" ou "Energie Universelle" ou "Energie Divine" ou "Energie Positive", etc.,
ou encore "Information Positive" ou "Information Universelle" ou "Information Unaire", etc.,
bref tout ce que j'explique aujourd'hui par l'Esprit Saint, qui veut que l'on comprenne enfin sa nature et aussi la nature de Dieu.
Tout le mystère (ou saint secret de Dieu) que l'on pouvait pas comprendre il y a 2000 ans peuvent maintenant être compris.
L'Esprit Saint donne diverses missions aux uns et autres, à certains comme Georges Nama de défendre le vrai christianisme,
à moi d'expliquer scientifiquement les saints secrets de Dieu, et en particulier d'expliquer scientifiquement l'Esprit Saint,
à d'autres de faire d'autres missions, etc., comme c'est expliqué dans Corinthiens chapitre 12, que Georges aime citer.
Je l'encourage à comprendre qu'après l'ère du Père avec Moïse, les 2000 ans l'ère de Jésus Christ le Fils,
s'ouvre maintenant au troisième millénaire la troisième ère, celle de l'Esprit Saint, qui est aussi l'ère du retour du Christ.
L'Esprit Saint prépare l'entrée dans le Royaume du Christ, donc aussi les chrétiens pour ce qu'on appelle l'"enlèvement".
Il ne faut pas que son incompréhension de l'oeuvre de certains lui fasse croire que c'est contraire à la Bible,
juste parce que les choses dont ils parlent ne se trouvent pas écrites noir sur blanc dans la Bible.
Qu'il discerne simplement par l'Esprit Saint ce qui est contraire à l'Esprit de Dieu, à la Pensée de Dieu et de Christ,
qu'il combatte et expose cet autre "esprit", qui est l'esprit impur, celui de Satan le Diable, de Lucifer.
Un nombre incalculable de pasteurs et de gens font des choses mauvaises, non pas parce qu'elles ne sont pas dans la Bible,
mais simplement parce qu'elles sont celles de l'Esprit de Négation, du Diable, elles sont contraires à l'Esprit Saint.
Autrement dit, elles sont contraires à la Bible non pas parce qu'elles ne sont pas dans la Bible,
mais simplement parce qu'elles sont contraires à l'Esprit de la Bible, à savoir l'Esprit Saint, comprends-tu, frère Georges?
Ne coure donc pas le risque de rester bloqué à la Bible, c'est-à-dire à l'ère de Jésus Christ,
et donc de rater l'ère de l'Esprit Saint, exactement comme les juifs furent bloqués à l'ère de Moïse (l'Ancien Testament)
et ratèrent l'ère de Jésus Christ (à savoir l'Ancien Testament + la Nouveau Testament ou la Bible) que tu défends très bien!
Et pour terminer, cesse de dire que Jésus Christ n'est pas Dieu, ne te trouve pas en train de blasphémer contre celui que tu sers.
Ton problème, cher frère Georges, est que tu raisonnes avec la logique d'Identité, qui est donc humaine.
Apprends maintenant la logique divine, celle l'Equivalence et du XERY, la logique de l'Union, de l'Unité, de l'Amour:

La Loi du XERY, de l'Equivalence universelle, de l'Union, de l'Unité, de l'Amour

Je sais, tu vas pousser des cris et des hurlements en voyant cette image,
tu va t'arrêter sur le fait qu'apparemment j'ai fait une "abomination" en représentant des choses célestes,
car Dieu ou l'Esprit Saint a dit en Exode 20: 1-6 de ne pas faire des représentations et les adorer.
Mais il y a représentation et représentation, d'une part ce qui représente un être ou une chose, à savoir un juste symbole,
et d'autre part ce qui prétend montrer la chose ou l'être exactement comme elle est.
Personne de sensé ne prétendra représenter Dieu ou Jésus exactement comme il est dans l'absolu.
Et de plus le problème est surtout d'adorer la représentation qu'on a fait, ce qui est une idolâtrie.
Mais je n'adore pas cette image ne te demande pas de l'adorer non plus.
Sache par exemple que le mot "DIEU" ou le mot "Père", est une représentation aussi...
C'est un symbole, ici une écriture qui réprésente... eh bien de Dieu.
quand on voit le mot "DIEU" ou le mot "Père" on sait qu'on parle de Dieu,
exactement comme le logo de "Jésus Chist TV" indique simplement qu'on parle... eh bien de Jésus Christ.
Je sais que tu n'adores pas ce symbole, et aussi tu n'en fais aucun usage occulte, comme par exemple les symboles maçonniques.
C'est cela qui compte, et c'est cela que Dieu interdit dans la loi, en Exode 20: 1-6.
Une image comme celle ci-dessus n'est rien d'autres qu'un symbole, sauf qu'il est plus riche qu'une simple écriture.
Puisqu'on vit à l'ère de l'informatique, une image comme une écriture c'est du code, des nombres, exactement pareil donc,
sauf qu'une image contient plus de nombres qu'une simple écriture.
Et puis tout simplement, Dieu, Jésus et l'Esprit Saint utilise tout qui est nécessaire
pour faire comprendre ce qu'il est nécessaire de faire comprendre.
Ne reste pas seulement sur l'idée que c'est l'homme qui utilise les choses pour parler de Dieu,
mais comprends aussi que c'est Dieu qui utilise tout ce qu'il veut pour faire comprendre des choses difficiles.
Dieu peut apparaître sous n'importe quelle forme, même comme un oiseau (Matthieu 3: 13-17), pour faire ce qu'il veut.
Ne te trouve donc pas en train de réduire la puissance de Dieu, son pouvoir et sa liberté,
ne te trouve pas en train de lui interdire des choses, de lui dire ce qu'il ne doit pas être ou faire.
Jésus Christ dans son enseignement a utilisé beaucoup de symboles, de paraboles, d'images, etc.,
pour représenter les choses célestes, en disant par exemple à Nicodème:
"Si je vous parle des choses terrestres et que vous ne comprenez pas,
comment comprendre-vous si je vous parle des choses célestes?" (Jean 3: 12).
La seule différence est que Jésus utilisait ces symboles, paraboles et images oralement,
et ses auditeurs avaient ces images dans leurs esprits et ils savaient de quoi il parlait.
De nos jours il aurait utilisé sans doute des vidéos par exemple, bref les moyens de notre époque.
En raisonnant comme tu le fais parfois, cher frère Georges, si Dieu, Jésus ou l'Esprit lui-même se présentait à toi
pour t'enseigner et dire des choses que tu ne trouves pas dans la Bible,
ou venant à toi comme un homme te disant par exemple: "Je suis Dieu, je suis TOUT, et je suis aussi toi, frère Georges",
tu te boucherais les oreilles comme les pharisiens l'ont fait en entendant Etienne parler avec l'Esprit Saint (Actes 7: 54-60),
et tu crierais à l'abomination et tu enverrais Dieu, Jésus ou l'Esprit Saint en enfer,
et alors tu constaterais avec grande déception, pleurs et larmes que tu t'es jeté toi-même en enfer...
Je te le dis non pas non pas en te condamnant, mais simplement avec beaucoup d'amour et d'humour,
connaissant ta droiture de coeur et sachant que tu vas comprendre cet enseignement.

Cette précision faite, venons donc à une chose que tu n'as pas encore comprise au sujet du verbe ETRE ou de l'Egalité.
En effet, quand tu dis: "Jésus n'est pas Dieu", tu parles du verbe ETRE ou de l'Egalité.
Eh sache qu'il existe deux verbes ETRE et donc d'Egalités: l'Identité et l'Equivalence
(pour plus de détails, regarde le document: Identité et Equivalence, Négation et Alternation).
l'Identité est l'égalité ou le verbe ETRE des hommes, ce qui veut dire aussi l'égalité ou le verbe ETRE préférée... du Diable.
Mais l'Equivalence est l'égalité ou le verbe ETRE de Dieu, donc des anges, des êtres divins, des enfants de Dieu.
Le Père, le Fils et l'Esprit Saint ne sont identiques, c'est-à-dire ne sont pas égaux au sens de l'Identité,
en ce sens tu as tout à fait raison, Jésus n'est pas la Père, le Père n'est pas l'Esprit, Jésus n'est pas l'Esprit, etc.,
exactement comme Georges n'est pas Hubert, Georges n'est pas Pierre, Jean ou Gabriel, Hubert n'est pas Pierre, etc.
Nous avons chacun notre identité propre, nous sommes différents, distincts, il n'y a aucun problème sur cette question.
Mais l'Equivalence, c'est l'Identité commune, ce qui veut dire que malgré leurs différences et leurs identités propres,
deux, trois, plusieurs, et même une infinité d'êtres peuvent fondamentalement être UN (voir Jean 17: 11-28),
c'est-à-dire le même ETRE fondamental, à savoir Dieu, qui dit lui-même qu'il est l'Alpha et l'Oméga, c'est-à-dire TOUT!
C'est pourquoi dans le même livre d'Exode, en Exode 3: 13-15, Dieu dit à Moïse que son nom est: "Je SUIS",
et il détaille dans Apocalypse 1: 8: "Je SUIS l'Alpha et l'Oméga, celui qui EST, et qui ETAIT et qui VIENT",
et en Apocalypse 21: 6 et 22: 13: "Je SUIS l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin".
Donc la nom de Dieu est "Je SUIS" et non pas "Je NE SUIS PAS",
il ne dit donc pas donc: "Je NE SUIS PAS le Fils" ou "Je NE SUIS PAS l'Esprit Saint",
ça c'est Georges et beaucoup comme les Témoins de Jéhovah, qui le disent, car ils ne comprennent pas bien la logique divine.
Mais en Jean 4: 24 Jésus explique à la samaritaine que Dieu est l'Esprit,
et Paul dit en 2 Corinthiens 3: 17 et 18 que Dieu est l'Esprit, c'est-à-dire simplement l'Esprit Saint.
Et en Jean 10: 30 et 14: 9, Jésus dit avec la logique de l'Equivalence ou la logique divine que je t'explique:
"Moi et le Père nous sommes un" et "Qui m'a vu a vu aussi le Père".
Alors accepte cette logique divine très simple, et ne dis plus que Jésus n'est pas Dieu ou n'est pas la Père.
Ne reste pas figé dans l'humaine ou diabolique logique d'identité, qui est la cause des tous les maux de l'humanité.
Sache que le péché de Satan ou d'Adam et Eve (Genèse 3: 1-24) signifie simplement qu'ils ont renié leur divinité,
c'est-à-dire la Loi du XERY (qui est simplement ce que Jésus explique en Matthieu 22: 36-40 et en Jean 17: 11-28),
la Loi de l'Equivalence Universelle, de l'Union et de l'Unité et de l'Amour.
Etre une identité séparée de l'Identité divine (l'Identité commune) est au contraire le problème
et non pas l'Identité commune avec Dieu, c'est-à-dire l'Union et l'Unité avec lui,
le fait de dire comme Jésus: "Moi et le Père nous sommes un" et "Qui m'a vu a vu aussi le Père".
Toi aussi dis comme Jésus l'a enseigne en Jean 17: 11-28:
"Moi et Jésus Christ nous sommes un" et "Qui m'a vu a vu aussi Jésus Christ".
Si tu peux dire cela, alors ton site ou ta chaîne mérite d'être appelée: "Jesus Christ TV".
Ce n'est pas un blasphème de pouvoir dire qu'on est un avec le Christ comme il est un avec le Père,
mais bien au contraire d'être séparé de l'un, donc aussi de l'autre.
Le problème n'est pas de dire cela, mais de le dire, et de faire des choses contraires à Dieu, à Jésus ou à l'Esprit.
Dans ce cas le but, oui le BUT, est de travailler pour son unité parfaite avec la Divinité, qui rend cette phrase vraie.
En conclusion sur ce sujet très important et qui fait beaucoup polémique dans le Corps du Christ,
il est évident que les êtres différents ne sont pas identiques, ils n'ont pas la même identité propre,
le Père, le Fils, l'Esprit, Marie, Matthieu, Pierre, Marthe, Georges, Hubert, etc., sont différents, distincts,
et fort heureusement, sinon il y aurait confusion des identités, on ne saurait plus qui est qui.
Mais là n'est pas le plus important, car le plus important que que malgré la différence et la distinction,
on soit équivalent, c'est-à-dire qu'on ait la même Identité commune,
et à ce sujet il n'y a que deux grandes Identités communues, celle de Dieu d'un côté et celle du Diable de l'autre.
De leur côté aussi, chaque être diabolique peut dire: "Qui m'a vu a vu le Diable" ou "Moi et le Diable nous sommes un".
Qui n'est pas un avec Dieu (Jésus ou l'Esprit Saint) est un avec le Diable et vice-versa.
Le plus important n'est donc pas la différence ou la distinction avec Dieu, mais l'unité avec lui.
Dieu est UN, il est TOUT, il est l'Unique, et toute identité séparée de celle de Dieu brise l'Unité,
elle incarne le DEUX, elle est en rivalité avec Dieu, comme le Diable, et c'est cela le problème.
Il ne faut donc pas confondre l'Egalité avec Dieu qui signifie la Rivalité avec Dieu
(l'Identité sans l'Equivalence conduit très vite à ce genre d'Egalité),
avec l'Egalité avec Dieu qui signifie l'Union et l'Unité avec Dieu (c'est-à-dire donc l'Equivalence).
C'est la mauvaise égalité synonyme de rivalité que la logique humaine n'arrive pas à distinguer de l'équivalence,
car dès qu'on parle d'égalité avec Dieu l'esprit humain pense aussitôt qu'il s'agit de l'identité donc de la rivalité,
et c'est pourquoi quand en Jean 10: 30-39 Jésus dit que lui et le Père sont un,
les juifs ramassent des pierres pour essayer de le lapider, et il essaie en vain de les raisonner
et deleur expliquer la logique divine en citant le psaume 82, où Dieu déclare: "J'ai dit, vous êtes des dieux",
voulant faire comprendre tous les êtres sont fondamentalement de nature divine,
tous sont les différentes versions du seul et même Dieu, qui est l'Alpha et l'Oméga.
Son nom est donc "Je SUIS" et pas "Je NE SUIS PAS", c'est très important de le comprendre.
Dieu qui dit: "Je suis" ou "Je suis l'Alpha et l'Oméga", ne dit donc pas "Je ne suis pas Georges".
Mais c'est Georges et beaucoup de gens qui ne comprennent pas Dieu qui EST l'Alpha et l'Oméga.

L'Esprit Saint fait de nouvelles oeuvres et révélations sur Dieu, sur Jésus Christ et sur l'Esprit Saint lui-même.
"Que celui qui a une oreille entende ce que l'Esprit dit aux églises", dit 7 fois Jésus en Apocalypse chapitres 2 à 4.
Et qui aime bien discipline bien dit-il aussi en Apocalypse 3: 19, et il dit également en Matthieu 13: 12:
"A celui qui a on donnera davantage, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a".
Georges Nama de Jésus Christ TV fait partie des chrétiens qui ont 5 talents, ce qui est très bon, dit l'Esprit,
et pour cela on leur en donne 5 autres talents (voir la parabole des talents en Matthieu 25: 14-30),
et on les encourage maintenant à travailler les 10 talents pour en avoir 20, et ainsi de suite.
Mais à tous ceux qu'expose le serviteur Georges par l'Esprit Saint, selon la sagesse et la compréhension qui lui été donnée,
leurs oeuvres ont effectivement été trouvées mauvaises par l'Esprit, elles sont même carrément "abominables" pour beaucoup,
et même "abominablement abominables", comme aime à le dire Georges Nama.
Qu'ils se repentent donc de toute urgence, sinon Georges a raison de voir leur avenir en enfer,
c'est-à-dire dans les régions de l'Onivers pires que la région de l'Onivers qu'est le monde ou l'univers actuel!
Je prie donc aussi pour ces pasteurs, même ceux qui ont vendu leurs âmes au Diable, à Lucifer.
Je me dis qu'à force de prêcher le Christ avec un tel charisme, verbe et véhémence, ils finiront peut-être par croire en lui...
On peut toujours espérer, le miracle de la nouvelle naissance est toujours possible, même pour le pire humain, le pire diable.
Ils finiront peut être par me rencontrer dans cette vie, c'est-à-dire par rencontrer l'Esprit de la vérité...
Sinon, tant pis, ils attendront la manifestation de la grâce dans la prochaine vie, dans les prochaines vies dans l'Onivers.

Colombe du Saint Esprit

Puisse cette jeune femme baptisée recevoir l'Esprit Saint, et si c'est le cas, qu'elle le garde bien, et en fasse bon usage.
Oh, Georges Nama dira encore que c'est une "abomination" de représenter l'Esprit Saint comme une colombe (Matthieu 3: 13-17).
Mais on ne dit évidemment pas l'Esprit Saint est une colombe, pas plus que l'Esprit Saint est le mot "ESPRIT SAINT" sur cette ligne.
Mais de même que l'Esprit Saint n'est pas ce mot mais ce mot le représente, de même aussi la colombe le réprésente simplement.
L'Esprit Saint est TOUT, il est l'Alpha et l'Oméga, donc il est aussi un mot, une colombe, Georges, moi, etc.
Mais bon, on a déjà longuement expliqué cette question de la représentation, du verbe ETRE, de l'Egalité, etc..
Voilà l'enseignement que j'apporte, et aux oreilles de certains chrétiens (et une fois encore c'est le cas du frère Georges)
ce serait "anti-biblique" de parler de plusieurs vies dans l'Onivers (l'Enfer), et plus généralement dans l'Univers TOTAL.
Pour eux, tout commence avec cette vie, et après elle c'est soit le paradis soit l'enfer,
et une fois qu'on est au paradis, c'est la vie éternelle donc on ne pourra jamais aller en enfer ou dans un monde comme celui-ci.
Et de même, une fois qu'on est en enfer, c'est pour l'éternité aussi, donc on ne connaîtra plus jamais le paradis.
Pour eux donc parler d'une infinité de vies dans l'Univers TOTAL ou dans l'Onivers, c'est enseigner la "roue du karma" de l'hindouïsme.
Je suis le premier à parler des erreurs de l'hindouïsme, du bouddhisme, et par voie de conséquence du New Age et autres.
Ce n'est pas pour autant que tout ce qui est dit là ou ailleurs est obligatoirement faux.
Le plus grand tort de l'hindouïsme, du bouddhisme, du New Age, etc., est qu'ils ne parlent pas vraiment de l'Univers TOTAL,
et sur plan, même si les chrétiens disent plus vrai en parlant du Dieu de la Bible,
eux aussi souvent ne parlent pas de l'Univers TOTAL, l'Etre TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha etl'Oméga.
Leur compréhension de Dieu et des choses a aussi très souvent des limites pour cette raison-là.
Car si le fait d'être au paradis signifie qu'on ne connaîtra jamais l'enfer,
dans ce cas aussi, par exemple, Satan ou les anges déchus, qui étaient au paradis, donc qui avaient la vie éternelle,
n'auraient jamais perdu le paradis et pris maintenant le chemin de l'enfer (Isaïe 14: 12-20; Apocalypse chapitre 20).
Mais si l'on comprend que la possibilité du passage du paradis à l'enfer existe,
alors on comprend aussi que la possibilité du chemin inverse, de l'enfer pour retourner au paradis, existe aussi.
Pour les humains, l'éternité ou l'infini signifie: "ce qui n'a pas de fin", et en un sens c'est vrai.
Mais pour Dieu, "un jour est comme mille ans et un mille ans sont comme un jour", comme le dit 2 Pierre 3: 8.
Cela ne veut évidemment pas dire littéralement que l'échelle de temps entre le Dieu infini l'humain limité
est exactement celui-là, c'est-à-dire 1 jour pour 365 000 jours (vu qu'une année est 365 jours),
mais simplement une image ou un langage juste pour dire que la notion de temps, d'infinité ou d'éternité, etc.,
n'est pas du tout la même pour l'homme que pour Dieu, que les deux sont incomparables.
Pour le Dieu infini, l'Alpha et l'Oméga, l'éternité ou l'infini est juste une unité Oméga ou ω,
et Dieu compte les infinis en disant: "1 ω", "2 ω", "3 ω", etc., "ω × ω" ou "ω2", ce qui veut dire: "1 infini", "2 infinis", "3 infini", etc.,
ou encore: "1 éternité", "2 éternités", "3 éternités", etc., et "une infinité d'infinis", et "une éternité d'éternités".
Et si dans une autre logique (celle du Dieu infini justement),
on peut compter les infinis ou les éternités comme n'importe quelle unité,
c'est que pour Dieu ces unités ont un commencement et une fin, un alpha et un oméga,
ce qui signifie que ce sont des cycles et dans la logique divine tout est une affaire de cycles.
Il y a des cycles de toutes les espèces, des cycles finis, des cycles infinis, et tout cycle a un commencement et une fini.
Pour Dieu donc une éternité a toujours une fin (car il compte l'infini) et une autre éternité commence.
Parler de la logique cyclique de Dieu ne veut pas du tout dire qu'il s'agit de la "roue du karma" de l'hindouïsme.
Comme beaucoup, ils n'ont compris qu'un bout de la vérité divine, chacun a son bout de vérité,
mais c'est avec l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, qu'on a une compréhension d'ensemble.

Pour en revenir à la question des vies antérieures, les chrétiens savent que tout ne finit pas avec cette vie,
ils savent qu'il y a la vie éternelle, car Jésus et les apôtres l'ont dit (Jean 3: 16).
Mais ils ne comprennent pas que tout ne commence pas avec cette vie non plus, et pourtant Jésus l'a dit aussi!
Aux pharisiens, il a dit à propos de son ancêtre Abraham: "Avant qu'Abraham ne vienne à l'existence, j'ai été" (Jean 8: 58).
Autrement dit, Jésus a tout simplement parlé d'une vie antérieure (cette notion ne doit donc pas être jugée "anti-biblique"),
et ceux qui croient en la vie éternelle croient tout simplement en une vie future par rapport à laquelle la vie présente est une vie antérieure...
Si donc ils ne croient pas en la notion de vie antérieure, alors ils ne peuvent pas vraiment croire en la vie éternelle.
Beaucoup de chrétiens disent: "Oui, mais c'est normal pour Jésus d'avoir eu une vie antérieure
car il est Dieu ou le Fils de Dieu, mais nous ce n'est pas le cas, car nous ne sommes pas des fils de Dieu, des filles de Dieu...."
Ah oui? S'ils n'ont pas compris cela, alors ils n'ont pas compris l'un des points clefs de la pensée divine (Jean 17: 20-23).
Ils n'ont donc pas compris qu'en fait Jésus est le modèle de ce que nous étions et que nous devons redevenir.
Ils doivent comprendre aujourd'hui la Loi du XERY, de Equivalence universelle, de l'Union, de l'Unité, de l'Amour,
à savoir que Dieu, l'Univers TOTAL, est l'Alpha et l'Oméga, il est TOUT, toute chose et tout être, du premier au dernier.
Et donc normalement aussi TOUT devrait être lui, ce qui n'est pas le cas malheureusement, car des choses et des êtres sont coupés de lui.
Je ne cesserai de répéter ce point important: Dieu est TOUT, mais tout n'est pas Dieu,
des êtres, des choses, se coupent de Dieu, cessant ainsi d'être dans l'Union et dans l'Unité avec lui,
ne pouvant plus dire comme le Christ: "Moi et le Père nous sommes un" (Jean 10: 30), ou: "Qui m'a vu a vu le Père" (Jean 14: 9).
C'est la Négation de Dieu, c'est la déconnexion d'avec lui, qu'on appelle tout simplement le péché.
En ce qui nous concerne, cette déconnexion n'a pas eu lieu dans cette vie, sinon on le saurait!
En effet, à la déconnexion, on perd le paradis, et on sait qu'on vient de perdre le paradis, la nature divine, qu'on est déchu (Genèse 3: 6-24)!
Mais normalement, pour la plupart d'entre nous, on ne se souvient plus du moment de la déchéance, c'est très loin, dans d'autres vies.
Jésus est venu nous le rappeler, nous montrer ce que nous avons perdu et ce que nous devons tout simplement retrouver grâce à lui.

La vie actuelle est trop courte pour que nous ayons perdu tout cela en cette vie seule,
ou pour que le raté de cette vie nous vaille une éternité en enfer, comme les mêmes chrétiens le disent souvent aussi.
Le Dieu d'amour (1Jean 4: 8) ou Jésus Christ ne va pas faire montre de cruauté en faisant vivre éternellement l'enfer à une âme,
simplement parce que cette âme a péché pendant une vie d'à peine 100 ans (pour les vies les plus longues, comme celle de Graham).
Et en plus, comme on vient de le dire et comme l'expliquent aussi les apôtres, comme Paul en Romains chapitres 5 et 6,
nous avons hérité le péché d'ancêtres, notre état de pécheur ou d'être imparfait est donc un héritage génétique.
Cela ne rend encore que plus injuste l'idée de subir un châtiment éternel pour une nature pécheresse héritée,
pour un péché donc (une déconnexion d'avec Dieu) qui ne serait pas notre propre faute dans une autre vie.
Et comme l'explique aussi Révélation ou Apocalypse 12: 7-12 et aussi par avance Jésus Luc 10: 17-20,
et même bien avant cela le prophète Isaïe 14: 12-20 ou encore Ezéchiel 28: 12-19, etc.,
Satan (ou Lucifer) et ses démons ont été chassés des cieux sur la terre (c'est-à-dire chassés des mondes divins ou paradis),
ce qui veut dire qu'à l'époque de l'accomplissement de ces paroles ils menent une existence humaine.
C'est bien l'époque que nous vivons, c'est pourquoi le monde est plus que jamais troublé (voir Révélation 12: 12).
Beaucoup d'humains que nous voyons sont tout simplement des démons en chair et en os, comme justement les illuminatis dont nous parlons.
Plus généralement, ce genre d'humains sont souvent des sorciers, des lucifériens ou des satanistes, certains d'entre eux étant même des pasteurs!
On voit aussi que, comme Jésus l'humain-Dieu, ces humains-diables ont eu aussi une vie antérieure, la vie céleste, la vie divine,
encore une preuve que tout ne commence pas avec la présente vie, car ce qui est vrai pour Jésus ou pour ces humains est vrai pour nous tous.
C'est le Diable (et plus généralement les diables) qui nous font oublier nos vies passées donc aussi nos erreurs passées,
ce qui leur permet de nous faire refaire perpétuellement les mêmes erreurs et de tounrer en rond dans l'Onivers, dans les onivers, les enfers.
Et c'est justement pour cela que nous avons besoin de la grâce, car Dieu par ses envoyés et par le Christ en particulier
nous rappelle notre passé, nos vies passées, notre vraie nature, notre vie future, qui est la vie divine que nous avons perdue.
Notre sort dans la vie future ne dépend donc pas que de la présente, celle-ci est trop courte pour mériter ce jugemement.
Nous sommes ici pour changer ce qui dans les vies passées nous a valu d'être dans cette vie, dans cet enfer-ci (car c'est un enfer aussi),
et si le changement n'a pas été fait, c'est reparti pour d'autres tours dans l'Onivers, dans des enfers pires, ce que veut dire "aller en enfer".
Je ne prêche donc pas le karma, l'hindouïsme, le bouddhisme, le New Age, le gnosticisme, la théosophie, ou que sais-je encore,
mais j'explique simplement les vérités profondes de la Science de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Le nom latin traduit en français par "Lucifer" signifie littéralement "Porteur de lumière" (voir Isaïe 14: 12-20), mais alors à comprendre la Fausse lumière, pas la Lumière divine donc, mais celle de Satan le Diable, quand il se déguise en "ange de lumière" (2Corinthiens 11: 14). Le New Age (le synchrétisme des anciennes religions et ésotérismes atlantes, égyptiens, babyloniens, etc., articulé autour d'un noyau qu'est le bouddhisme et plus généralement l'hindouïsme), avec la franc-maçonnerie sous son aspect de spiritualité ésotérique, et bien d'autres mouvements ésotériques comme la Rose-Croix, etc., est la religion (à peine) cachée du Nouvel Ordre Mondial, et plus précisément sa future religion, le chef-d'oeuvre de Lucifer en matière de tromperie.

New Age, New World Order, Blue Beam

Nous vivons l'époque du retour du Christ, comme le Nouveau Testament l'annonce par exemple en ces termes:
"Voici, il vient avec les nuées, et tout oeil le verra." (Révélation ou Apocalypse 1: 7)
Nous vivons dans le monde toute sorte de contrefaçons avant l'arrivée de l'authentique,
l'authentique qui commence à se manifester dans le monde avec les oeuvres comme
le paradigme de l'Univers TOTAL, l'Univers-Dieu, l'Alpha et l'Oméga.
Les oeuvres comme celles de ce site, ainsi que les événements mondiaux actuels sont les signes précurseurs de ce retour,
et plus que des signes ou indices, il s'agit tout simplement de la phase préparatoire du retour du Christ.
Le Diable le sait aussi, et mieux que quiconque, il sait que ce retour signifie sa fin et celle de son système (Révélation 12: 7-12).
Et voilà pourquoi aussi et il prépare sa plus grande supercherie, à savoir l'Antichrist présenté comme le retour du Christ.
En fait tout est prêt pour la grande tromperie et la grande manipulation mentale (contrôle mental) de tous les temps:
HAARP, le plongement de l'humanité entière dans un grand champ électromagnétique (des micro-ondes) auquel personne n'échappe
(WIFI, bluetooth, réseau GSM, réseau GPS, etc., assuré partout ou presque par des antennes ou par des satellites),
nanotechnologie, technologie des hologrammes, cloud computing (ou informatique dans le nuage), etc.
Et depuis des années des avions se livrent dans le ciel et dans le plus grand secret à des épandages chimiques (chemtrails)
bourrés de métaux lourds, de nanoparticules, tout ce dont il faut charger les organismes
pour les contrôler et les manipuler par le champ électromagnétique dans lequel ils baignent, et en particulier manipuler leurs cerveaux.
Et cérise sur le gâteau, la puce RFID arrive, elle commence à être implantée à des gens entre autres en Belgique,
et le projet est de finir par la généraliser comme la carte bancaire ou comme le téléphone portable.
Bref tout ce qui est présenté comme une avance technologique ou quelque chose d'utile a une face cachée, un élément du plan du Diable.
Un dernier pour la route? Alors c'est l'intelligence artificielle, la réalité augmentée et le transhumanisme dont on parle tant ces derniers temps.
Tout est prêt donc, ou presque, pour la grande manipulation, pour créer une fausse réalité, déjà que celle-ci est fausse...

La présente époque où le Diable est en train d'accomplir son chef d'oeuvre en matière de diablerie (Révélation 12: 7-9),
signifie aussi que c'est l'époque finale, le vrai Christ est aux portes.
Le Diable brouille les pistes pour qu'on ne puisse pas distinguer le vrai du faux,
pour que les contrefaçons lucifériennes (le New Age étant un élément clef de ces contrefaçons) passent pour les authentiques.
Mais si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes en contact avec l'authentique: l'Univers TOTAL, l'Univers-Dieu, l'Alpha et l'Oméga.
Considérez pratiquement que vous êtes en train de voir le Christ revenir, le vrai Christ.
Comme il l'a dit lui-même, c'est dans la discrétion que cela se fait d'abord, comme un "voleur" dans la nuit (Révélation 16: 15),
et quand il se manifestera à tous, c'est pour mettre physiquement fin au Diable et à son monde et instaurer le monde de Dieu
(voir Révélation 11: 15; 19: 11-21, puis les chapitres 20 à 22).

Contrairement à ce qu'affirment beaucoup de mouvements lucifériens comme le New Age, le Nouveau Testament n'est pas une création de l'Eglise catholique. La dernière oeuvre divine que cette Eglise fit est de préserver les écrits des apôtres, qu'on appelle donc le Nouveau Testament. C'est exactement ce que fit aussi le judaïsme avant elle, la religion qui s'est écartée de la révélation divine pour devenir la religion de Lucifer, la preuve étant qu'elle a rejeté le Christ. Le judaïsme est le premier exemple d'une religion à l'origine divine mais récupérée ensuite par le Diable pour en faire la sienne, tout en continuant à faire croire qu'il s'agit de la religion de Dieu. C'est un stratégème classique, le stratagème de la "Fausse Lumière", qui est la définition même de Lucifer.

La dernière action divine du judaïsme fut de préserver soigneusement les écrits des prophètes, la "Bible hébraïque", ce qu'on apelle l'Ancien Testament, qu'il faut là aussi distinguer du judaïsme. Après lui, la dernière action divine du catholicisme fut donc de préserver la révélation divine, connue sous le nom de Nouveau Testament. De même qu'il suffit de bien lire l'Ancien Testament pour se rendre compte que le judaïsme s'est écarté de l'enseignement divin donné par les prophètes depuis Moïse (et même les prophètes eux-mêmes condamnaient dans leurs écrits ces déviations, donc le judaïsme a soigneusement préservé le jugement divin qui le condamne), de même aussi il suffit de bien lire le Nouveau Testament pour découvrir le visage luciférien de l'Eglise catholique (elle aussi a préservé l'étalon qui la juge), et au-delà les églises évangéliques dont on parlé plus haut. On parle des églises en tant qu'organisations ou institutions de ce monde dominées (pour l'instant) par Lucifer, et pas des membres ou même des pasteurs pris individuellement, qui peuvent être sincères.

Aujourd'hui, 2000 ans après l'époque du Christ, Rome se réduit à une ville, la capitale de l'Italie. Mais ce que Rome (l'Empire) représentait, est aujourd'hui mondial. Plus que jamais, nous vivons dans l'Empire de Lucifer, un Empire Mondial, celui de la Mondialisation, du Nouvel Ordre Mondial, bref de la "Bête Immonde", de nom de code "666":

Signe 666 avec la main

Beaucoup de personnalité ou de stars (pour ne pas dire toutes),
pour s'assurer le succès, montrent par diverses signes:
cornes de Satan ou de Lucifer, signe "666" ci-dessus, pyramide des Illuminatis, Oeil d'Horus, etc.,
leur appartenance à Lucifer, leur allégeance aux Illumininatis, au Nouvel Ordre Mondial.
Là encore au cas où vous ne sauriez pas ce que ces signes et d'autres veulent dire...
Quand on commence à voir clairemenet de ses yeux le Diable à l'oeuvre dans le monde,
on ne dit plus: "j'y crois" ou "j'y crois pas", car c'est simplement une réalité.

La partie 1 et la partie 2 qui vont suivre cette introduction ont été écrites en 2013, à l'époque où Silvio Berlusconi était le (tout-)puissant et "invulnérable" président du conseil italien...

Signe Illuminatis Lucifer Berlusconi

Le voilà ici faisant les cornes de Satan ou le signe de Lucifer, c'est selon...
Tout un symbole, cette image donc!

C'était il y a seulement quatre ans, mais c'est comme quatre "décennies" dans la politique italienne. Comme présidents du Conseil, après Berlusconi, il y a eu Mario Monti, Enrico Letta, Matteo Renzi, et actuellement Paolo Gentiloni:

Et aux dernières nouvelles Berlusconi tente de retrouver son fauteuil... La situation actuelle aura peut-être encore changé avant la fin de la présente introduction de mise à jour.... Je fais donc vite, pour ne pas être obligé de mettre à jour la mise à jour, tellement les choses vont vite dans le monde ces temps-ci.

Les élites ou les hommes et femmes de pouvoir ne complotent pas... Mais la réalité est PIRE que s'ils complotaient! Explications...

Ce qui suit la présente introduction a été donc écrit à l'époque où François Hollande n'était président que depuis un an, où il venait juste de faire voter le "mariage pour tous", le genre de lois qui partout en Europe et dans le monde sont présentées commme une "évolution sociétale", mais qui en réalité sont simplement des lois francs-maçonnes, lucifériennes, Illuminatis. Cela s'inscrit dans le monde qu'ils sont en train de bâtir, en formatant tous les esprits dans ce sens (par l'éducation, par les médias, les divertissements, etc.), formatage mondial qu'ils présentent donc comme une "évolution sociétale". Autrement dit, la société évolue vers ce vers quoi elle est programmée pour aller. Et quand elle a atteint le résultat escompté, on vote des lois censées se "plier" à cette évolution, mais qui en réalité ne viennent que conclure et dire: "Phase terminée, à la phase suivante": GPA, PMA, etc.. Et si la société n'est pas encore assez formatée pour cela, s'il y a encore trop de réticences, on (et le "on" ce sont ici les Illuminatis) la travaille, on la formate davantage, et quand la société sera prête, on votera des lois pour signifier la réussite de cette phase de formatage et dire: "Nouvelle phase terminée. A la suivante..."

Hollande a donc de toute urgence voté cette loi du mariage homosexuel, comme si, s'il y avait une seule chose à faire dans tout son mandat, c'était celle-là, c'était pour elle qu'il a été élu, ou plutôt pour elle que les Illuminatis l'ont porté au pouvoir. Car personne n'accède au pouvoir sans que ce soit par eux. Donald Trump à ce propos apparaît comme un "accident" dans leur agenda (on en reparlera un peu plus loin), mais par contre des personnalités comme Marine Le Pen, si elles sont élues, ne sont pas du tout des accidents, mais sont bien planifiées et préparées depuis longtemps, comme ultime roue de secours, c'est-à-dire des personnalités faussement "anti-système", pour récupérer ceux qui naïvement croient qu'elles représentent une alternative.

Je faisais comprendre cela depuis 2013 et même avant. C'était donc à l'époque où Valérie Trierweiler était encore la première dame et où François Hollande, qui venait de faire voter le "mariage pour tous", n'était pas encore un célibataire officiel... C'était il y a seulement quatre ans, et pourtant, à la vitesse où les choses vont en France aussi et dans le monde, c'était comme il y a longtemps, très longtemps, c'était déjà autrefois. L'époque lointaine donc où le premier ministre français était Jean-Marc Hérault, où Manuel Valls était son ministre de l'intérieur... L'époque où Marine Le Pen apparaissait et apparaît plus jamais comme un challenger...

Manuel Valls était préparé par les Illuminatis comme favori (après le mandat de Hollande) à l'époque où la photo de ce débat télévisé avec Marine Le Pen a été publiée dans le présent document. C'était l'émission "Des paroles et des actes", remplacée maitenant par "L'Emission politique". Le très ambitieux Manuel Valls était alors une "étoile montante", qui visait (et qui vise toujours) les sommets. Lui-même l'a dit à un jeune petit noir qui lui a dit qu'il voulait être président. Il lui a répondu sur un ton ironique et condescendant, et sous les rires amusés de son entourage: "Tu attends que François Hollande termine son mandat, puis fasse un autre, puis que je fasse aussi deux mandats, et puis après, toi tu arrives..." Traduction aussi: ce n'est pas demain la veille que le petit garçon noir innocent sera président dans la France de jeunes loups comme Valls, des requins féroces qui constituent le monde politique, et, cerise sur le gâteau, dans la France de Marine Le Pen... Mais l'étoile de Valls a terni quelque peu depuis, malgré son grand zèle affiché pour la cause Illuminati, c'est finalement un autre qui lui a été préféré: Emmanuel Macron (on y reviendra aussi).

Et pourtant tout réussissait à Manuel Valls. Depuis cette image, il a été premier ministre, a démissionné après avoir "poussé" Hollande à ne pas se représenter à l'élection présidentielle, pour donc se présenter à sa place, alors qu'il se préparait "normalement" pour 2022... Et lui-même vient d'échouer à se faire investir par le parti socialiste pour être le candidat à l'élection présidentielle. Il a rejoint Sarkozy, Juppé et d'autres dans les catacombes politiques, même s'il est trop jeune pour prendre sa retraite, loin de là! Car à l'image de Sarkozy ou de Berlusconi, ces gens disparaissent rarement définitivement, tous ne s'appellent pas Lionel Jospin... Ou Alain Juppé..., euh, on verra. Et même, ils ont tellement tiré une "leçon" de l'exemple emblématique de Jospin, qu'ils ont la grande hantise de finir comme lui... Comme Sarkozy, Copé et d'autres, ils sont des éternels revenants, ils s'accrochent de toutes leurs griffes. Même poussés dans les profondeurs de l'abîme, ils cherchent les moyens de pointer leurs museaux dehors, et à peine déguisés, ils assurent qu'ils ont "changé" ou "tiré des leçons de la claque qu'ils ont reçue" (dès fois au sens propre, comme Valls...). En espérant qu'on a oublié, et donc qu'ils pourront nous refaire, encore et encore, les mêmes coups.

Depuis 2013 donc, il y a eu des nombreux changements sur la scène de la France et du monde, mais la logique de fond reste toujours la même. La présente introduction (la partie 0) est la grande mise à jour du présent document. J'ai jugé utile de laisser les deux parties anciennes (la partie 1 et la partie 2) dans leurs grandes lignes (en les raccourcissant simplement), même si cela peut paraître anachronique de lire leur contenu après la partie-ci. Ainsi le lecteur (ou la lectrice) peut voir en rétrospective des choses qui étaient dites à l'époque (il y a 4 ans), que peu de gens disaient ou que peu savaient, que beaucoup savent ou voient maintenant, que trop de gens ne savent pas ou ne voient pas encore, alors que cela crève les yeux!

Ceux qui disaient ce genre de choses il y a seulement quatre petites années de cela, passaient et passent encore pour de grands "complotistes", "conspirationnistes", ou que sais-je encore, pour ne pas dire des "paranos", qui voient la conspiration partout. Et pourtant tout cela est devenu une évidence maintenant.

Et à propos de complot j'aimerais dire une chose qui me tient à coeur. Au risque de surprendre le lecteur ou la lectrice, il est vrai que les autorités, les dirigeants, les élites, etc., et plus généralement toutes les personnes qui incarnent ce système, ne "complotent" pas forcément, ils ont en partie raison de dire qu'il n'y a pas de complot. MAIS - c'est qu'il y a un mais - la réalité est PIRE que s'ils complotaient!

Pour expliquer ce que je veux dire, prenons l'exemple d'une personne, qui a été mordue par une vipère aux Etats-Unis, et qui survit à sa morsure. Peu de temps de là, se promenant dans la nature en Europe, elle se fait mordre encore par une vipère. Puis de même en Asie, en Afrique, en Australie, bref sur tous les continents. Partout donc, une vipère mord cette personne, et elle conclut que toutes les vipères de la planète complotent contre elle, que ces serpents se sont partout entendues pour la mordre. Et les vipères lui répondent: "Vous délirez, vous êtes parano, il n'y a pas de conspiration contre vous".

Et vous savez quoi? En cela les vipères ont raison, car elles ne complotent pas pour mordre leurs victimes, elles font simplement, naturellement, ce que font toutes les vipères! Le problème n'est donc pas leur complot, ce qui serait un moindre mal, mais quelque chose de pire, à savoir leur nature! Une vipère n'a pas besoin d'apprendre à une autre vipère comment mordre, un diable n'a pas pas forcément besoin de dire à un autre diable ce qu'il faut faire à ses victimes, d'autant plus si celles-ci sont divines!

Il est vraiment important d'intégrer cette donnée-là, de comprendre qu'aussi bien parmi les personnes qui gouvernent le monde que parmi la masse du peuple (c'est une erreur d'opposer les élites au peuple, comme si les uns ne sont que des méchants et le peuple n'est composé que de gentils innocents), oui il est grand temps de comprendre qu'il y a un très grand nombre d'individus qui sont d'une toute autre nature que le reste de la population, qui n'ont d'humains que l'apparence. Après, le reste est une simple question de vocabulaire pour qualifier ces individus dont on parle depuis que le monde est monde. Voici un petit florilège du vocabulaire désignant cette réalité, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours: diable, démon, sorcier (ou sorcière), vampire, spirite, occulte, magicien (blanc ou noir), paranomal, être négatif ou entité négative, entité (terrestre, intraterrestre ou extraterrestre sans âme), satanique, sataniste, luciférien, illuminati, "être de l'ombre", etc.. Et j'en oublie certainement, et aussi je vous fait grâce des "reptiliens", des "gris" (et de leurs progénitures humaines), des "hybrides", des "draconiens" et autres "annunakis".

J'évite soigneusement ces derniers termes (c'est tout juste si le mot "illuminati" n'est pas limite, mais je l'utilise plus volontiers), qui vous valent d'être ridiculisé et d'être très vite discrédité par ces diables dont vous entendez révéler ainsi l'existence. Et en particulier je fais attention au terme "reptilien" auquel je préfère l'expression biblique de "serpent d'Eden" (Genèse 3: 1-5), c'est-à-dire un diable, peu importe sa morphologie. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Un tel "serpent d'Eden" peut morphologiquement tout à fait être un "aryen", un "blond aux yeux bleus", qu'ils considèrent comme le canon même de la beauté, le gage de la "race supérieure". Et c'est vrai que ce phénotype est beau... Mais que beauté signifie Dieu ou ange et pas Lucifer ou démon....

Et plus généralement, rien et absolument rien sur le plan morphologique ou phénotypique peut évoquer un "reptile", car c'est dans la logique que tout se trouve, oui la logique de Négation. Et même si queque chose fait penser à un "reptile", le physique à lui seul ne suffit pas pour dire que l'être est négatif, et même dans ce cas rien ne l'empêche de devenir positif, divin, s'il le veut.

Un "serpent d'Eden" (Genèse 3: 1-5) ou un diable est donc plus une affaire de logique ou de psyché diabolique qu'une affaire de morphologie, c'est plus une définition spirituelle qu'une définition physique. Et c'est justement pour cela que quand le physique ne le dit pas, nombre de ces démons en chair et en os choisissent (par arrogance, par provocation, par souci reconnaissance mutuelle ou de langage, d'affichage de son identité pour être accepté comme tel ou s'imposer comme tel, etc.) de le dire eux-mêmes sur leur physique. En effet, nombre d'entre eux tatouent sur leur peau des serpents, des dragons (voir Révélation ou Apocalypse 12: 7-9; 20: 1-3), et toutes sortes symboles démoniaques, sataniques ou satanistes. Ils savent pourquoi ils choisisent ces symboles et quel est leur sens profond. C'est eux-mêmes qui disent ce qu'ils sont et pas nous, c'est eux-mêmes qui révèlent de qui ils sont la progéniture (Matthieu 13: 37, 38).

Ne tatouez pas bêtement leurs symboles sur votre peau sous l'effet de la "mode" qu'ils ont instaurée pour brouiller les pistes et pour empêcher de faire la distinction entre l'ivraie et le blé (Matthieu 13: 27-30). Laissez-les donc dire eux-mêmes ce qu'ils sont profondément, afficher leurs marques distinctives. Cela ne nous facilitera que davantage la tâche de reconnaissance... Sinon c'est dans leurs logiques et leurs partiques plus ou moins cachées, plus ou moins affichées, que nous devrions les reconnaître. Car sur le plan physique, ils ont une tête, un thorax, des bras et des jambes, comme les autres...

Eux justement en général fonctionnent beaucoup sur la base de la morphologie, du physique, et c'est pour cela que sur le plan politique leur idéologie caractéristique est l'idéologie raciste et xénophobe, très souvent donc l'idéologie d'extrême-droite (les idéologies de vieux diables), ce qui ne veut surtout pas dire que cette espèce diabolique ne se trouve pas dans les autres idéologies politiques, loin de là! C'est exactement la même idéologie de "serpents d'Eden" (que d'autres diront donc "reptilienne") qu'on retrouve dans les mouvements politiques (ou politico-économiques) qui ne discriminent pas sur la base de la couleur de la peau, peut-être, mais qui créent des ultra-riches d'un côté et des ultra-pauvres de l'autre (ce sont les idéologies mêmes des nouveaux diables).

On me pardonnera de revenir plus tard sur cette vérité à propos des humains de nature diabolique, à l'endroit où j'insérerai à nouveau cette vidéo, car cette vérité est très importante, et j'y tiens beaucoup. C'est une réalité que trop de gens ignorent, car tout est fait pour que les gens ne sachent pas cette vérité, qui pourtant est l'une des clefs fondamentales de la compréhension du monde. Si vous pensez que tout ce qui a une tête un thorax, deux bras et deux jambes, que vous voyez à la télévision ou croisez dans la rue est un humain normal ou est digne d'être appelé "humain" (au sens noble du terme), alors vous êtes aveugle (désolé de vous le dire, et je vous le dis gentiment), vous ne comprenez pas grand chose au monde, vous ignorez sa vraie nature, ses réalités les plus cachées. Alors forcément vous ne comprenez pas le vrai sens de tout ce qui se passe dans la société et dans le monde. Vous pouvez croire qu'il y a un complot alors que vous êtes tout simplement devant des individus d'une autre nature, des incarnations du mal, du mensonge, des individus aux antipodes de l'amour (qui ne savent pas ce que ce mot veut dire), qui ignorent donc l'amour du prochain, qui ne connaissent que l'égoïsme et leurs propres intérêts, bref des diables et des diablesses qui fonctionnent simplement suivant cette nature négative.

Depuis que le monde est monde, ils ont toujours fait pour que la réalité qu'ils sont soit toujours cachée aux autres, ou alors si on en parle (et on en parle abondamment dans le monde et dans beaucoup de civilisations), on fait passer cela pour des "légendes", des "mythes", des "croyances", des "superstitions", "non-scientifiquement" démontrées, évidemment. Mais les sciences contrôlées par des êtres négatifs (les êtres de Négation), qui en ont posé les paradigmes de Négation, ne peuvent pas démontrer leur existence! Tout est fait justement pour que ces sciences ne le puissent pas. C'est avec la Science de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, que toute la vérité se fait.

Ces êtres diaboliques sont les incarnations mêmes du mensonge, et pour cela ils n'ont donc pas besoin de comploter pour mentir, ils mentent simplement, le mensonge fait partie de leur nature. Vous prenez un diable à un bout de la planète et un autre à l'autre bout de la planète, ils mentent de la même façon, cachent la vérité et la réalité de la même façon, font le mal de la même façon, sans avoir besoin de se concerter, ni même de se connâitre! S'il y a un point où tous se retrouvent car c'est leur intérêt commun, c'est bien celui-là! Pour le reste, ce n'est pas forcément l'amour entre eux non plus, mais souvent l'égoïsme et la recherche de leurs intérêts propres. Il y a des rivalités entre eux et même des guerres pour la domination du monde. Ce qui se passe dans la réalité visible est le reflet de ce se passe dans la réalité cachée aux yeux ordinaires.

Parce qu'un diable est fondamentalement un vampire (pas au sens restrictif, caricatural ou galvaudé du mot vampire, mais au sens général, c'est-à-dire un être ou une entité qui prend à un autre ce qui fait son bien-être, donc en particulier son existence, sa santé, sa vie, son énergie vitale, son énergie psychique, etc.), il incarne la maladie des autres, et en particulier les troubles psychiques. Mais les diables ou les démons en chair et en os sont les premiers à accuser leurs victimes des troubles qu'ils incarnent, ils ont inventé toute une panoplie de mots, comme "parano", "délire", "complotiste", pour désigner d'abord ceux qui, ne comprenant pas bien la nature des choses, croient qu'ils complotent toujours, alors que bien souvent le vrai problème est leur nature (ils peuvent comploter ici ou là, bien sûr, dans tel ou tel intérêt commun, mais le plus souvent c'est leur nature qui les fait agir de la même façon). Et aussi ils ont inventé ces mots et d'autres pour désigner spécialement ceux qui comprennent la nature des choses, font un travail de vérité pour ouvrir les yeux des autres.

En ce qui me concerne, ils peuvent me taxer de "complotiste" autant qu'ils veulent, les serpents siflent, les diables accusent, les démons mentent, mais la caravane de la vérité passe. Je ne me laisserai donc pas entraîner sur de faux terrains, dans de faux débats, où tout est dit, sauf évidemment le vrai fond du problème.

Et pour tout vous dire, l'image de Silvio Berlusconi que le gouvernement Valls a insérée dans sa fameuse vidéo publiée sur le nouveau site national qui a pour but de mettre en garde la jeunesse contre les "théories complotistes" est une l'image du présent document montrée plus haut. Cela signifie donc que le présent document est connu au plus haut sommet. Et si les autorités s'intéressent à ce que disent des citoyens lambda comme moi, qui n'ont que leur petit site pour s'exprimer et dire leur vision des choses, c'est que ce que nous disons n'est pas si "complotiste" que cela. D'autant plus s'ils sont obligés d'instaurer leurs "Decodex" pour espérer récupérer ceux dont les yeux s'ouvrent grâce à tous ceux qui comme moi font un travail de vérité. S'ils en viennent là pour tenter encore d'endormir les esprits et les maintenir dans l'ignorance, le mensonge et les ténèbres, c'est que la situation est de plus en plus désespérée pour eux. Bientôt ils voteront des lois pour interdire de consulter d'autres sources que leurs sources de mensonges.

Ils n'auraient rien à craindre s'ils n'ont rien à se reprocher, ils ont normalement autre chose à foutre (passez-moi l'expression) que de s'intéresser à ce que des quidams comme moi peuvent dire dans leurs sites ou blogs. Si donc la vérité est de leur côté, ils n'auraient rien à craindre du mensonge ou de l'erreur (qui serait donc de notre côté). Car la vérité finit toujours par triompher. Mais c'est le mensonge, qui est de leur côté, qui a tout à craindre, et donc qui a intérêt à surveiller ceux qui disent la vérité.

Ce que les Nouveaux Diables annoncent sur les fresques apocalyptiques de l'aéroport de Denver et de Bank of America

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Le présent document fournit aussi des clefs de compréhension des principaux symboles francs-maçons

Nous retrouvons l'ancien franc-maçon Stéphane Blet ici devant le monument des "Droits de l'homme", un grand concentré de symboles maçonniques.
Les symboles maçonniques ont ceci de particulier qu'ils ont une multitude d'interprétaions possibles, toutes vraies! Oui, toutes VRAIES!
Il y a la signification qu'on enseigne aux apprentis, et à ce niveau on professe des "valeurs nobles", "gentillettes", qu'on ne peut qu'approuver...
Puis le sens des symboles change au fur et à mesure qu'on s'élève dans les degrés de la franc-maçonnerie, jusqu'à s'inverser complètement!
Au sommet de la Pyramide donc, on découvre les vrais sens des symboles, la vraie nature de la franc-maçonnerie, luciférienne et satanique.
Le nombre de personnes qui connaissent les ultimes sens des symboles se réduit considérablement,
et ces personnes sont aussi celles qui détiennent le pouvoir du monde, car on ne confie pas à n'importe qui ce pouvoir ou les secrets du pouvoir....
Cette vidéo juste pour montrer que ce que Stéphane Blet a compris du symbolisme est déjà assez remarquable pour le franc-maçon "moyen" qu'il était.
Ce qui est remarquable aussi est qu'il cherche (toujours) à comprendre, et manifestement il comprend mieux maintenant que quand il y était...
Mais il est très loin de comprendre les ultimes sens des symboles, car en fait ils sont dirigés contre l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga!
Voilà la clef ultime de compréhension de tout, et tant qu'on ignore cette clef, on ignore en fait l'essentiel.
Stéphane Blet a raison de dire de ne plus perdre son temps à aller écouter les bla-bla-bla servis à la journée du patrimoine au Grand Orient ou à la GLNF,
mais d'aller scruter entre autres ce monument à deux pas de la Tour Eiffel, où tout le symbolisme y est, ce qui gouverne vraiment le France et le monde.
J'ajouterais simplement qu'avant de faire cela, il faut lire le présent document en entier, comprendre la clef qui est l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.
Après cela, vous ne perdrez plus vraiment du temps avec les bla-bla-bla servis par les francs-maçons aux citoyens, c'est-à-dire les initiés du dégré 0,
mais vous allez directement au 666 ème degré avec eux, et même mieux, 777 ème avec moi, là on comprend tout...

Ceci dit, commençons à aborder une des thématiques centrales de ce document: la franc-maçonnerie, sa face cachée, ses secrets cachés, dont les plus fondamentaux sont aujourd'hui décodés à la lumière de la Science de l'Univers TOTAL, l'Univers-Dieu. Si vous l'ignoriez encore, voici leur logo principal, et si vous le connaissez, vous ignorez probablement son sens:

Symbole Maçonnique

Les francs-maçons se considèrent comme les descendants des bâtisseurs des temples juifs,
dont l'emblématique temple de Salomon dans la construction duquel s'illustra
un habile bâtisseur nommé Hiram, qui serait donc le premier franc-maçon...
A moins que ce soit Noé le bâtisseur de l'Arche, ou même Adam....
En tout cas leur ésotérisme emprunte beaucoup à la Kabbale, l'ésotérisme juif associé à l'Ancien Testamment, et pas que.
Et les francs-maçons sont connus aussi pour être les descendants des bâtisseurs des cathédrales catholiques, donc "chrétiens".
Tous les ingrédients sont là, pour comprendre leurs symboles clefs, leur "logo", ici l'Equerre et le Compas,
qui forment la lettre "A", à l'intérieur de laquelle se trouve la lettre "G".
Mais comme pour tous les symboles francs-maçons, il y a plusieurs niveaux de compréhension,
selon le degré de l'initiation à leur ésotérisme.
Ici, la compréhension au premier degré, est: "GA" ou "Grand Architecte".
Mais, mais, ce n'est pas tout! Au 33ème degré, c'est autre chose...
Rendez-vous donc ici pour tout comprendre...

Le présent document fournit aussi des clefs de compréhension des principaux symboles francs-maçons, dont même des francs-maçons de haut degré ne comprennent pas le vrai sens. Car pour les comprendre, il faut connaître la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu, telle qu'elle est expliquée dans ce site mais surtout dans le livre pdf gratuit: L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga. Les esprits éclairés mais déchus qui sont à l'origine de la franc-maçonnerie (Lucifer tout simplement) connaissent les secrets fondamentaux de l'Univers et des choses, que l'on n'enseigne dans aucune université du monde. Ce sont ces secrets que le présent site mais surtout le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga expliquent largement. Beaucoup de symboles et de rituels de la franc-maçonnerie sont des symboles d'inversion ou de négation de ces secrets divins, des rituels de leur détournerment vers Lucifer, qui est le "Grand Architecte" ou le "GA" des francs-maçons.

Compas et Equerre posée sur l'Evangile de Jean

Un rituel ésotérique, dont le vrai sens sera détaillé dans la partie 1.
Il ne faut pas se fier aux explications nébulleuses qu'en donnent les francs-maçons
qui n'ont pas encore atteint un haut degré d'initiation.
Ils répètent ce qu'on leur a expliqué, mais le vrai sens de ce rituel étrange est ailleurs.
Il s'agit ici d'un rituel d'inversion, un rituel antichrist.

Compas et Equerre posée sur l'Evangile de Jean

Le Compas Maçonnique et l'Equerre dont la forme est celle de la lettre "L" (soit dit en passant)
est, en opposition au Compas, posée sur la Bible ouverte à l'Evangile de Jean...
Le Compas symbolise le Cercle, et le Cercle signifie L'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga
(pour plus d'explications, voir le document pdf: Fresques de la Science Divine).
L'évangile de Jean, et particulièelement son prologue (son premier chapitre ici ouvert)
est le livre qui, de toute la Bible, parle de Jésus Christ comme de la Lumière, "Lux" ou "Luci" en latin.
Mais pour les franc-maçons, ce n'est pas Christ qui est la Lumière, mais Lucifer...
Et Lucifer ou "L" ou l'Equerre, s'oppose donc au Compas ou Cercle ou Dieu
(on en raparlera plus en détail ici).

Les francs-maçons et les fresques apocalyptiques de l'aéroport de Denver et de bank of America

Voici par exemple le logo franc-maçon tel qu'il apparaît sur la stelle inaugurale de l'aéroport international de Denver (aux USA), dont les fresques apocalyptiques, ainsi que celles de Bank of America, suscitent beaucoup d'interrogations. Je vais donc apporter mon "petit" éclairage sur la question, à commencer donc par la stelle inaugurale:

Là, c'est clair, aucun doute sur ceux qui signent ces oeuvres, ainsi que celles de Bank of America, qui vont suivre, et ce que tout cela peut cacher. En bas, on voit écrit: "New World Airport Commission", ou : "Commission de l'aréroport du Nouveau Monde", une commission mystérieuse, que personne ne connaît à ce jour, sauf les initiés bien sûr, ceux qui connaissent la finalité de cet aéroport, et surtout ce qu'il y a en dessous de cet aéroprt. Car comme toujours, aux USA, en France ou ailleurs, derrière les constructions de tous les temps et plus encore les grandes constructions ces derniers temps, il ne faut pas seulement regarder l'oeuvre de surface, qui n'est souvent que la partie visible de l'iceberg, et même souvent un leurre, mais ce qu'il y a en dessous, qui est la vraie fonction de la construction, connue des seules initiés. Il faut se demander pourquoi ces gens veulent déclencher une troisième guerre mondiale, donc le grand génocide, sachant qu'elle sera normalement une guerre nucléaire sans vainqueur. Mais ils ont tous un secret, ils ont tout prévu pour eux, partout dans le monde, sous terre!

Il n'y a que les pauvres malheureux à la surface qui, aux sonneries d'alarmes d'attaque nucléaire, ne peuvent pas rapidement accéder à un point d'accès à un bunker ou à une ville souterraine le plus proche, qui ont des soucis à se faire! Mais quant à ces milliardaires ou milliionaires qui ont acheté à prix d'or et dans le plus grand secret leur place dans ces villes souterraines, ils sont "tranquilles". Tout y est installé pour eux, pour survivre longtemps, très longtemps, en attendant que la surface redevienne vivable (c'est-à-dire que le niveau de radiation ait baissé, comme à Hiroshima et à Nagasaki). Chuuuuttt! Je ne vous ai pas révélé le secret.

L'oeuvre est achevée en mars 1994, comme on le voit. Et comme on peut le lire en anglais aussi, il est écrit sur la stelle qu'elle est le couvercle d'un volume contenant des messages pour la population du Colorado de 2094, soit un siècle après l'inauguration de l'aéroport. Qu'est-ce qui pourrait se passer entre-temps, pour que des gens de 1994 adressent des messages à la génération de 2094? La réponse se trouve sans aucun doute dans cette fresque de l'aéroport de Denver:

Fresques de l'aéroport de Denver, Nature en feu

Nature en feu, des enfants de toute race se recueillant devant des morts de toutes races,
ainsi que devant les cadavres d'animaux.
On note qu'il n'y a pas d'adultes, comme pour dire que les humains de la génération d'avant sont morts,
et qu'on a affaire à une toute nouvelle génération, qui n'a que leurs cadavres comme souvenirs de leur existence.
Et même il n'est pas à exclure que ces enfants sont conçus génétiquement, in vitro, par PMA, etc.,
bref ils sont engendrés par des machines, comme une couveuse d'élévage en masse de volailles,
qui sort des centaines de poussins du même âge.
Le nature en feu derrière les enfants n'a pas tellement pour but de nous dire qu'un incendie de forêt menace ces enfants (quoique...),
mais de toute évidence de nous indiquer la cause de cette extinction massive des espèces.
Ce feu symbolise donc une cause de "destruction massive", comme par exemple un holocauste nucléaire.
Le mot holocauste employé dans la Bible pour parler des sacrifices dans le temple, concerne les animaux.
Dans la Bible Dieu dit qu'il avait en abomination les cultes démoniaques des cananéens,
qui sacrifiaient leurs fils et leurs filles par le feu, pratiques abominables que les fils d'Israël imitaient (2Rois 17: 16-18).
Ils offraien donc leurs fils et leurs filles en holocauste à des idoles, c'est-à-dire à des démons.
La fois aussi que le mot holocauste a été employé dans l'histoire pour parler d'humains, est l'holocauste nazi, le génocide des juifs.
Mais là, ces Nouveaux Diables nous préparent quelque chose à côté duquel tous les sacrifices d'humains de tous les temps sont rien,
ils incarnent quelque chose à côté duquel Hitler le Vieux Diable apparaît comme un gentil ange!
Et, cyniquement, ils nous placent cela sous le nez dans l'un des plus grands aéroports du monde,
à la fois pour défier notre intelligence que pour pouvoir dire devant le tribunal de Dieu qu'ils nous avaient prévenus,
qu'ils ne nous avaient pas caché leur projet du Nouveau Monde, et informés qu'on ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs...

Ou dans cette fresque de la très Illuminati Bank of America:

Avouez que vous ne souhaiteriez pas du tout faire partie des humains que l'on préserve dans des "arches de Noé" (des villes souterraines construites dans le plus grand secret) juste dans le but d'être les esclaves qui vont reconstruire le paradis de diables. La terre et toutes ses ressources appatiendraient désormais à leurs castes et à eux seuls. C'était déjà le cas, mais là il n'y aura plus d'opposants, ils sont morts, et les quelques rares survivants qui pourraient se révolter sont parfaitement sous contrôle. Ces travailleurs avec leurs pelles dégagent la joie de vivre, le bonheur, et vous les enviez beaucoup en les voyant, n'est-ce pas? C'est dans ces cas-là que l'on dit que les morts (de toutes races, il faut le souligner) qui "dorment" tranquillement sur les fresques de l'aéroport de Denver ou ce mort qui "dort" sur cette fresque de Bank of America, sont plus heureux que les vivants, non? Ah bon, vous n'aviez pas remarqué ce cadavre en décomposition dans l'image? il est en haut, juste en face du chef de travaux au mouchoir rouge.... Les morts sont donc plus heureux, n'est-ce pas? Oui; mais le plus important est de savoir où sont leurs âmes. Si c'est dans un paradis, d'accord. Mais si c'est dans un enfer pire que le présent monde (car c'est un enfer) ou celui que ces images montrent, là c'est autre chose.

Jésus dit: "Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais qui ne peuvent tuer l'âme. Mais craignez plutôt celui qui peut jeter et le corps et l'âme dans la géhenne" (Matthieu 10: 28). Il faut donc travailler plutôt pour le salut de l'âme, et on n'a rien à craindre de ce qui peut se passer. Ce qui est sûr, c'est que ces diables, à leur mort (qu'ils ne pourront empêcher) ne seront pas plus heureux que ces vivants. Ils savent ce qui les attend, à savoir la géhenne dont parle Jésus, c'est pourquoi justement ils retardent au maximum l'échéance.

Voici maintenant une autre fresque de Bank of America:

Fresques de Bank of Emerica, l'Antichrist

Là encore, que des symboles francs-maçons, en relation avec l'histoire biblique et l'histoire tout court.
Il ne faut plus laisser personne, absolument personne, vous dire que la Bible est une livre de légendes!
Ces diables, ces lucifers, ces satans, vous font croire cela,
tandis que dans le secret de leurs loges, temples et sociétés secrètes, ils savent que la Bible est véridique.
Tous leurs symboles et rituels sont des symboles de Négation de la Bible,
en ce sens que c'est destiné à faire échouer le projet divin pour le monde, mais à faire réussir leurs projets diaboliques.
A vos Bibles maintenant, pour enfin comprendre le monde, ce qu'il faut faire pour vaincre avec Dieu dans son projet.
Sinon alors votre futur est dans le monde que ces diables vous annoncent, et même dans un monde pire!
Car on voit bien que tout le monde n'a pas sa part dans le monde pourtant très infernal qu'ils préparent!
Personne de normal en effet n'a envie d'être à la place des esclaves de la fresque précédente,
qui sont à une échelle universelle dans la situation d'esclavage qu'Israël a connue dans l'Egypte des pyramides.
Ce monde est déjà une telle Egypte pour beaucoup de gens, et ces Nouveaux Diables en sont les pharaons.
Comme si ce n'était pas assez, leur monde qu'ils annoncent est encore plus infernal pour les autres, et "paradisiaque" pour eux.
Et non seulement cela, ils vont dire que c'est un "privilège" de vivre dans un tel monde, même si c'est pour y être de la classe des esclaves.
Car ils préparent un grand génocide, le plus grand holocauste et sacrifice satanique de tous les temps,
le summum du summun de tout ce que Dieu a condamné depuis toujours dans la Bible, et on comprend maintenant pourquoi.
Les lucifériens de tous bords (le New Age en bonne place)
accusent YHWH le Dieu d'Israël de ne pas être un Dieu d'amour, alors que c'est tout le contraire!
On sait maintenant ce qui se cachait derrière l'idolatrie des nations que Dieu chassait et détruisait devant Israël.
Il voulait en faire un peuple saint, mais eux se souillaient avec les pratiques immondes, sataniques, de ces nations.
Et maintenant, la fresque ci-dessus et la précédente (d'autant plus si l'on l'associe à celles de l'aéroport de Denver),
nous font comprendre la vraie nature et le vrai but de la franc-maçonnerie, et plus généralement de toutes les sociétés secrètes,
des secrets que l'initié ne comprend pas avant d'avoir atteint les sommets de la Pyramide...

Après Barack Obama, le noir, qui a donc été placé pour faire le sale boulot préparatoire pour le génocide finale, tout a été fait pour porter Hillary Clinton au pouvoir, et c'est ce symbole qui est aussi en préparation avec Marine Le Pen en France. C'est donc autour du symbole de la "femme", mais dans un sens occulte, et apparrement il y a en la matière une préférence pour une femme blonde, comme le suggérerait la fresque ci-dessus. Et pourquoi pas une femme aryenne? Les individus occultes connaissent bien les descendances, leurs profils génétiques, donc ceux qui ont dans leurs veines le sang recherché. Ce n'est pas pour rien qu'on a souvent au pouvoir des dynasties, ce qui veut dire que contrairemnt à tout ce qui est dit, tout le monde n'est pas élu, tout le monde n'est pas éligible... Si vous n'avez pas ne serait-ce qu'une goutte du sang dynastique, ou si vous n'avez pas été "adopté" par la dynastie (selon des codes obscurs qu'eux seuls connaissent), vous n'avez aucune chance, vous vous heurterez à un mur de verre, ou à un plafond de verre.

En tout cas ce qui est indéniable, c'est que les Nouveaux Diables ont été très embêtés que Hillary Clinton n'ait pas les clefs de la maison blanche. Et ce qui est très certain aussi, c'est qu'avec Obama, la tension montait avec la Russie, l'intention de déclencher une guerre était évidente pour ceux qui ont un minimum de discernement. Et ce n'était pas avec Hillary Clinton que la tension allait retomber, bien au contraire! Elle a até préparée pour prendre la suite d'Obama afin de déclencher cette guerre.

La fresque ci-dessus annonce tout simplement l'Antichrist, sous les traits de ce jeune garçon blond, les pieds en équerre (qui signifient que c'est un apprenti, un franc-maçon en inititation donc) sur un damier caractéristique des temples maçonniques. En avant plan, une femme blanche, blonde, dans une discussion apparemment animée avec un homme de type caucasien ou peut-être russe. Un peu à l'écart de cette discussion, un homme noir, qui, on dirait, est en train de partir, mais qui tourne légèrement la tête pour regarder les deux interlocuteurs du premier plan. Un peu plus loin, une femme prisonnière d'un cube transparent, qui symbolise de toute évidence notre monde tridimensionnel, qui est en fait une prison. La femme dans le cube, que j'ai très envie d'appeler Eve (allez savoir pourquoi...), est manipulée via sa prison transparente, par des rayons verticaux venant d'un soleil noir. Ce soleil est paradoxal, car, à moins qu'il s'agisse d'une éclipse solaire totale, on s'attend à voir un soleil brillant, lumineux. On a donc affaire ici à une lumière noire, dont le sens est assez facile à deviner, il s'agit de la fausse lumière, des ténèbres de Lucifer ou de Satan.

Et plus loin, on voit un homme assis ayant un vêtement rouge, que l'idée me vient de nommer Moïse, car plus loin encore, juste avant la grande pyramide du fond, on voit deux choses associées à la vie de Moïse dans la Bible: la pyramide, évidemment, qui ne peut que faire penser à l'Egypte, mais aussi au petit arbre en feu, qui ne peut que rappeler le buisson ardent, duquel l'ange de Dieu a révélé à Moïse le nom de Dieu (Exode 3: 1-15).

Mais on note quelque chose de particulier: la fumée du feu est horizontale. Elle n'est pas entièrement dans le champ de l'image, suggérant qu'elle se poursuit à gauche, venant de loin. Car il est clair que cela donne l'impression que l'arbre n'était pas initialement en feu, mais que ce feu arrive sur lui comme une comète, ou comme... un missile venant du côté gauche. Quoi qu'il en soit, on retrouve la même thématique de l'arbre en feu, vue plus haut dans une fresque de l'aéroport de Denver, où là carrément il est clait que c'est le feu d'un holocauste, il symbolise une destruction massive. Ce n'est pas la fresque précédente de Bank of America qui nous ferait dire le contraire.

On pourrait en dire très long sur ces fresques. On n'en a vu que quelques unes, mais il y a les autres fresques, aussi bien à l'aéroport de Denver (sans parler des autres éléments très intrigants du décor, comme par exemple la statue d'un cheval apocalyptique qui accueille le visiteur à l'aéroport, ou les statues de démons qui surplombent les murs), qu'à Bank of America, ou encore ailleurs. Cherchez, vous trouverez ces images et vous verrez que toutes vont dans le même sens. Plus ça va, plus les diables dévoilent de plus en plus leurs plans, quelque chose qui n'est pas beau du tout, c'est le moins qu'on puisse dire.

Fresques de l'aéroport de Denver, Guerre chimique

Oui, pas beau du tout...
Pas besoin de commenter, n'est-ce pas? Si?
Alors, ça pue une guerre bactériologique ou chimique,
donc masque obligatoire, pour ceux qui auront le "privilège d'en avoir".
Une destruction massive très proche, peut-être même simplement un message
pour nous dire que le gazage est doucement en cours avec les chemtrails...
Vous ne savez pas ce que c'est? Cherchez!
Ceci est une autre des fresques apocalyptiques de l'aéroport de Denver.
Une grande détresse annoncée pour les "survivants"...
Et aussi bien à l'aéroport de Denver, à Bank of America, ou ailleurs,
cela porte toujours, d'une manière ou d'une autre la signature de la franc-maçonnerie...

Les deux entités que sont la Franc-maçonnerie et l'Eglise catholique sont à la fois dans une relation de conflit, de concurrence et de rivalité, et à la fois dans une relation de complicité, parce que c'est la même maison de Satan le Diable. Comme dit plus haut, avant l'époque de Jésus Christ, il y a donc eu la révélation divine, apportée par Moïse après la sortie d'Israël d'Egypte, et qui est préservée aujourd'hui dans ce qu'on appelle l'Ancien Testament ou la "Bible hébraïque", qu'il ne faut donc pas confondre avec le Talmud, la Kabbale et autres. La religion authentique de Dieu s'est transformée en judaïsme, qui a livré le Christ à l'Empire Romain, l'empire de Lucifer, pour être crucifié. La religion authentique de Dieu était donc simplement devenue la religion du Diable. Et d'un autre côté, la franc-maçonnerie est la résultante de plusieurs ésotérismes, entre autres l'ésotérisme égyptien (d'où la Pyramide et l'Oeil d'Horus), et la Kabbale, l'ésotérisme associé au judaïsme.

Et l'histoire s'est répétée: la Lumière divine apportée par le Christ a été par la suite transformée par le Diable au fil des siècles (au IVème siècle avec Constantin, et même dès la fin du Ier siècle, après la mort des apôtres du Christ) en une nouvelle religion luciréfienne, l'Eglise catholique. Elle a habillé d'un manteau "chrétien" des cultes et symboles païens, sataniques, d'Egypte, de Canaan, mais plus particulièrement de Babylone, d'où le fait qu'elle est dépeinte dans la Révélation ou Apocalypse sous les traits d'une grande Prostituée nommée Babylone la Grande (Apocalyse chapitres 17 et 18).

Le Vieux Diable et le Nouveau Diable, le même Satan le Diable.
Le Satanisme International, l'International Nazi

Au sommet de la Pyramide du Diable (ou au plus bas de la Pyramide de Dieu) tous les Diables se rejoignent!
Le phénomène nazi est une des caractéristiques clefs de Satan le Diable, donc du satanisme. L'International Nazi

Après la période sombre des croisades et du Moyen Age, et particulièrement à partir du siècle dit des "Lumières" (le XVIIIème siècle, la date repère étant la révolution française de 1789, qui est aussi une date clef pour la constitution des Etats-Unis, dans laquelle les francs-maçons ont joué un grand rôle), l'Eglise catholique a été détrônée dans le monde par la Franc-Maçonnerie, la religion luciférienne. C'est ce que j'entends donc par: "La Franc-maçonnerie et l'Eglise catholique, les deux faces de Lucifer", et même, plus simplement: "Lucifer et Satan, les deux faces du Diable". C'est ce que j'appelerai par la suite le phénomène du Vieux Diable (Satan) détrôné par le Nouveau Diable (Lucifer). Et comme déjà dit, ce phénomène va bien au-delà la seule question de la religion, il est en toile de fond de la politique entre autres, ou des questions de société, même si les débats semblent éloignés de la religion.

