Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.


NOTE: Si ce site ne s'affiche pas correctement sur votre écran de smartphone, alors cliquez ici pour avoir des informations à ce sujet.
...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Psychologie  >  Harcèlement en réseau et Vampirisme énergétiqu...  >  INCEPTION: vampirisme énergétique, manipulation des rêves et de la réalité

INCEPTION: vampirisme énergétique, manipulation des rêves et de la réalité

Quand les films comme INCEPTION dévoilent le rôle caché du sommeil, les manipulations des rêves et de la réalité

Vampirisme énergétique, manipulation des rêves et de la réalité

Quand les films comme INCEPTION dévoilent le rôle caché du sommeil, les manipulations des rêves et de la réalité

INCEPTION est en effet l’un des films qui parlent, et sans le dire ouvertement, de la réalité du vampirisme énergétique et psychique, du contrôle mental, de la manipulation des esprits, de la fabrication des réalités, etc.

Dans l'introduction en italique qui suit, c'est Abby Eve du blog de la Nouvelle Genèse qui parle.

Je commence par un témoignage que j’ai adressé à notre équipe de travail de Nouvelle Genèse, et Hubertelie dans cet article donnera aussi son témoignage et les réflexions que cela lui inspire et dont il nous a fait part.

film-inception-5

INCEPTION : Dream Theory!
En Français: INCEPTION : Théorie des Rêves!

Pas tant que ça une théorie, au sens de spéculation,
mais c’est toute une science!
Et pas une fiction, ni une science-fiction, mais une réalité,
et la réalité dépasse la fiction, ça dépasse l’imagination!
Désormais quand vous regardez un film,
ne dites plus que vous regardez une fiction!
Car « ils » vous montrent simplement la réalité,
ce qu' »ils » savent être la vérité,
ce qu' »ils » savent qu’ils sont et ce qu' »ils » font!
« Ils » vous le montrent pour fabriquer votre consentement à ce qu’ils font,
et pour que vous ne puissiez pas dire devant DIEU,
c’est-à-dire l’Univers TOTAL, le Grand TOUT,
l’Etre TOTAL, l’Alpha et l’Oméga:
« Nous ne savions pas, ‘ils’ nous avaient caché la réalité… »
Mais non, mais non, « ils » ne l’avaient pas cachée en fait…
Elle était juste affichée sous vos yeux, à l’écran, à la télé, au cinéma…
« Ils » l’ont appelée Matrix, INCEPTION, et autres…

C’est qui donc ces « Ils »?
Pas de souci, on va en parler,
et vous allez tout comprendre aujourd’hui.
Ce n’était donc pas une fiction qu' »ils » vous montraient,
ni une simple théorie, ni une science-fiction, mais une science….

Enfin…LEURS sciences n’étaient pas TOUTE la Science, la Science TOTALE.
Autrement dit, « ils » vous ont dit la vérité, mais pas TOUTE la Vérité!
« Ils » vous ont donc menti au moins par omission.
Mais nous maintenant on va vous dire TOUTE la Vérité, la Vérité TOTALE.
Nous allons vous parler de la Réalité TOTALE,
c’est-à-dire de l’Univers TOTAL.
Nous allons vous expliquer la Science de l’Univers TOTAL,
qui est maintenant la définition scientifique de la notion de DIEU.

Vous êtes prêts? Allons-y!
Nous allons dans cet Article aborder la question
sous l’angle du film INCEPTION…
C’est censé être la Théorie des Rêves
mais elle cache tout simplement la Science de la Réalité
telle qu' »ils » ne la disent pas dans LEURS sciences officielles…

Concernant donc le film « Inception », je me souviens qu’à l’époque où je l’avais regardé (et c’est mon ex-compagnon qui me l’avait fait connaître si je me souviens bien)…

film-inception-6

Ce film m’avait fort chamboulée, voire « torturée ».

film-inception-1

Ce film m’avait comme « confirmé » mon propre ressenti: que cette vie est un cauchemar duquel je n’arrivais pas à m’extraire.

film-inception-3-b

Et si je me souviens bien du contexte global de cette époque, je pense que l’enfer dans ma tête est monté d’un cran quand j’ai vu ce film, car je me suis sentie encore plus frustrée et impuissante (et incomprise) de ne pas réussir à « sortir » de cette réalité infernale.

Et paradoxalement à cette période je dormais encore plus, comme pour fuir cette réalité, sauf que ça ne faisait qu’empirer les choses.

J’avais quand même remarqué une petite astuce, c’était que lorsqu’une journée, une réalité, était bien pourrie,
faire une petite sieste légère et bien dosée (c’est là toute la difficulté) pouvait me faire basculer dans une meilleure réalité, comme si je recommençais la journée, oui dans une meilleure réalité, et c’était bien ça.

film-inception-4

Mais la plupart du temps le sommeil ne fait qu’aggraver le problème puisque ces enfoirés de vampires et démons nous vampirisent et nous font plonger dans des réalités pires encore.

film-inception-8
paradis-diable-enfer-damnes
crimes-d-israel-en-palestine-2b
chaos-en-syrie_2b

Feu de Dieu sur eux!
Et échecs à leurs sales plans démoniaques!

Vous commencez à comprendre de quels « ils » je parlais plus haut, et qui comprennent aussi des « Elles » bien entendu.

ces-faux-juifs-maitres-du-monde-1b
Demon-Klaus-Schwab_1
Demon-ne-humain-Yuval-Noah-Harari-1
le-demon-laurent-alexandre

Requête pour la séparation des mondes!

monde-de-negation-separation-mondes

Je pense donc que mes états dépressifs ce sont un peu accentués quand j’ai découvert ce film INCEPTION, comme si dans ma tête je me tapais constamment la tête contre les barreaux de ma prison.

film-inception-9

C’est peut-être à cette époque que j’ai commencé à m’intéresser à la Gnose pour essayer de trouver des réponses, je ne sais plus trop l’ordre chronologique des choses. Probablement que ce genre de film a aussi cet objectif, d’une part il fabrique un consentement, et d’autre part il fabrique le désespoir.

Mais Dieu merci, la Science de l’Univers TOTAL est venue à mon secours, quelques années plus tard. Contre toute forme d’angoisse, et pour la Paix de l’Esprit!

esprit-de-la-verite-3

Je passe à présent la parole à Hubertelie pour la suite. C’est lui qui s’exprime dans le texte qui va suivre, qui est un mail qu’il nous a envoyé, dans le cadre de notre travail de Nouvelle Genèse.

Structure des sciences ou « gnoses » et structure de l’Univers TOTAL, des univers, des mondes. Les paradis et les enfers.

Les « Ils » et les « Elles » dont a parlé Abby Eve plus haut, en introduction de cet article sont des vampires énergétiques et psychiques. Et de toutes les façons tout vampirisme est à la base un vampirisme énergétique. Et l’énergie au sens le plus universel du terme, c’est l’information. Terme auquel sont associés un grand nombre de notions comme: science, connaissance, gnose, pensée, esprit, parole, etc. (on reviendra là-dessus).

Et l’information ou énergie universelle, nous l’appelons aussi l’unergie. Et au troisième millénaire, à l’ère de l’information et du numérique, le moment est venu de comprendre qu’une information est mathématiquement tout simplement un nombre! Comme par exemple les fameux nombres entiers naturels: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, …. Les mots « nombre » et « information » sont parfaitement et absolument synonymes! Et les adjectifs « numérique » et « informationnel » sont synonymes.

On emploie couramment l’adjectif « informatique » quand l’information ou l’informationnel implique la notion de machine ou de matière. L’informatique est nécessairement numérique ou informationnel. C’en est un cas particulier. Mais le numérique ou l’informationnel, termes qui dans notre conception des choses sont parfaitement synonymes de « mathématique« , n’est pas nécessairement informatique.

Autrement dit, l’informatique est nécessairement mathématique, tout comme aussi la physique est nécessairement mathématique, car sans les mathématiques on ne peut faire la physique, l’informatique, etc. Mais ce qui est mathématique ou informationnel ou numérique n’est pas nécessairement informatique., car la notion de machine ou de matière n’est pas nécessairement impliquée. C’est pourquoi, dans notre conception, ce qui est informationnel est qualifié aussi de spirituel, car les notions d’information et d’esprit sont pour nous parfaitement synonymes. Nous qualifions pour cela aussi les mathématiques de « science de l’esprit » ou « science de l’information pure » ou encore « science du numérique pur » ou « science du numérique absolu« . On comprendra l’importance de cela avec le concept d’Univers TOTAL.

seize-mots-fondamentaux-equivalents-du-nouveau-paradigme-1

La définition mathématique rigoureuse de la notion d’information, et donc aussi d’unergie, est tout simplement la notion de nombre! Car, aussi surprenant que cela puisse paraître, tout et absolument tout dans l’Univers TOTAL est un nombre, tout à la base n’est qu’information, même ce qui nous paraît solide comme les cailloux par exemple.

echelles-univers-total

La physique actuelle croit que l’échelle quantique, encore appelée échelle de l’infiniment petit (celle des molécules, des atomes, des particules et des fonctions d’onde), est l'échelle la plus "petite" ou la plus fondamentale, l'échelle ultime. Mais infiniment en dessous de l’échelle quantique, il existe une échelle terminale ou échelle Alpha, où tout est nombre et relations entre les nombres, tout est information et relations entre les informations. Et les relations elles-mêmes sont des informations, des nombres. Autrement dit, tout est purement mathématique, informationnel, ce que nous entendons donc par spirituel. Nous reviendrons là-dessus plus loin. Pour l’instant nous prenons ces termes information et esprit dans leur sens intuitif courant.

L’unergie ou information est fondamentalement positive, et son absence, sa soustraction ou sa négation est une énergie aussi, mais elle est alors par définition négative. Exactement comme de dire que l' »argent » est une valeur positive (au sens mathématique du terme « positif ») mais que sa soustraction, sa perte, son vol, etc., est une valeur aussi, mais elle négative. Si une personne vous vole par exemple 20 euros, qui est une valeur positive, cela revient à dire qu’elle vous a donné -20 euros, qui est une valeur négative, appelée perte, déficit, dette, etc.

C’est donc la logique de l’unergie ou information, qui est donc à la base positive. Son vol est une énergie aussi, mais négative, que nous appelons donc onergie. Toute chose dans l’Univers TOTAL, et absolument toute chose, est de l’unergie, de l’information. Donc l’existence est de l‘unergie, l’être est de l’unergie, la vie est de l’unergie, le bien-être est de l’unergie, la santé est de l’unergie, l’amour est de l’unergie, etc., bref tout ce qui est positif est de l’unergie.

