Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.


NOTE: Si ce site ne s'affiche pas correctement sur votre écran de smartphone, alors cliquez ici pour avoir des informations à ce sujet.
...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Psychologie  >  Le Mystère de la Négation: la clef de la compr...  >  Loi de la Double Négation et Protocole Récursif d'Eden

Loi de la Double Négation et Protocole Récursif d'Eden

La Négation (de l'Univers TOTAL) est la seule chose qu'il faut Nier pour revenir à l'Alternation

Retour à l'Alternation, le Paradigme Perdu, le Paradis Perdu

Sommaire du sous-titre

Loi de la Double Négation:
NIER tout être, toute entité, toute chose qui NIE l'Univers TOTAL ou qui incarne la Négation de l'Univers TOTAL

L'Univers TOTAL est l'Ensemble de toutes les choses, l'Ensemble dans lequel toute chose existe, toute chose est. Il est la Réalité TOTALE, l'Etre TOTAL, l'Univers-DIEU. Par conséquent, nier l'Ensemble dans lequel on est, dans lequel on existe, par lequel on existe, est un Paradoxe qui est comme le fait de scier la branche de l'arbre sur laquelle on est assis, ou de détruire un avion à bord duquel on est et on voyage. NIER l'Univers TOTAL, c'est se nier soi-même, puisqu'on nie l'Ensemble qui est notre raison d'être. La Négation de l'Univers TOTAL est le Problème fondamental, la racine de tous les problèmes, de tous les maux.

Fin de la Négation de l'Univers TOTAL et de toutes ses conséquences

La Loi de la Double Négation, la Négation de la Négation pour restaurer l'Alternation,
la Suppression de la Négation de l'Univers TOTAL et de tout son cortège de conséquences funestes.
C'est la Loi d'Eden: "Ce qui nie l'Univers TOTAL est l'unique Fruit défendu dans le Jardin de l'Univers TOTAL".
C'est la Loi du Retour à l'Univers TOTAL, le Paradigme Perdu, le Paradis Perdu...

Une façon de Nier l'Univers TOTAL est de nier des choses en lui. En effet, toute chose, tout être, toute entité qui supprime (ou nie) des choses dans l'Univers TOTAL fait qu'il n'est plus TOTAL. Et puisqu'il doit rester TOTAL, alors le mécanisme automatique de l'Univers TOTAL est de supprimer ce qui supprime des choses en lui, de NIER ce qui NIE, de NIER la Négation. C'est une obligation, une loi et c'est cela la Loi de la Double Négation. Cette Loi est donc liée à la nature même de l'Univers TOTAL, à son obligation d'être TOTAL.

Que l'on nie directement l'Univers TOTAL (en disant par exemple qu'il n'existe pas, qu'il n'est pas une réalité) ou indirectement en niant des choses en lui (en le rendant donc NON TOTAL), on fait une action qui a pour conséquence de déclencher automatiquement les mécanismes et les processus de l'Univers TOTAL qui conduisent à la suppression de la Négation, de ce qui nie l'Univers TOTAL.

Sous ce rapport, une entité négative (c'est-à-dire qui nie l'Univers TOTAL) est comme un agent infectieux dans un organisme (une bactérie ou un virus nocif) qui déclenche automatiquement les réactions de défense de l'organisme visant à supprimer l'agent nuisible. La Loi de la Double Négation (la Loi de la Négation de la Négation) est très naturelle, elle est universelle, elle est dans la nature profonde même de l'Univers TOTAL.

L'Univers TOTAL est l'Existence, et l'Existence est Positive, elle est la NORME. Sa Négation est par conséquent Négative, elle est la NON NORME, l'ANORMAL. Sans l'Univers le mot Néant (son contraire ou sa Négation) n'a aucun sens. Et sans l'Existence, le mot Inexistence n'a aucun sens. Pour nier les existences, il faut déjà exister soi-même, un être inexistant ne peut nier l'existence de quoi que ce soit. C'est l'Existence la première, et c'est par rapport à elle que se définit sa Négation, à savoir l'Inexistence ou le Néant.