Si l'on observe bien le monde et la société, on peut percevoir cette conivence entre les deux faces de Satan le Diable, mais aussi leur concurrence et parfois leur conflit. Les humains qui aiment Dieu et cherchent la Lumière travaillent pour aller vers Dieu, vers le meilleur, tandis que les humains de nature diabolique évoluent vers le pire, en traînant le monde avec eux, rendant difficile de trouver la Lumière (revoir le schéma sur les Degrés de divinité numéro 1). Ceux que la Bible (l'Ancien Testament et le Nouveau Testament) qualifait depuis le temps de Moïse (et même avant) de païens, d'idôlatriques, de sorciers, de magiciens, de spirites, etc., bref tout ce que la révélation divine a toujours condamné, tous les satanistes de tous les temps donc, sont de nos jours carrément devenus Satan le Diable collectivement, ils font un avec Satan lui-même. Ce sont eux et tous ceux qui incarnent ce visage du Diable, en religion, en politique ou dans la société, que j'appelle le "Vieux Diable".

Ku Kux Klan, Néo Nazis, Lucifériens

L'idélogie d'extrême-droite, le nazisme et le satanisme à l'état le plus fondamental, sont très intimement liés.
Il y a les néo-nazis ou les "nazillons" dont on parle souvent, mais qui hélas ne sont que l'arbre qui cache la forêt,
on les agîte pour mieux cacher le reste, le pire, la partie immergée de l'iceberg!
Exactement comme ces mouvements qu'on appelle les "satanistes",
mais qui ne sont que la partie visible de quelque chose de pire,
à savoir un système tout entier qui est non seulement sataniste, mais satanique.

En politique donc, appartiennent aux Vieux Diable tous les néo-nazis, le Ku Kux Klan, tous les mouvements d'extrême-droite de France et d'ailleurs, tous les suprématistes de la race "aryenne" ou "blanche" (comme beaucoup d'électeurs de Donald Trump ou le noyau dur de l'électorat du Front National en France), qui souvent, quand ils sont encore croyants (car ils ne le sont plus forcément), sont catholiques ou de religion protestante ou évangélique dur et très conservatrice (en parlant du cas aux USA). Politiquement, ils sont plutôt à droite de l'échiquier. A leur actif il faut mettre des phénomènes historiques comme l'esclavage, la colonisation, l'apartheid, etc.. Ces vieux diables incarnent l'Ancien Ordre Mondial, opposé au Nouvel Ordre Mondial.

Enfin... C'est plus compliqué que cela, et il me faut, pour mieux comprendre les choses, parler maintenant de... l'International Nazi! Ce terme très général ne se limite pas à ce qu'on appelle traditionnellement le nazisme. Par exemple le génocide programmé dont j'ai parlé plus haut et qui est mentionné aussi bien sur les Georgia Guidestones, les fresques de l'aéroport de Denver, celles de Bank of America, etc., s'inscrivent dans l'idéologie nazie même, donc dans l'esprit de l'Internationl Nazi dont je parle, ainsi que la grande Dictature mondiale que cela signifie. C'est l'oeuvre du Nouvel Ordre Mondial et pourtant aussi du Vieil Ordre Mondial, un programme qui fait passer Hitler pour un "ange" en comparaison. Il ne s'agit donc pas de dire que les artisans d'un tel programme sont les nouveaux Hitler ou pires qu'Hitler, pour dédouaner les disciples du vieux Hitler qu'on trouve le plus souvent (le plus souvent j'ai dit...) à l'extrême-droite de l'échiquier politique, et surtout se joindre à eux dans leur soi-disant combat "anti-système". Et cela ne veut pas dire non plus que tous ceux qui dans cette tendance politique mènent un combat sincère contre le système (et il y en a!) sont à rejeter. Oh, mon Dieu, que c'est compliqué de dire une chose très sensée dans ce monde sans qu'on nous fasse dire ce qu'on n'a pas dit...

On est toujours obligé de simplifier, quitte à devenir simpliste comme le veut la novlangue, qu'on instaure dans ce monde. Novlangue qui est la simplification (ou plutôt la "simplistisation") du langage non pas pour mettre fin à ce que j'appelle le "phénomène Tour de Babel" (qui soit dit en passant est le fait du Diable même si dans la Bible c'est Dieu, en Responsable Suprême, qui s'en attribue la responsabilité). La novlangue n'a donc pas pour but de mettre fin à la "Tour de Babel" et instaurer le langage universel des ensembles (le langage de l'Etre, le langage divin), mais au contraire a justement d'appauvrir encore plus les esprits, comme s'ils n'étaient pas déjà assez pauvres comme cela, pour les déconnecter encore plus de l'Univers TOTAL, du SENS.

Ainsi donc on a vu le programme très nazi des artisans du Nouvel Ordre Mondial. Et pourtant, tous ceux qui de par le monde oeuvrent pour ce programme ne sont pas forcément des nazis ou des néo-nazis au sens traditionnel du terme. Quel que soit le sujet dont on parle dans ce monde, toute la difficulté est là, celle des mots. La logique de la novlangue est de nous rendre prisonniers des mots et du sens restrictif qu'on leur donne, pour empêcher la réflexion, l'analyse intelligente et profonde. On nous oblige par ce moyen lexical pervers par exemple de n'appeller "nazi" QUE ce que l'on veut appeler ainsi, c'est-à-dire les "nazillons" de tous bords, nostalgiques d'Adolf Hitler. Et il ne faudrait surtout pas qualifier ainsi George Bush, Hillary Clinton, Jacques Attali, Manuel Valls ou même Emmanuel Macron, même si l'on voit qu'ils travaillent à une oeuvre qui n'est rien d'autre qu'une Dictature mondiale et un programme Nazi! Comparaison n'est pas raison dira-t-on, et on gagnera de mauvais points Godwin...

Mais la vérité est que comparaison est toujours raison, l'association des choses (donc la comparaison entre autres) étant même l'une de des clefs de l'intelligence, la vraie. En effet, il n'y a pas plus idiot que celui (ou celle) à qui le Diable fait constamment les mêmes coups, parce qu'à chaque fois il efface l'expérience précédente ou empêche par un moyen ou un autre de comparer comme il se doit la nouvelle expérience avec l'ancienne. L'une des redoutables inventions récentes du Diable pour empêcher d'associer ce qu'on doit associer est d'accuser de "théorie de complot" ou de "conspirationnisme".

Il faut donc appeler chat un chat. Si quelque chose ressemble à un chat, à les pupilles qui peuvent devenir verticales comme celles d'un chat, miaule comme un chat, mange les souris comme un chat (les chats en occident ne mangent plus tellement les souris mais les croquettes, mais qu'importe...), retombe sur ses pattes comme un chat, ronronne comme un chat, sort les griffes comme un chat, etc., c'est très probablement que c'est un chat. C'est être idiot que de dire le contraire. J'ai pris l'exemple du chat pour ne pas répéter l'exemple de la vipère donné plus haut, mais c'est pareil.

Il faut donc appeler nazi un nazi, un programe nazi un programme nazi, même si c'est un "sympathique" Macron qui le porte, et à plus forte raison si c'était Marine Le Pen. Et je veux faire comprendre que malgré les clivages apparents à la base de la Pyramide, le clivage Nouveau Diable contre Vieux Diable, tout se rejoint au sommet de la Pyramide, qu'il faudrait d'ailleurs prendre à l'envers. Il faut en effet inverser la Pyramide du Diable (comme par exemple celle des Illuminatis), mettre le sommet en bas et la base en haut, et alors elle devient la Pyramide de Dieu. Plus généralement il faut inverser toutes leurs valeurs pour retrouver la logique divine, le chemin de Dieu, le chemin du "Ciel". Et alors plus on va vers le haut (vers la base donc), plus on se rapproche de Dieu ou en tout cas on en a l'occasion, car c'est vers la base qu'on a plus de chances de rencontrer des gens bien, des êtres de nature divine.

Pyramide divine

Appelons cette image Degrés de divinité 2, c'est la précédente vue sous un autre angle.
Aller vers le "haut" signifie l'ascension, vers l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU,
vers la Colombe symbole de l'Esprit Saint ou Esprit de Dieu.
Mais aller vers le "bas" signifie la déchéance, c'est aller vers le Diable,
vers le point où Nouveau Diable et Vieux Diable sont le même Satan le Diable, alias Lucifer.
Par la même occasion, cette image indique la solution au problème qu'est le Diable, ancien comme nouveau:
Il faut inverser la Pyramide, qui de ce fait devient une anti-Pyramide, symbole de l'Universalité.

En effet, étant entendu que le "Haut" ou le "Ciel" symbolise le Divin ou le Pouvoir,
avec la Pyramide, dont le haut est une pointe, le Divin est réduit à un point,
ce qui veut dire que le Pouvoir est détenu par une minorité, au fur et à mesure que l'on monte,
et au sommet de la Pyramide, au niveau de la pointe donc, le Pouvoir absolu est détenu par un seul, Satan le Diable.
C'est la caractéristique même d'une structure Pyramidale, des structures Dictatoriales, Totalitaires, Sectaires, etc., donc d'un régime Nazi.
Le peuple ou le plus grand nombre, qui est la base de la Pyramide, est dominé, son pouvoir est réduit à zéro.
L'Univers TOTAL vu dans une logique Pyramidale est appelé l'Onivers (TOTAL), l'Univers de Négation, l'Univers du Diable.
Vue dans cette logique, la Totalité (ou le caractère TOTAL), qui est par nature positive, devient négative, le Totalitarisme,
car cette Totalité (ou le caractère TOTAL) n'est pas partagée, elle n'est pas commune, mais est détenue par une minorité voire un seul.
C'est dans ce genre d'univers que nous sommes, un onivers donc, un univers de Négation (on en reparlera plus loin).
Cela veut dire aussi que plus il y a d'individus diaboliques dans un monde ou dans un univers, plus celui-ci devient pyramidal,
puisque l'une des caractéristiques de ces individus est de dominer les autres, parce qu'aussi ils sont égoïstes,
ils ont tendance à accaparer tout le pouvoir, et plus généralement toutes les ressources pour eux.

Par conséquent, l'anti-Pyramide est tout l'inverse d'une structure Pyramidale!
La base, le peuple ou le plus grand nombre est en Haut, au Ciel, le Pouvoir, la Totalité ou la Divinité est partagée, elle est commune.
L'anti-Pyramide est tout le contraire d'une Dictature, c'est ce qu'on appellerait la Démocratie,
mais la vraie Démocratie, celle au sens divin du terme, ce que j'appelle l'Universalité,
qui est une notion bien plus que la Démocratie au sens classique, à savoir le "Pouvoir au Peuple".
Car parler du "Pouvoir au Peuple" c'est implicitement opposer le "peuple" à quelqu'un, à certaines personnes, à l'élite par exemple.
Mais dans l'Universalité il n'y a pas d'opposition, on parle simplement du "Pouvoir de TOUS", le "Pouvoir de TOUT le Monde, de TOUT l'Univers",
et en mathématique ou en logique le mot "TOUT" ou "TOUS" (donc l'adjectif TOTAL) est appelé le "quantificateur UNIVERSEL", donc Universalité.
L'Universalité ou l'anti-Pyramide est tout simplement la structure de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, qui est l'Alpha et l'Oméga.
Etre l'Alpha et l'Oméga signifie que l'Univers TOTAL est toute chose, tout être, de la première chose (l'Alpha) à la der ière chose (l'Oméga).
Et puisqu'il est toute chose, alors toute chose est lui, toute chose est l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU.
Dans la structure anti-Pyramidale (l'Universalité donc), tout le monde est égal, chacun a le Pouvoir de l'Ensemble, de DIEU.
L'Universalité rime avec la Liberté (la vraie), l'Egalité (la vraie), la Fraternité (la vraie), l'Unité, la Divinité, etc.
Donc personne dans l'Universalité n'est le Diable, celui-ci est réduit à zéro, d'où la pointe de la structure en bas.
Cela veut dire que moins il y a d'individus diaboliques dans un monde (ou univers), moins celui-ci est pyramidal donc est anti-pyramidal.

Ainsi donc le système du Diable (ou système satanique ou luciférien), comme par exemple le système franc-maçon, est forcément Pyramidal,
et la solution est d'inverser la Pyramide, et elle devient alors l'Universalité, le système de Dieu.
Je suis donc en train d'inverser la Pyramide, faites-en autant.

Plus on va donc vers le sommet de la Pyramide du Diable (donc vers le bas de l'anti-Pyramide), plus les gens sont mauvais, on s'approche du Diable, et donc du Mal profond. Et d'ailleurs les satanistes eux-mêmes l'indiquent si bien avec leur symbole de pentagramme inversé pointant vers le bas, avec le "Baphomet" (symbole du Diable) à l'intérieur. En bas donc, tout se rejoint, Vieux Diable comme Nouveau Diable. Là-bas, les "nazis" et les "non-nazis" (au sens habituel) ne se distinguent plus, car en fait tout est nazi, tout est Satan le Diable, le "Nazi" suprême. Le reste est une simple affaire de savoir dans quel mesure tel ou tel est au courant du programme, est initié dans la société secrète de l'International Nazi, dans LES sociétés secrètes, car il n'y a pas qu'une seule justement. Elles sont exactement comme les marques de produits de consommation, toutes défendent leurs intérêts propres, mais toutes oeuvrent aussi dans un même intérêt commun, qui est celui des diables (tous bords confondus) mais pas celui des autres.

On note que j'oppose les diables de tous bords et les autres (les gens de nature divine donc) de tous bords aussi, et pas forcément les élites contre le peuple, comme on les oppose traditionnellement et comme je le fais aussi mais dans une autre logique ou juste pour simplifier. Oui, simplifier et non pas pour être simpliste comme la novlangue le veut là encore. Et comme autre exemple dans l'air du temps, la novlangue veut qu'on n'appelle "terroriste" que ceux qu'ils (les élites, mais les diables surtout, donc en particulier les élites diaboliques ou sataniques) désignent comme tels. Et ainsi de suite, pour tous les mots.

Et en dernier les mots "Dieu" et "Diable" sont faussés d'abord phénomène Tour de Babel, et pire avec la novlangue. Si bien que quand je parle maintenant de DIEU comme étant l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, et quand je parle du DIABLE comme étant sa Négation, quand j'explique le phénomène Diable ou le phénomène de la Négation et comment il est à l'oeuvre en France et dans le monde, quand je révèle les visages du Diable, les vieux comme les nouveaux, etc., je passe pour un extraterrestre (ou simplement pour un "fada") qui parle un langage que personne ne comprend en France et même sur toute cette terre.

Pour me faire comprendre un peu, je suis donc obligé d'employer des mots "terrestres", avec tout le problème que cela pose. Il faut alors redéfinir les mots quand le risque de confusion ou de malentendu est trop grand. Et ce risque est d'autant plus grand que le mot a un sens fort, et surtout chargé d'énergie négative, comme par exemple les mots: "satan", "lucifer", "sataniste", "luciférien", "diable", "démon", "nazi", "terroriste", etc.

Une autre chose importante: comme je l'explique dans le document: "Le Principe de Non-Contradiction, le Principe de la Négation de l'Univers TOTAL", la classique logique binaire (la logique aristotélicienne), la logique du tout ou rien, est une énorme fausseté, c'est une logique très rudimentaire. Et la situation devient pire de nos jours avec la novlangue, qui est plus que jamais binaire, dualiste. On oblige le monde à raisonner en Noir ou Blanc, en mode 0 ou 1, en logique du tout ou rien donc. Par exemple: "nous sommes les gentils, eux sont les méchants", ou: "nous on est le bien, eux sont le mal", ou: "eux sont les terroristes, et nous, nous sommes les civilisés qui les combattons". Et au besoin: "eux sont les "populistes" (ou l'extrême-droite, ou les "nazis"), et nous, nous sommes les "démocrates" (ou les "républicains")". Ou encore (une dernière pour la route): "eux sont les "complotistes" (ou les "conspirationnistes"), mais nous, nous disons la vérité". Et cette dichotomie est pratiquée avec brio aussi bien par les vieux diables que par les nouveaux. Chez les vieux diables, le "mal" est identifié à une nation, à une race, à une ethnie, à une culture, à une communauté, etc. C'est donc plus que jamais l'ère de la novlangue, de la "simplistisation" générale du langage et de la pensée. De ce point de vue, il n'y a aucune distinction entre les nouveaux diables et les nouveaux diables, tout se rejoint vraiment en haut de la Pyramide du Diable, ou au bas de la Pyramide de Dieu. Et ils veulent tous nous enfermer dans cette dualité illusoire, ce dans leur plus grand intérêt, selon la vieillle logique du diviser pour mieux régner.

Si l'on veut expliquer quelque chose où cette dualité est un piège très dangereux, si l'on dit une vérité importante et que dans le même temps on dit l'autre face de la même vérité (ou simplement la nuance nécessaire) pour ne pas tomber dans le piège inverse (l'autre extrême), ceux qui ont intérêt à ce qu'on fonctionne dans leur dichotomie pointent ce qu'ils appelle une "contradiction" ou une "incohérence", selon le bon vieux Principe de Non-Contradiction hérité de l'antiquité grecque (Aristote), la logique préférée du Vieux Diable, des vieux diables, les vieux démons. Et pour ne pas tomber moi-même dans la dualité, je dois préciser que le Vieux Diable fait aussi partie du Nouveau Diable, et c'est précisément cette composante du Nouveau Diable qui est le Vieux Diable, qu'est entre autres l'International Nazi. Oui, on fait du neuf avec du vieux, on change tout pour que rien ne change, c'est connu...

La guerre secrète de Satan et de tous les siens contre le reste de l'humanité. OTAN = Armée de SATAN!
Quand on sait les mensonges dont nous sommes victimes à notre époque, que dire alors des mensonges de l'histoire!

Pour en revenir donc au sujet, l'International Nazi est l'une des sociétés secrètes les moins connues mais qui pourtant joue un rôle clef sur la scène mondiale, dans ce qu'on appelle le "système". Joseph Farrell a levé le voile sur cette entité, qui demeure malgré tout très étrangement mal connue. C'est plus que les mouvements néo-nazis (qui sont déjà graves comme phénomènes). Si vous pensez que suite à leur défaite après la seconde guerre mondiale face aux Alliés (incarnés principalement pas les Etats-Unis), les nazis ont tous été "éliminés" ou jugés à Nuremberg et emprisonnés à vie (comme on l'enseigne en histoire), sauf quelques uns qui sont passés à travers les mailles du filet, ont brûlé leurs uniformes "SS", puis se sont reconvertis en cultivateurs de carottes en circulant désormais avec une perruque jusqu'à la fin de leur vie, vous n'avez rien compris.

Le révisionnisme qu'il faut faire n'est surtout pas de nier la Shoah qui fut une épouvantable réalité, si réelle que les mêmes esprits diaboliques qui en sont la cause nous annoncent entre autres sur leurs fresques une version encore plus épouvantable et à grande échelle cette fois-ci. Il ne s'agit donc surtout pas de nier l'existence des chambres à gaz, etc. Quand on connaît bien ce monde, comment il fonctionne présentement, quand on a ne serait-ce qu'un peu d'intuition, quand on a un peu d'empathie ou de coeur, on devine aisément ce qui a pu se passer à n'importe quel moment de l'histoire, même si on n'y était pas, même s'il n'y avait pas de "témoin", d'historien qui a rapporté les faits, et encore moins de caméras de télévision ou des smartphones. Les diables arrive même à MENTIR à une époque tout le monde ou presque a une caméra et peut être témoin de tout et partout. A plus forte raison quand il sagit du passé! Comment par exemple peut-on nier l'existence des chambres à gaz quand on sait à quel point ces mêmes diables peuvent aveugler les esprits et MENTIR au sujet du gazage en cours que sont les chemtrails, alors qu'il suffit de lever les yeux au ciel pour voir et comprendre que quelque chose de pas normal se passe juste au-dessus de nos têtes!

Le diables arrivent à mentir au sujet des chemtrails! Le diables arrivent à mentir au sujet des chemtrails!

Oui, les diables arrivent à NIER une réalité qu'il suffit juste de lever les yeux au ciel pour voir!!!
Ceci témoigne de l'existence d'un contrôle mental à grande échelle et d'un lavage de cerveaux,
PIRES que tout ce que les nazis allemands ont fait!
Dans les pays de l'Otan, c'est perpétré entre autres par les avions militaires de l'Otan.
Nous sommes en présente d'un nazisme d'un tout autre ordre, d'une tout autre ampleur.
Il faut s'affranhir des limitations de la novlangue, appeler chat un chat, appeler satanisme ce qui est tout simplement du satanisme.
Oui le satanisme institutionnel, le satanisme à grande échelle, pratiqué avec de la très haute technologie.
Et je résume la situation en disant simplement: Otan = armée de Satan!
Et ensuite on peut commencer à expliquer pourquoi on dit cela, parler entre autres des réseaux occultes Gladio et Stay Behind,
et en approfondissant, parler de la guerre secrète qu'est le harcèlement en réseau et quel est son but.
Et au-delà, parler des technologies ultra-secrètes, dont la nanotechnologie, utlisées quotidiennement dans cette guerre secrète,
et avec lesquelles la frontière entre le normal et le paranormal, ou entre la réalité et la fiction, est définitivement abolie.
Ci-dessous la vidéo complète sur ce qui se passe réellement dans le monde.
Cette vidéo est bien plus détaillée que celle consacrée aux armes psychotroniques et au satanisme à grande échelle.



On parle de la troisième guerre mondiale qui menace et on a raison.
Mais en réalité cette troisième guerre mondiale a commencé depuis longtemps.
Tout ce qui se passe sur la scène mondiale et tout ce qui se passera n'est que la partie visible de quelque chose de très caché.
La vraie guerre se passe ailleurs, et jusqu'ici à l'abri des regards, elle deviendra de plus en plus évidente pour tous.
C'est la guerre de Satan, de son armée (visible ou cachée), ainsi que de tous les humains diaboliques, sataniques,
contre le reste de l'humanité, et en particulier contre tous ceux en qui il y a la moindre nature divine.
Ce qui se passe est tout simplement la Guerre de l'Apocalypse, la guerre finale.
Quand je dis: Otan = armée de Satan, je sais de quoi je parle.
Ceci dit, les russes non plus ne sont pas en reste sur la question...

Je dis donc: Otan = armée de Satan. C'est cette armée que le langage prophétique biblique qualifie de "Gog et Magog" (Ezékiel chapitres 39 et 39; Révélation ou Apocalypse 20: 7-10). Contrairement à une interprétation erronée de la Bible, aussi bien les rabbins que beaucoup d'enseignants événgéliques chrétiens, l'armée de Satan n'a pas tant pour but de combattre l'Israël physique, mais l'"Israël de Dieu" (Galates 6: 16), la "Nouvelle Jérusalem" (Révélation 20: 7-10; 21: 1-8), le peuple universel de Dieu, tous ceux qui sur terre ont une petite divinité en eux. Ce sont eux que Satan et son armée visible comme occulte combattent dans le plus grand secret, pour sa survie et la survie de son système.

Lui et les siens se livrent à des sacrifices satanistes et sataniques (jusqu'à des génocides à grande échelle), mais qui ne paraissent pas comme tels. Ces sacrifices prennent entre autres la forme de guerres, de catastrophes, d'accidents, d'attentats (terroristes) mais aussi d'attentats sous fausse bannière pour justifier des guerres et des sacrifices encore plus grands. Satan et les siens ont besoin de l'énergie vitale de leurs victimes, de leur énergie divine, de beaucoup d'énergie, pour survivre et (tenter de) faire durer leur système. Et ils préparent le plus grand sacrifice satanique de tous les temps, la troisième guerre mondiale. Et c'est l'OTAN, l'armée des Nouveaux Diables, qui plus spécialement désire cette guerre, cette grande hécatombe, ce grand holocauste, pour pouvoir bâtir sur les cadavres le Nouvel Ordre Mondial voulu par ces Diables, comme eux-mêmes le font savoir entre autres sur leurs fresques.

Au moment même où je suis en train d'ajouter ces lignes, il y a quelques jours, des armes chimiques ont été larguées sur la population à Khan Cheikhoun, ville d'Idleb en Syrie... J'ai dit: "des armes chimiques ont été larguées"? Oh, moi un "complotiste", paraît-il, me voici moins prudent qu'un journal meanstream comme L'Express, qu'on ne peut pas accuser de "complotisme", n'est-ce pas? Et voici comment L'Express en ligne présente la chose le 9 avril 2017: "la frappe ordonnée jeudi soir sur la base aérienne syrienne d'où auraient décollé les avions syriens supposés responsables de l'attaque chimique présumée contre le village de Khan Cheikhoun mardi." Oui, "d'où auraient décollé", "supposés responsables", "attaque chimique présumée"... Même donc l'Express prend tout cela avec beaucoup de pincettes. Alors c'est moi qui en ferait moins?

Ce qui est certain par contre est que Donald Trump (oui, on va dire dire lui, puisque c'est lui le patron officiel des Etats-Unis, le patron à la Maison Blanche) vient d'ordonner de lancer une soixantaine de missiles tomahawk contre une base militaire du règime syrien, pour des accusations, qui, elles, restent à vérifier. Beaucoup à vérifier... Il a agi dans le pur style de George W. Bush, sans le feu vert de l'ONU ni même du Congrès, donc en violation des propres règles "démocratiques" des Etats-Unis. Quand on agit ainsi, sans s'embarrasser de formalités, c'est pas bon signe. Cela veut dire que ceux qui sont derrire cette action ne font même pas semblant (ou n'ont pas la "patience" de faire semblant) de suivre les règles de la "démocratie" ou des institutions, pourtant sous leurs pouvoirs en fin de compte. A plus forte raison de dire qu'on suit l'avis du peuple.

L'idéologie sous-jacente s'appelle la dictature, et ici simplement du nazisme qui ne dit pas son nom, qui est pire que le mal que l'on prétend combattre. La dictature de Trump lui-même (car il ne faut le le déresponsabilisr), et surtout la dictature d'esprits diaboliques encore plus dictatoriaux que lui (les Nouveaux Diables, qui englobent l'Ancien Diable, comme je l'explique), qui ont tout fait pour qu'il ne s'installent pas à la Maison Blanche (leurs plans étant d'installer Hillary Clinton, comme ils oeuvrent pour installer Emmanuel Macron en France), mais qui maintenant l'ont sous leur contrôle. En effet, il est évident pour ceux qui savent bien observer que depuis un certain temps déjà Donald Trump agit comme quelqu'un qui a un pistolet (et même un missile...) sur la tempe. Il fait ce que ceux qui ont le doigt sur la gâchette lui disent de faire.

Car ce qui est certain aussi, c'est qu'on a vu des images abominables, insoutenables, de malheureuses victimes manifestement mortes du fait d'armes chimiques ou de quelque horreur de ce genre. Des images qui ne peuvent que faire penser aux horreurs des nazis pendant la seconde guerre mondiale, et au-delà les choses les plus sombres de l'histoire. Et la question légitime est: Que s'est-il passé vraiment? Et QUI? Qui donc a fait cela? Qui vraiment? On ne peut même pas répondre à ces questions simples alors que nous vivons à l'époque des faits, et qui plus est à l'ère de l'information, paraît-il, à l'ère où "tout se sait" théoriquement. Et pourtant le doute est permis. Que dire alors des choses du passé, oui de l'histoire?

Le fait est que ces derniers temps, les "false flags" (ou opérations sous "faux drapeaux") pour justifier telle ou telle action, sont aussi monnaies courantes que les "fake news" que ce système prétend combattre. Ces individus diaboliques, sans état d'âme (pour avoir un état d'âme encore faut-il avoir une âme), d'un cynisme sans limite, sont capables de tout pour atteindre leurs objectifs, et c'est cela le problème.

On voudrait bien croire ces gens dans leur campagne de réaction d'"indignation" et leur prétention d'agir pour la "morale". Mais seulement voilà: ils ne donnent aucne raison d'avoir vraiment confiance, ils ont perdu toute crédibilité, car entre-temps il y a eu les guerres du golfe, et l'Afghanistan, et la Lybie, et j'en passe! Quand on a affaire à des champions du mensonge, de la désinformation et de la manipulation de cette envergure, il y a de quoi être très circonspect. Il y a toutes les raisons de penser qu'on nous refait le coup de la "quatrième armée du monde" ou des "armes de destruction massive", pour justifier une campagne militaire une fois encore dans le pur intérêt du complexe militaro-industriel américain, et pour la réalistion du programme du Nouvel Ordre Mondial, de l'International Nazi!

Regardez, s'il vous plait en entier la vidéo ci-dessus et répondez à cette question: Qui sont vraiment les pires criminels du monde? Regardez donc, et constatez que ceux qui prétendent s'indigner face à l'horreur font quelque chose de pire depuis de nombreuses années et dans le plus grand secret!

La réalité des faits dans les périodes sombres de l'histoire est toujours pire que ce que l'histoire dit

C'est pourquoi donc il est très facile de déviner ce qui s'est vraiment passé dans l'histoire, même si on n'y était pas. Tout simplement parce que la réalité en ce monde où le mensonge est la règle, est toujours pire que toute la vérité qu'on a bien voulu admettre! Alors, même si l'on y était pas au moment des faits, il suffit simplement d'imaginer le pire et on est certain de ne pas être loin de la vérité. Notre imagination n'est jamais trop fertile quand il s'agit de parler du MAL qui a pu être fait sur cette terre et qui continue à être fait, ou des conséquences de ce MAL. Bien au contraire, notre imagination est limitée pour le comprendre. N'importe quelle "ânerie" sortie au hasard, par exemple que "la France a mangé 666 millions d'africains dont 333 millions enfants pendant les siècles d'esclavage puis pendant les temps de la colonisation", a toujours plus de part de vérité que de dire le contraire! Il faut toujours demander pardon pour le mal fait, même si l'on ne sait pas pour quel mal on demande pardon. Par conséquent tous ceux ou toutes celles qui nient, comme le fait Marine Le Pen dans la vidéo ci-dessous à propos de la Rafle du Vel d'Hiv, tuent une nouvelle fois les victimes:

C'est d'autant plus grave quand on joue avec ces réalités sombres de l'histoire,
dans le but manifeste de provoquer, mais surtout de faire du buzz en vue des élections.

Quand on sait les mensonges dont on peut être victime alors que nous vivons à l'époque des faits, et donc qu'on ne les apprend pas dans les livres d'histoire, que dire alors de la vérité que l'on prétend nous dire concernant une époque que nous n'avons pas connue? Il y a déjà ne serait-ce que l'oubli, et le temps est de nature à effacer les faits, et les témoins finissent par disparaître de la scène du fait de l'âge. Cela rend plus facile aux diables, aux esprits de mensonge, d'écrire une histoire faussée. Quand on dit donc, et à juste raison, que la vérité finit toujours par se savoir avec le temps, il faut préciser qu'en réalité c'est Dieu qui en temps venu fait venir à la lumière tout ce qui a été caché, c'est lui qui dévoile les mensonges du Diable, qui les révèle à ses serviteurs.

On devine aisément donc ce qui a pu se passer de très sombre dans toute l'histoire, il suffit d'écouter son coeur, ou seulement de fermer les yeux pour méditer (pas au sens bouddhiste ou du New Age du mot "méditer", mais simplement se mettre en état de plus grande connexion avec l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU). Et alors si la méditation est bonne, si donc la connexion avec Dieu est bonne, on entend les cris des victimes! Elles réclament simplement la justice, la vérité sur ce qu'elles ont subi dans l'histoire, elles demandent que toute la lumière soit faite, que le Diable, le vieux comme le nouveau, soit démasqué, jugé et condamné (voir Révélation ou Apocalypse 6: 9-11; 20: 1-3; 10-15). On n'a pas le droit de les assassiner une deuxième fois en niant la réalité des faits. D'autant plus si le crime continue, pour ne parler que du phénomène nazi dont il suffit juste de lever les yeux au ciel pour voir un aspect de ce phénomène en direct. On peut voir un génocide à l'oeuvre entre autres avec les chemtrails, un crime contre l'humanité, plus précisément le crime des diables contre le reste de l'humanité.

Il y a le révisionnisme négationniste, qui NIE les faits historiques, jusqu'aux évidences qu'il suffit d'avoir un peu de coeur pour comprendre. Ce révisionnisme-là plaide non-coupable, plus précisément il fait l'avocat du Diable, ou plus précisément encore le Diable se fait son propre avocat, en NIANT! Ce révisionnisme-là n'est pas le mien, car la Négation ou le Négationnisme n'est pas mon genre. Et il y a le révisionnisme "affirmationniste", qui est le mien, qui affirme tout, qui dit que dans un monde de Négation et de mensonges, on est plus près de la vérité en affirmant plutôt qu'en niant, en particulier en affirmant d'existence d'un mal ou d'un crime, même si l'on n'a pas la "preuve" de cette existence. On constatera le plus souvent que ce qu'on a imaginé en matière de mal est, hélas, en dessous de la réalité que le contraire! Ce révisionnisme affirmationniste, ce révisionnisme à charge donc, tout l'opposé du révisionnisme négationniste, est donc le mien. Il concerne ici en particulier l'International Nazi et toutes les questions que cela pose.

C'est une grande erreur de réduire le phénomène nazi à seulement ce que l'on désigne habituellement comme tel, par exemple les néo-nazis, tous les nostalgiques de l'Allemagne nazie ou tous les révisionnistes au sens négationniste du terme. Je ne le dirai jamais trop, tout cela n'est que la fumée visible indiquant qu'il y a un feu bien caché, à trouver. C'est le même problème avec le satanisme, qui est le pire mal du monde. Tout simplement, le satanisme est le Mal, il est synonyme de Satan le Diable. Tout ce que Dieu a de tout temps condamené dans la Bible se résume à une chose fondamentale, la plus condamnée: le satanisme (Révélation ou Apocalypse 21: 8)! Il faut être un juif connecté au vrai Dieu, comme avant-hier Moïse, Elie, Isaïe, Jérémie, comme hier Jésus, Jean, Paul, etc., ou au XXIème siècle un noir comme moi (et d'autres) connecté à l'Univers TOTAL, le vrai Dieu, pour le comprendre.

Ce que l'on désigne habituellement comme satanisme n'est que l'arbre qui cache la forêt, car je le répète, tout le système est fondamentalement satanique. Le satanisme est l'unique mal du monde, tout autre fléau dont on peut parler n'est que la conséquence de ce fléau fondamental. Le phénomène nazi est une des manifestations caractéristiques du satanisme dont je parle, du Mal, de l'idéologie, de la logique ou de l'esprit du Mal. Qu'on élimine le satanisme sous toutes ses formes, ainsi que les individus sataniques du monde, et on ne reconnaîtra plus le monde (Révélation ou Apocalypse 21: 1- 8)! Tous les problèmes disparaîtront comme par miracle, dont les problèmes que l'on considérait comme "normaux" ou faisant partie de la "vie", comme par exemple la maladie, la vieillesse, les accidents, etc., et en dernier la mort. Tout cela est lié à l'existence dans le monde de Satan le Diable, des individus sataniques, et autres entités négatives. On serait donc étonné de voir que tout cela disparaîtrait avec leur disparition, preuve donc que tout cela était lié à leur existence dans le monde (voir Révélation et Apocalypse chapitres 20 et 21).

Ce que je dis là est le sens même de la Parole de Dieu de tous les temps, l'Ancien Testament, puis le Nouveau Testament. Et l'apothéose de la connaissance de Dieu arrive maintenant avec la Science de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Un vrai juif ou judaïsant, un vrai chrétien (et même un vrai musulman, en parlant des trois grandes religions monothéistes) qui lit ce que je dis me recevra 7 sur 7, il comprendra ce que je veux dire.

Mais un mauvais juif ou un mauvais judaïsant (car il y en a aussi, et dans toute l'histoire, comme il y a des gens mauvais dans tous les peuples ou religions), comme par exemple les mondialistes et satanistes Bernard-Henri Levy ou Jacques Attali, voudra qu'on ne parle que de la Shoah, comme si les autres horreurs de l'histoire comptaient pour rien, quand ça concerne ce qu'ils appellent les "goyim" (les "non-juifs"). Ils utilisent honteusement, sans vergogne, cyniquement, la Shoah comme prétexte pour tout s'autoriser, jusqu'à faire pire que ce qu'ils prétendent montrer du doigt. Il n'y a en effet pas pire manière de mépriser les victimes de la Shoah (et avant elles les victimes de l'esclavage, pour ne parler que de cela), que de les utiliser comme prétexte pour préparer quelque chose de pire, ce qu'ils nous montrent sur leurs fresques ou nous disent sur les Georgia Guidestones. Quand des victimes sont de même nature (diabolique ou nazie) que les coupables, ou quand des victimes travaillent avec les coupables d'hier et d'aujourd'hui, en prétendant défendre des valeurs nobles ou créer un monde juste...

Si vous pensez qu'après la seconde guerre mondiale le Mossad (le redoutable service secret israélien) a traqué tous les "survivants" nazis jusque dans le moindre trou où ils se sont cachés, ou qu'il n'y a pas ou n'y a pas eu de "deal" dans cette affaire, alors vous êtes naïf. Plus encore si vous n'avez pas compris que la frontière entre le "justicier" et le "coupable" n'est pas aussi nette que cela... Car les meilleurs cerveaux nazis (donc ce qu'il y avait de pire pour le monde) étaient souvent aussi...

Enfin... je veux dire qu'Albert Einstein, allemand d'origine juive, a comme beaucoup d'autres génies juifs, fui l'Allemagne nazie, pour aller entre autres aux Etats-Unis, mais surtout pas pour travailler à la bombe atomique, ou à d'autres horreurs de ce genre. Quand Einstein a compris l'utilisation qu'on était en train de faire de sa formule: "E = mc2", il en a été profondément et sincèrement désolé, et s'est investi dans le combat anti-militariste. Il était tout le contraire d'autres savants d'origine juive aussi, comme par exemple le très diabolique John Von Neumann, qui est l'un des pères de la bombe atomique, donc l'un des utilisateurs de "E = mc2". Von Neumann fut aussi l'un des pères de l'informatique moderne, c'est dire! C'est la nécessité d'avoir pour l'époque l'outil de calcul le plus puissant pour faire les calculs très complexes nécessaires pour rendre l'arme nucléaire la plus destructice possible, qui lui a valu aussi ses brillants travaux en informatique. Le génie donc au service du Mal! Voilà ce que je veux dire, voilà un exemple d'esprit nazi, même s'il n'avait pas forcément l'uniforme "SS".

De gré ou de force (comme avec l'opération Paperclip, le transfert de milliers de scientifiques de l'Allemangne nazie vers les Etats-Unis à la fin de la seconde guerre mondiale), avec ou sans unifome "SS", beaucoup de nazis ont été aux USA pour travailler dans les projets américains, dont l'émergence est aujourd'hui le Nouvel Ordre Mondial. Les nazis, sous l'impulsion entre autres du très sinistre et diabolique Himmler, dans leur très grand souci d'avoir un POUVOIR ABSOLU sur le monde et dans tous les domaines, ont fait des progrès inouïs dans des domaines scientifico-technologico-parapsychologico-militaires. Leurs progrès étaient déjà immenses pour leur époque. Leurs sinistres travaux ont été un précieux tremlin pour la mise au point d'armes de technologies secrètes (notament des armes électromagnétiques), entre autres des armes à micro-ondes, des armes à énergie dirgée, des armes psychotroniques. Sans parler des armes à ondes scalaires, du programme HAARP, des armes quantiques, les progrès en parapsychologie, les technologies de contrôle mental alliées aussi aux progrès en neurosciences.

Ces dernières sont un des domaines où les diables s'activent beaucoup, sûrement pas pour comprendre seulement le cerveau ou pour le simple progrès de la science! L'esprit humain (donc entre autres les neurosciences et la parapsychologie) sont hautement stratégiques pour les diables. Car qui comprend l'esprit peut le contrôler (et c'est le but), et qui le contrôle a un immense pouvoir (ce que veulent justement les diables). Des progrès énormes ont donc été faits en matière de contrôle mental et de reprogrammation de la personnalité. On comprend bien que les nazis ont investi beaucoup d'efforts dans ces domaines stratégiques! Et que dire alors aujourd'hui, plus de 60 ans après?

C'est sûr, ce que l'on sait n'est que la face visible de l'iceberg, car la technologie réelle, surtout dans le domaine militaire, a toujours plusieurs décennies d'avance (personnellement j'évalue l'avance à 50 ans) sur la technologie révélée au grand public ou que les chercheurs de vérité en fouinant peuvent connaître. Les projets MK Ultra et autres projets Monarch qui ont fuité et ont été portés à la connaissance du public ne sont que des bribes, et ce serait naïf de croire ces diables quand ils affirment que ces projets ont été "abandonnés" depuis des décennies! La réalité est que plus jamais ces projets diaboliques ont été menés et continuent! Tout simplement la vieille possession démoniaque high tech!

Ce qui est très certain, c'est qu'avec la technologie réelle telle qu'elle est présentement (pas ce qui est révélée au grand public), les frontières entre le normal et le paranormal sont effacées depuis longtemps. Oui, la réalité a dépassé toutes les fictions. Et corollaire de tout cela, une armée de tout un autre genre au service de l'International Nazi dont les réseaux Gladio et Stay Behind (les forces armées occultes de l'OTAN) utilisent quotidiennent ces technologies secrètes contre des millions d'innocents dans une guerre secrète.

Claire Séverac est une femme courageuse qui s'est battue pour la vérité, pour dénoncer la guerre secrète contre les peuples.
Cette femme dénonçait beaucoup de choses criminelles commises par les diables et leur système,
elle parle entre autres des chemtrails, de la fabrication des maladies, de l'empoisonnement de l'alimentation,
mais aussi des crimes par des armes électroniques et électromagnétiques, etc.
Elle avait tout compris ou presque, et rares sont les personnes en France et dans le monde qui ont une telle compréhension
du grand Puzzle qu'est le Phénomène Satan le Diable, le Système satanique, oui le Satanisme universel.
Tout est résumé dans une phrase, oh combien véridique!, qu'elle prononce au début de la vidéo:
"Plus on avance dans ce genre d'enquêtes, plus on se rend compte
que le monde dans lequel on vit n'a rien à voir avec le monde dans lequel on croit vivre...
"

Claire Séverac a quitté ce monde le 25 décembre 2016, mais pour moi sa mort est un assassinat.
Il suffit de la voir physiquement pour comprendre qu'elle porte la marque d'une souffrance,
dont elle ne connaissait pas les aspects les plus cachés, les plus sombres, chose qu'elle a comprise peu avant de mourir.
Le combat final de cette femme a été contre une maladie pas très naturelle, si toutefois on peut dire que la maladie est naturelle.
La marque qu'elle porte est très caractéristique des personnes qui s'attaquent aux secrets les plus cachés des Diables.
L'un de ces secrets est ce que je traite dans le document: Harcèlement en réseau et Vampirisme énergétique.
Les diables et les démons sont l'incarnation de la maladie et de la mort, et ils rendent malades les autres,
et eux-mêmes ne sont malades que quand ils n'ont pas vampirisé la santé des autres en leur donnant donc la maladie qu'ils SONT.
Elle a été tuée à petit feu, comme je le suis, comme d'autres l'ont été, comme d'autres le sont,
par l'armée la plus secrète du monde, l'armée de Satan le Diable et de tous ses démons, en chair et en os comme invisibles,
l'armée dont l'OTAN, ses réseaux Gladio et Stay Behind, ne sont que la partie visible.
On est en présence de la forme suprême aussi bien du nazisme que du satanisme.
Je reparlerai plus loin de Claire Séverac, et de son combat souvent phagocyté par des mouvements d'extrême-droite,
comme par exemple ici le mouvement "Egalité & Réconciliation" d'Alain Soral, qui publie cette vidéo.
Mais (et c'est ce qui importe), sa conférence-vidéo très représentative de son combat pour la vérité,
complète ou détaille beaucoup de choses dites dans la vidéo plus haut sur "La guerre de l'Apocalypse, la guerre finale".

Avant la seconde guerre mondiale et plus encore après la victoire des Alliés (disons simplement des Etats-Unis), les esprits diaboliques de ce côté-ci et de ce côté-là de l'Atlantique (le Ku Kux Klan ou les suprématistes blancs) ont plus que jamais fusionné dans l'International Nazi, qui ne se distingue pas tant que ça des 13 familles Illuminatis (dont la genèse est les Illuminés de Bavière, au pays germanique), du Comité des 300, de la Trilatérale, du Bilderberg, etc.

Les nazis ont donc fait des progrès très significatifs dans des domaines très stratégiques ayant pour but de leur conférer le pouvoir absolu, y compris donc les neurosciences, la parapsychologie, donc les domaines pour lesquels ce qu'on appelle le "paranormal" est juste la porte à côté. Ces techologies du Mal et d'autres ont été expérimenté sur des juifs, des prisonniers, absolument sans aucun scrupule, et à la gloire du Führer. Il ne leur manquait pour ainsi dire que la mise au point de l'arme atomique, et le IIIème Reich serait encore là aujourd'hui, et même on en serait au IVème Reich ou au Vème Reich. Mais en fait, et c'est très important de le comprendre maintenant, ce sont les Etats-Unis (la soi-disant grande "Démocratie") qui ont poursuivi le IIIème Reich et en sont à leur manière au IVème avec le Nouvel Ordre Mondial. Ce sont bien eux qui ont largué les premières bombes atomiques de l'histoire sur Hiroshima et Nagasaki, et ce grâce aux plus brillants cerveaux nazis à leur service.

L'extrême-droite n'est surtout pas la solution face au système des Nouveaux Diables!
La seule solution est la lutte contre le système diabolique, c'est-à-dire l'inversion de la Pyramide du Diable, l'Universalité

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Quand la lutte anti-système est phagocytée par l'extrême-droite

Parlons maintenant des Nouveaux Diables (ou les lucifériens), et du lien qui les unit avec les Vieux Diables au-delà de leurs querelles ou de leurs divergences apparentes. L'analyse n'est plus centrée sur l'Allemange nazie, le pays de la Dictature, mais que les Etats-Unis, la plus grande Démocratie, n'est-ce pas? Rien à voir avec Hitler, pas vraie? Oui, on est chez la Franc-Maçonnerie, pas au pays de la "Liberté, Egalité, Fraternité", mais c'est comme si. On est au pays de la "Statue de la Liberté", offerte par la France aux Etats-Unis, pour le centenaire de la Déclaration d'indépendance américaine.

Les Nouveaux Diables (comme par exemple en France, par opposition aux Etats-Unis où le président prête serment sur la Bible) sont très souvent athées, souvent ouvertement anti-religieux (et plus spécialement anti-catholiques), anti-Dieu ou antichrist. Ils oeuvrent pour détruire toutes les valeurs chrétiennes ou divines (destruction de la famille, instauration de l'homosexualité comme norme, etc.). Ils sont le plus souvent du côté de la franc-maconnerie, leurs valeurs sont les valeurs francs-maçonnes, les fausses valeurs de "liberté", d'"égalité", de "fraternité", de "laïcité". Ils se prétendent "progressistes", "modernes", "humanistes", etc., et se situent le plus souvent à gauche de l'échiquier politique. Evidemment ils s'incrivent dans l'esprit du Nouvel Ordre Mondial, et servent ce projet, comme par exemple Hillary Clinton aux USA ou Emmanuel Macron en France.

Signe Illuminatis Lucifer Hilary

Le présent document annonçait en 2013 que c'est Hillary Clinton
que les Illuminatis préparaient pour succéder à Barack Obama,
à une époque où rien ou presque ne laissait supposer qu'elle allait briguer la Maison Blanche.
Il fallait avoir l'oreille fine et les yeux exercés, pour capter les signaux.
Et c'est en 2016 que ce qui n'était pas du tout évident a éclaté au grand jour...

Ces nouveaux diables font les mêmes choses que les vieux diables, mais à plus grande échelle, tout en sachant habilement donner l'impression à petite échelle d'incarner la "lumière", le "progrès", la "démocratie", la "liberté" etc.. C'est la soft-dictature, le soft-totalitarisme, le soft-génocide à l'échelle de la planète, en réussissant à le faire avec le consentement voire la participation active des victimes. Ils ont donc détrôné les vieux diables, et ceux-ci oeuvrent avec un certain succès ces derniers temps en Europe, aux Etats-Unis et dans le monde, pour reprendre le pouvoir, pour revenir à l'Ordre Ancien, à l'heure où les projets du Nouvel Ordre Mondial semblaient irréversibles et touts-puissants. C'est ce que l'on observe avec les phénomènes comme le Brexit, l'élection de Trump au USA, etc..

Donald Trump

Je ne lui ai pas mis le signe Illuminati, le signe de l'Oeil d'Horus, le signe des nouveaux diables,
mais le signe qui caractérise tous les diables, mais plus spécialement les vieux diables.
Il vraiment a été un accident dans l'agendas agenda des nouveaux diables, un caillou dans leur chaussure...
Si les américains n'avaient pas voulu de Hillary Clinton (et effectivement ils n'en ont pas voulu...),
c'est Jeb Bush qui était prévu comme principale pièce de rechange, sinon Ted Cruz ou Marco Rubio.
Mais pas cet énergumène, qui était là juste pour "amuser" la galerie
et pour continuer à faire croire que la démocratie existe et que n'importe qui a sa chance sur le trône...
Mais contre toute attente ce bouledogue ou pitbull a bouffé tous les favoris côté républicains,
il n'en a fait qu'une seule bouchée du Jeb Bush, un petit amuse-gueule dans sa bouche...
Tout a été fait pour s'en débarrasser à toutes les étapes de l'élection...
enfin, pas vraiment dans les préliminaires, où l'on se disait qu'une fois qu'il aura amusé tout le monde,
on le jetterait à la poubelle pour que les "choses sérieuses" commencent avec les favoris.
Qu'on se souvienne: au début, les médias aimaient en parler avec amusement, Trump par ici, Trump par là,
on guettait ses faits et gestes pour faire les titres et les recettes des médias.
Puis cela a changé quand les favoris républicains ont été croqués par l'ogre qu'on a sous-estimé.
Les Illuminatis n'ont pas réussi à faire côté républicains ce qu'ils ont fait côté démocrate
en éliminant entre autres Bernie Sanders, pour dégager la route devant Hillary Clinton.
Alors les mêmes médias en grande majorité, sous l'emprise des George Soros et compagnie,
se sont mis à tirer sur lui de tous les feux, vendant pour acquise l'élection de Clinton.
Mais cet homme n'est pas le simple rigolo que l'on croyait, mais un vrai facho de la pure espèce,
qui a su parler à l'élctorat du Vieux Diable et même séduire au-delà, tous ceux qui rejettait le système.
Que l'on ne se trompe pas sur Trump, il est tout sauf un saint!
On n'est pas un milliardaire sans faire partie du système du Diable.
Mais seulement il ne faisait pas partie du système du Nouveau Diable, des lucifériens,
il est donc un visage parfait du Vieux Diable, du Vieil Ordre Mondial, et c'est en fait cela qui gênait, plutôt qu'autre chose.
Même après son élection, tout à été fait jusqu'au jour de son investiture pour lui barrer la route de la Maison Blanche.
Et maintenant que c'est fait, ce n'est pas fini, loin de là! Affaire à suivre...

J'ai écrit la ligne ci-dessus au moment de l'investiture de Trump en janvier 2017, il y a donc deux mois et demi environ.
Et déjà il faut mettre à jour, tellement les choses vont vite.
Au moment donc où j'ajoute le présentes lignes, on commence déjà connaître la suite de l'élection de Trump.
Alors qu'il n'a pas encore fait les 100 fameux premiers jours d'après élection,
il vient de faire pleuvoir des missiles tomahawk en Syrie. Un président américain "normal" quoi...
Il a été bien "normalisé" en moins de 100 jours, bien formaté pour le job.
Le travail qui n'avait pas pu être fait avant qu'il soit adoubé pour une candidature "normale" a été fait depuis...
Et ajoutons à cela qu'il n'est pas un ange (on n'est pas un milliardaire dans ce monde en étant un ange, c'est sûr...).

Comme déjà dit plus haut, il ne faut donc surtout pas ne faut déresponsabiliser Donald Trump,
en ce sens qu'il n'est pas un ange, il est suffisamment diabolique tout seul, mais seulement il a trouvé un maître,
ceux qui ont tout fait pour qu'il ne s'installent pas à la Maison Blanche
(préférant de loin Hillary Clinton, comme ils oeuvrent en France pour installer Emmanuel Macron à l'Elysée),
mais qui maintenant l'ont sous son contrôle, la preuve étant qu'ils ne s'opposent plus beaucoup à lui, signe qui ne trompe pas.
Les revirements à répétition de Trump par rapport à son programme électoral ou ses premiers "échecs" dont on parle,
sont plutôt à voir comme autant de blocages et de paralysies occultes de la part des Nouveaux Diables
plus forts que le Vieux Diable simplement parce qu'aussi le Nouveau Diable et le Vieux Diable sont le même Satan le Diable.
Autrement dit, quand on a la marque des Nouveaux Diables (les Illuminatis) on a automatiquement aussi celle du Vieux Diable,
l'inverse n'étant pas forcément vrai, car on peut être un vieux diable
(un sorcier, comme par exemple il y en a en Afrique, un sataniste comme en occident, un néo-nazi comme il y en a au Front National, etc.)
sans être un Illuminati, un rothschildien, un rockfellerien, un franc-maçon, un cabaliste, un artisan du Nouvel Ordre Mondial, etc.
Comme déjà dit, il est évident que depuis un certain temps déjà (avant même ses 100 jours à la Maison Blanche)
Donald Trump agit manifestement comme quelqu'un qui a sur sa tempe un pistolet appuyé, et même un missile...
D'abord le pistolet "doux" en la personne de son gendre Jared Kushner, mari d'Ivanka Trump (convertie au judaîsme), et là le Mossad n'est pas loin...
Et ensuite le pistolet plus dur d'une administration qui a vite pris les couleurs de Goldman Sachs, pour ne parler que de cela.
Face à toutes ces forces occultes qui ont pris le contrôle de Trump, l'influence voire le contrôle espéré par Poutine est réduite à néant...
Trump fait ce que ceux qui ont le doigt sur la gâchette lui disent de faire, il suit la même politique que celle qu'aurait suivi Clinton.
C'est ainsi qu'il faut analyser ses revirements incompréhensibles, même pour une personne réputée "instable" ou "imprévisible".
Pas à ce point! Il y a quelque chose de très bizarre qui se passe à la Maison Blanche,
et justement il n'y a plus personne à la Maison Blanche, plus que jamais c'est un pantin ou une marionnette qui est sur le trône.
Trump est un zombie sous menace et de plus sous contôle mental, voire carrément sous possession.
C'est la frange la plus occulte de la CIA, du Pentagone, de l'Otan, etc., bras armés du Nouveau Diable, qui règne à la Maison Blanche.
C'était déjà le cas avec Bill Clinton, George W. Bush, Barack Obama, mais là c'est là c'est le summum.

En disant que Donald Trump a un pistolet appuyé sur sa tempe pour le forcer à obéir aux ordres de ceux qui ont le doigt sur la gâchette,
j'entends par là des chantages de cette mafia khazariane mais aussi des menaces sur sa vie dans le cas extrême de non-obéissance.
Trump n'étant pas un ange (loin de là!), étant donc un grand démon à lui tout seul (une fois encore il ne faut surtout pas l'innocenter),
et de plus n'ayant sûrement pas fait fortune en pêchant et en vendant honnêtement des crevettes comme Forrest Gump,
et plus encore étant très loin d'avoir fait voeu de chasteté, d'être un eunuque, un pratiquant de l'amour platonique ou de la "sexulaité des anges"
(on voit ce que je veux dire en songeant à ses pratiques sexuelles plus que douteuses qu'on a agîtées pendant la campagne et après son élection),
on comprend bien que la frange occulte dont je parle dans la CIA, la NSA, le Pentagone, l'Otan, le complexe militaro-industriel, etc.,
ont sur Trump tout un dossier, une grosse bombe, pour le faire chanter ou le faire exploser, dossier haut comme les montagnes d'Afghanistan...
Il doit alors larguer la méga bombe GBU-43 MOAB là où on lui dit, dans ces montagnes par exemple, s'il ne veut pas se la prendre sur la tête...
Et, toujours pour faire tourner le business militaro-industriel, il doit envoyer un stock de missiles tomahawk sur la Syrie s'il veut que cesse
la pluie des missiles tomahawk qui s'abattent sur lui pendant la campagne, depuis son élection, avant son investiture et après...
Et il doit envoyer des portes-avions vers la Corée du Nord s'il veut que ces portes-avions pilotés par le camp Clinton-Obama cessent de le viser.
Et ainsi de suite, et à mon avis cela ne fait que commencer, le pire est sûrement à venir...
Et après on fait passer dans l'opinion que Trump fait des revirement à 180 degrés, change tous ses fusils d'épaule.
Mais, comme d'habitude, ce n'est pas la vérité, ce n'est pas la réalité, car Trump n'a pas le choix, c'est un zombie...

Cela se voyait déjà le jour de son investiture le 20 janvier 2017, il y allait comme à reculons, l'air très sombre, lugubre.
On avait l'étrange impression, non pas de quelqu'un qui allait être couronné, mais d'un homme qui allait vers l'échafaud de la guillotine...
Il manquait d'enthousiasme, et toute sa famille et son entourage donnaient la même impression, celle d'accompagner un condamné à mort...
Entre son élection et cette investiture, il s'est passé des choses derrière les rideaux, et il a commencé à déchanter.
C'était le visage de quelqu'un qui commençait à compendre que ce n'est pas lui le vrai président des Etats-Unis,
qu'on l'installait juste comme une marionnette, que sa marge de manoeuvre serait très faible.
A part faire quelques actions symboliques contre les musulmans, les mexicains, etc.,
en montrant bien aux caméras les cahiers de ses décrets, et faire croire à son électorat qu'il gouverne et tient ses promesses,
il ne pouvait pas faire grand chose contre le vrai problème des Etats-Unis et du monde, à savoir le Système diabolique.
Et c'est ce qui rend d'autant plus dangereux le Front National en France et Marine Le Pen, et toutes les extrêmes-droites en général.
Ils ne feront rien de vraiment gênant pour le Système, mais ne frapperont que les faibles, déjà frappés par ce Système diabolique.
Donc, au problème très grave qu'est déjà ce Système, ils ajoutent un autre grave problème,
qui est leur fascisme et leur extrémisme, pour ne pas dire leur nazisme ou leur satanisme, pour les plus mauvais d'entre eux.
Mais c'est contre les Diables et leur Système qu'il faut seulement unir tous les efforts.

En ce 17 mai 2017 où j'ajoute les deux paragraphes suivants, sonne aux USA, en France et dans le monde comme un sursaut des Nouveaux Diables.
Barack Obama et Hillary Clinton reviennent au devant de la scène politique, Obama a soutenu Emmanuel Macron en France lors des élections,
Macron a été "élu" président en France le 7 mai 2017 (on reparlera longuement par la suite de la supercherie de l'élection de Macron),
Hillary Clinton annonce la création d'un nouveau mouvement politique "Onward Together",
en français: "En Avant Ensemble" ou "En Marche Ensemble", ce qui ne peut pas manquer de faire penser à la stratégie de Macron...
Trump a fait volte face et s'est mis à suivre le programme des Nouveaux Diables, ce qui est déjà choquant pour plus d'un de ses électeurs,
mais manifestement ce n'est pas suffisant au goût de ces yiladoyas, Trump ne va pas assez vite dans l'exécution de leur programme....
En effet, après les missiles tomahawk en Syrie, l'armada en route pour déclencher la troisième guerre mondiale peut-être via la Corée du Nord
semble s'être "enlisée", il y a comme un "temps mort" dans l'agenda de ces Nouveaux Diables, et on devine qu'ils sont impatients...
En difficulté, Trump vient de limoger le directeur du FBI James Comey, pour tenter d'éteindre des départs d'incendies qui le menacent.
Autrement dit, ceux qui ont les pistolets ou les missiles sur sa tempe (comme je le disais) sont visiblement en train d'appuyer sur la gâchette...
Tous ces éléments en France, aux USA et dans le monde sont liés, les Nouveaux Diables ont visiblement de nouveau le vent en poupe,
l'"élection" de Macron signifie qu'ils sont en train d'effacer les derniers échecs: Brexit, élection de Trump, pour ne parler que de cela.
Comme prochaine victoire en ligne de mire, cela sent maintenant une opération de destitution de Trump ou visant à le pousser à la démission.
"Hillary Clinton" (via peut-être Mike Pence qui est bien plus contrôlable) aux USA et Macron en France pour le "meilleur" des mondes...

Ce sont les Vieux Diables qui hier ont bâti la civilisation telle que nous la connaissons, à la suite de guerres de conquêtes, d'esclavages, de colonisations, d'exploitations des autres pour leurs seules grandeurs, avec donc les génocides que cela implique inévitablement. La première et la seconde guerre mondiale furent essentiellement l'oeuvre des Vieux Diables. Je dis essentiellement car depuis l'antiquité aussi (égyptienne par exemple, à l'époque des pharaons et des pyramides), se préparait doucement le règne des Nouveaux Diables, qui commença à se manifester particulièrement depuis le siècle des "Lumières" (avons-nous dit), à la sortie du Moyen Age. Ils sont les bâtisseurs de la nouvelle civilisation, le Nouvel Ordre Mondial.

Voici maintenant le grand problème: tous les chercheurs de vérité, tous ceux qui aspirent au vrai monde, à la vraie vie, aux valeurs divines (les vraies), qui rejètent donc le système (à savoir la nouvelle face du Diable), se trouvent récupérés par tous les visages du Vieux Diable, qui ne cherchent qu'à retrouver leur hégémonie d'antan. Sous le couvert de la "dissidence", de la lutte "anti-système", ils oeuvrent simplement pour reprendre le pouvoir, pour restaurer un nouvel âge d'or pour la vieille idéologie démoniaque, raciste, xénophobe, suprématiste, etc. Il faut savoir que la logique et l'idéologie d'un diable n'a jamais été et ne sera jamais l'amour du prochain, l'amour de l'autre, de celui qui est différent. C'est une logique et une idéologie fondamentalement identitaire, et non pas égalitaire ou équivalencielle. En d'autres termes, la logique d'Identité est une des caractéristiques fondamentales des psychés de Négation, des esprits de Négation, des êtres de nature diabolique, démoniaque, comme c'est expliqué dans la livre: L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.

Nous assistons donc à une guerre entre les nouveaux diables et les vieux diables pour le pouvoir et pour la domination du monde. Et en même temps, cette guerre entre les diables est aussi une complicité entre eux. Car on se querelle et on se dispute vers la base de la pyramide du Diable, et plus la base s'écarte plus les divergences sont grandes. Mais tout se rejoint en allant vers le sommet de la pyramide, au niveau de l'Oeil d'Horus. Et plus haut, au niveau de l'ultime sommet, à la pointe de la pyramide donc, tout devient le seul et même Satan le Diable, on ne sépare plus les Lucifer (les Nouveaux Diables) et les Satan (les Vieux Diables).

Les personnes qui rejettent le "système" sont piégées, elles fuient la peste mais pour embrasser le choléra. Autrement dit, elles fuient les nouveaux diables mais pour se jeter dans les bras des vieux diables, qui ont monopolisé la lutte anti-système, pour en faire un combat pour leur parti politique ou leur idéologie politique. Par exemple, je disais vers la fin la partie 2, en parlant d'Alain Soral, de faire attention aux nouveaux idéologues d'extrême-droite, qui disent des choses très justes contre le système, mais pour nous ramener dans les sentiers du Front National ou de l'extrême-droite. Depuis, j'ai découvert un nombre incalculable de personnes, de communautés, d'associations, de sites, du même genre qu'Alain Soral et son association nommée "Egalité et Réconciliation", jusqu'à Dieudonné M'bala M'bala, qui draine des foules vers l'extrême-droite. J'ai même trouvé beaucoup qui sont bien plus "présentables", c'est-à-dire moins "activistes", moins "polémiques", plus softs, mais qui sont de vraies et dangereuses plate-formes d'idéologie d'extrême-droite!

L'un des exemples en matière de "remasterisation" (ou simplement de déguisement) du Vieux Diable est TVLibertés. Ce genre de sites ou de Web TV sont d'autant plus dangereux que le Vieux Diable et les vieux démons qu'ils incarnent et qui se cachent dans leur new look ne sautent pas yeux. Cela demande une assez grande perspicacité pour s'en apercevoir.

Comme par exemple là:

Vieux Diables relookés, exemple de TVLibertés

Un présentateur de TVLibetés (à gauche) "interviewant" Éloïse Benhammou (à droite donc...),
à propos de son excellent livre: "La Kleptocratie française", sous-titré:
"Comment les dépôts bancaires, cotisations sociales et avantages sociaux des Français
sont massivement volés par les banques avec la complicité absolue des politiques."
Et quand on parle des banques, on parle évidemment de Rothschild (et là Macron en sait quelque chose...),
de la tristement célèbre Goldman Sachs, de JP Morgan, etc.,
sans parler de la Société Générale, de BNP Paribas, de la Deutsche Bank, etc.,
qui ne sont que des "sous-banques" de ces géantes mondiales,
qui se comptent avec les dix doigts de deux mains... et même seulement avec les cinq doigts d'une main.
Bref l'aspect matériel du pouvoir des Illuminati, les maîtres du monde, qui va avec l'aspect luciférien ou satanique.
La "pauvre petite" et intelligente Éloïse Benhammou, avec son livre, qui est une véritable bombe,
s'attaque avec toute sa sincérité, pour ne pas dire son ingénuité ou son "innocence", à du lourd, du très lourd,
elle s'attaque au "saint des saints" de Satan le Diable, le Vieux comme le Nouveau!
Car (on le répète) c'est bien le Vieux Diable qui a construit toute cette civilisation maintenant dominée par le Nouveau Diable.
Les mouvements néo-nazis par exemple, même avec le mot "néo", cachent à peine leur horrible visage de Vieux Diable.
Mais sous ses visages les plus relookés (ou les plus déguisés") comme on le voit ici
le Vieux Diable récupère tous les combats contre le Nouveau Diable, pour reprendre le pouvoir...
Je ne parle pas de ce présentateur en tant que personne en elle-même, mais de ce qui l'anime.
On peut même le voir avec cet arrêt sur image, qui n'est pourtant pas l'image la plus révélatrice
(la vidéo se trouve ici, regardez par exemple sa réaction à la minute 3:30, pendant 3 secondes).
J'ai dit que ce présentateur a "interviewé" Éloïse Benhammou...
Mais il suffit de bien observer les postures, les regards noirs,
pour s'apercevoir que ce qui passe pour une "interview" ou un questionnement "courtois" (comme on dirait "radio courtoisie"...)
est en réalité un interrogatoire, qui met mal à l'aise l'interlocutrice,
"énergie négative" dégagée par l'interrogateur, que l'on peut ressentir autant que le malaise et le stress de l'interrogée.

Ou comme encore ici, un autre "interviewer" (Olivier Pichon), dans un autre style, face à la même "interviewée":

Vieux Diables relookés, exemple de TVLibertés

La vidéo de laquelle cette image est tirée se trouve ici.
Derrière les "amabilités" se cachent d'une part une condescendance à peine dissimulée,
et surtout ce qui est plus manifeste est l'objectif pour cette idéologie de récupérer tout ce qui peut servir sa cause.
Que les leitmotivs de l'"intervieweur" du genre: "je recommande le livre à nos télespectateurs" ou: "expliquez-le à nos télespectateurs"
ne trompent pas, cela ne vise pas tous les télespectateurs sans discrmination,
y compris les "immigrés" par exemple, ou toute personne en France ou dans le monde, qui apprécierait cette émission ou ce livre.
Ces propos et d'autres ciblent un public spécial, qui comprend le message subliminal.
Une "armée" d'un nouveau genre, que l'on "nourrit" avec tout ce qui peut lui servir, et à qui on dit:
"Ecoutez bien ce point, ce que je prends de la "Benhammou" pour mettre dans vos "becs" ou dans vos "fusils""...
Comme l'interrogateur précédent, celui-ci ne dégage pas d'énergie positive
(regardez à partir de 5:30 par exemple, la tension palpable, l'énergie stressante dégagée et l'effet sur l'interrogée).
Il vampirise tout simplement la personne devant lui, son oeuvre, pour nourrir le Vieux Diable...

L'extrême-droite est sans aucun doute la communauté ou l'idéologie plus active sur internet. Parce qu'aussi (et c'est vrai) ils ne sont pas traités avec équité sur les médias meanstream, contrôlés en majorité par le Nouveau Diable. Il n'y a qu'à voir par exemple ce qui s'est révélé lors des dernières élections américaines, dans lesquelles 94% des médias (et dans leurs sillages presque 100% des médias français...) étaient pour Hillary Clinton et contre Donald Trump. Dans ces conditions, on ne peut parler ni d'équité ni même de démocratie. Il faut dire cette vérité, sans que cela signifie que la démocratie et l'équité sera plus représentée par l'extrême-droite, le Vieux Diable!

Les membres d'extrême-droite, pour les plus extrémistes, sont sur internet (qui est le reflet de la vie) les plus virulents (pour dire les choses simplement ainsi). C'est cette image que le Vieux Diable s'emploie à soigner maintenant, en se relookant ou (comme Marine Le Pen) en mettant beaucoup d'eau du Nouveau Diable dans son vin de Vieux Diable, pour être plus "présentable", pour se "dédiaboliser". Ce sont les plus motivés, les plus fidèles à leurs champions politiques, les plus sûrs de voter pour leurs champions, donc les moins abstentionnistes, là où les membres des autres tendances politiques adoptent plus l'abstention quand ils sont déçus par ceux à qui ils faisaient confiance.

Ce genre de sites ou de Web TV récupèrent la "cause dissidente", la lutte anti-système, la cause "lanceur d'alerte", le rejet des medias meanstream, la réinformation ou l'information alternative, etc., pour atteindre les buts que les initiés ou son public réellement ciblé comprennent. L'essentiel n'est pas dans ce qui est dit ou montré, mais est dans le subliminal, que le public ciblé décode. Tous les combats contre le monde du Nouveau Diable sont ainsi vampirisés par le Vieux pour reprendre le pouvoir. Et c'est cela aussi le problème: le mensonge des médias meanstream et de tout le système des nouveaux diables, la définace qu'ils suscitent, laisse un grand boulevard pour l'extrême-droite, pour les vieux diables, pour récupérer à leur profit tous les combats contre ce système luciférien.

C'est ainsi par exemple que le combat de Claire Séverac est récupéré entre autres par Egalité et Réconciliation, le site d'Alain Soral, qui publié la vidéo d'hommage présentée plus haut. Bien entendu, cela contribue à faire connaître le combat que menait cette femme décédée recemment. Car on attendrait longtemps pour que les médias meanstream en parlent. Néanmoins il faut préciser qu'il s'agit d'une récupération, de vampirisme d'une cause, car le combat de Claire Séverac n'est pas un combat d'extrême droite, la preuve étant que ce combat est aussi le mien, et pourtant je ne suis pas d'extrême-droite, cette vision de la socité et du monde est aux antipodes de ma vision. Claire ne se battait pas contre ces crimes pour servir l'extrême-droite et ses objetctifs, c'est très certain, elle se battait contre le système diabolique tout simplement. Oui, Claire se battait pour la vérité, c'est clair.

Cette femme est la première personne que j'ai vue et qui a compris le monde du Diable comme elle l'a compris. Elle parle de tous les sujets du phénomène Diable en établissant entre eux les connexions comme aussi je le fais. Je déplorais que personne n'ait la vue d'ensemble de tous les problèmes comme je l'ai, et j'eus l'agréable surpsise de découvrir Claire Séverac au mois de décembre 2016, et son combat de longue date. Et seulement quelques jours après que j'aie découvert ses vidéos, elle décède le 25 décembre 2016, comme si son but était de me dire que je ne suis pas le seul en France à avoir cette acuité du monde du Diable. Pour moi sa maladie et sa mort est un crime, je lui rends d'autant plus hommage, paix à son âme pour son beau combat. Claire Séverac était elle aussi souvent l'invitée de TVLibetés, comme aussi de nombre de sites dits de la "dissidence". Pour elle, toutes les plates-formes étaient bonnes pour faire connaître son combat, et cela se comprend. Cependant, il faut préciser aussi qu'elle a été spécialement récupérée (vampirisée, phagocytée) par les plates-formes d'extrême-droite.

Cela ne veut pas dire que toutes les personnes qui sont dans les mouvements d'extrême-droite sont mauvaises ou suspectes, car le Diable trompe tout le monde et fait se tromper de combat. Simplement, il ne faut pas tomber dans le piège que constituent ces mouvements, ces sites ou ces Web TV, qui sont les plus actives sur internet. Car la vérité n'est ni de droite, ni de gauche, ni d'extrême-droite, ni d'extrême-gauche, ni du centre. La vérité est simplement la vérité. Par conséquent, disais-je, "les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis". L'extrême-droite n'est pas la réponse contre le système, bien au contraire. Et il nous faut brièvement comprendre pourquoi.

Jésus enseigna que toute la loi divine se résume en ceci: aimer Dieu de tout son être et son prochain comme soi-même (Matthieu 22: 36-40). Le monde est aujourd'hui mûr pour comprendre cette loi dans toute son universalité. L'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, est LE TOUT, l'Ensemble, donc j'en fais partie, vous aussi. Et il est TOUT, c'est-à-dire toute chose et tout être, l'Alpha et l'Oméga, donc il est aussi moi, ce qui fait que je suis lui, et tout le monde devrait en dire autant.

Comprenons donc que nous sommes tous fondamentalement de nature divine, que nous avons perdue, et que notre unique but est de retrouver cette nature divine, de nous déconnecter donc du Diable (Vieux comme Nouveau), et de nous reconnecter à l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. L'unique but de notre existence dans ce monde est de se reconnecter à l'Univers TOTAL, de faire un avec lui, et donc faire un avec toutes les choses et tous les êtres de l'Univers TOTAL (Jean 17: 21-23). C'est la loi universelle, c'est la loi du Christ, la loi de Dieu. Ce n'est sûrement pas l'idéologie du Front National ni d'aucune extrême-droite, en France ou ailleurs.

Une idéologie d'extrême-droite ne peut donc pas vraiment une idélogie de "liberté", d'"égalité", de "fraternité", au sens absolu, universel, divin, de ces termes. Cela ne peut en aucun cas être une idéologie d'amour du prochain, indépendamment de sa couleur, de sa race, de sa culture, etc. C'est antinomique, c'est incompatible, c'est impossible, alors ce n'est pas une idéologie d'extrême-droite. Par définition, elle rejette l'autre, sans que l'autre soit nécessairement un diable, un démon, un sataniste, un luciférien. On peut être tout cela, mais du moment où l'on est de la "bonne" race, de la "bonne" nation ou nationnalité, de la "bonne" langue, de la "bonne" culture, etc., cela suffit, car c'est tout ce que l'on demande avec cette idéologie.

Or ce sont les diables, les démons, les satanistes, les lucifériens, etc., qui sont le vrai problème, l'unique problème, et ce quelle que soit leur race, leur nation ou nationalité, leur culture, etc. Ils sont la racine de tous les problèmes du monde et même de l'Univers. Eux et les élites de leur espèce, qui gouvernent le monde et instaurent le système diabolique (que ce soit celui de Vieux Diable ou du Nouveau Diable) sont les problèmes pour tous les autres, quelle que soit leur race aussi, leur nation ou nationalité, leur culture, etc.

C'est ce que l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, nous apprend aujourd'hui, et c'est ce que tous les envoyés de Dieu (le plus grand jusqu'ici étant Jésus Christ), tous les êtres divins, ont toujours appris au monde depuis toujours. Jésus n'a pas enseigné que le problème ce sont les samaratains (voir la parabole du bon samaritain en Luc 10: 29-37), les romains, les grecs, les araméens, les arabes, les éthyopiens, etc. Il est venu sauver tout le monde, ouvrir les portes du royaume de Dieu aux humains de toute race, de toute nation, de tout peuple, de toute langue, de toute culture, etc.

Aucun parti politique fonctionnant avec les lois du système n'est une réponse au système, que ce soit les lois des Vieux Diables (donc du veux système, le Vieil Ordre Mondial), ou les lois édictées de plus en plus partout par les Nouveaux Diables (donc les lois du nouveau système, le Nouvel Ordre Mondial).

Les membres des mouvements d'extrême-droite objectent souvent en disant que les autres tendances politiques ont déjà gouverné et ont déjà fait fait leur preuve néfaste, mais qu'eux n'ont pas encore eu le pouvoir, ils n'ont pas encore eu l'occasion de faire leurs preuves, etc. Mais ce n'est pas vrai du tout, car l'idéologie d'extrême-droite est l'idéologie du Vieux Diable, c'est l'idéologie diabolique primaire (comme je l'ai déjà dit), l'idéologie la plus vieille du monde. Et si j'osais, je dirais la plus archaïque, la plus "animale", la plus "reptilienne" en ce sens que c'est l'idéologie qui fait le plus appel au "cerveau reptilien".

En effet, depuis que le monde est monde, les humains ont donné libre cours à leurs plus bas instincts. Comme les animaux, ils ont toujours vu celui qui est différent (ou l'"étranger") comme une menace potentielle et ont appliqué la règle selon laquelle la meilleure défense c'est l'attaque. Les humains ont toujours défendu leur territoire (leurs "frontières"), attaqué les autres pour conquérir leurs territoires, leurs ressources. Cela a donc toujours été la loi de la jungle, la loi du plus port. C'est l'idéologie de l'Identité, du "moi" séparé des autres, et des autres séparés de "moi".