Et le vol (ou la soustraction non consentie) de l’unergie est appelé par définition le vampirisme énergétique, qui est donc le vampirisme informationnel. Cela consiste donc à voler de l’existence, à la soustraire, à la nier, etc. , ce qui donne donc la non-existence ou une existence négative ou inexistence. Ou à voler de l’être, à le soustraire, à le nier, etc. , ce qui donne donc le non-être. Ou à voler de le bien-être, à le soustraire, à le nier, etc. , ce qui donne donc le mal-être. Ou à voler de la santé, à la soustraire, à la nier, etc., ce qui donne donc la non-santé ou la maladie. Ou à voler de la vie, à la soustraire, à la nier, etc. , ce qui donne donc la non-vie ou la mort. Et ainsi de suite.

Toute chose unergétique ou positive vampirisée consiste à donner la chose onergétique ou négative correspondante. Les êtres déficitaires en unergie, dits pour cela onergétiques ou négatifs, sont par nature des vampires énergétiques, ils aspirent l’unergie des êtres plus unergétique qu’eux, et leur donnent donc de l’onergie, et toutes les choses négatives que cela signifie. Ils volent donc la vie, la santé, le bien-être de leurs victimes, et leur donnent la mort, la maladie, le mal-être. Ceci est l’une des réalités les plus cachées ou ignorées du monde et de l’Univers. Ce qu’il faut enfin comprendre pour commencer vraiment à comprendre le monde et tout ce qui s’y passe, ses enjeux les plus cachés, qui sont donc les enjeux unergétiques, informationnels, spirituels:

Le film INCEPTION parle d' »extraire de l’information » chez des victimes, qui est donc le fait de soustraire de l’information, ce qui signifie donc voler l’information ou l’unergie, donc vampiriser énergétiquement. C’est donc du vampirisme énergétique ou informationnel qu’il s’agit. Les vampires énergétiques et psychiques donc. Autrement dit, les démons nés humains, notion qu’il nous faut doucement commencer à expliquer. Les êtres négatifs, c’est-à-dire qui sont déficitaires en unergie ou information, et qui aspirent donc l’unergie de ceux qui sont plus unergétiques qu’eux, exactement comme le vide aspire l’air:

La femme à droite sur l’image précédente appartient à la catégorie représentée à gauche sur cette image, elle appartient à la catégorie « diable » ou « vampire énergétique » ou « mortalis« , et la femme à gauche sur l’image d’avant appartient à la catégorie « ange » ou divin » ou « vitalis« , à droite ici.

Et une chose très importante que l’image d’avant veut illustrer aussi, est qu’il ne faut pas raisonner en terme binaire, de logique du tout ou rien, car la nature démoniaque ou angélique est une question de degré, de graduation, d’un extrême vers l’autre extrême, et entre les extrêmes toute une infinité de situations intermédiaires.

Un être A plus négatif qu’un autre être B sera un vampire par rapport à A, mais le même être B à son tour plus négatif qu’un être C sera un vampire par rapport à C. C est donc plus divin que B qui est plus divin que A. De sorte que l’être intermédiaire B, selon l’être par rapport à qui on le compare, est tantôt un divin ou vitalis, et tantôt un démon ou mortalis.

La plupart des humains sont dans cette catégorie intermédiaire, et donc quand nous parlons d’anges ou de démons, nous parlons de ceux qui sont vers les extrémités de l’image. Les humains très négatifs d’un côté ou très positifs de l’autre. Et il ne faut pas se fier aux apparences, car dans cette question les apparences sont très trompeuses, parce qu’aussi ce monde est tout entier trompeur!

Ne pensez plus qu’un diable ou une diablesse, ou qu’un démon ou une démone,a nécessairement des cornes sur la tête, des sabots et une queue fourchue.

representaion-classiques-de-satan

Et ne pensez pas non plus qu’un(e) vampire ressemble nécessairement à ceci:

babylone-la-grande-la-femme-vampire

Bien que des diables et des diablesses de ce style-là existent aussi, car toute chose existe dans l’Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, il nous faut des critères d’une science exacte pour comprendre exactement ce que c’est qu’être divin ou démoniaque. Et comprendre aussi que rien n’est vraiment définitivement figé,
les êtres évoluent dans l’Univers TOTAL vers la nature divine ou la nature démoniaque:

temps-causalite-cyclique

Il nous faut comprendre scientifiquement ce qui rend un être démoniaque, à savoir la Négation, précisément la Négation de l’Univers TOTAL, et ce que cela veut dire exactement. Et à l’inverse, ce qui rend un être divin, à savoir la fin de sa Négation.

Ce qui sur l’image ci-dessus est appelé l’Onivers est l’Univers de Négation, ce qui veut dire coupé ou déconnecté de l’Univers TOTAL, ou plus exactement ne fonctionne plus avec les lois universelles.

L’Onivers est la partie de l’Univers TOTAL formée des mondes et des êtres dysfonctionnels, qui ne fonctionnent donc plus avec les lois universelles, les lois normales donc de l’Univers TOTAL. C’est ce qu’on appelle communément les enfers ou l’Enfer au singulier.

Et les êtres dysfonctionnels, ou les êtres de Négation ou êtres négatifs, sont ce qu’on appelle couramment les démons. Ils ne portent donc pas nécessairement des cornes, mais sont juste dysfonctionnels, ils n’ont plus un fonctionnellement positif, divin, normal tout simplement. Car l’Univers TOTAL est la Norme, le Normal!

Ces mondes et ces êtres sont plus ou moins en déficit d’unergie, c’est-à-dire l’énergie universelle, et on verra ce que c’est exactement, bien qu’amplement expliqué dans de nombreux articles de ce blog de Nouvelle Genèse, mais aussi de notre site hubertelie.com.

Tout être, toute chose, parcourt un cycle, des cycles, dans l’Univers TOTAL. L’être peut connaître des phases dysfonctionnelles, où il évolue dans les onivers, comme cet univers l’est, et on appelle cela les phases de déchéance, de Négation de l’Univers TOTAL ou DIEU donc.

Mais (et c’est une loi universelle aussi) l’être dans son évolution, ses évolutions, ses infinités de cycles, etc., finira par redevenir fonctionnel, ce qui veut dire donc qu’il finira par fonctionner de nouveau, avec les lois universelles, les lois divines. On y reviendra.

Ceci permettra de comprendre pourquoi nous nous servons du film INCEPTION pour illustrer le fonctionnement de l’Univers TOTAL, la Réalité TOTALE. Elle est faite d’une infinité d’univers, de mondes, de réalités, plus ou moins fonctionnels ou dysfonctionnels.

Et ce qu’on appelle les « rêves » sont simplement une navigation dans différentes réalités de l’Univers TOTAL, pas nécessairement avec notre corps dans ce monde, cette réalité, mais notre corps universel, notre identité universelle, qui est « spirituel » c’est-à-dire « informationnel« . Car, et comme déjà dit, tout dans l’Univers TOTAL est fondamentalement de l’information, et rien que de l’information!

Ce que nous appelons la matière ou autre, n’est qu’une des formes que peut prendre l’information. Sous la forme de matière et autres, l’information a des limitations, comme par exemple ne pas pouvoir voyager à une vitesse plus grande que la fameuse vitesse de la lumière.

Mais sous d’autres formes, l’information ne connaît pas ces limitations, contrairement à ce qui est martelé par les sciences de l’Onivers, les sciences de Négation, qui sont dysfonctionnelles, paradoxales, par nature (voir l’article complémentaire de celui-ci: La fin du mythe selon lequel les questions de Dieu, du Diable, des démons, etc., ne peuvent faire l’objet d’une science exacte).

Notre être universel, que d’aucuns appelleront notre « âme », notre « esprit », notre « supramental, notre « supraconscience », notre « moi supérieur », notre « corps astral » pour certains encore, notre « corps éthérique », notre « corps causal », et j’en passe. Nous ne validons pas nécessairement tous ces termes qui ont tous en commun de souffrir d&rsqursquo;un manque de définition scientifique rigoureuse et sans aucune ambiguïté.

On est alors face à un gros problème: d’une part les sciences officielles sont volontairement fondées sur les paradigmes de Négation les rendant incapables d’éclairer toutes ces questions pour qu’on sache de quoi on parle au juste. Cela fait que ces questions sont laissées au terrain de l’ésotérisme, où les gens mettent à peu près tout ce qu’ils veulent derrière ces mots, ce qui donne des discours que ceux qui écoutent croient comprendre quelque chose. Mais au final les gens sont souvent embobinés par des entités négatives, lucifériennes, les entités de fausse lumière. Autrement dit les entités dysfonctionnelles déguisées en entités fonctionnelles.

danger-channelling

Ces entités dysfonctionnelles et autres faux « êtres de lumière » se reconnaissent par un seul critère fondamental: ils délivrent toutes sortes de discours séduisants mais qui n’éclairent pas scientifiquement sur l’Univers TOTAL,
ou sur un concept de ce genre mais dit avec d’autres mots. Car ce ne sont pas les mots qui comptent mais leurs définitions scientifiques, leur sens dans le langage d’une science exacte accessible à tous, comme par exemple ici nos articles de Nouvelle Genèse.

Les sciences de ce monde ne nous éclairent pas sur le concept de Dieu, du Diable , du Bien, du Mal, etc., elles ne nous éclairent pas sur les grandes questions existentielles, mais nous enferment dans ce monde matériel avec leurs paradigmes matérialistes où Dieu brille par son absence! Ces questions essentielles sont laissées à la religion, la croyance, à l’ésotérisme, à l’occultisme, et j’en passe des meilleurs. Ceux qui pourraient changer la donne sont justement ces êtres dits de « lumière ».

Or non seulement ils n’apportent aucune Science Nouvelle dans un Paradigme Nouveau, comme l’Univers TOTAL l’est, mais le pire est que depuis que cette Science galère dans ce monde pour constituer une alternative aux sciences de Négation actuelles, force est de constater que ces êtres qui délivrent des enseignements que suivent des millions voire des milliards de gens dans le monde, ne font pas savoir à l’humanité qu’il existe des gens dans ce monde qui travaillent à la Science de l’Univers TOTAL.

Des gens qui, au troisième millénaire, à l’ère de la science et de l’information, s’inscrivent dans la continuité des prophètes bibliques, de Jésus, des apôtres du Nouveau Testament. Des gens qui travaillent donc pour faire comprendre la Réalité TOTALE, dans le cadre cette fois non pas d’une religion mais d’une Science exacte. L’heure est enfin venue de comprendre la Genèse, la Bible, dans le cadre d’une science exacte. Nous sommes guidés par les mêmes entités qui ont inspiré la Bible, pour nous faire entrer dans l’ère du Troisième Testament, placée maintenant sous le signe de la Science.