Sans le Positif, le mot Négatif en soi n'a aucun sens, car il se définit comme étant le contraire du Positif. L'Existence (l'Univers TOTAL) supprime donc ce qui la Nie pour rester l'Existence, la Norme. La Vie supprime tôt ou tard ce qui la Nie pour reprendre tous ses droits, car c'est elle la Norme et non pas sa Négation, à savoir la Mort. Bref, le Positif est la Norme, c'est pour cela qu'il signifie le "Négatif du Négatif", ce qui veut dire que le Négatif doit s'inverser lui-même (se négativer) pour retrouver le Positif, la Norme.

NIER la Négation pour revenir à l'Affirmation, au Positif, à l'Alternation

Table de Logique alternative binaire, Opérateurs Oui et Non

Logique alternative binaire, Tables d'Alternation des opérateurs Oui et Non.
La Loi de la Double Négation est la deuxième loi de la Table de Non:
Non . Non = Oui (Nier la Négation équivaut à l'Affirmation)

Table de Logique alternative binaire, Opérateurs Oui et Non

Logique alternative binaire, Tables d'Alternation des opérateurs Positif et Négatif,
communément appelés dans l'algèbre actuelle la "Règle des Signes".
La Loi de la Double Négation ici en tant que Loi de la Double Négation,
la deuxième loi de la Table de l'opérateur "Négatif" (ou Changement de Signe):
- . - = + (Négativer le Négatif donne le Positif).

La Loi de la Double Négation est une Loi de Logique alternative binaire. Elle énonce une vérité très simple que nous connaissons sous différentes formes, que nous appliquons intuitivement dans notre langage, sans forcément réaliser qu'il s'agit de la même vérité fondamentale.

Sous sa forme de base, elle dit: NON (NON X) = X.
Autrement dit NIER une chose X deux fois revient à dire X. Par exemple, NON (NON Vrai) = Vrai.
Autrement dit, si ce n'est pas Vrai que ce n'est pas Vrai, alors c'est que c'est Vrai. Plus simplement, si c'est Faux que c'est Faux, alors c'est que c'est Vrai.

Dans notre parler courant, nous savons aussi que NIER une Négation c'est Affirmer.
Par exemple, la phrase "Dieu existe" est une Affirmation. Et la phrase "Dieu n'existe pas" est une Négation. NIER cette Négation c'est Affirmer que "Dieu existe". La Double Négation ramène donc à l'Affirmation de départ.

Et si l'énoncé de départ est une Négation, sa Double Négation est donc une Triple Négation, qui équivaut à une simple Négation, et ainsi de suite. Dans un nombre pair de Négations, les Négations s'annulent deux à deux. Et un nombre impair de Négations équivaut à une seule Négation.

Nous avons appris cette règle élémentaire de l'algèbre selon laquelle multiplier un nombre Négatif par un nombre Négatif donne comme résultat un nombre Positif.
Par exemple: (-3) x (- 5) = +15.
Et plus simplement, on a la Loi de la Double Négativité suivante, qui est une forme de la Loi de la Double Négation:
- (- X) = +X.

D'une manière plus générale, cette Loi dit que quand on effectue deux fois successivement une opération négative sur une chose X, le résultat final équivaut à X. L'opération négative peut être une opération de négation logique (faite avec le mot NON, et en particulier une opération de négation d'existence, de possibilité, de vérité, de réalité, etc.), une opération d'expression du contraire d'une chose, une opération d'inversion de signe ou de sens (pour les nombres, en mettant un signe "-" devant), une opération d'annulation ou de suppression, une opération de destruction, etc.

A chaque fois donc que l'on effectue deux fois l'opération négative, cela revient à n'avoir pas fait ce genre d'opération. Ainsi donc, annuler une annulation, ou supprimer une suppression, ou détruire une destruction etc., c'est restaurer la situation initiale. Si elle était Positive, elle le redevient. Mais si elle était Négative, alors c'est qu'on a fait une Triple Négation, donc une simple Négation sur une situation ou sur une chose de nature fondamentalement Positive. Cela nous amène à comprendre ce qu'est POSITIF dans l'absolu et ce qu'est le NEGATIF.