C'est simplement l'idéologie de l'espèce diabolique (mais cela se soigne..., pour devenir l'espèce divine). L'idéologie d'extrême-droite est aussi basique que cela, c'est donc l'idéologie la plus vieille du monde, la plus pratiquée dans le monde. C'est l'idéologie qui a le plus régné, celle du Vieux Diable. Elle a donc largement ses preuves, et on a vu ce que cela a donné dans toute l'histoire (entre autres l'esclavage, la colonisation), jusqu'à une histoire récente appelée la seconde guerre mondiale, et d'autres encore plus récentes, les conflits ethniques, les génocides.

L'idéologie du Nouveau Diable prétend simplement être différente de celle-là, elle prétend être divine, mais est faussement divine, autrement dit elle est luciférienne. Elle consiste à faire la même chose, et même pire et à plus grande échelle, mais différemment, en ayant l'apparence "divine". Il suffit de voir les horreurs et les génocides que cette idéologie accomplit déjà, et annonce par exemple sur les Georgia Guidestones, les fresques apocalyptiques de l'aéroport de Denver ou les les fresques su siège de Bank of America. C'est donc la forme qui change avec l'idéologie du Vieux Diable, et non pas le fond.

Marine Le Pen: ou quand le Vieux Diable se "dédiabolise" le temps de retrouver le pouvoir...

Mais beaucoup en France placent leurs espoirs en Marine Le Pen comme en une Messie, et on observe les mêmes phénomènes partout en Europe et dans le monde. Et les mêmes ont une fascination pour Vladimir Poutine, la figure d'extrême-droite à la russe (même s'il y a une certaine limite avec la comparaison les extrêmes droites en Occident). Je le répète: l'extrême-droite, qui incarne le Vieux Diable et ses monstruosités dont l'histoire regorge, n'est pas du tout la réponse à l'horreur qu'est le système du Nouveau Diable. Nous ne sommes pas obligés de choisir tout le temps entre la peste et le choléra.

C'est le système qu'il faut rejeter ou changer, et rien d'autre! Mais non seulement donc Marine Le Pen ne fera rien contre le système, mais aussi elle fait totalement partie du plan du système. En effet, contrairement à Donald Trump qui est à l'image de Jean-Marie Le Pen, imprévisible et difficile à maîtriser, Marine Le Pen n'est pas une surprise, elle est parfaitement prévisible et parfaitement préparée et prévue depuis des années. Elle est prête à tout, jusqu'à tuer politiquement son Vieux Diable de père, pour aller à l'Elysée, pour régner sur le Trône.

Marine Le Pen est prête à tous les compromis pour le pouvoir, et rien que pour le pouvoir. Elle ne demande que cela, elle fait tout pour cela, avec ses généraux tels que Phillipot. Elle est très heureuse quand le Time Magazine (un de leurs instruments) l'honore comme faisant partie des 100 personnalités les plus influentes du monde. Elle demanderait 666 fois ce genre de tapis rouge.

Marine Le Pen heureuse d'être honorée par les illuminatis

C'est cela, la "dédiabolisation", tout est dans ces deux signes qui la résument bien.
Cette image incarne le marketing luciférien, comment l'horreur peut changer juste d'emballage, pour séduire.
C'est cela l'entreprise de "dédiabolisation", ce qui veut dire de "luciférisation"
de récyclage du Vieux Diable en le Nouveau Diable.
Pour l'instant on tente encore de berner avec Emmanuel Macron, avec qui les Nouveaux Diables prennent le moins de risque.
Mais si comme aux USA avec Hillary Clinton ces artifices ne prennent plus,
des figures comme Marine Le Pen sont les ultimes roues de secours pour le système luciférien de tromper et de récupérer ceux qui le rejettent.
Elle ne fera rien qui gêne vraiment ce système et ses projets,
mais comme tous les mouvements d'extrême-droite ici et ailleurs, elle ne frappera que les faibles,
ceux que le système diabolique désigne comme le problème, alors que c'est ce système et tous les diables cachés
dont des blonds aux yeux bleus, qui sont le vrai problème.
Il n'y a que deux catégories d'humains, les divins et les diaboliques,
une grande vérité que le Christ a présentée en parlant de blé et d'ivraie, de brébis et des chèvres, etc. (Matthieu 13: 24-30, 36-43; 25: 31-46).
Il y en a partout, dans tous les peuples, dans toutes les nations, dans toutes les races, dans toutes les ethnies, dans toutes les communautés, etc.
Les humains démoniaques de toutes races, peuples et nations, sont les ennemis communs des humains divins, toutes races, peuples et nations aussi.
Tout le monde souffre partout des mêmes démons, le système tout entier est leur système, celui de Satan le Diable.

Autre problème: derriere toutes les extrêmes-droites se cachent dans l'ombre et en attente de revenir au pouvoir
les vieux démons tels qu'on les a connus dans toute l'histoire
depuis que des humains rejettent ceux qui ne sont pas de leur camp,
de leur ethnie, de leur race, de leur nation, de leur culture, de leur classe sociale, etc.,
qui ont fait des guerres aux autres, les ont réduits en esclavage, les ont colonisés, exploités, etc.
et ce pour bâtir la civilisation telle qu'on la connaît actuellement et qui est en déclin, parce qu'éloignée de Dieu.
Beaucoup de ces malheureux, dont les ancêtres ont déjà souffert de ces crimes de l'histoire perpétrés les Vieux Diables,
et qui croyaient vivre dans des pays d'indépendance, revivent un cauchemar avec les Nouveaux Diables,
et se retrouvent rejettés par les Vieux Diables, qui les voient comme une menace pour leur civilisation!
Que l'on essaie donc de compter combien de fois ils sont victimes dans l'histoire de cette planète.

Vraiment donc, la solution aux problèmes passe par le divin, pas la vieille conception de Dieu, mais la nouvelle.
Car là où l'on parle de Vieux Diable et de Nouveau Diable, on parle aussi de Vieux Dieu et de Nouveau Dieu,
c'est-à-dire des vieilles conceptions de Dieu et de la religion, à abandonner
pour la nouvelle lumière sur Dieu qu'est la Science de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

A la différence de Donald Trump ou de son père donc, Marine Le Pen a été formatée pour le job... pas pour la France ou les français (faut vraiment pas se leurrer...), mais pour les Illuminatis. Et le Front National aussi est progressivement formaté, suite à une infiltration rondement menée aussi bien par la franc-maçonnerie que par de nouveaux responsables du Front National au profil "atypique", du genre Florian Philippot. Celui-ci est du profil du "Mariage pour tous" et surtout pas de la "Manif pour tous"...

Florian Philippot le dédiaboliseur

Le "dédiaboliseur"....

Et encore si vous vos yeux s'ouvraient pour voir ce que l'oeil ordinaire ne voit pas. Le genre de choses que l'on sait en voyant le personnage mais qui sont difficiles à dire, car les autres ne peuvent pas comprendre pourquoi on dit cela, tellement les apparences disent le contraire. La vérité qu'il faut voir à propos de ce genre de personnes ne se manifeste souvent de manière perceptible pour l'oeil ordinaire que pendant quelques secondes, et même souvent quelques fractions de secondes. Et alors il vaut mieux ne pas rater.

Florian Philippot, nature cachée 1

Pour tout dire, c'est vrai qu'il avait l'air un peu fatigué, comme une petite envie d'aller au lit. Son élocution un peu pâteuse à la fin (lui qui a habituellement une élocution très fluide) l'indiquait. Mais il n'y avait pas que cela. Il manquait d'"énergie" (l'énergie vitale...), certes, mais pas au sens où on le pense. Il avait besoin de se "recharger", mais pas au sens où on peut l'entendre. C'est ce "manque" ou cette "faiblesse" qui a causé le "bug" de quelques fractions de secondes, et qui a fait voir ce qui ne se serait pas vu autrement, sauf si l'on a l'oeil pour le voir ou le clair ressenti pour le sentir en toutes circonstances. Pour ceux qui ont regardé mais n'ont pas vu, cette image et les deux qui vont suivre sont tirées de la vidéo à ce lien, et la fraction de seconde capturée est à la minute 47:30.

Florian Philippot, nature cachée 2

Revenons à nos démons... euh à nos moutons. Comme je le dis depuis le début, le système est le problème, et rien d'autre! Enfin... le système démoniaque, celui des nouveaux diables. Ce système détruit partout les valeurs divines, à commencer par la famille. Et que dire alors des valeurs plus élevées comme l'amour du prochain, la fraternité, l'égalité (la vraie), la liberté (la vraie)? Ce sont malheureusement des valeurs que les extrêmes-droites mettent en avant juste pour reprendre le pouvoir, comme "Egalité & Réconciliation", "TVLibertés", et j'en passe. Dans la bouche de l'extrême-droite, ces valeurs n'ont pas un sens universel, mais un sens restreint: à une famille (comme le clan Le Pen en France), à une race, à une nationalité, etc.. C'est la "liberté", mais pas pour tout le monde... C'est l'"égalité", mais pas avec tout le monde, etc. Or ces mots et d'autres au sens divin, riment avec universalité: l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Mais ces valeurs ne sont pas les valeurs des vieux diables, il suffit de gratter un peu le vernis pour se trouver vite en face de nazis, à des "gudards" (selon les termes mêmes du Front National et de ses militants, en référence à cette faction effrayante du mouvement appelée "GUD"), à des démons en chair et en os, de vraies incarnations du mal, des sataniques (ce qui est pire que d'être satanistes). Et les nouveaux diables quant à eux prétendent que ce sont leurs valeurs, mais ce sont de fausses valeurs, des valeurs francs-maçonnes, lucifériennes, la fausse lumière, la fausse liberté, la fausse égalité, la fausse fraternité, la fausse démocratie, etc..

Pour conclure cette partie, comprenons que comme Trump aux USA, Marine Le Pen ne fera rien qui gêne vraiment le système, mais tapera sur les faibles, qui sont déjà victimes du système: les musulmans, les immigrés, les migrants, qui fuient la misère, les guerres et le chaos que les Nouveaux Diables sèment partout. Il faut distinguer les gens normaux parmi ces malheureux avec les terroristes, qui eux-mêmes sont les instruments des mêmes Diables, pour servir leurs plans. Mais les figures d'extrême-droite sont TRES utiles aux Nouveaux Diables pour détourner l'accusation vers les victimes et non les vrais coupables.

"Amour des français pour la France", oui. "Amour de la France pour les français", oui.
Mais le Vieux Diable est dans le détail, dans ce qui se cache derrière ces jolis mots,
qui dans la bouche des personnalités d'extrême-droite, n'ont pas le sens divin ou universel qu'ils devraient avoir.
Le Vieux Diable est dans la précision: nos adversaires politiques avantagent "les autres, plutôt que les nôtres"...
Voici la vérité divine: on ne peut pas vraiment aimer les siens, si on n'aime pas les autres.
Les "nôtres" doit seulement signifier: les "enfants de Dieu", ou "tous les gens bien, de tous les horizons".
Et les "autres" doit seulement signifier: les "enfants du Diable", ou "tous les gens mauvais, de tous les horizons".
Tout autre critère de distinction ou de séparation n'est pas divin mais diabolique.
Car si par "France", "français", les "nôtres", bref la "bonne catégorie",
on englobe les néo-nazis, les satanistes, les démons en chair et en os,
juste parce qu'ils ont la "bonne" couleur ou sont de la "bonne" nationalité,
le mot "amour" est alors une tromperie, une supercherie, une "arnaque",
on ne peut pas vraiment incarner ce mot, le rejet des "autres" signifie forcément quelque part le rejet des "nôtres".
C'est obligé, c'est une loi de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU.
Cela se traduira obligatoirement par le rejet de certains parmi les "nôtres",
ceux qui dérangeront le régime (qui sera forcément autoritaire) ou simplement dévoileront les satanistes ou les démons.

Quand des gens comme Marine Le Pen en France, Geert Wilders au Pays-Bas, Donald Trump aux USA, etc., avec souvent la méchanceté à peine dissimulée qu'ils dégagent, la haine et même la peur qu'ils inspirent ou agitent, pointent des communautés comme étant les fléaux du monde, ce sont ces personnalités elles-mêmes qu'il faut commencer par regarder. Ne regardez pas donc ceux qu'ils vous montrent, mais regardez-les!

Le démon Geert Wilders 1

Regardez donc. Cet homme est un "ange", il dégage de la lumière, ses yeux rayonnent de l'amour, n'est-ce pas?
Dans leurs discours, ceux qu'ils pointent du doigt sont le pire mal, disent-ils.
Mais honnêtement il faut être soi-même quelque part un démon pour ne pas voir ce qui saute aux yeux!
Ce genre d'individus ne peuvent jamais vraiment oeuvrer pour le bien, même de ceux qui sont blonds comme eux.
Certains appellent cela un "psychopathe" et placent la question sur le terrain psychiatrique, au sens classique.
Mais malheureusement ce serait un moindre mal s'ils étaient malades, car la vérité est pire.
Ceux qu'ils pointent du doigts sont méchants pour certains d'entre eux,
mais les gens comme Geert Wilders ne sont pas méchants, ils SONT la Méchanceté, nuance!
Leurs accusés font le mal pour certains, mais eux SONT le Mal!
Leurs accusés les plus mauvais sont possédés par des démons, mais eux SONT les démons.
Ces esprits pervers montrent les autres pour paraître bien, pour qu'on ne voit pas ce qu'ils sont.
Mais ce sont eux qu'il faut regarder...

Le démon Geert Wilders 2

Que leurs cheveux blonds ou leurs yeux bleus ne trompent pas, il faut voir au-delà, et on verra tout simplement le Diable ou la Diablesse! Oui on verra le problème du monde, le vrai problème. Le système est à l'image de ces gens, ils sont l'incarnation du problème, pas la solution!

La seule différence entre eux et les nouveaux diables, c'est que ceux-ci (parce que lucifériens et champions de la fausse lumière et des fausses qualités divines) savent cacher leurs visages de diables et paraître "divins". Les vieux diables eux aussi réussissent de plus en plus leur marketing et la séduction par l'apparence, et dans leur cas on parle de "dédiabolisation"... Et comme déjà dit, l'unique solution est la lutte contre le système diabolique, c'est-à-dire l'inversion de la Pyramide du Diable, l'Universalité. Et cela veut dire aussi l'inversion du Pentagramme du Diable, concrètement la lutte contre les diables sous toutes leurs formes. Donc la lutte contre le système diabolique, c'est aussi la lutte contre les extrêmes droites!

Quand le Nouveau Diable se sert de la peur du Vieux Diable pour introniser en France son jeune lucifer: Emmanuel Macron!

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Emmanuel Macron: le jeune lucifer et la créature des Nouveaux Diables qu'ils veulent installer sur le trône de France

Avant de revenir aux vieux diables, terminons avec certaines autres révélations sur les nouveaux diables et leurs plans. Comme aux Etats Unis, les Illuminatis ont prévu en France qu'en cas d'élimnation des favoris comme Juppé ou Sarkozy (ce qui est fait, un peu à l'image, outre-atlantique, de Jeb Bush leur favoris chez les républicains, de Ted Cruz ou de Marco Rubio), si donc l'un des deux favoris sur l'échiquier traditionnel gauche et droite est éliminé, le survivant soit opposé à Marine Le Pen. Mais à la différence de Donald Trump qui est à l'image de Jean-Marie Le Pen, imprévisible et difficile à maîtriser, Marine est parfaitement prévisible et parfaitement préparée et prévue depuis des années (j'y reviendrai).

Les Illuminatis ont prévu qu'elle serait opposée en duel final à leur super jokker, le "Hillary Clinton" français, un jeune Lucifer comme on en a rarement couvé, engendré, pouponné, et élevé, j'ai nommé... Emmanuel Macron!

Emmanuel Macron, le fils choyé des Illuminatis

Le candidat même de la franc-macronnerie, et même de pire que cela!
Et on ose le vendre avec tous le tapage des médias "rothschildiens" comme un candidat anti-système!
Pardon? C'est une plaisanterie? C'est vraiment prendre les gens pour des gogols!
Mais le problème c'est qu'une fois qu'on a dit cela, les gens concluent
qu'il faut voter pour Marine Le Pen, qui, elle, serait un candidat "anti-système".
Mais je n'ai pas dit ça, je vous en prie, ne vous laissez pas vous enfermer dans cette dualité Macron-Le Pen.
Où va-t-on, si on ne peut pas dire la vérité sur Macron sans pousser les gens vers le Front National,
ou si l'on ne peut pas dire la vérité sur le Front National sans pousser les gens vers Macron?
Soyez intelligents, et si c'est trop dur, alors votez Asselineau par exemple...
Asselineau n'est pas mon copain, je sais qu'il ne fera pas des miracles
(faut pas trop se leurrer non plus, et de toutes les façons ils ne le laisseront pas faire),
mais il est nettement mieux que tous les autres, il a un meilleur diagnostic,
il dit le genre de vérités qui vous valent d'être rangé parmi les "complotistes" pour ne parler que de cela.
C'est vrai qu'il est un peu prolixe (comme moi...), mais il dit la vérité, c'est pour cela que je le comprends.
Il est incomparable avec Macron, et n'écoutez pas ceux qui par mauvaise foi le mettent dans le même sac que Le Pen et compagnie.
Ce sont des raccourcis trop faciles pour discréditer ceux qui sont vraiment différents dans leur vision des choses...

Si vous voulez que je vous dise une vérité, si vous votez pour Marine Le Pen, la France est très foutue...
Si vous votez pour François Fillon, la France est foutue...
Si vous votez pour Benoît Hamon ou pour Mélenchon, la France est dans le coma...
Si vous votez pour François Asselineau, la France est malade,
mais elle a un petit sursis, et on pourra encore tenter quelque chose,
le temps que les Nouveaux Diables rendent malade Asselineau...
Mais si par malheur vous votez pour Emmanuel Macron, alors la pauvre France est définitivement foutue, elle est morte,
on ne pourra plus rien pour elle, elle est mise en cercueil et remise aux Nouveaux Diables pour incinération...

Jacques Attali est de ceux qui hantent les coulisses du pouvoir et exercent des actions occultes depuis longtemps, de la part de leurs maîtres de l'ombre. Comme par exemple aussi Alain Minc ou Bernard-Henri Levy, dit "BHL". Dans le même genre (quoique la gamme nettement au-dessus quand-même) on a aux USA les John McCain, les Henry Kissinger, etc.. Ceux-ci, et en particulier John McCain, un "faucon" comme on les appelle souvent par euphémisme, est dans tous les mauvais coups à l'échelle internationnal, c'est l'un des spécialistes même du "sale boulot", un grand semeur de chaos (en matière d'armement et de formation des groupes rebelles pour renverser des régimes, par exemple), un envoyé très spécial de la partie sombre de la CIA, un grand serviteur des Illuminatis tout simplement. Kissinger, le fameux "diplomate", est quant à lui plutôt une figure emblématique du club Bilderberg. Il est difficile de traiter un aspect ou un autre de la question des Bilderberg sans croiser tôt ou tard le nom de Kissinger. Mais ces cas américains ont exercé ou exercent encore une fonction politique officielle. Henry Kissinger a été chef de la diplomatie américaine, et a joué un rôle important dans plusieurs administratons, notamment pendant la guerre froide, ce qui lui a même valu le "Prix Nobel de la Paix" en 1973 (vous savez, ce prix qu'Obama a aussi a reçu au tout début de sa présidence avant d'être un grand fauteur de guerres...). Et John McCain a brigué la présidence des USA, qu'il a perdue face à Barack Obama...

Il n'en est pas tout à fait de même avec Jacques Attali. Il a été un conseiller notoire de François Mitterrand, mais n'a pas (que je sache) exercé de mandat électif, ni le fameux "BHL", qui est une sorte de John McCain français en ce sens qu'il joue un rôle actif dans tous les chaos de la planète (Bosnie, Lybie, Ukraine, et j'en passe), sans qu'on sache vraiment au nom de quoi, à part qu'il serait un "intello" en littérature-philosophie-histoire, mais du genre engagé... Ce qui est certain, c'est que son intellectualisme est très luciférien, et, comme il l'a dit lui-même, il se reconnaît plus en la "lumière" de Judas Iscariote que dans celle d'un Pierre, d'un Matthieu ou d'un Jean. Si bien que dans une émssion de télévision, après qu'il se soit livré à un plaidoyer en faveur de Judas, un des interlocuteurs lui dit: "C'est déjà une bonne chose que vous croyez en l'existence du Diable, nous n'aurons pas perdu notre temps ce soir". Et ne comprenant pas le sens subtil de cette remarque (emporté qu'il était par son élan ou son apologie de Judas), il s'interrompt pour demander: "Parce que le Diable est la face cachée de Dieu?" Et on lui répond: "Non, parce que c'est la face cachée de Bernard Henry Levy". Et là il comprend, et alors, voyant qu'il s'est piégé tout seul, il se joint aux rires de ses interlocuteurs...

BHL fait partie des personnalités qui sont une référence, mais à utiliser à l'envers, car nombreux sont ceux qui disent (et j'en suis venu aux mêmes conclusions): "Si l'on se demande ce qu'il faut faire ou ce qu'il faut penser dans une situtation dans le monde, il suffit de voir ce que fait ou pense BHL, et on sait alors qu'il faut faire ou penser exactement le contraire!" Au moins pour cela, il est très utile...

Jacques Attali est lui aussi très utile dans ce sens. Il est quant à lui un "intello" plutôt politico-économico-historique, auteur de nombreux livres, comme par exemple: "Peut-on prévoir l'avenir?" Mais seulement voilà: cet homme n'a jamais prévu le moindre avenir, il n'a toujours fait qu'annoncer le programme des Illuminatis, des Nouveaux Diables, dont il est un des visages ou plutôt un des serviteurs visibles (le serviteur d'un pouvoir occulte que l'on voit et que l'on peut reconnaître comme tel, n'est évidemment pas ce pouvoir occulte, qui par définition reste caché). Il fait partie des gens qu'il faut écouter pour savoir les plans de ce pouvoir occulte qui sont plus ou moins prêts à être mis en oeuvre en France et dans le monde.

C'est quand même très fort de l'entendre par exemple dans une interview en 2014 dire cette chose étonnante: "Le prochain président sera un inconnu". A l'époque ministre de l'écononmie du gouvernement Valls II, Emmanuel Macron était effectivement à peine connu, et surtout on était loin de se douter qu'il se lancerait dès 2017 dans la course présidentielle. Son mouvement "En marhe!" et toute la trompette médiatique autour de lui, étaient encore loin devant. Comme certainement nombre de gens qui ont entendu Jacques Attali prononcer ces mots et annoncer un livre ou un document programme pour le prochain président, j'ai pensé qu'il avait l'intention d'être candidat à l'Elysée. Pourquoi pas? Je me suis dit: Il va enfin sortir des coulisses du pouvoir, cesser d'être l'illustre inconnu pourtant omniprésent dans les médias (la chaîne parlementaire est par exemple pour ainsi dire sa salle de séjour...). Il va donc lui-même briguer enfin des responsabilités au grand jour et à la lumière, comme Henry Kissinger, John McCain et d'autres, et donc s'exposer plus. Il va ainsi se faire scruter et scanner par ceux qui ne le connaissent pas et ignorent à quel point leur vie est affecté par des gens de l'ombre comme lui, sans parler des Alain Minc. Je me suis donc dit: "Je suis très curieux de voir comment Jacques Attali va sortir de sa position d'inconnu ou d'homme de l'ombre pour se faire élire président par les français." Je savais évidemment aussi que s'il a dit cela, c'est qu'il sait sur quelles "forces" il compte pour atteindre cet objectif.

Mais quelque temps après, il a fait comprendre que ce n'est pas de lui qu'il parlait, il parlait d'Emmanuel Macron. Le fils naturel de Lucifer, nourri au biberon de chez Rothschild, "brillant" comme un Lucifer digne de ce nom (ce qui veut dire un grand talentueux en matière de "feux d'artifice" et de "poudre aux yeux"), et préparé pour le destin présidentiel, le Hillary Clinton français, a donc été révélé. Et pour cela il ne fallait prendre aucun risque, en lui faisant passer par la case des primaires, où il risquait de ne pas sortir vainqueur, malgré tout le tapage médiatique et le lavage de cerveaux qui aurait été fait, comme on l'a vu dans le cas de Hillary Clinton.

Malgré cela, je me demandais comment ils allaient réussir à faire remonter cet "inconnu" Macron jusqu'à la qualification pour le second tour. Mais maintenant le plan se clarifie. Oh non, je ne doutais pas qu'ils aient un plan, un tour de gris-gris, de magie ou de "sorcellerie" pour y arriver. J'étais juste curieux de savoir comment il allaient s'y prendre pour réussir le tour. C'est comme un épisode de Columbo où l'on connaît déjà le coupable dès le début de l'épisode (ce qui normalement devrait tuer le suspens), mais que pourtant l'on prend plaisir à regarder, juste pour savoir comment le lieutenant va se débrouiller pour confondre le coupable. Sauf qu'ici ce n'est pas à des lieutenants faisant la lumière sur le mal qu'on a affaire, mais à des coupables ou des diables qui sont en train de préparer un nième coup. Et on se demande donc: quel coup ils vont encore nous sortir pour atteindre leur but?

En ce qui concerne Macron donc, petit à petit, la réponse venait, à commencer par la technique (révélée entre autres par Philippe de Villiers) devenue maintenant classique, des sondages bidonnés ou achetés, disant que le client a telle position élévée dans les sondages, et ce dans le but de manipuler les esprits en faveur de ce client, pour le faire donc monter dans l'opinion. On a vu cela à l'oeuvre entre autres avec Hillary Clinton. Mais cela n'a pas suffi...

Puis les obstacles sont aplanis comme par un coup de baguette magique devant Macron. Hollande renonce avec "gaieté de coeur" (évidemment...) à briguer un second mandat, et finira (évidemment aussi, si cela n'a pas encore commencé...) à soutenir son "Brutus" d'Emmanuel Macron. Comme aussi il a déclaré en toute "impartialité" au sujet du choix entre Hillary Clinton et Donald Trump: "Il n'y a même pas de choix" (bonjour la "démocratie"...). Et d'ajouter: "Quelle que soit la présidente qui sera élue..."

Après avoir donné aux américains et même au monde entier le choix entre Hillary Clinton et Hillary Clinton, voilà donc qu'ils mettent tout en oeuvre pour ne donner le choix qu'entre Emmanuel Macron et Emmanuel Macron, si l'on ne veut pas de Marine Le Pen. On n'est pas obligé de se laisser enfermer dans cette dichotomie. Au pire il faut s'abstenir comme moi et bien d'autres.

Cela fait des années en effet que je ne suis plus inscrit sur la liste électorale pour participer à cette mascarade qu'on appelle les élections démocratiques. Je me disais que désormais je ne ferais exception (car il ne faut pas être sectaire non plus) que si des rares personnalités comme Etienne Chouard (qui se bat pour l'instauration de la vraie démocratie) se présentaient à l'élection. Mais justement, comme il l'explique, ces élections ne sont pas la vraie démocratie, et c'est cela le problème. Une autre personnalité digne d'intérêt est François Asselineau, comme je l'ai déjà dit plus haut. Le système a installé des barrières pour écarter des gens réellement intéressants, en tout cas bien plus intéressants que tous les autres, comme la barrière des 500 signatures pour être candidat à l'élection présidentielle. On vient d'apprendre qu'Asselineau a obtenu ses signatures, je ne m'y attendais pas, et c'est trop tard pour moi pour m'inscrire pour les élections de 2017 (il fallait s'inscrire avant fin décembre 2016...). Il n'y a que pour des gens très rares comme lui que j'aurais encore fait le pas vers les urnes (sans trop d'illusion non plus, vu tout ce que j'explique sur la vraie nature du monde et sur le vrai problème), c'est dans l'état actuel des choses le seul vote utile. Et s'il n'est pas au second tour, alors retour à la case départ, l'abstention, car il n'y a plus de vote utile. Pas Marine Le Pen, pas Emmanuel Macron, c'est la peste et le choléra.

François Fillon incarne à la fois tout le catéchisme du Vieux Système et du Nouveau Système.
Et le "cabinet très noir national et international" préféra Macron à Fillon...

Un duel entre Macron et Fillon risquait de ne pas tourner à l'avantage de l'élu et chouchou des Nouveaux Diables, qui devra en plus s'assurer de passer au second tour au détriment de Marine Le Pen. La logique est alors simple: il fallait donc torpiller Fillon avec l'affaire du Penelope Gate qui apparaît comme par hasard au mauvais moment pour lui. C'est donc bien évidemment un complot contre Fillon, et il ne faut pas être un grand "sorcier" pour savoir quel réseau occulte est derrière ce complot. Il suffit de comprendre à qui profite le plus le "crime".

Mais il se trompe en voyant en François Hollande le Machiavel suprême derrière ce complot, un "tout-puissant" qui dirige tout dans un "cabinet noir" à l'Elysée. Il y a effectivement un "cabinet très noir et très occulte" à l'Elysée, mais pas que. Car il y en a et surtout à la Maison blanche aussi, à la Chancelleriie allemande, au Kremlin, etc., bref dans tous les lieux de pouvoir dans le monde. Et ce "cabinet très noir et très occulte" s'appelle la franc-maçonnerie française et internationale, cela s'appelle les sociétés secrètes, tous les réseaux rothschildiens, rockfelleriens, lucifériens, satanistes, Illuminatis. François Hollande (qui comme tous a évidemment sa part de côté obscur, sa part de pouvoir ou de responsabilité) n'est finalement qu'une marionnette ou un serviteur de ce "cabinet très noir et très occulte", bien au-dessus de lui.

Et François Fillon lui-même a été invité au Bilderberg. Quand comme lui on a des accointances avec AXA entre autres, on ne peut pas être innocent comme un "ange". Donc, ou bien il ignore qui sont le vrai pouvoir de la France et du monde, et alors il est très naïf, il ne connaît pas les vérités les plus élémentaires que les "complotistes" savent. Ou alors il est un très grand hypocrite, qui connaît les vrais réseaux du pouvoir, qui en profite comme la quasi-totalité des politiciens. Mais, quand ils sont eux-mêmes victimes de ce "cabinet très noir et très occulte" (les Illuminatis donc), ils n'osent pas dénoncer franchement la réalité, et appeler chat un chat. Ils tournent autour du pot, ils usent d'euphémismes ou de langue de bois, là où nous les "complotistes" on y va franco, sans prendre les gants. Car ils ne veulent pas cracher dans la soupe, ou scier la branche de l'arbre sur laquelle ils sont assis. Ils ont tout à perdre, mais nous pas, car nous avons déjà tout perdu, et pour la vérité.

François Fillon torpillé par les Illuminatis au profit de Macron

François Fillon incarne à la fois tout le catéchisme du Vieux Système et du Nouveau Système.
Réduction de la "dette", politique de "rigueur", d'"austérité", etc.,
il concocte pour la France une potion très amère, faite de "sacrifices", sans s'attaquer au vrai problème: le Système!
Dette, dette, dette... l'Afrique est "endettée", la Grèce est "endettée", la France est "endettée",
l'Europe est "endettée", les Etats-Unis sont "endettés", bref, tout le monde est "endetté"...
Mais endetté envers qui, voyons? Oui envers QUI? Envers Dieu?
Ou envers les Rothschild, les Rockefeller, les Morgan, les Goldman et compagnie?

Argent, valeur des diables et des démons

Si tout le monde est "endetté", alors c'est qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond,
il y a quelque chose de paranormal dans l'affaire, des entités secrètes quelque part pompent les ressources de tout le monde.
C'est simple: en matière d'économie (et pas que), le vrai problème est de nature systémique, paradigmique,
c'est le système qu'il faut changer, ce sont tous les paradigmes qu'il faut revoir,
il faut refonder les choses sur le bon paradigme, l'unique paradigme, l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU.
Tout le monde ne peut pas être endetté en même temps, sans qu'il y ait quelque part un créancier caché,
et s'il est caché, c'est qu'il n'est pas divin, mais diabolique, un créancier qui a dont tout à cacher!
Et de quel droit (à moins d'être Dieu, mais même Dieu ne le fait pas) exigerait-il
que le monde entier lui doive quelque chose, lui paye le droit d'exister, de respirer, de se nourrir, bref de vivre?
Car c'est de cela qu'il s'agit, il y a des racketteurs, des PARASITES, qui ont décrété que le monde entier est leur propriété,
et donc que tout ce qui existe, vit, respire, leur doit des comptes, doit leur payer le droit d'exister.
Tout le système est bâti de sorte que toutes les richesses soient drainées vers eux, que tous les flux se dirigent en leur direction,
toutes les ressources, toutes les énergies, y compris et surtout les énergies vitales, les vies, les âmes.
C'est le vampirisme énergétique absolu, c'est la nature la plus cachée du système!
Et l'argent est le symbole même de toutes les ressources, de toutes les énergies,
tout et absolument tout, d'une manière ou d'une autre se convertit en argent,
qui est draîné vers les banques de ces PARASITES, ces VAMPIRES, ces DEMONS, ces DIABLES.
Voilà la simple vérité, Monsieur Fillon, ne me parlez donc plus de "dette".

Si donc le monde entier connaît des crises ou des fléaux, que personne (officiellement) ne veut,
c'est qu'il y a des entités qui sont les causes cachées de ces crises ou de ces fléaux.
Cette vérité est absolument générale, elle s'applique à tous les domaines, la santé ou la sécurité aussi par exemple.
Et en matière d'économie, je suis heureux que cela commence (enfin) à se voir, à se savoir,
car il n'est plus nécessaire d'être "complotiste" pour commencer à connaître certains noms
responsables des crises économiques et financières: les Rothschild, les Rockefeller, les JP-Morgan, les Goldman Sachs et compagnie?
Et concercant Fillon lui-même, quand on dit croire en Dieu, et que l'on aime l'argent et le bling-bling,
quand on demande des sacrifices aux autres, et que l'on prétend être exemplaire, mais sans l'être,
quand Dieu discipline, en plaçant devant ses erreurs, que l'on reconnaît, pour dire finalement qu'on est sans erreur...
Si donc vous êtes un "catholique fervent", c'est que vous croyez que l'enfer existe, n'est-ce pas, Monsieu Fillon?
Alors suivez l'exemple de Jésus, soyez vraiment "exemplaire", dit l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU.
Ne touchez pas aux acquis sociaux, laissez les pauvres tranquilles, ne leur demandez pas plus que ce qu'ils n'en donnent déjà,
ou plutôt ce que tous les diables, les démons, les vampires, les parasites, leur prennent de force sans demander leur avis.
Sinon je vais me fâcher définitivement contre vous et vous expédier en enfer avec les diables dont vous êtes un produit du système.

Fillon crie donc au complot, et il a raison, mais n'est pas "complotiste" qui veut... En la matière l'énorme erreur à commettre est de faire les choses à moitié. Et il fait les choses à moitié, et même seulement au tiers, et même seulement au quart, et même seulement au dixième, et même seulement au centième. Il commet donc une grande erreur en voulant faire de Hollande le grand Machiavel, alors que celui-ci n'est qu'une autre marionnette de ce "cabinet très noir et très occulte", les Illuminatis, qui ont décidé que ce coup-ci en France, c'est Emmanuel Macron le grand élu, le favori, comme il y a quelque mois ils ont décidé aux USA que c'est Hillary Clinton la favorite.

Après Sarkozy, Hollande n'est plus leur favori. Car ils jouent avec les aspirations des peuples, et placent au pouvoir celui ou celle qui portera le plus trompeusement possible cette aspiration. Ils font croire au peuple que c'est celui-ci qui décide dans cette mascarade appelée les élections ou la démocratie. On se rappellera du "Yes we can" d'Obama ou du "Le changement, c'est maintenant" de Hollande. Que des slogans marketing, pour "tout changer pour que rien ne change"... Ou même pour que tout s'empire, et accomplisse toujours plus les projets de ces diables. Quand le peuple se rend compte de la supercherie, et rejette leur marionnette placée sur le trône, et veut un "changement", ils lâchent la marionnette et la remplacent par celui (ou celle) qui est le mieux placé pour perputuer la tromperie. A ce propos, je ne dirai jamais trop que Marine Le Pen est un ultime joker, pour servir leurs plans. C'est ainsi qu'ils ont lâché Sarkozy, maintenant Hollande, forcé même de ne pas se représenter (après de "bons et loyaux services"), au profit de Macron, qui est simplement leur favori du moment.

Oui, Fillon fait partie du système aussi, comme Valls, Juppé, et autres, un temps envisagés mais qui ont trébuché. Mais présentement c'est Macron qui a plus que tout autre candidat le profil du boulot, le profil idéal même, c'est lui qu'ils préfèrent, qu'ils ont même fabriqué, créé, et ils le montrent! C'est aussi simple que cela, n'importe quel "complotiste" amateur le sait...

Autre chose à prendre en considération: Fillon a beaucoup de défauts (par exemple il aime l'argent, c'est clair...), donc il est très bon pour les Illuminatis. Mais il a encore trop de "défauts" de leur point de vue, donc trop de qualités... Il ose en effet dire qu'il est honnête (et c'est vrai qu'il l'est "un peu") et a voulu faire de cette "petite honnêteté" sa marque distinctive pour être élu par le peuple. Et surtout il ose dire qu'il est catholique pratiquant, qu'il a (encore) la foi en Dieu. De mon point de vue, la "foi catholique" ne représente (hélas) plus grand chose. Mais pour ces francs-maçons, ces lucifériens, ces satanistes, c'est encore trop! Beaucoup trop! Oser avoir encore la foi en Dieu et surtout le dire dans cette France du "Parlons de tout sauf de Dieu", c'est commettre le crime suprême, c'est être un redoutable intégriste par les temps qui courent, c'est être très dangereux pour ces diables, qui réclament qu'on leur vende l'âme, jusqu'au dernier petit morceau qui reste. Bref qu'on soit comme Emmanuel Macron...

Lui, ce n'est pas compliqué, il n'a carrément pas d'âme dès le départ. Il est ... VIDE! Le pauvre. C'est pas sa faute, c'est pas la faute de la créature, mais celle de ses créateurs.... Donc pas d'état d'âme ou de véritable état d'âme, pas d'empathie. Ce mot et d'autres qu'on lui associe sont juste du marketing. Comme beaucoup il a donc été créé pour la mission qui lui est réservée. Il est un ordinateur biologique magnifiquement réussi, un très joli et très séduisant robot humanoïde très sophistiqué, plus vrai que nature, le summum du progrès en matière d'intelligence artificielle. Tout simplement il est un hologramme, et c'est à cela que les Illuminatis veulent que désormais leurs serviteurs ressemblent, les politiciens, les candidats, la population, le peuple, les peuples.

Et de ce point de vue, Mélenchon ne doit pas trop se vanter d'avoir réussi la prouesse technologique de parler à des gens pendant un meeting en tant qu'hologramme. Une simple diffusion en duplex sur un écran géant aurait été mieux. Car il y a un symbolle effrayant de l'hologramme que peu mesurent encore. Il signifie qu'on entre dans une ère où la réalité virtuelle supplante la réalité... réelle. Tout est devient virtuel, la politique devient virtuelle, et Macron illustre fort bien cette virtualité. Ce n'est pas une question d'être contre le progrès, le vrai progrès, sinon je ne travaillerais pas pour un nouveau paradigme, pour la Science de l'Univers TOTAL. Il s'agit de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. C'est cela donc le vrai progrès pour l'humanité, le reste est luciférien, la fausse lumière, la fausseté, la virtualité. Mais François Fillon a quant à lui le tort d'avoir un peu la foi en Dieu, donc d'avoir encore un peu une âme, d'être encore un peu humain...

Un François cache un autre, qui cache un autre, qui cache un autre...
Et de tous, Asselineau est sans doute le meilleur, ou en tout cas le moins mauvais...

Et un François cache un autre, encore meilleur en matière d'avoir une âme, même si à ma connaissance celui dont je vais (encore) parler n'a pas une foi en Dieu. Je parle donc de.... Non, pas de François Baroin, le sarkozyste pressenti futur premier ministre de Fillon s'il est élu.... Pas de François Bayrou, qui a rejoint Macron... Pas de François Hollande, le mentor de Macron. Un mentor de Macron? Ou plutôt un Hollande "conseillé" par ce fils rothschildien qu'est Macron, placé sous son ombre par Attali?

Et je ne parle surtout pas de François Mitterrand! Celui dont Attali lui-même fut un illustre "conseiller". Fillon dirait que le complot pour l'assassiner politiquement et même pour le pousser à faire comme Pierre Bérégovoy est orchestré par François Mitterrand depuis sa tombe, je dirais: "C'est possible"... Car lui est un vrai machiavélique. A côté, François Hollande est juste un tout petit imitateur. Il suffit de voir qu'il est le premier sous la Vème république à ne même pas réussir à se présenter à sa propre succession, pour briguer donc non pas un second septennat mais juste un second quinquennat. Même Chirac a réussi à faire deux septennats. Et même Sarkozy a réussi à se présenter à sa propre succession, et même à tenter un troisième coup après son "retrait", et il a failli réussir! Des machiavéliques, des chefs de clans mafieux, d'officines, de réseaux occultes, de "cabinets noirs", en voilà...

François Fillon parle donc de complot contre lui, et c'est vrai, et je lui dis donc: "Bienvenue au club des complotistes". Mais il est apparemment très loin de comprendre ce qu'est le vrai "cabinet noir". Ou alors il est très hypocrite et beaucoup moins franc que l'autre François, que je ne peux que mentionner encore quand on parle de complot. Il s'agit d'Asselineau. Il est actuellement certainement le plus "complotiste" des candidats... Donc le plus véridique. Comme par exemple on le voit ou plutôt on l'entend en voix "off" dans la vidéo ci-après:

Si quelqu'un dit déjà comme lui beaucoup de vérités dérangeantes en voix "on", et dit encore encore plus de vérités en voix "off" et avec toutes ses tripes comme on l'entend dans la première des vidéos ci-dessus, (là où les autres mentent et livrent leur vraie pensée quand il n'y a plus de caméra ou de micro), alors on peut vraiment dire qu'il est digne d'intérêt. D'ailleurs, les médias meanstream, malgré le dénigrement massif dont il faut preuve à l'égard d'Asselineau (de l'accusation d'être un complotiste jusqu'à celle d'être le "gourou" d'on ne sait quelle "secte", alors qu'en fait la vraie SECTE, c'est la secte maçonnique et même pire que la franc-maçonnerie classique, la SECTE internationale qui est derrière Macron et son mouvement "En Marche!") reconnaissent à demi-mots que son analyse est juste. Il pose les vrais problèmes (et c'est pour cela que ça dérange), et apporte les vraies solutions, il ne fait pas semblant ou ne préconise pas de demi-solutions comme d'autres, Mélenchon ou Marine Le Pen, qui finiront comme avec Alexis Tsipras en Grèce. Malgré la mauvaise foi du système et de ses médias, ils donnent raison du bout des lèvres à Asselineau, comme le montre la vidéo suivante:

Et la vidéo précédente permet aussi de voir que (comme Donald Trump aux USA) tout ce que Marine Le Pen pourra faire c'est de taper sur les faibles, à savoir les immigrés, les migrants, les étrangers, les musulmans (en parlant de la grande majorité qui ne constituent aucun problème mais ont seulement le tort d'être musulman), etc., pour satisfaire son électorat, et plus spécialement la frange raciste, fascsite, nazie, de cet électorat. Le système diabolique est LE problème, l'unique problème, et tout simplement, le DIABLE est LE problème. Quand on combat ce qui est MAUVAIS et uniquement cela (et pas les races, les cultures, les nationalités, etc.), on combat directement et indirectement le Diable, le vieux comme le nouveau. A défaut donc de combattre explicitement ou directement le Diable (ce que je fais), il faut combattre ce qui est MAUVAIS, réellement mauvais, ses oeuvres donc, son système. C'est déjà pas mal de commencer par là, et après on verra pour la suite. C'est ce que fait Asselineau, et les deux vidéos suivantes résument plus particulièrement encore ma position:

La vidéo suivante explique pourquoi j'ai dit plus haut qu'avec Mélenchon, et plus encore Benoît Hamon, malgré des aspects très intéressants de leurs programmes, n'éviteront pas à la France de sombrer dans un coma:

A mon avis, Mélenchon est une "bulle sondagière", le système le fait monter au détriment de Hamon,
pour une très simple raison: comme Bernie Sanders aux dernières élections aux USA, Benoît Hamon a commis un crime de "lèse-majesté":
tout s'est joué lors du premier débat, où il a eu le courage d'attaquer Macron en lui posant les questions sacrilèges,
sur son financement, le financement de son mouvement "En Marche!" par les banques, l'hyper-finance et les lobbies.
Hamon est allé jusqu'à demander à Macron de se clarifier sur les conflits d'intérêts sous-jacents dans cette question de ses soutiens,
de prendre l'engagement devant les français qu'il ne favorisera pas les intérêts de ces financiers,
des lobbies de l'industrie chimique, pharmaceutique, quand il s'agira par exemple de prendre des décisions concernant les perturbateurs endocriniens.
Quelles questions "complotistes"! Car justement c'est pour toutes ces raisons et d'autres que le système veut installer Macron à l'Elysée.
En osant mettre le doigt là où se trouve la raison d'être de Macron dans cette élection, à ce moment précis, Hamon s'est "suicidé",
et pour ce courage de vérité, comme Sanders face à Hillary Clinton pendant les primaires démocrates aux USA, Hamon mérite un hommage.
Et ce n'est surtout pas Fillon, qui pourtant hurle à juste raison au "complot" contre lui, qui attaquerait Macron sur ce terrain.
Même le "mousquetaire" Mélenchon n'a pas oser attaquer sur ce point clef, et même ne l'a pas du tout attaqué.
Ce n'est donc pas étonnant que seulement le lendemain de ce débat, on annonce que Mélenchon dépasse Hamon dans les sondages.
C'était faux, évidemment, mais la manoeuvre pour disqualifier Hamon et faire monter Mélenchon à sa place avait simplement commencé.
Voilà une raison de plus (pour compléter ce que dit la vidéo ci-dessus) de ne pas voter pour Mélenchon, qui ne sera que le Tsipras français.

Ceci dit, je ne me fais pas trop d'illusion, car je sais que le système ne laissera jamais Asselineau appliquer son programme. C'est pour cela que j'ai dit qu'avec lui la France (et au-delà le monde...) sera toujours malade, mais elle a un sursis, en attendant de mettre en oeuvre autre chose. Il vaut mieux un bon programme, qui pose les vrais problèmes et préconise les vraies solutions, qu'un programme qui porte en lui les germes du problème. Du moment où le système a reconnu Asselineau et lui a permis d'avoir ses 500 signatures par exemple, il devient de ce fait même un ultime, ultime, ultime joker, pour récupérer ceux qui rejettent le système (il doit en être conscient s'il lui arrivait de lire les présentes lignes, ce dont je doute). Le système attend de lui qu'il donne des gages, accepte un "formatage", "joue le jeu", "vende son âme au Diable", s'il veut parvenir sur le trône. Sinon ils l'en empêcheront ou le ralentiront par tous les moyens.

Quand le système commence à vous reconnaître, c'est toujours à la fois une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle. Une bonne car cela veut dire que votre combat commence à porter ses fruits, et une mauvaise parce que cela signifie aussi que les manoeuvres du système diabolique pour vous récupérer, vous phagocyter, vous formater, vous "normaliser", ont commencé. Il vous a inscrit sur sa liste d'attente des jokers. Vous êtes peut-être le 10ème de la liste, vous êtes entré dans le top 10 comme on dit, ou dans le top 20, le top 50 ou le top 100, mais vous y êtes! Et il y a en tête de liste le numéro 1, le favori, et en France il s'appelle donc présentement Emmanuel Macron. Vous devez donc attendre votre tour sur la liste, et faire preuve d'excès de zèle, afficher votre volonté de servir les plans des Illuminatis, pour monter dans la liste et pourquoi pas être dans le top 5, ou 3 ou 2. Sinon vous allez stagner.

Marine Le Pen est parvenue dans le top 3, car contrairement à son père, elle a montré sa disposition à servir les plans des Illuminatis, elle a montré qu'elle est prête à tout pour parvenir au pouvoir. Et tous les vieux diables et affreux vieux démons sont cachés derrière elle, en attente de retrouver le pouvoir et montrer ensuite (à nouveau) leurs vrais visages, tuer les libertés et la démocratie qui leur ont permis d'arriver au pouvoir. Ces incarnations de l'horreur, de Satan le Diable lui-même, font tout pour se faire "oublier" dans cette phase de conquête du pouvoir, pour que donc leurs visages monstrueux, qui sont ceux des heures les plus sombres de l'histoire, n'effraient pas les électeurs. Heureux êtes-vous, si, en regardant les images du Front National et plus généralement de toutes les extrêmes-droites de France et d'ailleurs, vous discernez ces démons, ces visages monstrueux et incarnations du Mal, que tout est fait au Front National pour les cacher, mais que l'on perçoit plus facilement ailleurs, comme par exemple ce qui entoure Donald Trump aux USA ou Geert Wilders au Pays-Bas. Les nouveaux diables ne sont pas encore prêts à installer Marine Le Pen sur le trône en France, mais veulent pour l'instant juste s'en servir et se servir de la peur que son parti peut encore inspirer (et on a raison d'en avoir peur), pour faire élire Macron. C'est simple comme bonjour, c'est le machiavélisme mitterrandien même, qui est l'art de se servir de l'extrême-droite (la peste) pour arriver à ses fins (le choléra).

Pour cela donc, on torpille les "intermédiaires" comme Fillon, pour que le clivage entre Macron et l'extrême-droite soit bien net. Et les électeurs devant le "dilemme" qui est la "diarrhée" Macron (c'est-à-dire le choléra mais que le grand marketing fera passer comme étant juste une diarrhée ou même comme la santé) et la peste Marine Le Pen, Macron, le nouvel élu des Nouveaux Diables donc, a toutes les chances de passer. Comme en 2002, devant la "diarrhée" Chirac et la peste Jean-Marie Le Pen. On sait que c'est Chirac qui est passé à 82%.

Et pourtant, même si c'est Fillon qui est élu, ou Marine Le Pen, c'est le programme des Lucifer qui sera appliqué. De même si c'est Mélenchon, Hamon, etc. Ce dernier (Benoît Hamon donc) propose dans son programme le revenu universel et la taxation des robots pour le financer, vu que ceux-ci remplacent de plus en plus les humains. Et Bill Gates, l'ex-patron de Microsoft et adepte du très diabolique transhumanisme (comme aussi Larry Page et Serguëi Brin les patrons de Google, et bien d'autres), monte au créneau pour féliciter Hamon de porter un tel projet...

Il faut savoir une chose: si vous faites une proposition écononmique ou sociale (d'autant plus si vous êtes socialiste et de gauche) et si Bill Gates ou les patrons de Google (et plus généralement les GAFAM: Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) vous applaudissent pour votre proposition au lieu de vous lapider, alors il faut sérieusement vous interroger. Ou alors vous êtes hypocrite, vous savez parfaitement pourquoi Bill Gates vous applaudit, et savez pertinemment que vos projets s'inscrivent dans les plans du Nouvel Ordre Mondial.

Pendant le premier débat télévisé entre cinq des 11 candidats à l'élection présidentielle de 2017 en France, Hamon a osé interpeler Macron sur les lobbies des banques et de la finance, les lobbies pharmaceutiques, chimiques, etc., qui financent sont mouvement "En Marche!" et sa campagne. En d'autres termes, il a osé, comme Bernie Sanders aux USA ou Frédéric Poisson en France à propos de Hillary Clinton, dire l'une de ces vérités que seuls les "complotistes" disaient jusqu'ici. Cela suffit pour dire qu'il est définitivement "grillé", car c'est le "crime" qu'il ne faut surtout pas commettre. Rien d'étonnant que le lendemain les médias annoncent que Mélenchon le dépasse désormais dans les sondages. Car même Mélenchon, qui n'a pas sa langue dans la poche, n'a pas osé interpeler ainsi Macron, balancer devant les millions de télespectateurs de TF1 à cette heure de très grande écoute, l'une des vérités qu'il ne faut surtout pas dire, en particulier concernant Macron. Hamon a touché à l'élu, c'est cuit pour lui... Même les applaudissements de Bill Gates ou des GAFAM ne peuvent plus l'installer à l'Elysée.

Macron n'a pas de programme, il est du vent, il est juste un hologramme avons-nous dit, son unique programme, ce sont ses maîtres, ce sont les marionnettistes... Les Illuminatis sont sûrs qu'avec lui, leurs programmes pour France et pour le monde ira tout seul comme sur des roulettes.

"Le plus important est la cabine de l'avion, pas celui qui va la piloter" (Jacques Attali)

Jacques Attali a dit, avec une de ces métaphores dont il a le secret, celui de l'avion: "Le plus important est la cabine, pas celui qui va la piloter". Cela veut tout dire...

A comprendre que la cabine, ce sont ces Lucifer et leurs projets du Nouvel Ordre Mondial. Peu importe donc celui qui est installé à l'Elysée (de gauche, du centre, de droite, et même d'extrême gauche ou d'extrême droite), à la Maison Blanche (démocrate ou républicain), il est installé pour accomplir un seul programme, celui du Nouvel Ordre Mondial. Donc celui ou celle qu'ils installent importe finalement peu, de même que l'âge du pilote ou son expérience politique, je veux dire par là sa maturité. L'élection "démocratique" n'est qu'une mascarade et un simple jeu de concurrence destiné à choisir celui qui va s'installer dans la cabine de l'avion et piloter selon les instructions et le plan de vol établi par les architectes du Nouvel Ordre Mondial. Et n'y a donc que quand le futur pilote risque de ne pas suivre leurs instructions et plans de vol que ceux-ci s'inquiètent. On s'étonne après que les personnalités politiques de tous bords passent au pouvoir et que rien au fond ne change?

Voilà pourquoi il faut l'aide de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga dans le combat contre ce système diabolique, qui se croit "tout-puissant". Et voici à mon avis, avec la pensée de Dieu qui est la mienne, dans l'ordre les 11 candidats à l'élection présidentielle française de 2017, des meilleurs au pire, avec une pondération sur une base de 100:
100: François Asselineau (le meilleur diagnostic, les meilleures solutions et la plus grande sincérité; cela ne veut pas dire qu'il est parfait, mais simplement qu'il est la référence par rapport à laquelle on évalue les autres candidats)
35: Jean-Luc Mélenchon (à cause de son intention de VIème république)
30: Nathalie Artaud, Philippe Poutou, Jacques Cheminade, Jean Lassale (pour leur position anti-système)
20: Benoît Hammon (pour ses bonnes idées sociales, mais, hélas, en étant ancré dans le système, notamment l'UE)
10: Nicolas Dupont-Aignan (serait au même niveau que Mélenchon s'il n'y avait pas une politique anti-étrangers, très fortement rédhibitoire, car le vrai problème de la France et du monde n'est pas du tout une affaire d'origine, de nationalité, etc., mais le système diabolique)
10: François Fillon (son très fort ancrage dans le système est rédhibitoire)
5: Marine Le Pen (politique anti-étrangers très rédhibitoire, son positionnement anti-système la placerait au même niveau que Mélenchon sans cette composante très forte des idéologies d'extrême-droite. Dès qu'il y a donc le mot "immigration" ou "étranger" dans le programme ou dans l'idéologie, en terme de rejet ou de "politique contre", on perd automatiquement au moins 50 points, et on perd d'autant plus que cet aspect a une place importante dans le programme ou l'idéologie, et plus encore avec d'autres aspects d'extrême droite)
0: Emmanuel Macron (sa vacuité et surtout le fait d'être le représentant même du système des Nouveaux Diables le disqualifie totalement. Car incarner le système des Nouveaux Diables est aussi rédhibitoire que d'incarner le Vieux Diable ou l'extrême droite)

Ce n'est pas par hasard que Dieu a choisi de faire venir à notre époque sa Science dans le monde, en France et en langue française. Ce n'est pas langue la plus parlée dans le monde, comme chacun le sait, il aurait pu choisir les Etat-Unis (la langue anglaise donc), la Chine (la langue chinoise donc). S'il a choisi la France, c'est qu'il y a une raison, il y a un secret concernant la France, que Dieu révèle progressivement à son serviteur, et que j'explique. Je suis obligé de constater que la France joue un rôle spécial dans le plan divin, dans le programme biblique, en ces temps de la fin, ces temps de l'Apocalypse, où un conflit nucléaire menace à tout moment. Et je constate aussi que dans ces temps critiques, Lucifer dirige en France vos énergies vers Emmanuel Macron comme vers un Messie, celui du Nouvel Ordre Mondial.

Soit dit en passant (et ceci n'est pas dû au hasard non plus), le prénom "Emmanuel", d'origine biblique, veut dire "Dieu est avec nous" ou "Dieu est parmi nous", et il a été donné prophétiquement à Jésus Christ (Isaïe 7: 14; Matthieu 2: 23). Vu le soutien du grand nombre de mondialistes de France et d'ailleurs à Macron, force est de constater qu'ils ont l'air de dire qu'il est pour eux comme "un divin enfant". Et aussi il faut écouter un discours d'Emmanuel Macron ou l'entendre simplement à la télévision française ou dans les vidéos sur internet, pour avoir le sentiment d'être devant un super évangéliste ou même carrément une sorte de "Messie" faisant un "Sermon sur la montagne" (Matthieu 5: 1-12). C'est tout juste s'il n'annonce pas un "royaume" ou un "monde" paradisiaque, et non pas un simple discours politique pour une candidature à l'Elysée.

Lu dans le magazine Le Point mis en ligne le 19 janvier 2017: " Emmanuel Macron, l'homme qui marchait sur l'eau". Rien que ça... Cela vous rappelle encore quelqu'un? On sait que ces Lucifériens du Nouvel Ordre Mondial travaillent d'arrache-pied pour faire venir l'Anti-Christ, le Pseudo-Christ, le Pseudo-Messie, le Pseudo-Sauveur, mais vrai Fossoyeur de la France et du monde. Emmanuel Macron est-il le bon Candidat? Est-il l'Elu? Ou est-il juste un précurseur? L'avenir le dira.

Quitte à placer son espoir dans un Messie, autant le placer dans le vrai Messie, l'authentique, Jésus Christ, et non pas en une imposture, ou même pire, en un "super-Témoin de Jéhovah" politique, une nouvelle espèce qu'on est en train de découvrir. Les techniques de manipulation mentale (avec les médias aidant) des réseaux occultes, sataniques, lucifériens, autour d'Emmanuel Macron, n'ont rien à reprocher aux sectes. Tout est dit dans cette petite vidéo d'une minute:

On notera le début de lapsus très révélateur de François Henrot, qu'il a aussitôt rattrapé:
il allait dire qu'on apprend dans la "maison Rothschild" à "raconter des histoires...", et il se reprend pour dire "...une histoire".
Et il ne peut pas faire une phrase sans hésiter, sans peser ses mots, chercher à nous dire le contraire de qui est manifestement sa vraie pensée.
Tout est tellement FAUX chez ces personnes, ils ont tellement à se reprocher, qu'aucune bonne chose ne peut sortir spontanément de leur bouche.
Ce qui sortirait serait tellement choquant pour les gens normaux, que pour ne pas choquer ou se trahir,
ils doivent chercher laborieusement des mots "entendables", et même cet exercice est tellement difficile que la vérité sort à la fin:
"... donc on y apprend d'une certaine façon des techniques de... euh..., comment, j'allais...
... pas de manipulation de l'opinion, mais de... euh... un petit peu. " OUF!

Si c'est eux-mêmes qui le disent, oui si c'est la "maison Rothschild" elle-même qui le dit.... Et cela va loin dans la similitude avec les techniques de manipulation dans les sectes: je viens de recevoir dans ma boîte aux lettres une brochure du programme de Macron, et au premier regard j'ai cru qu'il s'agissait de la revue "Réveillez-vous!" ou "Tour de Garde" des Témoins de Jéhovah. Je connais très bien ce mouvement et donc ses méthodes, c'est pour cela que je suis bien placé pour en parler. Je m'étais dit en voyant la brochure avec la photo de Macron dessus: "Tiens, les Témoins de Jéhovah ont distribué dans les boîtes un Réveillez-vous! consacré à Macron en vue des élections?" Je l'ai cru pendant deux secondes avant de réaliser que c'est... le programme électoral d'Emmanuel Macron.

Je précise quand même que j'habite un immeuble dont l'entrée et les boîtes aux lettres ne sont pas accessibles sans un badge. Et de plus sur ma boîte aux lettres j'ai mis une étiquette: "Pas de Publicités, SVP". Et je constate que je n'ai reçu le programme d'aucun des 10 autres candidats. Mais par contre, j'ai eu droit à celui d'Emmanuel Macron. Or sur les 11 programmes s'il y en a un que je ne souhaitais pas voir dans ma boîte, c'est bien le sien. Car je connais déjà ce programme en écoutant juste la vidéo ci-dessus... François Henrot a tout dit, il m'a lu en une petite minute tout le programme de leur marionnette Macron.

Dans la partie suivante je montrerai aussi la similitude entre ce qui se passe dans les loges maçonniques et les "salles du Royaume" des Témoins de Jéhovah, toute proportion gardée. Car jusqu'à preuve du contraire, les Témoins de Jéhovah ne sont pas assez puissants pour gouverner la France et encore moins le monde. Les méthodes de manipulation sont donc les mêmes, mais le pouvoir dans le monde n'est pas encore le même, les Témoins de Jéhovah sont très loin de préparer pour le monde les horreurs que l'on voit par exemple sur les fresques de l'aéoroport de Denver. Ils ne gazent pas le monde avec les chemtrails, n'empoisonnent pas l'alimentation du monde, son eau, etc. Il faut dire honnêtement les choses.

Voici une simple vérité: plus une secte a des pouvoirs dans le monde, domine le monde dans tous les domaines (idéologique, scientifique, politique, économique, etc.), moins elle ressemble à une secte. Autrement dit, le système, c'est la secte au pouvoir, et cette secte paraît très normale, puisqu'elle est devenue la référence. Elle peut parler de "liberté", d'"égalité", de "fraternité", de "laïcité", de "démocratie", etc., même si ce qu'elle fait est tout le contraire de ces valeurs, par exemple si la dite "démocratie" est une "oligarchie" ou une "ploutocratie", ou si ses valeurs sont la destruction de la famille, de la moralité, etc. Elle peut prétendre ne séquestrer personne, incarner la "liberté", alors que le monde entier est esclave de ces diables. C'est une prison à ciel ouvert, dont nous luttons pour sortir, oui nous luttons pour sortir de ce secte, qui nous impose ses normes, ses dogmes! Les réseaux sataniques, les forces occultes, les sociétés secrètes et les mafias qui se cachent derrière Macron sont donc un danger pour le monde pire que toutes les sectes classiques.

Et ce système avec ses médias osent qualifier de "secte" des gens comme Asselineau, qui, eux, travaillent réellement pour l'intérêt du peuple. Quand Asselineau dit: "sortir de l'UE", "sortir de l'Euro", "sortir de l'OTAN", etc., cela revient à dire simplement: "Sortir de la SECTE!" Et on voit à quel point c'est très DIFFICILE de sortir de cette SECTE mondialiste! La preuve est que les gourous de la secte on fait fi du choix des français exprimé dans le référendum de 2005. Le peuple grec a lui aussi exprimé sa volonté de sortir, et il est plus que jamais enchaîné dans la secte. Les britanniques ont voté le Brexit, mais ne sont pas encore sortis de la secte. On leur promet qu'ils sortiront un jour. Peut-être... Et on peut multiplier les exemples à l'infini. Alors, elle est où la vraie secte? C'est le système incarné par Macron. Et qui sont ceux qui veulent libérer le peuple de la secte? Ce sont les gens comme Asselineau. Mais ce sont des gens comme lui qu'on accuse de secte. C'est le monde à l'envers, s'il était encore nécessaire de le dire.

Et je répète donc que ces Lucifériens du Nouvel Ordre Mondial travaillent d'arrache-pied pour faire venir l'Anti-Christ, le Pseudo-Christ, le Pseudo-Messie, le Pseudo-Sauveur, mais vrai Fossoyeur de la France et du monde. Emmanuel Macron est-il le bon Candidat? Est-il l'Elu? Ou est-il juste un précurseur? L'avenir le dira. Et l'avenir commence à nous le dire.

En effet, Emmanuel Macron a été "élu" au premier tour des élections présidentielles en France, ce 23 avril 2017. Enfin, "élu" est un grand mot, il a été "élu" au sens luciférien ou satanique du terme, c'est-à-dire, comme nous l'a fait comprendre François Henrot de chez Rothschild, avec beaucoup de manipulations, d'artifices, de mensonges, de supercherie, de tricherie (comme je vais le démontrer amplement plus loin), bref avec tout l'art de Satan le Diable! Il a été imposé aux français, on leur a dit: "Vous n'avez pas le choix, votre vote ne sert à rien, c'est juste une mascarade pour vous maintenir dans l'illusion que c'est vous qui décidez. Mais c'est nous qui décidons pour vous...". La PIRE des dictatures qui puisse exister dans ce monde, est cette dictature "soft" peinte en rose-bleu-ciel! A la fois la pire dictature, le pire système nazi, le pire système sectaire (la pire secte donc), le pire satanisme. La pire horreur, c'est ce qui a le moins l'air de l'être, et même d'être tout le contraire.

"C'est une anomalie démocratique considérable, qui a une influence sur le vote" (Jean-Yves Dormagen)

Les "résultats" du premier tour des élections viennent donc de tomber... Même si on s'y attendait, c'est quand-même... comment dire? surprenant! incompréhensible! bizarre! paranormal! C'est ce qui peut paraître paradoxal: on s'attend à quelque chose, mais en espérant quelque part qu'elle n'arrivera pas, qu'on peut changer le cours de l'histoire, qu'on peut faire mentir la sombre prophétie, et on serait très heureux que la prophétie qu'on annonce échoue! Mais, hélas, la sombre prophétie se réalise, même de manière pire que ce que l'on avait annoncé, d'où la consternation. Et on prend conscience tout simplement qu'en fait le monde est pire que tout ce qu'on imaginait, que ce n'est pas notre imagination qui invente le Diable et ses oeuvres, mais au contraire c'est notre imagination qui est trop étroite pour prévoir ce dont est capable le Diable. Il est capable du pire, mais c'est notre esprit qui ne peut pas concevoir ce pire, car notre esprit est trop angélique.

Mine de rien donc, quelque chose d'infiniment grave vient de se passer en France et même dans le monde. La plupart des idées du présent sous-titre intituté: "Quand le Nouveau Diable se sert de la peur du Vieux Diable pour introniser en France son jeune lucifer: Emmanuel Macron!", ont été ajoutées il y a un peu plus d'une semaine. Et je suis obligé de mettre en permanence à jour ce document pour intégrer l'actualité, car ce qui était une prédiction il y a quelque mois devient la réalité et cela va très vite.

Franchement, les gens éclairés de tous bords auront tout fait pour éviter le pire à la France, ils se sont donnés d'eux-mêmes pour tout vous expliquer. Et je n'arrive pas à concevoir que malgré tout ce qui a été dit, le pire qu'il fallait à tout prix éviter, soit malgré tout arrivé: les Illuminatis ont réussi à placer la France devant le choix entre Macron et Le Pen, entre donc la Peste et le Choléra... ou l'inverse.

Plus que jamais nous sommes dans la thématique de ce document. On ne donne le choix qu'entre le Nouveau Diable et le Vieux Diable, entre Lucifer et Satan. Et on va faire peur avec Satan pour que tout le monde se range derrière Lucifer, comme cela a déjà commencé depuis des mois et comme cela se produit plus que jamais. Ils ont donc réussi à nous placer devant le choix: "Pile je gagne, et Face tu perds", un déni total de démocratie donc. Le choix finalement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, avec le scénario classique d'obliger à un ralliement derrière Macron pour faire "barrage au Front National", le coup qu'on nous a déjà fait en 2002. Ne tombez plus dans le panneau, abstenez-vous, faites mieux, choissez la troisième voie: l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Faute de candidat dont les idées sont suffisament plus proches de l'Universalité que les autres, l'Universalité reste votre choix, travaillez-y, comme je le fais. Ce n'est même pas votre troisième choix, c'est votre premier, celui qui détermine tout autre.

Ils ont donc réussi à imposer les deux pires candidats dans mon évaluation plus haut (mon critère d'évaluation étant l'esprit d'Universalité des candidats), Emmnuel Macron étant forcément le pire (je l'ai évalué à 0, il incarne la fausse Universalité même, l'universalité luciférienne, c'est-à-dire la mondialisation ou le Nouvel Ordre Mondial), puisque des deux c'est lui l'élu du système des Nouveaux-Vieux Diables, l'autre étant simplement son faux challenger, comme je l'explique depuis le début. On commence à le voir avec Trump aux USA, mais avec Marine Le Pen c'est pire, car elle est préparée depuis longtemps comme ultime roue de secours du système. Non seulement donc c'est un faux choix car Marine Le Pen c'est le système qui gagne, mais en plus c'est un faux choix car, comme avec Hillary Clinton aux USA, l'un des deux prétendus adversaires est imposé, ici Macron donc, derrière qui tous s'alignent finalement: Valls, Hamon, Fillon, Juppé, Sarkozy, Hollande, et j'en passe. Et on ose appeler cette mascarade la démocratie!

Et maintenant permettons-nous de douter de la réalité ou de la vérité des résultats ou des chiffres qui nous sont présentés. Depuis plus de 6 mois donc, même bien plus, tout le matraquage et toute la manipulation des cerveaux a été faite en faveur de Macron, c'était gros comme une montagne. Et pourtant cela aurait marché? Face à ce constat très consternant, il y en a qui maudissent les français et les traitent de tous les noms que je ne répéterais pas, mais qu'il est assez facile de deviner. Mais moi au contraire je les plains plutôt, je nous plains, car nous avons été victimes de quelque chose, et c'est très grave.

Selon donc les chiffres qu'on nous fournit comme résultats à l'heure où j'ajoute ces lignes, Macron arriverait donc en tête avec 24%, suivi de Marine Le Pen avec 22%, et François Asselineau, malgré son grand succès sur internet, et tout ce que les esprits éclairés de tous bords convergeaient pour dire que c'est vraiment le meilleur choix pour la France, n'aurait que 0.9%, donc même pas 1%? C'est ça ? Hein? Et ce n'est pas une blague?

Alain Soral le pseudo-dissident mais vrai extrême-droitiste, qui a déversé une haine innommable, du fiel et du poison de Serpent envers Asselineau, juste parce qu'il a eu le tort d'avoir ses 500 signatures (et donc pourrait prendre des voix à son idole de Marine Le Pen), l'accusant d'être un instrument du système pour faire couler son idole de Le Pen, oui Soral qui prédisait à Asselineau un score de moins de 1%, aurait-il raison? Impensable! J'aimerais savoir qui de lui ou d'Asselineau est finalement du système, puisque ce qu'il a souhaité de tout son esprit diabolique et démoniaque, le système l'a fait. Il devrait être très heureux, puisque son idole est qualifiée, adoubée par le système, et joue dans la même catégorie que Macron! Qui est-ce que le système a favorisé, a bien fait monter, juste pour bien faire élire Macron? Et dans le meilleur des cas, si Marine Le Pen est élue, elle ne sera qu'une Trumpette, elle ne fera rien d'autre que ce que fait Trump: "immigration", "étranger", et patati et patata. Et on verra bien le vrai visage (si ce n'est déjà le cas) des "Egalité & Réconciliation" et autres "TVLibertés".

Voilà pourquoi beaucoup de gens qui aiment vraiment la France, qui veulent tout ce qu'il y a de mieux pour elle, préfèrent Asselineau, qui n'a pas ce côté nauséabond des extrêmes-droites, qui s'attaque aux vrais problèmes de la France et du monde, le système diabolique et lui seul. Et voilà pourquoi aussi Asselineau ne fait même pas 1% mais que Marine Le Pen est par contre au second tour avec Macron. Si elle dérangeait vraiment le système, son score serait du même ordre que celui d'Asselineau. C'est très simple.

Et encore faut-il que ce score réflète réellement la réalité du vote ou la volonté des français. Car après tout, quand on parle des moins de 1% pour Asselineau et les près de 22% pour Le Pen, on parle des chiffres qui viennent du système. Je n'étais pas là pour vérifier si les élections se sont vraiment et partout déroulées comme il fallait, ou si les chiffres, comme les sondages, n'ont pas été trafiqués.

Je ne m'attendais pas qu'Asselineau soit au second tour (il ne fallait pas se leurrer) mais juste qu'il fasse un score suffisant pour envoyer un signal fort à ce système diabolique, le message qu'il existe une France qui ne se reconnaît pas du tout dans ce système, qui se reconnaît plus dans Asselineau que dans Macron ou Le Pen. C'est tout. On m'aurait dit qu'il n'a fait que 10% ou 5% cela m'étonnerait moins. Mais avec ce résultat incompréhensible, de sérieuses questions se posent. Il n'y a donc pas une erreur quelque part? On ne se serait pas par "hasard" trompé d'un 0, d'une virgule, il n'y a pas eu de faute de frappe, ce n'est pas 9% qu'on voulait dire et non pas 0.9%? Ce n'est pas un "poisson d'avril" le 23 avril? C'est sérieux? Autrement dit, on veut nous faire croire que les résultats de l'élection sont conformes à ces foutus sondages dont on sait depuis pas mal de temps déjà (Brexit, Trump, et j'en passe), qu'ils sont du bidon! Mais, comme par "enchantement", comme par "magie" ou par "sorcellerie", voilà que les "résultats" sont comme un copier-coller de ces sondages bidonnés pour fabriquer l'opinion. Et on veut que nous avalions cela? Que nous gobions cela?

Mais désolé, c'est simplement pas possible. Clairement pas possible. Tout simplement pas possible. Macron ne pouvait pas être en tête! Et Asselineau ne peut pas n'avoir fait que 0.9%... Comment donc Macron a-t-il pu être en tête, alors que, à part les Jacques Attali, les BHL, les Pierre Berger, etc., bref le noyau des Rothschild, des élites franc-maçonnes ou mondialistes, quand on interroge autour nous la masse du peuple, tout le monde se pose la même question: "Qui a bien pu voter pour Macron?" On les cherche ces près de 25% des électeurs macronistes. On a fait voter des morts, des fantômes, des démons d'un monde invisible? A moins que ce ne soit plutôt l'inverse: on a éliminé 25% du corps électoral dont on savait qu'ils n'auraient sûrement pas voté pour Macron! C'est quelque chose dans ce genre-là...

Déjà, avant le premier tour, il y avait non seulement une affaire de gens qui ont reçu deux cartes d'électeurs, mais surtout, plus inquiétant, on avait cet article du magazine pourtant meanstream L'Express intitulé: " Radiés des listes, mal-inscrits... ces Français qui ne voteront pas malgré eux ". Ça promettait déjà... Et surtout quand on apprend le nombre des personnes concernées avec cette précision: "Alors que le premier tour de la présidentielle se tient ce dimanche, quelque 12 millions de Français sont mal-inscrits ou non-inscrits sur les listes. En première ligne, les jeunes."

Interrogé par le journal, Jean-Yves Dormagen, professeur de sciences-politiques à l'Université de Montpellier, explique: "La France est l'un des rares pays européens où l'inscription sur les listes n'est pas automatique à la déclaration d'une nouvelle adresse de résidence". Et au sous-titre: "Une anomalie démocratique considérable", le journal dit: "La mal-inscription, c'est trois fois plus de risque d'être abstentionniste. Car la probabilité d'être radié par son ex-mairie est aussi plus forte. De mal-inscrit à non-inscrit il n'y a qu'un pas, surtout lorsqu'il faut démarcher plusieurs mois avant l'échéance du scrutin ou connaître les procédures de recours." Et le professeur Jean-Yves Dormagen de préciser: "C'est un système qui éloigne du vote, car le temps de l'inscription est désynchronisé de la campagne électorale". On apprend que sur les quelque 45 millions de Français en droit de voter, "un quart [donc 25%] ne sont pas inscrits à l'adresse où ils habitent", dit le professeur. Soit 7 millions de citoyens mal-inscrits auxquels s'ajoutent au moins 4 millions de non-inscrits. "C'est une anomalie démocratique considérable, qui a une influence sur le vote", insiste le professeur.

Il y a donc déjà un problème chronique en France, à ce qu'on apprend. Cela devient d'autant plus problématique avec l'élection présidentielle 2017, que tout le monde s'accorde pour dire qu'elle est très spéciale et inédite à bien des égards. Sachant en plus que l'élection se jouait dans un mouchoir de poche, il fallait beaucoup moins que 7 millions d'anomalies, même seulement 1 million, pour changer complètement la donne! Autrement dit, rien de plus facile de profiter de la situation pour truquer l'élection.