Mais, à propos de tout ce travail, c’est, dans le meilleur des cas, motus et bouche cousue de la part de ces prétendus « êtres de lumière », et dans le pire des cas leurs enseignements sont carrément anti-bibliques, anti-Dieu, oui le Dieu de la Genèse et de la Bible souvent traité de « Démiurge », d’Archonte, d’Annunaki, ou que sais-je encore. Par contre, leurs enseignements sont souvent étrangement comme le New Age, l’idéologie du Supramental et autres, très compatibles avec le bouddhisme:

kundalini-et-serpent-d-eden-2kundalini-et-serpent-d-eden

C’est très compatible avec ceci aussi, et avec Agartha et autre Shamballah, les « fédérations galactiques » venues « aider l’humanité à évoluer » vers la « Source », la « Lumière ».

ashtar_2

Et tout ça se trouve étrangement très compatible avec le Talmud (à ne plus confondre avec le Tanakh ou Ancien Testament), avec la Kabbale et la Franc-maçonnerie… Et très compatible avec le New World Order, ou Nouvel Ordre Mondial.

On le voit très bien au Québec par exemple, où tout cela s’emboîte comme les pièces d’un puzzle. Et tout cela a en commun de rejeter le paradigme biblique, le vrai paradigme biblique, celui du Tanakh ou Ancien Testament, la première partie de la Bible, de Genèse à Malaki, qui est le fondement du judaïsme biblique, tel que l’ont connu encore Jésus et les apôtres. A distinguer du Talmud et de la Kabbale, qui est en fait une subtile négation du Tanakh (voir Matthieu 15: 3-9), le judaïsme talmudique déguisé en ami du Tanakh, et qui est par contre très compatible avec les idéologies qui nient le Tanakh et YHWH ou Yahvé le nom de Dieu dans le Tanakh.

Beaucoup l’ignorent, mais le talmudisme a occulté ce Dieu, l’a rendu ésotérique, alors que c’est lui que Jésus est venu manifester! C’est le talmudisme dont les ancêtres sont les pharisiens par exemple, qui a crucifié Jésus de Nazareth, le Messie, venu éclairer le Tanakh, et qui a prêché l’amour pour Dieu et pour le prochain. Il a ainsi introduit la seconde partie de la Révélation divine, le Nouveau Testament, qui va des évangiles à l’Apocalypse.

Et au troisième millénaire donc, à l’ère de la science et de l’information, à l’ère d’internet donc, oui du numérique, nous venons introduire le Troisième Testament, placé, nous le répétons, sous le signe de la Science de l’Univers TOTAL. Mais c’est tout cela que l’autre paradigme, le talmudisme compris, occulte royalement, ignore comme on ignore un univers parallèle! Nous, notre Paradigme, l’Univers TOTAL donc, est par nature inclusif, comme le montre cette image:

temps-causalite-cyclique

L’Univers TOTAL est le Grand TOUT inséparable, mais ce qui le NIE, ici l’Onivers ou Univers de Négation, fait partie de l’Univers TOTAL! Autrement dit, TOUT est en DIEU, même ce qui le nie!

Notre Science parle donc aussi de tout ce qui NIE l’Univers TOTAL. Cette Science définit avec exactitude ce que sont les univers dysfonctionnels, les univers de Négation ou onivers ou enfers donc. Elle permet de comprendre ce que sont les êtres dysfonctionnels, à savoir donc ceux qui sont dans un état de Négation
du Grand TOUT, le DIEU Unique, l’Alpha et l’Oméga! C’est le Dieu donc dont parle la Bible, de la Genèse à l’Apocalypse.

Mais eux, leurs paradigmes, auxquels il faut ajouter ceux des sciences actuelles, sont exclusifs, ils excluent la Bible et le Dieu de la Bible. Quand les paradigmes d’inspiration bouddhique parlent du Christ, c’est pour le réduire à la sauce bouddhique, lui donner un portrait et mettre dans sa bouche des enseignements
en contradiction avec les évangiles et le Nouveau Testament. Leurs paradigmes excluent donc le nôtre, alors que les mêmes se présentent souvent comme n’étant pas dans la dualité, tandis que le nôtre inclut les leurs.
Tout ce qui est vrai dans leurs paradigmes, dans les sciences actuelles,
est vrai aussi dans la Science de l’Univers TOTAL. Mais tout ce qui est faux dans leurs paradigmes, notre Paradigme à nous ne dit pas que ce sont des faussetés dans l’absolu, comme leurs paradigmes à eux traitent beaucoup de nos vérités.

Notre Paradigme dit simplement que leurs faussetés sont des vérités de Négation, des vérités négatives, autrement dit les vérités du Diable, des démons, des entités négatives. Notre Paradigme rend simplement à chaque être sa vérité, et ne dit pas que ce ne serait pas une vérité dans l’Univers TOTAL.
Car c’est une vérité de l’Univers TOTAL, mais notre Science est si universelle, supérieure, transcendante, qu’elle précise de quel genre de vérité il s’agit, tout simplement. Elle dit: ceci est la vérité de A, cela est la vérité de B, et cela encore est la vérité de C, etc.

Les vérités de l’Onivers ou Univers de Négation, quand elle ne nient pas les vérités universelles, les vérités supérieures, sont des vérités universelles aussi, comme par exemple « 2+2=4 ». Mais les vérités de l’Onivers, quand elles nient des vérités universelles, restent juste des vérités de l’Onivers, et n’ont rien d’universel. Par exemple, quand les sciences de l’Onivers disent que « 2+2=5 » est faux, ou que la « division par 0 est impossible », comme par exemple que la « division 1/0 » est impossible, il s’agit juste des vérités de ces sciences de l’Onivers, car dans l’Univers TOTAL « 2+2=5 » est vrai aussi, comme « 2+2=4 » l’est. Et la division par 0 est un jeu d’enfant dans le Paradigme de l’Univers TOTAL.

Il s’agit juste de raisonner avec la logique du cycle. Pour plus détails, voir l’article complémentaire de celui-ci:
La fin du mythe selon lequel les questions de Dieu, du Diable, des démons, etc., ne peuvent faire l’objet d’une science exacte.
Voir aussi le livre PDF:
Générescences, Nombres entiers variables, Corps omégacyclique et Division omégacyclique par Zéro.

Les égalités: « 2+2=5 » ou la « division 1/0 » sont des vérités universelles, des vérités de la Science de l’Univers TOTAL. Tout est vrai dans l’Univers TOTAL, simplement aussi parce que: Toute chose existe dans l’Univers TOTAL, car par définition il est l’Ensemble de TOUTES les choses, le Grand TOUT, donc par définition Toute chose existe dans cet Ensemble. Donc une science qui dit que quelque chose n’existe pas (à comprendre n’existe pas dans l’absolu, Absolu qui n’est autre que l’Univers TOTAL lui-même), ou que quelque chose est impossible dans l’absolu, dit une fausseté, un mensonge.

Il s’agit d’une vérité de Négation, qui n’est vrai que dans l’Onivers, autrement dit dans l’Univers de Négation, le lieu des êtres de Négation, des êtres dysfonctionnels, des entités négatives. C’est le lieu où des vérités universelles sont niées, et par des êtres de Négation, des entités négatives, bref des démons. Cela signifie ici que leurs paradigmes de Négation les rend incapables de comprendre pourquoi « 2+2=5 » est une vérité universelle, et aussi la division par 0 est impossible dans ces paradigmes.

C’est vrai donc que c’est impossible, c’est donc une vérité, mais uniquement dans ces paradigmes, qui donnent des sciences incapables de faire ces choses. La vérité est donc juste relativisée à ces paradigmes de Négation, et n’est en aucun cas une vérité absolue, universelle, c’est-à-dire une vérité dans l’Univers TOTAL, dans DIEU. C’est ce que permet maintenant de comprendre la Science de DIEU, la Science Transcendante, la Science de la Transcendance, le Troisième Testament.

Cette Science permet donc d’évaluer toutes les vérités, et en cela la Bible, le Tanakh ou Ancien Testament ou Premier Testament (pas le Talmud donc ou la Kabbale, on est d’accord?). Et même le Coran surpasse en vérité le Talmud (pas le Tanakh) et le Nouveau Testament, qui est donc le Deuxième Testament, s’en tirent magistralement et transcendent tout le reste.

Comme on l’a montré, les autres paradigmes se montrent compatibles, car ils s’inscrivent tous dans la même logique de Négation, qui est la logique de l’Onivers ou Univers de Négation. Le seul Paradigme, l’Univers TOTAL donc, que tous rejettent, est celui auquel nous travaillons, et qui ne les rejette pas, par contre, mais dit simplement qu’ils se situent dans la partie de l’Univers TOTAL, qui est la partie de Négation, l’Onivers donc.

Le Paradigme de l’Univers TOTAL permet donc de comprendre qu’il existe des vérités et des réalités au-delà de l’Onivers, le lieu où se trouve le monde actuel. Comme le montre le film INCEPTION, nos êtres informationnels, désignés par toutes sortes de termes évoqués plus haut (âme, esprit, supramental, supraconscience, corps astral, etc.) naviguent dans différents mondes de l’Onivers, plus ou moins négatifs, sans réussir à s’en échapper, oui sans sortir de la Matrice comme on dit aussi. Mais dans notre monde le moyen de s’en échapper a pourtant été révélé, et c’est la Bible, dont la suite est à présent le Troisième Testament.

Nous évoquons donc ces termes plus haut juste pour faire comprendre qu’il y a une certaine réalité derrière ces mots. Ils ne sont pas clarifiés par une science exacte comme l’est la Science de l’Univers TOTAL, mais ils ont au moins le mérite de parler de réalités qui existent, ce dont ne parlent même pas les sciences officielles, les sciences des « ils » dont nous parlons depuis le début.

A ce niveau l’identité de ces « ils » s’est nettement précisée. Ce sont donc les êtres dysfonctionnels, qui gouvernent les mondes dysfonctionnels eux aussi, comme présentement ce monde. Ces êtres vampirisent les autres, ils vampirisent ce qui leur manque, que les autres ont mais qu’eux n’ont pas ou bien moins que les autres. Quelle est donc cette chose? Simple: l’unergie!

Et c’est quoi l’unergie? Simple: l’énergie universelle, celle de l’Univers TOTAL. Oui mais, c’est quoi précisément cette énergie universelle? Simple, c’est ce que, à l’ère de l’information, nous appelons… l’INFORMATION, au sens informatique du terme!