L'Univers TOTAL est le POSITIF et la Négation de l'Univers TOTAL est le Négatif

Nous avions une intuition très claire des choses de nature positive ou bonnes et nous savions aussi que les contraires ou les négations de ces choses sont de nature négative. Par exemple, nous savons que la vie est de nature positive tandis que son contraire ou sa négation est de nature négative. Personne par exemple ne condamne une mère qui donne la vie à un enfant, mais on condamne un criminel qui tuerait cet enfant, parce que l'on sait que c'est un acte négatif. Et en condamnant le criminel, que fait-on, sinon que l'on applique tout simplement naturellement la Loi de la Double Négation?

De même, on sait que la vérité est de nature positive tandis que son contraire le mensonge est de nature négative. C'est pourquoi l'on recherche la vérité en science et non pas le mensonge ou l'erreur. Et le lecteur (ou la lectrice) qui lit ce que j'écris préfère que ce soit des vérités et non pas des mensonges.

Mais c'est en rapport avec l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses, que la question de la Négation devient très fondamentale. C'est là où l'on comprend enfin tous les secrets du POSITIF et du NEGATIF, leur nature la plus fondamentale.

L'Alternation, la solution à tous les maux

L'Alternation est la Nature NORMALE,
la Logique et le Fonctionnement NORMAL de l'Univers TOTAL.
L'Alternation est tout le contraire même de la Négation,
elle est la Négation de la Négation (la Double Négation),
elle est l'Affirmation de l'Univers TOTAL, la Positivité.
L'Arbre de l'Alternation est l'Arbre de Vie dans le Jardin de l'Univers TOTAL.

C'est très simple: l'Univers TOTAL est le Positif même, au sens le plus absolu du terme. L'Existence est Positive, et l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses, est l'Ensemble dans lequel toute chose existe, il est l'Existence même, la Réalité TOTALE. L'Existence est la Vie, et l'Univers est la Source même de toutes les existences, de toutes les vies, de tous les êtres. Etre, exister, vivre, est positif. Le Négatif commence donc avec la Négation d'être, d'existence, de vie. La Négation de l'Univers TOTAL est le Néant TOTAL donc, elle est le Négatif au sens le plus absolu du terme.

La Négation de l'Univers TOTAL est la racine de tous les maux

La Négation de l'Univers TOTAL est le Problème fondamental,
c'est la cause de tous les problèmes et de tous les paradoxes,
c'est la racine de tous les maux de l'Univers, du monde.
La Négation est l'Arbre du Mal, l'unique Fruit défendu dans le Jardin de l'Univers TOTAL.
L'Arbre est interdit, mais il existe aussi dans l'Univers TOTAL, comme toute chose,
car l'Univers TOTAL est l'Existence TOTALE, la Possibilité TOTALE, la Permission TOTALE,
il est synonyme de Liberté et de Libre-Arbitre.
Une Liberté à utiliser en connaissance de cause, si l'on fait le choix de la Négation.

Dire qu'une chose n'existe pas dans l'Univers TOTAL c'est nier son caractère TOTAL, autrement dit c'est dire que l'Univers TOTAL n'existe pas. A plus forte raison si l'on nie directement l'existence de l'Univers TOTAL. Le plus grand des Mensonges est la Négation de l'Univers TOTAL. L'Univers TOTAL est la définition scientifique de la notion de DIEU. Et la Négation de l'Univers TOTAL est la définition scientifique de la notion de DIABLE. Tout être, toute entité qui nie l'Univers TOTAL ou qui incarne la Négation de l'Univers TOTAL est un visage du Diable, une manifestation du Phénomène Diable.

Dire que l'Univers TOTAL est l'Ensemble de toutes les choses, et donc que TOUTE chose existe dans cet ensemble, c'est logiquement dire que l'Inexistence est la seule chose qui n'existe pas dans l'Univers TOTAL. Mais en fait, elle existe aussi comme toute chose, mais seulement elle est la chose spéciale qui incarne la "non-chose" ou la "non-existence". Elle est pour cela le Paradoxe dans l'Univers TOTAL. Et le Paradoxe doit exister aussi, il est justement synonyme de Mal et de toutes les choses négatives, il est synonyme de Négation de l'Univers TOTAL tout simplement.

Comme nous l'avons déjà dit (c'est très important de comprendre cette grande vérité aujourd'hui), la Négation de l'Univers TOTAL est le Problème fondamental, c'est la cause de tous les problèmes et de tous les paradoxes, c'est la racine de tous les maux de l'Univers, du monde, de tout monde dans l'Univers TOTAL.