Je veux bien accepter qu'il y a des gens comme moi qui ne se sont pas inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2016, simplement parce qu'ils sont des abstentionnistes endurcis depuis des années, et, à part l'intégration dans le processus électoral de gens dignes d'intérêt comme François Asselineau (et justement pour quel résultat à la fin?), rien n'est fait pour leur donner des raisons de changer d'avis! Mais j'accorde volontiers qu'il puisse y avoir un nombre non négligeable de personnes non seulement abonnées à l'abstention, mais qui ne jugent même pas utile d'aller s'inscrire pour voter, sachant qu'elles ne voteront pas de toute façon. OK, dans ces cas-là, c'est compréhensible.

Mais les chiffres disent que nous sommes 4 millions dans ce cas, qui n'est pas une anomalie exploitable. C'est la VRAIE abstention, décidée par les intéressés, elle représente moins de 10% du corps électotal, contre les 20% à 30% dont on parle pour l'élection présidentielle. Il y a donc 10% à 20% d'abstention qui n'est pas nécessairement une vraie abstention, donc une moyenne de 15% de points des résultats avec lesquels on peut jouer. Autrement dit, il y a une marge de 7 millions bruts d'anomalies exploitables. C'est énorme! Ce n'est pas moi qui le dis, pour remprendre les termes du professeur Jean-Yves Dormagen, "C'est une anomalie démocratique considérable, qui a une influence sur le vote".

On découvre une grande hypocrisie, on se plaint de l'abstention, mais non seulement il y a une abstention systémique (une abstention fabriquée et entretenue par le système lui-même), mais en plus on sait jouer avec elle, on a une grande marge de manoeuvre pour lui donner la valeur qu'il faut qu'elle ait pour produire à peu près le résultat que l'on veut, et ce en toute légalité, ni vu ni connu. Quand l'élection est très incertaine, il suffit par exemple de varier l'abstention de 2 millions pour que ça bouleverse tout! On fait donc de l'"optimisation électorale", on a des leviers secrets (des paramètres secrets) pour modifier les choix des électeurs voire les transformer carrément en choix contraires!

Cela ne se voyait peut-être pas trop jusqu'ici, mais il est clair qu'après les phénomènes de rejet du système, comme le Brexit, l'élection de Trump, les mensonges manifestes des sondeurs, des médias, etc., sans parler des rejets des candiidats favoris du système, comme Juppé, Sarkozy, Hollande, Valls, et j'en passe, l'élection française est un enjeu considérable! L'échec d'un candidat très emblématique du système, qu'est Emmanuel Macron, aurait été un coup fatal pour tout ce système. Sa légitimité et sa crédibilité aurait été réduite à néant, et il ne se serait plus relévé. Alors le paquet a été mis pour faire passer Macron (au passage en torpillant Fillon, ce qui est une autre affaire), pour refabriquer artificiellement une crédibilité aux sondeurs, aux médias, etc. Bref pour (tenter de) sauver un système diabolique qui s'effondre!

Il y a donc toutes les raisons de penser qu'on a profité de cette catégorie "abstention" à géométrie variable pour camoufler dans cette catégorie un nombre critique suffisant d'électeurs qui, eux, auraient dû voter, mais que l'on cache derrière les mots "radiés", "mal inscrits", etc. Mais surtout, pour expédier dans cette catégorie des électeurs d'un certain profil. Et il y a de nombreux témoignages de personnes qui ont été empêchées de voter, comme le montre la vidéo suivante:

[Euh... il y avait une vidéo encore, fin juin 2017. Oops, elle a disparu! Compte Youtube associé à la vidéo fermé, soit disant que Youtube aurait reçu des "plaintes" pour "atteintes aux droits d'auteurs", alors qu'il s'agit manifestement d'une vidéo du témoignage de la personne (une électrice lésée et en colère) s'étant filmée elle-même avec son smartphone. Bizarre, très bizarre... Il faut savoir maintenant que les "droits d'auteur", que l'on respecte, évidemment, sont bien souvent un prétexte pour censurer des vidéos qui dérangent. Quand on cherche les poux dans la tête pour censurer, on les trouve. Un petit bout de musique ou d'image de gens affiliés au système qui traîne par là (et cela arrive très facilement), cela leur sert à censurer sous ce prétexte-là.]

Ou celle-ci:

[Ah, ha! encore une vidéo qui a disparu! Encore un compte Youtube fermé pour les mêmes raisons que pour la précédente vidéo. C'est curieux quand-même ces vidéos gênantes pour Macron qui disparaissent de plus en plus sur Youtube et sur le net. Et surtout (et c'est plus grave) des comptes Youtube qui ferment les uns après les autres. L'image ci-après est la capture d'une vidéo montrant un tweet de Michel Bazbaz du 12 juillet 2016, demandant de fermer des comptes Youtube, qui ont ceci en commun d'être des chaînes anti-système.

Censureurs de Youtube

Ce que font ces youtubeurs est "honteux" selon Michel Bazbaz. Je ne partage pas tout ce que disent ces auteurs, mais je trouve infiniment plus HONTEUX de demander de les faire taire, de fermer leurs comptes! Je sais que certains auteurs du milieu de la vérité alternative ont été contactés pour participer à une émission sur les sites d'information alternative, émission qui avait en fait pour but de DESINFORMER à fond sur ce que le système appelle les "théories du complot". Plus d'un a senti le traquenard et a décliné l'offre.

Je n'eus pas ce "privilège" (que j'aurais aussi évidemment décliné) car je n'ai pas l'audience qu'ont les autres, au point que ça les inquiète. Tout a été fait justement pour que je n'ai pas cette audience, alors que mon site et mes vidéos sont en ligne plus lontemps que la plupart des oeuvres de ces auteurs. Vous qui avez découvert ce site et le présent document, jugez-en vous même, si un tel site, après plus de 10 ans d'existence, ne mérite pas d'avoir une audience plus que ses 500 visiteurs par jour en moyenne, là où avec les autres on parle de dizaines voire des centaines de milliers de visites par jour! Vous comprenez pourquoi ceux-là les préoccupent bien plus?

Je savais depuis longtemps que des auteurs comme celui du site Panamza dérangent le système, surtout une certaine catégorie de gens, qui prétendent représenter la nation israélienne ou la communauté juive, alors qu'ils ne les représentent pas du tout! Et non seulement cela, ils sont les premiers et les pires ennemis de cette nation et de cette communauté! En effet, comme exactement pour les intégristes islamistes (pour moi les deux intégrismes sont exactement le même, mais on tolère l'un et on combat l'autre, plus exactement c'est l'un qui s'est arrogé le droit de combattre l'autre et plus généralement de faire la loi, de dire qui doit exister et qui doit disparaître, ce qui est honteux, inadmissible!), à cause d'eux on met injustement tous les citoyens d'Israël et toute la communauté juive dans le même sac. Ce sont eux qui font le plus du tort à Israël et à la cause juive. De même qu'on demande aux mulsulmans de faire du ménage dans leurs rangs et de condamner leurs extrémistes, il faut demander à Israël et aux juifs d'en faire autant avec ces gens, avec les Attali, etc., qui sont le pire mal pour Israël, pour la France et pour le monde.

Chacun, quelle que soit sa communauté, sa nation, etc., est victime des mêmes diables, à commencer par ceux de sa propre communauté, de sa nation. Ce sont eux, toutes communautés confondues, qui sont les problèmes de tous, toutes communautés confondues aussi. Partout, le problème est avant tout INTERNE, pas externe! Mais ces démons en chair et en os se réfugient derrière la pseudo défense de la cause d'une nation ou d'une communauté, pour tranformer la question de l'opposition Dieu et Diable (qui est l'unique opposition, c'est le problème universel à résoudre, le seul), en la fausse question d'opposition entre les communautés, entre les civilisations. C'est le "Diviser pour mieux régner", on dresse les uns contre les autres, et comme cela leur système satanique peut continuer. C'est ce que j'ai longuement analysé avec la question des extrêmes droites. Mais la question est absolument générale, universelle.

Comme on le voit depuis le début de ce document, je défends la Bible, donc en particulier la Bible hébraïque, communément appelée l'Ancien Testament, composée donc principalement de la Torah et des prophètes. Je défends donc Moïse, David, Isaïe, Jérémie, etc., jusqu'à Jésus, Matthieu, Marc, Luc, Jean, Paul, etc. Je défends donc la civilisation juive et ce qu'elle a apporté de meilleur pour l'humanité, je la réhausse là où eux ont fait qu'elle a une très mauvaise odeur aujourd'hui pour beaucoup! C'est pourquoi donc je dis avec la même force et la même puissance de vérité divine que ces gens sont exactement les descendants de tous ceux que les prophètes, à commencer par Moïse, ont toujours combattus depuis la nuit des temps et qui ont toujours combattu et tué les prophètes, jusqu'à Jésus le Christ, que des diables semblables à eux ont crucifié à Golgotha. C'est exactement de la même manière qu'ils demandent de nos jours de faire "taire" tous ceux qui disent la vérité qui dérangent ces fils de Béelzébuth et adorateurs de Lucifer.

L'antisémitisme souvent avancé est une grande escroquerie intellectuelle. En effet, des personnes comme Michel Bazbaz qualifient plus d'un arabe d'"antisémite". Mais comment un arabe peut-il être antisémite vu qu'il est descendant d'Abraham lui aussi, et tous étant des descendants de Sem le fils de Noé? Ces gens n'ont qu'à commencer à bien lire la Torah et bien réfléchir avant de dire n'importe quoi. Ils ne croient même plus à la Torah la révélation divine, car le Talmud (leur grande tradition humaine ou plutôt luciférienne) et la Kabbale (la racine entre autres de la franc-maçonnerie) a infiniment plus de valeur à leurs yeux! C'est ce satanisme et sa domination sur le monde que des gens comme moi et bien d'autres, dénonçons et combattons. Rien de plus.

Prêtez maintenant un peu attention à la Torah, monsieur Bazbaz, réfléchissez et posez-vous les bonnes questions. C'est évidemment à Sem que fait référence le mot "antisémite", qui normalement veut dire "qui est contre les décendants de Sem". Le mot "juif", je le rappelle, vient de "Juda" et "Benjamin" (deux des douze fils de "Jacob" que Dieu a renommé "Israël", je le leur rappelle), ou "Yehouda" et "Benyamin", ce second étant aujourd'hui le prénom de votre très dur est extréme droitiste Benyamin Netanyahou. Il gagnerait à être comme Benjamin, le second fils de Rachel (le premier étant Joseph). Mais maintenant, en 2017, avec la grande dispersion des juifs pendant des millénaires (à cause justement de vos ancêtres ou plus exactement des gens de votre espèce qui en leur temps aussi ne suivaient pas la Torah), avec la dispersion plus grande des dix autres tribus d'Israël (les tribus du nord déportés entre autres par l'empire Assyrien), avec la plus grande dispersion encore dans toute l'histoire des descendants d'Abraham, et plus encore de Sem son ancêtre, êtes-vous sûrs que si l'on fait l'analyse ADN de l'humanité entière après tous ces millénaires de dispersion et de brassage, on ne va pa trouver qu'on est tous quelque part des sémites, ou même des enfants d'Abraham, ou même de Jacob ou Israël, ou même de Juda ou de Benjamin (donc tous quelque part des juifs)? Que veulent alors dire au XXIème siècle les mots "juifs" ou "sémite"? C'est quoi encore cet ethnocentrisme au troisième millénaire, ce racisme qui n'est pas appelé comme tel quand cela vient de ces diables, mais qui sert aussitôt d'accusation quand on critique leurs oeuvres de diables?

La demande de censure faite par Michel Bazbaz et qui en dit long sur ce qui se passe sur le net, date d'un an. Depuis qu'ils ont réussi à installer à l'Elysée leur marionnette Macron et par leurs pratiques sataniques à obtenir le pouvoir absolu (en parlant du pouvoir législatif), c'est la fin des haricots, comme on dit... La "chasse aux sorcières", qui avait déjà commencé, peut maintenant battre son plein. Ce qui se passe rappelle les heures les plus sombres de l'histoire. Et aussi, on a vos agents secrets comme "Defakator" par exemple, les gardiens de la matrice et des paradigmes du Diable, qui se livrent à une police de la pensée sur Youtube. Bienvenue dans le monde de George Orwell.

Et aussi, Bazbaz, vous avez fait savoir au monde vos projets le plus diaboliques qu'on puisse imaginer, sur les murs de l'aéroport de Denver, de Bank of America, des Georgia Guidestones, etc. Et tout cela de la part de gens qui enfoncent dans tous les crânes sous leur contrôle mental ou manipulation, qu'ils sont des "démocrates", des défenseurs de la "liberté", des "droits", bref qu'ils tout sauf des diables. C'est tout simplement cela être des Lucifer!

Voici la simple vérité: la dictature parfaite, bien pire que celle des Bokassa, des Saddam Hussein, des Kaddhafi, des Kim Jong Un, et j'en passe, est "EN MARCHE!" en France et dans le monde. C'est ni plus ni moins ce qui se passe. Quand on commence à fermer les comptes internet des petites gens, qui n'ont pas droit à la parole dans leurs médias meanstream, qui n'ont qu'internet, leurs sites ou leurs chaînes vidéos pour s'exprimer et faire entendre leur petite voix, c'est que c'est GRAVE, très GRAVE! C'est plus que HONTEUX, c'est CRIMINEL, c'est tout simplement DIABOLIQUE!

En ce qui me concerne, je sais qu'ils ne s'inquiètent pas trop, car depuis le début (c'est-à-dire depuis plus de 10 ans que je suis sur Google Videos devenu Youtube après rachat et fusion) ces diables ont bloqué mon audience, il y a un "plafond de verre" fixé pour moi, que je ne dépasse jamais, quoi que je fasse! Je suis très, très loin d'avoir l'audience (aussi bien pour ce site que pour mes chaînes vidéos) que ces chaînes que l'on censure de plus en plus. Mais je m'attends à subir le même sort d'un jour à l'autre. Pas étonnant, car quand on vire de BFM TV un journaliste économique comme Olivier Delamarche pour les vérités qu'il dit sur le système économique et financier, quand on prive d'antenne une journaliste du système comme Natacha Polony, pour les "petites" vérités courageuses qu'elle dit, quand on va même jusqu'à évincer David Pujadas, un archétype même du journaliste du système, un Pujadas qui est donc tout sauf un "complotiste", cela n'annonce rien de bon pour la France et pour le monde, les mois et les années à venir. Le pire commence donc. "LE PIRE, C'EST MAINTENANT!"]

Hollande-Macron, le PIRE, c'est maintenant!

Comme par hasard donc, le phénomème de radiations de listes électorales et autres bizarreries touchent très souvent des personnes actives sur internet, qui dans leurs vidéos ou sur les réseaux sociaux affichent leur position anti-système, et qui quand elles n'entendent pas voter pour Marine Le Pen ou pour Mélenchon, ont activement appelé à voter pour Asselineau. Il y a (encore) des vidéos qui parlent du "Big Data", la monstrueuse base de données qui fiche tous les citoyens dans les moindres détails de leur vie privée, leur appartenance politique, leurs derniers votes, leur opinions exprimées sur le net, leurs goûts, préférences, etc.. On sait ainsi qui pense quoi, qui vote pour qui, et on cible les gens en conséquence. Et officiellement, on a un CNIL censé empêcher cela dans un pays dit des "droits de l'homme". Si tant est que ce CNIL servait encore à quelque chose, c'est terminé à avec Macron et à l'ère du "Big Data".

En ce qui concerne le déni actuel de démocratie et des droits du citoyen, on parle de plusieurs milliers d'électeurs concernés (par exemple 8000 à Nice), et il suffit de seulement 100 électeurs en moyenne par commune (ce qui est très facile) pour qu'avec les 35 000 communes françaises cela reprérente la bagatelle de plus de 3 millions d'électeurs! Et avec 1000 électeurs en moyenne, n'en parlons même pas, la fourchette est de 30 millions d'électeurs, ce qui montre comment c'est très facile de truquer les élections. Et comme si cela ne suffisait pas, il y a des problèmes, même avec ceux qui ont voté. La vidéo suivante montre clairement des bidouillages, par exemple dans la ville de Lyon (la ville de Gérard Collomb, un éminent soutien de Macron).

[Bon... jusqu'à nouvel ordre, la vidéo ci-dessous n'a pas encore disparu. Profitez, enregistrez...]

Ces bidouillages affectent 100 à 200 votants, et avec 100 cela va toucher plus de 3 millions d'électeurs, comme on l'a déjà dit. Avec 50, c'est plus de 1.5 millions d'électeurs, et avec seulement 10 c'est déjà 300 000 votants, ce qui peut suffir pour détacher en arrière Fillon et Mélenchon, et dégager en tête Macron et Le Pen, le scénario que l'on voulait, car le plus favorable pour Macron. Vue la configuration des résultats (à peine 5% d'écart entre Macron et le duo Fillon-Mélenchon, à peine 3% entre Le Pen et le même duo, etc.), cette configuration est très sensible aux variations, même seulement de quelques centaines de milliers de voix, à plus forte raison des millions!

Dans ces conditions il n'est pas nécessaire d'avoir bidouillé grand chose pour que le résultat qui aurait dû être change presque du tout au tout. Asselineau n'aurait pas été au second tour, certes, mais n'aurait pas eu moins de 1%. Son vrai score est très certainement au moins le double ou le triple. Au moins! Vue sa grande popularité sur internet, dans le milieu dissident, anti-système, alternatif, bref tous ceux que le système appelle les "complotistes" (et ils sont au moins 1 million, c'est certain!), son score incompréhensible de 0.9% à lui seul suffit pour dire que l'élection a été truquée! Les résultats ne correspondent pas à la réalité. A plus forte raison si l'on prend en compte tous les phénomènes mentionnés plus haut.

Oui, ceci est un grand mystère, la question est: qui a pu voter Macron parmi les citoyens ordinaires, alors que la plupart d'entre eux se posent exactement cette même question? Malgré tout le marketing autour de lui, toute la manipulation, ses meetings étaient loin de faire le plein, c'était bien connu. Et les gens partaient au bout d'un quart d'heure, disant tous quand on les interroge: "C'est vide, il ne dit rien de concret", ou: "C'est que du baratin", ou: "On s'ennuie", etc. Et après le premier tour, la situation le plus souvent est celle-ci:
- Tu as voté pour Macron?
- Non.
- Tu connais quelqu'un dans ton entourage qui dit avoir voté pour lui?
- Non.

Alors mystère. On connaissait le classique bourrage des urnes, mais avec Macron, en matière de manipulation, d'imposture, de supercherie, de tricherie, etc., on ne s'abaisse plus apparemment à ces méthodes archaïques des républiques bananières. Avec lui, on découvre depuis le début que c'est nettement la gamme au-dessus, c'est la grande "modernité" en la matière, c'est le top du top! Un vrai talent inédit de prestidigitation, de magie, d'ensorcèlement, carrément de sorcellerie. Il y avait le vieux satanisme, mais lui a carrément réinventé le domaine! C'est le seul domaine où il incarne une vraie innovation, un vrai renouveau! Aaah, ça oui! Comme le dit le compagnon de la jeune femme au premier plan dans la première vidéo, "c'est du jamais vu!"

Mon indignation et celles de beaucoup de gens ne sont donc pas le refus d'un vote démocratique, mais simplement que, aussi bien la manipulation de l'opinion par les médias, par les sondages bidons, que par le trucage de l'élection en dernier lieu, ce n'est pas la démocratie, si c'est encore nécessaire de le dire ou de le démontrer. Même des candidats finissent pas reconnaître que la dite démocratie n'en plus une si toutefois elle l'a jamais été. D'où le fait que plus d'un propose un changement, qui une VIème république, qui un référendum d'initiative populaire, qui une "renégociation" des traités ou une modification de la constitution, pour rendre à la France sa souveraineté et au peuple son pouvoir volé, etc. (je montrerai plus loin que c'est pire qu'un pouvoir volé au peuple, mais plus profondément, son énergie volée, oui le vampirisme énergétque et psychique du peuple). Et comme d'habitude chez beaucoup de candidats aux élections, on récupère des aspirations de beaucoup dans le peuple, pour faire semblant de changer, pour que rien ne change.

Asselineau est non seulement le plus sincère mais aussi celui qui s'attaque au fond du problème. Et franchement, comme déjà dit, il n'y a que pour lui que le grand abstentionniste que je suis depuis de nombreuses années se serait donné la peine de se déplacer de nouveau pour aller voter, si je m'étais douté qu'il aurait ses 500 signatures. Mais il était trop tard pour s'inscrire sur les listes électorales pour la présidentielle. Et maintenant, vu ce qui vient de se passer, à savoir l'infini mépris pour les voix de personnes comme moi, vu donc à quel point de toute façon cela n'aurait pas changé grand chose de voter, je ne regrette finalement pas de m'en être tenu à mon abstention. En effet, j'ai maintenant toutes les raisons de penser que même si on était 10 millions à avoir voté pour Asselineau (soit 20% des électeurs), on nous aurait dit que nous sommes moins de 2%.

Nouveau visage de la Bête mondialiste et de son Amante

L'un incarne la plus grande manipulation et la plus grande supercherie de tous les temps, tout l'art même de Lucifer, de Satan le Diable.
Il est plus qu'un hologramme, comparé à lui la prestation de Mélenchon est de la technologie préhistorique, qui a 10 000 ans de retard!
Avec Macron, c'est de l'holographie solide, c'est arriver à donner forme au VIDE, à lui donner une vaie forme humaine, biologique,
si bien qu'on passerait pour un fou en disant que ce que l'on voit est une illusion phénomènale, une créature sortie du néant.
Personne (ou presque) ne connaissait cette créature il y a seulement 4 ou 5 ans, elle n'a jamais été élue
(alors que par exemple Asselineau a fondé un parti, l'UPR, il y a plus de 10 ans, parti qui s'est présenté devant des électeurs),
un vide sorti du grand VIDE, un néant sorti du grand NEANT, que l'on veut faire croire qu'il a recueilli 24% des suffrages, et qu'il est en tête!!!
Et un vide qu'on est en train d'installer à l'Elysée, qui sera donc très certainement le prochain président de la France.
Et on parle de cette super-arnaque comme de l'"ascension fulgurante" de Macron, ce qui serait une "preuve" de la "qualité" du personnage, de cette entité...
Et mon "petit doigt" me dit que comme par "magie" le score du second tour sera de plus de 60%, il ressemblera comme une goutte d'eau aux chiffres des sondages,
qui ne sont donc plus une prévision des résultats d'un vote (car alors ils se plantent complètement ou plutôt leurs mensonges sont manifestes),
mais l'annonce du chiffre qu'on a décidé d'afficher car on est passé dans une autre dimension en matière d'arnaque et de dictature.
Même avec 0 électeur et une abstention de 100%, ce sont les résultats qu'on aurait...

Marine Le Pen, elle, n'est pas vide, elle n'est pas un hologramme solide ou biologique produit de la haute technologie satanique,
elle existe bel et bien, en chair et en os, elle a été engendrée dans la "pure tradition ancestrale", c'est-à-dire par la méthode d'Adam et Eve...,
elle est la fille d'un homme que l'on connaît bien (oh que oui!), à savoir... son père, Jean-Marie Le Pen, qui l'a mise au monde avec une femme terrestre...
Elle n'est donc pas le fruit d'une PMA, d'une GPA, d'une procréation in vitro, ni d'aucune manipulation génétique "moderne", occulte ou non.
Elle est sur la scène politique depuis pas mal de temps, et elle a une vraie base électorale.
Et pourtant elle est une supercherie aussi, mais dans la tradition plutôt ancienne de Satan le Diable.
Elle incarne la dictature, le fascisme, le racisme, l'exclavage, la colonisation, etc., bref le satanisme, mais à l'ancienne.
Dans son cas, la diablerie est relookée ("dédiabolisation") pour entrer dans le standard des nouveaux diables, pour constituer une (pseudo-)alternative.
Et encore, malgré tous ses efforts pour prendre les couleurs du nouveau système, elle est encore trop "diabolique" à leur goût
(c'est-à-dire trop "angélique", trop "anti-système", trop attachée aux valeurs "familiales", alors qu'il n'en reste plus grand chose...),
et elle promet de faire encore des efforts pour se "dédiaboliser" davantage, pour correspondre plus aux "normes" afin d'accéder ENFIN au trône...
Elle fait, hélas, partie du plan, c'est l'autre face de la même pièce, ce qui lui vaut d'être la (pseudo-)challenger,
alors qu'Asselineau (entre autres) constitue une vraie alternative, même si on ne lui aurait jamais permis d'appliquer son programme. Sûr!!
Les résultats du premier tour des élections sont à lire pratiquement dans le sens inverse: plus on est en bas, plus on est meilleur,
et plus on est en haut plus on est mauvais, car on incarne le système dans sa dimension diabolique.
Le système satanique incarné par Macron fabrique des mécontents qui sont récupérés par l'autre face cachée du même système incarnée par Marine Le Pen.
Et la suite du scénario est limpide comme l'eau de roche: agiter le côté "Vieux Diable" de Le Pen pour faire élire le Nouveau Diable, le Lucifer Macron.
On entre plus que jamais dans une ère où cela ne sert plus à rien de voter, car à la fin ce sera toujours Macron (ou les Macron) qui gagne.
Le message est: "en votant ou en vous abstenant, vous avez décidé ce que nous avons décidé, vous n'avez pas de choix..."
Bienvenue donc dans la dictature parfaite, la pire des dictatures de l'univers, est celle qui en a le moins l'air...
Ils disent donc qu'on n'a pas le choix, mais nous avons un choix, celui de ne plus nourrir ce système, de ne plus lui donner nos énergies,
mais de rassembler les énergies qui nous restent pour bâtir un autre système, un autre paradigme: l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga

Ceci étant, tout ce qui a été dit sur Macron (et que je dirai encore!) ne signifie surtout pas une opération pour faire voter au second tour pour Marine Le Pen, malgré une légère préférence que j'aurais pour elle, comme je l'ai indiqué dans les évaluations des candidats plus haut. Une petite préférence quand même, toute petite, de 5 points contre carrément un gros 0 pour Macron! Et encore c'est donné le 0, car en fait pour lui il faudrait descendre en dessous de 0, parce qu'il est vraiment le PIRE choix pour la France et le monde. C'est étonnant pour quelqu'un d'origine togolaise comme moi, de dire que j'ai une toute petite préférence néanmoins pour Marine Le Pen. Moi qui ai horreur de toute idéologie de rejet de l'autre, juste parce qu'il est d'une autre race, d'une autre culture, d'une autre nation, d'une autre origine, etc. On ne choisit pas là où on naît, mais on peut choisir là où on veut vivre, et je tiens à ce qu'on puisse le choisir, comme j'ai choisi de vivre en France, et de faire le travail de science, de vérité et de lumière que je fais en France, et en langue française. Sans doute aussi (et même sûrement) parce que c'est une mission...

Comme je ne cesse de le dire (et c'est la logique divine même, la logique du Christ), ce qui compte, c'est la valeur des êtres et non pas leur couleur, leur origine, puissent-ils même être des extraterrestres. Car par définition les anges sont des extraterrestres aussi, en effet, ils ne sont pas de notre monde ni même de notre univers, en tout cas pas de ce plan d'existence, de nos dimensions d'existence. Et on ne va pas rejeter les anges parce qu'ils sont de super-étrangers! Du moment où ils nous apportent du bien, c'est ce qui compte. Qui rejette l'étranger rejette aussi tôt ou tard et d'une manière ou d'une autre Dieu, le Christ, les anges, les messagers de Dieu, c'est fondamental (voir Genèse 18: 1-5; 19: 1-3, Matthieu 25: 41-46; Hébreux 13: 2)! D'où vraiment mon allergie au rejet de l'étranger, et plus généralement à toute forme de rejet de l'autre. C'est anti-biblique, anti-chrétien, anti-divin, ce n'est pas angélique, bref c'est tout simplement démoniaque. Et pourtant j'ai une petite préférence pour Marine Le Pen, car malgré les apparences, Macron et le système derrière lui incarnent la PIRE forme de rejet des autres! Ils n'ont rien à foutre (passez-moi l'expression) des autres, seuls leurs intérêts comptent.

L'égalité qu'ils disent prôner (et plus généralement leurs prétendues valeurs) est à comprendre ainsi: "Que vous soyez noirs, blancs, jaunes, rouges, arabes, français, togolais, africains, nord-américains, sud-américains, européens, asiatiques, australiens, etc., vous êtes tous pareils pour nous, vous êtes tous égaux, vous êtes le même bétail pour nous, le même gisement humain, on vous exploite tous de la même façon, pour notre seul intérêt." Voilà ce qu'est le Mondialisme, voilà ce que veut dire leur égalité, leur liberté, leur fraternité, leur laïcité et patati et patata. C'est ce qu'il faut comprendre dans un discours de Hollande à Marseille, repris par Macron dans un meeting, un discours où ils passent en revue toute la diversité de la planète, pour tenter (encore) de faire croire qu'ils défendent la diversité, l'égalité, la liberté, la fraternité, etc., au sens divin de ces termes.

Les partis patriotes ou souverainistes n'ont pas ces grandes prétentions de la "gauche" ou de la franc-maçonnerie, mais eux au moins cherchent (encore un peu, un tout petit peu...) l'intérêt des leurs, ils ont encore (un peu, un tout petit peu...) cette notion de chercher le bien-être de leurs citoyens, comme aussi:
--> les socialistes sincères (comme un peu Benoît Hamon..., juste un tantinet, hein?),
--> la gauche radicale sincère (comme Mélenchon, mais vraiment un chouïa..., lui qui se veut farouchement opposé aux religions, qu'il sorte déjà de la secte qu'est la franc-maçonnerie, et on verra... Même s'ils se défendent d'être une secte, c'est à l'échelle globale que le caractère sectaire devient manifeste. La franc-maçonnerie est bel et bien une secte mondialiste, à laquelle Mélenchon appartient, secte qui veut lui tirer les oreilles parce qu'il n'a pas donné de consigne de vote pour le second tour, en faveur de Macron, évidemment...),
--> les communistes sincères (comme Nathalie Artaud, l'héritière de la brave Arlette Laguiller, ou... Philippe Poutou, le côté "un peu" faux-jeton de celui-ci mis à part.),
--> les républicains sincères (comme Fillon? d'accord, de ce côté-là il y en a pas des masses, mais on doit pouvoir avec la loupe ou le microscope trouver quelque spécimen rare caché dans un coin...),
--> et aussi et surtout toutes les femmes et tous les hommes de l'ombre, discrets, "invisibles", mais de très grande valeur, qui soit sont candidats mais n'obtiennent jamais les signatures du système, soit qui sont de simples électrices et électeurs, donc jamais candidats à être élus (ils ne cherchent pas le pouvoir du monde, encore moins le pouvoir pour le pouvoir...), ou même s'abstiennent de voter ou ne sont même pas incrits sur les listes électorales, tellement ils se sentent aux antipodes de tout ce système. C'est peut-être (sans doute...) dans cette catégorie que se trouvent les meilleurs, c'est parmi eux que se trouvent cachés les anges, qui font le vrai travail, de longue haleine, pour le bien de la France et de l'humanité...

Marine Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan abandonneraient leurs programmes extrêmes-droitistes (ou simplement laisseraient tomber le racisme, leurs mauvais relents colonialo-exclavagistes, la notion d'étranger, la politique d'immigration, etc.) pour adopter simplement le programme d'Asselineau et former un seul bloc avec lui, pas de problème, je les défendrais comme je défends Asselineau. Simplement, l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, le vra Dieu, serait avec eux. La Force est là, la Puissance est là, mais il est très difficile dans ce monde diabolique de trouver suffisamment de réceptacles (des têtes, des corps, des bras et des jambes) de cette Force, de cette Puissance, pour travailler pour le bien de la France et du monde...

Les partis patriotes ou souverainistes donc, eux au moins cherchent (encore un peu, un tout petit peu...) l'intérêt des leurs. Mais avec les Macron, les Hollande, les Attali, les Minc, les Kissinger, les Bush, les Clinton, les Obama, et j'en passe, c'est complètement autre chose! Leurs vraies valeurs sont celles que j'ai résumées un peu plus haut. Eh oui, les PIRES sont en fait ceux qui passent pour être les meilleurs, c'est cela être des lucifériens! Lucifer, le prétendu "porteur de lumière" (d'après l'étymologie du nom), mais en réalité l'incarnation même de la fausse lumière! La lumière maçonnique, mais vrai satanisme. Macron est l'incarnation ou le représentant même de Lucifer. Il faut donc avoir un jugement juste, le jugement divin.

Si donc on sait me lire entre les lignes, on comprend que si l'on ne peut pas s'abstenir de voter, s'il faut absolument voter pour un des deux candidats (maintenant que le système a écarté des gens plus valables comme Asselineau, Nathalie Artaud et autres), alors au pire, au pire, au pire il faut voter Marine Le Pen. Ben, ça vaut mieux que rien..., et même que le négatif, l'en-dessous de 0 qu'est Macron et surtout que sont tous ceux dont il est la marionnette. Tous ceux qui nous fabriquent ces faux résultats qu'ils font passer pour les résultats d'un vote "démocratique".

Tout a été fait pour que ce soit Le Pen l'adversaire de Macron, alors que ce n'est pas du tout obligé que ce soit le cas. Fillon ou Mélenchon auraient pu être à sa place. Mais c'est avec elle que Macron a la plus grande chance d'être élu. Et tout simplement le Front National depuis Mitterrand est fabriqué pour faire élire qui on veut faire élire, même les pires des camps d'en face.

En effet, on peut refaire comme en 2002 le coup de ranger plus de la moitié de la France derrière le candidat du camp adverse pour faire "barrage au Front National"...

Epouvantail pour faire mieux aller avers la mondialisation

Oui, sécouer l'épouvantail du Front National (ici donc Marine Le Pen au bout du bras de Macron)
pour faire fuir le troupeau et le faire se précipiter dans la Gueule de la Mondialisation, la Bête Immonde...
Et apparemment, ça marche encore, ce n'est pas "En Marche!" vers l'entrée de la Gueule, mais "En Course!", "En Sprint!"
Et si dès fois, malgré tous ces artifices cela ne coure pas ou ne marche pas, alors il reste toujours la super-tricherie, la super-supercherie...
Et si malgré tout encore Marine Le Pen gagne, alors il faut savoir qu'en fait cela aura été voulu,
ce sera tout simplement l'autre face de la même stratégie, donner au peuple l'illusion qu'il a choisi, que la démocratie est une réalité,
alors qu'en fait il n'aura choisi que l'autre face de la même Pièce de l'Euro, la devise étant: "Pile, je gagne, et Face, tu perds"...
Donc... ATTENTION! Oui, ABSTENTION!!!

Même Hollande ou Sarkozy, malgré le rejet qu'ils ont inspiré, pour peu d'accéder au second tour, auraient été élus face à Marine Le Pen, au nom de la même stratégie très dégoûtante. Même moi je me suis fais avoir en 2002 dans le duel Chirac-Le Pen (Jean-Marie), je fais partie de tous ceux qui, la nausée au ventre et en se pinçant le nez, ont cédé aux sonnettes d'alarme et aux sirènes de l'apocalypse et ont couru pour aller voter pour Chirac...

Et c'est d'ailleurs la première et l'unique fois que j'ai voté aux présidentielles. Et aux législatives suivantes, j'ai voté pour la gauche, juste pour "équilibrer" et tenter de "calmer" la nausée que j'ai eue d'avoir voté pour Chirac.... Depuis plus de 30 ans que je suis en France, j'ai voté ces deux fois seulement. Avant cela et après cela, c'est la grande abstention, alors qu'à l'époque et bien après, j'avais le coeur plutôt "à gauche", comme on dit, même bien à gauche. Pas à l'extrême-gauche, mais la gauche bien "rose", la vraie gauche quoi, la sociale au plein sens du terme, la "généreuse", l'"égalitaire", etc.. Force est de constater que de telles femmes et de tels hommes ayant ces valeurs existent, même si c'est maintenant une espèce en voie de disparition, qu'il faut aller dans un musée pour voir.

J'étais enseignant de mathématiques et sciences, et comme beaucoup dans l'enseignement je croyais à cette gauche, et donc j'ai ressenti comme une culpabilité de n'avoir pas voté jusque là pour elle, en particulier en 2002 pour Jospin (ce ne sont pas les attaques de son ministre de l'éducation Claude Allègre ajoutées à une politique droitière de Jospin, en imitation entre autres de l'infâme Tony Blair, qui auraient poussé à voter pour lui), ce qui a porté Jean-Marie Le Pen au second tour face à Chirac. A l'époque donc un exemple typique de ce qu'on appelle le "peuple de gauche", je m'en voulais d'avoir contribué par mon absence de vote à cette "catastrophe" Le Pen. Car l'andouille que j'étais, qui a vu l'image de Mitterrand remontant les Champs Elysée avec une rose à la main en 1981 (quatre ans avant mon arrivée en France), croyait que cette gauche était vraiment rose..., c'est-à-dire divine, avant de découvrir par la suite petit à petit son visage franc-maçon... Et Mitterrand était non seulement une face de cette maçonnerie, mais surtout le vrai créateur du Front National en tant qu'instrument tactique et stratégique de la gauche pour atteindre ses objectifs. Abject.

Oui, j'y ai cru, et un moment aussi j'ai été un sympathisant de Ségolène Royal (même si ce n'était pas au point de voter pour elle), que j'appréciais vraiment comme femme politique. D'une certaine façon aussi, Marine Le Pen bénéficie chez moi de cet effet de sympathie pour la femme politique, sauf que, hélas, à la différence de Ségolène Royal, son idéologie est beaucoup moins en adéquation avec mes propres valeurs (je pense que la sympathie pour elle est toujours restée jusqu'à ce jour, mais côté politique c'est le divorce... ou presque). Oui, je préférais la "Ségo" avec son fameux slogan: "Fra-ter-ni-té, Fra-ter-ni-té, Fra-ter-ni-té". Aah, moi, ce sont des mots qui me parlent!

C'est ce côté de la "Ségo" qui me plaît (ou me plaisait), elle a non seulement des idées modernes mais surtout elle est (était) originale, elle pouvait transgresser des codes, donc vraiment innover, aller dans des sentiers que d'aucuns considèreraient comme n'étant plus la politique traditionnelle. Je la ressentais comme pouvant oser s'engager dans un paradigme où la politique et la spiritualité ne sont plus séparées, donc injecter un peu de spiritualité dans cet univers politique si peu spirituel (ou, ce qui revient au même, dont la spiritualité est maçonnique, luciférienne). C'est ce qui choque certains en ce qui la concerne, et pourtant c'est ce qui est bien. Autrement dit, elle pouvait faire réellement et naturellement ce que Macron ne fait qu'artificiellement et faussement, juste par markeking. Car lui et surtout ses maîtres savent depuis longtemps que la science, la politique, l'économie, la finance, etc., sans Dieu (le Dieu véritable, ce qui chez moi veut dire l'Univers TOTAL, on l'a compris), sans la vraie spiritualité (que j'appelle l'Universalité, comme Univers TOTAL), sont sans âme, elles sont mortes et mortelles. La crise de la société et du monde vient simplement de là.

En effet, là où il y a l'Univeralité (la spiritualité dont je parle), là il y a les vraies valeurs, les valeurs vraiment universelles, pas seulement valables en France ou dans notre monde, mais dans l'Univers tout entier, oui dans l'Univers TOTAL! L'humain est forcément au coeur d'une telle Universalité, et non pas les intérêts égoîstes. Par conséquent, cela ne laisse aucune place aux horreurs du système mondialiste, qui est en fait la fausse universalité ou l'universalité luciférienne, bien représentée par Macron.

J'avais donc un vrai coeur à gauche, un coeur vraiment à gauche, dis-je. Je n'en suis donc que tombé de haut quand j'ai découvert depuis leur horrible visage franc-macron, euh, franc-maçon, et la pilule n'est pas encore près de passer... Bien au contraire! Et donc je n'aurais jamais voté à droite, et pire encore à l'extrême-droite. L'unique fois donc où j'ai voté, parce que l'heure était grave (et c'est pire maintenant), c'était donc pour la droite (Chirac), quelle horreur!, et donc je fais partie des moutons de l'époque qui lui ont permis d'avoir le score de 82% digne des républiques bananières. Vive la "démocratie"!

Je ne cède plus à la panique, malgré donc les nouvelles sirènes de l'apocalypse, je reste serein, car Dieu, l'Univers TOTAL, existe. Entretemps, en 2003-2004, il s'est révélé à moi et m'a montré la voie de sa science et ma mission sur cette terre. Cela a tout changé! J'ai donc la sérénité du jugement divin pour comprendre qu'en fait, Marine Le Pen est un tout petit peu mieux que ces mondialistes. Moins elle leur ressemble, mieux c'est. Et pour aller au-delà encore et la prendre comme une image de l'Eglise catholique (puisque qu'elle se dit catholique et se réclame de cet héritage "chrétien", même si c'est moins que sa nièce Marion), oui l'Eglise qui dans la symbolique biblique est l'Epouse ou la Fiancée du Christ, je lui dirais ceci: moins elle ressemble à la Bête Immonde (le système mondialiste donc) mieux c'est. De même qu'elle est pour ainsi dire dans une relation d'"adultère" avec ce système, de même l'Eglise du Christ (l'Eglise catholique), devenue Babylone la Grande, est dans une relation d'adultère avec la Bête Immonde (voir Révélation ou Apocalypse chapitres 17 et 18), d'où le titre même du présent document.

Pour redescendre à une échelle plus humaine, je dirais que plus Marine Le Pen se détache des "gudards" et de la frange nazie-sataniste de son parti, plus elle serait "angélique" à mes yeux (le mot est un peu fort pour elle mais bon...). Mais seulement voilà, son problème à elle, c'est cela, elle a le sang du Vieux Diable qui coule dans ses veines. J'ai trouvé vraiment nauséabondes ses récentes sorties sur la rafle du Vel d'Hiv par exemple, ou encore sur la colonisation (en particulier celle d'Algérie mais le problème est très général), thématique que déjà développée. Ce n'est pas parce que la colonisation a eu certaines conséquences positives sur les colonisés que cela justifie à posteriori la colonisation. On peut apporter à un peuple ou à son prochain des choses positives sans le coloniser, l'exploiter ou même le massacrer pour ses intérêts. L'apport positif peut se faire autrement, dans l'amour du prochain. Puisqu'elle est une femme, si par exemple elle est violée, et qu'elle donne naissance à un enfant qui devient président de la république, cette heureuse issue ne justifie en rien le viol! Dieu transforme parfois (et même souvent) les choses négatives en finalement des choses positives. Mais cela ne change en rien que ces choses au départ sont négatives. Cette argumentation est donc abominable.

Comme déjà dit, je ne badine pas avec tout ce qui concerne les horreurs qui ont été commises sur cette terre, tout ce qu'on a dit dans l'histoire est en dessous de la réalité, plutôt que le contraire. Il y a donc déjà chez Marine Le Pen ces relents de Vieux Diable qui la rendent repoussante à mes yeux, et de plus elle est surtout obnubilée par le pouvoir et par la reconnaissance du système, quoi qu'elle en dise. Et malgré cela, je dis que les pires en matière de Diable, ce sont les mondialistes, ces chantres de la "Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité, de la Laïcité, ..." et patati et patata.

Depuis le très machiavélique Mitterrand, souvent, on ne vote pas pour l'adversaire du Front National, mais contre le Front National. Héritère de son père, quel que soit son marketing à elle et sa stratégie de "dédiabolisation", l'artifice ou la supercherie de Marine Le Pen se trouve là. Elle est tout simplement le corollaire de la supercherie Macron, l'autre face de la même médaille. L'un est le Choléra, elle est la Peste. Il ne faut plus se faire avoir comme en 2002, céder à la panique soi-disant face à un plus grand mal nommé Le Pen, pour aller directement dans la gueule de Macron. Elle ne peut pas être pire. Maintenant donc qu'un candidat valable comme Asselineau est mis sur la touche, l'abstention est de rigueur.

L'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, révèle que Satan le Diable, le satanisme, est le problème fondamental,
c'est la racine de tout autre problème, donc l'unique problème à résoudre

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Le Diable n'est pas à une diablerie près, il y a pas de limite à ce qu'il peut faire pour continuer à perpétuer son son règne

Pour en revenir à Macron, si ces élections qui le placent en tête au premier tour face à Marine Le Pen n'ont pas été truquées, alors il y a eu quelque chose de paranormal, l'un n'empêchant pas l'autre et vice-versa. Il y a de la sorcellerie, et pas qu'au sens figuré, il y a du satanisme là-dessous. Et ce n'est pas l'attentat des Champs Elysée dans lequel un policier a été tué, qui arrive comme par hasard 3 jours avant le premier tour, qui ferait dire le contraire. Encore un sacrifice humain, un sacrifice satanique, comme il s'en produit bizarrement au moment d'élections cruciales, et pas que. Le policier était un homosexuel, ce qui n'est pas vraiment le problème mais est un fait qui n'est pas négligeable dans cette histoire, quand par exemple on sait l'exploitation qui de toute évidence a été faite du discours de son compagnon. Il y a un message subliminal avec la situation du policier tué. D'autant plus quand on apprend qu'il était en pleine entrée en franc-maçonnerie, ce qui n'est pas un détail non plus. Voilà un exemple de ce que ce système satanique n'hésite pas à sacrifier ses serviteurs de base, pour atteindre ses buts.

Et comme par "hasard" aussi, on apprend la mort étrange, là encore deux ou trois jours avant le second tour, de la députée socialiste Corinne Erhel, soutien de Macron, qui succombe à une "crise cardiaque" en plein meeting de Macron. La différence ici est qu'elle n'a pas été tuée par un "terroriste" comme Joe Cox au Royaume Uni, quelques jours avant le vote du Brexit en 2016, alors qu'elle battait campagne en faveur du maintien dans l'UE, ou comme Anna Lindh en Suède en 2003, sauvagement tuée elle aussi quelques jours avant le référendum pour l'entrée dans la zone euro (elle défendait le oui). Ces deux femmes ont été sacrifiées pour influencer (en vain) le vote en faveur du système, ce qui est donc bel et bien un sacrifice satanique. La différence avec Corinne Erhel réside donc juste dans le mode d'exécution du sacrifice, une "crise cardiaque" donc d'une femme de qualité (comme c'est d'ailleurs souvent le cas, sinon cela n'aurait pas d'intérêt sur le plan émotionnel ou énergétique) qui battait compagne pour Macron. Avec lui le système satanique montre plus que jamais ses talents en la matière.

Mais ces rituels et manoeuvres sataniques vont au-delà du simple but de maximiser le capital de sympathie (d'énergie) pour Macron. On apprend aussi presque en même temps que la mort de la députée un mystérieux MacronLeaks, une affaire de "fuites" ou "piratage" de mails ou de données de son mouvement, ce qui ne peut que rappeler le cas d'Hillary Clinton. Dans le cas de Clinton, les fuites sont intervenues suffisamment avant le vote, pour que les révélations gênantes puissent influencer le vote en sa défaveur. Mais dans le cas présent, cela arrive bizarrement trop tard pour que le contenu, s'il est vraiment dérangeant (ce qui reste à vérifier...) n'ait pas le temps de nuire à Macron, mais ait le temps de le faire passer pour une victime de "piratage" de la Russie, du Front Nationnal, etc. Cela me fait dire qu'ici, ces "fuites" sont plus vraissemblablement orchestrées par les réseaux de Macron lui-même, dans une opération de manipulation mentale et de possession collective, et en la matière ils se révèlent plus jamais les grands champions de tous les temps et dans tout l'univers! Et de plus, si cela cela ne marche pas, si donc Marine Le Pen est élue, cela servira à contester le vote, comme Clinton a tenté d'invalider le vote de Trump aux USA, entre autres pour cause de piratage. Et si cela marche, si Macron est donc élu, la même opération accusation de "piratage" servira à justifier une politique encore plus hostile à l'égard de la Russie, pour déclencher cette fichue troisième guerre mondiale que ces démons appellent de tous leurs voeux, et ce pour constituer le plus grand génocide, le plus grand holocauste, le plus grand sacrifice satanique de tous les temps!

Ceci dit, les réseaux derrières Marine Le Pen ne sont pas des anges non plus, loin de là! Les réseaux occultes de tous bords s'affrontent pour leurs intérêts propres, mais tous ayant fondamentalement les mêmes intérêts diaboliques. Comme je ne cesse de le répéter, c'est plus une concurrence dans la maison de Satan le Diable (une querelle entre des mafias) qu'une vraie lutte pour un changement de paradigme (le passage du paradigme du Diable au paradigme de Dieu). Les démons possèdent ou contrôlent mentalement leurs victimes pour leur faire commettre des actes qu'ils sont programmés pour commettre. Tantôt les uns tantôt les autres, ces réseaux démoniaques accomplissent pour leurs intérêts des sacrifices humains qui prennent la forme d'attentats ou de morts étranges par des moyens occultes dont ils ont tous les secrets (on comprendra mieux plus loin quand nous entrerons dans le vif du sujet du satanisme et du vampirisme psychique).

L'attentat de Charlie Hebdo, l'attentat de Nice lors de la fête nationale du 14 juillet (pour maximiser le symbole et les émotions), la tuerie du Bataclan un vendredi 13, et j'en passe, sont ni plus ni moins des rituels de sacrifice satanique, les sacrificateurs n'étant pas forcément ceux qui commettent les actes. Ceux-ci ne sont souvent que les instruments qui servent à tuer, avant très souvent aussi d'être tués à leur tour, donc d'être sacrifiés. Et soit dit en passant, au Bataclan, c'est un groupe de Death Metal ("Metal de la Mort", un genre musical pas très divin...) qui officiait, et la tuerie s'est produite exactement quand une chanson à Satan était chantée, avec des paroles du genre: "Qui aimera le Diable, et qui chantera sa chanson. J'aimerai le Diable, et je chanterai sa chanson"... Au-delà des apparences (et même dans ce cas pour une fois les apparences annonçaient carrément les couleurs), des entités démoniaques faisaient donc tout simplement un sacrifice satanique, dont les initiés ou les individus de cette nature comprenaient le sens.

Voici une grande vérité, pas facile à dire, et je pèse mes mots pour la dire: Tous les attentats en France et dans le monde ces dernières années (depuis le 11 septembre 2001 et même avant, de plus en plus fréquemment ces dernières années ou ces derniers mois), quand ce ne sont pas des attentats sous faux drapeaux (commis par des réseaux occultes de l'OTAN comme par exemple les réseaux Gladio et Stay Behind), sont des attentats commis de toute évidence par des individus sous contrôle mental (voire carrément sous possession), programmés pour commettre de tels actes ignobles au cours desquels ils se suicident ou sont tués, une fois que la mission du "robot tueur" est accomplie.

Ce dernier attentat aux Champs Elysée, en raison des peurs suscitées, de l'indexation une fois encore de l'Islam, des réflexes sécuritaires, arrange de toute évidence surtout Marine Le Pen et tout ce qui est derrière elle. De plus, cet attentat a les caractéristiques des actions des réseaux très occultes du genre Stay Behind, le "terroriste" étant sous possession de ces individus démonniaques et soldats de Satan, ou sous contrôle mental avec des technologies dont on n'a pas idée, comme par exemple les armes psychotroniques ou à ondes scalaires. Je ne dirai jamais trop que la réalité a longtemps dépassé la fiction, on n'a pas idée des technologies absolument incroyables qui existent et qui sont utilisées dans le plus grand secret. Des technologies avec lesquelles la frontière entre le normal et le paranormal est abolie depuis longtemps.

Mais cet attentat aux Champs Elysée arrange aussi Macron et les réseaux occultes derrière lui, car cela a pour effet de bipolariser encore plus les votes autour des deux favoris préparés. Le Diable n'est pas à une diablerie près, il y a pas de limite à ce qu'il peut faire pour continuer à perpétuer son son règne. Et quand on sait quelque chose que les autres ne savent pas, même si c'est incroyable, c'est un devoir de le dire, c'est un devoir de dire la vérité. Tout ce qui a été fait dans les ténèbres viendra à la lumière, a dit Jésus. Nous sommes au Jour du Jugement, à l'Heure de Vérité, et on n'attendra plus des années et des années pour que la vérité soit connue.

Il y a des choses très difficiles à croire, et qui pourtant sont vraies. Beaucoup de choses que des gens comme moi disaient il y a seulement quelques années paraissaient incroyables, et pourtant de nombreuses personnes commencent à se rendre compte maintenant que c'est vrai. Aujourd'hui par exemple le mot "système" est dans toutes les bouches, et même Macron est présenté comme un "anti-système". Et pourtant, il y a seulement quelques années le mot "système" était attribué aux "complotistes", car on niait l'existence d'un "système" qui oeuvre pour son seul intérêt, au détriment de l'intérêt de tous, et même CONTRE l'intérêt de tous. C'était "conspirationniste" ou "parano" d'émettre une telle idée, et pourtant aujourd'hui il est évident que c'est vrai. Tellement vrai, je le répète, que même on ose présenter Macron comme un "anti-système" défendant la veuve et l'orphelin... De la même façon, des gens d'avant garde (dont je fais partie) vont plus loin encore en parlant de "système satanique", de "système diabolique", de "système luciférien", etc., pour ne pas dire les "Illumnatis", la "Cabale", etc. Et tout cela reste encore très "complotiste", car même Asselineau n'ose pas aller sur ces terrains, et pourtant c'est là où il faut aller, c'est là où se trouve l'ultime vérité.

Car dans "système satanique" ou "système diabolique" ou "système luciférien", il y a le mot "système" (et celui-ci est entré maintenant dans les habitudes), mais surtout il y a les mots: Satan, Diable, Lucifer! Ceux-là restent encore très tabous, de même que le satanisme qui va avec, et donc nous sommes progressivement en train de traiter. Il faut maintenant oser aller sur ce terrain, il faut briser les tabous, crever le grand abcès, l'énorme gangrène de la France et du monde.

On connaît la notion de manipulation de l'opinion, cette notion ne surprend plus personne. Et d'ailleurs même dans la courte vidéo plus haut, ce personnage de chez Rothschild qui parlait de Macron, a parlé lui-même de techniques de manipulation. Mais c'est peu dire. On connaît des notions plus fortes comme par exemple celle d'"hypnose collective", le genre de choses qui font que la population a juste au-dessus de sa tête une action de crime contre l'humanité que sont les chemtrails qu'il suffit de lever la tête au ciel pour voir, mais en étant pourtant d'une cécité extraordinaire! Si les gens peuvent être hypnotisés à ce point à propos d'une chose qui crève les yeux, que dire alors des choses bien cachées, comme celles dont je m'efforce si difficilement de faire prendre conscience!

Quelque chose de très grave et de très paranormal vient de se produire en France, de même nature que le 11 septembre 2001

Ce 9 mai 2017 où j'ajoute ce texte, les résultats définitifs du second tour des élections ont été donnés. Il paraît donc que, il semblerait que, "on" dit que, "on" murmure que, le bruit court que, la rumeur est très persistante que, le score de Macron est de ... 66,06%. Il fallait le faire hein? Même Christine Boutin, qui est catholique, certes, mais pas "complotiste", s'est dite intriguée par ce résultat étrange avec les trois "6". Mais pour moi ce score est très "décevant", c'est nettement en dessous de l'objectif qu'ils se sont fixé, ils ont carrément raté leur pari de faire 666%, ils n'ont même pas réussi à faire seulement 66,6%... Peut mieux faire donc. Car nous les "complotistes", qui voyons la "conspiration", la "cabale" ou le "satanisme" partout et dans tout, même dans les chiffres, le score de 66,06% nous laisse un peu sur notre faim. Encore un petit effort et ils y seraient arrivés. Quel dommage d'échouer si près du but... Bien sûr, ils disent aussi 66,1%, ce qui est déjà "mieux", mais il manque encore 0.5% pour faire le chiffre "parfait". Allez, encore un petit effort, recomptez les voix, il y a sûrement quelque part des enveloppes de bulletins pour Macron, qui ont été oubliés. Soyez gentils, trouvez-les, vous n'allez quand même pas nous laisser avec 66,1%!!!

Bon, ceci dit, le symbole n'est pas anodin, mais revenons à la vraie réalité des chiffres: en ne comptant pas seulement les votes blancs, mais aussi les votes nuls, et surtout en tenant compte des inscrits qui se sont abstenus, etc., on se rend compte simplement que seuls environ 44% des inscrits ont voté pour Macron.

Pourcentages de l'élection 2017

Ce sont les chiffres officiels (ministère de l'intérieur):
INSCRITS: 47 568 693 ou 100%
VOTANTS: 35 467 327 ou 74,56 %
ABSTENTIONS: 12 101 366 ou 25,44 %
BLANCS: 3 021 499 ou 8,52 %
NULS: 1 064 225 ou 3,00 %
==> MACRON: 20 743 128 ou 43,6 % <==
==> LE PEN: 10 638 475 ou 22,4 % % <==

Si donc on se base sur le nombre des inscrits sur les listes électorales, voilà donc les pourcentages réels, hors tricherie évidemment, ce qui est une autre affaire, comme on l'a déjà montré. Ce sont donc les pourcentages logiques, si tout s'est passé normalement. Cela ne change rien à l'ordre des résultats, évidemment, cela ne fait pas de Le Pen par exemple la gagnante, mais cela change totalement le SENS du vote! D'autant plus si l'on tient compte des 4 millions de non-inscrits (comme moi), plus les 7 millions des soi-disants "mal-inscrits" ou "radiés", donc plus de 11 millions de citoyens en âge de voter, et même 12 millions selon Jean-Yves Dormagen, le professeur de sciences-politiques à l'Université de Montpellier, spécialiste de la question électorale. 12 millions, cela aurait complètement changé la donne, dès le prémier, comme on l'a déjà dit, vu que la qualification pour le second tour se jouait seulement sur une affaire de centaines de milliers de voix. Mais passons.

Basons-nous donc seulement sur les inscrits et partons en plus du principe que tout s'est passé comme il faut. Et même là, la manière de présenter ce que disent les chiffres est très fallacieuse, elle ne traduit pas la réalité, les droits et les opinions, y compris le fait de se désintéresser de quelque chose, qui est une opinion! Les gens ont tout à fait le droit de s'inscrire pour dire qu'ils comptent dans la commune, qu'ils sont des citoyens, mais que les candidats qu'on leur présente ne vallent même pas la peine de se déplacer pour aller voter, et que c'est bien préférable d'aller à la pêche, d'aller jouer à la pétanque, de passer du temps avec son enfant, ou même de faire complètement autre chose de bien plus plus valable, comme par exemple passer du temps à la rédaction de ce document pour dire ce que je pense de tout cela. Les gens n'ont pas à justifier de pourquoi ils ne jugement pas utile de se dépalcer pour aller par exemple choisir entre Macron et Le Pen.

Et si malgré tout ils sont inscrits, comme les plus de 47 millions, et qu'EN PLUS ils se sont donné la peine de se déplacer pour aller voter BLANC ou même NUL (pour dire que ce qu'on leur propose ne leur convient pas), je trouve très méprisant que leur opinion ne se traduise pas dans les pourcentages, comme il se doit. Non seulement on ne divise pas par le nombre d'INSCRITS (ce qui serait un moindre mal), mais on ne divise même pas le nombre de VOTANTS, on va chercher un dénominateur le plus petit possible pour gonfler artificiellement les pourcentages, en inventant une notion bidon de "suffrages EXPRIMES" (comme si l'ABSTENTION, le vote BLANC ou NUL ne sont pas des EXPRESSIONS), qui consiste à ne considérer que les VOTANTS, et en plus en y enlevant les BLANCS et les NULS, c'est-à-dire la salade:
EXPRIMES = INSCRITS - (ABSTENTIONS + BLANCS + NULS) = 47 568 693 - (12 101 366 + 3 021 499 + 1 064 225) = 31 381 603, méprisant ainsi surtout les 12 millions d'ABSTENTIONS, ou, ce qui revient au même mais est plus violent et plus méprisant:
EXPRIMES = VOTANTS - (BLANCS + NULS) = 35 467 327 - (3 021 499 + 1 064 225) = 31 381 603, méprisant ainsi même ceux qui ont daigné voter BLANCS ou NULS.

En rapportant les votes recuillis par Macron (21 millions) et Le Pen (11 millions) à ce petit dénominateur fallacieux de 31 millions, qui revient simplement à dire que tous les autres n'existent pas (se sont incrits pour rien, ou ont voté pour rien), que leur expression ne compte pas du moment où ils n'ont pas choisi entre la Peste et le Choléra qu'on leur propose ou impose (et finalement en fait seulement pour Choléra Macron, le seul unique choix), on arrive au pourcentage totalement FAUX de 66,1% (exactement 66,0996% avec les chiffres définitifs), qui n'est pas ce que les français ont voulu exprimer. Et alors je ne comprends pas pourquoi, tant qu'ils y étaient, ils ne se sont pas arrangés pour que cela soit 66,6%...

Le système électoral en lui-même est fallacieux, et je suis loin d'être le premier à le dénoncer, à plus forte raison quand on y ajoute les éventuels trucages. Nombres de personnalités politiques elles-mêmes réclament un système électoral plus représentatif, qui ait plus de sens. Mais justement c'est fait exprès pour continuer à faire croire qu'il veut réellement dire ce qu'on lui fait dire. Avec ce système, même s'il n'y avait que 3 votes "exprimés" sur les plus de 47 millions d'incrits (et à plus forte raison si l'on y ajoute les soit disant "mal-incrits", les "radiés" et les non-inscrits volontaires comme moi, mais qui sont en âge de voter), si sur les 3 "exprimés" il y a qui votent pour Macron, cela lui ferait évidemment 66,666...%, et il aurait "gagné", même s'il n'aurait été élu que par 0,000004% des inscrits. C'est ridicule.

Et pour terminer avec la réalité des chiffres, voici ce que dit un de leurs songages (Ipsos/Sopra Steria) après vote concernant les raisons du vote Macron:

Raisons du vote Macron 2017

Cela signifie tout simplement que pour connaître la réalité absolue, il faut pondérer les pourcentages précédents par ceux-ci, ou ce qui revient au même, pondérer ceux-ci avec les précédents. On apprend par exemple que 43% de ses électeurs ont voté pour lui seulement pour faire barrage à Marine Le Pen, donc seuls 57% ont vraiment voté pour lui, dont 33% parce qu'ils "croient" qu'il incarne un renouveau (et là je crains qu'il vont vite déchanter car si c'est pour rejeter Hollande et voter pour son filleul qui fera pire que lui...), 16% par adhésion réelle à son propgramme (ce qui est le chiffre le plus intéressant pour lui, son noyau électoral réel), 8% pour sa personnalité (là encore une déception est à craindre, car Hollande aussi a été élu en partie parce qu'il passait pour un "gentil nounours" comparé à Sarkozy, ce qui n'a pas résisté longtemps face à ses premières actions de président).

Cela veut dire que parmi les 21 millions d'électeurs de Macron, il y a seulement 57% qui l'ont fait non pas pour faire barrage à Le Pen (oui ceux qui ne l'ont pas fait parce qu'ils ont obéi aux sirènes de l'apocalypse (dont on parlées plus haut), soit environ 12 millions, ce qui rapporté aux 31 millions des "exprimés" donne ce pourcentage. Mais si on le rapporte aux inscrits, cela devient seulement... 25%. C'est encore plus catastrophique si l'on s'en tient seulement à sa vraie base électorale, c'est-à-dire aux 16% qui ont voté pour par adhésion à son programme, essentiellement les élites mondialistes, les riches et tous ceux qui ont des profits à défendre dans ce système, ceux qui se reconnaissent dans le système simplement, et il y en a évidemment. Cela représente donc 16% des 21 millions de ses électeurs, soit environ 3 millions. Par rapport aux "exprimés" cela fait 11%. Mais par rapport aux inscrits, cela fait... 7%.

Voilà la vérité et le vrai sens des chiffres, si on leur faisait dire ce qu'ils disent réellement. Et encore, je répète qu'on a raisonné que sur la base des inscrits, et avec la meilleure hypothèse, à savoir s'il n'y a eu aucun trucage (ce qui reste à vérifier...). Le pourcentage de réel de Macron (et plus généralement des présidents élus avec ce système fallacieux, comme Hollande aussi, et avant lui Sarkozy, et avant lui Chirac, etc.) est déjà très faible. Et si on tient des non-inscrits (on ne parle même plus des "mal-inscrits", des "radiés", etc.), alors le score réel de Macron fond totalement comme neige au soleil ou comme du beurre sur une plaque électrique... Laissons au site Sputniknews le soin de conclure: "On voit que cette élection a des apparences d'imposture". En effet, l'élection de Macron est une gigantesque imposture, pire sans aucun doute que toutes celles jusqu'à présent.

Malgré tous ces chiffres éloquants, ces diables s'en foutent complètement, car ce qui compte pour eux c'est seulement d'avoir le pouvoir, c'est leurs chiffres qui disent qu'ils ont "gagné". Et si vous voulez mon avis encore, pour la suite du programme, les BFMacronTV et les autres comptent nous vendre tout au long du quinquennat à venir que la côte de popularité de Macron est de 66%, même si la côte réelle est de 0,666%. Avec Hollande au moins on nous disait sa vraie côte, sa grande impopularité. Mais avec Macron on est plus que jamais entré dans l'ère du TOUT FAUX. Oui, à partir de maintenant il faut se dire que plus que jamais on entre dans les temps du 666, c'est-à-dire les temps de la fin...

Il est intéressant de noter aussi que si les 9 millions d'électeurs de Macron (les 43% des 21 millions) qui ont voté juste pour faire barrage à Le Pen s'étaient juste abstenus, Macron aurait gagné par 52,5% contre 47,5%, un score plus classique, plus rationnel pour les seconds tours d'élections, quand on a deux candidats en opposition. Et ce score pouvait encore être plus serré ou même s'inverser en faveur de Marine Le Pen si elle n'avait pas fait un débat de second tour si catastrophique.

Débat élections 2017 entre Le Pen et Macron

Non seulement elle était visiblement mal préparée (sinon pas du tout!), mais elle était dominée, hypnotisée par un véritable "Serpent" magicien et ensorcelleur en face. Tant et si bien qu'elle ne se retrouvait plus dans sa montagne de dossiers colorés, elle ne trouvait pas les arguments pour mettre KO le mondialiste, le rothschildien, là où son bouledogue de père aurait fait deux bouchées du petit luciférien. On est loin de la prestation du Vieux Diable face à Bernard Tapie ou à Jacques Chirac. Elle a confondu combativité avec agressivité, elle jouait seulement en attaque-défensive ou en défense-attaquante, sans faire de réelles propositions, sans montrer en quoi elle est une alternative.

Le jeune luciférien l'a poussée à coups de signes "666" (comme sur l'image ci-dessus) à faire exactement les bêtises qu'il fallait faire pour qu'il prenne littéralement l'ascendant et pour que ses mensonges ou ses paroles d'illusionniste ou de prestidigitateur-hypnotiseur passent pour de la vérité ou de la sincérité. Grâce à elle, il a réussi à vendre littéralement le système, et il fallait avoir une grande force mentale pour détecter ou ressentir que ce qu'il disait sonnait très FAUX, n'était pas sincère, sauf seulement sur quelques très rares points sans importance, et sur lesquels malheureusement les échanges se sont attardés. Des millions d'électeurs potentiels de Marine Le Pen ont sans aucun doute décidé après ce débat de s'abstenir, ce qui a été très néfaste pour elle.

Elle a dans le meilleur des cas donné le sentiment d'avoir "craqué", d'avoir perdu ses moyens (et là c'est humain, c'est compréhensible) ou d'avoir dans la dernière ligne droite été saisie par une peur de gouverner, que son père aussi a eu en 2002 de son propre aveu. Il a été surpris par sa qualification pour le second tour, cette dynamique lui a fait peur, car il ne se sentait pas prêt pour gouverner. Mais ce n'est pas le cas de Marine Le Pen, cela fait des mois et des mois qu'elle était annoncée au second tour, et elle semblait très motivée pour le pouvoir, d'où l'incompréhension... ou la plus grande compréhension en raison de la plus grande pression, quand le pouvoir était si près...

Mais dans le pire des cas elle a dans ce débat donné l'étrange impression qu'elle s'est sabordée exprès. Aurait-elle été "maraboutée" avec des ondes électromagnétiques? Aurait-elle subi des opérations de contrôle mental? Aurait-elle été achetée pour marquer contre son camp? Elle semblait elle-même dire ce que je disais, à savoir qu'elle était là juste pour donner l'impression qu'il y a avait un choix, alors qu'en fait Macron était l'unique choix, le menu unique du restaurant nommé le "système". On lui aurait dit de jouer juste ce rôle de dernier figurant de la mascarade, de remplir le contrat de faire gagner Macron, après quoi elle pouvait aller danser (comme on l'a vue danser), comme si elle avait gagné, sa mission de figurante étant accomplie. La prochaine mission ou le prochain contrat est de refonder un nouveau mouvement, pour continuer à faire croire que l'alternative existe...

Quoi qu'il en soit, la majorité qui est la vraie gagnante des élections, est celle dont on ne parle pas ou qu'on évoque seulement du bout des lèvres: c'est d'abord celle qui se donne encore la peine de voter mais pour rejeter les candidats du système, comme on l'a vu par exemple avec l'élimination aux élections primaires de Sarkozy, Juppé, Valls, etc.. A ceux-là s'ajoutent ceux qui votent encore mais blancs ou nuls. Puis s'ajoutent ceux qui se donnent encore la peine de s'inscrire aux élections mais ne se déplacent plus pour aller voter. Je parle de la catégorie de l'abstention donc. Il faut comprendre que beaucoup s'inscrivent non pas vraiment avec l'intention de voter, mais juste au cas où. Ils attendent de voir le choix que le système leur propose, et jugent si cela vaut la peine de se déplacer pour aller aux urnes. Ils votent si par miracle un certain candidat valable à leurs yeux se présentaient, ce que j'aurais fait par exemple si je me suis douté qu'Asselineau serait qualifié pour la candidature. Mais voyant à quel point tout était déjà vérouillé, je ne regrette pas ma position de m'être même pas inscrit, et et je ne suis pas encore prêt de le faire.

Mais il y a ceux qui s'inscrivent pour (pensent-ils) ne pas être coïncés au cas où il faudrait aller voter juste pour barrage à un candidat qui serait le Diable ou qui serait présenté comme tel à coups de sirènes de l'apocalypse. A cette arnaque, hélas, beaucoup marchent encore, et comme on l'a vu, ils sont encore 43% des électeurs de Macron et 19% des inscrits, ce qui fait beaucoup!

Et enfin, pour faire le tour de la vraie majorité qui a gagné les élections, il faut ajouter à tous ceux prédémment énumérés ceux qui se désintéressent simplement et de plus en plus de tout ce système, ne s'inscrivent même plus, comme moi. On ne peut logiquement les rapporter ni aux votants, ni aux inscrits, car ils sont par définition en dehors de ces catégories. On peut seulement les rapporter aux 60 millions en âge de voter ou aux 66 millions de français. Ils sont AU MOINS 4 millions, et on aurait tort de les sous-estimer. Leur nombre augemente, et surtout Dieu est dans cette catégorie, car il désapprouve tout ce système satanique, mensonger. Et Dieu pèse très lourd dans la balance... Et il nous fait maintenant comprendre ceci:

Il vient de se passer quelque chose d'infiniment grave en France, quelque chose de très paranormal, de la même ampleur que le 11 septembre 2001. Le monde avait changé à cette date, et le monde ne sera plus le même après la gigantesque imposture qu'est l'"élection" de Macron.

Cependant, il y a aussi une réalité qu'il ne faut pas nier: beaucoup, soit parce qu'ils sont eux-mêmes de nature satanique et donc incarnent ce que le système satanique est, soient parce qu'ils sont zombifiés tout simplement par tous ces démons et leur système votent pour le système. Et dans ce second cas contrairement à d'autres qui condamnent ces zombis (on parle bien des zombis, entendons-nous bien), je ne les accuse pas, mais les défends.

Peuple français zombifié, walking dead

Comme on l'a montré, Macron n'a pas été élu par 66,6% des français, ni 66,1%, ni 66,06%.
Néanmoins c'est un fait que 44% des inscrits ont bel et bien voté pour lui, soit 21 millions de français, ce qui n'est pas rien.
Si on exclut les élites du système satanique, tous ceux qui se reconnaissent dans le système, l'incarnent, etc. (et c'est leur droit),
il est clair qu'il y a un nombre non négligeable de personnes ayant voté pour Macron, alors que LOGIQUEMENT ils ne devraient pas,
car Macron incarne ou représente tout ce qui est contraire à leurs intérêts, tout le système qui les écrase, les asphyxie, les égorge, les bouffe!
Ceux-là sont effectivement des "walking dead!" (des "morts en marche!"), des moutons en marche vers leur égorgement.
Et la seule question qui se pose maintenant pour leur défense (car le jugement doit être divin et non pas humain),
est de savoir s'ils ont fait le choix de leur égorgément de plein gré ou si c'est parce qu'ils sont privés de leur libre-arbitre.
Dans le premier cas, c'est leur choix, mais dans le second cas, il faut les défendre et leur redonner leurs esprits, leurs âmes,
si donc ils ont agit sous hypnose profonde, sous contrôle mental ou sous possession démoniaque.

Avec le mouvement "En Marche!" d'Emmanuel Macron, et sa coalition "La République En Marche" pour les législatives,
et maintenant avec le mouvement "En Marche Ensemble" ou "En Avant Ensemble" que Hillary Clinton vient de lancer aux USA,
on commence à comprendre enfin le vrai sens de "En Marche!", oui ça vient chez moi de faire: "Tilt!", comme on dit.
Cette appellation que je ne comprenais pas, que je trouvais bizarre, ou simplement vide, très banale ou même puérile,
est en fait plus qu'une simple imitation d'un slogan de Jean Lecanuet, qui usait de la même séduction, du même style luciférien,
bref le Macron des années 1960 (comme quoi cette engeance ne date pas d'hier!), avec son slogan: "Un homme neuf... une France en marche".
Il apparaît maintenant que l'expression: "En Marche!" est plus qu'un simple nom, mais tout un message, compréhensible par les initiés.
Tout est dans cette phrase d'un discours de Nicolas Sarkozy: "Ensemble, nous irons vers ce Nouvel Ordre Mondial"... Eh oui, il fallait y penser!
Et il ajoute: "Et personne, je dis bien personne, ne pourra l'empêcher". Eh béé! Très sûrs d'eux les diables, hein?
Il s'agit donc tout simplement du projet global de ces Nouveaux Diables qui se met "en marche" un peu partout de plus en plus clairement,
avec donc tous ces "en marche", "en avant", "allons ensemble ", "marchons ensemble", etc.,
et d'autres déclinaisons du même message mondialiste, que d'autres ont sûrement portées, mais qui nous ont peut-être échappées.
Avec le recul, très probablement le "Yes we can" ("Oui, nous le pouvons") d'Obama ou "Le changement, c'est maintenant" de Hollande,
ne voulaient pas dire ce que nous avons cru que cela disait au premier degré, mais le vrai sens était au second degré, pour les initiés.
Ils disaient en gros: "Oui, ensemble, nous pouvons réaliser le Nouvel Ordre Mondial", ou: "Le Nouvel Ordre Mondial, c'est maintenant".
Ce sont donc en fait des formules magiques, occultes, sataniques, dont le vrai sens, qui est le même, se révèle maintenant.
Et d'autres formules avec le sens (de moins en moins caché) ne manqueront pas de fleurir ici ou là, les semaines, les mois ou les années à venir.
A ces satanistes répondons aussi par nos formules ayant le même sens: "Allez en enfer, mais sans nous, nous allons quant à nous vers Dieu"...

Quoi? Plaît-il? Macron, inconnu il y a seulement quelques années en France est "élu" président? Et on veut me faire croire qu'il n'y a rien de paranormal là-dessous? Il n'y a pas eu du gris-gris, du maraboutage, de la sorcellerie, du vaudou, du HAMA comme on le dit au Togo, au pays Kabyè, mon ethnie d'origine? Autre question: combien d'enfants innocents ces démons ont-ils sacrifiés dans des rituels sataniques très secrets (comme ils le font) pour obtenir ce résultat? Combien de vies ou d'énergie vitale ils ont vampirisées dans le secret pour réussir ce qu'ils ont réussi à lui faire devenir? (On comprendra mieux bientôt avec la question du vampirisme énergétique et psychique).

On n'accuse pas ou n'insulte pas un zombi, mais celui qui l'a zombifié. Le contrôle mental existe. La programmation mentale (MK-Ultra, Monarch, etc.) existe, comme je le démontrerai plus loin. Le monde subit un véritable contrôle mental avec HAARP, les ondes électromagnétiques en général et entre autres le Wifi en particulier, les ondes scalaires, les chemtrails, les métaux lourds, le fluor, les nanoparticules (et plus généralement la nanotechnologie), et j'en passe!

On ne demande plus: "Qui est contrôlé?", mais: "Qui ne l'est pas?" Il y a donc une terrible violation de la loi universelle du libre-arbitre, ce qui pose un vrai problème de responsabilité (est-on sûr que telle ou telle personne à qui on attribue tel ou tel acte est responsable de ses actes, est elle-même?). Des contrôlés ou des zombifiés sont des soldats ou des robots qui servent d'instruments pour contrôler d'autres, et ainsi de suite. C'est une réalité qu'il faut prendre en considération. Chaque matin, on devrait se regarder dans la glace et se demander: "Suis-je moi? Suis-je encore moi? Comment puis-je être certain que mes pensées m'appartiennent? Comment être certain que les décisions que je vais prendre ou les actes que je vais poser viennent vraiment de moi et non pas d'une programmation?"