Cloud-Computing

Et là on comprend mieux, mais c’est quoi l’information? L’information, au sens universel du terme, c’est tout simplement les nombres, oui le numérique!

tout-est-information-unaire

En langage biblique, c’est ce qui est appelé le Saint Esprit, l’Esprit Saint. C’est l’Esprit de Dieu, l’Energie Universelle donc, qui EST TOUT et FAIT TOUT.

esprit-de-la-verite-3

C’est inconnu au bataillon des sciences de Négation. Les sciences et les technologies actuelles, notamment l’informatique, connaissent bien sûr la notion d’information. Et de nos jours on parle même du Cloud Computing ou Informatique dans le Nuage.

Mais ces sciences sont loin de dire que tout et absolument tout est fondamentalement de l’information pure. Et que l’information est la définition la plus fondamentale de la notion d’énergie, à savoir donc l’unergie,
qui est donc ce que la Bible appelle le Saint Esprit. Sans cela, rien ne peut exister ou vivre, avoir un bien-être, etc. Comme déjà dit, c’est l’absence d’unergie (de l’Esprit Saint donc) ou sa négation, que nous appelons l’onergie ou énergie négative. Celle-ci est synonyme de mal-être, de maladie et de la mort.

Ce qui nous ramène donc à notre sujet sur le vampirisme. C’est l’unergie donc que les être négatifs, déficitaires en unergie, vampirisent chez les êtres plus unergétiques qu’eux. Le reste est une simple question de degré du déficit.
Certains êtres sont devenus déficitaires par choix de Négation de l’Univers TOTAL, qui est l’Unergie. Ce sont les démons au vrai sens du terme, les êtres dysfonctionnels. Et beaucoup sont devenus déficitaires pour avoir été eux-mêmes gravement vampirisés par des démons au pur sens du terme.

Mais la très grande majorité des vampires, hommes ou femmes, ce qui revient à dire des démons ou démones né(e)s humain(e)s, ont l’air tout ce qu’il y a de normal, autrement dit ressemblent à ceci:

Autrement dit cette femme à droite dégageant de l’énergie négative, que nous appelons l’onergie, représentée par un halo (ou aura) rouge, et qui siphonne l’énergie positive et le bien-être de la pauvre femme à gauche, une copine peut-être, mais qui ignore la nature de sa copine à droite. L’énergie de cette femme à gauche est de l’énergie vitale, de vie, que nous appelons l’unergie, représentée par un halo (ou aura) bleu-vert. La « femme rouge » comme le feu de l’enfer, qui a une énergie mortale, ce qui veut dire qui donne la maladie et la mort, vampirise le bien-être de la « femme bleue », comme le ciel ou paradis. Elle se sent mal, mais sans savoir que cela vient de sa copine, car les sciences de ce monde, qui sont celles des « êtres rouges », de l’enfer, ne nous ont pas donné les clefs de compréhension de ces vérités profondes de l’Univers TOTAL, car justement ces sciences ne reposent pas sur le bon Paradigme, à savoir l’Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l’Etre TOTAL, bref DIEU.

Nous disons aussi que ce sont des sciences de Négation, car si elles ne nient pas DIEU (l’Univers TOTAL donc) explicitement, elles le font implicitement, par leurs axiomes et leurs principes qu’elles se sont données pour éviter l’accès à la Réalité TOTALE, et donc avoir accès aux questions de Dieu, du Diable, des anges et démons, etc. Autrement dit pour avoir accès aux réalités au-delà de la nôtre, et pire encore, pour ne même pas avoir accès à des réalités pourtant de notre monde, oui bien de chez nous!

C’est ainsi que nous avons dans le monde véritablement des anges nés humains, qui chacun(e) dans son domaine travaille pour faire avancer l’humanité, mais qui souvent sont des illustres inconnus, et même sont sous les yeux sans que les autres anges les reconnaissent, et sans qu’eux-mêmes reconnaissent les autres anges. Tout est souvent fait pour les séparer, mais par contre pour les associer (notamment dans les relations de couple par exemple) à des êtres qui sont tout leur contraire, les démons nés humains donc, les « humains rouges ».

Un terme à la mode pour les désigner est celui de pervers narcissiques ou perverses narcissiques. Mais ce terme aux contours mal définis ne rend pas compte de la vraie nature et de l’étendue de ce problème. Et non seulement cela, comme on ne comprend pas de quoi il s’agit, des anges vampirisés et vidés de leur énergie divine par les vrais démons, qui sont en souffrance, en manque d’unergie, sont souvent à tort appelés aussi des pervers narcissiques, et des vrais êtres de ce genre, les démons donc, apparaissent souvent comme des « anges »…

C’est la confusion totale donc, car jusqu’ici il manque une vraie Science fondée sur le vrai Paradigme scientifique, l’Univers TOTAL, pour voir clair dans les choses, dans le monde et l’Univers. Cette Science est là donc dans le monde, et ne vous étonnez pas qu’on ne vous en parle pas dans les médias.

On maintient les gens dans de fausses idées et des caricatures. Et le but de ces caricatures, c’est pour que les démons nés humains circulent sous les yeux et le nez de tout le monde dans la rue, qu’ils soient vus par tous à la télé, au cinéma, dans les jeux vidéos, dans les publicités, sur des panneaux dans la rue ou dans le métro, etc., en étant pourtant « invisibles », parce qu’ils n’ont pas des cornes sur la tête, une fourche à la main et la queue fourchue. Ce que tous les gens normaux ont été programmés par « eux » pour croire…

Au fait, une question: C’est quoi la fête d’Halloween? Cette question est une boutade pour faire comprendre quelque chose de fondamental. Réponse à la question: c’est une fête pour les démons, où les humains normaux s' »amusent » naïvement à se déguiser en démons, tandis que les démons se montrent comme ils sont mais les humains normaux croient qu’ils sont déguisés.

Les questions de Dieu, de Diable, d’anges, de démons, etc. ont donc été volontairement caricaturées dans ce monde, par les démons nés humain, justement, qui gouvernent ce monde, cet enfer.

L’Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l’Univers à l’infinité de réalités imbriquées

J’ai de plus en plus souvent des « rêves » ou plutôt des cauchemars de type « Inception », comme le cauchemar qui a donné lieu à cet article.

Il m’est souvent arrivé de faire un type de rêve dans lequel je dors et rêve… Il se passe souvent quelque chose de négatif dans ce rêve dans le rêve, je suis souvent confronté à une menace, à un danger, etc., qui me fait me réveiller croyant que je suis dans la « réalité », c’est-à-dire cette réalité-ci. Puis je m’aperçois qu’en fait je me suis réveillé dans un rêve, duquel il faut me réveiller. Une imbrication de rêves donc, comme dans le film INCEPTION.

film-inception-2

Une forme particulièrement angoissante de ce type de rêves emboîtés que je me retrouve dans un endroit, dehors, mais généralement c’est dans une habitation, familière ou inconnue. Cela peut être dans l’habitation présente ou dans une habitation où j’ai résidé dans un passé, proche ou dans l’enfance.

Tout à coup, tout devient noir autour de moi, et quelques fois en plein jour. Je suis enveloppé de ténèbres très angoissantes, dans lesquelles je sens qu’il y a quelque chose de très mauvais, un monstre, une entité démoniaque, bref quelque chose de très maléfique. Alors je cherche à allumer la lumière. J’actionne l’interrupteur, et c’est comme si les ampoules sont grillées ou qu’il y a une coupure d’électricité. Je saisis par exemple une lampe électrique, à piles, j’allume, et c’est comme si les piles sont usées, car aucune lumière ne sort pour éclairer les ténèbres dans lesquelles je sens une menace arriver. Je peux allumer une bougie par exemple, mais elle ne donne aucune lumière! Et l’angoisse devient très forte, si forte que je me réveille. Je crois alors être dans la « réalité », mais je ne suis que dans un autre rêve.

Ce qui souvent me fait comprendre que je suis à l’intérieur d’un autre rêve, c’est un détail insolite, inhabituel. Quelque chose qui dans le rêve éveille ma conscience que ce n’est pas comme d’habitude. Un genre d’Effet Mandela dans le rêve, pour ceux qui ont connaissance de ce phénomène. Ce nom vient de ce que beaucoup se souviennent que Nelson Mandela est mort en prison dans les années 1980, alors que dans la présente réalité il est mort plus tard en 2013, après avoir été président de l’Afrique du Sud.

Et de manière générale, on parle de cet Effet quand une chose dont beaucoup se souviennent qu’elle était de telle façon, comme par exemple le logo d’une marque de voiture, telle réplique dans un film, mais qui tout à coup change. Comme si tous ceux qui se souviennent de l’ancienne version ont eux un problème de mémoire, mais alors ce serait un problème collectif!

En ce qui me concerne, j’ai un souvenir très net par exemple que dans l’animation Blanche Neige, que j’ai regardée une quantité de fois avec nos enfants, la sorcière disait: « Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle. » Mais maintenant, quand on regarde cette animation, la sorcière dit: « Miroir magique au mur, qui a beauté parfaite? » Et le plus intrigant est que beaucoup de personnes se souviennent de la même version que moi.

Un autre exemple est celui du film « E.T »., dont un ami qui l’a vu au cinéma m’en a parlé pour la première fois dans les années 1980. Puis par la suite j’ai eu l’occasion de voir ce film une quantité phénoménale de fois. Ce que j’ai toujours entendu l’extraterrestre dire, c’est: « E.T. téléphone maison », et cela s’est d’autant plus imprégné dans mon esprit, que mon copain, maintenant décédé, avait une façon spéciale d’imiter cette phrase de E.T. Mais maintenant, quand on revoit le film, l’extraterrestre aurait dit plutôt: « E.T. maison téléphone. »

Tout se passe donc comme si nous avons changé de réalité, et sommes passés dans un univers parallèle, où désormais ce sont les nouvelles versions de ces choses qui sont la réalité. Une autre manière d’expliquer cela serait qu’en fait ce que nous appelons la « réalité » n’est qu’un rêve, ici partagé par beaucoup de personnes, comme les « rêves partagés » dans le film INCEPTION:

film-inception-4

Autrement dit, la différence que l’on fait habituellement entre un « rêve » et une « réalité » est une fausseté, ce n’est qu’une vérité de l’Onivers, du monde de Négation. Des êtres de Négation sont en fait capables de créer une réalité collective, et ont même la technologie pour le faire, notamment à notre époque des ondes électromagnétiques omniprésentes, ondes qui influent sur le cerveau, le mental.