Quel que soit le mal, le fléau, le problème que l'on peut considérer dans un monde, si l'on analyse le problème de cause en cause, autrement dit donc si l'on suit la chaîne des causes du problème à la recherche de la cause la plus fondamentale, l'on doit tôt ou tard aboutir à la Négation de l'Univers TOTAL. On doit tôt ou tard aboutir à des êtres ou à des entités, humaines ou non, visibles ou non qui nient l'Univers TOTAL ou qui incarnent la Négation de l'Univers TOTAL. Et alors on aura atteint le terminus, on aura trouvé la vraie cause des problèmes, sinon les causes que l'on envisage ne sont en fait que des symptômes, car la Négation de l'Univers TOTAL est toujours quelque part à la racine de tout problème ou mal.

Par exemple, depuis que le monde est monde, les humains luttent contre toutes sortes de fléaux: les maladies (comme le sida par exemple), les catastrophes, les crises, le chômage, la malnutrition, la pollution, le sous-développement, l'insécurité, la criminalité, la corruption, etc., etc., etc. Et ils croient souvent trouver les causes fondamentales et appliquent toutes sortes de solution. Mais aussi, depuis que le monde est monde, les problèmes perdurent pour une raison très simple: jamais jusqu'ici ils (ou la science en tout cas) n'ont réussi à diagnostiquer la cause la plus profonde de tous les problèmes du monde, ils n'ont jamais identifié la nature du Mal, de la Négativité, tout simplement parce que c'est dans le Paradigme de l'Univers TOTAL que l'on découvre enfin le Serpent Maléfique, bien caché jusqu'ici, qui faisait tout trouver sauf lui, oui le Serpent nommé la Négation de l'Univers TOTAL. Ils ne s'attaquent en fait qu'aux symptômes. C'est dans ce Paradigme que l'on démasque enfin le Visage du Diable, et que l'on peut enfin prendre le Problème à la racine même et le résoudre une bonne fois pour toute.

L'Algorithme d'Eden et la Loi de la Double Négation

Rechercher le Problème fondamental jusqu'à aboutir concrètement à des êtres ou des entités (visibles ou invisibles) qui quelque part NIENT l'Univers TOTAL et qui sont le terminus de la recherche, c'est ce que nous appelons l'Algorithme d'Eden.

Cette expression vient de la méthode que Dieu (selon le récit biblique) suivit dans le Jardin d'Eden pour détecter la Cause première du problème (une incarnation de la Négation de l'Univers TOTAL ou de la Négation de Dieu) qui est apparu et pour le résoudre en appliquant la Loi de la Double Négation. Le récit dit qu'Adam et Eve (l'Homme et la Femme) vivaient nus et en toute innocence dans le Jardin d'Eden, ignorant toute notion de honte, de mal, de mort, bref de négativité d'aucune sorte. Il y avait dans le Jardin deux arbres: l'un est appelé l'arbre de vie, et il n'était pas défendu. L'autre est appelé l'arbre de l'expérience du bien et du mal (ou de la connaissance du bon et du mauvais), et il est l'unique fruit défendu, ils pouvaient manger tous les autres fruits du Jardin, qui étaient donc tous symbolisés par l'arbre de vie. Mais le jour où ils mangeraient de l'arbre du mal, ils connaîtraient le mal (Genèse chapitre 2).

Puis vint le jour où Dieu rendait visite dans le Jardin à Adam et Eve, et ceux-ci, par sentiment de culpabilité et parce qu'ils ont commencé à connaître le mal, se cachaient. Et Dieu demanda à l'homme pourquoi avait-il honte. Serait-ce parce qu'il avait mangé du fruit défendu. Il informe Dieu que c'est la femme qui lui a donné de ce fruit à manger. Et posant la question à la femme, elle dit avoir été trompé par une entité nommée le "Serpent". Or cette entité justement à nié Dieu en niant la véracité de ce qu'il avait dit à l'Homme et la Femme. Et une fois la recherche ayant abouti à la Négation de Dieu (qui est la cause fondamentale) de tout le mal que commençaient à vivre l'Homme et la Femme, Dieu a commencé à appliquer la solution en condamnant d'abord le "Serpent", c'est-à-dire donc la Négation. Et ensuite il s'occupe de la Femme, puis en dernier de l'Homme. Il leur a énoncé toutes les conséquences qui résultent du fait d'avoir suivi le "Serpent", puis a esquissé le Programme de Retour dans le Paradis qu'ils ont perdu.