Qui n'est pas conscient d'un problème ne peut pas espérer le résoudre ou lutter contre. Il n'y a pas pire contrôlé que celui qui ne sait pas qu'il l'est. Et faire cette vérfication, prendre ne serait-ce que conscience qu'on puisse être sous contrôle mental voire sous possession, est l'une des manières de résister, de détecter des intrusions dans notre psyché, des reprogrammations, de nous nettoyer tant bien que mal afin de rester encore (un peu) nous-même.

Corollaire de tout cela: On n'accuse pas un manipulé, mais celui qui le manipule. Tant qu'on est soi-même encore lucide face à la terrible et très puissante entreprise de manipulation, on essaie de faire prendre conscience de la manipulation et de donner des clefs pour échapper à la manipulation ou la réduire au minimum. On n'insulte pas un contrôlé mental ou un fou, mais celui qui le contrôle mentalement, et on essaie tant que faire se peut de faire sortir le contrôlé de son état de contrôle. On ne condamne pas un possédé mais le démon qui le possède, on essaie comme le Christ d'expulser le démon et de l'expédier en enfer. On n'insulte pas un malade en lui disant: "Tu es malade!" Ou: "Tu as un virus!" Mais on guerit le malade si l'on peut, et on élimine ou tue le virus.

C'est la raison pour laquelle aussi quand j'ai parlé de Macron beaucoup plus haut et que j'ai dit qu'il est un être vide et sans âme, j'ai nuancé ou hiérachisé en disant: le pauvre, ce n'est pas la faute de la créature mais celle de ses créateurs, qui sont de plus grands diables. Et justement l'un d'entre eux a été vu dans la vidéo sur la maison Rothschild, sans parler des Jacques Attali et autres. Macron est leur marionnette, c'est une évidence, leur pantin (plus que ne l'est Hollande par exemple aussi), leur robot sans âme et sans état d'âme, qu'ils placent à l'Elysée, pour exécuter leurs projets sombres pour la France et pour le monde. Même si je ne répète pas à tout bout de champ cette vérité fondamentale en parlant de Macron, même si je le tiens pour responsable de ses actes et de sa nature (car il faut aussi le responsabiliser, c'est d'ailleurs une marque de respect pour lui en tant que personne responsable au moins en partie de lui-même), l'accuse, le juge voire le "condamne", etc., mon jugement doit être juste. Le rendre responsable de tout est faux, comme hier rendre Hollande responsable de tout. L'innocenter complètement est faut aussi, la vérité est entre les deux extrêmes.

Il faut comprendre maintenant qu'il y a deux sortes d'humains: ceux qui sont malades et ceux qui SONT la maladie, ceux qui sont fous et ceux qui SONT la folie, ceux qui sont possédés et ceux qui SONT les démons qui possèdent, etc. La frontière entre les deux catégories n'est pas aussi nette que mon propos le laisserait supposer. Mais les diables et les démons qui possèdent, qui rendent malades les autres, sont les premiers à traiter leurs victimes de "malades mentaux", de "délirants", de "paranos", etc., sans parler de "complotistes". Leurs victimes sont malades, certes, mais ce sont eux la pathologie ou la psychopathologie, ce sont eux les agents pathogènes ou psychopathogènes. Bref ce sont eux les virus, la maladie, la folie. Et leurs victimes quant à elles tentent de garder tant bien que mal une santé physique et mentale. Je sais de quoi je parle.

Ma position par rapport à l'"élection de Macron" est exactement comme ma position devant la thèse officielle sur le 11 septembre. Je répète que quelque chose de très paranormal vient de se produire en France, peut-être même (sans doute...) plus grave que l'hypnose collective et le cauchemar qu'a été la vision des événements du 11 septembre, et ce qui en est suivi dans le monde.

"Nous avons frappé le système satanique d'un coup dur", dit l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, il a été au bord de l'agonie suite à la crise de 2008 (voir Apocalypse 13: 3-6), dont les responsables sont les Goldman Sachs, les Rockefeller, les Rothschild, etc., comme tous ceux qui ont encore la tête sur les épaules le savent. Et malgré cela les français auraient voté pour Macron le pur produit des banques, des Rothschild, du sysème satanique?

Ce système a été de nouveau au bord de l'agonie entres autres avec le Brexit, l'élection de Trump (plutôt le rejet de Clinton). Les mensonges des instituts de sondage et de tout le système médiatique a éclaté au grand jour, et avec Macron c'est le coup de grâce, le coup fatal, qui devrait se produire (effectivement le système ne se serait pas remis de ce nouveau coup dur, cela aurait été le KO, d'où les enjeux et tout le symbole qu'est cette élection française pour le système). Et ce système se serait donc refait une santé grâce aux français, qui pourtant avaient si bien voté contre lui au référendum de 2005? Sérieux? Ce qui a donc déjà échoué en France, et qui a échoué ailleurs en Europe et même aux USA aurait-il finalement réussi en France? La France serait-elle l'ultime royaume secret de Lucifer, de Satan le Diable? Nous sommes heureux de l'apprendre. Ou plutôt, nous sommes heureux qu'ils nous l'apprennent eux-mêmes. Pas besoin de "complotisme", car les images parlent d'elles-mêmes.

Macron élu à la Pyramide Illuminati du Louvre mai 2017

Discours de "victoire" d'Emmanuel Macron devant la Pyramide du Louvre après son "élection" le 7 mai 2017.
Pas besoin de rajouter quoi que ce soit quand le symbole (la Pyramide des Illuminatis) et le message est si clair.
C'est votre problème, si vous croyez encore le système quand lui-même vous dit les choses si clairement
et fait encore passer pour "complotistes" ceux qui ne font que dire: "message reçu 666 sur 666"...

Sans aller jusqu'à parler des Illuminatis et encore moins de "666",
même l'écologiste Yannick Jadot, qui a souenu Macron, il faut le souligner, s'est dit "sidéré" par ce symbole; écoutez plutôt:



Oui, il parle de "Pharaon" devant la Pyramide, de "Toutânmacron" (si, si, c'est lui qui le dit...), de "culte de la personnalité"...

Le 11 septembre 2001 a été une véritable démonstration de satanisme et d'un rituel satanique, assortie de sacrifices humains, prélude de plus grands sacrifices, les massacres de populations soit-disant pour "lutter contre le terrorisme", alors que les accusateurs eux-mêmes incarnent quelque chose de pire que ce dont ils accusent.

On a fait gober au monde quelque chose d'impossible selon les lois de la physique, à savoir que des avions d'aluminium et de métal leger (heureusement, sinon les avions ne voleraient pas) sont rentrés comme dans du beurre dans des tours de béton et d'acier, sans se fracasser simplement en mille morceaux sur ces tours! Et en plus ces avions auraient fait tomber ces deux tours comme des châteaux de carte, et non seulement cela, auraient fait tomber une troisième tour (la tour 7), sans aucun impact d'avion!

Quand on voit quelque chose de ce genre et qu'on réussit aussi bien à le faire gober au peuple américain, à la France et au monde, on peut vraiment dire qu'on a assisté à une très grande démonstration de sorcellerie, de satanisme, donc qu'on a vu le paranormal les yeux ouvert (je ne parle même plus des chemtrails répandus par des avions depuis de nombreuses années, et que pourtant la grande masse rendue aveugle par ces démons n'arrivent même pas à voir, même les yeux braqués au ciel, oui le summun même du contrôle mental, de l'envoûtement et de la sorcellerie)! Et par conséquent le monde ne serait plus le même après ce 11 septembre 2001, et c'est bien ce qu'on a constaté depuis, avec le grand chaos semé par ces diables.

Dans le même ordre d'idée (même si l'on peut croire, à tort, que l'ampleur n'est pas la même), ce qui vient de se passer en France signifie d'une part que plus que jamais la France et le monde sont sous contrôle mental, et d'autre part que quelque chose de PIRE que le monde après le 11 septembre se profile à l'horizon. Car on peut dire que le système satanique vient d'installer sur le trône de France un anti-christ ou un lucifer. La France ne sera plus la même après ce qui vient de se passer, et plus que jamais le monde ne sera plus le même.

Macron élu à la Pyramide Illuminati du Louvre mai 2017, b

Si ce "Pharaon Toutânmacron" n'est pas l'Antichrist, on a en tout cas un bon aperçu de ce que l'Antichrist est (l'avenir très proche nous le dira).
Je veux dire par là que le système satanique a probablement plusieurs candidats à être l'Antichrist qui doit accomplir leurs projets finaux,
ou plutôt que celui-ci a plusieurs possibilités de se manifester, plusieurs versions potentielles.
Il reste à savoir si celui-ci est le bon candidat, l'"Elu", ou bien s'il n'est qu'un leurre, un ballon d'essai.
Pour l'heure, on le rappelle, il s'appelle "Emmanuel", ce qui signifie: "Dieu est avec nous" ou "Dieu est parmi nous",
prénom prophétique du Christ (Isaïe 7: 14; Matthieu 1: 22, 23), ici dans un symbolisme inversé.
En effet, on est en plein symbolisme maçonnique ou luciférien, donc on a un symbole du "Pharaon" alias "Lucifer".
On ne comprend pas vraiment le monde si l'on ne comprend pas la Bible et son vrai sens, donc on doit faire un peu d'exégèse biblique.
Car comme déjà dit, beaucoup de symboles et de rituels ésotériques (notamment francs-maçons ou satanistes)
sont des rituels anti-bibliques (inversion de la Bible) ou des rituels d'identification aux entités opposées au Dieu de la Bible.
Et l'ironie de l'histoire, c'est que c'est du sein du peuple qui jadis fut le peuple de Dieu (Israël)
que sont sortis aussi les plus grands cabalistes et adorateurs de Lucifer ou de Satan de tous les temps jusqu'à nos jours,
entre autres les phénomènes comme la franc-maçonnerie et tout le système satanique dont il est pratiquement synonyme.
On ne peut donc pas vraiment comprendre le monde si l'on ignore tout cela, ici si l'on ignore tout ce que la Bible dit autour de l'Egypte.

Symboliquement parlant le "peuple de Dieu", qu'il faut comprendre aujourd"hui comme le monde des braves gens, positifs, honnêtes, travailleurs, etc.,
est esclave en "Egypte", c'est-à-dire le système diabolique symbolisé par ce "Pharaon Toutânmacron", qui exploite, qui est sans âme et sans état d'âme.
Et un "Moïse" retiré d'un berceau sur les eaux du Nil, qui a grandi et qui est caché dans un désert, doit libérer ce peuple (Exode chapitres 1 à 3).
Ce peuple doit traverser une "Mer Rouge" symbolique, qui est le grand chaos final, il doit survivre à la plus grande des guerres mondiales,
et rejoindre la "terre promise", qui est la "nouvelle terre", car l'ancienne terre va disparaître avec "Pharaon et les siens" (voir Apocalypse 21: 1).
Cela implique donc qu'une ancienne France disparaît avec "Pharaon et les siens" et une "nouvelle France", celle de Dieu, est en création.
La France est un élément clef dans les évémenements mondiaux du temps de la fin (c'est-à-dire la fin de la civilisation telle qu'on la connaît).
Il est donc très important de comprendre qu'un grand secret se cache en France en matière de Dieu et du Diable,
et ce secret est tout simplement en train de se dévoiler sous nos yeux, et il faut être aveugle pour continuer à ne pas le voir.
C'est de la France que la vérité finale émergera, où toute la lumière sur le monde, l'Univers et les choses, se fera (et je sais de quoi je parle...).
Et comme je le dis aussi, la solution contre cet ésotérisme maçonnique, ce luciférianisme et ce satanisme est d'inverser la Pyramide.
Oui, inversez la Pyramide et vous découvrirez la Vérité: l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.
Inversez la Pyramide et vous commencerez à trouver le chemin de la "nouvelle terre", de la "nouvelle France".

Pour détailler cela (si tout ce que j'ai dit jusqu'ici ne vous a pas encore éclairé), j'ajoute ceci:
En ces temps de la fin, le Diable est descendu sur terre et vit sous forme humaine (voir Apocalypse 12: 7-12, et on en reparlera bientôt),
et ce que l'on voit là est l'un des nombreux indices de la présence de Lucifer sur terre (le dieu des lucifériens est parmi eux).
Et à l'inverse, Dieu (par l'intermédiaire de son serviteur le "Moïse" à découvrir) est lui aussi parmi les humains sous forme humaine,
comme c'est annoncé il y a 2000 ans: "Et Dieu lui-même sera avec eux", oui tout était dit, il suffisait de bien lire (voir Apocalypse 21: 1-4).
Mais pour "voir" Dieu, il faut regarder complètement dans la direction opposée à ces gens, à leur système, à leur "Nouvel Ordre Mondial".
Et ceci dit, malgré les apparences, le "Nouvel Age" dont parle généralement le "New Age"
(l'ère du Verseau, une ère astrologique, et qui dit astrologie dit encore une référence à l'Egypte, à Babylone, etc.),
n'est souvent qu'une autre ruse de Lucifer derrière laquelle se cache en réalité le même "Nouvel Ordre Mondial".
Celui-ci est la contrefaçon même du Nouveau Paradigme, du nouveau monde dont Dieu parle, le nouvel univers qu'il crée (Apocalypse 21: 1-4).

Le représentant de Dieu n'est pas aussi exposé médiatiquement ou publiquement que Toutânmacron le faux "Emmanuel",
mais le vrai "Emmanuel" quant à lui travaille discrètement pour le monde de Dieu,
et il est évidemment le mieux placé pour détecter toutes ses antithèses, les faux, les représentatnts de Lucifer, l'Antichrist de nom de code "666".
C'est une partie de cache-cache, où le représentant de Dieu d'un côté et les incarnations de Lucifer de l'autre se cherchent mutuellement.
Alors inutile de vous cacher ce que vous devriez savoir depuis longtemps, alors que ceux qui ne devraient pas le savoir le SAVENT...
Bien au contraire, il faut mettre tout le paquet pour que le maximum de gens le sachent MAINTENANT,
car plus longtemps cela reste caché ou étouffé, mieux c'est pour eux, mais plus c'est connu, plus c'est mauvais pour eux!
En effet, ceux qui sont derrière Macron connaissent bien l'identité du "Moïse" qui travaille pour la fin de leur système,
et plus généralement, ils connaissent très bien tous ceux qui font une oeuvre ou une autre qui a pour conséquence la fin de leur règne.
Une oeuvre peut paraître peut-être banale pour vous, mais eux connaissent sa portée ainsi que ses tenants et ses aboutissants...
Certaines personnes rencontrent de terribles épreuves dans la vie et se demandent pourquoi tout cela leur arrive à eux.
Mais souvent (pas toujours mais souvent) c'est parce qu'elles incarnent quelque chose ou font quelquel chose dont elles-mêmes ignorent l'importance,
mais les êtres diaboliques, démoniaques, quant à eux savent ce que ces personnes incarnent ou l'importance de ce qu'elles font, et ça les gêne...
Ils combattent donc farouchement ce "Moïse" dans le plus grand secret et font croire que rien ne peut entraver leurs projets sataniques.
Une farouche guerre se déroule à l'abri des regards, j'encaisse les coups tout en travaillant très dur pour que vous soyez informés,
et d'autres aussi (chacun dans son combat) encaissent des coups très durs, et même sont tués comme Claire Séverac et bien d'autres.
Je dirai donc: "Magnez-vous! Magnez-vous!" Plus vous traînez, plus c'est dur pour ceux qui travaillent pour votre prise de conscience,
et plus vous compromettez aussi votre propre avenir, car vous ne saurez même pas de quoi vous aurez été privé, puisque cela aura été détruit!
Ce n'est vraiment plus le moment de vous laisser endormir par les divertissements, par tout ce qui est fait pour vous détourner de l'essentiel.
Eux savent donc, mais il n'y a que vous qui êtes ignorants sur la réalité des choses et ils font tout pour que vous restiez ignorants.
Mais si vous lisez ces lignes, c'est que vous avez rencontré le vrai "Emmanuel", c'est-à-dire "Moise", pas le "Pharaon Toutânmacron"...
Alors, faites passer l'information, partagez, aidez d'autres à trouver le chemin du nouveau monde.

Le système diabolique et ses plus grands représentants parmi l'élite mais aussi dans la grande masse du peuple (il ne faut pas oublier la très importante masse des humains de nature diabolique ou démoniaque parmi l'élite comme parmi le citoyens lambda, question qu'on développera dans le prochain sous-titre) ne doivent pas se croire "touts-puissants". Ils ont tous des comptes à rendre à l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Et d'ailleurs, pour leurs blasphèmes, ils reçoivent lentement mais sûrement les jugements divins les uns après les autres. Et si vous voulez mon avis, pour tous les milliards de dollards et d'euros du monde, je ne voudrais pas être à la place de David Rockefeller, là où il est présentement, dans notre temps terrestre... Les Georges Soros, les Rothschild, les John McCain, les Henri Kissinger, les Jacques Attali, les BHL, les Alain Minc, et j'en passe et des meilleurs, ainsi que tous leurs valets du genre Bill et Hillary Clinton, les Barack Obama, les François Hollande, et maintenant Emmanuel Macron, ne perdent rien pour attendre. Leur acolyte Rockefeller a beau avoir retardé sa mort jusqu'au-delà des 100 ans, avec ses milliards et avec la médecine de Lucifer, il a fini par y aller, et sûrement pas au paradis (on en reparlera à la fin)!

David Rockefeller en enfer

Il ne s'agit surtout pas de se réjouir de la mort de quelqu'un mais simplement de parler de la justice divine.
J'entends juste dire que la justice divine existe, oui le jugement divin existe, il ne faut pas en douter.
A côté des monstres comme David Rockefeller, même le Diable est un ange...
C'est l'interprétation personnelle que je fais de ce dessin, qu'importe ce que l'auteur lui-même voulait dire par là.
Je veux donc dire que les Nouveaux Diables sont si puissants et si monstrueux qu'ils font flipper même le Vieux Diable! A méditer...
Et il arrive toujours un temps, un espace, un univers, un monde, où un Diable redevient Dieu
(car tout être est fondamentalement de nature divine, même le Diable)
et où ceux qui se sont faits des dieux mais agissaient en diables, prennent sa place...

Ce qui attend donc tous ces Diables en chair et en os (les nouveaux comme les vieux), ces coupables des pires crimes contre l'humanité de tous les temps (crimes passés qui étaient déjà abominables, crimes présents encore plus abominables, et crimes qu'ils planifient et qui sont inqualifiables), oui ce qui attend tous ces démons en chair et en os, c'est bien plus qu'un procès de Nuremberg, mais le Tribunal de Dieu. Et le Jugement commence pour eux déjà ici-bas, et se poursuivra au-delà! J'y veillerai. Nous y veillerons.

Car pour nous qui connaissons la Vérité de l'Univers TOTAL, la Réalité des choses, nous savons que la vie ne commence pas dans ce monde, et ne s'achève pas avec ce monde, contrairement à ce que leurs sciences de mensonge, leurs philosophies de diables et leurs doctrines de démons, ont enfonçé dans tous les crânes ici-bas. Nous, nous savons qu'il y a eu un avant cette vie, et il y a un après. Si donc leur Jugement ne commence pas ici-bas (et il commence déjà, ça les pique, ça les effraie, c'est pour cela qu'ils cherchent constamment à gagner du temps), il n'y échapperont pas après leur mort (j'ai dit "après leur mort" et non pas "après leur vie", car dans leur cas il ne faut pas parler de "vie" mais de "mort"), mort qu'ils ne pourront retarder indéfiniment. Ils ont tout à perdre, mais nous on a tout à gagner. Ils ont rendez-vous avec l'Univers TOTAL, l'Univers-Dieu, l'Alpha et l'Oméga, et leur "vieux collègue" (le "vieux diable") ne pourra rien pour eux, car comme le dit l'image ci-dessus, même le "vieux collègue" les fuira, tellement ils sont monstrueux! Ils ont donc rendez-vous avec leur propre image, qui se révèlera plus "angélique" qu'eux. Et surtout ils ont rendez-vous avec l'Univers TOTAL, l'Univers-Dieu, et ils ont rendez-vous avec nous, dans le monde où ce sera nous les plus forts (voir la parabole de l'homme riche et Lazare dans Luc 16: 19-31).

Et je le répète, nous préférons de loin être à notre place qu'à la leur. La peur de la vérité et de la lumière est de leur côté, car la vérité et la lumière sont une épée de Damoclès suspendue constamment sur leurs têtes. Ils vivent en permanence dans la peur que la vérité éclate, explose comme une bombe qui les anéantit dans notre monde et les expédie en Enfer, ce qui sera désormais leur monde. Ils savent cela et retardent l'échéance de toutes leurs forces de mensonges, entre autres par les moyens de leurs médias, mais aussi surtout par leurs pratiques sataniques, lucifériennes, cabalistiques. Ils étouffent la vérité de tous leurs arts de mensonge, de manipulation, de contrôle mental, d'hypnose collective, etc., bref de tous leurs arts de serpents d'Eden.

Et justement c'est leurs crimes les plus cachés de tous les temps qu'on va maintenant dévoiler dans le sous-titre suivant. Il faut la Science de Dieu pour faire enfin la lumière sur les plus cachées du Diable, sur les secrets du satanisme. Tout ce que leurs sciences et leurs technologies ont toujours caché.

L'unique combat finalement est contre Satan le Diable, contre les diables, le combat contre le système satanique

Rituel du système satanique, avec Trump en Arabie Saoudite

Acte symbolique très insolite lors de la première visite de Donald Trump à l'étranger,
ici en Arabie Saoudite, le week end du 20 mai 2017, lors de l'inauguration d'un centre de renseignement ultra-sophistiqué,
dont la mission officielle est la lutte contre l'extrémisme, en l'occurrence ici contre l'islamisme.
Et comme par "hasard" tout cela se passe deux jours avant un attentat terroriste à Manchester revendiqué par l'Etat Islamique (Daech),
dont le lourd bilan encore provisoire à l'instant où j'ajoute ces lignes, est de 22 morts (dont des enfants) et une soixantaine de blessés.
Cette posture bizarre de Donald Trump, du roi saoudien et du président égyptien, a fait le tour d'internet et c'est fait exprès pour...
L'image renvoyée de manière subliminale et même carrément flagrante, est exactement ce qu'on peut lire dans un titre de France Soir:
"Satanisme, sorcellerie, spiritisme… Mais que fait Donald Trump avec le président égyptien et le roi saoudien? (photo)"
Ce n'est plus nous les soi-disant "complotistes" qui le disons mais leurs propres médias meanstream, et si c'est c'est eux-mêmes qui nous l'apprennent!
Et comme d'habitude aussi, soufflant le chaud et le froid comme le Diable, ils vont nier ce qu'eux-mêmes nous font comprendre...
Et sous cette image tweetée par The Church of Satan (l'Eglise de Satan), cette église dit: "For clarification, this is not a Satanic ritual",
en bon français ces satanistes orthodoxes nous font l'"honneur" de nous informer que: "Pour précisions, ceci n'est pas un rituel Satanique".
Nous sommes heureux de l'apprendre, nous voilà très rassurés, car on ne voit pas d'enfants sacrifiés, ni de sang, ni de morts, n'est-ce pas?
Leurs propos sont aussi crédibles qu'un Chef Voleur qui nous informerait que son complice ou ses élèves voleurs sont très honnêtes...
S'ils veulent donc qu'on commence à leur accorder le moindre crédit, qu'ils cessent d'abord de s'appeler l'Eglise de Satan...
Ces satanistes et leur système satanique se moquent vraiment du monde, ils se paient notre tête et défient notre intelligence.
Comme pour les fresques de l'aéroport de Denver entre autres, comme pour la cérémonie satanique de l'inauguration du tunnel du Gothard en Suisse,
comme pour Macron devant la Pyramide du Louvre, etc., et maintenant ce que nous voyons là, ils nous montrent sans montrer, nous disent tout en niant,
ils nous disent en somme: "Vous êtes encore assez bêtes pour nous faire confiance quand nous vous disons que ce que vous voyez n'est pas ce que vous croyez?"
Cette manière de montrer en niant est elle-même aussi un rituel satanique, à savoir le "rituel du consentement", très important pour les satanistes.
En effet, c'est important pour eux que le monde consente à ce qu'ils font, cela donne plus de pouvoir et de l'énergie au rituel, ça nourrit leur égrégore.
C'est pour cela qu'ils montrent de plus en plus ce qu'ils font pour que l'on consente et le juge comme "normal", jusqu'à "normaliser" l'Eglise de Satan,
à la faire passer pratiquement comme nos "amis" qui viennent "éclairer nos lanternes" en nous aidant, pauvres "ignorants" que nous sommes,
à faire la part entre un vrai rituel satanique et ce qui ne le serait pas en ce bas monde.
Ils montrent donc pour le consentement, mais tout en niant pour éviter notre éveil et pour maintenir le monde dans les ténèbres,
ce qui s'appelle avoir le beurre et l'argent du beurre, donc cacher tout en se défendant face au tribunal de Dieu,
disant qu'ils ne nous avaient rien caché, que nous savions à l'insu de notre plein gré, ou que nous savions sans nous y opposer...
Il ne faut surtout plus laisser réduire le satanisme à l'Eglise de Satan, à ce que le système satanique a décidé d'appeler ainsi.
Il faut appeler chat un chat, un rituel satanique un rituel satanique, ici un rituel de satanisme institutionnel, étatique.
Il est évident qu'ils ne pourraient pas cacher la nature de rituel satanique si l'on voyait des hommes, des femmes et des enfants égorgés.
Ils montrent donc ce qui est montrable (pour le consentement), le côté horrible du rituel (les morts, le sang, etc.) étant caché et se passant ailleurs!
Rien n'arrive par hasard, et nous sommes ici tout simplement devant un rituel du type Bataclan, donc comme le vendredi 13 novembre 2015 à Paris.
Il faut voir ce geste symbolique de la boule dans un contexte global pour s'apercevoir que c'est bel et bien un élément d'un rituel satanique.
Et une fois encore, ce n'est pas par hasard que cela soit arrivé pendant une campagne électorale, la campagne législative britannique.
Le sacrifice sanglant associé au rituel ici, a eu lieu deux jours après ce jour où Trump et ses deux acolytes ont eu cette posture de sorciers ou de spirites,
à des milliers de kilomètres de là, à Manchester, dans une salle de concert, où une fois encore des hommes, des femmes et des enfants ont été massacrés
par les bourreaux agissant pour ces sorciers, leurs sabres ou couteaux d'éxécution des temps modernes, à savoir les islamistes, Al Qaïda hier, Daech aujourd'hui.
Et en plus Trump a accepté de participer à la Danse des sabres, il vient donc de prendre son baptême du satanisme mondialiste.
Il ne manquait plus que les chanteurs au concert de Mancherster soient comme au Bataclan un groupe comme Eagles of Death Metal (Les Aigles du Métal de la Mort),
chantant au moment du sacrifice: "Qui aimera le Diable, et qui chantera sa chanson? J'aimerai le Diable et je chanterai sa chanson",
groupes qui sont donc la version musicale de l'Eglise de Satan, paroles qui sont, hélas, les dernières chantées par de nombreuses victimes juste avant leur exécution.
Il n'est plus nécessaire que ce soit ce genre de groupes de chanteurs qui officie dans ce type de rituel satanique,
étant donné que la plupart des chanteurs célèbres sont voués à Lucifer ou à Satan, et ils l'ont fait justement pour devenir célèbres et riches:

Signe 666 avec la main

Et tout simplement presques toutes les chanteuses et chanteurs de ces dernières décennies et pire ces dernières années, sont des porgrammés Monarch...

Programmation Monarch

Le symbole de cette programmation Monarch que les programmeurs sataniques, lucifériens, Illuminatis, font arborer cyniquement à leurs victimes,
à leurs esclaves en général et esclaves sexuels en particulier, est le Papillon Monarch (oui c'est le comble même du Cynisme de ces Diables),
comme justement Ariana Grande qui officiait le 22 mai 2017 à Manchester lors du dernier "attentat" (sacrifice satanique) contre de naïfs adorateurs de ces idoles de notre temps:

Ariana Grande, Programmée Monarch et esclave Illuminati

La liste serait très longue, de ces programmés MK Ultra (type de programmation plutôt pour les terroristes ou robots tueurs sans âme et sans état d'âme)
et les programmés Monarch (qui eux servent plutôt d'idoles dans le show biz, dans le sport, en politique, en religion ou spiritualité, etc.).
Dans le cas du show biz, cela va de la "vieille" Madonna à la nouvelle génération, les Britney Spears, les Beyoncé, en passant par les Alizée en France,
vraiment la liste serait infinie, et une fois qu'on a reconnu l'archétype, on sait reconnaître très facilement tout phénomène du même genre.
En somme, les programmés Monarch (ces idoles, elles-mêmes souvent des victimes et esclaves) attirent les moutons dans les lieux de sacrifice,
et les programmés MK Ultra (les terroristes, des gens de Daech ou simplement des programmés en hôpital psy ou chez eux) viennent égorger une partie des moutons,
la quantité nécessaire, et ce pour atteindre le but du moment, l'étape de leur agenda du Nouvel Ordre Mondial, dont eux seuls ont le secret.
Et pour finaliser le rituel sacrificiel, les programmés Monarch reviennent sur les lieux du sacrifice donner un spectacle en "hommage aux victimes",
comme l'ont fait les Eagles of Death Metal dans le cas du Bataclan et maintenant Ariana Grande dans le cas du sacrifice de Manchester.
Oui, les maîtres sacrificateurs ont dit à leur (pauvre?) marionnette programmée de revenir donner un concert en hommage aux "victimes", à comprendre aux sacrifiés.
Vraiment, c'est le comble du Cynisme, et on comprend que Dieu qui voit tout cela, a une colère sainte à l'égard de ces Satan, de ces Lucifer!
Dieu n'attend que vous, pour vous détacher d'eux, afin qu'il déverse sur eux le déluge de feu qu'ils méritent (Matthieu 13: 40-43; Révélation 20: 1-3, 7-10; 21: 8).
Et rassurez-vous, malgré les apparences, ce "feu" est un acte d'amour à leur égard, car, hélas, dans leur cas, c'est la seule façon de leur (ré)apprendre l'amour,
la Loi du XERY, l'Equivalence ou Egalité Universelle (la vraie Egalité), qui a pour conséquence que le mal fait aux autres c'est le mal fait à soi-même.
Le "blé" que vous êtes ressemble encore trop à l'"ivraie" qu'ils sont, vous êtes trop collés à eux, pris en otage, et il y a un risque de vous griller en les grillant!
Ne donnez plus à ces idoles vos énergies (en l'occurrence justement votre unergie, l'énergie divine que je suis en train de vous faire découvrir aujourd'hui),
et plus précisément ne donnez plus vos énergies aux satanistes, lucifériens, Illuminatis, dont ces idoles ne sont que des esclaves plus ou moins consentants,
plus ou moins en possession de leurs libres arbitres, plus ou moins maîtres d'eux-mêmes, de leur vie, de leur âme, s'ils en ont (encore...).
Il ne faut plus comme des moutons tomber dans cette idolâtrie, et cependant il faut aimer ces esclaves de l'amour divin, de l'amour pour le prochain,
car ce sont (à quelques exceptions près) tout simplement des victimes, des escalves, comme nous le sommes tous de diverses manières et chacun à sa manière.
Ces victimes sur le devant de la scène, qu'on appelle des "stars" ou "étoiles", nous renvoient l'image de ce dont nous devons nous libérer,
oui, nous libérer de ce système inique, de ce monde immonde, de la grande Egypte, des grands Pharaons et de leurs grandes Pyramides écrasantes!
Et tout simplement, nous libérer de tous les êtres de Négation, de toutes les entités négatives, démoniaques, visibles ou non, qui sont des élites ou du commun peuple.
On en revient à ce que j'ai dit plus haut au sujet du peuple zombifié qui sous manipulation, contrôle mental et possession vote pour élire les Macron,
ces Macron qui eux-mêmes ne sont rien d'autre que des propgrammés et contrôlés MK Ultra et/ou Monarch pour servir d'idole ou de marionnette politique.

Gouvernement Macron Illuminati

Si avec ça vos yeux ne s'ouvrent toujours pas, si avec ça vous êtes toujours aveugles et sourds et croyez ce que ce système vous raconte,
alors vraiment je ne sais plus ce qu'il faut faire pour vous, je vous aurai donné toute ma science, toute ma lumière, toute ma vérité, ce qui veut dire aussi tout mon amour.
Je vous aurai donné tout ce que j'ai, c'est-à-dire tout ce que j'ai moi-même reçu de la part de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga,
sans rien gagner en ce monde sinon que des souffrances de la part de Satan le Diable, de Lucifer, des lucifériens, des satanistes et des démons en chair et en os.
Vous aurez compris que je fais la part entre les humans-diables, les humains-démons, et les autres, qui sont leurs esclaves, leurs victimes, dit Dieu.
Je vois les choses (ou en tout cas essaie de les voir) comme Dieu m'a appris à les voir, et je vous apprends aussi à les voir comme Dieu les voit.
Je vous considère comme faisant partie des esclaves à libérer, mais c'est finalement à vous de choisir votre camp, si vous avez encore votre libre arbitre.
Une fois encore comprenez que rien en ce monde (ni dans aucun monde d'ailleurs) n'arrive par hasard, le hasard n'existe pas, il est juste synonyme d'ignorance.
On parle de "hasard" quand on ignore les liens profonds entre les choses, les relations entre les choses de l'Univers, comment il fonctionne réellement.
Et surtout le "hasard" est un concept inventé par les diables pour empêcher d'établir des liens qu'on devrait établir, car tout est lié dans l'Univers TOTAL!
Comprenez ce qui arrive dans ce monde, les forces obscures qui manipulent les événements, qui vous manipulent, qui manipulent le monde.
Ne laissez plus ces démons se nourrir de vos énergies, de vos émotions, ne les laissez plus être maîtres de votre jugement, de vos sentiments, de vos émotions:

Manipulation émotions

Ne les laissez plus vous commander de rester impassibles ou indifférents face à leurs sacrifices sataniques et génocides à grande échelle,
et de vous commander de céder à la peur ou de déverser des fleuves de larmes quand ils ont besoin de vos émotions, toujours pour se nourrir de vous.
Faites preuve de justice divine: un mort est un mort, une victime est une victime, que ce soit en Syrie, en Irak, à Paris, à Nice, à Manchester ou ailleurs!
Ne soyez plus des automates qui accompagnez leurs rituels sataniques, qui ne pensent ou ne ressentent que ce qu'ils vous dictent de penser ou de ressentir.
Oui soyez divins, comprenez ce que font les diables, jugez-les comme tels, eux, pas leurs victimes, qu'elles soient des dirigeants ou non, des élites ou du bas peuple.

Car comme tout le monde, les dirigeants sont pour une part responsables de leurs actes, et chacun rendra compte devant l'Univers TOTAL de ses propres actes,
ce qui veut dire simplement qu'on sera au jugement face à soi-même, en tant qu'être qui en vertu de la Loi du XERY fait désormais un avec l'Etre, l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.
On sera au jugement l'être qui commencera à comprendre enfin que tout est UN avec l'Univers TOTAL et donc que le mal fait à l'autre est le mal fait à soi-même.
Et comme tout le monde aussi, beaucoup de dirigeants sont victimes de démons au-dessus d'eux, ils sont des marionnetes d'individus ou d'entités hautement plus diaboliques!
C'est comme en Eden, il y a la faute d'Adam, entraîné par Eve (la "programmée Monarch" en quelque sorte), elle-même entraînée par le Serpent (Genèse 3: 1-24).
Et Dieu punit d'abord l'homme, puis la femme, et en dernier le Serpent (Satan le Diable ou Lucifer) le plus grand fautif, le dernier de la chaîne.
C'est tout simplement ce modèle que nous sommes en train de vivre pour notre temps, plus que jamais ce drame d'Eden se joue sous les formes de notre temps!
Les satanistes le savent, ils connaissent les vérités profondes, universelles, qui se cachent derrière leurs symboles et rituels, et qui font leur force sécrète.
A vous maintenant de les comprendre, et j'aurai tout fait pour vous les faire comprendre, pour vous donner l'éclairage que moi-même j'ai reçu.

Ce que faisaient Donald Trump, le roi saoudien et le président égyptien, à leur insu ou à l'insu de leur plein gré,
appartient donc simplement au satanisme institutionnel, étatique, ici sous sa forme mondialiste, internationale, que les initiés comprennent,
comme aussi ils comprennent les images de l'aéroport de Denver, de la cérémonie du Gothard en Suisse, de Macron devant la Pyramide, etc..
Et on "trumpe" le monde "donaldement", royalement, "saouditement", "égyptement", "pharaoniquement", en disant qu'on fait un symbole contre l'islamisme...
On s'empresse de dire que les trois gugus n'ont pas les mains posées sur une "boule de spiritisme" mais juste sur un globe terrestre.
Mais l'un n'empêche pas l'autre, rien n'empêche de travailler avec un "globe terresstre" qui est à la fois une "boule de spiritisme",
d'autant plus quand on fait un rituel satanique à l'échelle mondiale (comme aussi avec les attentats du 11 septembre ou l'élection de Macron),
un rituel satanique qui entre autres symbolise aussi le contrôle du monde, la main mise sur le monde, c'est le cas de le dire ici...

Depuis le début, je parle constamment du "système satanique", ou du "système diabolique", ou du "système luciférien". Mais comme déjà dit, dans ces expressions il y a le mot "système", mais surtout il y a les mots: Satan, Diable, Lucifer! Le Problème est le Diable, donc la Solution c'est résoudre ce Problème. Car poser un problème, c'est le début de sa résolution, et poser un bon diagnostic, c'est le début de la guérison. Et si le Diable est le Problème, la Solution est Dieu. Si donc on parle de résoudre les problèmes de la France et du monde, et que l'on parle de tout sauf du Diable et de Dieu, alors on parle dans le vide, le vrai diagnostic n'est pas posé, donc on ne s'engage pas non plus sur la voie de la vraie solution.

Le premier tour des élections présidentielles et le résultat qui en est sorti, à savoir la victoire "paranormale" (au sens où je vais définir ce terme maintenant) du jeune Lucifer Emmanuel Macron, mais aussi celle de Marine Le Pen qui est son corollaire, nécessite plus que jamais que l'on dise les vérités les plus occultées de la France et de ce monde, les choses les plus taboues. N'ayons pas peur des mots, l'heure n'est plus aux euphémismes, il faut ENFIN oser appeler chat un chat, méthode satanique une méthode satanique, tout simplement.

Comme largement montré plus haut, Macron est sorti en tête du premier du élections par des méthodes tout simplement sataniques, diaboliques, lucifériennes: imposture, manipulation (manipulation de l'opinion, manipulation mentale), mensonges, tricherie, etc. Cela c'est ce que tout le monde peut vérifier, c'est la partie visible du problème que nous allons aborder maintenant. Mais il y a pire, une partie cachée, occulte, et là on entre dans le vif du sujet du satanisme et de la cabale, ne serait-ce qu'en parlant de la franc-maçonnerie (ce qui se passe dans les secrets des loges maçonniques) et de la secte internationale qui est derrière Emmanuel Macron, des sociétés secrètes. Et en creusant encore plus en profondeur on s'aperçoit que tout le système repose en fait sur le satanisme, il est satanique (sa nature) et sataniste (ses pratiques). Il faut élucider tout cela scientifiquement maintenant, et on comprendra par la même occasion pourquoi le système satanique a toujours oeuvré (et oeuvre encore) pour que la science officielle ne s'engage pas dans ces voies de recherche, donc pour que ces vérités de l'Univers (TOTAL) restent dans le domaine secret, occulte, ésotérique.

Le 29 juin 2017, le "président" Macron (désolé, j'ai du mal à m'y faire, malgré la "COM" d'enfer livrée pour enfoncer Macron dans tous les crânes et dans tous les esprits, je n'arrive pas à le voir comme étant vraiment le président, comme étant autre chose qu'un corps VIDE au service de ses maîtres...), oui Macron a donc déclaré: "Vous croisez des gens qui réussissent et d'autres qui ne sont rien..."

Sans blague! Il a sorti cela lui-même ou une fois encore le robot, le "portail organique" (comme diront certains) n'a fait que débiter ce que ce ses maîtres l'ont programmé pour dire? Il n'oublierait pas une catégorie par hasard: "ceux qui réussissent à voler la réussite des autres", à se faire élire à leur place, par exemple? Ou à vampirser (énergétiquement et psychiquement les autres) par des moyens encore plus occultes, sataniques (on en reparlera plus loin quand nous analyserons enfin scientifiquement la question du vampirisme énergétique, sans aucun doute le secret du satanisme le plus caché au monde, depuis la nuit des temps).

Regardez la très courte vidéo suivante, intitulée à juste titre: "Même Macron ne comprend pas ce qu'il dit". Elle est de la chaîne nommée "Ridicule TV", qui est du côté de l'extrême-droite, mais comme je le dis, la vérité c'est la vérité, peu importe qui la dit, serait-ce même le Diable lui-même... Profitez donc de ces vérités, avant qu'elles ne disparaissent du net:

On note cette phrase de Macron: "Je lis ce qu'on m'a mis". Oui, ce qu'ON m'a mis. A vous de mettre ce que vous voulez derrière le "ON". Quand une petite vérité sort ENFIN de la bouche de la marionnette de "président"... Si donc lui-même ne comprend pas ce qu'ON lui a mis, et nous alors? Allons, encore cette vidéo de la même série, quand il n'était pas encore "président". Elle est intitulée: "Macron part en roue libre : plus personne ne comprend ce qu'il dit! "

Des interview ou des propos de Macron comme cela où vraiment on ne pige rien et même où on se demande si lui-même comprend ce qu'il dit, il y a en a des tonnes et des tonnes, et ce n'est pas rassurant du tout. Celle ci-dessus juste pour le remercier (ou remercier ses maîtres...) de nous avoir dit que parce que nous ne sommes pas "président" par la vertu de l'Impur Esprit (par opposition au Saint Esprit) ou que nous n'avons pas "réussi" comme lui, alors nous ne sommes "rien". Quand on écoute Macron parler comme dans la vidéo précédente, on ne peut que se dire: ou bien ce type est un super-génie, et à côté de lui on est complètement nul et ne pige que dalle de qu'il raconte, ou bien c'est nous qui sommes des super-génies par rapport à lui et plus généralement aux êtres VIDES et sans âme de son espèce.

Comme on l'a vu au début du document dans la découverte de l'Identité et de l'Equivalence (la Loi du XERY), Macron a un sérieux problème avec l'Identité en général et son identité en particulier. Il a donc un problème de complexe et d'estime de soi, car son identité ne s'est pas construite comme elle devrait l'être, ou (plus grave) s'est construite mais a été détruite ou destructurée quand il était mineur par exemple, comme cela arrive de plus en plus à notre époque avec beaucoup d'enfants (mais aussi des adultes!) en raison du contrôle mental, de la programmation Monarch dont on a parlée plus haut, de la possession, etc.. Il y a comme chez lui un besoin de rabaisser les autres (les plus faibles) pour se réhausser, pour se construire une identité ou pour se convaincre d'en avoir.

Ces êtres n'existent donc que par notre regard, sinon ils ne sont vraiment rien, comme l'explique aussi la vidéo suivante, dont le titre est: "Macron est un psychopathe" : l’analyse d’un psychiatre italien.

En général je suis très critique à propos des paradigmes de la psychologie et plus encore de la psychiatrie actuelle, et plus généralement de la science actuelle dans son ensemble, comme justement on va le voir encore dans la section suivante. On ne comprend pas vraiment le monde si l'on n'intégre pas en science la question du Diable, le Problème de la Négation donc. Mais cela ne veut pas dire que tout est faux, que tout est à rejeter en bloc. Ce que ce psychiatre dit est très juste, au point que cela ne peut que susciter chez moi un peu d'empathie pour Macron, car il est clair que comme dans le cas de beaucoup il a été victime de quelque chose.

Depuis la nuit des temps les gens sont victimes de quelque chose (du Diable, de la Négation, tout simplement), puis reproduisent souvent les mêmes modèles ou schémas sur d'autres, qui vont les reproduire sur d'autres, etc., voire les reproduire sur une population entière, dans le cas de dirigeants qualifiés de "psychopathes" dans les paragimes actuels, mais qui dans mon paradigme sont soit des diables soit des possédès ou des contrôlés mentaux. Voilà toute la vérité. Il faut enfin résoudre scientifiquement le problème de la Négation, du Diable, briser cet engrenage infernal dont l'humanité souffre depuis la nuit des temps. Une fois qu'on a "rigolé" deux secondes avec le cas de Macron (si c'est vraiment rigolo, mais mieux vaut en rire qu'en pleurer...), il faut reprendre nos esprits et entrer scientifiquement dans le fond du problème, ce que nous allons faire maintenant.

Comprenez enfin le monde, l'Univers et les choses avec la Science de l'Univers TOTAL ou Théorie universelle des ensembles

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Nous allons commencer maintenant à être un peu technique, autrement dit nous allons commencer à voir la Science de l'Univers TOTAL sous son angle technique, à savoir la Théorie universelle des ensembles. Ou plutôt, nous allons continuer ce que nous avons commencé au début du présent document, quand par exemple nous avons expliqué la Loi du XERY ou X = Y, la Loi de Equivalence universelle. On rappelle ceci, qu'on a vu au début dans la découverte de la Loi du XERY.

L'Identité et l'Equivalence, les deux Egalités

Toute chose X est identique à elle-même, elle a son identité propre, qui se dit donc: X = X.
Dire que deux choses X et Y sont identiques, c'est dire que X et Y
sont simplement deux noms différents pour désigner UNE SEULE chose, et on écrit: X == Y.
Dès qu'on a DEUX choses différentes ou distinctes, cela veut dire qu'elles ne sont pas identiques,
la différence ou la distinction, notée "<>" ou "X <> Y", est le contraire de l'identité, et vice-versa.
Mais deux choses X et Y, qu'elles soient identiques ou différentes,
ont toujours une certaine identité commune, qui fait leur égalité,
identité commune ou égalité appelée alors une équivalence, notée: X = Y.
Autrement dit, deux ou plusieurs choses sont TOUJOURS égales (c'est-à-dire équivalentes)
d'un certain point de vue où on ne les différencie plus, distingue plus (c'est la Loi du XERY).
Par conséquent, le contraire de l'égalité (c'est-à-dire de l'équivalence), noté: X ≠ Y, est toujours FAUX.
De même qu'il faut maintenant dtsinguer les deux types d'égalité: l'identité et l'équivalence,
de même aussi il faut distinguer leurs contraires: la différence et la non-égalité (ou inégalité).
La Loi du XERY dit simplement que la différence, quelle qu'elle soit, n'exclut en rien l'égalité!

Qu'on se rassure, les choses seront faciles à comprendre ici, bien plus facile à comprendre que la vidéo de Jean-Pierre Petit plus loin sur son modèle Janus. Et pourtant il a vraiment simplifié les choses et fait preuve de pédagogie en expliquant la relativité générale, et plus encore une version plus bien plus complexe, à deux équations, là où celle d'Einstein ne comportait qu'une équation, qui est une partie du modèle Janus.

Ici, pas d'équations de telle complexité, et vous ne trouverez pas non plus ce genre d'équations dans le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, parce qu'avec le nouveau paradigme, les choses se simplifient considérablement techniquement. Car, comme je l'ai déjà dit au début du livre (il est bon de le rappeler), les vérités fondamentales de l'Univers ne demandent pas des calculs compliqués, justement parce qu'elles sont fondamentales. Autrement dit, plus une loi de l'Univers est fondamentale, générale, universelle, plus elle est SIMPLE! Les lois fondamentales de l'Univers (et plus encore quand on parle de l'Univers TOTAL) sont infiniment plus simples que les lois ou les formules pour fabriquer un ordinateur ou un vélo. C'est quand les lois se spécialisent et s'occupent de systèmes particuliers, qu'elles deviennent plus complexes. Si donc on doit fair des calculs compliqués pour comprendre l'Univers, alors c'est qu'on n'est pas en train de parler de l'Univers TOTAL, mais seulement d'un univers particulier, comme le nôtre, qui de plus est un onivers, comme on va mieux le comprendre plus loin.

La simplicité des choses au niveau de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, a un petit prix, à savoir que les choses sont beaucoup plus profondes, plus fondamentales, et la difficulté est en fait là. C'est la difficulté aussi de comprendre la Bible, bien qu'elle soit simple. Elle est simple mais profonde, comme toutes les choses de Dieu. Il faut vouloir la comprendre, et si l'on veut, on la comprend.

On comprend donc enfin l'Univers, ce qu'il est et comment il fonctionne, on comprend le SENS des choses. On comprend enfin le monde, nos vraies origines, donc où nous devons retourner. Il faut se donner un peu la peine d'entrer dans le nouveau paradigme (il le faut, je vous prie, car c'est très important), sinon après on ne comprend pas grand chose ou on croit avoir compris. Il y a juste un petit moment difficile à passer, et après on ne regrettera pas. Une fois qu'on est entré dans le nouveau paradigme, tout devient limpide, et on se dit alors: "C'était si SIMPLE!" Eh oui!

On a enfoncé dans le crâne depuis longtemps que certaines questions ne peuvent pas être traitées scientifiquement, comme par exemple la question de Dieu, du Diable, de la conscience, de l'âme, etc. Ces questions sont releguées par exemple au domaine de la religion, de spiritualité, de la métaphysique, de la philosophie, etc. Mais il n'y rien de plus FAUX, et ceux qui maintenaient le monde dans ce grand mensonge (car ils y avaient intérêt) connaissent les secrets profonds de l'Univers, les secrets de la vraie science, l'unique science. Car l'Univers est UN, il est un TOUT inséparable, notamment l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Il se moque donc de la séparations artificielles des domaines: mathématiques, physique, informatique, biologie, psychologie, sociologie, philosophie, métaphysique, etc. Tout cela constitue UNE seule science, la Science de l'Univers TOTAL, comme on le voit par exemple dans le menu à gauche de cette page, où tous les domaines, interdépendants, sont placés sous le signe "U":

Théorie universelle des ensembles

Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi la physique avec ses très nombreux domaines s'appelle LA physique,
alors que LES mathématiques ou les "maths" se déclinent résolument toujours au pluriel?
Et pourtant avec l'introduction en 1882 de la théorie des ensembles par Georg Cantor
(la théorie des ensembles est actuellement rangée en algèbre, ce qui est juste, et parfois en logique, ce qui est juste aussi),
oui depuis donc l'avènement de la théorie des ensembles, on est entré dans l'ère des maths modernes et on aurait dû dire LA mathématique!
En effet, avant, dans l'ère des maths classiques, on avait différents domaines des "maths" (l'arithmétique, la géométrie, l'algèbre, l'analyse, etc.),
qui n'étaient pas fondés sur les mêmes bases, c'est-à-dire qui n'étaient pas fondés sur un seul système d'axiomes,
chaque domaine avait son propre système axiomatique, l'arithmétique son système d'un côté, la géométrie le sien de l'autre, etc..
Mais avec la théorie des ensembles, on s'est aperçu que toutes les branches des mathématiques peuvent être décrites dans un seul cadre,
toutes les notions et tous les concepts mathématiques en effet peuvent être définis dans le langage des ensembles et des éléments.
La théorie des ensembles réalise tout simplement l'unification des mathématiques, qui deviennent donc normalement LA mathématique.
Mais peu après l'introduction de cette puissante théorie unificatrice, on a découvertes différents paradoxes,
comme par exemple le paradoxe de Russell (connu du grand public comme le paradoxe du barbier), le paradoxe de Burali-Forti, etc.,
mais aussi et surtout le paradoxe de l'ensemble de tous les ensembles, qui n'est autre que l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses.
En effet, toute chose est un ensemble, donc derrière l'ensemble de toutes les ensembles (soit disant paradoxal) se cache en fait l'Univers TOTAL.

Pour résoudre les paradoxes, dit-on, on a élaboré la théorie axiomatique des ensembles en 1922-1923.
On prétend avoir ainsi résolu ce qui fut appelé la "crise des fondemants des mathématiques".
Mais en réalité les problèmes fondamentaux soulevés par les "paradoxes" n'ont pas été résolus,
car la véritable cause de tous les problèmes en mathématiques, à savoir la Négation, n'a pas été diagnostiquée,
et c'est aussi la cause de tous les problèmes dans les sciences et même dans le monde, dans l'Univers!
Les ensembles et les éléments obéissent à une logique fondamentale qui est la logique fractale,
et tout simplement, l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses, à une logique fractale.
La logique classique (héritée d'Aristote) avec laquelle on fait la science, la logique de Négation ou de l'Identité,
n'est pas assez puissante pour gérer la surpuissante notion d'ensemble, et pour traiter de l'Univers, en l'occurrence l'Univers TOTAL!
C'est comme vouloir loger un éléphant dans une boîte d'allumettes ou vouloir faire décoller une fusée avec un moteur de train à vapeur...
C'est ce paradigme faux ou cette logique de Négation (ou d'Identité) très inappropriée qui est la véritable cause des paradoxes,
les paradoxes des ensembles disent tout simplement: "La logique avec laquelle vous traitez les ensembles n'est pas du tout bonne".
Les ensembles réclament tout simplement la logique fractale, ou, ce qui revient au même, la logique de l'Equivalence et du Cycle.
L'actuelle notion axiomatique d'ensemble est donc fausse, la vraie notion est la notion universelle d'ensemble,
la notion qui est celle de l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses, l'Ensemble lui-même, l'Ensemble Suprême.

Mais c'est la physique, la science dont normalement l'objet est l'étude de l'Univers, qui a raté l'Univers TOTAL!
Les mathématiques au moins ont dans une certaine mesure réalisé une unification, et pourtant continuent d'être déclinées au pluriel.
En revanche, on dit LA physique, comme si elle était unifiée, alors que c'est très loin d'être le cas!
En effet, l'infiniment grand représentée par la relativité et l'infiniment petit représentée par la physique quantique.
Pour une vraie conciliation (ou unification), pour réaliser donc une vraie physique du TOUT (le rêve poursuivi actuellement),
il faut tout simplement fonder la physique sur l'Univers TOTAL, évidemment, ce qui n'est pas le cas présentement.
Et plus simplement encore, les sciences au pluriel doivent être fondées sur un seul paradigme commun, l'Univers TOTAL,
et alors elles sont la Science au singulier et avec un "S" majuscule, celle qui englobe TOUS les domaines, sans aucune exception,
la Science qui traite enfin de toutes les choses, simplement parce qu'elle traite de l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses!

Comme déjà dit plus haut, la notion d'ensemble, qui est celle de l'Univers TOTAL, est la notion universelle d'ensemble.
Cela signifie qu'on se base sur la définition de la notion d'ensemble,
qui est qu'un ensemble est une chose formée d'autres choses appelées ses éléments.
Dans la methode axiomatique, on ne définit pas la notion d'ensemble et d'élément, ces notions sont posées de manière abstraite.
Or la définition de la notion d'ensemble et d'élément est aussi simple, naturelle et universelle que celle qu'on vient de donner.
Et selon cette définition, toute chose est un ensemble, puisqu'au pire si l'on ne connaît pas les choses qui forment une chose donnée
(autrement dit si l'on ne connaît pas les éléments qui forment l'ensemble qu'est une chose donnée),
on peut toujours dire que la chose est formée d'elle-même, et elle est alors prise comme une chose élémentaire,
et on peut toujours prendre n'importe quelle chose comme chose élémentaire, un ensemble de base donc, pour former d'autres ensembles.
C'est ce rôle que joue l'ensemble vide en théorie des ensembles, il est l'ensemble élémentaire par excellence,
lui-même n'a pas d'éléments (il est dit "vide" pour cela), mais il sert à former d'autres ensembles.
C'est exactement en ce sens univerel d'ensemble qu'on parle par exemple de particules élémentaires.
Et aussi, le tableau de classification des éléments en chimie ou chimie physique (le tableau de Mendeleiev),
signifie que les atomes sont pris comme des éléments formant les modlécules, qui forment les cellules, qui forment les organes, etc.
Et les atomes sont eux-mêmes formés d'éléments plus petits, les particules,
les électrons et les quarks par exemple étant actuellement considérés comme les particules élémentaires de la matière.
On les considère ainsi simplement parce qu'on ne connaît pas actuellement les éléments plus petits qui les forment à leur tour.
Mais la structure fractale de l'Univers TOTAL implique qu'eux aussi sont forcément formés d'autres éléments (on en reparlera plus loin).
Tout ceci montre que le langage des ensembles et des éléments est le langage universel, le langage fondamental de l'Univers.
Ce n'est donc pas uniquement un langage mathématique, mais cela doit être aussi le langage de la physique, de toutes les sciences!
La Science de l'Univers TOTAL est tout simplement la Théorie universelle des ensembles, celle des ensembles universels,
la théorie qui traite donc de tous les ensembles de l'Univers, c'est-à-dire de toutes les choses, car toute chose est un ensemble.
Cette Science ou cette Théorie n'a plus besoin d'être axiomatique, autrement dit elle n'a plus besoin des axiomes, des hypothèses,
car il lui suffit d'être fondée sur l'Univers TOTAL, ou tout simplement d'avoir diagnostiqué le vrai problème, la Négation, et de l'avoir résolu.
Pour cela il suffit par exemple que la notion d'égalité soit désormais l'Equivalence, ou que la logique soit celle du cycle ou de la fractale.

Il est nécessaire maintenant de présenter quelques bases de la Théorie universelle des ensembles, c'est-à-dire la Science de l'Univers TOTAL en tant que nouvelle théorie des ensembles, nouvelle vision des ensembles. C'est ici qu'on touche du doigt la question des fondements des mathématiques en particulier et des sciences en général, la question du paradigme scientifique. Autrement dit, si vous comprenez les problèmes des fondements de la science reine, les mathématiques, vous comprenez aussi du même coup les problèmes des fondements des sciences en général, car les mathématiques s'appliquent à toutes les autres sciences, à commencer par la physique. Et même en réalité, les mathématiques ne s'appliquent pas aux autres sciences, mais toutes reposent sur elles.

Si les choses étaient bien abordées, comme nous le faisons maintenant, on s'apercevrait tout simplement que les autres sciences (y compris des domaines actuellement exclus des sciences comme la philosophie, la métaphysique, la spiritualité ou même la parapsychologie, considérée dans certains pays comme une science, mais pas en France par exemple...) reposent sur les mathématiques, autrement dit elles sont de simples autres branches des mathématiques. Autrement dit encore, la théorie des ensembles réalise l'unification des mathématiques, comme expliqué plus haut. Si cette théorie était ce qu'elle aurait dû être, c'est-à-dire ce que j'appelle maintenant la Théorie universelle des ensembles ou Science de l'Univers TOTAL, celle-ci serait tout simplement l'Unification de tous les domaines et absolument tous, elle serait la Science du TOUT, la Science de toutes les choses, la Science (maintenant au singulier et même avec "S" majuscule) qui se déroule tout entière dans un seul cadre, qui n'est plus axiomatique ou la science des hypothèses (comme maintenant), mais qui est simplement universelle.

Il nous maintenant comprendre les problèmes fondamentaux de la théorie des ensembles, qui sont donc ceux de toutes les sciences, et même au-delà des sciences, car ce sont les problèmes fondamentaux du monde, de l'univers. Ces problèmes se ramènent à un seul problème, la Négation, comme on va le voir maintenant. Et le résoudre, c'est résoudre tous les problèmes, quels qu'ils soient. Et en théorie des ensembles, le problème de la Négation se manifestentpar ce qu'on a appelé les "paradoxes" de la théorie des ensembles ou la "crise des fondements" des mathématiques, problèmes que l'on prétend avoir résolu avec la théorie axiomatique des ensembles, comme par exemple celle de Zermelo-Fraenkel (1922-1923), abrégée "ZF" dans le milieu initié (cliquez sur Théorie des ensembles de Zermelo-Fraenkel ou sur Théorie des ensembles pour jeter un coup d'oeil sur ce que dit par exemple Wikipedia à ce sujet).

On a dit beaucoup de choses sur les fameux "paradoxes" et sur le paradoxe beaucoup plus ancien (connu depuis l'antiquité grecque) nommé le "paradoxe du menteur", sauf justement ce qu'il fallait dire pour que non seulement les logiciens ou les mathématiciens, mais TOUT LE MONDE, comprenne les problèmes qui se posent et leur vraie signification, comme on va maintenant le découvrir. On devrait enseigner ces problèmes dès le cours primaire, car ce sont les bases mêmes de notre raisonnement, de notre logique, de notre science, ce sont les fondements mêmes du fonctionnement de notre monde, de notre univers, ou devrais-je dire, de notre onivers. Et c'est justement pour cela que ces vérités ont été cachées, car alors on comprendrait qu'on est dans un onivers, c'est-à-dire un univers de Négation, un monde du Diable! Et alors on chercherait le vrai monde, celui de Dieu...

L'heure de la vérité a maintenant sonné. Peu après l'introduction par Georg Cantor (en 1882) de la puissante théorie unificatrice qu'est la théorie des ensembles, on a découvertes différents paradoxes, comme par exemple le paradoxe de Russell, qui est le paradoxe de l'ensemble de tous les ensembles non-éléments d'eux-mêmes (on note que j'ai souligné en rouge le mot de Négation, à savoir "non", car la Négation est la clef du problème). Si on appelle A un tel ensemble, la question est savoir si oui non il est un élément de lui-même. Et alors on s'aperçoi que si l'on dit oui, alors cela oblige à dire aussi non, et si l'on dit non, cela oblige à dire oui, et on doit alterner ainsi entre "oui" et "non", et c'est cette alternance que l'on appelé le paradoxe de Russell.

Il faut à partir de maintenant enregistrer le verbe alterner que je viens d'introduire, ainsi que ses notions dérivées comme le mot alternance, mais aussi des notions comme l'adjectif alternatif (comme dans "courant alternatif") ou comme le mot alternative, comme quand on dit qu'on a le choix entre plusieurs alternatives. Tous ces mots ont comme racine: "alter", mot latin qui veut dire: "autre".

Si la Négation ou le mot "non", qu'on appelle en logique le connecteur de Négation, est la clef de la logique actuelle ou de la logique classique héritée d'Aristote, des philosophes ou des grecs anciens, il faut comprendre maintenant que le mot "alter" en la clef d'une autre logique, que je qualifie de logique d'alternation (opposée donc à la logique de négation) ou de logique alternative, c'est-à-dire de logique qui fonctionne entre autres comme le courant alternatif. Je l'appelle aussi la logique logique cyclique ou logique circulaire ou logique "ronde" (opposée alors à la logique de droite ou logique plate), la logique périodique, la logique de l'équivalence (opposée alors à la logique de l'identité) ou encore la logique fractale. Tout cela revient exactement au même.

Négation et Alternation, Identité et Equivalence, Logique Négative et Logique Alternative

Un énonce de la forme: "X <=> Y" (à lire "X si et seulement si Y") est ce qu'on appelle fort justement une équivalence logique,
ici l'équivalence: A <=> non-A, ou: Vrai <=> Faux, ce que l'on a décidé d'appeler un "paradoxe".
Mais cette équivalence logique, si bien représentée par une "flèche aller-retour", est en réalité une alternance.
Quand on est en présence de cette équivalence apparemment "paradoxale", cela signifie simplement qu'il faut changer de logique et passer à l'alternation,
autrement dit passer de l'habituelle logique de négative (celle de la Négation) à la logique alternative (celle de l'Alternation).
L'alternance entre le Vrai et le Faux, revient à dire que la notion d'égalité est l'équivalence, l'égalité de type: 0 = 1.
Autrement dit, on abandonne l'habituelle identité (l'égalité de type: 0 = 0, 1 = 1, 2 = 2, ce qui signifie aussi une logique de droite),
et on passe à la logique cyclique, ce qui veut dire aussi la logique fractale.
Ces logiques sont variables, dynamiques, oscillatoires, tandis que la logique de négation est par nature statique , plate,
et donc elle est très peu appropriée pour étuder l'Univers, qui est un objet alternatif, dynamique, vivant.

Dans l'Univers TOTAL, il pleut par exemple ici, et ailleurs il ne pleut pas, ou il pleut maintenant ici, et un autre temps ici il ne pleuvra pas.
La vérité alterne donc, avec l'espace et le temps, elle alterne tout simplement, sa logique fondamentale est l'alternation.
Les choses vues dans un certain contexte seulement de l'Univers TOTAL, on a seulement certaines vérités, et pas d'autres, certaines choses et pas d'autres.
Mais les choses vues à l'échelle de l'Univers TOTAL, toutes les choses existent, et le contraire de toutes aussi.
Toutes les choses sont vraies et le contraire de toutes aussi, tout existe et tout est vrai simultanément, tout est au présent!
La logique de négation, qui refuse cette vérité résumée par 0 = 1, n'est pas celle qu'il faut pour comprendre l'Univers TOTAL,
la logique universelle est tout simplement la logique d'alternation.

Il est très important de comprendre maintenant qu'un énoncé sans la négation (c'est-à-dire la négation absolue telle qu'on la conçoit et l'utilise actuellement) ne peut pas être contradictoire ou paradoxal. Car un "paradoxe" c'est dire qu'une chose et sa négation sont vraies en même temps, qu'une chose X entraîne sa négation, à savoir non-X, et vice-versa.

Encore faut-il faire la différence avec la notion de négation avec la notion plus générale de contraire, qui elle est une notion d'Alternation. La notion de contraire est la notion d'antition (la notion dont le mot clef est anti comme par exemple dans "antimatière") dont on reparlera plus loin, c'est-à-dire la notion d'opposition ou de symétrie. Une chose et son contraire peuvent être toutes les deux vraies, les contraies peuvent coexister, dans l'Univers TOTAL il y a toutes les choses et aussi leurs contraires.

Mais très bizarrement, dans la logique actuelle, on dit qu'une chose et son contraire ne peuvent pas être vraies en même temps, on appelle cela justement une contradiction, une antinomie ou un paradoxe, comme par exemple ceux de la théorie des ensembles. Mais en fait, c'est parce que la logique de négation confond, volontairement d'ailleurs..., la notion de négation avec la notion de contraire.

On a volontairement choisi le paradigme de la négation, de travailler avec le principe de "non-contradiction" et le principe du "tiers exclu" hérités d'Aristote, de faire la science et tous les raisonnements avec, alors qu'on savait très bien qu'il existe des logiques plus générales! Comme par exemple les logiques polyvalentes (ce que j'appelle dans leur ensemble la logique d'alternation) ou la "logique floue" très utile dans l'intélligence ariticielle ou dans le transhumanisme. On développe donc des logiques puissantes juste pour des applications souvent diaboliques, mais on ne veut pas les mettre au service du raisonnerment scientifique dans son ensemble, pour permettre à tout le monde de comprendre profondement l'Univers et ses secrets.

Dans le même ordre d'idées, on a choisi volontairement de travailler avec l'identité alors qu'on savait très bien qu'il existe une notion d'égalité plus générale et plus puissante, à savoir l'équivalence. Avec les brillants logiciens que cette planète a comptés (comme par exemple Kurt Gödel) et compte encore, avec tous les génies (comme Einstein entre autres, sans parler de Nikola Tesla ou du diabolique John von Neumann, le père de la théorie des classes, une version plus puissante de la théorie des ensembles, et vrai père de l'informatique moderne, et aussi l'un des pères de la bombe atomique...), ce ne pouvait pas être une simple erreur de paradigme, on a fait exprès!

Pour revenir à nos moutons, l'ensemble A de tous les ensembles non-éléments d'eux-mêmes, est un exemple même d'objet que je qualifie d'objet alternatif, c'est-à-dire un objet fonctionnant avec la logique alternative, la logique d'alternation. Ces objets réclament donc cette logique, par conséquent quand on les étudie avec la logique de négation, cela ne fonctionne pas, et c'est dysfonctionnement qu'on appelle un "paradoxe". Le paradoxe n'est donc pas où l'on pense mais dans la mauvaise logique de négation (ou simplement la Négation), comme on va le comprendre maintenant.

Sous sa forme technique, dans le langage des ensembles, l'alternance (ou le "paradoxe") que produit l'ensemble A n'est pas facile à voir pour le grand public, parce qu'on s'est gardé d'apprendre aux esprits à raisonner très tôt dans le langage pourtant très naturel et très universel des ensembles. C'est pourquoi, pour le grand public, dans un souci très condescendant de "vulgarisation" (oui les "spécialistes", les "experts", les "maîtres", les "initiés", daignent "descendre" au niveau du "commun des mortels" pour partager avec eux quelques bribes de leur secrets bien gardés, ce qu'on appelle la "vulgarisation" scientifique...), le paradoxe de Russell est plus connu comme le paradoxe du barbier, qui est le problème suivant: "Le barbier d'un village rase tous les hommes du village qui ne se rasent pas eux-mêmes. Le barbier se rase-t-il lui-même?"

Là encore j'ai mis en évidence la Négation, exprimée plus haut par le mot "non" et ici par les mots: "ne...pas". C'est le noeud même du problème, sans cette négation, telle qu'on la conçoit actuellement, pas de "paradoxe". Alors analysons le problème: si le barbier se rase lui-même, alors il ne se rase pas lui-même, puisque par définition il rase exatement tous ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes et eux seuls. S'il se rase donc lui-même, c'est qu'il en fait partie, donc ne se rasent pas lui-même... Le fait donc de répondre oui à la question conduit à dire non. Et à l'inverse, si l'on répond non, c'est-à-dire que le barbier ne se rase pas lui-même, alors il fait partie de ceux qui ont besoin de ses services, de ceux qu'il rase, donc il se rase lui-même. La réponse non oblige donc la préponse oui, ce que la logique de négation appelle donc un "paradoxe" mais qui est l'alternance illustrée par les deux images suivantes:

Logique alternative, alternance Vrai-Faux

Un énonce de la forme: "X <=> Y" (à lire "X si et seulement si Y") est ce qu'on appelle fort justement une équivalence logique,
ici l'équivalence: A <=> non-A, ou: Vrai <=> Faux, ce que l'on a décidé d'appeler un "paradoxe".
Mais cette équivalence logique, si bien représentée par une "flèche aller-retour", est en réalité une alternance:

Logique alternative, alternance Vrai-Faux

Cette alternance signifie qu'on est en présence d'un objet alternatif,
qui réclame donc une logique d'alternation, sinon l'objet paraît "paradoxal".
Comme on le voit avec cette animation, la logique d'alternative est la logique propice même pour exprimer les phénomènes
répétitifs, périodiques, cycliques, oscillatoires, vibratoires, ondulatoires, etc.
Autrement dit, c'est la logique même pour étudier et comprendre l'Univers, l'objet alternatif par excellence,
sinon certaines de ses caractéristiques fondamentales vont paraître "paradoxales" ou "impossibles",
et les objets qui le réprésentent en sciences (les objets alternatifs donc) sont obligés d'être déclarés "non-existants" ou "impossibles".
L'ensemble alternatif A, représenté par le barbier dans la version populaire du problème,
est un des innombrables objets représentant l'Univers TOTAL en sciences, il est déclaré à tort "impossible",
ainsi que par exemple aussi la division 1/0, qui est la définition de l'Oméga, le vrai Infini.
Ce sont donc tout simplement des objets alternatifs, réclamant donc une logique d'alternation ou de l'équivalence et du cycle.

Si l'on a compris le paradoxe de Russell (sous sa forme de paradoxe du barbier), on a aussi compris tous les autres, le vrai sens de qu'on a qualifié de "paradoxe". Il s'agit en fait du problème de la négation, et les situations qui permettent de le voir directement sont celles du type du vieux paradoxe du menteur, connu depuis l'antiquité grecque, bien avant donc la théorie des ensembles de Cantor (1882).

C'est le paradoxe de quelqu'un qui dit: "Je mens". Ment-il ou dit-il la vérité en disant précisément cette phrase? Si elle est vraie, il ment donc elle n'est pas vraie, donc il ne ment pas, donc elle est vraie, et ainsi de suite. On retrouve la même alternance, dans un problème simple où n'est question ni d'ensembles, di de nombres, ni de quoi que ce soit d'autre que quelqu'un qui s'exprime et qui dit: "Je mens", ce qui veut dire: "Ce que je suis en train de dire n'est pas vrai", ou: "Ce que je suis en train de dire est non-vrai", ou: "Ce que je suis en train de dire est faux". Il n'y aurait aucun problème si la phrase était: "Je dis la vérité" ou: "Ce que je suis en train de dire est vrai". En effet, il n'y a aucune trace de négation dans les dernières phrases, donc c'est bien la négation et elle seule qui est le problème.

Et comme on le voit depuis un moment, cette question est très étroitement liée à la question de l'Univers, c'est une question très fondamentale, une question de paradigme scientifique, mais de paradigme du monde, tout simplement. Ce n'est donc pas une simple question de logiciens, de mathématiciens ou de théoriciens des ensembles, comme "on" l'a fait croire jusqu'à présent, et le "on" en question est justement les esprits de Négation, qui dominent (ou qui dominaient... car il faut commencer à parler d'eux au passé maintenant) la science et le monde, au détriment des autres.

Mais ayons une compréhension encore plus profonde et plus fondamentale de ce paradoxe du menteur (ou problème fondamental de la Négation) sous une autre forme, qui a juste pour but de faire comprendre enfin ce qui se cache en réalité derrière la Négation dont nous parlons.

On a une colombe et un serpent, représentant l'alternation et la négation, ou la la vérité et le mensonge, ou encore Dieu et le Diable. La colombe, voyant le serpent parler et devinant ou non ce qu'il est en train de déclarer, dit: "Le Serpent ment". Mais au même moment, le serpent voyant lui aussi la colombe en train de parler et se doutant ou non de ce qu'elle est en train de dire, dit: "La colombe dit la vérité". D'où la question: Le serpent ment-il ou dit-il la vérité en prononçant cette phrase? Même question pour la colombe.

Si le serpent ment en disant sa phrase, alors c'est que la colombe n'est pas en train de dire la vérité en disant que le serpent ment... Donc le serpent dit la vérité, et par conséqquent la colombe dit la vérité, comme le serpent l'affirme. Mais si la colombe dit la vérité, alors c'est vrai que le serpent ment, et ainsi de suite. On a donc la même situation de préé=cédemment, et on sait maintenant qu'il ne s'agit pas d'un paradoxe mais d'une alternance.

Voici un éclairage important qu'apporte le paradoxe du menteur vu sous cette forme: la colombe (qui représente l'Alternation ou Dieu) dit toujours la vérité, elle dit donc: "Le serpent ment", et le serpent (qui représente la Négation ou le Diable), à son habitude, ment toujours, et donc logiquement dit: "La colombe ment". Et comme d'habitude dans ces cas-là, c'est la parole de l'une contre la parole de l'autre et vice-versa, comme dans tous les procès, c'est la dualité, c'est le conflit, etc., et c'est au juge ou aux enquêteurs d'établir la vérité, de déterminer qui ment effectivement et qui dit la vérité. Et quand le juge en question est l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga (représenté par la colombe), mis en question par la Négation ou le Diable (reprérenté par le serpent), il n'y a pas d'autre arbitre ou juge que l'Univers TOTAL et sa logique d'Alternation. Et c'est précisément cette logique qui se manifeste dans cette situation, mais que la Négation appelle un "paradoxe"...

Ce qui produit l'alternance, c'est le serpent, qui contrairement à son habitude de toujours mentir, a dit une vérité concernant la colombe, ce qui la prend en défaut. Mais elle n'est pas mécontente d'être trouvée "menteuse" elle aussi, bien au contraire, elle est heureuse, car pour une fois le serpent dit la vérité, il est d'accord avec elle, et alors disparît la différence entre la colombe et le serpent, c'est-à-dire entre l'Univers TOTAL et la Négation, entre Dieu et Diable. La Négation devient l'Alternation, tout devient vrai (il n'y a plus de différence entre le Vrai et le Faux, ils deviennent équivalents), tout devient affirmation (il n'y a plus de négation), tout devient positif. L'Univers devient vraiment TOTAL, Unique, ce qui veut dire il n'y a plus de division de la Divinité incarnée par la Négation, ou le Diable. Voilà ce que veut dire réellement le paradoxe du menteur.

Pour relier cela à l'actualité, les chercheurs de vérité de tous bords, les vrais, sont comparables à la colombe. Jusqu'à présent, ils disaient des vérités incroyables sur le monde et sur l'Univers, qui les faisaient passer pour des "complotistes", des "conspirationnsites", etc., pour ne pas dire des "fous" ou des "paranos", et aussi de "pseudo-scientifiques" (pour ceux d'entre eux qui comme moi disent des vérités scientifiques alternatives). Mais Dieu (l'Univers TOTAL) est progressivement en train de conduire les serpents d'Eden, les diables, à confirmer eux-mêmes des vérités qu'ils niaient il n'y a pas si longtemps. Le satanisme et le système satanique s'affichent de plus clairement comme tels.