Comme donc la mémoire résiduelle permet de détecter le changement de réalité appelé Effet Mandela, de même aussi dans le rêve un souvenir de quelque chose dans cette réalité, qui diffère de celle du rêve, peut nous faire prendre conscience qu’on est dans un rêve. Dans INCEPTION c’est cet objet qui offre au héros une mémoire résiduelle permettant de se rendre compte qu’il n’est plus dans la même réalité.

film-inception-7

Quand il fait tourner cette petite toupie, elle finit au bout d’un moment par s’arrêter de tourner et se coucher sur le côté. Mais dans au moins une réalité, l’objet continue de tourner indéfiniment. Dans la réalité où la toupie finit par se coucher c’est comme celle où la sorcière de Blanche Neige dit: « Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle », ou celle où l’extraterrestre dit: « E.T. téléphone maison ». Et la réalité où la toupie tourne indéfiniment est comme celle où la sorcière de Blanche Neige dit: « Miroir magique au mur, qui a beauté parfaite? », ou celle où l’extraterrestre dit: « E.T. maison téléphone ».< /p>

Un petit détail dont on a une mémoire résiduelle change, et on prend conscience dans le rêve… qu’on est dans un rêve. C’est ainsi que souvent dans un rêve il y a quelque chose qui cloche, et qui me fait prendre conscience dans le rêve même que c’est un rêve. Pour moi c’est ce qui se passe dans les phénomènes authentiques d’Effet Mandela, et beaucoup le sont!

Et personnellement, de subir le vampirisme énergétique depuis de nombreuses années, m’a fait acquérir l’expérience que ce vampirisme fait fluctuer ma réalité, autrement dit me fait changer souvent de sous-réalités, dans une réalité globale elle-même soumise au vampirisme des masses, et aux manipulations des esprits, par les élites de Négation qui gouvernent ce monde.

J’ai souvent le type de rêve ou plutôt de cauchemar dans lequel il y en a un autre, et parfois sur trois niveaux. Au niveau le plus profond je suis confronté au phénomène des ténèbres qui interdisent tout éclairage. Comme si une entité m’a happé, avalé, et que j’ai l’occasion de constater qu’en son sein il n’y a aucune lumière, aucune unergie donc, que son intérieur n’est que ténèbres et néant! Et toutes les lumières habituelles n’éclairent pas ce néant effrayant. Je me débats pour sortir de ce néant, de ces ténèbres donc, et quand je sors, c’est souvent pour me retrouver dans un autre rêve. Et récemment, dans ce type de cauchemar, quand je me débattais, j’ai clairement vu que c’est contre une entité immonde qui m’avalait donc. J’y reviendra dans le sous-titre sur les mangeurs d’âmes.

Avant de continuer, je vais rapporter un de tes rêves rêves, Abby Eve, quand ma femme et moi avons séjourné quelque mois chez toi en Belgique, dans le cadre de notre travail de la Science de l’Univers TOTAL, la Nouvelle Genèse:

Tu nous as écrit il y a quelque jours (j’écris ces lignes le 06 décembre 2022):

« Si vous vous souvenez, j’ai vécu une de ces attaques abominables quand vous étiez avec moi en Belgique, et il y a eu au moins 4 ou 5 niveaux de « sortie de cauchemar » pour que je sorte complètement du « sommeil ».

Le scénario était toujours qu’il fallait que je réussisse à allumer la lumière, à me lever, à descendre l’escalier, et que j’aille jusque ta chambre. Et à chaque « niveau » tous les éléments du scénario étaient subtilement différents, la maison était à chaque fois un peu différente (plus ou moins « glauque »), la lumière à allumer n’était pas la même ou au même endroit, le lit pas tout à fait dans la même configuration, l’escalier avait des différences (plus ou moins délabré). Et quand j’entrais dans ta chambre l’atmosphère était toujours différente aussi, etc. Vraiment horrible mais très instructif.

Je fais régulièrement ce genre de « cauchemar » mais souvent il n’y a qu’un seul niveau, et pas autant que cette fois-là. En enfer tous les démons et les vampires ! »

C’est donc le type de « rêves » du genre réalités emboîtées comme des poupées russes ou poupées gigognes:

poupee-gigogne

C’est la Fractale de l’Univers TOTAL, mais côté Onivers.

Pour mieux comprendre, considérons ici quelques éclairages de la Science de l’Univers TOTAL ou Science de Dieu, et pour plus de détails sur ce nouveau Paradigme scientifique, voir: Les notions élémentaires de la Science de l’Univers TOTAL, et plus spécifiquement l’article qui apporte un complément technique au présent article, à savoir: La fin du mythe selon lequel les questions de Dieu, du Diable, des démons, etc., ne peuvent faire l’objet d’une science exacte.

A la lumière donc de la Science de l’Univers TOTAL, voici comment l’Univers TOTAL (ou la Réalité TOTALE ou l’Etre TOTAL) est vu depuis un Monde Divin ou Univers normal ou Paradis ou Univers de Lumière:

structure-connaissances-gnoses_b_3

On retrouve donc la même imbrication des Univers ou structure Fractale. Ce que nous appelons ici un « Univers » en majuscule est en réalité un ensemble d’infinité d’univers et de mondes. L’Univers le plus intérieur ou le plus profond étant l’Univers de Négation (à comprendre de Négation de Dieu l’Univers TOTAL), l’Univers des ténèbres, l’Univers « Noir », que nous appelons l’Onivers ou le Néant ou encore l’Enfer, ce qui est appelé les « Limbes » dans le film Inception. C’est donc l’infinité des univers ou des mondes coupés du Divin, de la Lumière.

L’Univers ou Réalité au-dessus, à savoir celui représenté par la couleur rouge, c’est encore un Onivers ou Univers de Négation, mais d’un degré moindre que l’Univers de pleines ténèbres. L’Univers « rouge » lui aussi représente une infinité d’univers et de mondes de cette nature.

Au-dessus on a un Univers représenté en orange pour dire donc qu’il s’agit d’un ensemble d’univers et de mondes un peu plus connectés au Divin, plus unergétiques comme on le dira par la suite (pour mieux comprendre la problématique du vampirisme énergétique, qui est la notion clé de cet article), par opposition aux univers plus onergétiques ou plus négatifs ou plus infernaux ou démoniaques.

Et ainsi de suite, pour les univers de plus en plus connectés au Divin et donc de plus en plus lumineux, unergétiques, positifs, angéliques. De plus en plus normaux, tout simplement, car la Norme, c’est le Divin. Mais plus on est enfermés dans une réalité infernale, cauchemardesque, celle-ci à force apparaît comme « normale », alors qu’elle ne l’est pas.

C’est ainsi que notre univers ou monde ou réalité présente apparaît comme « normale », alors qu’en fait c’est un enfer, moyen certes, quelque part dans la zone orange donc, mais un enfer tout de même. On y a un peu conscience de l’existence de Dieu, c’est-à-dire simplement de l’Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l’Etre TOTAL, l’Alpha et l’Oméga. Autrement dit qu’il existe un au-delà de cette réalité, qui est soit un paradis en allant vers les couches supérieures, ou qui est plus infernale en allant vers les couches inférieures.

Pendant nos rêves donc, notre esprit ou notre âme navigue dans les réalités voisines, plus paradisiaques (et alors ce sont ce que nous appelons de « beaux rêves ») ou plus infernales (et alors ce sont ce que nous appelons de « mauvais rêves » ou « cauchemars »).

Voici l’Univers TOTAL vu depuis l’Univers de Négation ou Onivers ou Enfer, que certains appellent aussi l’Astral, et ses différentes couches de réalités, généralement distinguées en trois grandes catégories: le haut Astral (en allant vers le haut c’est-à-dire les mondes des couches supérieures dans l’image d’avant; mais en allant en fait vers les couches intérieures dans l’image ci-après), le moyen Astral (là où nous sommes), le bas Astral (qui est donc l’ensemble des réalités plus infernales ou plus « noires » en passant par l’orange, le rouge).

GnosesStructureDesConnaissances

Dans l’image d’avant, si l’on compare l’Univers TOTAL à un Jardin, le point noir représentant la zone de Négation dans le Jardin, est le portail conduisant à la Réalité inversée, qui est donc l’Onivers, représenté par l’image ci-dessus. Ce point noir est l’Arbre du fruit interdit, celui qui mène donc à l’Onivers ou Enfer.

A l’inverse ici, en Enfer, c’est Dieu l’Arbre de Vie qui devient le fruit interdit (interdit par les êtres Négation bien sûr), le point blanc, qui est le point de la Source, difficile à trouver. Mais il faut la trouver, l’atteindre, et alors on a retrouvé l’Arbre de Vie. On passe alors dans la Réalité inversée, qui est l’image précédente. Cela signifie alors qu’on est revenu à l’Univers TOTAL après l’errance dans l’Onivers. On est revenu au Paradigme perdu, le Paradis perdu. Ce point blanc est donc le portail ramenant à la Vie, comme l’a dit le Christ: « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14: 5, 6).

C’est la Réalité des choses telles que les sciences actuelles, qui sont des sciences de Négation, ne la disent pas. Ce qu’elles appellent les « rêves » ou ce qu’on nomme généralement comme tels, sont présentés comme des phénomènes purement chimiques ou organiques dans le cerveau. Alors qu’en fait, le cerveau n’est qu’un récepteur ou percepteur des réalités, exactement comme un poste de radio, de télévision ou autres. Ces appareils ne font que recevoir des images et des sons, mais ne les fabriquent pas eux-mêmes. Tout au plus ils peuvent ne pas les recevoir, les recevoir mal de manière floue, ou les déformer, etc.. Exactement comme un oeil ou une oreille peut ne pas recevoir l’information. On parle alors de cécité pour l’oeil et de surdité pour l’oreille, etc..

Le cerveau est donc le super organe de sens, le sixième ou septième organe de sens en quelque sorte, les autres organes de sens étant ses sous-organes qu’il contrôle. Lui et tous ses sous-organes de sens sont donc des interfaces entre nous et l’Univers TOTAL ou la Réalité TOTALE, que ces interfaces perçoivent plus ou moins bien. A nous maintenant d’apprendre à les éduquer pour qu’ils aient une meilleure perception de Dieu l’Univers TOTAL, l’Alpha et l’Oméga. C’est justement le but de la Science de l’Univers TOTAL.

Dans les univers normaux, divins, la perception de l’Univers TOTAL ou Dieu n’est nullement un problème, puisque justement on est connecté à lui, et plus on est connecté et plus on fait un avec lui, tout simplement. La question de l’existence de Dieu ne se pose nullement, puisque cette question fait un avec celle de notre propre existence, oui on est ce Dieu dont on parle, une part de lui et lui en nous.