Ils ont été chassés du Paradis, et l'accès à l'arbre de vie leur est désormais interdit. Comme annoncé, le Programme de Retour dans le Paradis passe par l'écrasement de la tête du "Serpent" (Genèse chapitre 2). C'est l'Algorithme d'Eden, la Loi de la Double Négation dans toute son expression, la Loi de la Négation de la Négation, oui la méthode divine d'Elimination du Mal.

Le temps est venu enfin, à la Lumière de la Science de l'Univers TOTAL l'Univers-DIEU, de comprendre enfin tous les symboles de la Bible, en particulier les symboles de la Genèse. Les vérités très profondes présentées jusqu'ici comme des "légendes" par l'Entité de Négation qui gouverne ce monde, et qui a fondé ses sciences (les sciences de ce monde) sur tout sauf sur l'Univers TOTAL, le Vrai Paradigme. Cette Entité est tout simplement ce que la Bible appelle "Satan le Diable" (Matthieu 4: 1-11), le "chef de ce monde" (Jean 16: 7-11), celui qui "égare la terre entière" (Révélation 12: 7-12). Derrière ce que cette Entité incarnant la Négation de l'Univers TOTAL et tous les humains qui sont de son espèce présentent dans leur monde comme des légendes, se cachent en fait les plus grands secrets de l'Univers TOTAL, exprimés par des symboles aussi simples que très pertinents.

Si l'Univers TOTAL est appelé un Jardin d'Eden, la Négation de l'Univers TOTAL est l'unique Fruit défendu du Jardin. Toute chose existe dans l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses, donc ce qui incarne la NON-existence ou la Négation d'existence doit être la seule chose dont l'existence doit être niée. Quand la NON-existence commence à voir le jour dans un monde en harmonie avec l'Univers TOTAL (ce qui est représenté par le fait de manger le Fruit défendu), alors commence aussi la rupture d'avec l'Univers TOTAL, la Négation de l'Univers TOTAL et toutes ses conséquences. L'Existence disparaissant, la Vie disparaît, et la Mort apparaît.

Le Fruit est défendu du Jardin de l'Univers TOTAL, et pourtant il doit exister dans le Jardin comme toute chose, car toute chose doit exister dans l'Univers TOTAL. Il est synonyme même d'Existence, de Liberté, de Libre-Arbitre.

Mais rien n'oblige un être ou une entité à nier l'Univers TOTAL, à incarner la Négation, à être un Diable, même si la Liberté ou la Possibilité de l'être existe. Et si l'on incarne la Négation, rien n'oblige non plus à le rester pour toujours. La possibilité d'alterner, de changer, existe aussi, et donc de revenir à l'Alternation, le Paradigme Perdu, le Paradis Perdu.

Il faut comprendre aujourd'hui cette chose d'une extrême importance: tout problème, quel qu'il soit, tout fléau, tout mal de la société, quand il est bien analysé, conduit obligatoirement à des femmes et des hommes qui nient l'Univers TOTAL, et alors on a découvert le fond du Problème. Sinon, on est simplement en présence des symptômes de ce Mal profond, et la Diablesse et le Diable restent toujours cachés. On les a chaque jour devant les yeux, ils peuvent être des humains apparemment tout ce qu'il y a de plus "gentils" et "inoffensifs" (à plus forte raison quand ils sont carrément méchants), mais on ne sait pas qu'ils incarnent tout le mal du monde. On ne s'en doute pas, car on ignore leur vraie nature: l'incarnation de la Négation de l'Univers TOTAL. On ignore les conséquences systémiques d'une telle Négation, on ne sait pas qie le monde est ce qu'il est parce qu'il existe dans ce monde des femmes et des hommes de cette espèce, et donc que dans un monde où de tels êtres n'existent pas, aucune forme de négativité et de choses mauvaises n'existe non plus.
(voir aussi:
- Mes enfants sont pris en otage à cause de la Science de l'Univers TOTAL
- Le Paradigme de l'Univers TOTAL met en lumière le vrai Problème du monde
- Femme de Négation et Femme d'Alternation, Femme Diabolique et Femme Divine).