Le paradoxe du menteur, c'est en effet aussi la situation du Diable qui commence à dire ouvertemenet lui-même: "Je suis le Diable", autrement dit: "Je suis le Menteur", ou encore: "Je suis celui mens toujours". Les fresques de l'aéroport de Denver ou de Bank of America, la cérémonie satanique de l'inauguration du tunnel du Gothard, Macron devant la pyramide du Louvre ou lui et son équipe faisant les signes des Illuminatis, les stars sous contrôle mental qui font les mêmes signes, etc., bref le Diable de plus en plus clairemement visible, c'est donc le Diable qui commence à dire: "Je suis le Diable" ou "Je suis le Menteur", ou qui dit aux chercheurs de vérité: "Vous dites la vérité", tandis que ceux-ci lui disent: "C'est toi le Menteur".

Le Diable ne se dévoile pas évidemment dans un souci de repentir, mais simplement parce qu'il estime que maintenant ses plans et ses projets ténébreux sont suffisamment en voie de réussite pour qu'il annonce clairement les couleurs sans rien craindre. Dans son orgueil démésuré, dans sa grande assurance, il est si certain d'avoir le contrôle mental du monde et d'avoir zombifié la masse, qu'il peut maintenant se montrer devant les zombis et annoncer ses projets diaboliques. Non seulement la plupart des gens ne réagissent pas (ou plus) contre, mais ils accueillent ces projets avec joie et applaudissements, et en redemandent eux-mêmes! Mais se faisant, le Diable se prend à son propre piège, car en accomplissant ses plans de Négation (donc en continuant à être plus jamais le Diable), il accomplit en fait le plan de Dieu qui est de résoudre le problème de la Négation. Le Diable lui-même enclenche l'Alternation, il déclence l'alternative à son monde, sans le savoir son "Nouvel Ordre Mondial" fait naître aussi le monde nouveau, celui de Dieu... En effet, Dieu travaille en arrière plan pour accomplir ce qu'il a annoncé dans la Bible, de la Génèse à la Révélation (l'Apocalypse), oui de l'Alpha à l'Oméga. Rira bien qui rira le dernier, gagnera bien qui gagnera à la fin...

Comme autre paradoxe important de la théorie des ensembles il y a le paradoxe de Burali-Forti ou le paradoxe du dernier ordinal. Il est important de comprendre aussi ce que veut dire vraiment cet autre prétendu "paradoxe", parce qu'il touche la notion de nombre oméga, c'est-à-dire la notion d'Infini. Le "dernier ordinal" dont on parle c'est justement cet oméga, le vrai Infini. Ce paradoxe est si important, et surtout sa signification et le problème fondamental sous-jacent, qu'il faut lui consacrer une section à lui seul. Avec lui, on entre dans la nature fondamentale des ensembles, à savoir que les ensembles sont des NOMBRES, et tout nombre est un ensemble! Autrement dit, quand on comprend enfin ce que sont vraiment les nombres, on comprend aussi ce que sont vraiment les ensembles, et aussi ce que sont les choses, TOUTES les choses! Car toute chose est un ensemble, un nombre!

Et ceci préparera la voie à une autre très grande compréhension de l'Univers et des choses, à savoir qu'un NOMBRE est une INFORMATION (le mot clef de l'informatique) ou une "donnée" (notion informatique également), ce qui n'est pas difficile à comprendre à notre époque dite du "numérique" puisqu'on sait qu'une "information" ou une "donnée" est un objet numérique. Le document que vous lisez en ce moment par exemple, avec son texte, ses images, ses vidéos, etc., est un objet numérique (il n'est donc que des nombres et une suite de nombres), c'est de l'information (au sens informatique du terme), et les nombres qui le composent sont des données stockées sur un serveur, qui sont transférées à votre ordinateur ou appareil numérique. On comprend donc facilement que toute la notion de "nombre" et celle d'"information" sont une seule et même chose.

Et en disant que toute chose est un ensemble, que tout ensemble est un nombre, que tout nombre est une information, etc., on est donc en train de dire que toute chose est une information, un objet informatique, numérique donc. Cela n'a l'air de rien comme cela, mais c'est pourtant toute une révolution conceptuelle, un changement total de paradigme, une toute autre vision de l'Univers et des choses!

D'où l'importance de comprendre enfin ce que sont vraiment les NOMBRES (notament ce qu'on appelle les nombres entiers naturels ou la notion plus générale d'ordinal), les problèmes fondamentaux qui se posent avec les NOMBRES, et c'est justement cela le "paradoxe" de Burali-Forti ou "paradoxe" du dernier ordinal, ou encore le "paradoxe" du dernier nombre. Et comme on s'en doute, il s'agit d'un pseudo paradoxe, dû comme d'habitude aux mauvais paradigmes, ceux de la Négation.

La solution du paradoxe de Burali-Forti est la solution de l'équation de l'infini ou: "x = x + 1" ou: "ω = ω + 1".
La très simple équation du premier degré à une inconnue que nous devons savoir résoudre maintenant!

On sait actuellement résoudre des équations terriblement compliquées comme celles de la relativité (on en reparlera plus loin avec le modèle Janus de Jean-Pierre Petit), de la mécanique quantique, ou encore comme qui couvrent les tableau ci-dessous:

Esotérisme des mathématiques et des sciences actuelles

Mais (chose incroyable et pourtant vraie) au XXIème siècle, à l'ère du numérique, on ne sait pas encore (en tout cas officiellement, car officieusement c'est una utre affaire...) résoudre la simple équation du premier degré à une inconnue: x = x+1 que tout bon collégien devrait pouvoir résoudre, puisque c'est à ce niveau de formation qu'on est initié aux équations élémentaires, et même dès le cours primaire, sous certaines formes. Depuis l'âge où l'on apprend les tables des opérations élémentaires de l'arithmétique (table d'addition, table de soustraction, table de multiplication, table de division), on apprend à faire par exemple:
1 + 0 = 1,
1 − 0 = 1,
1 × 0 = 0,
1 / 0 = ...?

Oui, quelle est la réponse pour la quatrième opération élémentaire? Pourquoi donc les autres auraient une réponse est pas elle? Pourquoi ce serait une étrange exception, une "impossibilité", une réponse "non définie", une "erreur" de calcul, etc.

Calculatrice collège incapable de diviser par 0

Non, on n'a pas fait une "erreur" de calcul en faisant: 1/0,
mais ce "Math ERROR" veut dire que ce sont les mathématiques et le sciences de Négation qui sont erronées!

On aurait dû apprendre à dire simplement: 1/0 = ω, qui est l'une des manières de définir l'Infini Oméga. Et si l'on dit: 1/0 = 0, malgré l'apparence fausse ou étrange de cette opération, elle est exacte aussi, car on est simplement en train de dire que: "ω = 0" ou: "0 = ω", qui est la Loi de l'Alpha l'Oméga, l'expression du Cycle Oméga ou Cycle ω, que nous allons comprendre aussi.

Autrement dit, l'Infini Oméga, qui est identique à ω (ce qu'il faut drait écrire en toute précision ω == 1/0, qui veut dire que l'identité de ω est 1/0 ou que ω est par déinition la rapport 1/0), est équivalent à 0. Cette réponde fait donc d'une pierre deux coups, elle définit l'Infini Oméga: ω = 1/0 et exprime en même temps le Cycle Oméga: 0 = ω.

La réponse: 1/0 = 0 ou 0 = 1/0 est donc non seulement la meilleure, mais la plus simple et la plus élégante, car elle est la même que pour "1 × 0 = 0". L'addition est son opération inverse la soustration donnent donc la même réponse 1 comme résultat, et la multilication et son inverse la division donnent elles aussi la même réponse 0. Les quatre opérations de l'arithmétique avec les opérandes dans l'ordre: 1 et 0, donnent donc 1 pour les deux premières et 0 pour les deux dernières. Il est difficile d'avoir plus simple et plus élégant. Donc à défaut d'afficher "ω", la calculatrice pouvait afficher tout simplement 0, une réponse très brillante et ingénieuse, au lieu de ce très mensonger "Math ERROR"!

Autrement dit, on aurait dû apprendre la notion d'infini dès que l'on apprend aussi la notion de zéro, appeler donc par exemple "ω" l'infini, exactement comme on appelle "0" le zéro. L'un est le nombre pour dire: "rien" ou "vide" et l'autre est le nombre pour dire: "tout" ou "plein". L'un est le premier des nombres, et l'autre est le dernier des nombres. L'un est l'Alpha et l'autre est l'Oméga. Il n'y a donc aucune difficulté, on apprend donc simplement que 1 divisé par le premier des nombres (à savoir 0) donne le dernier des nombres (à savoir ω). Autrement dit: 1/0 = ω. De même aussi 1 divisé par le dernier des nombres (à savoir ω) donne le premier des nombres (à savoir 0). Autrement dit: 1/ω = 0, qui est la définition du zéro connaissant l'infini. Plus exactement, la définition du zéro est l'identité: 0 == 1/ω.

0 égale 1 divisé par oméga

Comme on l'a vu au début, le langage des limites est une contorsion et un artifice
pour éviter de dire les égalités (les identités et les équivalences) qui s'imposent.

Oméga égale 1 divisé par 0

Ce qu'on vient de dire, et qu'on détaillera pour comprendre en profondeur d'autres très importantes choses, est la simple solution de l'équation de l'infini: x = x+1. Il n'y a aucune difficulté, sinon simplement que les esprits de Négation dans les coulisses de ce monde, n'ont pas voulu que le monde comprenne ou apprenne l'Alpha et l'Oméga, le secret du zéro et de l'infini, du vide et du plein, bref le secret concernant l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Et maintenant, commençons à découvrir la nature profonde de ces choses que nous appelons les nombres et pourquoi ils fonctionnent comme on vient de la voir brièvement. Tous ceux qui ont fait les mathématiques au moins jusqu'au niveau collège savent ont appris l'ensemble N des nombres entiers naturels est: N = {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, ...}. La notion d'ordinal généralise ces nombres naturels, ce qui veut dire qu'après ces nombres classiques il y a d'autres nombres: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, ..., ω, ω+1, ω+2, ω+3, ..., où ω, à lire "oméga", encore appelé actuellement "aleph zéro", est le premier ordinal (c'est-à-dire nombre entier) infini. En effet, il arrive après la liste des nombres entiers naturels classiques, qualifiés de "finis".

Mais ceci n'est pas toute la vérité, mais n'est que la "moitié" de la vérité, l'autre moitié manque, et c'est elle qui permet de connaître vraiment la nature des nombres, de comprendre le tableau général. On voit dans cette liste que tout nombre (fini ou infini) a un successeur, le successeur de 0 est 1, celui de 1 est 2, etc., celui de 7 sera 8, ainsi de suite, et celui de ω (le premier nombre entier ou ordinal infini) est ω+1, et le successeur de celui-ci est ω+2, ainsi de suite. Pour n'importe quel nombre donc, fini ou infini, il suffit de lui ajouter 1 pour avoir son successeur, qui existe donc toujours. Dans le sens "aller" ou dans le sens "croissant", tout va bien, tout suit la logique normale des nombres entiers, c'est la "moitié" de la vérité dont je parle.

Mais dans le sens "retour", le sens "inverse", le sens "décroissant", que rien ne va plus. Cette magnifique logique des nombres se grippe, on se heurte à une énorme absurdité, qui pourtant ne choque pas les mathématiciens actuels, pour eux "tout va bien"! Mais seulement voilà: c'est cette absurdité qui fait dire que l'équation x = x+1 est "impossible" dans l'ensemble des nombres entiers naturels, que la division "1/0" est "impossible", ou encore qu'il n'existe pas de "dernier ordinal" ou de "dernier nombre entier naturel" (de dernier élément de l'ensemble N), etc., ce qui est le paradoxe de Burali-Forti.

Le problème est par exemple le nombre 7 a des prédécesseurs: 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0, que ω+2 a un prédécesseur, qui est ω+1, et qui a lui aussi un prédécesseur, qui est ω, et là, patatras! Celui-ci, dans la conception actuelle des ordinaux et des nombres, n'a pas de prédécesseur ω-1, car dire qu'il en a fait tomber dans un paradoxe équivalent à celui de Burali-Forti.

Pour comprendre enfin ce paradoxe, une des propriétés fondamentales des ordinaux, est qu'un ordinal n n'est jamais élément de lui-même, il est non-élément de lui-même, si lon raisonne avec la négation. En effet, ses éléments sont les ordinaux inférieurs à lui, donc s'il est élément de lui-même, cela voudrait dire qu'il est plus grand que lui-même, ce qui est paradoxal, apparamment. Ici donc, les éléments de ω sont tous les ordinaux qui lui sont strictement inférieurs, et ce sont justement ceux qu'on appelle les nombres entiers naturels, les élément de N donc, qui lui-même n'est que le ω dont nous parlons. Deux noms différents exactement donc pour la même chose.

Le problème est maintenant que si ω a un prédécesseur ω-1, celui-ci est donc un nombre entier naturel (puisque les éléments de ω ou N), les nombres qui lui sont strictement inférieurs, sont précisément les nombres entiers naturels, les ordinaux qualifiés de "finis", comme par exemple 7, les nombres "0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, ..." donc. Tous sont donc les prédécesseurs de ω, et il vient après eux: "0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, ..., ω", et après lui on a: ω+1, ω+2, etc.. Dans le sens croissant, pas de problème, comme on a dit. Mais dans le sens décroissant, si l'on dit que ω-1 existe, celui-ci est donc un nombre entier naturel, puisqu'il est avant ω (il 'est l'un de ses prédécesseurs, donc l'un de ses éléments). Mais si ω-1 est un nombre entier naturel, alors il suffit de lui ajouter 1 pour avoir le nombre entier naturel suivant, son successeur, qui est ω! Donc celui-ci est un nombre nombre entier naturel, donc un élément de lui-même, ce qui est "interdit" pour les ordinaux. Autrement dit, on a un nombre qui est plus grand que lui-même, ce que l'on juge "paradoxal".

Ceci est une des formes du paradoxe de Burali-Forti, qui se produit dès que l'on dit qu'un ordinal ou un nombre entier est élément de lui-même, ou est plus petit que lui-même, ou plus grand que lui-même. Et pour la même raison, pour cause du même paradoxe dont, on doit dire que l'ensemble de tous les ordinaux, qu'on appelera Ω (ou oméga majuscule), ne peut pas exister. En fait c'est cet ensemble qui se cache derrière l'ensemble alternatif A dont on parlé plus haut, et qui est l'objet du paradoxe de Russell que nous avons étudié et résolu. Le paradoxe de Burali-Forti ou paradoxe de l'infini Oméga (le dernier ordinal) n'est autre que le paradoxe de Russell mais avec la notion d'ordinal au lieu de la notion d'ensemble en général. C'est exactement le même problème (celui de la Négation ou de l'identité) donc aussi la même solution (on passe à l'Alternation ou à l'équivalence).

Pourquoi dit-on que l'ensemble Ω, c'est-à-dire l'ensemble de tous les ordinaux, ne peut pas exister? Simple: il est alors nécessairement le dernier ordinal. En effet, il est l'ensemble de tous les ordinaux qui le précèdent. Mais s'il est un ordinal, il est donc un élément de lui-même, puiqu'il est par définition aussi l'ensemble de tous les ordinaux. Il contredit donc (apparemment) le propriété des ordinaux de ne jamais être éléments d'eux-mêmes, c'est-à-dire plus grands qu'eux-mêmes. Et cet ensemble Ω n'est rien d'autre que le nombre infini ω, le dernier dernier nombre entier naturel, qui est un objet alternatif.

On dit donc que pour un ordinal (ou nombre entier) en général et un nombre entier naturel en particulier (les ordinaux dits "finis"), être élément de lui-même est un paradoxe, autrement dit être strictement plus grand ou plus petit que lui-même. Mais c'est sans compter que la logique des objets alternatifs, comme les objets cycliques, amplement développés dans ce document sur l'algèbre cyclique, ou celui-ci sur la grande question de la division par 0, et dont nous allons expliquer certains autres très importants aspects très bientôt (choses que j'ai rarement expliquées ailleurs, oui il y aura quelques "scoops" ici...).

Mais les objets alternatifs, c'est aussi les structures fractales, amplement developpées dans le document consacré: "La structure fractale, la clef de la compréhension de l'Univers" (tout est dit dans le titre) et dont nous parlerons brièvement aussi plus loin, en conclusion de la présente étude sur le cycle, la question des nombres entiers naturels (les ordinaux) et de l'infini ω.

Et plus généralement, comme on va le voir bientôt aussi, les objets alternatifs, c'est tout simplement les objets variables (par opposition aux objets constants), les objets dynamiques (par opposition objets statiques), les objets infinis (par opposition objets finis), ou cachant une nature infinie, même s'ils paraissent "finis", comme 0, 1, 2, 3, etc. Les objets alternatifs, ce sont donc aussi les objets vivants, car ils ont toutes les caractéristiques qu'on vient d'énumérer.

Bref, les objets alterntifs, ce sont les objets de l'Univers, oui de l'Univers TOTAL! Ce sont donc toutes les choses, les choses sont fondamentalement alternatives, et ne paraissent non alternatives que dans certaines circonstances. Il faut la logique alternative pour comprendre l'Univers, car c'est sa logique (comme on l'a déjà dit), il fonctionne avec l'Alternation et non pas avec la Négation.

Les soit-disant "paradoxe" de Russell ou de Burali-Forti, pour ne parler que d'eux, signifient simplement qu'on est en présence d'objets alternatifs, donc qu'il faut raisonner en logique alternative, ce qui veut dire en logique cyclique ou (ce qui revient au même) fractale, qui est la logique de l'équivalence, comme je ne le dirai jamais trop (c'est une immense vérité qu'il faut enfin coprendre aujourd'hui). Les ensembles, les nombres, les ordinaux sont en fait des objets alternatifs, et il faut une logique alternative pour les étudier, c'est-à-dire la logique de l'équivalence. C'est la logique des objets fractals, et c'est la logique des objets cycliques. Ils réclament simplement comme notion d'égalité l'équivalence ou le cycle, c'est-à-dire des égalités su genre: ω = ω+1, ou: 0 = 1, ou: 0 = ω, etc..

Si l'on me demande si je sais compter de 1 à l'infini, je surprendrai peut-être en répondant oui, et en ajoutant que le comptage ne durera qu'une minute, et même moins, quelques secondes! Et si l'on me demande alors de compter, je dirai simplement: "1 = 2, fin du comptage"! Ou si l'on me demande si je sais compter de 0 à l'infini, je répondrai oui, et je dirai simplement: "0 = 1, fin du comptage"! D'une manière très générale, pour compter de n'importe quel nombre x pris comme Alpha ou commencement jusqu'à l'infini ou le dernier nombre, je dirai: "x = x+1". Autrement dit, toute égalité avec la variable x de la forme: "x = x+1" est une manière de compter l'infini, et très précisément l'infini Oméga ou ω.

Avec "1 = 2", la variable x a pour valeur 1, c'est-à-dire cette application ou ce cas particulier de l'équation de l'infini: "1 = 1+1" ou "1 = 11" (l'écriture "11" est à lire ici l'infomation "UU" ou "un-un", et non pas le nombre "onze"). Et avec "0 = 1", la variable x a pour valeur 0, c'est-à-dire cette application de l'équation de l'infini: "0 = 0+1".

Retenez ceci les enfants, dit l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, et découvrez enfin la vraie science:

L'infini est par définition le nombre entier naturel qui est son propre successeur.

Ecrivez cette phrase où vous voulez, encadrez-la, et si vous avez compris les explications qui précèdent et celles qui vont suivre sur le sens de cette phrase, alors vous pouvez considérer que vous avez compris quelque chose que les mathématiciens démoniaques (ça existe!) ou les scientifiques à l'esprit de Négation, ont caché jusqu'à présent. Ces vérités simples ont échappé aux plus brillants mathématiciens et scientifiques de ce monde (comme Euler, Cantor, Gödel, Einstein et bien d'autres), non pas qu'ils ne sont pas intelligents, mais simplement que les démons les ont empêché de les trouver, et pourtant on ne peut pas douter de la sincérité de ces scientifiques et d'autres, ils ont eux aussi passé leur vie à chercher la vérité, même souvent jusqu'à leur lit de mort.

A partir de maintenant, l'ensemble N des nombres entiers naturels sera noté ω. Actuellement donc, cet ensemble est:
N = {0, 1, 2, 3, 4, ...}, c'est-à-dire: ω = {0, 1, 2, 3, 4, ...},
ordinaux qualifiés donc de "finis", qui ont tous des successeurs, et sont les prédécesseurs de N ou ω, ce qui est exact. Et on dit que ω ou N a un successeur, ω+1 ou N+1, ce qui est vrai aussi, mais on ajoute qu'il n'a pas de prédécesseur, ω-1 ou N-1, pour cause de "paradoxe" de type Russell ou Burali-Forti, ce qui est faux, archi faux!

Autrement dit, on peut parcourir l'ordre des ordinaux dans le sens croissant, de 0 à ω (autrement dit de 0 à N), donc de l'Alpha à l'Oméga, mais on ne pourrait pas les parcourir dans le sens inverse, le sens décroissant, le sens symétrique, de ω à 0 (autrement dit de N à 0), donc de l'Oméga à l'Alpha. Leur logique serait donc une logique de "sens unique", et le sens inverse serait un "sens interdit". En effet, en partant de ω, il faudrait pouvoir faire: ω-1, ω-2, ω-3, etc., et ce jusqu'à 0. Autrement dit, on devrai pouvoir faire: N-1, N-2, N-3, etc. Mais si ω-1 ou N-1 n'existe pas (ce que l'on affirme), alors la remontée de l'ordre est au point mort, dès le départ!

Mais, comme nous avons commencé à le faire, nous allons poursuivre la découverte de la vraie nature et de la vraie logique des nombres entiers naturels, la vraie logique et la vraie nature des ordinaux, telle qu'on ne l'a jamais dit en ce monde. Et c'est très important de comprendre maintenant comment ils fonctionnent, car c'est tout simplement aussi le fonctionnement de l'Univers! Comprenons maintenant que tout nombre entier naturel peut être défini comme étant l'ensemble de tous les nombres qui le précèdent. On l'a déjà dit, mais c'est bien de le rappeler, et de voir ce fonctionnement à l'oeuvre.

Dynamisme des ordinaux

On voit les nombres comme des objets statiques, constants,
alors qu'en réalité ce sont des objets dynamiques, variables, alternatifs, cycliques.
C'est normal car les nombres ne sont pas des objets abstraits,
séparés de l'Univers et qui servent juste à l'étudier mathématiquement.
Mais les nombres sont les objets de l'Univers!
Le nombre ω est l'infini et il est aussi la variable.
Avec la Négation les deux notions sont séparées, alors que c'est une seule et même notion!
L'infini est la variable qui prend toutes les valeurs, de 0 à lui-même.
On ne dit pas: "il varie de 0 à un infini non-défini "",
car il est l'infini lui-même, bien défini, il est par définition le nombre qui est son propre successeur,
et c'est prècisément sa définition qu'on est en train de voir à l'oeuvre dans cette image, il est tout nombre x et x+1,
autrement dit on a: "x = x+1" ou "ω = ω+1", ce qui veut dire qu'il est DYNAMIQUE, VARIABLE!
Pour le dire autrement encore, si ω est la valeur 7 par exemple, et n'est que cette valeur, alors il est fixe, constant, statique, fini.
Mais si ω est 7, et est aussi le successeur de 7, donc 8, et est aussi le successeur de 8, donc 9, etc.,
de manière générale, si donc ω est x, et est aussi x+1, s'il vérifie donc l'équation: "x = x+1", donc: "ω = ω+1",
alors il n'est pas fixe ou constant mais variable, il n'est pas statique mais dynamique.
Et par conséquent, ω est infini, car il est plus grand que toute valeur fixe, constante, statique, finie.
En effet, sa variabilité fait qu'il finit par dépasser toute valeur constante, finie.
Et ω fait que du coup tout nombre devient: infini, variable, dynamique,
puisqu'il est l'Alpha (0) et l'Oméga (ω), il est tous les nombres, du premier (0) au dernier (lui-même),
et donc fait que tous deviennent équivalents ou égaux entre eux
(loi du XERY ou "X = Y", loi plus générale encore que "x = x+1").
Infinité, variabilité et dynamisme sont donc une seule et même notion.
L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, est le plus grand objet physique,
il est Infini, et il est Dynamique, Variable, Vivant, il est la Vie!
Quand on comprend enfin que les nombres sont infinis, variables, dynamiques, vivants,
alors on n'a plus besoin de nombres mathématiques abstraits pour faire la physique, la biologie ou autres,
car en réalité les nombres SONT la physique, la vie, ils SONT les objets de l'Univers, ils SONT l'Univers!

Ainsi, il n'y a pas de nombre avant 0, donc l'ensemble des nombres avant lui est vide, il représente cet ensemble vide, d'où le fait qu'on l'appelle "zéro", c'est-à-dire le nombre qui représente l'"absence", le "rien", le "vide", etc.. note:
0 = { }, avec rien dans les crochets, pour dire que l'ensemble est vide, ce qu'on notre aussi habituellement .

Ensemble ou Ordinal 0

0 est le premier ordinal, il est vide, car avant lui il n'y en a pas, mais il y en a après lui. Quand il est un ensemble ou un ordinal seul, le 0 est à la fois l'Alpha (0) et l'Oméga (ω), ce que signifient les indications au-dessus de lui sur l'image ci-dessus. La lettre "g" désigne le nombre qui est la moitié de ω, donc "ω/2". Ce nombre ou le point que ce nombre réprésente, que j'appelle le "point de génération", est d'une très grande importance dans la compréhension de la nature et du fonctionnement des ordinaux ou des nombres entiers naturels. Dans le cas de 0, tout se confond avec lui. C'est avec les autres ordinaux que le sens de l'Alpha (0), de g et l'Oméga (ω) va se clarifier. Avec le 0 seul, la Loi de l'Alpha et l'Oméga ou "0 = ω", se réduit à: "0 = 0", c'est-à-dire l'identité ou le Cycle 0.

Avant le nombre 1 il y a exactement 1 seul nombre entier naturel, à savoir le 0, donc 1 est par définition l'ensemble qui a pour élément ce seul élément, ce qu'on note:
1 = {0}.
Autrement dit, les nombres entiers naturels de 0 à 1 sont: 0, 1, soit 2 nombres, en comptant 1 lui-même. L'Alpha est 0, et l'Oméga est 1, l'Alpha et l'Oméga du Cycle 1 ou "0 = 1".

Ensemble ou Ordinal 1

Avec l'ordinal 1, le point de génération g, le point de symétrie entre l'Alpha et l'Oméga, la moitié de ω ou ω/2 donc, est le nombre 1/2.

Et avant le nombre 2 il y a exactement 2 nombres entiers naturels, à savoir le 0 et le 1, donc 2 est par définition l'ensemble qui a pour éléments 0 et 1, ce qu'on note:
2 = {0, 1}.
Autrement dit, les nombres entiers naturels de 0 à 2 sont: 0, 1, 2, soit 3 nombres, en comptant 2 lui-même. L'Alpha est 0, et l'Oméga est 2, l'Alpha et l'Oméga du Cycle 2 ou ou "0 = 2".

Ensemble ou Ordinal 2

Avec l'ordinal 2, le point de génération g, le point de symétrie entre l'Alpha et l'Oméga, ou ω/2, est le nombre 1.

Et avant le nombre 3 il y a exactement 3 nombres entiers naturels, à savoir 0, 1 et 2, donc 3 est par définition l'ensemble qui a pour éléments 0, 1 et 2, ce qu'on note:
3 = {0, 1, 2}.
Autrement dit, les nombres entiers naturels de 0 à 3 sont: 0, 1, 2, 3, soit 4 nombres, en comptant 3 lui-même. L'Alpha est 0, et l'Oméga est 3, l'Alpha et l'Oméga du Cycle 3 ou ou "0 = 3".

Ensemble ou Ordinal 3

Avec l'ordinal 3, le point de génération g, le point de symétrie entre l'Alpha et l'Oméga, ou ω/2, est le nombre 3/2 ou 1.5.

On a compris le principe général: chaque nombre entier naturel indique exactement le nombre des entiers naturels qui le précèdent, c'est cet ensemble qui le définit, il EST cet ensemble, c'est son identité. On a donc avec l'ordinal 7:

Ensemble ou Ordinal 7

Le point de génération g est le nombre 7/2 ou 3.5.

Avec l'ordinal 8 on a:

Ensemble ou Ordinal 8

Le point de génération g est le nombre 8/2 ou 4.

Donc avant le nombre entier naturel n, il y a exactement n nombres entiers naturels, à savoir les nombres de 0 à n-1. Donc n est par définition l'ensemble:
n = {0, 1, 2, 3, ..., n-3, n-2, n-1}.
De 1 à n-1 on a exactement n éléments, plus le 0, ce qui fait en tout n éléments, et le compte est bon, la définition de l'ensemble est exacte.

Ensemble ou Ordinal Oméga

Donc, les nombres entiers naturels de 0 à n sont: 0, 1, 2, 3, ..., n-3, n-2, n-1, n, soit n+1 nombres, en comptant n lui-même. L'Alpha est 0, et l'Oméga est n, l'Alpha et l'Oméga du Cycle n ou "0 = n". Le fait d'avoir utilisé une variable comme ici n pour écrire la loi générale des nombres entiers naturels, signifie qu'en fait cette variable n'est qu'un autre nom pour désigner l'infini ω. Autrement dit, la loi générale signifie la loi d'ensemble donc la loi de l'ensemble des nombres entiers naturels ω ou N.

C'est parce que la notion actuelle de "variable", comme celle de "limite" plus haut, et bien d'autres, sont des contorsions, des artifices mathématiques pour éviter d'exprimer les égalités qu'on ne veut pas exprimer, comme par exemple "0 = 1", que l'on ne conçoit pas non plus qu'une variable qui prend des valeurs dans un ensemble E est tout simplement cet ensemble E lui-même! La variable n est donc ici tout simplement l'ensemble N lui-même ou l'infini ω.

La variable est donc un objet mathématique défini, elle est automatiquement définie dès l'instant que son ensemble de valeurs est défini, car elle est cet ensemble! Elle n'est donc pas un objet métamathématique comme on l'utlise actuellement, à savoir une "lettre" qu'on utilise artificiellement pour réprésenter un élément générique> de cet ensemble. Le concept d'élément générique ou d'élément général est tout simplement le concept d'ensemble, c'est l'une des nombreuses manières de définir cette notion. Si l'on utilise une lettre, comme ici n, pour réprésenter un élément générique ou un élément général de N ou ω, cela veut dire simplement qu'on fait de n un synonyme de N ou de ω, car, une fois encore, la vraie variable est tout simplement N ou ω.

Par conséquent, du moment où l'on a avec la variable n écrit la formule générale des nombres entiers naturels:
n = {0, 1, 2, 3, ..., n-3, n-2, n-1},
on l'a écrite aussi pour ω, donc:ω = {0, 1, 2, 3, ..., ω-3, ω-2, ω-1},
ou pour N, c'est-à-dire: N = {0, 1, 2, 3, ..., N-3, N-2, N-1}.
Voilà la vraie conception de N ou ω.

L'utilisation donc de concepts artificiels permettent de cacher des paradoxes, vrais ceux-là, qui est de nier une chose officiellement, ici par exemple le fait de dire que N ou ω n'a pas de prédécesseur, tout en utilisant pourtant par un tour de passe-passe un concept, celui de "variable" telle qu'on en fait usage actuellement, qui reconnaît clandestinement que N ou ω a un prédécesseur! Ou encore d'utiliser la même notion de "variable", comme n, pour dire par exemple: "n = 0", "n = 1", tout en refusant officiellement l'égalité "0 = 1", qui est synonyme de la même notion de variable! En effet, si le même n peut être égal à deux choses différentes, 0 et 1, c'est que quelque part ces deux choses sont égales entre elles, sinon la notion de variable serait impossible! Encore un tour de passe-passe ou un artifice pour cacher un vrai paradoxe ou un mensonge!

Maintenant donc, soyons cohérents et élégants, utilisons la notion de variable, mais alors disons aussi qu'elle signifie que ω ou N a un prédécesseur, à savoir ω-1 ou N-1. Et utilisons la notion de variable, mais alors disons aussi qu'elle signifie que l'égalité "0 = 1" est vraie, ou encore que l'équation de l'infini, "x = x+1", a une solution dans l'ensemble N ou ω, qui est N ou ω lui-même!

Autre chose d'une extrême importance, qui est la preuve visuelle de ce que je viens de dire: comme on le voit avec les images précédentes, le fait que ω soit infini ou variable (au vrai sens de ces notions que nous sommes en train de découvrir maintenant) ne l'empêche nullement de rester en permanence un nombre entier naturel! Il est un entier naturel, mais variable et dynamique. Il finit toujour par dépasser toute valeur constante fixée à l'avance, ce qui est l'une des nombreuses manières équivalentes de définir la notion d'infini.

C'est d'ailleurs comme cela qu'on le conçoit dans le langage des limites. On dit par exemple qu'une fonction f "tend vers l'infini" si pour tout entier naturel M fixé à l'avance, il existe un nombre x tel que f(x) est supérieur à M. Autrement dit, f(x) finit toujours par dépasser n'importe quel nombre M fixé à l'avance. Et justement parce que ω est variable, il finit toujours par dépasser n'importe quel nombre M. Sauf que maintenant on ne dit plus qu'il "tend vers" un "infini" non défini, car il est cet infini lui-même. Cela se résume par le fait d'être son propre successeur, c'est-à-dire au fait d'obéir à l'équation "x = x+1", autrement dit de vérifier: "ω = ω+1".

Et aussi, les images montrent qu'il n'y a jamais de coupure ou de rupture de continuité au point de génération g, ni à aucun moment quelque chose qui fait qu'on se retrouve avec un ensemble du genre:
N = {0, 1, 2, 3, 4, ...}, c'est-à-dire: ω = {0, 1, 2, 3, 4, ...},
qui a un élément Alpha, à savoir 0, mais qui n'aurait plus l'élément Oméga, à savoir ω, ou son prédécesseur, à savoir ω-1. On voit qu'on a toujours l'Alpha et l'Oméga, ce que montre cette autre version de l'ensemble ω ou N dynamique, avec cette-fois le point de génération g fixe, donc l'Alpha (0) et l'Oméga (ω) qui deviennent tous les deux dynamiques:

Dynamisme des ordinaux

Avec le point de génération g fixe, l'ordinal 7 par exemple devient:

Ensemble ou Ordinal 7

Et l'ordinal 8:

Ensemble ou Ordinal 8

Et le modèle général, l'ordinal ω:

Ensemble ou Ordinal Oméga

C'est la conception qu'il faut désormais avoir des nombres entiers naturels, des ordinaux. On note les rôles parfaitement symétriques de l'Alpha (0) et de l'Oméga (ω), par rapport au point de génération g, qui est le nombre ω/2. Parce que ω vérifie l'équation: "x = x+1", ou: "ω = ω+1", il s'en suit que c'est un nombre naturel qui est à la fois pair et impair, et plus généralement qui est divisible par n'importe quel autre entier. La logique avec de tels objets alternatifs n'est clairement plus la logique classique, mais la logique alternative, ce n'est donc plus la logique de Négation mais celle de l'Alternation. Autrement dit, on raisonne maintenant avec l'équivalence et le cycle (ou, ce qui revient au même, avec une vision fractale ou "holographique" de l'Univers).

Un nombre ω peut donc être le dernier et pourtant avoir un autre nombre juste après lui, à savoir ω+1! Cela signifie simplement que ω est un cycle et qu'on recommence le cycle ω, le ω, la fin du cycle courant, est le 0 du cycle suivant. Et le ω+1 est le 1 du cycle suivant.

Pour bien comprendre, considérons notre classique système de numération décimale, dont les 10 chiffres de base sont: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9. Comme on le sait, avec ces chiffres on peut écrire n'importe quel nombre entier naturel. Cette écriture décimale n'est autre qu'un Cycle 10, qui revient à dire qu'on répète indéfiniment les nombres par blocs de 10, qu'on appelle des dizaines:
..., 7, 8, 9, 10 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, ....

Le nombre 84 par exemple signifie que c'est le huitième bloc de 10, c'est-à-dire le huitième cycle de 10, et la quatrième unité de ce cycle. Et le Cycle 10 ou "0 = 10" signifie qu'à 10 on revient à chaque fois à 0, ce qui revient à dire que les nombres multiples de 10, comme: 10, 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80, 90, 100, 110, ..., sont des nouveux 0, autrement dit, que la séquence précédente est:
..., 7, 8, 9, 0 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 0 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 0 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 0 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 0 , 1, 2, 3, 4, 5, 6, ....

L'Oméga ou ω est ici 10, et on voit que l'Alpha ou 0 est par définition le nombre 10 ou Oméga, quand il est placé avant le 1 ou après 9, qui représente ici ω-1, le nombre 8, étant ω-2, etc. Cela veut dire que dans le Cycle 10, le nombre 10 est équivalent à 0, c'est-à-dire "0 = 10", donc le nombre 9, qui est avant le 0, est équivalent à -1 c'est-à-dire "-1 = 9", et le nombre 8 est équivalent à -2 c'est-à-dire "-2 = 8", etc. On commence alors à découvrir une caractéristiques très importante de la logique cyclique, dans laquelle un nombre "négatif" est équivalent à un nombre positif, ce qui veut veut dire que la notion de nombre "négatif" n'est plus celle de la Négation, mais une autre notion que j'appelle l'Antition et plus généralement l'Alternation (on en reparlera davantage bientôt.)

Pour mieux comprendre enccore, reprenons le familier Cycle 24, nombre 24 qui joue ici le rôle de ω. Il s'agit d'un système de numération de base 24. Le cycle des nombres (ou les "chiffres) du Cycle 24 va des nombres de 0 à 23, qui jouent donc le rôle des nombres de 0 à ω-1.

Le système 24 signifie qu'on répète les nombres par blocs de 24, c'est-à-dire:
..., 21, 22, 23, 24 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 24 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 24 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 24 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 24 , 1, 2, 3, 4, ....

Et comme on l'a compris maintenant dans le cas du cycle de 24h du jour, le Cycle 24 signifie qu'on a l'équivalence: "0 = 24", qui veut que chaque 24 est un nouveau 0, ce que l'on fait en disant que chaque 24h est 0h. Donc le cycle précédent s'écrit:
..., 21, 22, 23, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., 21, 22, 23, 0 , 1, 2, 3, 4, ....

Et comme dans l'exemple du Cycle 10, parler pa exemple du nombre 84 ou de 84h dans le Cycle 24, c'est dire qu'on a 3 cycles de 24, soit 72, plus 12 unités, ce qui fait donc 84. Autrement parler de 84 heures c'est parler de 72 heures plus 12 heures, soit 3 jours et une demi-journée. Et les nombres: 0, 24, 48, 72, 96, ..., sont tous équivalents à 0, autrement dit, ce sont tous des 0h, et ils correspondent à: ou: 0h, 24h, 48h, 72h, 96h, etc., c'est-à-dire: 0 jour, 1 jour, 2 jours, 3 jours, 4 jours, etc..

L'Oméga ou ω est donc ici 24, et on voit ici aussi que l'Alpha ou 0 est par définition le nombre 24 ou Oméga, quand il est placé avant le 1 ou après 23, qui représente ici ω-1, le nombre 22, étant ω-2, etc. Cela veut dire que dans le Cycle 24, le nombre 24 est équivalent à 0, c'est-à-dire "0 = 24", donc le nombre 23, qui est avant le 0, est équivalent à -1 c'est-à-dire "-1 = 23", et le nombre 22 est équivalent à -2 c'est-à-dire "-2 = 22", etc. Autrement dit, si en raisonnant dans la logique du cycle de la journée de 24h on parle de l'heure -1, cela signifie 23h, et l'heure -2, cela signifie 22h, etc. On voit aussi que dans la logique du Cycle 24, un nombre "négatif" est aussi un nomnre positif.

Si nous avons compris ces deux exemples du Cycle 10 et du Cycle 24, nous avons compris aussi le cas du Cycle ω. Il y a juste à remplacer 10 ou 24 oat ω. Le Cycle ω signifie qu'on répète les nombres par blocs de ω, c'est-à-dire:
..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω , 1, 2, 3, 4, ....

Et le Cycle ω signifie ausi qu'on a l'équivalence: "0 = ω", qui veut que chaque ω est un nouveau 0. La séquence précédente devient alors:
..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, 0 , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, 0 , 1, 2, 3, 4, ....

Et un nombre comme par exemple 5ω+7 signifie qu'on a 5 cycles ω plus 7 unités, ce qui veut dire qu'il équivaut à l'unité 7, car alors le le nombre équivaut à 0. Plus généralement, les nombres: 0, 1ω, 2ω, 3ω, 4ω, 5ω, 6ω, 7ω, ..., bref tous les multiples de ω, sont équivalents à 0. L'Alpha ou 0 est par définition le nombre ω ou Oméga, quand il est placé avant le 1 ou après ω-1. Cela veut dire que dans le Cycle ω, le nombre ω est équivalent à 0, c'est-à-dire "0 = ω", donc le nombre ω-1, qui est avant le 0, est équivalent à -1 c'est-à-dire "-1 = ω-1", et le nombre ω-2 est équivalent à -2 c'est-à-dire "-2 = ω-2", etc. Dans le Cycle ω aussi, un nombre "négatif" est toujours aussi un nomnre positif.

On en déduit aussi que parmi les nombres de 0 à ω-1, qui sont les éléments de ω, le nombre ω y figure, mais sous la forme de son nombre équivalent, à savoir 0. Il est donc un élément de lui-même, avant lui-même et après lui-même.

L'équation de l'infini, "x = x+1", est un exemple de ce qu'on appelle actuellement une équation du premier degré à une inconnue, "inconnue" qui est ici x. Elle est du premier degré car ici la variable ou l'inconuue x est seulement à la puissance 1 dans l'équation (autrement dit son exposant est 1), il n'est pas au carré (puissance 2), au cube (puissance 3), etc. Plus les degrés sont élevés plus les équations sont compliquées à résoudre, le degré 1 est donc la famille d'équations les plus simples à résoudre. Et pourtant on déclare actuellement que cette équation est insoluble ou n'a pas de solution dans l'ensemble N des nombres entiers naturels, dans l'ensemble R des nombres réels, ou encore dans l'ensemble C des nombres complexes, ce qui est faux.

Il ne faut pas être un très grand expert en matière d'équations, pour voir que l'équation "x = x+1" entraîne immédiatement: "x−x = 1", donc: "0 = 1", conclusion que l'on ne veut pas, que l'on déclare fausse, alors qu'il s'agit simplement de l'expression du Cycle 1! Cela veut dire que tous les nombres vérifiant le Cycle 1 sont solutions de l'équation, et les nombres en question sont justement tous les nombres entiers naturels, qui constituent le Cycle 1 le plus fondamental. Cela veut dire qu'on passe d'un nombre à un nombre qui lui est équivalent en ajoutant 1. En partant de 0 ou Alpha, on génère ainsi tous les nombres entiers naturels jusqu'au dernier, ω ou Oméga, en ajoutant donc à chaque fois 1. Et tous ces nombres, qui sont donc les nombres du Cycle 1, sont équivalents.

Un autre calcul élémentaire avec l'équation de l'infini: "x = x+1", consiste à faire: "x−x = 1", donc: "(1−1 )x = 1", donc: "0×x = 1", et donc la solution: "x = 1/0". C'est la division par 0 qu'on a vue plus haut, qui est une autre manière donc de définir ω. Autrement dit, le nombre ω, qui est le résultat de la division de 1 par 0, est précisément aussi le nombre par excellence qui vérifie: "ω = ω+1". Et par conséquent on a aussi: "0 = 1/ω, qui est la manière de définir 0 à partir de 1 et ω. Et enfin, on a le produit: "0×ω = 1", qui, lui, veut dire simplement 0 et ω sont l'inverse l'un de l'autre, au sens technique du mot "inverse", c'est-à-dire que 1 divisé par l'un donne l'autre, et vice-versa.

Dans l'algèbre traditionnelle (celle de l'Identité ou de la Négation), la multiplication d'un nombre par 0 donne comme résultat uniquement 0. Ainsi par exemple, "0×ω" ne doit donner que 0. Dans cette algèbre, un calcul est soit "impossible" soit ne donne qu'un seul résultat. Si un même calcul donne des résulats différents, il en résulte donc une égalité entre ces résultats différents, et on considère alors que c'est une "catastrophe", que le calcul est "faux", parce qu'on a décidé que deux nombres différents ne peuvent pas être égaux, et on fait la science ainsi depuis la nuit des temps. Selon donc les conceptions actuelles, le calcul "0×ω" par exemple, qui donne comme résultat classique 0, c'est-à-dire "0×ω = 0", ne peut pas donner aussi un autre résultat, comme ici: "0×ω = 1". Cela entraîne en effet: "0 = 1", et on hurle au "paradoxe", on conclut à l'"impossibilité". Mais avec l'algèbre dans la logique de l'Equivalence et du Cycle, cela signifie simplement l'équivalence entre 0 et 1, c'est-à-dire le Cycle 1. Et plus généralement, si un même calcul donne un ensemble de résultats différents, cela signifie simplement que tous ces résultats sont équivalents. Ils forment ce qu'on appelle une classe d'équivalence, notion que pourtant on connaît très bien.

On raconte le mensonge de la petite école à l'Université, que l'équation de l'infini, "x = x+1", est "impossible", ou qu'il est "impossible" de diviser par 0, que cette opération est "interdite ", "non-définie", etc.! Toutes les machines et tous les outils de calcul assènent ce mensonge quand on leur demande de faire cette opération, et le monde a été conditionné pour prendre ce que disent ces sciences ou ces machines, comme "parole d'évangile".

Tableur incapable de diviser par 0

Comme la calculatrice montrée plus haut, voici le célèbre tableur Excel qui non plus "ne sait pas" faire la division "1/0"...
Ces gens qui sont si intelligents pour mettre en oeuvre toute cette technologie,
qui sont des chevaliers de l'"intelligence artificielle" et du "transhumanisme"
(et c'est justement là le problème, ils ne sont pas "humains"..., leur "intelligence" est plus celle de machines que d'êtres divins),
seraient donc incapables de faire la simple division "1/0" et de dire "Oméga" ou "ω"?

Dans les mathématiques actuelles, on connaît bel et bien l'équation de l'infini, "x = x+1", et plus précisément on connaît l'égalité: "ω = ω+1". Mais celle-ci évolue dans un domaine appelé l'arithmétique des cardinaux, et cette égalité est l'une de celles que vérifie le cardinal ω dans cette arithmétique. Mais en aucun cas cette arithmétique ne permet de déduire l'égalité: "0 = 1", qui dans les conceptions actuelles est considérée comme une des expressions du paradoxe. Dès qu'on tombre sur une égalité de ce genre on dit qu'on est en présence d'une "fausseté" ou d'une "impossibilité". Et aussi, cette égalité: "ω = ω+1" ne conduit en aucun cas à la conclusion: "ω = 1/0". Si tel était le cas, on ne continuerait pas à dire que la division: "1/0" est "impossible", comme on le voit avec la tableur que montre l'image ci-dessus.

Une autre égalité vérifiée par l'infini ω dans l'arithmétique des cardinaux est: "ω = ω+ω". En faisant les calculs, on aboutit à deux conclusions différentes: "0 = ω", en passant par le calcul intermédiaire selon lequel: "ω-ω = 0×ω = 0", et le résultat: "1 = ω", en passant par contre là par le calcul intermédiaire selon lequel: "ω-ω = 0×ω = 1". Mais comme dit plus haut, dans l'algèbre de la Négation, avoir deux résultats différents pour un même calcul est considéré comme une "fausseté", un "paradoxe", car ici une fois encore cela veut dire qu'on a l'égalité: "0 = 1". On l'a compris maintenant, cette égalité, qui est simplement l'expression du Cycle 1, signifie que la notion d'égalité doit maintenant être l'équivalence.

Mais nous avons, avec l'équivalence et le cycle (et même avec l'identité!), fait des opérations réputées "impossibles". Et pourtant il n'y a pas eu d'explosions, le monde ne s'est pas effondré, sauf le monde des diables justement! Tout est cohérent et même très élégant, toute la simplicité biblique et l'élégance de la Science divine, la science digne de ce qualificatif.

Et comme on l'a compris aussi, le prémier des deux résultats précédents, l'égalité "0 = ω" est l'expression du Cycle ω. Et maintenant, quant au second, "1 = ω", il est l'expression de la Fractale ω. Cela nous amène à voir maitenant la logique fractale, qui est la soeur de la logique cyclique. L'une ne va pas sans l'autre et vice-versa.

Comme nous l'avons dit plus haut, qui dit logique cyclique dit aussi logique fractale. C'est exactement la même logique sauf que pour l'une l'Alpha est 0, tandis que pour l'autre l'Alpha est 1. Autrement dit simplemnt, avec la logique cyclique on compte les nombres entiers naturels en commençant par 0 et on finit par ω (on dit donc: 0 , 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω), et avec la logique fractale on compte les nombres entiers naturels en commençant par 1 et on finit par ω (on dit donc: 1 , 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω).

Dans les deux cas on finit par ω, c'est donc l'Alpha qui différencie les deux logiques, et cette différence est très importante, elle donne lieu à deux logiques très différentes mais très complémentaires, elles sont simplement deux facettes très différentes d'une seule et même logiques, et c'est vraiment très passionnant (et le mot est faible!) de comprendre enfin les deux aspects, leurs significations propres, mais aussi leur signification commune, leur extraordinaire complémentarité, leur harmonie, et tout cela pour nous faire vraiment et enfin comprendre l'arithmétique, l'algèbre, les mathématiques et les sciences, ce qui veut dire donc enfin comprendre l'Univers!

Plus techniquement, dire que pour la logique cyclique l'Alpha est 0, c'est dire que c'est une logique additive, car 0 est ce qu'on appelle en mathématiques et plus précisément dans l'algèbre des structures (ou les structures algébriques) l'élément neutre de l'addition. On résume la définition de cet élément neutre additif par les égalités ou les équivalences:
x + 0 = 0 + x = x, qu'on écrira souvent dans cet ordre: x = x + 0 = 0 + x, simplement parce que cet ordre est plus propice pour comprendre une notion très importante sous-jacente qu'on verra bientôt, à savoir les générescences ou informations unaires.

On retiendra plus particulièrement l'égalité: 1 = 1 + 0,
écrite précisément uniquement avec 0 et 1, c'est-à-dire l'Alpha du Cycle (donc de l'addition) et l'Alpha de la Fractale (donc de la multiplication). Cette égalité à elle seule dit que 0 est l'élément neutre de l'addition, car il ne change pas 1 quand on lui ajoute à 1. De même, on a: 1 = 1 - 0,
donc 0 ne change pas 1 quand on le soustrait de 1. On a ainsi les deux prémières opérations de l'arithmétique vues plus haut, avec dans l'ordre les opérandes 1 et 0, c'est-à-dire l'Alpha (ou l'élément neutre) de la multiplication et de l'addition.

Et (on le devine maintenant, parce que l'on commence, depuis que je l'explique, à comprendre sans aucun doute la logique des ensembles, des nombres et donc des structures algébriques), dire que pour la logique fractale l'Alpha est 1, c'est dire que c'est une logique multiplicative, car 1 est ce qu'on appelle en mathématiques et plus précisément dans l'algèbre des structures l'élément neutre de la multiplication. On résume la définition de cet élément neutre multiplicatif par les égalités ou les équivalences:
x × 1 = 1 × x = x, ou dans cet ordre: x = x × 1 = 1 × x.

Donc en particuluer on a: 1 × 0 = 0. Cette égalité à elle seule dit aussi que 1 est l'élément neutre de la multiplication, car il ne change pas 0 quand on le multiplie par 0. Et logiquement aussi (c'est ici une autre très grande subtilité de l'arithmétique et de l'algèbre qui a échappé aux plus grands cerveaux de ce monde), 1 est aussi l'élément neutre... de la division, si l'on fait l'opération exactement dans le même ordre que pour la multiplication. Autrement dit:
1 / 0 = 0.
Et là c'est très étonnant, c'est apparemment faux, et pourtant vrai! Le secret s'appelle le Cycle ω, comme on l'a déjà vu.

On sait maintenant faire les quatre prémières opérations de l'arithmétique avec dans l'ordre les opérandes 1 et 0, c'est-à-dire l'Alpha (ou l'élément neutre) de la multiplication et de l'addition. On sait maintenant pourquoi les réponses doivent être ce qu'on a dit, parce que 0 et 1 sont respectivement les élément neutres du duo addition-soustraction, et du duo multiplication-division.

Les opérations exprimant les propriétés des éléments neutres définissent les nombres fondamenraux, à conditions de raisonner avec les logiques adéquates, la logique additive (ou cyclique) et la logique multiplicative (ou fractale). La moindre des choses est de fonctionner avec la logique des opérations que l'on fait, la cyclique ou la fractale. Si donc l'on ne fonctionne pas avec les deux logiques (ou au moins avec l'une des deux, car elle entraîne forcément l'autre) alors l'arithmétique et l'algèbre est fausse dans ses bases.

On a compris depuis longtemps que l'opération "0 - 1", apparemment "impossible" (car comment peut-on soustraire 1 de 0?) est pourtant possible, elle définit simplement le nombre nouveau qu'on a appelé "-1", que l'on prononce "moins 1" mais dont le sens universel est "anti 1", comme on le verra plus tard. C'est en effet l'opposé ou le symétrique donc l'anti) de 1 par rapport à 0. C'est le nombre qu'il faut additionner à 1 pour avoir l'élément neutre du duo addition-soustraction, à savoir 0.

Il restait à comprendre quel le fait que 1 soit l'élément neutre du duo addition-soustraction signifie que l'égalité: "0 - 1 = 1", qui exprime la neutralité du 0 pour la soustraction est vraie aussi, malgré les apparences. Elle dit en effet: "-1 = 1", qui est l'une des nombres manières d'exprimer le Cycle 2. De plus, cette égalité dit simplement aussi que -1 et 1 sont équivalents car ils ont la même valeur absolue 1, ce qui veut dire qu'ils sont sur le même cercle de rayon 1. Et il existe une infinité de nombres qui leur sont équivalents ainsi, les nombres qui sont les points du cercle de rayon 1, ce qu'on appelle aussi les nombres complexes de module 1. Mais tout cela, on les mathématiques actuelles l'ont dit d'une autre manière, en faisant juste des contorsions pour éviter de dire les égalités qui le disent de manière très simple et directe.

Mais le pire est avec le duo multiplication-division, pour lequel on a refusé de définir au moins un nombre fondamental qu'il réclame, l'occurrence l'infini ω. On a fait l'opération "0 / 1", et on a trouvé 0, ce qui est normal, puisque 1 est l'élément neutre de la division. Mais on a refusé de faire l'opération "1 / 0", en inversant donc les opérandes, pour trouver donc tout simplement le symétrique de 0 pour la multiplication-division, à savoir l'infini ω! A plus forte raison de faire valoir une fois encore le fait que 1 soit l'élément neutre de la multiplication-division, et dire: "1 / 0 = 0", c'est-à-dire "ω = 0", qui est l'expression du Cycle ω.

C'est juste un aperçu de comment le cycle et la fractale, autrement dit simplent le duo addition-soustraction d'un côté et le duo multiplication-division de l'autre, s'harmonisent pour nous faire comprendre les nombres et leur fonctionnement. Ils nous font savoir les nombres qui DOIVENT exister, et TOUT nombre DOIT exister. Autrement dit simplement, TOUTE opération DOIT donner au moins un résultat, TOUTE équation DOIT avoir au moins une solution, car TOUTE chose EXISTE dans l'Univers TOTAL, l'Ensemble de TOUTES les choses.

Venons-en maintenant aux générescences annoncées plus haut, qui sont sans aucun doute le plus grand enseignement du cycle et de la fractale, c'est-à-dire de l'addition et de la multiplication, donc des deux Alpha ou éléments neutres 0 et 1. Depuis la petite école, nous avons appris les opérations élémentaires:

0 = 0
0+0 = 0
0+0+0 = 0
0+0+0+0 = 0
etc.

Autrement dit, on a toujours 0 en additionnant des 0. C'est une fois encore dû au fait que 0 esr l'élément neutre de l'addition-soustraction.
On a donc la chaîne d'égalités: 0 = 0+0 = 0+0+0 = 0+0+0+0 = ... ou: 1×0 = 2×0 = 3×0 = 4×0 = ...,
qui nous semble une vérité très banale, très triviale. Mais ce qu'on ne savait pas, c'est que ceci est tout simplement la Loi du XERY, la Loi fondamentale de l'Univers TOTAL, telle qu'elle s'expime avec le 0, c'est-à-dire dans le monde de l'addition-soustraction. L'équivalent dans le monde de la multiplication-division est:

1 = 1
1×1 = 1
1×1×1 = 1
1×1×1×1 = 1
etc.

Autrement dit, on a toujours 1 en multipliant des 1, ce qui dû au fait que 1 esr l'élément neutre de la multiplication-division.
On a donc la chaîne d'égalités: 1 = 1×1 = 1×1×1 = 1×1×1×1 = ... ou: 11 = 12 = 13 = 14 = ...,
qui nous semble aussi une vérité très banale, très triviale. Mais là encore, c'est tout simplement la Loi du XERY dans le monde de la multiplication-division.

plus généralement, pour n'importe quel nombre x, la chaîne d'égalités:
x = x+x = x+x+x = x+x+x+x = ..., ou: 1x = 2x = 3x = 4x = ...,
qui signifie qu'on ajoute à chaque fois le même nombre x pour avoir un nombre qui lui est équivalent, est le Cycle x, comme on l'a vu. Par exemple, avec le Cycle 24 (le cycle de 24h), on a: 24 = 24+24 = 24+24+24 = 24+24+24+24 = ..., ce qui veut dire que les nombres 24, 48, 72, 96, ... sont équivalents, en l'occurrence, en parlant des heures de la journées, ces nombres sont tous équivalents à 24h ou 0h.

L'équivalent dans le monde de la multiplication-division est: x = x×x = x×x×x = x×x×x×x = ..., ou: x = x2 = x3 = x4 = ...,
qui signifie qu'on multiplie à chaque fois par le même nombre x pour avoir un nombre qui lui est équivalent, et c'est cette logique, qu'on va mieux comprendre à partir de maintenant, que j'appelle la Fractale x. Ci-après une Fractale 3, le Triangle de Sierpinski:

Triangle de Sierpinski, une Fractale 3

Cela sveut dire donc que pour cet exemple la variable ω vaut 3.
Le modèle, appelé U ou ω, est fait de 3 petits modèles de lui-même.
Il n'est pas identique à 3 fois lui-même, certes, on n'a pas l'identité: ω == ω + ω + ω ou ω == 3ω,
mais on l'équivalence: ω = ω + ω + ω ou ω = 3ω, ce qui est le plus important ici.
Dans la logique de l'équivalence donc, la fractale est 3 fois elle-même, elle est supérieure à elle-même, inférieur à elle-même.
Cela veut dire que pour n'importe quel modèle de la fractale, il est existe un modèle plus grand, qui est exactement la même fractale.
Une structure fractale ne se définit pas par sa taille, mais par sa structure justement,
ce qui veut dire que TOUS les modèles, quelle que soit leur taille, ont exactement la même INFORMATION!
Quand on se place à l'échelle d'un modèle donné, infiniment petit ou infiniment grand, on a exactement la même situation.
En parlant de l'Univers, ce qui nous paraît un "point" ou une "particule" vu à notre échelle,
est tout un Univers si l'on se place à l'échelle de l'objet observé.

Il faut 3 petits modèles de la fractale pour former un plus grand modèle, ce qui veut dire en logique fractale ou dans l'algèbre basée sur la structure fractale (en l'occurrence le type de fractales de grande importance que j'appelle les fractale générescentes, comme ici) qu'on multiplie un modèle par 3 pour avoir le modèle au-dessus, ou que l'on divise un modèle par 3 pour avoir le modèle plus petit.

On a vu l'expression du Cycle 3, à savoir l'équivalence: "0 = 3" ou "0X = 3X", elle s'exprime avec 0 car il est l'élément neutre de l'addition, de la logique cyclique donc. Elle signifie, comme on l'a vu, qu'à 3 on revient à 0, comme pour le 24, à 24 on revient à 0. Et maintenant, voici l'expression de la Fractale 3, qui est l'équivalence: "1 = 3" ou "1X = 3X". Elle signifie que 3 unités forment une nouvelle unité. Elle s'exprime avec 1 car il est l'élément neutre de la multiplication.

En partant donc d'un modèle appelé 1 et qui est l'unité de référence, on le multiplie à chaque fois par 3 pour avoir tous les modèles au-dessus, donc: 1 = 3×3 = 3×3×3 = 3×3×3×3 = ..., ou: 1 = 3 = 32 = 33 = 34 = ...,
c'est-à-dire: 1 = 3 = 9 = 27 = 81 = .....

Un modèle s'écrit: UUU ou U+U+Uou 3U, 111 ou 1+1+1 ou 3, XXX ou X+X+X ou 3X, ωωω ou ω+ω+ω ou , etc. Peu importe donc l'unité qui sert de modèle, la logique est la même. Les objets UUU, 111, XXX, etc., sont ce que j'appelle les générescences ou informations unaire, ce qui veut dire qu'ils sont formés par une seule information de base, peu importe le nom qu'on a décidé de donner à cette information. En logique fractale, tout modèle est une unité, ce qui veut dire qu'il est vu comme 1.

Ci dessous l'Eponge de Menger, une Fractale 20, ce qui veut dire que pour cet exemple la variable ω vaut 20. Un modèle est la générescence UUUUUUUUUUUUUUUUUUUU ou 20U, ou encore XXXXXXXXXXXXXXXXXXXX ou 20X ou 11111111111111111111 ou 20×1 ou 20, qui se décomposent en 8+4+8, comme on le voit:

Eponge de Menger, une fractale

Un modèle est faite de 20 petits modèles de lui-même, ce qui veut dire qu'elle obéit à l'équivalence:
U = 20U ou ω = 20ω, ou: X = 20X ou simplement: 1 = 20.
Il y a exactement la même INFORMATION dans le petiit modèle U marron que dans le grand modèle gris U.
Autrement dit, c'est exactement le même objet, les notions comme la taille n'ont ici aucune importance.
C'est la structure de l'INFORMATION qui importe, et elle est la même pour TOUS les modèles.
Une information peut donc être une partie stricte d'elle-elle, sa propre sous-information.
Vu ainsi, un ensemble, un nombre ou un ordinal, peut être plus grand que lui-même, élément de lui-même.

Mais revenons au Cycle X, qui est donc la chaîne d'égalités: X = X+X = X+X+X = X+X+X+X = ...) X+X+X+..., ou avec les générescences ou informations unaires: X = XX = XXX = XXXX = ... = X..., ou: 1X = 2X = 3X = 4X = ...= ωX. Et comme on parle de cycle, donc d'une logique additive, la chaîne est lus exactement: 0X = 1X = 2X = 3X = 4X = ... = ωX. Ceci est tout simplement la Loi du XERY ou l'équivalence universelle ou X = Y, avec l'unité X.

La Loi du XERY, de l'Equivalence universelle, de l'Union, de l'Unité, de l'Amour

Nous avons posé les bases de la Loi du XERY au début de ce document (cliquez ici pour les revoir si nécessaire).
Avec le Cycle qu'on vient de voir, nous avons aussi compris plus en profondeur le sens de cette Loi, vu sa véracité lumineuse.
Nous allons maintenant poursuivre cette compréhension avec la fractale, l'autre grand type d'objets alternatifs.

Nous avons commencé à comprendre l'importance des générescences ou information unaires: x, xx, xxx, xxxx, ..., x..., qui sont donc: x, x+x, x+x+x, x+x+x+x, ..., x+x+x+..., où x... ou x+x+x+... désigne la générescence qui consiste à répéter (ou à itérer) l'unité x une infinité de fois, ce qui veut dire très exactement ω fois. Ces générescences sont donc: 1x, 2x, 3x, 4x, ..., (ω-4)x, (ω-3)x, (ω-2)x, (ω-1)x, ωx,

On vient de comprendre qu'en logique fractale le plus important n'est pas l'unité x mais les nombres: 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω, qui accompagnent l'unité, c'est-à-dire qui la QUANTIFIENT. C'est ici le sens même du mot "quantique" comme dans "physique quantique". Ce qu'on appelle ici l'unité x est ce qu'on appellerait le quantum x en physique quantique, le plurieur de "quantum" étant quanta.

Chaque fois que l'on parle de "quantique" ou de "quantification", cela veut dire exactement qu'une certaine unité x (par exemple l'unité de longueur, de temps, d'énergie, de quantité de mouvement, de moment angulaire, etc.) ne peut être accompagnée que par des nombres entiers naturels: 0, 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω. Et évidemment, dans les conceptions de la Négation, on ne connaît que les nombres: 0, 1, 2, 3, 4, ..., ceux avant le symbole "...", qui dans cette liste n'est pas anodin, mais repréente le point de génération g, qui a pour valeur précise: ω/2. Ce point représente en quelque sorte là où sont générés les nombres, là où ils naissent, sont créés, sont engéndrés:

Dynamisme des ordinaux

Le point de génération g dans le cas de l'ordinal 7 ci-après, image qu'il faut voir comme une "photographie" à l'"instant" 7.

Ensemble ou Ordinal 7

Et le point de génération g dans le cas de l'ordinal 8, l'"instant" suivant donc, le successeur:

Ensemble ou Ordinal 8

Et le point de génération g dans le cas de l'ordinal ω, qui est le modèle général, le modèle d'ensemble, valable donc pour chaque élément particulier, pour chaque ordinal fixe, qui sont des constantes par rapport à ω, mais comme on l'a déjà dit, la propriété de ω d'être variable, c'est-à-dire d'être l'Alpha et l'Oméga, d'être tout nombre, fait que du coup tous les nombres des variables comme lui, c'est-à-dire dynamiques, alternatifs comme lui. C'est lui le moteur de la génération, de la création, le générateur donc, le créateur.

Ensemble ou Ordinal Oméga

Et comme on l'a vu, l'équation de la génération est l'équation de l'infini, à savoir; "x = x+1" ou: "ω = ω+1". C'est la variabilité de ω, ce qui veut dire aussi son infinité comme on l'a vu, qui se traduit par la génération au point g ou ω/2. Et c'est précisément aussi cette infinité que représente le symbole "...", que j'appelle l'opérateur GENER, l'opérateur des générescences, ou encore l'opérateur de génération infinie, ou encore l'opérateur d'itération infinie. On verra plus loin comment on travaille avec cet opérateur GENER ou "..." ou opérateur "trois points", qui n'est donc pas qu'un simple signe typographique pour dire "ainsi de suite" ou jusqu'à ou "indéfiniment", etc.

Quand on dit actuellement que l'ensemble des nombres entiers naturels est la liste: 0, 1, 2, 3, 4, ..., on ne liste donc en réalité que la "moitié" de cet ensemble, c'est-à-dire la "moitié" du Cycle ω, autrement la "moitié" du modèle de base, car qui dit "cycle" ou "fractal" dit que le modèle de base se répète pour former tous les modèles plus petits ou plus grands. Et même l'ensemble des nombres entiers naturels tel qu'on le conoit actuellement est infiniment MOINS de la moitié de l'ensemble qu'il devrait être, à savoir le Cycle ω ou: 0, 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω.

En effet, comme on l'a démontré, la "moitié" signifierait qu'on a la liste de tous les nombres jusqu'au point de génération g, qui vaut ω/2, et qui est donc le point réprésenté par l'opérateur GENER ou "...". Ce serait un mointre mal si l'ensemble classique des nombres entiers naturels avait tous les éléments jusqu'à ω/2. Mais si ω/2 est un nombre entier naturel (et il l'est, on va comprendre ci-après pourquoi), si donc on avait dit que l'ensemble N = {0, 1, 2, 3, 4, ...} signifiait tous les nombres jusqu'à ω/2, on aurait déjà au moins un entier naturel infini, puisque la moitié d'un nombre infini c'est encore un nombre infini! Or on dit actuellement que ω est le plus petit ordinal infini, tous ceux avant lui étant ses éléments, et tous "finis".

Et aussi, si ω/2 est nombre un entier naturel, et donc fini, alors aussi son double, qui ω est aussi un est nombre un entier naturel, et il est fini, et on se retrouve avec une autre forme du paradoxe de Burali-Forti, le paradoxe du dernier ordinal, qui ici interdit donc d'une infinité de nombres avant le point de génération g ou ω/2. Par conséquent, l'ensemble classique N = {0, 1, 2, 3, 4, ...}, bien qu'intuitivement infini, contient donc infiniment moins d'éléments que la moitié du Cycle ω dont nous parlons maintenant. Cet ensemble, tel qu'on le conçoit avec la Négation, est faux! Voilà pourquoi la division par 0 est "impossible", car il manque dans cet ensemble les nombres qui rendent cette division possible, notamment ω, et par ordre décroissant: ω-1, ω-2, ω-3, etc., ω/2, et une infinité d'autres avant lui, comme par exemple ω/3, ω/4, ω/5, etc.

Malgré la division, ce sont tous des nombres entiers naturels. En effet, on a dit que l'équation de l'infini, à savoir; "x = x+1" ou: "ω = ω+1", a pour conséquence que ω est la fois pair et impair, puisqu'il est son propre successeur. Quand donc il est pair, son sucesseur est impair, et quand il est pair son successeur est impair. Et plus généralement, ω a l'extraordinaire propriété d'être divisible par toues nombres entiers de 0 jusqu'à ω/2, y compris donc 0, et alors le résultat est ω2 (on en reparlera, c'est l'un des points fondamentaux de la logique fractale, pour laquelle, on l'a dit, tous les nombres sont comme 1, et tout nombre est divisible par 1, car il est l'élément neutre de la multiplication, donc de la division).

Qui dit opération de division dit fraction, et justement le mot "fractal" a rapport avec la division. Dans la définition étymologique, le mot "fractal" dû à Benoît Mandelbrot en 1974, signifie qu'on parle d'un objet géométrique qui une dimension fractionnaire, là où habituellement les dimension ont une dimenion entière. La dimension du point par exemple est 0, la dimension d'une droite ou d'un segment est 1, celle d'un plan ou d'un carré, d'un cercle ou d'un disque est 2, celle de l'espace habituel ou d'un cube est 3, etc.

Les dimensions des objets géométriques usuels, tels qu'on les voit actuellement, sont entières. Mais il y des objets spéciaux dont la dimension est fractionnaire, ou en tout cas n'est plus entière, qui leur vaut donc le nom de "fractales".

Dans les conceptions actuelles, on s'intéresse au premier plan aux questions géométriques, de dimension, etc., ce qui en fait est très secondaire, l'essentiel de cette notion de "fractale" étant ailleurs. En effet, c'est sur le plan logique, informatique, informationnelle, que l'essentiel se trouve.

L'Arbre ci-dessus est une structure fractale, il a la même structure, c'est-à-dire la même logique le Triangle de Sierpnski ci-dessus. En effet, trois branches forment une branche plus grosse, et trois de ceux-ci forment une branche encore plus grosse, etc. Comme donc la logique du Triangle de Sierpinski: trois petits modèles forment un plus grand modèle, structure qui se décrit par cette équivalence: "U = UUU" ou "X = XXX" ou encore "X = 3X", et donc plus simplement "1 = 3", car on a dit que ce qui compte ce n'est pas l'"unité" considérée, mais la "quantification" de cette "unité", donc ici les nombres 1 et 3.

C'est ce que j'appelle une fractale générescente régulière de fractalande 3, ou simplement une Fractale 3. La fractale est générescente simplement parce que sa formule s'écrit avec des générescences, X et XXX, ou plus simplement encore avec des nombres entiers naturels, 1 et 3. Autrement dit encore, la structure est quantique, au sens de la physique quantique. Et la fractale est dire "régulière", car on multiplie ou on divise toujours avec le même nombre, ici 3. C'est donc un arbre régulier. Sa structure, qui est aussi celle du Triangle de Siperpinski donc, est actuellement ce qu'on appelle une suite géométrique de raison 3, et la logique cyclique est quant à elle ce qu'on appelle couramment une suite arithmétique.

Le Chou de Romnesco ci-dessous est aussi une structure fractale.

Mais personne ne s'embêterait à étudier ces objets sur le plan géométrique, évidemment, car c'est donc sur le plan de la logique, de la structure, que le principal se trouve. On a vu en logique cyclique comment fonctionnent les nombres entiers: 0, 1, 2, 3, 4, ..., ω-4, ω-3, ω-2, ω-1, ω. Et maintenant, avec la logique fractale, on est en train de comprendre ce qu'ils SONT, oui leur NATURE! Ils sont donc des fractales, et plus précisément des fractales générescentes. Autrement dit, ce sont des générescences, des informations unaires.

C'est le moment de donner une définition très générale de la notion de fractale générescente et de voir quelle est tout l'importance de cette notion. La notion clef des fractales générescentes (et d'ailleurs aussi de tout type de fractale) est la notion de modèle. On peut donner une définition technique de la notion modèle, mais on compliquerait les choses inutilement. Car la notion de modèle est l'une des notions les plus intuitive qui soit.

Tout le monde sait ce que veut dire que deu choses X et Y obéissent à un certain même modèle M, par exemple que X et Y sont deux humains, donc obéissent au même modèle Humain, que X et Y sont deux nombres, donc obéissent au même modèle Nombre, que X et Y sont deux étoiles, donc obéissent au même modèle Etoiles, que X et Y sont deux arbres, donc obéissent au même modèle Arbre, etc. Et dans le langage, un modèle est justement le plus souvent désigné par un nom commun, comme "humain", nombre, étoile, arbre.

Toutes les fois qu'on a un nom commun, un certain modèle se cache derrière. Comme par exemple le mot "chose" (en anglais "thing"), qui est justement le nom commun le plus général, qui correspond donc au modèle Chose, qui est donc le modèle le plus général. Ceci est la base même du langage des ensembles, en l'occurrence le langage universel des ensembles (celui de la Théorie universelle des ensembles ou Science de l'Univers TOTAL, la Science de toutes les choses). C'est la base du langage tout simplement.

Et maintenant: Une fractale fractale générescente, c'est par définition un ensemble E obéissant à un certain modèle M, constitué d'un certain nombre d'éléments ou de parties obéissant au même modèle M, lesquels éléments ou parties ayant à leur tour des éléments ou parties obéissant au même modèle M, et ainsi de suite. Si le nombre n de petits modèles qui forment un plus grand modèle est toujours le même, alors la fractale générescente E est dite régulière, et ce nombre n est appelé son fractalande. On dit aussi que E est une Fractale n, et on exprime cela avec l'équivalence: 1X = nX, on plus simplement: 1 = n.

Il n'y a aucune difficulté dans cette définition, elle ne fait qu'exprimer la propriété générale de tous les exemples qu'on vient de voir. L'Arbre 3 plus haut est une fractale générescente régulière (comme aussi le Triangle de Sierpinski), le fractalande étant 3, donc c'est une Fractale 3. Les arbres sont tous des fractales générescentes, pas nécessairement régulières, car dans un arbre, le nombre de branches d'une branche à l'autre varie généralement. Mais l'arbre est l'exemple naturel de fractale générescente particulièrement importante, car ce que je viens de définir comme une fractale générescente n'est rien d'autre que ce qu'on appelle une structure arborescente. Toute structure arborescente est donc fractale générescente.

Et en fait, tout ensemble est une structure arborescente donc une fractale générescente. En effet, on rappelle la définition de la notion universelle d'ensemble:

"Un ensemble est une chose formée d'autres choses appelées ses éléments".
Autrement dit: "Un ensemble est un modèle Chose formée d'autres modèles Choses appelés ses éléments".

La notion d'ensemble est ici comme la notion d'arbre, et la notion d'élément est comme la notion de branche. De même qu'une branche a à son tour d'autres branches, une chose de manière générale est formée d'autres choses, donc est un ensemble fait d'éléments, qui à leur tour sont des ensembles faits de leurs éléments, ainsi de suite.

On est donc dans la logique des fractales générescentes qu'on vient de définir, c'est-à-dire on est en présence de structures arborescentes. Les ensembles sont des structures arborescentes, et toute chose est un ensemble, car faite d'autres choses, le cas échéant faite d'elle-même, elle est un arbre à une branche, donc qui se réduit à un seul tronc.

Les ensembles, les choses, sont donc des fractales générescentes, des structures arborescentes, qui est donc la structure des fractales générescentes, la structure des ensembles, la structure de toutes les choses, oui de l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses. Si donc on veut étudier l'Univers TOTAL, tous les ensembles, si l'on veut faire la Science de toutes les choses, il faut donc la faire avec la logique des fractales générescentes, la logique fractale donc, et alors automtiquement il s'agit aussi de la logique cyclique, la logique de l'équivalence. C'est ce que nous faisons dans la Science de l'Univers TOTAL, la Théorie universelle des ensembles.