C’est donc dans les mondes de Négation comme le nôtre par exemple, les mondes déconnectés, que les questions comme celle de l’existence de Dieu se posent. C’est d’ailleurs l’un des signes de reconnaissance qu’on est dans un monde de Négation ou onivers ou enfer. Et plus l’univers ou monde est de Négation (déconnecté du Divin donc), moins Dieu est perçu et plus la question de son existence se pose. Dans l’enfer le plus ténébreux, l’idée même de se poser cette question n’existe plus, non pas que l’rsquo;on perçoit pleinement Dieu comme dans un monde divin, un monde de Lumière, mais simplement que l’idée même de Dieu n’existe plus. Chaque être ne se conçoit que lui-même, et comme séparé de tout.

Autrement dit, dans le pire des enfers, on vit cela comme si l’on était seul et absolument seul dans ce Néant! On ne perçoit ou ne conçoit rien d’autre que soi-même dans cet immense Néant, et c’est absolument horrible, angoissant, effrayant. C’est pire même qu’une sensation de douleur, car même la douleur est une chose distincte de soi, donc au moins une deuxième chose. Mais là on est soi-même cette douleur. Et même quand nous disons qu’on est seul dans ce Néant, ce n’est pas tout à fait exact, car cela suppose que l’on perçoit ce Néant comme distinct de soi. Mais en fait, on est ce Néant, ou le Néant qui souffre de sa propre part, qui se fait peur à lui-même!

Et tous les êtres qui sont dans ce Néant se sentent seuls chacun de son côté, de la même façon. Dans le pire des enfers donc, pas même moyen de crier et demander « Ouh ouh, y a quelqu’un? » Car il faut déjà pouvoir penser qu’il existe quelqu’un ou quelque chose en dehors de nous, et avec qui ou avec quoi on peut entretenir la moindre relation, pour poser cette question. C’est un état d’existence absolument horrible donc.

Voilà aussi pourquoi les gens qui pensent que la mort serait une sorte d’état d’inconscience, qui libère de toute angoisse ou souffrance existentielle, est une immense erreur! On confond deux choses: l’état dans lequel on se retrouve après la mort dans un monde donné, et la manière dont les autres restés dans ce monde peuvent nous percevoir. Eux perçoivent par exemple un corps inerte, ou des ossements, ou une tombe, etc., et disent qu’on est « inconscient ».

Une autre chose qui trompe aussi, c’est que l’on confond l’état de mort avec l’état de sommeil, où l’on n’a plus conscience de son environnement, sauf éventuellement de ce qui se passe pendant le sommeil et qu’on appelle « rêve » ou « absence de ‘rêve’ « . Mais en réalité, la conscience au sens premier et courant du terme, à savoir un état cognitif, étroitement associé à la connaissance de nous-même et de notre environnement, et donc aussi à notre souvenir ou mémoire, oui, tout cela est effacé par des êtres ou des entités, qui ont accès à cette conscience au sens basique du terme, comme justement il en est question dans le film Inception.

Ces êtres ou entités, qui sont de nature négative, c’est-à-dire des entités de Négation, des démons pour le dire en langage plus courant, ont intérêt à nous faire croire à ces idées fausses, sinon on aurait justement conscience que 1) ils existent, et 2) ils manipulent notre conscience, notre esprit, nos rêves, etc. Mais les informations n’auront été effacées que dans notre cerveau, comme on efface les informations d’un disque dur, c’est tout. Mais aucune information ne disparaît jamais absolument de Dieu l’Univers TOTAL, l’Etre TOTAL, l’Alpha et l’Oméga.

Si l’on a bien compris le complément d’explications techniques donné dans l’article: La fin du mythe selon lequel les questions de Dieu, du Diable, des démons, etc., ne peuvent faire l’objet d’une science exacte, alors aussi on a compris pourquoi aucune information ne disparaît absolument dans Dieu, c’est-à-dire dans l’Univers TOTAL. Car comme expliqué dans cet article mais aussi sur celui des notions élémentaires de la Science de l’Univers TOTAL qu’il faut comprendre pour tout comprendre, l’Univers TOTAL est par définition l’Ensemble de TOUTES les choses. Donc TOUTE chose existe dans l’Univers TOTAL, sinon il ne serait plus TOTAL si l’une d’elle manquait. C’est ce que nous appelons le Théorème de l’Existence ou la Loi de la Réalité TOTALE, plus développés dans les articles mentionnés.

On en déduit que si une information manquait dans Dieu ou l’Univers TOTAL, il ne serait plus TOTAL ou Dieu. Par conséquent, l’information subsiste toujours quelque part, même si elle a été effacée dans un certain contexte! En l’occurrence elle peut être effacée dans notre cerveau, dans notre mémoire vive, dans notre conscient ou subconscient, etc., mais elle ne peut être effacée de manière absolue, sinon cela violerait ce Théorème absolu.

A la mort physique, on est juste libéré du corps physique, matériel, mais pas du corps informationnel, que l’on qualifie généralement de corps spirituel, car ce que nous appelons l’Esprit au sens biblique du terme, c’est simplement l’Information. C’est l’Energie universelle, que nous appelons aussi Unergie, « U » comme « Univers TOTAL » ou « Univers « ou « universel » et « énergie ». Son absence ou sa négation est ce que nous appelons « Onergie« . Ces notions sont fondamentales pour comprendre la problématique du vampirisme énergétique, qui consiste à prendre l’unergie à un être, donc à lui donner de l’onergie, ou énergie négative.

L’unergie ou information ne se perd donc jamais dans l’absolu, au pire elle se déplace d’un contexte vers un autre contexte. Et tout vampire énergétique qui vole l’unergie d’un autre être ou la prend d’une manière illégale, se verra à son tour prendre cette unergie tôt ou tard, selon donc la loi « Bien mal acquis ne profite pas » ou en tout cas pas indéfiniment.

Donc l’unergie ou l’information ne se perd que dans un contexte donné de l’Univers TOTAL, mais est transférée dans un autre contexte de l’Univers TOTAL. Elle circule ainsi dans l’Univers TOTAL, mais ne se perd jamais dans l’absolu, sinon on ne peut pas parler d’Univers TOTAL, l’Ensemble de TOUTES les choses donc aussi de TOUTES les informations, sans exception aucune.

Par conséquent, une fois libéré à la mort physique du corps physique ou matériel (et la matière elle-même n’est qu’une certaine forme de l’information, car tout est information à la base, positive ou négative ou tout ce qu’on veut, mais c’est de l’information), oui une fois libéré du corps matériel, on est rendu à un corps informationnel ou spirituel, on est face à l’information qu’on avait dans le cerveau, même effacée par les êtres de Négation, les êtres négatifs, les vampires énergétiques ou informationnels donc.

Voilà donc pourquoi aussi l’état de mort n’est jamais le Néant absolu que les êtres de Négation font croire dans ce monde. Autrement dit, ce n’est jamais un état d’inconscience absolue, une sorte d’état neutre de conscience, d’état de 0 conscience ou de conscience 0. Ou plus exactement, cet état existe aussi, comme toute chose, mais c’est comme une personne qui n’a rien comme argent, mais qui n’est pas endettée non plus. Mais cet état est positif dans l’absolu, donc unergétique. C’est l’état de ne pas être endetté, autant que c’est vrai de dire que ne pas être malheureux est déjà un état de bonheur!

Une fois que l’on a compris cela, on a compris aussi que mourir dans une vie donnée, une réalité donnée, un monde donné, ne donne pas automatiquement accès à cet état 0, comme les êtres de Négation le font croire. Il ne faut pas espérer se retrouver dans un état 0 ou neutre si l’on a fait des choses négatives dans une vie! Combien de criminels par exemple, ayant fait des choses absolument horribles, et devant répondre devant la justice, se donnent la mort pour espérer lui échapper. Echapper à la justice humaine, peut-être, mais pas à celle de Dieu, c’est-à-dire de l’Univers TOTAL, pour les raisons que je viens d’expliquer.

Toute action négative, autrement dit un acte de Négation, est une onergie, c’est-à-dire une énergie négative, une information négative, etc. Elle subsiste même après la mort dans ce monde en question. Il revient au même de dire qu’on se retrouve devant le Tribunal de Dieu l’Univers TOTAL (Apocalypse 20: 1-15), que de dire que l’on se retrouve face à soi-même et à ses actions, positives, négatives ou neutres.

C’est ce que la Bible entend par Dieu jugera chacun selon ses actions. C’est Dieu l’Univers TOTAL qui juge, mais c’est vrai aussi qu’on se juge soi-même, et si on a fait des actions absolument négatives, on se retrouvera dans le Néant absolu absolument horrible, dont j’ai parlé plus haut. C’est-à-dire loin de toute Lumière divine, et complètement fusionné avec le Mal c’est-à-dire le Néant qu’on a créé soi-même. Le but étant de « détruire » le Mal qu’on a fait, autrement dit se repentir, quand on aura subi soi-même ce mal, quand on sera donc tourmenté par le Démon ou Diable qu’on a été.

Ceux qui dans certaines spiritualités ou idéologies, comme récemment un certain Gary Renard, qui, au nom d’une fausse conception de l’amour divin, enseignent qu’avec « Dieu » ou la « Source » il n’y a pas de bien ou de mal, donc de positif ou de négatif, il n’y a pas de notion de péché contre Dieu ou contre son prochain, qu’on n’a même pas à pardonner ou à demander pardon pour un péché qui n’existe pas, et j’en passe des meilleurs, parlent tout simplement comme le Serpent d’Eden (Genèse 3: 1-24). Si ces personnes lisaient un jour ce blog de Nouvelle Genèse, qu’elles comprennent pourquoi ces idéologies (délivrées par des entités de fausse lumière, qui inspirent les mouvements du genre New Age et pas que) sont des erreurs monumentales, dans le meilleur des cas, et des tromperies ou mensonges dans le pire des cas. Quand ils seront face à leurs mensonges et à leurs dégâts sur autrui, ils comprendront.

Car ces idées sont tout simplement contraires aux lois universelles, celles de l’Univers TOTAL, l’Etre TOTAL, l’Alpha et l’Oméga, la définition scientifique de la notion de DIEU. Il ne s’agit pas d’une notion religieuse de Dieu, mais sans être incompatibles non plus avec la Bible ou les enseignements religieux quand ils disent ce que dit vraiment la Bible. Car ce que je dis est vraiment ce que dit la Bible, ce que dit vraiment Jésus le Christ, quand on en a maintenant la compréhension à la lumière de la Science de l’Univers TOTAL ou Science de Dieu.