Du Monde d'Alternation au Monde de Négation: le Paradis Perdu.

La Négation de l'Univers TOTAL fait basculer dans un Monde de Négation ou "Enfer", ce qu'est la Terre actuellement, qui est un Monde de Négation donc, une Réalité Inversée, où tout est Trompeur. Ce Monde n'est pas ce qu'il aurait dû être.

Dans un Monde d'Alternation (ce que la Terre était dans un lointain passé, dans une autre ligne de l'histoire, du temps), la Négation de l'Univers TOTAL est l'unique fruit défendu. "Manger" ce fruit signifie simplement se déconnecter de l'Univers TOTAL et tomber dans un Monde de Négation et dans un Univers de Négation. L'histoire est désormais celle de cet Univers, les entités de Négation qui gouvernent cet Univers et ce monde effacent toute trace du passé d'Alternation et imposent à tous une seule histoire, qui est simplement la leur. Leur monde est bâti sur TOUT sauf sur l'Univers TOTAL, qui y est le fruit défendu.

Du Monde de Négation au Monde d'Alternation: le Paradis Retrouvé

La Loi de la Double Négation signifie que tout être qui NIE l'existence des choses doit être nié, tout être qui incarne la Négation d'Existence est le seul Fruit qui doit être défendu dans le Jardin de l'Existence, le Jardin de l'Univers TOTAL. Tout est Permis dans le Jardin de l'Univers TOTAL, le Jardin où toute chose existe, où tout doit exister. Le seul arbre qui doit être interdit dans ce Jardin est très précisément l'Arbre qui incarne l'Interdiction.

La Possibilité est Positive en soi, car elle est synonyme de l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses, où donc toute chose existe, toute chose est possible. Tout devient possible dans un monde en parfaite harmonie avec l'Univers TOTAL et ses lois. Mais un monde où il existe des êtres qui NIENT l'Univers TOTAL est un monde où des choses deviennent impossibles, un monde où le danger se met à exister, danger incarné par ces êtres qui NIENT l'Univers TOTAL. C'est pourquoi aussi donc dans de tels mondes des choses doivent être interdites, car le danger existe. Par conséquent, ces êtres doivent être niés pour que le danger soit écarté et pour que de nouveau tout soit possible, tout soit permis. Ces êtres négatifs qui incarnent l'Interdiction (c'est-à-dire qui font que des choses doivent être interdites pour la sécurité de tous) sont les seuls qui doivent être interdits dans ce monde.

La Loi de la Double Négation dit que tous les êtres qui dans un monde donné incarnent la Mort (la Négation de la Vie) doivent mourir pour que la Vie redevienne souveraine dans ce monde. En d'autres termes, la Mort de la Mort restaure la Vie, c'est la Résurrection. Bref, la suppression du Diable restaure Dieu, la fin du monde du Diable est l'avènement du Monde de Dieu.

Le "Royaume des Cieux" ou le "Royaume de Dieu" (Matthieu 5: 1-12), les "Nouveaux Cieux" et la "Nouvelle Terre" (Révélation 21: 1-7), tel est le programme du retour à la Civilisation de l'Univers TOTAL, le Monde d'Alternation, le Paradigme Perdu, le Paradis Perdu. La Négation est Niée pour revenir à l'Alternation, autrement dit le Diable et tous ceux de son espèce sont détruits dans ce monde pour qu'il redevienne de nouveau un Monde de Dieu (Révélation 20: 1-3; 7-15), un monde où désormais, de nouveau, c'est la Négation de l'Univers TOTAL qui est le fruit défendu.