La logique cyclique, la logique fractale, la logique de l'équivalence et du XERY, est la logique naturelle, existentielle, universelle. Quand on fonctionne en harmonie avec la Nature, avec l'Existence, l'Univers, bref avec DIEU (le vrai, l'Univers TOTAL), il n'y a plus de paradoxe de Burali-Forti, de paradoxe de Russell, il n'y a plus aucun paradoxe, aucune impossibilité. Par conséquent, la Négation (autrement dit le Diable, Satan, Lucifer, et donc le satanisme, c'est-à-dire l'art et toutes les pratiques consistant à violer la Loi du XERY, de manière générale et scientifiquement en particulier) est la seule chose interdite, c'est le seul fruit défendu dans le Jardin de la Nature, de l'Existence, de l'Univers.

A l'ère de l'information et du numérique, le temps est venu de comprendre les vérités scientifiques les plus cachées de l'Univers et du monde

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

Nous allons maintenant commencer découvrir ce qu'est vraiment le concept que nous appelons l'"énergie". A des niveaux moins fondamentaux, les concepts nous semblent séparés, on croit parler de choses différentes, alors qu'en réalité bien souvent on ne fait qu'employer des mots différents pour parler de la même chose fondamentale. Les mots "ensemble", "nombre" (ou "ordinal"), "information", "énergie", etc., et une infinité d'autres mots et notions, nous semblent différents, et ces mots et d'autres sont l'objets de domaines séparés, mathématiques pour les uns, informatique pour les autres, physique pour les autres encore, biologie, psychologie, philosophie, spiritualité pour d'autres notions, etc., alors qu'en fait au niveau le plus fondamental tout devient UNE SEULE notion.

Du coup toute cette différence de mots devient inutile, cela embrouile et entretient le phénomène de Tour de Babel plutôt qu'autre chose. On est très embêté quant à savoir le mot de la panoplie qu'il faut retenir pour désigner la notion fondamentale unique. Faut-il retenir le mot "ensemble"? Le mot "nombre" ou "ordinal"? Le mot "information"? Le mot "énergie"? Oui, quel est le meilleur mot pour être désormais le mot le plus général, le plu fondamental? Evidemment alors ce mot doit être compris comme contenant désormais le sens de tous les autres mots, il est juste le mot unique signifiant à lui seul son sens propre sens d'abord et ensuite tout ce que signifient les autres mots.

Mais alors on se heurte à un autre problème: si l'on retient l'un de ces mots, "nombre" ou "ordinal" par exemple, les esprits conditionnés à n'avoir qu'un sens restreint de ce mots ne vont pas concevoir qu'il doit aussi signifier "information" ou "énergie" par exemple. Et si l'on retient le mot "énergie" et que l'on se met à appeler 0, 1, 2, 3, 4, etc., des "énergies", les physiciens actuels (et même les mathématiciens) ne vont pas comprendre, et diront qu'on parle de "nombre", par d'"énergie". Pour le physicien, "15 J" (ou "15 joules") est une "énergie", mesurée en "joules", mais pas le nombre 15, qui n'est pas une "énergie" selon lui, mais seulement... un "nombre"!

Il faut comprendre ceci maintenant, si ce n'est déjà fait: au niveau le plus fondamental, celui de l'Univers TOTAL, on ne mesure plus les choses en mètre (unité de longueur, symbole m), en seconde (unité de temps, symbole s), en kilogramme (unité de masse, symbole kg), en joule (unité d'énergie, symbole J), en degré kelvin (unité de température, symbole K), en euro (unité d'argent, symbole ∈), etc., mais en unité absolue, qui est U ou 1, "U" donc comme "Univers TOTAL". Cette unité est celle de l'unergie, l'énergie absolue, qui est donc la notion de nombre absolu, comme 0, 1, 2, 3, 4, etc., ou 15 ou autres, le dernier étant ω. Cela revient à dire: 0 U, 1 U, 2 U, 3 U, 4 U, etc., 15 U, ainsi de suite, et en dernier ω U, ou encore: 0×1, 1×1, 2×1, 3×1, 4×1, etc., 15×1, ainsi de suite, et en dernier ω×1. Malgré les apparences donc, il ne s'agit pas que de nombres seulement mathématiques au sens restreint habituel du terme "nombre" ou de la vision des domaines, mais bel et bien des QUANTITES de la physique aussi, mesurées avec l'unité absolue, U ou 1, qui est l'Univers TOTAL, et qui est tout ce qu'il y a de plus physique!

Et justement c'est le vrai sens et la vraie origine de la notion de QUANTUM (au pluriel QUANTA) si importante en "physique quantique" (oui QUANTIQUE!). La QUANTIFICATION signifie un nombre entier multiplié par une UNITE ou QUANTUM, par opposition au CONTINUUM ou au CONTINU. Ce qui veut dire qu'une grandeur donnée, par exemple l'énergie, ne prend plus toutes les valeurs intermédiaires, fractionnaires, décimales, etc., mais seulement des valeurs entières, un nombre entier multiplié par un unité, qui est le quantum. C'est exactement comme on ne peut pas dire qu'une femme considérée ou nommée (on ne parle pas d'une donnée statistique mais d'une femme nommée Angélique par exemple) a mis au monde "2.7×enfants", mais de "2×enfants" ou "3×enfants". Le quantum est ici "enfant", accompagné d'un nombre entier, comme dans toute logique quantique.

Et l'unité ou le quantum absolu, qui sert à définir toute autre unité ou quantum, est U ou 1, évidemment, et cette unité ou quantum est l'Univers TOTAL, le UN lui-même. Si l'on parle de "physique quantique" ou de "physique des quanta", sans qu'elle repose sur l'unité ou le quantum absolu, alors cette physique (comme les mathématiques et les autres sciences) est fausse dans ses bases.

Ceci est très important, car la logique quantique est la logique fondamentale de l'Univers. Toute autre notion de nombre (les nombres non entiers) est une illusion, cette notion signifie simplement qu'on parle de très grands nombres entiers, de très grandes unités, qu'il est plus commode d'exprimer avec des nombres fractionnaires ou non entiers. Par exemple, si l'on a le nombre entier 2 724305752 543261504 800532417 630581128, on peut introduire une nouvelle unité appelée le quadrilliard par exemple, le quadrinon ou autre, qui est 1 milliard de milliards de milliards de milliards ou 1036, et dire que le nombre précédent, bien qu'étant un entier est 2.7243 quadrilliards ou 2.7243 quadrinons, une unité accompagnée donc par le nombre apparemment non entier 2.7243. Mais en réalité, si l'on devait exprimer tous ses chiffres, et surtout avec l'unité absolue U ou 1, il est entier!

Tout nombre, quel que soit son type, rationnel, décimal, réel, complexe, etc., mathématique, physique ou autre, n'est qu'une autre façon de voir un certain nombre entier donné, avec l'unité absolue U ou 1. Les nombres qui nous paraissent "non entiers" sont souvent des nombres ENTIERS mais qui ont une infinité de chiffres, c'est-à-dire ω chiffres. Mais comme nos limitations actuelles nous rendent incapables d'énumérer une infinité de chiffres ou de mesurer une phénomène avec une précision infinie, on est obligé de tronquer la séquence des chiffres à un moment ou un autre, d'accompagner ce nombre avec une unité plus commode, qui a pour effet que le nombre ne sera plus entier, comme dans l'exemple qu'on vient de voir. Et surtout aussi, comme on ne connaît pas de nombres entiers infinis ou comme on ne les considère pas comme ayant une signification en physique (et même en mathématiques leur conception est erronée), on mesure certaines grandeurs en pensant qu'elles sont non entières, alors qu'en réalité elles sont ENTIERES! Tout est fondamentalement une affaire de nombres entiers, ce que nous allons découvrir maintenant.

Avec la physique quantique commence tout simplement la physique numérique, la physique informatique, la physique informationnelle. Elle est tout simplement le domaine tampon (le domaine intermédiaire) entre la physique classique (la mécanique, l'électricité, le magnétisme ou la thermodynamique par exemple) et un domaine où l'on ne sépare plus la physique des mathématiques, ou la physique de l'informatique. Autrement dit, la physique numérique, l'arithmétique physique, la physique mathématique, la mathématique physique, ou tout ce qu'on veut, pourvu qu'on ne sépare plus les domaines, qu'on parle donc d'un domaine unifié. On reviendra plus tard sur la vision qu'il faut avoir de la physique quantique, si chère à certains, comme dans le milieu New Age ou autres. Ce domaine de la physique ainsi que le mot "énergie" entre autres, leur sert de "fourre-tout" pour donner un semblant de crédibilité scientifique à leurs doctrines ésotériques. Mais avec l'Univers TOTAL, nous comprenons enfin le vrai sens scientifique des choses, telles que les sciences lucifériennes actuelles ne nous ont jamais permis ou ne nous permettraient jamais de comprendre.

U ou 1, c'est aussi l'unité d'INFORMATION, car tout et absolument tout dans l'Univers TOTAL est informatique, numérique! C'est maintenant, en cette ère dite du "numérique", que le mot "numérique" va avoir son plein sens! On comprend alors enfin la vraie nature des choses, elles sont fondamentalement numériques, informatiques! Il ne reste plus qu'à comprendre que quand je dis: 0 U, 1 U, 2 U, 3 U, 4 U, etc., et en dernier ω U, cela veut dire: O, U, UU, UUU, UUUU, ..., U..., qui sont des informations unaires, c'est-à-dire consituées toutes d'une seule information élémentaire, à savoir U ou 1, par opposition à l'information binaire, qui est constituée de deux informations élémentaires séparées, 0 et 1, c'est-à-dire O et U.

Et O ou 0 U, est une information spéciale, qui est aussi un Univers spécial, à savoir l'Onivers. Celui-ci est la négation de l'Univers TOTAL, de U donc, car "0 U" signifie qu'il y a... eh bien "zéro U", c'est-à-dire qu'il n'y a pas de U, ce qui est bien la négation de U. Cette négation de U donne lieu à un type d'énergie aussi, à savoir l'onergie ("O" comme "Onivers") ou énergie négative, l'énergie de l'Onivers, dont on parlera plus en détail plus loin. C'est en fait le type d'énergie que nous connaissant dans notre univers, qui est un onivers.

Ainsi donc: 0×1, 1×1, 2×1, 3×1, 4×1, etc., et en dernier ω×1, ou simplement: 0, 1, 2, 3, 4, ..., ω, veulent dire: 0, 1, 11, 111, 1111, ..., 1.... Autrement dit, l'unergie, c'est la classique information binaire, qui mis à par la première, 0, qui a pour sens "absence d'information", est constituée uniquement de l'information élémentaire 1, que j'appelle un unit, par opposition au bit (le 0 ou le 1) de l'information binaire. Le nombre d'units 1 qui forment l'information unaire dont on parle, est directement le nombre qu'est cette information. Ainsi, par exemple l'information 1111111 est le nombre 7, car elle est faite de 7 units. Ce sont des nombres, bien sûr, mais ce sont aussi des unergies, le 0 étant un cas particulier d'unergie, l'unité de l'onergie (on en reparlera).

A l'échelle la plus fondamentale, tout devient une seule notion, l'unergie, l'information unaire, qui est aussi la notion de nombre. Tout est numérique donc. Mais dans la pensée séparatrice actuelle des choses, qui est loin de la pensée unificatrice, on est obligé de trimballer toute la panoplie de mots qui veulent tous pourtant dire la même chose au niveau fondamental, et répéter sans cesser que... eh bien ils veulent dire la même chose. On est obligé d'avoir un langage pléthorique et très redondant, alors qu'il pourrait être très simple et très limpide. Autrement dit, un langage unaire, un langage unifié.

Nous avons commencé à parler des nombres, à voir que toute chose est fondamentalement un nombre, que l'énergie, à l'échelle fondamentale, n'est finalement que des nombres. Donc la matière n'est finalement que des nombres, quelque chose donc... d'immatériel! Pour les esprits habitués à la vision matérialiste du monde jusqu'à présent, cela est déroutant, ils disent que tout n'est finalement que du "vide", du "rien", etc. Mais justement, le fait que les choses ne soit pas la "matière" comme nous le pensions, le fait donc qu'elles soient fondamentalement "immatérielles", ne signifie pas qu'elles sont du "vide" ou du "rien". L'information n'est pas du vide ou du "rien", car son unit, l'Univers TOTAL, U ou 1, justement n'est pas rien, ce n'est pas 0!

Enfin..., ce n'est pas le 0 qui n'est que 0, comme on concevait le 0, le vide qui n'est que vide, le rien qui n'est que rien. Mais c'est le 0 qui est aussi le 1, on a l'équivalence: 0 = 1. C'est le vide qui est aussi le plein, le rien qui est aussi le tout, comme on a commencé à le comprendre. Au contraire, c'est le 0 qui n'est que 0 qui est faux, le "vide" qui n'est que vide est une illusion, car même le "rien" est quelque chose, c'est une information.

Bref, commencez déjà par regarder cette vidéo intitulée: "La matière n'existe pas", d'un Youtubeur nommé "Mouton Lucide", et vous commencerez à devenir lucide, si vous ne l'êtes pas déjà depuis le début de ce document. On a vu Janus 15 de JPP, maintenant ici le "Mouton calé 15"...

Qu'on se rassure, malgré la phrase "there is no spoon", la vidéo est en français.
Cette phrase "there is no spoon" justement signifie: "il n'y a pas de cuillère", ou: "la cuillère n'existe pas".
Et pourtant, on voit bel et bien une cuillère, comme on voit le Youtubeur lui-même, on peut les toucher, c'est de la "matière"...
Par conséquent, c'est évidemment en un autre sens qu'il faut comprendre: "il n'y a pas de cuillère" ou "la matière n'existe pas".
D'aucuns vous souhaiteraient la bienvenue dans l'Univers où régnerait fondamentalement la physique quantique, où "tout serait illusion"...
Quant à moi, je vous révèle une bien plus grande vérité: seule la Négation et tout ce qui se rapporte à elle est illusion!
Je vous souhaite la bienvenue dans l'Univers où tout est information pure, tout est numérique.

Nous commençons donc à devenir lucide avec ce que dit la vidéo ci-dessus, et je peux vous assurer que c'est loin de représenter la comprension des plus grands "scientifiques" ou "physciens" de ce monde! Il y a parmi eux deux catégories, ceux qui sont des diables qui ne veulent pas que la science découvrent la vérité sur l'Univers, et est les autres, qui sont encore de grands moutons pas encore lucides, qui suivent les paradigmes actuels, les paradigmes de Négation, les paradigmes faux!

Comme dit plus haut, des précisions néanmoins s'imposent sur l'emploi de la Négation ou des notions de nature négative quand on parle de l'Univers, comme les mots "vide", "rien", "mort", "mortel", etc.. C'est ainsi que nous percevons les choses, car nous sommes justement dans un univers de Négation, un onivers. Tout ce que nous ne connaissons pas ou ne percevons pas nous apparaît comme "vide" ou "rien", comme avant l'ère moderne (disons, au moyen âge pour se fixer les idées) on qualifierait ce que nous appelons aujourd'hui les ondes, comme les ondes électromagnétiques. Comme on l'a vu, seule une partie infime du spectre électromagnétique est visible à l'oeil, les micro-ondes par exemple ne sont pas visibles. Cela nous apparaît comme du "vide" ou du "rien", mais c'est quelque chose. Car en fait, le "vide tel qu'on le conçoit habituellement n'existe pas, le "rien" n'existe pas, bref l'"inexistence" n'existe pas, car tout est existence. "Toute chose existe dans l'Univers TOTAL", le Théorème de l'Existence qu'on a déjà vu au début du document. C'est la définition même de l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses, l'Ensemble donc dans lequel toute chose existe.

La non-chose le "rien", l'inexistence donc, est la seule "chose" qui n'existe pas, car justement... elle est la non-chose! On suit? C'est le paradoxe de la non-chose, de la non-existence, qu'on a déjà vu, et c'est tout simplement le paradoxe de la Négation, du mot "NON". Il faut donc toujours faire attention avec l'emploi de la Négation et plus généralement des notions négatives, comme par exemple aussi la mort. Dire que nous sommes "mortels" mais que l'énergie est éternelle, c'est contredire l'idée pourtant si bien développée dans la vidéo que tout est l'énergie dont on parle, nous sommes fondamentalement cette énergie, donc fondamentalemet immortels. La mort en tant fin absolue sans aucune autre existence après elle, est donc une illusion elle aussi. Les notions négatives ne doivent jamais être absolues mais doivent toujours être relativisées, car le paradoxe ou l'erreur (voire le mensonge) n'est pas loin. Et les diables, les luciéfériens, justement sont les champions de la Négation et conditionnent les esprits dans l'onivers à fonctionner avec la Négation.

On l'a compris, maintenant, par "vide" ou "rien" ou des notions de ce genre, il faut entendre en fait "quelque chose d'autre", ou une "chose d'une autre nature". Et à l'ère de l'information (de l'informatique ou du numérique) nous sommes enfin mûrs pour comprendre que la nature ultime des choses, est tout simplement... de l'INFORMATION! Ou encore des NOMBRES ou du NUMERIQUE.

Le document que vous êtes en train de lire par exemple à la vidéo ci-dessus avec ce Youtubeur qui parle, c'est du numérique, c'est de l'information, en l'occurence de l'information binaire, par opposition à l'information unaire, que nous n'allons pas tarder à découvrir maintenant, et qui est la nature ultime des choses. La vidéo par exemple fait des mégaoctets d'information, des bits, des 0 et des 1, et ce n'est pas du "vide" ou "rien" au sens où l'on entend ces mots et d'autres, mais c'est quelque chose.

Le support du présent document ou de la vidéo (votre ordinateur ou votre appareil sur lesquel consusltez le document) et ses circuits électroniques sont "matériels" au sens habituel du terme, mais l'information, la vidéo ou le document est clairement immatériel, ce qui ne veut pas dire que c'est du "vide" ou du "rien". Cela on l'a compris. Il reste maintenant juste à comprendre que même le "matériel" dont nous parlons est lui aussi de l'information, vue à une autre échelle. Le Youtubeur qui parle est un humain, un être matériel, en chair et en os. Mais vu dans un autre contexte, celui de votre "matériel informatique", il est de l'information, autrement dit il est logiciel, il est un objet purement logique, donc purement psychique. En fait tout est comme cela: ce qui est matériel vu d'un point de vue, est logiciel vu d'un autre point de vue, et vice-versa.

Et le propre de l'informatique binaire, c'est justement que le matériel (qu'on peut comparer au bit 1 pour dire "quelque chose" ou "existence" ou "présence") et le logiciel (qu'on peut comparer au bit 0 pour dire "rien" ou "inexistence" ou "absence") sont séparées. On est dans la dualité, dans l'illusion que le 0 et le 1 sont deux informations séparées, ce qui se traduit entre autres par l'illusion que le logiciel et le matériel sont séparées, autrement dit que le "rien" et le "quelque chose" sont séparés. La dualité ou le binaire s'exprime mathématique par: "0 ≠ 1", la séparation des deux bits de l'informations donc, c'est-à-dire des deux informations élémentaires.

Mais l'informatique unaire, qui est celle de l'Univers TOTAL, est unaire justement parce qu'avec elle on a l'égalité ou l'équivalence: "0 = 1"! Les deux informations élémentaires, le 0 et le 1, qui sont en fait l'Onivers (O) et l'Univers (U), qui forment l'Univers TOTAL, sont fondamentalement une seule information, qu'on peut appeler soit 0 soit 1, autrement dit soit O soit U, ce qui veut dire qu'une seule des deux informations suffit pour former toutes les informations. Dans l'Onivers O, les deux informations O soit U (c'est-à-dire 0 et 1), sont séparées, la loi est: "O ≠ U" ou "0 ≠ 1", ce qui est très précisément la séparation ou la déconnexion de l'Onivers O dont je ne cesse de parler.

Mais dans l'Univers U par contre, on voit les choses différemment, les deux informations sont une, la loi est: "O = U" ou "0 = 1", et l'informatique associée est donc unaire. L'information est unaire, et c'est cette information que j'appelle aussi l'unergie, car c'est aussi l'énergie la plus fondamentale, la nature ultime des choses. Cette énergie n'est donc pas "rien" (ou le "rien" qui n'est que "rien"), mais elle est de l'information, et l'unité d'information est l'Univers TOTAL, qui est le Rien et et le Tout, le Vide et le Plein, le Zéro et l'Infini, bref qui est l'Alpha et l'Oméga. Voilà toute la vérité, la simple vérité, la simple science, la vraie science.

A part ces précisions très importantes et d'autres qu'il faudrait faire aussi (mais là ça nous conduirait trop loin, je renvoie au livre: L'Univers TOTAL l'Alpha et l'Oméga pour de très amples informations et précisions), l'analyse de ce Youtubeur Mouton Lucide est excellente. Le moment est venu de comprendre que tout et absolument tout est de l'information pure, des objets numériques, bref des nombres! La pensée, l'amour, la conscience, etc., tout est de l'information, échange d'informations, relation entre informations, etc. Tout à l'échelle fondamentale est l'informatique pure, donc aussi de la mathématique pure! Il existe donc une échelle de la réalité où la matière telle que nous la percevons est une illusion, et le mot "illusion" ne veut pas dire qu'elle n'"existe pas" mais simplement simplement qu'elle n'est pas ce que l'on pense. Et cela veut dire simplement aussi que la physique est une illusion! Elle devient pure mathématique, pure informatique! Donc même la physique quantique que l'on voit comme la science la plus fondamentale n'en est pas, car la science la plus fondamentale est simplement l'informatique unaire! Entrons maintenant dans plus de détails.

Univers TOTAL, Information unaire

La Réalité TOTALE, c'est-à-dire l'Univers TOTAL, est infinie, il n'y a absolument aucune raison qu'elle ne soit décrite que par un seul type d'égalité.
Elle est décrite par l'identité, l'égalité du type "0 = 0" ou Cycle 0, qui est spécifique aux onivers, comme NOTRE univers,
mais aussi les égalités de type: "0 = 1", "0 = 2", "0 = 3", etc., jusqu'à "0 = ω",
qui sont respectivement le Cycle 1, le Cycle 2, le Cycle 3, etc., jusqu'au Cycle le Cycle ω ou Cycle Oméga ou Cycle Infini,
qui sont les équivalences proprement dites (le Cycle 0 ou identité étant donc un cas particulier de Cycle ou d'équivalence),
qui elles décrivent les univers équivalenciels, qui sont les univers à proprement parler, les univers normaux,
l'ensemble de toute cette infinité d'univers constituant donc le reste de l'Univers TOTAL, de la Réalité TOTALE.
La Réalité TOTALE (c'est-à-dire l'Univers TOTAL) est donc décrite par l'Equivalence, toutes les équivalences,
dont en partculier l'identité, qui décrit la partie de l'Univers TOTAL formée par les onivers, comme notre univers.
Notre réalité est donc seulement une infime partie de la Réalité, et le reste nous échappe justement parce que nous sommes coupés de ce reste.
Le propre des onivers c'est qu'ils sont identitaires, ce qui a pour conséquence aussi qu'ils sont individualistes, isolés les uns des autres.
C'est la raison pour laquelle nous sommes aussi coupés des autres onivers de l'Onivers,
ce qui veut dire que nous ne percevons même pas la totalité de l'Onivers, c'est-à-dire l'infinité des autres onivers composant l'Onivers.
Certains onivers sont plus identitaires que d'autres, donc plus isolés des autres onivers et du reste de la Réalité TOTALE, l'Univers TOTAL.
Et d'autres onivers sont moins identitaires que d'autres, donc plus équivalenciels et plus connectés aux autres onivers et à l'Univers TOTAL.
Il y a un lien très étroit entre l'équivalence et le cycle avec ce que les mouvances comme le New Age appelle la "vibration énergétique":

Générescence, Cycle et onde

Les générescences, les mots, les nombres, les informations unaires, les unergies, dont nous avons parlées,
qui sont donc une seule et même notion, sont la notion absolue d'énergie ou de "matière",
vraiment au sens le plus absolu du mot "matière", à ne pas confondre avec la notion habituelle de matière, celle de notre onivers.
C'est donc aussi la notion absolue d'énergie, à ne pas confondre avec la notion d'énergie de notre onivers, mesurée en joule (ou J).

On sait maintenant ce qu'est la vraie énergie, à savoir l'unergie, que j'appelle donc aussi les générescences ou les informations unaires, c'est-à-dire l'information constituée d'une seule information élémentaire, à savoir l'Univers TOTAL U, qui est le UN ou 1. On a compris maintenant que les notions d'énergie, d'onde, d'information, de nombre, etc., sont fondamentalement la même notion, différentes manières de dire la même chose.

D'autant plus si l'on ajoute maintenant une égalité très fondamentale en mécanique quantique, aussi important que le fameux: E = mc2 de la relativité, et qui est: E = hν. Cette égalité veut dire que l'énergie E (celle d'un photon ou d'une onde électromagnétique, et on a vu que tout se ramène au photon et à cette énergie) est produit de la fréquence ν de l'onde par h, qui est la constante de Planck. Autrement dit, l'énergie est proportionnelle à la fréquence (qui est une notion ondulatoire), là où E = mc2 dit quant lui que l'énergie est proportionnelle à la masse, qui est une notion mécanique. Si par exemple une particule et son antiparticule (au sens classique du terme), par exemple un électron et son antiparticule le positron, s'annhilent, cela peut donner un photon (donc une onde électromagnétique), un ensemble de photons, ou de particules ayant passé par une une existence brève de photons dits virtuels, dont les fréquences peuvent être calculées avec cette formule. C'est donc tout simplement la formule de transformation de la matière ou de l'énergie en photons donc en onde électromagnétique, tout simplement en onde.

Plus simplement encore, depuis le fameux concept en physique quantique de "dualité onde-corpuscule", on sait qu'une particule peut être vue comme une onde, caractérisée par ce qu'on appelle une fonction d'onde. Et cet objet mathématique abstrait signifien tout simplement que la particule (donc la matière) est fondamentalement un objet mathématique, numérique, informatique, oui une information pure! IL faut en fait voir la physique quantique comme un domaine pré-numérique, c'est-à-dire un domaine intermédiaire entre l'échelle dit macroscopique, l'échelle ordinaire, ou la matière en raison de la masse se comporte plutôt de manière mécanique (état caractérisé par une position, une vitesse, une quantité de mouvement, une énergie cinétique, etc.), et l'échelle numérique, où il n'y a plus de masse et surtout où tout devient des nombres ou de l'information pure. L'état ondulatoire, si fondamental en physique quantique, doit être vu comme un état de transition entre la nature mécanique et la nature numérique.

Le phénomène qu'on appelle la "quantification" signifie simplement que les grandeurs macroscopiques, qui apparaissent à l'échelle ordinaire comme continues et mesurées par des nombres continus (quand on regarde par exemple l'eau à notre échelle, elle apparaît comme une matière continue, alors qu'à l'échelle de l'infiniment petit, c'est-à-dire à l'échelle quantique, elle est discontinue, faite de grains ou quanta, appelés molécules, atomes, particules, etc.), deviennent discontinues ou "discrètes", ce qui veut dire qu'elles sont désormais mesurées par des nombres discontinus, et ces nombres sont par excellence les nombres entiers: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, .... Cela veut dire donc tout simplement qu'à l'échelle quantique, les choses sont en train de devenir des nombres purs, des nombres entiers, des objets numériques donc, informatiques! Et l'échelle numérique, on quitte le domaine quantique pour aller à un niveau encore plus fondamental, et là tout devient tout simplement de l'informations pures, des nombres entiers! Et c'est cette nature ultime, fondamentale, que sont les générescences, les informations unaires, les unergies.

Génerescences, dimensions, espace, temps

Voici comment les informations unaires engendrent (génèrent) toutes les choses, à commencer par l'espace, le temps, etc.
Ici comment l'information élémentaire ou l'unité informationnelle 0 engendre la notion de dimensions.
C'est le moment aussi de voir comment opère le GENER ou "...", l'opérateur de génération infinie.
Ce qui est à la fois le nombre 0 et l'information élémentaire 0, est aussi la définition de la notion informatique de pixel et géométrique de point.
Et pour aller plus loin, ces aussi la particule élémentaire par excellence, la plus fine,
la particule Alpha, qui forme toutes les autres particules, et qui est aussi l'Univers TOTAL,
car il est l'Alpha et l'Oméga, le Zéro (0) et l'Infini (ω),
l'Unique, qui est le Générateur de toutes les choses, et qui joue tous les rôles.
En un seul objet fondamental, l'Alpha et l'Oméga, se rencontrent donc toutes les notions que nous pensions séparées.
Il génère toutes les choses par simple itération ou répétition de lui-même: 0, 00, 000, 0000, 00000, 000000, 0000000, ..., 0...,
et arithmétiquement ou algébriquement parlant, ces générescences ou informations unaires sont: 1×0, 2×0, 3×0, 4×0, 5×0, 6×0, 7×0, ..., ω×0.
Ceci est tout simplemnt la manière dont la quantification (comme dans "physique quantique")
fonctionne au niveau le plus fondamental, le niveau numérique, le quantum ou unité informationnelle étant ici 0.

Portons maintenant notre attention sur la générescence ou information unaire de très grande importance, celle notée ici "0..." ou "ω×0".
Elle signifie que le quantum ou unité informationnelle, 0, est itéré une infinité de fois, très exactement ω fois!
Quand le quantum ou unité informationnelle est 1, c'est-à-dire quand les générescences sont: 1, 11, 111, 1111,..., 1...,
cette générescence infinie, qui est donc "1..." ou "ω×1",
qui signifie que 1 est répété exactement ω fois, est précisément et justement la définition du nombre infini ω.
Autrement dit, les générescences de quantum 1, à savoir: 1, 11, 111, 1111,..., 1..., sont les définitions des nombres entiers naturels: 1, 2, 3, 4,..., ω.
Géométriquement parlant, cette générescence ou information unaire infinie "1..." ou ω est la définition de la notion de droite ou de la dimension 1.

Et celle-ci va être une nouvelle unité informationnelle ou quantum, qui va engendrer les informations: 1..., 1...1..., 1...1...1..., ..., (1...)...,
c'est-à-dire plus simplemnt: ω, ωω, ωωω, ωωωω, ..., ω... , qui sont: 1×ω, 2×ω, 3×, 4×ω, ..., ω×ω,
qui se terminent donc par "(1...)..." ou "ω..." ou "ω×ω" ou "ω2",
une générescence ou information unaire infinie d'un ordre degré, qui est la définition du plan ou de la dimension 2.
Et celle-ci va être un nouveau quantum qui va définir la dimension 3, puis la dimension 4, puis la dimension 5, etc.

Mais revenons au quantum 0 et à ses générescences: 0, 00, 000, 0000, ..., 0..., ou: 1×0, 2×0, 3×0, 4×0, ..., ω×0.
La dernière ou l'Oméga de ces informations est donc "0..." ou "ω×0", qui est tout simplement le quantum de référence 1.
On voit donc les 0 forment progressivement 1, exactement comme les 1 forment progressivement ω,
et comme ω forment progressivement ω2, qui forment ω3, etc.
Autrement dit, on a: 0...  =  1, c'est-à-dire: ω×0  =  1, et par conséquent: 0  =  1/ω, et: ω  =  1/0.
On vient tout simplement de voir ainsi le secret de la division par 0 et de la division par ω (par l'infini).

Géométriquement parlant, l'information: 0...  =  1,ou: ω×0  =  1,
est la définition du segment de longueur 1, et c'est donc la répétition infinie de ce segment qui donne la droite,
si cette répétition se fait suivant la dimension 1, c'est-à-dire suivant l'orientation définie par le segment.
Mais si la répétion se fait perpendiculairement à cette orientation, l'objet généré ne sera plus une droite mais un carré dont le côté mesure 1.
Et si le carré est répété suivant la dimension 1, cela donnera une bande de longueur infinie et de largeur 1.
Mais si la répétition se fait perpendiculairement au plan du carré, alors cela donnera un cube de côté 1, etc.

Ce qu'on est en train de découvrir ainsi est tout simplement la structure fractale de l'Univers TOTAL,
en l'occurrence la structure fractale des générescences, de l'information unaire.
Le même modèle se répète indéfiniment, à toutes les échelles, tout quantum X génère de la même façons des informations:
X, XX, XXX, XXXX, ..., X..., qui sont respectivement: 1X, 2X, 3X, 4X, ..., ωX,
et ωX est un nouveau quantum qui génère de la même façon de nouvelles informations.
Et ce que nous sommes en train de voir aussi est comment l'information se structure pour engendrer la diversité des choses.
Tout et absolument tout à la base est une simple affaire d'unergie, c'est-à-dire d'information unaire, de générescences.

Mais revenons encore au quantum 0 et à ses générescences: 0, 00, 000, 0000, ..., 0..., ou: 1×0, 2×0, 3×0, 4×0, ..., ω×0.
Comme on le voit aussi, la première générescence ou unité informationnelle 0 est 1×0,
et avant elle il n'y a pas d'information, c'est donc l'"information vide", mais qui est une information à part entière,
car tout et absolument tout doit être exprimé comme une information, constituée d'une certaine unité ou quantum d'information.
On a vu comment cela marche à partir de 0, et maintenant voyons comment cela marche avant 0, c'est exactement le même modèle.
La prolongation de la logique des informations ci-dessus indique donc clairement que l'"information vide" est 0×0 ou 02,
qui est tout simplement une nouvelle unité informationnelle ou quantum, celle qui sert à quantifier la notion de "vide".
Les informations "vides" sont donc: 02, 0202, 020202, 02020202, ..., 02..., ou: 1×02, 2×02, 3×02, 4×02, ..., ω×02.
Et la dernière information, l'Oméga des informations unaires de quantum 02, à savoir "02..." ou "ω×02", est donc 0.

Et exactement de la même façon, avant la première information quantifiant le "vide", "02" ou "1×02", il y a l'information: 0×02 ou 03,
qui est le quantum d'un "vide" encore plus "vide" que le précédent, le "vide" de degré 3, et ainsi de suite.
Et (chose très importante), tous ces quanta (le pluriel de quantum est quanta) ou unités informationnelles
sont le seul et même Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, l'unique Unité finalement.
Ce qu'on vient de voir est sa structure fractale,
le même modèle qui se répète à toutes les échelles, de l'infiniment petit (l'Alpha) à l'infiniment grand (l'Oméga).

Et maintenant, portons notre attention sur les générescences: X, XX, XXX, XXXX, ..., X...,
comme exemple: 0, 00, 000, 0000, ..., 0..., ou: 1, 11, 111, 1111, ..., 1..., etc.
Les unités infomationnelles peuvent être "vues" comme alignées et alors elles engendrent les types d'objets vus précédemment.
Mais l'information n'est nullement obligée de n'avoir que ce type de structures,
elle peut s'organiser pour former d'autres types de structures, ce qu'on appelle par exemple les simplexes, donc d'autres type d'objets.

Relation d'équivalence et structure de l'unergie

La très importante relation d'Equivalence ou de XERY dont je ne cesse de parler
n'est pas seulement une relation mathématique, car cette relation est tout simplement aussi une structure spéciale,
la structure du XERY, qui dépend du nombre d'éléments qui sont en relation.
Avec un seul élément on a le XERY 1, dont la structure est la propriété de l'équivalence appelée la réflexivité, et qui est simplemnt l'identité.
J'appelle cette structure la boucle, représentée par une flèche qui part de l'élément et qui revient à l'élément.
Une unité informationnelle quant elle est en relation avec elle-même a cette structure du XERY 1, qui est le simplexe appelé "Point".
Deux unités informationneles en relation en elles ont une structure du XERY 2, qui est la propriété de l'équivalence appelée la symétrie.
Chacune des deux unités informationnelles est en relation avec elle-même selon la structure du XERY 1, donc on a deux boucles,
et chacune des deux unités informationnelles est en relation avec l'autre,
ce qui est représenté par une flèche qui part de l'une vers l'autre, et réciproquement, d'où la parfaite symétrie.
Cette structure est ce que j'appelle le "Fuseau du XERY", elle correspond au simplexe appelé "Segement".
C'est la structure de base qui va ensuite former les autres XERY, car les autres XERY à partir du 3 sont composés de "Segments".
Ce "Fuseau du XERY" ou "Segment" est le schema de base de la notion de liaison ou d'interaction en physique,
c'est la logique générale de deux choses en liaison (comme les liaions chimiques) ou en interaction (comme les interactions physiques).
Avec trois unités informationnelles on a le XERY 3, que j'appelle le Triangle du XERY, qui est le simplexe qu'est le "Triangle équilatéral". .
qui est celle de la troisième propriété fondamentale appelée l'équivalence appelée la transitivité.
Les strucrures du XERY se poursuivent au-delà avec le "Tétraèdre régulier" (XERY 4), le "Pentatope régulier" (XERY 5), etc.
Les structures du XERY ou les simplexes deviennent très vite complexes pour contribuer à l'infinie diversité des choses de l'Univers TOTAL.

L'unergie est l'énergie positive et c'est sa négation ou son absence qui est l'onergie ou l'énergie négative (on comprendra mieux ce que cela veut dire exactement plus loin, dans la prochaine section). Tout est fait d'unergie, tout ce qui existe, donc si cette énergie vous manque, cela veut dire que vous manquez d'existence, c'est le néant! Cette énergie absolue, est tout simplement ce que la Bible appelle le Saint Esprit ou l'Esprit Saint. Elle synonyme d'existence et de vie, c'est l'énergie vitale. Et à l'ère de l'information et du numérique, il est temps de comprendre que cette énergie fondamentale est de l'information pure, ce que j'appelle l'information unaire ou générescence.

Echelles de la Réalité, de l'Alpha à l'Oméga

Tout, à l'échelle la plus fondamentale, l'Echelle Alpha, est numérique, ce qui veut dire informatique.
Tout est de l'information pure, l'information unaire, qui est aussi la notion la plus fondamentale d'énergie, l'unergie.
On parle souvent de la phyique quantique actuelle comme de la panacée,
mais pour moi cette physique souffre des mêmes problèmes de paradigme que tous les autres domaines scientifiques actuels.
On veut concilier la physique de l'infiniment petit (ce que j'appelle la physique à l'échelle Alpha)
avec la physique de l'infiniment grand, comme par exemple la relativité d'Einstein (ce que j'appelle la physique à l'échelle Oméga).
Mais en réalité, c'est uniquement dans le paradigme de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga que tout peut vraiment s'unifier.
Et dans ce paradigme, on découvre donc que tout est fondamentalement de l'unergie, l'information unaire.
L'échelle informatique de la réalité se situe à un niveau plus fondamental que l'échelle quantique.
Et cette "unergie" ou "information" ou "pensée absolue" est aussi ce qu'on appelle l'"esprit" comme dans "esprit saint".
Je n'entre pas dans les détails techniques ici, car tout est expliqué et démontré
en long et en large dans le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.
Et pour d'autres détails en ligne sur l'unergie et l'onergie, voir: Univers et Onives, Unergie et Onergie.

On voit ci-dessus comment les zéros (0) s'organisent pour former d'abord les structures élémentaires, appelées simplexes: point, segment, triangle équilatéral, tétraèdre régulier, etc. Puis au fur et à mesure que le nombre de zéros augmente, les structures simplexes devient très vite complexes, dans notre monde elles forment à l'échelle quantique les particules, les atomes, les molécules, etc.. Puis à l'échelle humaine elles forment les objets que nous sommes et ceux qui nous entourent. Puis on a l'échelle cosmiques, avec les galaxies, l'univers (notre univers).

Mais c'est ici que le problème de la déconnexion de l'Univers TOTAL se pose: si on est connecté, on voit perçoit que le 0 ou le "vide", l'Alpha donc, n'est pas si zéro que cela, le "vide" n'est pas si vide, mais il est l'Univers TOTAL tout entier, l'Alpha et l'Oméga, en raison de la structure holographique ou fractale que j'ai expliquée plus haut. Et on voit aussi que la Réalité ne s'arrête pas à notre univers mais continue au-delà, avec des univers d'univers, une infinité d'univers, de réalités, de mondes. Tout ce qu'on peut imaginer et tout ce qu'on ne peut pas imaginer EXISTE, car l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, est INFINI!

Par contre, si nous sommes déconnectés, notre horizon (l'horizon de notre réalité) devient limité, il n'est plus INFINI (comme il devrait l'être quand on est connecté à l'Univers TOTAL, le Dieu Infini), il va grosso modo de l'échelle quantique à l'échelle cosmique, et tout le reste nous échappe. Nous ne percevons plus l'échelle numérique (là où tout et absolument tout s'unifie et devient de l'unergie). Cela veut dire que nous n'avons plus accès (ou en tout cas pas facilement) à l'énergie infinie que contient ce que nous appelons le "vide" ou le "zéro". Et nous ne percevons plus aussi la Réalité au-delà de l'échelle cosmique, grosso modo au-delà de notre univers. Autrement dit, l'INFINI nous échappe, toute l'infinité des autres univers, des autres mondes, des autres êtres. Ils sont dans d'autres dimensions, qui ne sont plus les nôtres.

Nous sommes prisonniers dans notre univers, qui devient ce que j'appelle un onivers, et nous sommes nous-mêmes limités, puisque nous sommes faits de zéros (0), mais n'avons plus accès à l'intérieur de ces zéros, qui sont l'Univers TOTAL! Nous n'avons plus le potentiel de l'Univers TOTAL, le potentiel divin, et sur le plan énergétique, toute l'énergie en dehors de notre horizon (de nos limites donc) nous paraît être de l'"énergie noire". Nous pouvons arriver à savoir que quelque chose existe au-delà de la réalité que nous connaissons, mais ce quelque chose nous échappe, et cet "au-delà" devient une affaire de croyances religieuses, alors que c'est tout simplement une réalité! Et nous sommes ainsi déconnectés à cause de notre propre négation (dans cette vie ou dans une vie antérieure), mais aussi à cause de toutes sortes d'êtres et d'entités de Négation, visibles ou cachés, qui oeuvrent pour nous cacher la vérité, la réalité des choses, et pour nous maintenir de vies en vie dans l'Onivers, dans la Prison.

Une physique ou une science qui n'enseigne pas ces vérités fondamentales que je viens de brosser, MENT, au moins par omission. Nous venons de découvrir brièvement donc l'unergie, l'énergie fondamentale, qui est donc de l'information (l'information unaire), elle est numérique. A l'ère de l'information, de l'informatique et du numérique, il est impératif et très urgent de comprendre enfin cette vérité élémentaire de l'Univers, que les sciences de Négation (les sciences du Diable) sont très loin de nous faire comprendre. Il ne faut donc plus les attendre vous attentriez encore des millénaires! N'attendez donc plus pour comprendre l'Univers TOTAL, n'attendez plus pour comprendre la France et le monde, ce qui se passe en secret, à l'abri des regards. La vérité est ailleurs. Passez maintenant à la Science de l'Univers TOTAL avec le livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.

Avec les prérequis élémentaires de la Science de Dieu que nous avons maintenant, on va donc pouvoir aborder des choses incroyables, et pourtant vraies, comme le dirait Galilée. Et comme d'autres après lui (moi y compris) l'ont dit, et sont "brûlés" au bûcher ou bannis de la communauté des scientifiques "respectables". Les sectes ne font pas autre chose, pour rendre prisonniers de leurs dogmes et doctrines.

Des scientifiques ont vécu et vivent l'expérience de l'ostracisme, leur tort étant d'avoir défendu une vérité que tout a été fait pour garder secrète. Comme par exemple le Dr Ryke Geerd Hamer (au sujet de la vérité sur le cancer), Jacques Benveniste et le Pr Luc Montagnier, le co-découvreur du virus du sida, banni dans une moindre mesure, car un peu "protégé" ou plus "crédible" à cause de son Prix Nobel. Ces deux scientifiques ont été ainsi traités pour leus travaux sur la mémoire de l'eau. La question très sensible qui se cache derrière et est d'abord celle de l'électromagnétisme scalaire ou électrogravitation, et au-delà, de la physique informatique (ou "informationnelle"), à laquelle travaille par exemple Philippe Guillemant.

Qui dit "mémoire de l'eau" dit simplement que l'eau conserve l'information concernant tout ce avec quoi elle a été en contact, ce qui n'étonne plus quand on comprend maintenant que TOUT et absolument TOUT est fondamentalement de l'INFORMATION, en l'occurrence l'information unaire ou unergie. Et plus que cela, comme l'a montré le japonnais Masaru Emoto, l'eau s'imprègne de la conscience, de la pensée ou de l'intention qui l'environne, car tout cela est de l'information aussi. A une échelle fondamentale, plus fondamentale encore que l'échelle quantique, on ne sépare plus les choses, tout est de l'information, échange d'information (positive ou négative), interaction entre information.

Et plus généralement, est frappé du sceau du grand secret (donc de l'interdiction que cela soit dans la science et technologie officielles) tout ce qui sort des paradigmes matérialistes classiques et s'engage dans un domaine unifié où tout est finalement de l'énergie électromagnétique, et plus encore, de l'information pure. Avec la physique quantique, on savait déjà que la conscience de l'observateur influcence ce qu'il observe ou mesure, donc que l'observateur et l'Univers qu'il observe ne sont pas séparés mais sont un. Mais avec Les ondes scalaires on entre plus que jamais dans un domaine où physique et conscience se rencontrent, donc où la conscience peut agir sur l'environnement, donc où en particulier on peut avec des moyens technologies agir sur les consciences. Et aussi un domaine où l'on découvre les secrets de l'interaction entre les consciences.

En clair on entre dans un domaine de ce qu'on appelle la parapsychologie, le domaine dit donc du "paranormal". Donc pas si "paranormal" que cela, puisque l'on commence ainsi à découvrir scientifiquement les secrets de tout ce qu'officiellement la science ne sait pas expliquer ou ne peut pas expliquer. Ceux qui connaissent donc ces secrets (en relation avec les connaissances dans les neurosciences) avec les technologies qui vont avec, ont incontestablement un grand pouvoir sur les autres. Il faut donc que ces "autres", la grande masse (hormis évidemment les humains de cette masse qui sont paranormaux, de nature démoniaque) restent le plus longtemps possible dans l'ignorance... Voilà toute la vérité.

En ce qui nous concerne, tout cela signifie que nous avons en réalité le grand pouvoir de changer notre monde ou notre univers par notre conscience individuelle et/ou collective, et aussi le grand pouvoir de faire échouer toujours par notre conscience (à commencer par notre prise de conscience de la vérité et de la réalité des choses) le monde négatif que créent pour nous par leurs consciences négatives tous les diables et diablesses qui connaissent ces secrets. Autrement dit, nous avons le pouvoir de sortir de la réalité dans laquelle ils nous enferment, et de créer notre propre réalité, par le pouvoir de notre conscience. Le champ informatique ou informationnelle ou conscience collective que constituent toutes les consciences d'un groupe donné (et en particulier d'un pays, d'un monde tout entier), est ce qu'on appelle un champ morphogénique ou un égrégore dans les langages ésotériques ou occultes. Au niveau individuel, c'est ce qu'on appelle une "forme-pensée". C'est cela la définition scientifique de la notion de pouvoir (politique, spirituel, magique, spirite, ou autre).

Ceux qui connaissent donc ces secrets de l'Univers nous dépouillent de nos pouvoirs, nous manipulent pour nourrir de nos énergies les égrégores ou champs morphogéniques ou consciences collectives qu'ils créent pour leur seul profit. C'est ce à quoi nous sommes en train d'assister magistralement avec Emmanuel Macron et avec le réseau satanique et sataniste qui est derrière lui. Le but des guerres, des attentats, c'est de créer de tels égrégores ou de nourrir davantage les égrégores déjà existants et qui peuvent être vieux de plusieurs siècles ou milléniares. Et plus généralement, c'est l'importante thématique du vampirisme énergétique ou psychique, dont nous allons parler maintenant.

Il n'y a rien de paranormal au sens habituel du terme, c'est-à-dire rien qui ne soit explicable scientifiquement.
Le vrai sens à donner maintenant au mot "paranormal" est: "ce qui est contraire aux lois normales de l'Univers TOTAL"

Il n'y a rien de "paranormal" au sens où l'on entend habituellement ce mot, à savoir quelque chose que la science ne saurait pas expliquer ou qui serrait "impossible" à expliquer ou à traiter scientifiquement. Mais il n'y a que des choses que les sciences du Diable ne veulent surtout pas expliquer. Les diables (les vieux comme les nouveaux) gardent cachés les secrets de l'Univers qu'ils utilisent pour dominer le monde. Ces secrets cachés et utilisés par les diables sont la clef du satanisme sous toutes ses formes: occultisme, spiritisme, magie, sorcellerie, etc.. Et de nos jours, ces notions et la science et la technologie sont un, comme je viens de le dire la frontière entre les deux n'était pas aussi tranchée qu'on le pensait, ou plutôt qu'ils le faisaient croire. Oui, la technologie de ce monde est par nature satanique, diabolique, luciférienne, et on va comprendre plus loin pourquoi.

Comme annoncé plus haut, il y a des choses très difficiles à dire, car ces choses sont les plus incroyables, et pourtant les plus vraies! Dans la vidéo Claire Séverac présentée plus haut, elle cite John Edgar Hoover ex-patron du FBI, qui a dit: "L'individu est handicapé de se retrouver face à une conspiration si monstrueuse qu'il ne peut croire qu'elle existe". Et elle ne pensait pas si bien dire en prononçant ensuite cette phrase que je reproduis une fois encore: "Plus on avance dans ce genre d'enquêtes, plus on se rend compte que le monde dans lequel on vit n'a rien à voir avec le monde dans lequel on croit vivre..." Et elle commence ses explications en précisant entre autres qu'en approfissant les enquêtes, on se rend compte que l'éducation est faite pour cacher le savoir, que le système d'information est fait pour cacher la réalité, que le système de santé est fait pour créer des maladies (à comprendre évidemment par là entre autres BigPharma et non pas forcément que toutes les personnes dans le système de santé travaillent pour créer des maladies), etc.. Et on peut aller plus loin encore en disant par exemple que la démocratie est faite pour être tout le contraire de la vraie démocratie (ce que l'on découvre plus que jamais avec Emmanuel Macron), bref que rien n'est fait pour être vraiment ce que c'est censé être.

Et par conséquent, la science est faite pour être en réalité tout le contraire de la vraie science, qui est la Science de l'Univers TOTAL, que l'on peut découvrir maintenant dans le livre gratuit L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga. Nous n'allons ici brosser que quelques prérequis élémentaires ppour comprendre les choses incroyables que je vais révéler dans ce sous-titre, en conclusion de cette thématique sur le Vieux Diable et le Nouveau Diable. C'est l'occasion de faire entrer dans le débat ma spécialité de mathématicien et surtout de physicien. Ma mission fondamentale est d'introduire dans le monde ENFIN la Science de Dieu, c'est-à-dire la Science de l'Univers TOTAL. Toutes les autres questions (comme les questions de politique, de société, de spiritualité ou de religion, etc.) sont des corollaires, parce que, dis-je, tout est interconnecté, l'Univers TOTAL est UN, oui un TOUT inséparable. Tout est maintenant partie intégrante de la vraie science, plus aucune question n'est exclue de la science. Et par conséquent aussi, comme déjà dit, il n'y a rien de "paranormal" au sens où l'on entend habituellement ce mot.

Le mot "paranormal" signifie littéralement: "para" ("à côté de") et "normal", donc "à côté de ce qui est normal", tout simplement. Voici donc maintenant la définition précise qu'il faut donner ce mot: est paranormale une chose contraire aux lois normales de l'Univers TOTAL. Très simplement. Donc si l'on connaît enfin les lois normales de l'Univers TOTAL, on peut dire ce qui est paranormal, au sens de ce mot que je viens de définir et que je vais éclaircir encore. Ce sens est simplement comme de dire par exemple qu'une chose est contraire à la démocratie, est contraire aux lois de la justice, ou est contraire à la constitution, la loi fondamentale. On dira d'une manière générale qu'elle est anormale (étant entendu que ces lois sont la norme). Mais quand l'anomalie concerne les lois fondamentales (comme la constitution dans notre l'exemple), il faut alors parler de paranormal.

Alternation et Négation, Normal et Paranormal

(Pour plus de détails, voir le document: A propos de Parapsychologie et de Paranormal)

Et à ce propos il n'y a que deux paradigmes fondamentaux: d'une part l'Alternation, ce qui veut dire la logique positive et le fonctionnement positif de l'Univers TOTAL, donc simplement l'Univers TOTAL:

Alternation, la Positivité et la logique Normale de l'Univers TOTAL

L'unergie est l'énergie fondamentale de l'Univers TOTAL, l'énergie normale, et cette énergie est positive, syntropique.
C'est l'énergie divine, l'énergie existentielle (on en reparlera), l'énergie qui est TOUT, l'énergie qui fait TOUT et absolument TOUT.
C'est ce qui dans la Bible est appelé l'Esprit Saint ou le Saint Esprit, l'Esprit de Dieu, Esprit qui est TOUT, Esprit qui fait TOUT.
Et cette énergie est synonyme de toutes les choses positives, les choses normales, celles de l'Alternation.
L'Alternation est le fonctionnement des univers ou des mondes normaux, les mondes de Dieu, ce qu'on appelle couramment les "paradis".
C'est de ces mondes (les mondes d'Alternation) que nous venons, et c'est finalement à eux que nous retounons.
Autrement dit, la nature divine est la nature fondamentale de toute chose, de tout être,
c'est la nature que nous avons perdue, et c'est à cette nature que nous devons retourner.

Et on a d'autre part la Négation, ce qui veut dire la Négation de l'Univers TOTAL, donc le fonctionnement avec une logique négative et des lois négatives.

Alternation, la Positivité et la logique Normale de l'Univers TOTAL

L'onergie est l'énergie des univers, des mondes et des êtres (ou entités) en état de Négation de l'Univers TOTAL.
Cette énergie est entropique, elle est négative, ce qui veut dire qu'elle est la négation ou l'absence de l'énergie positive, normale.
Exactement comme une dette de 10 euros ou "-10 euros" (notion négative) est l'absence ou le déficit de 10 euros ou "+10 euros" (notion positive).
Et cette énergie négative est synonyme de toutes les choses négatives, les choses anormales, paranormales, celles de la Négation, du Diable.
La négation, l'absence ou le déficit d'une chose positive (chose de l'Alternation) donne la chose négative correspondante.
Par exemple la négation ou l'absence de vérité est le mensonge, la négation ou l'absence de santé est la maladie, la négation ou l'absence de vie est la mort, etc.
Dans les onivers, l'énergie est entropique et l'entropie, notion de thermodynamique, est le dégré de désordre ou de désorganisation.
L'entropie est donc négative, son contraire est la néguentropie ou entropie négative, ce qu'on appelle aussi la syntropie.
Comme l'entropie est négative (on comprendra mieux après), sa négation ou néguentropie ou syntropie est donc positive.
La syntropie est synonyme d'organistaion et de vie, donc de monde de vie, tandis que l'entropie, qui est la désorganisation, est synonyme de (monde de) mort.
Les sciences actuelles et en particulier la physique ou la thermodynamique, présente cela comme le fonctionnement "normal" de l'univers.
Mais en réalité, c'est seulement le fonctionnement des univers ou des mondes anormaux, les mondes négatifs, ce que j'appelle les onivers.
Les mondes d'Alternation (les normaux) sont les mondes de Fonctionnement, tandis que les mondes de Négation (les paranormaux) sont les mondes de Dysfonctionnement.
Ce sont les mondes coupés de Dieu, ce qu'on appelle couramment les "enfers", c'est dans l'un de ses mondes ou univers que nous sommes présentement,
et le but de la vie dans tout onivers est de revenir à l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Dites-moi comment est la science d'un monde et je vous dirai s'il s'agit d'un monde de Dieu ou d'un monde du Diable, d'un monde Normal ou d'un monde Paranormal, d'un univers ou d'un onivers, d'un monde unergétique (syntropique) ou d'un monde onergétique (entropique), d'un monde positif ou d'un monde négatif, bref d'un paradis ou d'un enfer. Car la nature d'un monde, c'est la nature de sa science, et vice-versa. Et changez la science d'un monde, et vous changez ce monde! Une fois donc qu'on a compris le Problème, où il réside fondamentalement, alors on a aussi trouvé la voie de la Solution.

Mais les choses sont aussi simples qu'on vient de résumer. On détaillera un peu plus techniquement plus loin la notion d'énergie, donc d'unergie et d'onergie. Car c'est particulièrement important de comprendre cela enfin. Tout ce que le Diable n'a jamais voulu que l'on comprenne scientifiquement, et pourtant des choses que Dieu par ses serviteurs révèle au monde depuis la nuit des temps. C'est ce que par exemple il y a 2000 ans Jésus est venu expliquer a monde. Il a expliqué le Normal, et par le pouvoir de l'Unergie il a fait des miracles pour montrer comment les choses sont dans les mondes normaux, les mondes unergétiques, syntropiques, les mondes divins. Mais le Diable relègue tout cela au domaine de la croyance ou du "paranormal", quand il veut bien voir ces choses une certaine réalité.

Mais la vérité est que Jésus a fait par exemple n'est pas "paranormal" mais est la démonstration même de ce qui doit être le NORMAL, le monde de vie, de la vraie VIE, le monde d'Alternation, le monde de Dieu. Ce n'est donc pas une question d'expliquer scientifiquement ou non, mais une question de savoir si la chose est normale ou non, si elle obéit aux lois normales ou à des lois parallèles, des "lois à côté", c'est-à-dire les lois de Négation, celles des onivers, les mondes séparés de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

On peut parfaitement expliquer par exemple un mensonge, une manipulation, une tricherie (comme par exemple les manipulations, les tricheries ou les mensonges d'Emmanuel Macron et de la secte internationale derrière lui, ou encore la mauvaise idéologie du Front National et des extrêmes-droites), un crime, un génocide comme celui des nazis, etc.. On peut expliquer le foncrionnement d'une société du crime, une société secrète, les lois parallèles qui régissent ces milieux. On peut expliquer le fonctionnement d'une république parallèle, mafieuse. Mais l'explication n'en fait pas une chose normale! Ces choses sont et resteront paranormales, au vrai sens du terme qu'on vient de définir maintenant, c'est-à-dire à côté des lois normales de l'Univers TOTAL, notamment la Loi du XERY, la Loi de l'Equivalence universelle, de l'Union, de l'Unité, dont un corollaire est l'Amour. les lois de l'Alternation, des choses contraires aux lois normales, des choses qui sont les négations de ces lois. Une chose paranormale est donc une chose obéissant à des lois parallèles, et ce qui est parallèle est illégal, caché, occulte. C'est donc une chose qui n'est pas ce qu'elle devrait être, et pire, qui est tout le contraire de ce qu'elle devrait être.

Comme déjà dit au moins une fois depuis le début, c'est par souci de simplification du propos
que j'oppose les élites ou le système satanique au peuple victime de ces élites ou de ce système, opposition que beaucoup font en général aussi.
Mais je le redis une fois encore, ce serait trop simple: il suffirait de changer les élites pour que le monde devienne un paradis...
Il suffirait par exemple de voter pour Asselineau, ou que la classe politique soit toute entière formée par des Asselineau à tous les niveaux,
et alors tout les problèmes seront réglés, on sera au paradis en France et dans le monde, n'est-ce pas?
Ou alors il suffirait de changer le système, mais alors comment être sûr qu'on a vraiment changé le système?
Si l'on a compris ce que je viens de révéler sur le problème de la Négation (et ce qu'on verra plus profondément encore bientôt),
alors on a simplement compris que le vrai problème réside dans la société elle-même, et à tous les niveaux,
et, je le répète: le problème fondamental, l'unique problème, la racine de tous les autres, c'est le satanisme!

Dans la vidéo ci-dessus, on voit des satanistes, et de plus "jouant" de la question des armes psychotronique
("psychotronic hell ride", qui se traduirait par quelque chose comme "chemin de l'enfer avec la psychotronique").
Cela ne serait pas grave si les armes électromagnétiques, psychotroniques, à micro-ondes ou à énergie dirigée, etc., n'étaient pas une triste réalité.
Et au-delà de cela, la question générale du vampirisme énergétique ou psychique, qui est la clef du satanisme, des pratiques des individus diaboliques.
Les individus sataniques que cette vidéo montre (et il y a bien pire, je vous assure!) ne sont pas nécessairement des élites, mais des gens du commun peuple.
Cela pose une question: quand on dit qu'on mène un combat politique pour les français et plus généralement pour le peuple
(comme par exemple redonner le pouvoir au peuple, instaurer la vraie démocratie, rendre la richesse au peuple, donner du travail au peuple, etc.),
de quels "français" on parle, de quel "peuple", de quels citoyens, cela inclut aussi des individus de ce genre, on lutte aussi pour eux?
Si donc ces expressions incluent sans distinction des individus de ce genre (autrement dit si l'on fait abstraction de la question du satanisme),
alors vraiment on ne résout absolument aucun problème, car il est là le problème fondamental, il est au coeur même du peuple!
C'est la face cachée de la France et du monde, et d'ailleurs elle est de moins en moins cachée.

On a donc beau voter pour tous les Asselineau que l'on veut, mettre à tous les postes toutes les gentilles Nathalie Artaud que l'on veut
(et à plus forte raison si l'on met à la tête des Emmanuel Macron, des Marine Le Pen, des Florian Philippot, sans parler de leurs "gudards"),
tant que le "peuple" ou les "français" (et c'est vrai aussi pour tout pays) dont on parle incluent des satanistes et des démons en chair et en os,
on ne résoudra vraiment jamais aucun problème, en tout cas on n'éliminera jamais le mal, la maladie, la mort, le crime, les accidents, etc.
Les problèmes que l'on croit résoudre sous une forme se présenteront perpétuellement sous une autre forme,
c'est la raison pour laquelle depuis que le monde est monde les humains passent mais les problèmes restent.
Il faut donc commencer à changer de paradigme scientifique, passer au paradigme de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga,
commencer à poser scientifiquement la question de Dieu et du Diable (la question de la Négation)
pour comprendre enfin la vraie nature du monde, la vraie nature des problèmes, et donc entamer la voie des vraies solutions.
La solution c'est bâtir un monde sans les êtres de Négation, les éliminer est possible, ce qui ne veut pas dire nécessairement physiquement.
C'est ici que commence la question du pouvoir de l'Information, de la Conscience, de la Pensée, de la Psyché, de l'Esprit, etc., donc le Pouvoir Divin.
Et la solution, c'est aussi aider les êtres de Négation à changer de nature, ce qui est possible, au niveau individuel, pas collectif, donc pas du système.
Car évidemment le système satanique et tous les démons qui le font dans toutes les couches de la société, ne voudront pas être changés.
On ne change pas un tel système de l'intérieur, mais simplement on bâtit le nouveau système à côté,
on cesse de le nourrir (de plein gré), de lui donner notre énergie (on détallera la question de l'énergie plus loin), ce qui aura pour effet son écroulement.
On ne change pas la science du Diable de l'intérieur, il ne voudra jamais, mais il faut simplement faire émerger une nouvelle science!
J'ai déjà fait une grande partie du travail dans ce monde, preuve que c'est tout à fait possible.
A vous de faire le reste, faites émerger la Science de l'Univers TOTAL, soutenez-là, partagez-la, travaillez-y!

Vous aurez vraiment compris le monde le jour où vous comprendrez qu'il n'est pas du tout ce que vous croyiez, ou ce qu'il prétend être. Et je redis à nouveau qu'il y a un nombre incalculable d'individus sur terre qui n'ont d'humains que l'apparence, qui sont quelque chose que vous ne pouviez pas soupçonner auparavant. Des individus de nature diabolique, démoniaque, qui sont pour la plupart des "citoyens lambda", des voisins, beaucoup que l'on croise dans le métro, dans les transports en commun, dans la rue, dans les magasins, etc. Ils sont dans toutes les couches de la société, dans toutes les institutions, dans tous les domaines. Ils contrôlent les institutions, ils dominent les domaines, le système (ancien comme nouveau) est leur système.

Abordons maintenant quelques prérequis un peu techniques pour comprendre enfin le monde, l'Univers, la nature des choses, leur fonctionnement. Je ne serai pas trop technique pour que ce ne soit pas trop compliqué. Je vais juste donner quelques explications sommaires sur des aspects vraiment élémentaires de la Science de l'Univers TOTAL, sachant que tout le développement se trouve dans le livre pdf gratuit de 450 pages, L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, qui comporte les chapitres: O, I, II, III, IV, V. Il est fait justement pour cela, il vous guide progressivement dans la nouvelle science, dans le nouveau paradigme, des bases jusqu'aux aspects les plus techniques, dans son chapitre II.

Les sciences actuelles disent tout sauf justement ce qu'il faut dire pour nous faire vraiment comprendre l'Univers et les choses. Comme par exemple vous l'apprendrez en détail en lisant les chapitres IV et V de ce livre, la notion d'énergie dont parle physique actuelle est une notion partielle pour ne pas dire fausse, en ce sens que c'est l'absence de la vraie énergie (l'énergie positive), que nous appelons l'"énergie" dans notre monde ou dans notre univers. Autrement dit, parce que nous sommes dans un univers de Négation, un univers (ou un monde) négatif, déchu, qui n'est pas ce qu'il devrait être, nous appelons "énergie" en fait l'"énergie négative". Exactement comme on prendrait le négatif d'un film pour le film lui-même. Tout est inversé dans notre univers, dans notre monde. Vous en doutiez?

Notre réalité est l'inverse de la vraie Réalité (avec R majuscule), notre univers est l'inverse du vrai Univers, l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga. Je ne suis pas en train de parler d'une affaire d'univers et d'anti-univers, ou de matière et d'anti-matière, qui sont simplement deux aspects opposés de notre réalité, toutes les deux ayant une énergie négative dans l'absolue. Ce dont je parle est beaucoup plus fondamentale, il s'agit d'une relation entre notre univers et l'Univers TOTAL. Quand on se déconnecte de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, on se retrouve dans une réalité inversée par rapport à lui, qui n'est plus ce qu'elle aurait dû être, qui fonctionne de manière négative par rapport à l'Univers TOTAL. C'est le grand secret et la grande vérité que le Diable vous empêche de comprendre. Son monde, ses sciences, ses écoles, ses universités, ses sources d'information, ses médias, vous disent tout sauf ça! C'est cela le fond du problème.

La vraie énergie, l'énergie positive, nous apparait comme une "énergie noire", "exotique", dont les physiciens parlent mais sans cerner sa vraie nature. A ce propos, on peut saluer les efforts de scientifiques comme Jean-Pierre Petit, qui ne sont pas encore parvenus au paradigme de l'Univers TOTAL, mais qui dans le cadre des paradigmes actuels sont parvenus à comprendre que la notion actuelle d'énergie (et par conséquent de masse) est incomplète. Dans la vidéo suivante où il présente son modèle cosmologique qu'il appelle le modèle Janus, il parle d'énergie (donc aussi de masse) positive, et d'énergie (donc aussi de masse) négative, ce qui est déjà remarquable. Que les formules ne vous effraient pas, c'est assez compréhensible, même pour ceux qui ne sont pas de grands physiciens.

Jean-Pierre Petit (JPP pour ce qui le connaissent) a été un ancien directeur de recherche au CNRS, il est l'une des personnes qui a popularisé l'affaire Ummo. On peut difficilement comprendre mieux que ce qu'il a compris dans le cadre des paradigmes actuels, car il reste malgré tout, de mon point de vue un physicien classique, même si du point de vue de la science classique (la science meanstream, la science luciférienne), lui comme des physiciens comme Philippe Guillemant sont considérés comme étant à la limite de cette science classique, ils ont franchi les lignes interdites par cette science Illuminati (car la science de ce monde est simplement celle des Illuminatis, des lucifériens de tous les temps), qui vous valent d'être banni de la communauté et de commencer à être taxé de "pseudo-scientifique", d'"ésotériste" voire de "complotiste". Ne parlons même pas de ceux qui sont sortis carrément des paradigmes actuels pour travailler dans un paradigme radicalement différent, celui de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU!

L'avantage de Jean-Pierre Petit (JPP) est donc qu'il reste dans les paradigmes traditionnels, et qu'il fait ce qu'on peut faire de mieux avec ce paradigme très limitatif. Sur ce plan, normalement on ne devrait rien lui reprocher puisqu'il parle exactement le même langage traditionnel, il suit la même méthodologie scientifique qu'eux. La véracité de ses théories peut être observée avec les moyens traditionnels. Par conséquent, on n'a aucune raison (absolument aucune) de faire la sourde oreille face à ses travaux. Son cas est l'un de ceux qui illustre le choix philosophique qui a été fait pour les sciences traditionnels, qui n'est pas nécessairement dicté par la recherche de la vérité, mais qui conduit à refuser une vérité simplement parce qu'on dit des vérités qu'on ne veut pas que la science officielle découvre.

Quand vous commencez à parler d'énergie positive et négative, de masse positive et négative, vous ouvrez une porte qui franchie, ne tarde pas à conduire à l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU! Même remarque si vous franchissez la porte de la physique de la conscience ou de la physique de l'information, comme c'est le cas de Philippe Guillemant. Idem avec avec des sujets comme la mémoire de l'eau, avec les Les ondes scalaires, l'antigravitation, l'énergie libre, et tout un tas de sujets de ce genre, sans parler de la très simple question mathématique de la division par 0 (la vraie définition de l'INFINI, de l'Oméga, 0 étant l'Alpha, l'Oméga étant 1 divisé par l'Alpha) et de l'énorme mensonge enseigné depuis longtemps selon lequel cette division serait "impossible". Ce mensonge affecte tous les domaines, la physique au premier plan, mais mensonge démontré dans la livre L'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.

JPP et d'autres n'en sont pas encore là, ils font leur physique encore avec l'idée que la division par 0 (la division de 1 par l'Alpha pour avoir l'Oméga donc) est "impossible". Mais les sujets qu'ils abordent sont des portent allant vers l'Alpha et l'Oméga, donc vers l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU. Il n'a pas encore compris qu'il existe en fait deux notions positif et de négatif, le positif et le négatif absolus, qui est le vrai positif (l'Alternation), opposé au vrai négatif (la Négation, c'est-à-dire la Négation de l'Univers TOTAL), et le positif et le négatif relatifs, ce que j'appelle l'anitif et l'antitif, cette dernière notion, l'antitif ou l'antition (c'est-à-dire simplement la notion d'anti, d'opposé, de contraire, etc.), qui est concernée dans les notions comme l'antimatière, mais aussi la notion d'énergie négative ou de masse négative dont ils parle. En realité il parle d'énergie (ou de masse anitive) opposée à la notion d'énergie (ou de masse antitive).

Négatif et Positif, Anitif et Antitif

Il y a deux notions de "positif" et de "négatif" qui fonctionnent indépendamment l'une de l'autre,
celle d'une part qui est synonyme d'Univers et d'Onivers, c'est-à-dire d'Univers TOTAL (le Positif) et de la Négation (le Négatif),
ou simplement encore qui est synonyme d'Alternation (que j'appelle enore l'Affirmation ou la Positation) et de la Négation.
Pour distinguer ce Positif et ce Négatif au sens absolu, on peut par exemple mettre ces signes "+" et "-" dans un rond.
Ils sont la définition scientifique de la notion de "Bon" et de Mauvais", ou de "Bien" et de "Mal".
Autrement dit, le Bien ou le Positif, c'est l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.
Et le Mal ou le Négatif, c'est justement la Négation de l'Univers TOTAL, c'est la définition générale du phénomène Diable.
L'Onivers est l'Univers de Négation, ce qui veut la partie de l'Univers TOTAL où il est nié, où donc il y a des êtres en état de Négation,
donc là où il y a des êtres négatifs, des entités négatives, comme par exemple les Illumnatis dont nous parlons et leur système satanique.
Tout ceci est à distinguer d'une autre notion de "positif" et de "négatif", l'anitif et l'antitif, qui elle désigne simplement deux orientations,
comme par exemple "gauche" et "droite", "avant" et "arrière", "haut" et "bas", "aller" et "retour", etc.
L'anitif et l'antitif ne sont que deux cas particuliers d'orientations, et il y a une infinité d'autres, comme on le verra plus loin.
Une chose positive peut donc être orientée d'une infinité de manières dont en particulier l'orientation anitive et antitive,
et de même une chose négative peut être orientée d'une infinité de manières dont en particulier l'orientation anitive et antitive.
La Positivité et la Négativité expriment les deux natures fondamentales des choses, qui sont la nature de Bien et de Mal, ou de Bon et de Mauvais,
et cette nature se définit par rapport à l'Univers TOTAL, il y a lui, la Positivité, et il y a sa Négation, donc la Négativité, point final.
Il ne faut plus confondre cela avec l'orientation que peut prendre une chose positive ou négative, en particulier l'orientation anitive ou antitive.
Une arme à feu par exemple est une chose fondamentalement négative, et cela n'a rien à voir avec le fait de tirer à gauche, à droite, en haut ou en bas.
L'orientation du tir n'a donc rien à voir avec la nature négative du tir ou de l'arme, cela ne change pas la nature et vice-versa.
De même on peut faire une bonne action à gauche, à droite, en haut, en bas, à l'un, à l'autre, etc., l'orientation de l'action ne change pas sa nature.

Les paradigmes de ce monde (qui sont des paradigmes de la Négation car ils ne reposent pas sur l'Univers TOTAL, ils nient donc l'Univers TOTAL) et la manière de faire l'algèbre qui en découle, conduisent à confondre certaines notions fondamentales, alors qu'en toute rigueur, dans l'absolu donc, elles n'ont pas du tout la même signification. On confond souvent le contraire d'une chose et la négation d'une chose, alors que de manière générale ce sont deux notions très différentes. Le mot clef de la notion de contraire est le mot ANTI, qui revient toujours algébriquement à multiplier par (-1), ce qui quelque part signifie toujours qu'on inverse le signe d'une certaine chose, son sens, son orientation, qui devient l'orientation opposée. Donc finalement la notion de contraire ou d'ANTI, c'est simplement la notion de (-1), non pas au sens de: "on enlève 1" ou "il manque 1" (qui justement synonyme de négation) mais au sens de "on multiplie par -1", "on inverse le signe", "on inverse le sens", "on inverse l'orientation", etc. La chose et son anti-chose (comme matière et antimatière, masse et antimasse, gravitation et antigravitation, etc.) sont donc symétriques, symétrie qu'on appelle l'opposition. D'une manière très générale, ce n'est donc pas une affaire de négation.

Par exemple, (+2) et (-2) sont contraires, ce sont des nombres opposés, ils sont symétriques par rapport au nombre 0, qui lui par contre est la NEGATION de l'un comme de l'autre. Le 0 signifie qu'il n'y a pas de (+2), qu'il n'y a pas de (-2), mais aussi qu'il n'y a pas de (+7), de (-9), etc., bref qu'il n'y a rien, ou plus exactement qu'IL Y A rien, il y a 0, la valeur d'existence ou de vérité est 0. C'est très important de comprendre cela.

Le mot clef de la négation est le mot NON, et ce mot revient toujours quelque part à dire 0, à dire qu'on annule quelque chose, que quelque chose est absent, n'existe pas, est manquant, etc. Son existence peut être représentée par le nombre 1, et sa non-existence, son absence, son manque, etc., peut être représentée par le nombre 0. C'est ainsi qu'en logique, le Vrai est représenté par 1 et le mot Faux (la négation de Vrai donc) est représenté pat 0.

On a l'habitude d'appeler un nombre comme (-2) par exemple un "nombre négatif" alors qu'en réalité d'une manière générale il est n'est pas la négation de (+2) mais juste le contraire de (+2), c'est-à-dire son antition, son anti, son symétrique par rapport à 0, son opposé, etc., donc ce qu'il aurait fallu appeler son antinombre. Le nombre (+2) est ce que j'appelle un nombre antitif, ce qui ne signifie pas forcément que c'est lui est POSITIF (comme on a l'habitude de le dire) mais simplement que c'est lui qui des deux nombres symétriques (+2) et (-2) est CHOISI comme la référence, c'est donc un CHOIX une simple convention de signe ou de sens. Il suffit d'inverser la convention pour que (-2) devienne la référence, donc le nombre anitif. Et le nombre antitif signifie simplement le contraire ou l'anti de celui choisi comme référence.

On confond donc la notion de référence avec celle de POSITIF, qui est une autre affaire, car cette notion signifie la négation de NEGATIF, ou plus exactement c'est le NEGATIF qui est la négation de POSITIF. Le POSITIF est la référence absolue, et cette référence est précisément l'Univers TOTAL. Sa négation est le Néant TOTAL, l'Inexistence, qui est un Univers aussi mais justement l'Univers Négatif, l'Univers de Négation, que j'appelle l'Onivers. Il correspond à ce qu'on appelle l'"Ensemble Vide" en théorie des ensembles. Dans les paradigmes de la Négation, cela signifie qu'il n'existe aucun élément dans cet ensemble, qu'il est absolument vide. Mais dans le paradigme de l'Univers TOTAL, la notion de "Néant" ou de "Vide", même avec l'adjectif "TOTAL", "ABSOLU" ou tout ce qu'on veut, n'existe pas en réalité (c'est la seule chose qui n'existe pas, parce que justement c'est la non-chose), la non-existence n'existe pas dans l'absolu, elle n'est que relative! En effet, toute chose existe dans l'Univers TOTAL et c'est justement ce qui fait sa définition et sa puissance même. La vérité selon laquelle "Toute chose existe dans l'Univers TOTAL" est que j'appelle le Théorème de l'Existence (voir: Problème de la Négation, Paradoxe de la NON-Existence, Théorème de l'Existence).