Quand ce n’est qu’une interprétation religieuse, théologique, philosophique, etc., on pourrait dire de moi, de nous, chère Abby Eve: « C’est sa parole, c’est leur parole, contre la nôtre ». Mais ce n’est pas notre parole, ce n’est pas ma parole, c’est juste des idées de la Science de l’Univers TOTAL ou Science de Dieu, telle que présentée par exemple dans l’article: Les notions élémentaires de la Science de l’Univers TOTAL permettant de mieux comprendre ce site de la Nouvelle Genèse, ou l’article: La fin du mythe selon lequel les questions de Dieu, du Diable, des démons, etc., ne peuvent faire l’objet d’une science exacte. Quand on a compris ces articles, on a compris pourquoi ce que nous disons est simplement des vérités universelles, objectives. Oui de valeur scientifique.

Et pas n’importe quelle science, mais celle de l’Univers TOTAL. Car les sciences actuelles ne disent pas cela, car ce sont des sciences de Négation, et précisément de Négation de l’Univers TOTAL. Et il se trouve que ce que dit cette Science est ce que dit la Bible depuis des millénaires, dans le langage qui est le sien. Cette Science est donc un étalon pour évaluer le degré de vérité de n’importe quelle idéologie, philosophie ou autre. Il suffit donc de la comparer à la Science de l’Univers TOTAL, et dans cette comparaison c’est la Bible qui tire le mieux son épingle du jeu. Cela montre qu’elle est la parole de Dieu, c’est-à-dire de l’Univers TOTAL.

Quand donc des idéologies, comme celles mentionnées, qui prétendent être inspirées par des « êtres de lumières », emploient des mots, comme par exemple la « Source », « Dieu », l’ « énergie », les « vibrations », le « bien », le « mal », le « positif », le « négatif », etc., sans que ces mots ne reçoivent aucune définition précise dans un langage scientifique précis, ces mots servent à cacher à peu près tout ce qu’on veut, notamment les entités trompeuses ou de fausse lumière, qui délivrent ces informations. Et tout simplement, quand une idéologie contredit à ce point la Science de l’Univers TOTAL, il y a des questions à se poser sur la source de cette idéologie, à savoir l’esprit de Négation, le Serpent d’Eden, pour ce qui est de notre monde.

Ce n’est pas parce qu’une personne parle de l’ « amour » qu’il s’agit du vrai amour, car cela peut n’être qu’un mot à hypnotiser, comme le Serpent. Le vrai amour ne peut pas dire qu’il n’y pas de bien ou de mal, et surtout qu’il n’y a pas de mal, puis que le Mal est par définition justement la Négation de l’Univers TOTAL. Et la Négation est la racine de toutes les choses négatives.

Voici comment est et fonctionne un monde où l’Univers TOTAL est affirmé donc n’est pas nié. Ce que nous appelons un monde d’Affirmation ou d’Alternation, un monde connecté à Dieu donc:

7-unergie-energie-positive-nature-normale-de-l-univers

Le Bien est donc synonyme d’Alternation, c’est-à-dire d’Affirmation de l’Univers TOTAL. Il en résulte toutes les choses positives, c’est-à-dire affirmatives. C’est ce que la Genèse symbolise par l’Arbre de Vie, l’Arbre dont tous les fruits sont synonymes de Vie.

Mais voici au contraire comment fonctionne un monde où l’Univers TOTAL est nié. Ce que nous appelons un monde de Négation, un monde déconnecté de Dieu donc:

8-onergie-energie-negative-nature-paranormale-dans-l-univers

C’est ce que la Genèse symbolise par l’Arbre du fruit interdit, ou Arbre de la connaissance du Bien et du Mal, ou Arbre de la Mort, bref l’Arbre du Serpent d’Eden. La Négation est comme le Venin ou le Poison, qui sème la Mort. La Négation est la racine de toutes les choses négatives. C’est aussi simple, limpide et lumineux que cela!

Comment peut-on vivre dans ce monde où toutes les choses négatives existent, et enseigner par exemple que le Mal n’existe pas, que le péché contre Dieu ou contre autrui n’existe pas, que cette notion n’est que celle des religions qui veulent qu’on se culpabilise, etc. ? Oui, que « Dieu » ne reproche rien à qui que ce soit, car il est « amour », et patati et patata. Mais quel est cet « amour » qui non seulement tolère la Négation, le Mal, et même fait son apologie? De qui vient cette idéologie? Tout simplement du Serpent d’Eden, alias Lucifer ou Satan le Diable, qui efface ainsi son existence, son crime originel, qui a engendré ce monde de Négation, oui cet Onivers, cet Enfer!

Cette idéologie, qui au lieu d’éclairer sur la genèse du Mal, nie cette vérité fondamentale, c’est tout simplement la définition même du satanisme, au sens le plus large du terme! Pas étonnant que ceux qui diffusent ce genre d’idéologie ne parlent en général pas de satanisme, des réseaux satanistes et pédosatanistes, pour ne parler que de cela. Ils ne permettent pas de comprendre à quoi on a vraiment affaire, et ce qui dirige ce monde et pourquoi il fonctionne comme cela. Qu’est-ce qui se cache vraiment derrière le Covidisme par exemple, l’Ukrainisme, la franc-maçonnerie, le mondialisme, l’agenda 2030, le transhumanisme, et j’en passe!

Ils ne permettent donc pas de comprendre le message que les intéressés eux-mêmes cachent derrière leurs films comme Matrix, Inception et autres. Ils font miroiter de faux paradis mondialistes pour les uns, et « new ageux » pour ce qui les concerne. Mais c’est bel et bien dans un cauchemar que nous sommes et tous ces gens nous dirigent vers un cauchemar pire si on ne se réveille pas!

Revenons justement au film Inception et les vérités cachées que ce système cache derrière, non pas vraiment pour réveiller les consciences, mais pour les endormir davantage en faisant passer cela juste comme un « divertissement », comme d’habitude, ou comme une simple « fiction », autant de manières classiques de fabriquer le consentement à vivre dans ce Cauchemar, où l’on connaît des cauchemars de la part des mêmes êtres de Négation et entités négatives, qui sont nécessairement des vampires énergétiques.

Quand on sort d’un cauchemar (qui est tout simplement un état plus infernal dans lequel les démons nous plongent du fait même d’un vampirisme en cours), il arrive parfois qu’on croit s’être réveillé, mais en réalité c’est pour se retrouver dans le cauchemar ou « rêve » du niveau au-dessus. Le système satanique montre lui-même aussi ni plus ni moins le vampirisme psychique, le contrôle mental, la manipulation des rêves, etc.. Le système pratique cela depuis belle lurette, et c’est cela donc qu’il montre.

Les démons ont fait croire que la vieillesse et la mort sont normales. Le rôle caché du sommeil et la notion de "mangeur d'âmes"

Une notion très courante en Afrique est celle des « mangeurs d’âmes », notion appliquée aux sorciers, donc des démons nés humains, qui mangent vraiment carrément l’âme d’une personne, ce qui est plus que simplement la vampiriser, et notamment à petit feu.

La personne ainsi mangée en 4D est condamnée à mourir en 3D, soit:

–> En étant retrouvée morte sur son lit au matin.

Mais les démons en général évitent ce genre de crime qui les trahit, notamment si la personne est relativement jeune et en bonne santé, sans maladie préalable. On ne comprendrait pas alors pourquoi elle mourrait subitement sur son lit pendant son sommeil. En Afrique, cela paraît tout de suite très suspect et on songe immédiatement à l’action de sorciers.

–> C’est la raison pour laquelle en général ils préfèrent déguiser ce crime d' »âme bouffée » en « maladie » pour tenter de rendre « normale » la mort de la victime. La personne mangée en 4D tombe généralement malade en 3D, une maladie souvent bizarre et incurable par les traitements traditionnels. Et elle finit donc par décéder en 3D

C’est d’autant plus facile de déguiser ce crime du « manger d’âme » si la personne est âgée, ce qui, pour les Adam (ce qui signifie les hommes de nature divine ou juste normaux, par opposition aux serpents, les hommes qui sont des démons, des pervers narcissiques, etc.) et les Eve (ce qui veut dire les femmes de nature divine ou juste normales, par opposition aux serpentes, ou les Lilith, qui sont de nature démoniaque ou négative, les perverses narcissiques, etc.), oui ce qui, pour les Adam et les Eve donc, signifie une personne vampirisée progressivement toute sa vie, « mort progressive » à laquelle les démons ont donné le nom de « vieillesse », que tout le monde accepte et trouve « normale ». Or c’est bel et bien un crime de la part des démons, et quand eux aussi meurent de vieillesse, chez eux c’est normal, car, comme je l’ai expliqué dans plusieurs documents, ce vieillissement signifie qu’ils ne vampirisent pas assez pour se recharger en unergie (ou énergie vitale) au détriment de leurs victimes.

Avec le temps leur capacité à vampiriser et à se recharger en unergie diminue, comme celle de la tante Clara dans « Ma sorcière bien-aimée », mais en moins drôle bien évidemment. Et aussi ils sont punis du fait de leur état de Négation (donc forcément vampirique), et subissent progressivement les conséquences de leur Négation. Car fort heureusement aussi il y a une justice divine, ils ne peuvent pas être impunément et éternellement dans un état de Négation.

Tôt ou tard le mal qu’ils sont leur retombe dessus, ils sont de plus en plus empêchés de vampiriser, de voler l’unergie des autres, et leur refiler leurs sales onergies. Ils doivent donc payer les conséquences de leur Négation et comprendre que tôt ou tard, dans cette vie ou une autre, que le mal fait aux autres est le mal fait à soi-même. Ils doivent donc réapprendre tôt ou tard le XERY, et connaître eux-mêmes la vieillesse, la mort, l’enfer, etc., qui est une manière de l’apprendre.

Mais dans leur monde ils font croire que la vieillesse et la mort sont normales, alors qu’en fait les Adam et les Eve vieillissent et meurent à cause du vampirisme subi dans leur vie, et notamment justement progressivement chaque nuit, pendant leur sommeil. Et les vampires quant à eux vieillissent et meurent pour les raisons que je viens d’expliquer.

Donc sans Négation et êtres négatifs dans un monde, il n’y a aucune chose négative, donc pas de vieillesse, de maladie ou de mort. C’est sans nul doute la vérité la plus cachée de tous les temps dans ce monde, et elle est liée à celle du vampirisme, dont elle est simplement synonyme.

Et aussi il est de plus en plus admis en sciences de ce monde que la raison du sommeil est un mystère, que la « science » n’a pas encore élucidé. Oui, elle ne sait pas répondre à la simple question: « Pourquoi avons-nous besoin de dormir? »

L’explication simplette avancée de tous temps , est que c’est pour permettre au cerveau de se reposer, aux cellules de se régénérer, etc. Cela paraît « normal » comme explication, mais beaucoup de scientifiques sérieux, en se penchant sur la question, ont démontré que ce n’est pas aussi simple, que cette explication n’est vraie qu’en partie, mais il reste des mystères sur le sujet.

On comprend alors aussi pourquoi les scientifiques qui touchent les domaines les plus sensibles et secrets en rapport avec le sommeil, connaissent de graves problèmes, comme de nos jours Bernard Fourtillan, qui avec ses études des hormones en relation avec la fonction de la glande pinéale, a subi les foudres du système satanique, car justement il a touché à un point sensible où la vérité sur le rôle caché du sommeil pourrait éclater. Et ce secret est que nous vivons dans un monde où il y a la mutualisation de l’unergie ou énergie vitale, sur le modèle des mutuelles ou des assurances.

En effet, c’est le partage des risques incarnés par les démons, les êtres de Négation, les vampires, etc., qu’on a appelé les assurances ou les mutuelles, comme nous l’avons expliqué dans le document: « La vraie Assurance c’est Dieu l’Univers TOTAL« , en relation avec la question de l' »assurance logement » demandée par le démon Janus. C’est un exemple typique du système des démons qui fait payer les risques que les démons incarnent eux-mêmes.

C’est la même logique aussi pour le sommeil, qui est un phénomène obligé pendant lequel les démons se rechargent en unergie provenant des gens connectés au Divin, donc unergétiques. Eux vieillissent et meurent par manque d’unergie (puisque déconnectés de Dieu la Source d’Unergie), et les enfants de Dieu vieillissent et meurent car ils sont vampirisés par les démons. Le phénomène du sommeil ne sert donc qu’à permettre le transfert des unergies des êtres normaux vers les démons, et des onergies des démons vers les gens normaux.

Les gens normaux sont alors comme anesthésiés (les hormones qui permettent cette « anesthésie » et les retours à l’état de veille sont justement ceux découverts par le Pr Fourtillan pour au moins l’une, ou en tout cas il a découvert le rôle et les mécanismes d’au moins une hormone connue,
si je me rappelle de ses explications dans ses vidéos; découverte qui est la source de ses ennuis avec le système des démons, (et on s’en étonne? ), et les démons sont aussi comme anesthésiés, mais dans leurs cas ils font des sorties hors du corps pour aller vampiriser les autres.

La situation vue en 3D, tout semble être la même chose pour tout le monde, à savoir que tout le monde dort pour se reposer, pour « récupérer », pour « régénérer », etc. Selon le lavage de cerveau que l’humanité normale a subi depuis la nuit des temps. Mais en réalité, avec maintenant la Science de Dieu, on comprend que c’est autre chose qui se passe.

La vérité cachée est donc que les démons se livrent à des actes de vampirisme énergétique sur les autres pendant leur sommeil. Ils manipulent leur sommeil, leur esprit, leur mémoire, bref leurs unergies, c’est-à-dire leurs énergies au sens universel du terme, leurs énergies vitales, existentielles. Energies sans lesquelles personne ne peut exister, vivre ou faire quoi que ce soit. Oui, l’Unergie est l’Energie Universelle, l’Energie Divine, qui EST TOUT et qui FAIT TOUT. C’est elle qui dans la Bible est appelée l’Esprit Saint ou le Saint Esprit (pour plus de détails, voir Les notions élémentaires de la Science de l’Univers TOTAL).

Il y a donc le vampirisme en général des démons de jour comme de nuit des êtres unergétiques (qui ont de l’unergie):

Et il y a leur vampirisme en particulier pendant le sommeil de leurs victimes. Cela peut aller jusqu’à siphonner complètement la victime jusqu’à sa mort pendant son sommeil. Si la victime est âgée ou déjà malade (à cause du vampirisme graduel subi durant sa vie), on mettra en général sa mort sur le compte de sa vieillesse ou de sa maladie.

Or la vieillesse, la maladie, l’accident, etc., d’une personne normale, unergétique, c’est déjà le résultat d’un vampirisme énergétique. Quand ces fléaux frappent une personne onergétique, un vampire donc, c’est juste qu’elle n’a pas assez vampirisé de victimes pour leur prendre leur unergie(donc leur bien-être, leur jeunesse, leur vitalité, leur santé, leur sécurité, etc.) et leur refiler les fléaux correspondants (mal-être, vieillesse, mortalité, maladie, insécurité, etc.) .

La forme extrême du vampirisme dont je vous parle aujourd’hui, correspond à ce qu’en Afrique (comme par exemple au pays Kabyè, au Togo, ma région d’origine) on appelle « manger l’âme » d’une victime. La très courante notion de « mangeurs d’âmes » donc, notion plus spécialement utilisée quand on parle de « sorciers » ou de « sorcières ». Les africains (notamment d’Afrique noire) sont en général assez transparents sur ces sujets et réalités parmi les plus cachées du monde, ou en tout cas sont beaucoup plus transparents qu’en Occident, où règne un très puissant esprit de Négation, où donc ces réalités sont niées, au nom d’un pseudo rationalisme ou esprit cartésien, notamment en France le pays de Descartes.
Comme si ces réalités ne pouvaient pas être l’objet d’une science exacte, et même mathématique!

Mais la vérité est qu’on s’est donné un paradigme scientifique, une philosophie scientifique, une logique scientifique, etc., de manière à rendre impossible en sciences les questions existentielles, notamment traiter scientifiquement la notion de Dieu, mais aussi du Diable, des démons, etc. On a maintenu les gens dans un véritable mythe scientifique, une religion scientifique qui ne dit pas son nom et qui est le scientisme!

La religion scientiste qu’on a dans ce monde appelée « science » repose donc sur un ou des paradigmes, des dogmes, que nous qualifions justement de paradigme de Négation, de philosophie de Négation, de logique de Négation, etc.. Par opposition au paradigme d’Alternation ou d’Affirmation, la philosophie d’Alternation ou d’Affirmation, la logique d’Alternation ou d’Affirmation, etc. Bref il s’agit du Paradigme de l’Univers TOTAL, qui en langage des ensembles est par définition l’Ensemble de TOUTES les choses, de TOUS les êtres. C’est le Grand TOUT, l’Etre TOTAL, l’Alpha et l’Oméga, la définition donc de la notion biblique d’Etre Suprême, ce que l’on désigne habituellement par le mot « DIEU ».

[Pour plus d’informations techniques au sujet de la Science de l’Univers TOTAL, voir l’article suivant : La fin du mythe selon lequel les questions de Dieu, du Diable, des démons, etc., ne peuvent faire l’objet d’une science exacte]

Les sciences qui reposent sur la Négation (absolue) sont donc les sciences du Diable, c’est-à-dire les sciences de Négation (Genèse 3: 1-24). C’est le problème dans notre monde, aussi parce qu’il s’agit d’un monde gouverné par des esprits de Négation, de mensonge, de mal, etc., qui vampirisent l’information, autrement dit qui désinforment. Ils vampirisent la vérité, font de la vérité le mensonge ou le « fake« , et font du mensonge ou « fake » la vérité. Ils censurent la vérité que le monde est en droit de connaître, vampirisant donc ainsi le monde. Ils appellent « complotisme » tout ce qui les dévoile pour ce qu’ils sont.

Comme déjà dit, l’Information, qui est TOUT et qui fait TOUT (autrement dit, TOUTE chose est une information), est ce que la Bible appelle l’Esprit de Dieu, ou simplement Dieu lui-même, c’est-à-dire l’Univers TOTAL. Et l’Information est aussi la définition de la notion d’Energie, au sens le plus général, universel et fondamental du terme. Nous l’appelons aussi l’Unergie, et son absence ou sa négation est ce que nous appelons l’Onergie ou énergie négative, celle incarnée par les diables ou les démons c’est-à-dire les êtres de Négation. Pour de plus amples informations, voir donc aussi: Les notions élémentaires de la Science de l’Univers TOTAL.

Parce que, du fait de leur négation de l’Univers TOTAL, donc de leur déconnexion d’avec lui, les êtres de Négation ou démons n’ont pas l’unergie qui est TOUT et fait TOUT, autrement dit qui est synonyme de choses positives, d’où le fait qu’ils vampirisent l’unergie des êtres qui en ont ou en tout cas plus qu’eux, les êtres connectés à l’Univers TOTAL, les êtres normaux, comme dit plus haut.

Cette réalité du vampirisme énergétique est sans doute celle la plus cachée dans ce monde. Ce qui depuis la nuit des temps a été dit au sujet de la maladie, de la vieillesse, de la mort, etc., et plus généralement de toutes les notions négatives, est volontairement faussé, la vérité n’est pas dite sur la vraie nature des choses, car le dire c’est dévoiler aussi l’existence des êtres négatifs, des démons, des vampires. Tout est un enjeu énergétique, et si l’on ne comprend pas cela et aussi la réalité du vampirisme qui va avec, on ne comprend pas le monde et tout ce qui s’y passe!

Ce que l’on a appelé sciences en ce monde, est donc les sciences de Négation, c’est du scientisme, une religion reposant sur des dogmes appelés axiomes, principes, etc. Des scientifiques sincères ont de tout temps pratiqué cette religion qui ne disait pas son nom, et que l’on voit maintenant particulièrement à l’oeuvre à l’ère du Covidisme, de l’Ukrainisme, etc. Bref, à l’ère de la post-vérité, où la vérité, la vraie, quel que soit le type de vérité (scientifique, médicale, philosophique, politique, économique, sociologique, etc.), est censurée comme jamais cela n’a été le cas dans toute l’histoire de l’humanité.

C’est le mensonge qui a été fait vérité, et la vérité faite le mensonge. Et celles et ceux qui disent la vérité, tout simplement, sont taxés de « complotistes », étiquette pour les brûler au bûcher, pour les radier de leur fonction, ou leur supprimer les crédits de recherche, pour les suspendre de leur métier de personnels soignants ou les radier de l’ordre des médecins, bref pour les tuer socialement.

Comme on dit, le mensonge prend l’ascenseur et la vérité les escaliers. Mais la vérité finit toujours par arriver.

Hubertelie, le 30/11/2022

Menu de la rubrique

Cliquez ici pour revenir au début de la page.