Le Néant TOTAL ou l'Onivers TOTAL (ou simplement l'Onivers avec O majuscule) signifie simplement l'Univers dans lequel il n'existe absolument aucune chose positive, et très exactement il y existe 0 chose positive, ce qui veut dire que toutes les choses dans cet Onivers TOTAL sont... négatives! C'est cette vérité très fondamentale qui se traduit par l'idée selon laquelle les nombres "négatifs" sont les nombres "en-dessous de 0". Au sens absolu, le 0 en question est l'Onivers O, et être "en-dessous de 0" signifie dans l'absolu être un élément de l'Onivers, un élément négatif au sens absolu de la notion de "négatif". Et être "au-dessus de 0" signifie dans l'absolu "être en dehors de l'Onivers", être plus haut que ce "monde bas", donc être dans l'Univers U. Ce n'est pas pour rien que de tout temps le "haut" ou le "ciel" représente le "monde de Dieu", et que le "bas" représente le monde de la déchéance, le lieu du Diable, des entités négatives, etc.. On verra justement bientôt le lien de cela avec la gravitation. Le temps est venu avec la Science de Dieu de comprendre la vérité sur l'Univers et les choses, le vrai sens des choses.

De l'Onivers à l'Univers

On évoque l'énergie ou la matière noire pour expliquer l'expansion de notre univers (notre onivers).
Mais la dite "matière noire" ou "matière inconnue" ou "matière exotique" est tout simplement la matière antitive,
c'est-à-dire la matière de masse ou d'énergie antitive, symétrique par rapport à notre matière prise comme référence,
matière antitive qui n'est pas à confondre avec ce qu'on appelle l'"antimatière", qui est une autre notion,
qui signifie la matière ayant la même masse anitive ou antitive, mais ayant des charges électriques opposées,
par exemple le "positron" (qu'on aurait dû appeler "antitron") qui a la même masse que l'électron,
mais a une charge électrique anitive, là où l'électron a une charge électrique antitive.
Comme JPP l'explique si bien dans son modèle Janus, il y a des électrons de masse anitive (qu'il appelle "positive") comme antitive (qu'il appelle "négative"),
mais aussi des positrons de masse anitive comme antitive, donc la matière anitive et antitive, et l'antimatière elle aussi anitive et antitive.
Et ces quatre espèces de matière sont toutes de la matière négative, parce que c'est de la matière de notre onivers, qui est négatif
(on verra plus loin des arguments pertinents montrant pourquoi l'énergie et la matière de notre univers est de nature négative).
Cependant, notre onivers acquiert de plus en plus de la positivité, il devient progressivement unergétique, d'où justement la création de la vie (Genèse 1: 1-3).
Encore faut-il dire que je parle de la version de notre onivers qui évolue vers l'Univers TOTAL, ce que la Bible appelle les "nouveaux cieux".
Car il y a une autre version qui évolue dans le sens contraire, vers encore plus de Négation, ce que la Bible appelle les "anciens cieux" (Révélation 21: 1-4).
Celui-ci est l'univers des diables et réservé pour eux, ce que la Bible la "géhenne", le "lac de feu" (Matthieu 23: 33; Luc 16: 19-31; Révélation 20: 7-10).
Autrement dit encore, un onivers évolue dans le sens indiqué sur l'image ci-dessus, le sens de la syntropie, de l'organisation et de la vie,
tandis que l'autre évolue dans le sens inverse, vers le chaos et le feu, dans le sens donc de l'entropie, la désorganisation, la destruction, la mort.
Pour d'autres détails sur l'unergie et l'onergie, voir: Univers et Onives, Unergie et Onergie.

L'Onivers est le lieu d'existence des choses négatives, les choses mauvaises, celles coupées des choses positives, qui, elles, sont les choses de l'Univers TOTAL. Les pires onivers dans l'Onivers sont des lieux de chaos absolu, donc thermodynamiquement parlant des lieux d'entropie maximale (de désorganisation maximale, de désordre ou de chaos), de très haute chaleur et température (ce qu'on appelle l'agitation thermique), bref l'enfer quoi! C'est de ce chaos initial (O sur l'image ci-dessus) que l'organisation, la vie, bref les choses syntropiques (la syntropie ou la néguentropie est la négation de l'entropie, donc des notions positives), les choses unergétiques, positives, émergent. Si la phyisique actuelle disait vraiment la vérité qu'elle devrait dire, c'est ainsi qu'elle présenterait les choses, c'est la lecture qu'elle ferait des observations que l'on fait sur l'univers. Au lieu de cela, ainsi que JPP le fait remarquer si bien aussi, elle fait dire à l'observation le contraire de ce qu'elle dit. Quand cela dérange les paradigmes dans lesquels on a volontairement choisi de faire la science, on invente sans cesse des notions fallacieuses comme "énergie noire", "matière noire", etc., pour retomber sur ses pieds et pour continuer avec le modèle standard de la physique.

Mais voici la simple vérité: on a l'Univers TOTAL, l'Unergie, la Positivité, la Vie, et sa Négation, l'Onivers, l'Onergie, la Négativité, la Mort, l'Inexistance, le Néant, ce qui veut dire le lieu d'Existence Négative, donc le Chaos, le Tourment (qui se traduit par la Température, la Chaleur, bref l'Enfer). Le reste est affaire de degré entre le Positif et le Négatif, entre l'Univers et l'Onivers. Il y a l'Univers TOTAL (la Positivité TOTALE) et l'Onivers TOTAL (la Négativité TOTALE). Entre les deux extrêmes se trouve une infinité d'univers intermédiaires, qui ont certaines choses positives et d'autres négatives. Ce sont donc des onivers (la définition scientifique de la notion d'enfer) qui ne le sont pas totalement. Nous vivons justement dans un tel onivers, et heureusement qu'il n'est pas total (qu'il y a des choses positives, la vie entre autres), sinon on ne serait pas là en train d'en parler!

Voilà la vérité sur l'Univers et les choses, que les esprits de Négation n'ont jamais voulu que l'on comprenne scientifiquement dans notre onivers. Ces esprits font confondre la notion de nombre positif et négatif avec celle de nombre anitif et antitif. Nous avons une notion intuitive de "positif" qui veut dire "bon" ou "bien" et une notion intuitive de "négatif" qui veut dire "mauvais" ou "mal" (ce qui est la signification absolue de ces notions). Mais ces diables ou serpents d'Eden (voir Genèse 3: 1-24) ne nous ont évidemment jamais permis de savoir ce qui cache réellement derrière ces notions de bien ou de mal, de bon ou de mauvais. Ils n'ont jamais permis à la science (leurs sciences) de définir ces notions, les laissant au domaine spirituel, religieux ou philosophique, alors qu'en réalité la définition est très simple.

Pour pouvoir définir ces notions et comprendre enfin le fond des choses, il suffit de faire la science dans le paradigme de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, et il ne fallait surtout pas compter sur eux pour le faire! Car le Bien, le Positif, c'est l'Univers TOTAL, et le Mal, c'est sa Négation. Très simple donc. L'image suivant précise la précédente et nous permet de comprendre le Positif et le Négatif au vrai sens du terme, qu'il ne faut plus confondre avec l'anitif et l'antitif.

Négatif et Positif, Anitif et Antitif

Vu de l'Univers TOTAL, le Néant, le Zéro, est l'Onivers, c'est l'Univers de Négation, la "Non-Existence" au sens divin du terme.
Pour Dieu (l'Univers TOTAL) toute chose existe, les choses du Néant sont simplement les choses négatives.
Mais vu du Néant (l'Onivers) c'est exactement l'inverse, c'est l'Univers TOTAL qui paraît le Néant, il y est inconnu parce qu'aussi il y est nié.
Et comme déjà dit, il ne faut plus confondre ces deux natures fondamentales, le Positif et le Négatif, avec les orientations.
Autrement dit il ne faut plus confondre le grand signe (+) que j'appelle "Uni" ou le signe "Unitif", qui veut dire qu'on est dans l'Univers,
avec le petit signe (+) que j'appelle "Ani" ou le signe "Anitif", qui désigne juste l'orientation anitive, une parmi une infinité d'autres.
Et il ne faut plus confondre le grand signe (-) que j'appelle "Oni" ou le signe "Onitif", qui veut dire qu'on est dans l'Onivers,
avec le petit signe (-) que j'appelle "Anti" ou le signe "Antitif", qui désigne juste l'orientation antitive, l'opposé de l'anitive.
Parce qu'on ne connaissait que l'Onivers (l'Univers de Négation) ces notions ne se distinguaient pas et nous paraissaient les mêmes.
On a pris l'habitude d'utiliser les mêms signes pour les désigner, alors qu'en réalité ce sont des notions différentes, indépendantes!
On confond par exemple 2 et (+2) et on les appelle "positifs" alors qu'en toute rigueur ce sont deux choses très différentes!
2 est un nombre positif absolu (une valeur absolue positive) tandis que (+2) désigne l'orientation anitive de 2, il y aussi l'antitive et les autres.
Et "−2" est une valeur absolue négative, notion que l'on ne connaît pas car une valeur absolue est considérée comme toujours "positive".
Ici, "−2" signifie "absence de 2" ou "inexistence de 2", etc., ce qui veut dire donc le négatif de 2!
On le note avec un grand signe "moins" mais on aurait pu carrément choisir tout un autre signe pour ne pas confondre avec "anti 2" ou "-2".
Sur une droite ou un espace à une dimension il y a deux orientations, qui sont justement l'anitif et l'antitif, ce qu'on appelle l'axe des abscisses.
Mais dans un plan ou un espace à deux dimensions, il y a l'axe des abscisses (l'horizontal) mais aussi l'axe des ordonnées (le vertical),
qui sont les quatre orientations principales du plan, l'anitif et l'antitif, mais aussi les deux verticales que j'appelle le banitif et le bantitif.
Dans le plan il y a une ininité d'autres orientations, et de manière générale une orientation est définie par un point du cercle,
et ce point représente ce qu'on appelle actuellement un "nombre complexe", ce qui est une mauvaise appellation,
car la signification profonde de ces nombres est tout simplement: "nombre orienté", ou simplement "vecteur",
à opposer à "scalaire" mais alors à comprendre une "valeur absolue", qui peut être positive ou négative!
Dans un espace à trois dimensions un nouvel axe principal intervient, avec deux nouvelles orientations principales, que je nomme la canitive et la cantitive.
La logique de ces noms est simple: après l'axe antitif-antitif, les 19 prochaines dimensions sont désignées par les 19 consommes de l'alphabet latin,
de la lettre B à la lettre X, suivies de "ani" ou "anti", ou "anitif" et "antitif":
on a donc: Ani, Bani, Cani, Dani, Fani, Gani, Jani, etc.., et leurs opposés: Anti, Banti, Canti, Danti, Fanti, Ganti, Janti, etc..

Comme on le comprend sans doute mieux maintenant, la notion de Négation est juste un cas très particulier de notion de contraire ou d'antition, à ne pas confondre avec le cas général. La notion de Positif et de Négatif, comme par exemple la valeur absolue positive 2 et la valeur absolue négative"−2", est un cas très particulier d'orientation, dont la signification est très claire: "Orienté vers l'Univers TOTAL" ou "Orienté vers la Négation de l'Univers TOTAL". C'est très simple. Ce sont ces deux orientations que je nomme l'"ascension" ou la "déchéance", telles qu'on le voit par exemple sur le schéma de Degrés de divinité numéro 1.

Echelle de la Divinité

C'est la même logique d'orientation dans le schéma d'Inversion de la pyramide du Diable ou Degrés de divinité 2,
et c'est toujours la même logique dans le schéma illustrant l'importante question
du vampirisme énergétique et psychique, ou Degrés de divinité 3, qu'on verra plus loin.

Et ceci est aussi très lié à la notion de gravitation, celle de Newton, de la relativité générale d'Einstein améliorée par le modèle Janus de Jean-Pierre Petit (JPP). La gravitation, comme aussi l'entropie ou encore la flèche du temps, etc., sont des phénomènes traduisant l'orientation négative de notre univers (qui est un onivers donc), sa déconnexion avec l'Univers TOTAL, sa déchéance.

L'énergie ou la masse dont JPP parle, qu'elle soit "positive" ou "négative", c'est-à-dire qu'elle soit anitive ou antitive, est négative dans l'absolu, ce qui veut dire une énergie entropique (par opposition à l'énergie syntropique, qui est l'unergie). L'énergie négative est ce que j'appelle l'onergie, l'énergie de notre univers, parce que c'est un univers de Négation, un onivers (onergie donc comme Onivers, et unergie comme Univers). Le "positif" ou le "négatif" dont il parle est juste deux orientations opposées de l'onergie.

Pour comprendre cela, prenons deux exemples. Le premier est l'exemple des pas. L'unergie, l'énergie positive dans l'absolu, c'est comme faire 100 pas. Et l'unergie anitive, c'est comme faire 100 pas à droite, appelés "+100", et l'unergie antitive, c'est comme faire 100 pas à gauche, appelés "-100". Mais il existe aussi d'autres orientations de ces 100 pas, par exemple en avant, ou en arrière, ou à 45 degrés, ou à 30 degrés, etc. Et dans ce autres cas, les 100 pas sont réprésentés par des nombres dits "complexes", par exemple "+i100" pour dire 100 pas en avant, et "-i100" pour dire 100 pas en arrière, le nombre "i" étant l'unité des complexes. Mais quelle que soit l'orientation, c'est toujours 100 pas dans l'absolu, ce qu'on appelle 100 an valeur absolue.

Mais si maintenant au lieu de faire 100 pas on fait seulement 70, on a fait 30 pas en moins, déficit de pas qui va aussi être représenté par un nombre négatif, cette fois-ci au sens absolu du terme, et qui est "-30". Là aussi on peut faire "-30" pas anitif, c'est-à-dire 30 pas en moins à droite, "-30" pas antitif, c'est-à-dire 30 pas en moins à gauche, de même 30 pas en moins en avant, en arrière, etc., bref dans toutes les orientations. C'est le même déficit de pas de "-30", quelle que soit l'orientation dans laquelle il y a ce déficit. Ce déficit représente une onergie, une énergie négative, mais au sens absolu du terme "négatif", contrairement au sens relatif, qui est une orientation.

Si on a compris cet exemple, on comprendra aussi le deuxième. L'unergie, c'est comme avoir 100 euros sur son compte courant. On peut avoir plusieurs comptes, nommés par exemple A, B, C et D, ou "Gauche", "Droite", "Avant", "Arrière", etc. On peut décider de dire que les 100 euros sont "+100" s'ils sont dans le compte A, et "-100" s'ils sont dans le compte B, "+i100" s'ils sont dans le compte C, et "-i100" s'ils sont dans le compte D, etc. On peut transféfer par exemple 30 d'un compte à l'autre, si les 100 euros étaient dans A, donc "+100", et si on transfert 30 euros dans B, on a maintenant "+70" et "-30", mais malgré les signes "+" et "-", ici cela signifie juste une orientation des sommes, mais pas un déficit ou une perte par exemple. On ne s'est pas appauvri, mais on a glogabelemnt toujours 100 euros de richesse, ils sont juste ventilés dans différentes directions.

C'est exactement la logique avec l'unergie (énergie positive) et l'onergie (énergie négative), mais aussi la masse, qui peut être positive ou négative. Ce que nous appelons la "masse" est en fait la masse négative anitive, et l'antimasse serait donc la masse négative antitive. Dans les deux cas la masse est négative, elle est associée à la gravitation, qui est une caractéristique de notre univers (un onivers), et qui est un phénomène négatif dans l'absolu. La gravitation est l'expression technique de la notion de chute ou de déchéance. Les êtres déchus sont des êtres massiques, des êtres gravifiques, des êtres qui TOMBENT. Le reste est une affaire de savoir l'orientation de la chute, et cette orientation est la définition du "bas" dans tous les cas.

Gravitation et antigravitation

Deux masses de même signe (toutes les deux anitives ou toutes les deux antitives) s'attirent, ce qui est le phénomène de gravitation connu.
Mais deux masses de signe contraire (l'une anitive et l'autre antitive) se repoussent, phénomène d'antigravitation (officiellement) inconnu...
mais officieusement bien connu et mis en oeuvre secrètement dans des endroits comme la zone 51, ainsi que bien d'autres technologies "extraterrestres",
et plus généralement des technologies qu'on fait croire que c'est de la "science fiction" alors que c'est utilisé secrètement depuis longtemps.
Toute corps tombe donc sur une planète ou un astre dont la masse a le même signe que sa masse, puisque deux masses de même signe s'attirent.

Matière anitive et matière antitive

Depuis le Big Bang, les grandes masses de signe contraire se sont tellement éloignées les unes des autres par répulsion
qu'elles ne sont plus dans la position les unes par rapport aux autres, comme le suggèrerait l'image ci-dessus, qui sert juste à illustrer la logique.
Vers la périphérie de l'univers (notre onivers donc), c'est cette répulsion des masses opposées qui est la vraie cause de l'expansion de l'univers.
Et en allant vers le centre de l'univers, c'est un autre phénomène qui se produit, celui du confinement mutuel des masses de signe opposé:
cela veut dire que les masses antitives sont à cause de la répulsion confinées dans l'espace "vide" entre les galaxies de masses anitives,
et inversement les masses anitives sont confinées dans l'espace "vide" entre les galaxies de masses antitives,
les unes devenant "invisibles" pour les autres, et vice-versa, les unes paraissant comme de la matière "sombre" pour les autres et réciproquement.
Cela a pour conséquence que l'univers est en réalité une paire d'univers, un univers et son "univers jumeau", antitif l'un par rapport à l'autre,
notion à ne pas confondre ni avec celle d'univers parallèle ni avec celle d'anti-univers, c'est-à-dire un univers d'antimatière.
La notion d'univers est infiniment plus riche et plus complexe qu'on ne le pense, les paradigmes (officiels) actuels étant vraiment rudimentaires!

Le tableau ci-dessus montre les quatre type de matière, regroupés en deux grands types, la matière anitive (l'univers) et la matière antitive (l'univers jumeau),
et ces quatre types sont aussi simples et logiques que les quatres combinaisons deux à deux des signes (+) et (-), c'est-à-dire: (++), (+-), (-+), (--).
Les matières de type 1 et 2, les deux sous-matières de la matière anitive, sont matière et antimatière l'une par rapport à l'autre,
et de leur côté les matières de type 3 et 4, les deux sous-matières de la matière antitive, sont aussi matière et antimatière l'une par rapport à l'autre,
et là le mot "antimatière" est à comprendre au sens habituel, c'est-à-dire masse m de même signe mais charge électrique q de signe contraire.
A l'inverse de la masse, les charges électriques de même signe se repoussent, tandis que celles de signe contraire s'attirent.
C'est ce qu'on appelle la force électrostatique, fondement de l'électricité, de l'électromagnétisme, de l'électrotechnique, de l'électronique, etc.
A grande échelle, c'est-à-dire avec les grandes masses, c'est la force de gravitation (la force entre les masses) qui domine sur la force électrstatique.
Mais à petite échelle, avec les petites masses, l'échelle des molécules, des atomes, des particules, c'est au contraire la force électrostatique qui domine.
On a récemment émis l'hypothèse que "l'antimatière antigravite", c'est-à-dire que la mantière et l'antimatière se repoussent.
On est en train de mettre en place un protocole expérimental pour vérifier cette hypothèse,
et je crains fort qu'on est en train de préparer une "arnaque" comme avec le Boson de Higgs pour cacher la vraie réalité des choses.
Car comme le pense JPP et comme je le pense aussi, normalement "la matière et l'antimatière gravitent",
c'est-à-dire les deux types de matière formant le couple 1-2 (la matière anitive) ou le couple 3-4 (la matière antitive) s'attirent.
Mais le sbtil problme: si avec les grandes masses la matière de type 1-2 et celle de type 3-4 ne cohabitent plus
en raison de la grande répulsion gravitationnelle qui a infiniment éloigné un type de l'autre type,
par contre avec les petites masses et les particules avec lesquelles on compte réaliser l'expérience pour vérifier l'hypothèse émise,
les deux types peuvent cohabiter, car à cette échelle les forces électromagnétiques ou électrostatiques l'emportent de très loin sur la gravitation.
Comme pour l'affaire de la "matière noire", de l'"énergie sombre" et patati et patata, il est permis de penser que nombre de particules "étranges" ou "exotiques"
qui se manifestent souvent subrepticement dans les expériences avec les accélérateurs de particules, sont des particules de l'autre type.
Il n'est pas impossible que ce qui peut paraître comme la "preuve" de l'antigravitation de l'antimatière,
ne soit en réalité, à ces échelles "invisibles" ou l'interprétation des choses est assez délicate, l'antigravitation entre les deux grands types de matière.
Autrement dit, on risque de nous "vendre" la découverte des masses antitives pour "l'antigravitation de l'antimatière"...

Et en quoi ces questions d'énergie (ou de masse) positive, d'énergie (ou de masse) négatives, concernent le sujet du satanisme que nous traitons?
en quoi c'est important de comprendre que les quatre types de masse (ou d'énergie) ci-dessus sont tous négatifs dans notre univers (onivers),
et donc qu'il existe un autre type de masse et d'énergie, positives celles-là, au vrai sens du terme, c'est-à-dire au sens de l'Alternation?
La Négation, les choses négatives, quelles que soient leur orientation (anitive ou antitive), sont relatives aux entités négatives, donc au Diable!
Comprendre cela c'est comprendre le satanismes et se secrets les plus cachés, et comprendre cela c'est enfin comprendre notre univers, notre monde!
Tout ce que le Diable, les humains négatifs (les humains-diables), les entités négatives, terrestres, intraterrestres ou extraterrestres,
n'ont jamais voulu que les gens normaux comprennent, n'ont jamais voulu que leurs sciences éclairent.
Ils font passer nombre de réalités comme étant une affaire de croyance, de fiction, de science-fiction, une affaire non-explicable scientifiquement, etc.,
alors qu'en réalité l'explication scientifique est simple, pour peu que l'on fasse la science dans les bons paradigmes.
Beaucoup de phénomènes actuellement qualifiés de "paranormaux" sont en réalité des secrets cachés de la masse et de l'électromagnétisme scalaire.

Si l'on a par exemple une terre de masse antitive par rapport à notre terre, les deux terres vont se repousser, ce que les formules de Jean-Pierre Petit expliquent dans la vidéo de Janus 15 plus haut. Et si on a un humain de +70 kilos et sa version antitive de -70 kilos, ils vont se repousser aussi. Si on les attache par une corde, cette corde sera tendue, car elle les empêché de s'éloigner l'un de l'autre. Et maintenant si on place les deux humains attachés entre la terre et l'anti-terre (le mot "anti" ne faisant pas référence au signe de la charge électrique, comme habituellement, mais ici à celui de la masse) et que l'on coupe la corde qui les relie, celui de +70 kilos va tomber sur la terre et celui -70 kilos va tomber sur l'anti-terre. Les deux tombent vers le bas, mais la définition du "bas" n'est pas la même les deux, elles sont opposés, contraires, anti l'une de l'autre. L'humain tombant sur la terre dira que son collègue tombe vers le "haut" par rapport à lui, et c'est ce qu'il appelle l'anti-gravitation. Mais son collègue dira exactement la même chose le concernant, car selon lui il tombe vers le bas, vers l'anti-terre, tandis que le terrien tombe vers le "haut" par rapport à lui, il subit une anti-gravitation.

Cet exemple sert juste à faire comprendre la logique, car on a dit que la terre et l'antiterre (c'est-à-dire la terre de masse antitive, et non pas la terre faite d'antimatière au sens habituel du terme) se repoussent. C'est précisément cette répulsion réciproque de la matière antive et antitive qui se traduit par l'expansion de notre univers (de notre onivers). Les physciens actuels l'attribuent à la "matière noire" ou à de la "matière exotique", qui n'est autre que l'autre partie de notre univers (onivers), celle dont la masse ou l'énergie est antitive (JPP dirait "négative"), donc qui n'est pas "visible" pour les instruments de la matière anitive, sauf si justement on modifie les paradigmes en passant au moins au modèle Janus de JPP (ce qui serait un moindre mal...) et à plus forte raison au paradigme de l'Univers TOTAL.

En vrai donc la terre et l'antiterre (la terre de masse antitive) ne sont pas ensemble de cette façon dans la galaxie, et même la galaxie et l'antigalaxie dans l'univers, pour pouvoir réaliser cette expérience de pensée que montre l'image ci-dessus. Car il y a fort longtemps que les deux corps se seront repoussé très loin l'un de l'autre pour pratiquement ne plus être en interaction gravitationnelle de cette façon, et pour qu'on puisse observer une chute sur l'un ou sur l'autre. De même les deux bonhommes de masse anitive pour l'un et de masse antitive pour l'autre, ont longtemps perdu la possibilité de se retrouver dans cette position qui permet de constater leur répulsion mutuelle ainsi que l'anti-gravitation l'un de l'autre.

Les galaxies et leurs versions antitives sont littéralement séparées à cause de cette répulsion mutuelle, de sorte que l'univers (notre onivers) peut être décrit comme des ilôts de matières (les galaxies antitives) séparées par de grands espaces "vides" dans lesquels sont infiniment confinés la matière antitive. Et réciproquement, par symétrie donc, le même univers peut être décrit comme des ilôts de matières antitives séparées par de grands espaces "vides" dans lesquels sont infiniment confinés la matière (la nôtre). Ce que nous appelons notre univers est en fait en quelque sorte la "moitié" (anitive ou antitive), ce qui revient à dire qu'on a un univers double ou deux univers jumeaux.

Cela ne veut pas dire forcément qu'on a exactement moitié-moitié, ou que les deux univers sont un couple de "vrais-jumeaux", c'est-à-dire se ressemblent comme deux gouttes, ont la même masse en valeur absolue, ou la même taille, la même constante de gravitation, la même vitesse de la lumière, etc.. Ils peuvent tout à fait être de "faux-jumeaux", c'est-à-dire avoir des constantes universelles différentes. Tout dépend des conditions initiales qui ont donné naissance à notre univers, et dans l'Univers TOTAL, toutes choses existent (Théorème de l'Existence), donc toutes les conditions et tous les cas de figure doivent exister.

Nous appelons LA matière celle qui est NOTRE matière (celle de NOTRE univers ou onivers), mais c'est tout aussi vrai de dire que c'est plutôt nous la matière antitive. Du point de vue de l'Anition et de l'Antition, la symétrie est parfaite, les rôles sont parfaitement interchangeables. Mais par contre, du côté de l'Alternation et de la Négation, la situation n'est pas du tout symétrique, car justement la Négation est par nature la brisure de la Symétrie, la négation de la Symétrie! C'est ce qui se traduit entre autres par des phénomènes comme l'entropie ou (ce qui revient au même) la flèche du temps, le temps qui n'est plus cyclique ou fractal, mais devient linéaire, du passé vers le futur, sans nous laisser le choix de remonter le temps à loisir.

Entropie et Syntropie

Sur l'image ci-dessus je parle d'entrupie pour signifier la syntropie ou la néguentropie.
L'entrupie (avec U) est pour l'Univers ce que l'entropie (avec O) est pour l'Onivers,
donc simplement sur le même modèle que unergie et onergie, l'énergie positive et l'énergie négative.
L'entropie et la flèche du temps sont deux phénomènes très étroitement liés.
Il n'y a aucune raison que le temps n'aille que dans le sens anitif et pas aussi dans le sens antitif.
Comme pour la gravitation, la Négation ne nous donne que le choix d'un seul des deux sens, un seul parmi l'infinité possible.
Mais avec l'Alternation, l'Equivalence, le Cycle, tous ces "sens uniques" sont supprimés, et tout devient possible.
Et étant donné un onivers comme le nôtre et sa flèche du temps, en poussant plus loin les raisonnements faits plus haut,
on aboutir à la conclusion que la flèche du temps dans l'onivers jumeau est dans le sens antitif par rapport à la nôtre.

Si par exemple un précieux vase nous échappe, et tompe par terre (gravitation) et se brise en mille morceaux (entropie ou désorganisation et destruction, associée à l'énergie cinétique, une énergie négative comme toutes les autres énergies dans l'onivers), on sait que c'est fichu! On ne peut pas dérouler le film à l'envers (remonter le temps) pour reconstituer le vase, il ne reste donc plus que la solution du scotch ou de la colle... C'est cela l'affreuse entropie et tout ce qui va avec: la flèche du temps, mais aussi la gravitation, l'energie cinétique, etc. Tout cela signifie que la Symétrie est brisée, qu'on n'est pas en situation d'Anition ou d'Antition, hélas (auquel cas la situation est toujours symétrique, inversible, réversible, etc.), mais bel et bien dans une situation d'Alternation et de Négation, et c'est précisément la Négation qui brise la Symétrie, qui nie l'Alternation (l'Univers TOTAL).

Les physiciens ne comprennent pas pourquoi cette non-symétrie ou cette irréversibilité, alors que les lois de la physique sont en règle très générale invariantes par inversion du temps, ce qui veut dire que pour elles on pouvait tout à fait remonter le temps. Mais justement, ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que les signe (+) et (-) qui apparaissent le plus souvent dans les équations sont l'Anition et l'Antition, d'où la Symétrie. Or avec les phénomènes comme l'entropie, la flèche du temps, la gravitation, etc., nous sommes en présence de phénomènes typiques de la Négation!

Alan Guth est un cosmologiste américain. Il est considéré comme l'inventeur du modèle cosmologique de l'inflation cosmique, autrement dit le modèle de l'univers actuellement en expansion.

Modèle expansionniste de l'univers

Dans un article du site Sputniknews, titré: "Sera-t-il bientôt possible de remonter le temps?", on lit ceci: "Les physiciens théoriciens Alan Guth de l'Institut de technologie du Massachusetts (Etats-Unis) et Sean Carroll de l'Institut de technologie de Californie ont présenté un modèle du monde où l'écoulement du temps est inversé.".

"Les scientifiques ont décrit un Univers alternatif où l'avenir et le passé intervertissent leurs rôles, rapporte Daily Mail. Dans leur étude, les physiciens se sont appuyés sur la conception thermodynamique de la flèche du temps, selon laquelle le futur et le passé sont inégaux. D'après cette conception, la direction du temps dans le système concorde avec le processus d’extension et la mise en ordre du système (appelé l'entropie). "

Et l'article de conclure: "MM.Guth et Carroll ont noté que l'entropie du nuage augmentait indépendamment de la direction du temps. Ainsi, serait-il possible de remonter le temps? Le modèle proposé par les scientifiques n'exclut pas l'existence d'un multivers constitué de mondes avec différentes directions du temps".

D'abord il faut préciser que quand les physiciens actuels parlent de l'Univers avec "U" majuscule, il ne s'agit que de notre univers ou tout au plus d'un multivers (un univers multiple ou un ensemble d'univers donc, ensemble éventuellement constitué d'un très grand nombre d'univers), et non pas de l'Univers TOTAL dont je parle, qui est la Réalité infiniment au-dessus! Ceci dit, il est quand même à noter que l'idée que l'univers que nous connaissons ne soit pas le seul qui existe devient de plus en plus aussi évidente pour beaucoup de physiciens (ce n'est pas trop tôt!) que le fait de dire que notre galaxie la Voie Lactée n'est pas la seule galaxie qui existe!

Il est très souvent étonnant de voir le temps énorme que les scientifiques mettent pour accepter ENFIN des idées simples qui relèvent du bon sens même! Soulignons quand même que pendant très longtemps ils fonctionnent avec des paradigmes aussi absurdes que de dire que notre planète terre est la seule planète, que notre galaxie est la seule galaxie, etc. C'est tout simplement ce qu'est l'idée de dire que l'univers que nous connaissons est le seul univers, que l'au-delà n'existe pas, que la forme de vie que nous connaissons est la seule, que les anges dont parle la Bible par exemple sont des "mythes", etc.. On pouvait évidemment penser le contraire, mais ils appelaient cela la "science-fiction" dans le meilleur des cas, des "légendes" ou des "croyances" dans le pire des cas. Ne parlons même pas de Dieu ou de Génèse 1: 1 ... Ce n'est donc pas vraiment trop tôt qu'ils commencent à bouger un peu de ce côté, car la science (officielle, il faut le préciser) a vraiment des millénaires de retard sur la Réalité de l'Univers.

Dans le même ordre d'idée, plus d'un physicien commence à mettre de l'eau dans son vin au sujet de l'entropie et de la flèche du temps, qui font partie des "sacro-saints" principes (notamment de la thermodynamique pour l'entropie) auxquels il ne faut surtout pas toucher. Et que dire alors du non moins "sacro-saint" modèle standard de la physique?

D'où mon conseil suivant, et je ne le dirai jamais trop: n'attendez pas ces sciences de la Négation pour qu'elles vous autorisent à accéder ENFIN à bien d'autres vérités fondamentales et élémentaires de l'Univers TOTAL, dans 1000 ans! N'attendez pas qu'ils daignent reconnaître ENFIN seulement dans 1000 ans des vérités très importantes et très vitales, que des gens en avant-garde comme JPP, moi et bien d'autres, vous permettent de comprendre DES maintenant! Ne les attendez donc pas, ce sera trop tard, vous aurez longtemps perdu vos âmes, ce que veulent simplement les diables qui contrôlent ces sciences.

Pour moi, le modèle standard de la physique n'est qu'un très savant échafaudage dont le seul véritable objectif est de coller à l'expérimentation et de pouvoir faire des prédictions surtout en vue d'applications technologiques. Autrement dit, ce qui compte est que ça marche et que ça soit utile en pratique, et pas forcément que cela soit la vérité absolue, que cela corresponde à ce que l'Univers est réellement, comment il fonctionne, son SENS. On se fout complètement du SENS, on ne se préoccupe pas du grand problème qu'est le fait pour un modèle de nier des réalités au-delà de celles que nous connaissons, pouvons observer, mesurer. Par définition, comme ces réalités ne sont pas les nôtres, on considère qu'elles ne sont pas... des réalités. Et si un jour une expérience de notre réalité prend ce modèle standard en défaut, on va le modifier, lui ajouter les artifices nécessaires, juste pour qu'il colle à NOTRE réalité, c'est tout!

Mais ce n'est pas parce qu'un modèle ou une théorie colle à la réalité que nous connaissons, celle qui nous est accessible, qu'elle est la vérité dans l'absolu. Si par exemple dans notre réalité il n'existe que des chevaux noirs et si notre modèle ou notre théorie dit qu'il n'existe que des cheveaux noirs, ce modèle sera véridique par rapport à notre réalité, il se sera jamais pris en défaut par l'expérience, et pourtant c'est un modèle faux, car il existe ailleurs des chevaux blancs! Ou encore, pour donner une version plus grande de cet exemple, supposons que dans notre réalité il existe seulement des chevaux noirs et bruns, mais que l'expérience n'a jusqu'à présent permis d'observer que les chevaux noirs. Une théorie ou un modèle par exemple d'un certain monsieur Higgs peut prédire l'existence des chevaux bruns, qu'on peut donc appeler les "chevaux de Higgs".

Puis après des décennies, avec un instrument spécial appelé le "LHC" par exemple, on observe pour la première fois ces chevaux bruns, les "chevaux de Higgs" donc. Ce monsieur Higgs qui a postulé l'existence de ces chevaux bruns (et qui a la chance d'être encore en vie au moment de la "confirmation" de sa théorie) reçoit un prix Nobel, et cela fait un très grand bruit dans les médias, car le modèle standard aura été "remarquablement vérifié". Mais il n'empêche qu'il est faux tant qu'il nie l'existence des chevaux blancs ou les chevaux de lumière (les "chevaux divins"), et ce modèle est faux aussi longtemps qu'il ne dira pas tout simplement qu'il existe les chevaux de toutes les couleurs dans l'Univers TOTAL, et plus simplement encore que "Toute chose existe dans l'Univers TOTAL" (Théorème de l'Existence), ce que signifie justement qu'il est TOTAL, oui la Réalité TOTALE, l'Etre TOTAL, l'Etre Suprême. Autrement dit, toute théorie est fausse ou seulement partiellement véridique, aussi longtemps que son paradigme ne sera pas l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Je ne suis pas le seul physicien à penser que le modèle standard est juste un paralytique qui marche bien avec des béquilles ou des prothèses (donc des constructions artificielles) très sophistiquées. C'est aussi l'avis de physiciens comme par exemple de JPP, mais la pensée dominante se moque des gens comme nous, si tant est qu'elle ne nous dénie la qualité de physicien. Mais qu'importe, le fait est que vraiment le modèle standard (et pas que) est faux dans ses paradigmes. Il n'est pas nécessaire d'être un grand physicien mais simplement d'avoir un mimimum de bon sens, de bonne foi, d'amour pour la vérité, pour se rendre compte qu'on aborde l'Univers d'une très mauvaise manière, qui dans le meilleur des cas relève de mauvais paradigmes (pour les physiciens sincères qui croient à ces paradigmes), et dans le pire des cas est tout simplement le mensonge, la volonté délibérée d'éviter à la science d'aller vers la vérité. Pour moi, le boson de Higgs, découvert avec le LHC, est la dernière grande manoeuvre pour sauver le modèle standard moribond. Non pas que ce boson n'existe pas (car toute chose existe dans l'Univers TOTAL, tout simplement), mais qu'on lui fait dire ce qu'il ne dit pas vraiment, on ne voit que ce que l'on veut voir, mais la vérité est ailleurs.

Voici par exemple une simple vérité qui à elle suffit à dire que le modèle standard est bancal, que la physique des particules prend les choses par le mauvais bout. On sait depuis longtemps (depuis Dirac contemporain d'Einstein et l'un des pères fondateurs de la physique quantique) que toute particule s'annihile avec son antiparticule (c'est-à-dire selon la définition actuelle une particule de même masse mais de charge électrique opposée, et plus généralement ayant tous les nombres quantiques opposés, à l'exception de la masse) pour donner de l'énergie pure, sous forme de photons donc d'énergie élecromagnétique, selon la célèbre formule d'Einstein E = mc2. Autrement dit, la masse m dans cette formule (la masse est la grandeur physique par excellence qui à elle est pour ainsi dire synonyme de "matière") se transforme en énergie E (qui en l'occurrence est l'onergie, comme on est en train de le comprendre). La plupart du temps, cette énergie élecromagnétique (ces photons donc), se retransforme en paires d'autres particules et d'antiparticules. Et on sait qu'on peut inversement produire toute particule et son antiparticule avec seulement de l'énergie élecromagnétique, pour peu que cette énergie soit suffisante et que les photons qui la constituent et qui réagissent aient les paramètres adéquats.

Et chose importante, le photon a une masse (ce qu'on appelle la masse au repos) nulle, sa masse m vaut donc 0, ce qui veut dire simplement que le photon n'est plus de la matière, mais est de l'énergie pure, en l'occurrence l'énergie élecromagnétique.

Spectre électromagnétique

De gauche à droite, des rayons X (et avant eux les rayons gamma) aux ondes radios
et au-delà jusqu'aux plus grandes longueurs d'onde, en passant par l'ultraviolet, le spectre visible, l'infrarouge, les micro-ondes, etc.
La partie du bas est un zoom sur la partie du spectre électromagnétique visible par l'oeil humain,ce qu'on appelle donc les couleurs de l'arc-en-ciel.
Plus l'onde est resserrée (donc plus on va vers la gauche), plus la longueur d'onde est petite et donc la fréquence est grande.
Et plus l'onde est étirée (donc plus on va vers la droite), plus la longueur d'onde est grande et donc la fréquence est petite.
Les chiffres en haut indiquent les longueurs d'onde: nm est le nanomètre, le milliardième de mètre,
et μm est le micromètre ou le micron, le millionnième de mètre.

Et autre précision, la lumière est faite de photons, elle est une onde élecromagnétique. on appelle lumière tout simplement les ondes électromagnétiques dont la longueur d'onde ou la fréquence se situe dans la plage qui va du rouge au violet du spectre des couleurs, celles de l'arc-en-ciel. Quelle que soit donc l'onde électromagnétique, visible ou non, quelle que soit sa fréquence ou sa longueur d'onde, elle est faite de photons, des bosons de masse nulle (un boson est une particule dont le nombre quantique, qu'on appelle le spin, est un nombre entier, ici 1 pour le photon; son spin est donc 1 et sa masse est 0). Autre précision très importante: les particules qui ont une masse mulle voyagent à la vitesse de la lumière. Et justement le photon est le cas le plus fondamental, c'est la particule de lumière, et plus généralement la particule électromagnétique.

Et maintenant, même si vous n'êtes pas un physicien, vous pouvez tirer une conclusion simple, rien qu'avec les vérités que je viens de présenter dans les quatre paragraphes précédents, et même seulement avec le premier des quatre. La conclusion qui s'impose est tout simplement que l'énergie élecromagnétique est l'énergie la plus fondamentale dans l'univers connu (dans notre onivers donc), autrement dit qu'il n'existe qu'une seule particule fondamentale, à savoir le photon, qui est un boson. En effet, toutes les particules, quand elles s'annihilent et deviennent pure énergie se convertissent en énergie élecromagnétique c'est-à-dire en photons, et inversement on peut produire toutes les autres particules donc la matière, avec les photons (énergie élecromagnétique). Autrement dit, toute matière se transforme finalement en énergie élecromagnétique (photons) et vice-versa, suivant la célèbre formule d'Einstein, E = mc2, que le grand public (pas seulement les physiciens) connaît maintenant.

Sachant cela, si vous êtes physicien et si vous voulez faire la physique des particules, comment l'aborderiez-vous, quelle serait son schéma, sa logique, ses paradigmes? Très simple: toutes les autres particules de notre univers (l'univers que nous connaissons), qu'elles aient ou non une masse, qu'elles soient donc matérielles ou non, qu'elles soient donc gravitationnelles ou non, ne sont que différentes formes d'une seule particule de base: le photon! Autrement dit, tout (dans notre univers) est fondamentalement une onde électromagnétique, tout est énergie élecromagnétique. C'est la compréhension encore plus précise de la formule: E = mc2, ou c est la vitesse de la lumière, c'est-à-dire la vitesse des ondes électromagnétiques, ce qui est normal, puisque tout est fondamentalement une onde électromagnétique!

Est-ce qu'il faut être un génie pour comprendre cela? On a tout simplement là la clef de l'unification de la physique de notre univers, qui est déjà toute faite puisque tout se ramène à l'électromagnétisme, et on connaît ses équations, qui sont les équations de Maxwell, connues même avant la relativité! Donc après la relativité (restreinte comme générale), après donc E = mc2, on peut facilement comprendre que celle-ci n'est que l'électromagnétisme quand les ondes électromagnétiques sont dans la forme adéquate (en l'occurrence tout simplement la forme scalaire dont on parlera un peu plus bientôt) pour engendrer la masse ou les particules ayant une masse (c'est-à-dire dont la masse n'est plus 0 comme pour les photons), masse avec laquelle commence le phénomène de gravitation, l'objet de la relativité générale. Autrement dit, la relativité est une forme particulière de l'électromagnétisme.

Et alors pourquoi le grand génie Einstein, après la relativité, a passé le restant de sa vie à essayer en vain d'unifier les champs, c'est-à-dire à essayer d'unifier le champ de gravitation (l'objet de la relativité générale), avec le champ électromagnétique ainsi que les autres champs? Il suffisait juste de développer toutes les formes de l'électromagnétisme, et elles conduiraient à toutes les autres particules (massiques ou non). Et l'une de ses formes est alors la gravitation, et la partocule spéciale qui lui est associée, à savoir le graviton, dont on soupçonne très fortement l'existence, comme c'était aussi le cas pour le fameux boson de Higgs maintenant découvert, à la différence du graviton qui reste encore hypothétique. Et pourquoi donc on continue de raconter qu'il est "difficile" d'unifier la relativité avec la physique quantique par exemple?

Il s'agit en réalité d'un mensonge très entretenue, car depuis les travaux de Nikola Tesla (on en reparlera bientôt) on sait que l'électromagnétisme scalaire ou électrogravitation est la clef de l'unification. Mais ce domaine est gardé très secret (et on va comprendre pourquoi dans toute la suite), on laisse la science officielle dans les vieux paradigmes, notamment le modèle standard, on fait diversion avec le boson de Higgs, alors que le vrai boson, qui est la clef la physique de notre univers, est tout simplement le photon! Et ironie de la chose, Einstein, avec l'effet photoélectrique, est l'un des pères (pour ne pas dire le père tout simplement) découvreur du photon, la particule de lumière.

Soit dit en passant, Einstein n'a pas eu de prix Nobel pour la relativité (dont le monde entier ou presque a entendu parler), mais pour l'effet photoélectrique dont pratiquement personne (à part les physiciens) n'a entendu parler. On met en avant la relativité pour faire diversion, exactement comme on met maintenant en avant le boson de Higgs pour faire diversion mais aussi pour sauver l'échafaudage qu'est le modèle standard (lui aussi mis au premier plan!), alors que la vérité se trouve du côté du photon, oui de la lumière! Même s'il ne s'agit que de la lumière de notre univers (un onivers), c'est-à-dire de l'onergie qu'est l'énergie élecromagnétique, c'est néanmoins la lumière, celle qui crée toutes les autres particules de notre univers, donc notre univers! La lumière est nettement mieux que les ténèbres que sont le modèle standard et tout le reste.

On a surnommé le boson de Higgs la "particule de Dieu", alors que la vraie "particule de Dieu" est en fait la particule de lumière, même si ce "Dieu" ou cette "lumière" en ce qui concerne notre univers est Lucifer... Si donc on avait regardé du côté de la lumière, même fausse, même négative ou onergétique, on aurait très vite découvert la vraie lumière, cella de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, comme je l'explique à présent. La preuve étant que cette physique, je l'ai apprise moi aussi, j'y ai travaillé et je l'ai enseignée, j'ai réfléchi à la lumière, j'ai médité sur le photon, la particule de lumière, dont la masse est nulle (donc qui n'est plus la matière), qui pour cette raison précisément voyage à la vitesse de la lumière. Et j'ai finit par trouver la Lumière, l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga, ce que n'a pas pu faire Einstein, malgré son plus grand génie que moi, il n'y a pas de doute là-dessus. Voilà l'aveuglément dans lequel on se retrouve quand on fonctionne avec les mauvais paradigmes de ce monde. Ce n'est donc pas forcément une question d'avoir du génie, mais simplement de travailler dans le bon paradigme. Et si en plus il y a un peu de génie...

Le photon, l'énergie électromagnétique, l'onde électromagnétique donc, est la nature fondamentale des choses dans notre univers, en tout cas des choses onergétiques, entropiques, massiques, matérielles, gravitationnelles. Il faut voir le photon comme étant un objet limite, c'est l'objet le moins matériel (sa masse est nulle), le plus lumineux (c'est le cas de le dire). Et maintenant, il faut faire remarquer que l'expression "onde électromagnétique" pour parler du photon, de la lumière ou de l'énergie de notre univers, est inapproprié. Le mot "électromagnétique" fait déjà référence à une particule massique, à savoir l'électron. Cela entretient la fausse idée selon laquelle il faut nécessairement des électrons ou des particules électriquement chargées pour produire ce qu'on appelle l'onde "électromagnétique", l'énergie "électromagnétique", la lumière, etc., alors que ce n'est pas vrai.

Cette lumière (la particule de lumière, le photon), cette onde, existe indépendamment de l'électron, elle est d'une autre nature, elle est en amont, elle est tout simplement quantique. Et comme on le verra plus loin (et alors on aura enfin la pleine compréhension de la nature de l'énergie), il existe une nature plus fondamentale encore que la nature quantique, c'est... l'INFORMATION! Oui, l'information (au sens informatique du terme), autrement dit la nature numérique. Tout est finalement fondamentalement des nombres, rien que des nombres (on y reviendra)!

Au niveau quantique, on ne parle pas d'onde "électromagnétique", mais simplement... d'ONDE! oui d'onde! La preuve étant que le concept fondamental de la physique quantique est la fonction d'onde. Avec elle, ce n'est plus une question d'électron, d'électricité, d'électronique, de magnétisme ou d'électromagnétisme, mais seulement... d'énergie! La vérité est donc que tout dans notre univers est onde ou énergie, ce qui revient au même. Dans notre univers donc, puisque c'est un onivers, tout est donc onde (négative) ou onergie. Comme on l'a expliqué, l'onergie est l'unergie spéciale qui incarne l'absence, le déficit d'unergie, l'annulation de l'unergie, etc. C'est cette absence, ce déficit ou cette annulation qui rend l'unergie négative, donc la transforme en onergie, O comme 0. Par conséquent une absence, un déficit ou une annulation d'onde positive (la vraie onde, la vraie vibration, la bonne vibration), est une onde spéciale qui est par définition une onde négative (la fausse onde, la fausse vibration, la mauvaise vibration).

La masse est donc dans le modèle standard associée au fameux boson de Higgs, ce qui est vrai mais cela n'a pas l'importance qu'on lui donne, car l'essentiel est ailleurs! En fait, la masse est un des modes assez spécial d'accumulation de l'énergie électromagnétique (l'onergie) ou de l'onde sous forme scalaire, accumulation appellée "charge". Et justement, sous sa forme scalaire l'onde électromagnétique n'est plus "vectorielle" donc n'est plus électromagnétique (elle n'est plus définie par un vecteur champ électrique et champ magnétique, car leur amplitude est nulle, et il ne subsiste que leur fréquence ou leur longueur d'onde), elle est juste une onde, une énergie. On parle dans la physique actuelle de la masse comme d'une grandeur uniquement "positive", ce qui veut en fait anitive. La masse a aussi une orientation antitive, et même il existe autres orientations, comme des masses complexes pures. Il existe toutes les orientations possibles, et beaucoup de notions que l'on perçoit comme différentes de la masse sont en fait d'autres orientations de la masse.

Un autre exemple de "charge" est la charge électrique, elle aussi ayant deux orientations de base, antitive et antitive (celles-là on les connaît actuellement et on en parle comme de charge "positive" et de charge "négative"), sauf que dans son cas les contraires s'attirent tandis que pour la masse les contraires se repoussent, comme le modèle Janus de JPP le montre si bien. Une particule a une masse et une charge électrique, éventuellement nulles toutes les deux comme pour le photon, ou seulement l'une nulle et pas l'autre (comme par exemple le neutron qui une charge totale nulle mais une masse non nulle), ou les deux non nulles (comme par exemple le proton ou l'électron).

Autrement dit, la combinaison de la charge massique et de la charge électrique (toutes les deux des formes de l'onde sclaire), mais aussi d'autres types de charges ou nombres orientés (comme la charge baryonique ou le spin) donne une particule. C'est ainsi que se forment toutes les autres particules que le photon, toutes sont fondamentalement une ONDE, d'où la fameuse dualité corpuscule-onde. Il ne s'agit pas en fait d'une dualité, mais simplement toutes les particules sont des émanations de l'onde, de l'énergie (l'onergie en ce qui concerne l'onivers), et l'onde ou l'énergie est elle-même une émanation de quelque chose d'encore plus fondamentale, l'information dont on parlera sous peu. On en revient maintenant au pourquoi ces vérités si simples et si évidentes ne sont pas celles de la science officielle, et pourquoi celle-ci ignore les travaux actuels de JPP et surtout le met au banc de la communauté des physiciens, et à plus forte raison des gens comme moi, et comme d'autres autres aussi.

L'électromagnétisme scalaire (l'onde scalaire tout simplement) est l'un des secrets les plus gardés de ce monde pour les raisons que l'on commence à comprendre. Cela nous amène tout droit à la découverte de la vraie nature de l'Univers des choses, ce que les diables ne veulent pas justement. Cela nous conduit directement vers la Vérité, avec V majuscule. En effet, avec l'électromagnétisme scalaire ou électrogravitation ou tout simplement les ondes scalaires, on quitte l'échelle matérielle (au sens habituelle de la notion de matière), on entre dans un domaine techniquement appelé le "champ unifié" où la gravitation (le domaine de la masse) s'unifie avec toutes les autes forces (interaction forte, interaction faible, électromagnétisme), unification dont Einstein avait rêvé et qui est le Saint Graal de la physique (enfin la physique officielle, car la physique officieuse détient le Saint Graal depuis longtemps). On maintenait l'idée fausse selon laquelle une telle unification était très difficile, alors qu'avec les ondes scalaires on connaissait son secret depuis de nombreuses décennies, notamment depuis Nikola Tesla (1856-1943).

Pour toute onde électromagnétique classique, son vecteur de champ électrique et de champ magnétique vibrent dans un plan perpendiculaire à la direction de propagation. Il s'agit alors d'une onde vectorielle (c'est-à-dire une ondes qui se décrit dont comme un champ de "nombres orientés", ce qu'on appelle les "nombres complexes" ou simplement vecteurs, comme je l'ai déjà expliqué), puisque caractérisée par un vecteur de champ électrique et de champ magnétique vibrant avec une amplitude non nulle. Mais quand on réussit à faire interférer parfaitement deux ondes électromagnétiques classiques de même fréquence, de même aplitude, mais en opposition de phase (ce qui veut dire simplement deux ondes de même fréquence ou de même longueur d'onde, mais l'une anitive et l'autre d'antitive, et parfaitement l'opposée l'une de l'autre, comme le sont par exemple "+5" et "-5"), il en résulte une onde spéciale, dont le vecteur de champ électrique et de champ magnétique ont une amplitude nulle, c'est-à-dire les vecteurs ne vibrent plus, comme je l'ai déjà expliqué. Mais l'onde continue à se propagner, et son énergie n'est pas nulle. C'est une onde scalaire. Une telle onde a de nombreuses propriétés spéciales, comme par exemple de pouvoir tout traverser, là où une onde électromagnétique classique peut être arrêtée.

Elle a d'autres propriétés très importantes en relation avec la masse (donc la gravitation), l'espace-temps, etc. Cela fait de l'électromagnétisme scalaire l'électrogravitation, ce qui veut dire l'unification de l'électromagnétisme et de la gravitation, avec toute ce qu'on peut imaginer avec cela, comme par exemple de pouvoir provoquer la lévitation ou l'anti-gravitation avec des moyens électromagnétiques. Les phénomènes étranges dans le fameux Effet Hutchinson par exemple ne sont autres que des effets particuliers des ondes scalaires qu'il produit avec ses puissantes bobines et toute son installation électrique et électromagnétique.

Mais on n'enseigne pas ces vérités sur l'électromagnétisme dans les universités (surtout pas en Occident, dans les pays de l'Otan, la question étant un peu plus ouverte en Russie), l'armée entre autres ayant fait de cela un domaine ultra-secret. Jetez un petit coup d'oeil sur ce petit document pdf intitulé: Les ondes scalaires ou encore: Les Armes Electromagnétiques Scalaires Soviétiques, pour commencer à comprendre pourquoi. Il suffit donc de dire que c'est le dommaine gardé pour l'armée, pour les programmes comme HAARP, pour les technologies de contrôle mental, etc..

Nikola Tesla (dont le nom Tesla, soit dit en passant, a été en hommage à ses grands travaux en électromagnétisme choisi comme unité de champ magnétique, à savoir "T"), est celui qui a mis au jour les secrets de l'énergie électromagnétique scalaire, qui aussi lié à la fameuse "énergie libre", l'énergie quasi illimitée que cache le "vide" et qui fait fantasmer beaucoup dans les milieux alternatifs mais aussi les milieux "technologistes" comme le New Age. Il faut saluer Tesla pour ses révélations dans ce domaine, mais sans l'idolâtrer non plus, comme beaucoup le font. Car il faut quand même maintenant dire toute la vérité sur la nature fondamentale de cette énergie à propos de laquelle on fantasme, à savoir qu'elle est... négative! Ce n'est pas par exemple le "rayon de la mort" dont a parlé Tesla qui ferait dire le contraire. Et ce n'est pas pour rien non plus que les découvertes de Tesla soient avant tout prisées par l'armée, qu'elle soit américaine, russe (soviétique aux temps de Tesla), ou toutes les autres. L'énergie qui tue avant tout, qui détruit donc la vie, n'est pas l'énergie positive, l'unergie que je suis pour ma part en train de révéler, qui est synonyme d'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, et qui, elle, signifie la vie!

Ce que donc la physique actuelle appelle l'énergie (énergie cinétique ou énergie mécanique, énergie thermique, énergie élecrique ou électromagnétique, énergie nucléaire, etc.), est donc en fait l'onergie, l'énergie négative. Et c'est extrêmement facile de vérifier pourquoi.

C'est par exemple parce que l'énergie cinétique (l'énergie associée à la vitesse d'une masse) est de nature négative, à donner la "mort" ou expédier à l"inexistence", ou simplement à provoquer la douleur ou la souffrance due à la destruction ou au choc que vous ne souhaiteriez pas avec voiture, en roulant à 100 km/h ou même seulement à 50 km/h, entrer dans un mur de béton! C'est exactement pour la même raison que vous ne souhaiteriez pas recevoir une balle de fusil, car c'est de l'énergie cinétique. Et c'est parce que l'énergie thermique est fondamentalement négative que vous préféreriez sortir à toute vitesse d'un bâtiment en feu. Et c'est parce que l'énergie électrique est fondamentalement de nature négative (à détruire la vie) que vous ne toucheriez pas un fil électrique à haute tension... Si vous manquez d'énergie, ce n'est pas celle-là que vous voudriez recevoir pour vous requinquer, vous revitaliser... Et c'est parce que l'énergie électromagnétique est fondamentalement négative que vous n'aimeriez pas entrer dans un four à micro-ondes ou être la cible d'armes à énergie dirigée (comme moi et d'autres, et c'est pour cela que je peux vraiment vous parler d'énergie négative). Et c'est parce que l'énergie nucléaire est négative que vous ne souhaiteriez pas qu'une bombe nucléaire tombe dans votre ville...

Bombe atomique et énergie nucléaire

La célèbre formule "E = mc2" veut dire entre autres que l'énergie E et la masse m sont de même nature.
Elle dit en effet que l'une se convertit en l'autre vice-versa, comme on convertit par exemple des dollars en euros, et vice-versa.
Si la somme convertie dans une des devises est une richesse, alors la même somme dans l'autre devise est une richesse aussi.
Mais si la somme convertie dans une des devises est une dette, alors la même somme dans l'autre devise est une dette aussi.
Nous comprenons avec cette formule que si l'énergie est positive (ou négative), alors la masse aussi est positive (ou négative), et vice-versa.
Or il suffit de regarder les effets fondamentaux de l'énergie nucléaire pour voir que cette énergie est de nature négative, donc la masse aussi.

Voilà, je pense qu'il est inutile de multiplier les exemples, il est clair que l'énergie dans notre monde, dans notre univers, est fondamentalement négative, ce qui veut dire qu'elle détruit fondamentalement le positive, et en particulier la vie. Il ne s'agit donc pas d'une énergie vitale, synonyme de vie. C'est l'énergie diabolique, celle des diables et des démons. Cette énergie est associée à ce qu'on appelle l'entropie, qui est le degré de désordre ou de désorganisation, tandis que la vie est synonyme d'ordre et d'organisation, et la second principe de la thermodynamique dit qu'un système isolé (donc laissé à lui-même sans intervention extérieure) évolue naturellement vers un état d'entropie croissante, c'est-à-dire vers un état de plus grande désorganisation. C'est la loi de notre univers, la loi de l'onivers, de l'onergie. C'est contre l'entropie donc contre l'énergie négative que la vie s'oppose pour exister. Il faut donc une intervention sur un système, pour faire décroître son entropie, lui donner de la syntropie, ce qu'on appelle aussi la néguentropie ou l'entropie négative (qui est positive, puisque l'entropie est par nature négative, elle est synonyme de désordre), pour que donc l'énergie de notre univers ait un effet positif.

A l'unergie, l'énergie positive (et on commence à comprendre maintenant ce que cela veut dire), est donc associée non plus l'entropie mais la syntropie (l'unergie est l'énergie syntropique), ce qui veut dire aussi que c'est plus la masse ou la gravitation comme on la connaît, mais une masse positive, une gravitation de nature positive. Si vous dites que c'est l'antigravitation, alors avous n'avez pas encore bien compris ce qu'on expliqué sur l'anition et l'antition, qui ne changent pas la nature positive ou négative des choses, mais juste leur orientation. Il s'agit en fait d'une une non-masse, que j'appelle l'umasse, et d'une non-gravitation, que j'appelle l'ugravitation. Avec la gravitation on tombe, ce qui veut dire qu'on est attiré par un corps massif de même signe que nous (la terre par exemple), selon une orientation, une "flèche" de gravitation (comme aussi la flèche du temps) face à laquelle on n'a pas le choix. On subit donc la flèche, comme on subit le temps, on tombe, sans avoir notre mot à dire.

Si par exemple un ouvrier travaillant à construction d'un gratte-ciel perd l'équilibre et tombe, il ne lui reste qu'à prier avant d'arriver au sol, et il voudrait bien avoir des ailes d'oiseaux ou des ailes d'anges pour ne pas avoir à subir cette dictature de la gravitation, qui ne lui offre aucun autre choix que de s'écraser au sol, l'énergie cinétique (une énergie négative, une onergie donc) faisant le reste. C'est dans ces moments-là qu'on souhaiterait ne pas avoir d'énergie ou de masse (d'être donc léger comme une plume), car celle-là tue quand on l'a, alors que normalement la vraie énergie (l'unergie) signifie la vie! Mais si par le pouvoir de la pensée on peut remonter au lieu de s'écraser sur le sol, ou aller dans les orientations que l'on veut, comme un oiseau libre, comme un ange, alors on n'est plus dans un monde gravitationnel, on n'est plus dans un onivers.

Et si en apesateur on est désorienté, car on n'a plus de champ de pesanteur comme repère ou référence pour dire "bas", alors ce n'est pas parce que la pesanteur (ou la gravitation) est synonyme de vie, mais simplement parce qu'on n'a pas une vie d'ange, on n'est pas unergétique, mais on est un pauvre être massique, un pauvre être déchu.

Pour en revenir à JPP et à son modèle Janus, on a compris que par masse "positive" et masse "négative", il fallait donc en fait entendre "masse anitive" et "masse antitive", car la masse est de toute façon négative, et on commence à comprendre ce que cela veut dire. Pas besoin de grands calculs de la relativité pour aboutir aux lois d'attraction ou de répulsion des masses, car il suffit juste de comprendre la logique de l'Alternation-Négation et de l'Anition-Antition.

Cependant, c'est déjà très remarquable d'aboutir à ces vérités avec les paradigmes traditionnels, qui sont non seulement limitatifs, mais compliquent beaucoup de choses inutilement. On doit souvent faire des calculs très compliqués pour aboutir finalement à des vérités élémentaires de la Science de l'Univers TOTAL. Et il y a une infinité de vérités de la nouvelle science impossible à atteindre avec les paradigmes traditionnels, car ces vérités sont synonymes de division par 0, ou, ce qui revient au mmême, de l'égalité "0 = 1", réputée impossible, simplement parce que la notion d'égalité est l'identité au lieu d'être l'équivalence. Comme on l'a dit plus haut, "0 = 1" est une vérité de l'Univers, tout simplement celle du Cycle. Tout cela va ensemble avec la symétrie, la syntropie, etc., bref l'unergie.

L'avantage de JPP est de parler le même langage que la science luciférienne (celle qui nie l'Univers TOTAL l'Alpha et l'Oméga), ce lui permet d'être compris par des scientifiques actuels de bonne foi. Et hélas il n'y en a pas des foules, car les Illuminatis ont donné la consigne ferme de mettre à l'écart tout scientifique qui ouvre des portes qu'ils ferment depuis longtemps, ce que le brave JPP n'a pas encore l'air de comprendre (sans doute qu'il n'est pas assez "complotiste" mais encore trop meanstream). En effet, il faut le dire, il reste quand même esclave de l'approche scientifique traditionnaliste, ce qui le conduit à trouver peu digne d'intérêt certaines approches actuelles, comme par exemple la théorie des cordes et les idées de certains physiciens comme l'américain Brian Greene. Je ne partage pas tout ce qu'il dit, mais certains aspects de la théorie des cordes ne sont pas non plus dénués de tout intérêt, même si ce qu'elle avance semble juste "théorique" et pas confirmé par l'expérience.

L'un des éléments des paradigmes de la physique traditionnelle à laquelle JPP semble tenir, est la vérité par l'expérimentation. Autrement dit, tant qu'une théorie physique n'est pas confirmée par l'expérience, elle reste juste une théorie, ce dont elle affirme l'existence reste juste hypothétique et peut donc ne pas exister. Mais c'est justement ce paradigme-là qui conduit à nier l'Univers TOTAL! Il est aussi mauvais qu'un poisson qui ne vit que dans l'océan, dont les observations ne peuvent que se faire dans l'océan, dont les expériences ne peuvent que se dérouler dans l'océan, et qui fait une théorie affirmant que les humains ou les kangourous existent. Si on lui demande de trouver les kangourous dans l'océan il n'en trouvera pas, et pourtant ils existent!

L'Univers TOTAL et NOTRE univers

Cette image ne peut que parler au cher JPP, lui un scientifique de haut niveau qui s'est intéressé à la question Ummite
(donc qui a eu le "tort" d'affirmer ou de "suggérer très fortement" l'existence d'extraterrestres, ce qui lui a porté malheur depuis...).
A vrai dire, de son propre aveu, les théories Ummites l'ont beaucoup inspiré aussi bien dans ses recherches dans la MHD
(la magnéto-hydro-dynamisme, dont il est incontestablement l'un des plus grands spécialistes mondiaux, sa vraie spécialité, avec la magnéto-aéro-dynamisme),
et plus tardivement en cosmologie et en astrophysique, avec sa conception de l'univers gémellaire tel qu'on le voit dans son modèle Janus.
Ce plongueur humain dans l'océan (l'univers des poissons) ne peut pas mieux représenter un "extraterrestre" du point de vue des poissons.
Leurs théories aquatiques, si elles postulent l'existence des humains ou des êtres aériens, ne peuvent pas être vérifiées par leurs observations aquatiques.
Sauf si justement des humains ou des kangourous mettent des scaphandres et plongent dans l'eau pour visiter les poissons.
Mais si les chefs des poissons ou les maîtres de l'océan font comme les chefs humains qui cachent les visites extraterrestres ou désinforment sur l'affaire Ummite,
les pauvres poissons mettront du temps pour se rendre compte que les êtres aériens comme les humains existent.
C'est exactement dans cette situation que nous sommes avec nos paradigmes de la physique qui font de l'expériementation le critère de la vérité ou de la réalité.
De tels paradigmes nous enferment dans NOTRE univers (celui que nous connaissons), prison de laquelle nous libère le paradigme de l'Univers TOTAL.

Juste pour dire qu'une méthode de recherche de la vérité qui n'est basée que sur l'expérimentation ne permet tout au plus de trouver que les choses qui existent dans l'univers où l'on existe. Quand la théorie des cordes dit qu'il y a potentiellement 10500 (10 puissance 500, c'est-à-dire 1 suivi de 500 zéros) modèles de l'univers, c'est-à-dire 10500 théories possibles pour l'univers, cela paraît ridicule, parce qu'en réalité on ne cherche que le modèle de NOTRE univers. En effet, on se demande laquelle théorie est la bonne ou lequel des modèles est le bon dans tout cette pléthore.

Mais ce n'est pas ainsi qu'il faut aborder la question, car avec cette approche on ne peut donc pas accéder à la Réalité TOTALE, c'est-à-dire à l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses! C'est de lui qu'il faut partir, donc du fait que l'Ensemble de toutes les choses existe, et que dans cet ensemble toutes les chose existe, c'est sa définition, point final. Bien comprenre cet Ensemble, découvrir ces lois (et on n'a pas besoin de faire des expériences pour cela, mais juste déduire les conséquences de sa définition) permet donc de découvrir le fonctionnement de la Réalité TOTALE indépendamment de notre propre réalité et ses éventuelles limitations. Et alors nous découvrons que notre réalité ne fonctionne pas selon ces lois absolues, universelles, et nous ne découvrons que mieux notre propre réalité.

Si par exemple le poisson de l'océan applique ce paradigme, il va simplement comprendre que toute chose existe, donc tout ce qu'il peut imaginer existe, des êtres comme les kangourous, les oiseaux, les êtres aériens comme nous, et même des êtres que nous-mêmes nous ne connaissons pas, car nous sommes aussi dans une sorte d'"océan". Et le poisson comprend que comme ces êtres n'existent pas dans l'océan, ou ne peuvent pas y habiter, alors c'est que son océan n'est pas toute la Réalité, il est une réalité parmi une infinité d'autres. S'il faut une "théorie des cordes" pour savoir comment est son océan, et que la théorie lui dit qu'il y a 10500 modèles possibles, cela veut dire simplement que la Réalité TOTALE, c'est-dire l'Océan TOTAL, comporte au moins 10500 types d'océans possibles, et donc qu'il faut parler de "multiocéans", c'est-à-dire les multivers dans l'Univers TOTAL. Il est infiniment plus important de faire la science qui nous permet de découvrir les secrets pour sortir des limites de notre océan (la seule façon de savoir ses limites donc de ce qu'il est réellement), plutôt qu'une science qui nous enferme dans l'océan.

JPP, ne serait-ce que parce qu'il connaît la théorie des Ummites (qu'il dit l'avoir inspiré dans ses recherches), qui parlent d'une infinité d'univers fonctonnant par paires (les univers jumeaux), est bien placé pour comprendre ce que peut vouloir dire une théorie des cordes qui parle de 10500 univers possibles. Tout ce qui est mathématiquement cohérent (encore faut-il que les paradigmes des mathématiques ne soient pas eux-mêmes limitatifs, ce qui est hélas le cas actuellement, car ces paradigmes sont l'identité et non pas l'équivalence) exprime tout simplement une vérité dans l'Univers TOTAL, point final. Il suffit de se dire cela pour sortir mentalement de la prison. Et qui sort mentalement d'une prison, finira par sortir physiquement. C'est aussi simple que cela.

Je sais que ce que JPP reproche à certaines approches de la science, il le reprochera aussi à la Science de l'Univers TOTAL, parce que malgré sa vision des choses plus éclairée que la plupart des scientifiques actuels, il est quand même encore un peu "vieux jeu" dans ses paradigmes. Il est tout excusé, car il a 80 ans. Il peut être fier car il y a des jeunes de moins de 40 et même de 30 ans, bardés des plus grands diplômes actuels, qui officient activement sur internet, et qui pourtant sont de grands dinosaures en matière de paradigmes scientifiques. A l'image de Macron qui passe pour être moderne mais qui incarne tout ce qu'il y a de plus vieux, ils sont des lucifer, des serpents d'Eden, des reptiles sortis tout droit d'un autre temps, pour tenter de nous maintenir dans l'onivers, leur univers, l'univers de Négation. Mais nous, nous savons d'où nous venons, la nature divine que nous avons perdue, et que nous devons retrouver.

Je suis tout à fait d'accord avec JPP quand il dit qu'il y a dans les sciences actuelles beaucoup d'échafaudages et des concepts fumeux (comme l'"énergie noire", la "matière noire", etc.), juste pour éviter de changer de paradigme. Je suis d'accord quand il exige de la physique théorique ou de la mathématique physique d'être rigoureuse mathématiquement. Il faut juste veiller à ce que les mathématiques elles-mêmes dont on parle ne souffrent pas de paradigmes limitatifs (comme présentement), ce qui se manifeste par exemple avec la prétendue impossibilité de diviser par 0 (c'est le problème de l'Infini, de l'Oméga, donc de l'Univers TOTAL, qui est ainsi posé). Si les mathématiques sont ce qu'elles doivent être, elles sont aussi automatiquement la physique, qui traite de l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.

JPP s'étonne à la fin de la vidéo plus haut que toute référence à lui dans un site comme Futura Science fait permet immédiatement la conversation. Mais ce site et d'autres du même genre sont justement les repaires de dinosaures dont je parle. Ce sont des sites Illuminatis par excellence, les gardiens du temple de Lucifer. La Vérité (avec V majuscule) n'est pas du tout leur objectif, mais leur but est simplement d'être les gardiens des paradigmes scientifiques du Diable. Ils se sont arrogés le droit de définir ce qu'on doit appeler "science" et tout ce qui n'est pas de leurs paradigmes n'est pas la science. JPP, avec son grand âge, a le mérite de mener encore un combat nouveau dans le cadre des vieux paradigmes. Cette science luciférienne est comme le système luciférien dans son ensemble, il ne faut plus espérer la changer de l'intérieur, mais contruire simplement une autre science, un autre paradigme, ce que j'ai compris depuis longtemps, ce que je fais.

Pour en revenir à l'unergue donc, elle est l'énergie positive (on verra sa définition plus précise bientôt), l'énergie absolue, celle qui constitue tout et fait tout dans l'Univers TOTAL, celle qu'est l'Univers TOTAL tout entier. C'est son absence ou son déficit qui est la définition de l'onergie, l'énergie négative. On ne connaît officiellement (officieusement c'est autre chose!) que celle-ci dans ce monde, et encore uniquement sa version anitive, ainsi que la masse associée, la masse anitive, et on a maintenant compris que la masse comme la gravitation est une notion négative, comme aussi d'ailleurs l'entropie (tout cela est lié). JPP montre l'existence de sa version antitive, donc de la masse antitive (qu'il ne faut pas confondre avec l'anti-matière, notion qui, elle, porte sur le signe de la charge électrique, anitif ou antitif lui aussi). Et c'est cette énergie négative antitive qui est l'énergie qualifiée de "sombre" ou de "noire", ce que JPP a bien compris.

Mais l'unergie est tout le restant de l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, l'Univers INFINI, l'Univers VIVANT, autant dire la quasi-totalité de la Réalité, l'IMMENSE partie dont nous sommes déconnectés, en raison de la Négation. C'est cette autre Réalité, la vraie, qu'on appelle habituellement l'"au-delà" ou le "paradis". Et le but est de nous reconnecter à l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU, nous personnellement, ou notre monde ou notre réalité (en agissant collectivement).

L'unergie, l'onergie et la question du vampirisme énergétique et psychique: le secret du monde le plus caché de tous les temps!

Icone PDF

Ce document, dont le nom abrégé ou contracté est Francatho, est un livre.
Il est accessible en tapant plus simplement: http://hubertelie.com/francatho.html.
Et cliquez ici ou sur les icones ci-dessus pour télécharger sa version PDF.
Ce PDF est accessible plus simplement en tapant: http://hubertelie.com/francatho.pdf.

On a dit plus haut que dans l'Onivers O, les deux informations O soit U (c'est-à-dire 0 et 1), sont séparées, la loi est: "O ≠ U" ou "0 ≠ 1", ce qui est très précisément la séparation ou la déconnexion de l'Onivers O. Et c'est justement aussi cette séparation qui a pour conséquence la séparation de l'onergie et de l'unergie. L'onergie (c'est-à-dire l'énergie de l'Onivers) est l'information unaire dont l'information élémentaire est O ou 0, tandis que l'unergie (c'est-à-dire l'énergie de l'Univers) est l'information unaire dont l'information élémentaire est U ou 1. Par exemple, l'information unaire OOOOO ou 00000 est une onergie, tandis que l'information unaire UUUUU ou 11111 est une unergie.

Il importe de comprendre que 00000 et 11111 sont dans l'absolu exactement la même information, il n'y a que l'unité informationnelle qui sert à l'exprimer qui diffère, 0 pour l'une et 1 pour l'autre. De plus, dans l'Univers TOTAL, on a l'équivalence: "0 = 1", qui fait que l'onergie et l'unergie sont une seule énergie.

Mais (et c'est là où les choses se gâtent) parce que l'Onivers est caractérisé par la séparation ou la dualité, qui s'exprime par: "O ≠ U" ou "0 ≠ 1", l'onergie et l'unergie deviennent aussi du coup des énergies séparées. De même que O devient la négation de U, ou que 0 devient la négation de 1 (qui lui représente l'existence, la présence, etc.), représente l'absence de 1, l'annulation de 1, etc., une onergie devient donc la négation de l'unergie associée, l'expression de son absence, de son annulation, etc. C'est ainsi par exemple que l'information 00000 devient l'expression de la négation de l'information 11111. C'est en ce sens très précis que l'onergie est une information négative, une énergie négative, l'énergie qui est donc la négation de l'unergie, qui représente son absence, son annulation, etc. Une notion très différente de celle d'antition, qui elle signifie simplement une orientation de l'énergie, qu'elle soit l'unergie ou l'onergie.

(-) ...111111111111111... (+)

Dans une information donnée (ici l'information 111111111111111 constituée de 15 unités informationnelles), on choisit arbitrairement une unité (ici par exemple celle du milieu) comme origine appelée 0 (le 0 signifie ici donc seulement "origine", c'est le 0 de l'orientation), un sens ou orientation de lecture de l'information, qui est le sens anitif ou (+). Les unités informationnelles sont alors interprétées comme:

0 ou 1,
+1 ou 11,
+2 ou 111,
+3 ou 1111, etc.
dans un sens, et:

0 ou