L'unique but de la vie dans un Monde de Négation comme la terre est de réapprendre l'Univers TOTAL, de revenir à l'Alternation. L'ignorance de l'Univers TOTAL fait tout le pouvoir de la Négation, continuer à fonctionner avec les paradigmes de la Négation fait perdurer le Monde de Négation. Mais là où de plus en plus d'esprits sont éveillés, là où de plus en plus de personnes découvrent l'Univers TOTAL et travaillent pour installer le Nouveau Paradigme, pour changer la vision des choses, là aussi le pouvoir de la Négation décline, et là commence la fin du Monde de Négation. La résistance des esprits de Négation devient vaine. On n'a rien à faire contre eux, mais on a tout à faire sans eux. Le Mal se détruit lui-même là où l'Univers TOTAL reprend tous ses droits. De plus en plus de choses impossibles auparavant deviennent possibles, un Monde Nouveau se crée et un vieux monde disparaît. C'est la fin du monde du Diable, de ses démons et tous les humains de leur espèce.

C'est le processus inverse de celui de la déchéance de la Terre dans un Univers de Négation, devenant ainsi un Monde de Négation. Deux mondes se sépareront et se séparent même déjà, même si pour l'instant cela ne semble pas très perceptible. La séparation sera de plus en plus manifeste les années, les décennies et les siècles à venir. L'un des mondes est donc le Monde d'Alternation, le Monde qui naît, et l'autre est le Monde de Négation, le vieux monde, qui devient un Monde de Négation pire, un Lac de Feu dans lequel il vaut mieux ne plus vivre. Les humains sont séparés de la même manière en deux catégories, qualifiées de "blé" d'un côté et d'"ivraie" de l'autre, pour reprendre les termes d'une des célèbres paraboles du Christ (Matthieu 13: 24-30, 36-43). Ou les "brebis" d'un côté et les "chèvres" de l'autre, pour citer une autre célèbre parabole (Matthieu 25: 31-46).

Les uns disparaissent dans le monde des autres et vice-versa. Et la situation vue depuis le Monde d'Alternation, tout se passe comme si c'est l'ancien monde qui devient meilleur, tout ce qu'il y avait de mauvais et de négatif disparaissant de manière de plus en plus accélérée. Ce monde entre alors dans une toute autre dimension. Mais la situation vue depuis le Monde de Négation, tout se passe comme s'il devient pire, il s'effondre dans une apocalypse effroyable. Apocalypse pour les uns donc, une Nouvelle Dimension pour les autres; fin du Monde pour les uns, Monde Nouveau pour les autres.

Nul n'a en fait besoin de détruire les êtres de Négation, ils se détruisent eux-mêmes, leur Monde s'écroule de lui-même, de crises en crises, tandis que le peuple d'Alternation se forme, s'organise sur de nouvelles bases, devient une Force Alternative unie et solidaire, une puissance irrésistible, un Mur d'Alternation contre lequel la Négation s'écrase elle-même en voulant s'opposer au Changement. Elle se suicide en voulant empêcher l'Alternation au lieu de collaborer pour la création du Monde Nouveau. Les forces de Négation se détruisent elles-mêmes face aux Forces de l'Univers TOTAL (visibles et invisibles), tous les anges des cieux qui oeuvrent pour restaurer l'Alternation dans ce monde (Révélation chapitres 19 à 22). C'est l'apothéose de la Loi de la Double Négation. Collaborez pour la création du Monde Nouveau, travaillez pour l'Alternation, le Paradigme Perdu, le Paradis Perdu (voir Prière du Retour dans le Paradigme Perdu).

Menu de la rubrique

Le Protocole Récursif d'Eden ou PRE

Le Protocole Récursif d'Eden est une des importantes lois de la Justice Divine

Le Protocole Récursif d'Eden ou PRE, en anglais Eden Recursive Protocol, est une des importantes lois universelles, une des lois de la Justice Divine. Elle fait référence à la manière dont Dieu a traité le problème du péché originel en Eden (Genèse 3: 1-24). L'Univers TOTAL ou Dieu est le Fonctionnement. Mais tout problème (au sens négatif du mot problème) est un dysfonctionnement, initié par un certain être ou une certaine entité, le Serpent d'Eden dans le cas du péché originel dont parle la Genèse.

Le protocole consiste, en partant de l'être chez qui le dysfonctionnement a été constaté (Adam par exemple), à rechercher l'entité qui est responsable de son dysfonctionnement. Si c'est cet être lui-même qui est responsable de son propre dysfonctionnement, alors le serpent de l'affaire a été trouvé, et l'algorithme de diagnostic s'arrête, et on passe à la phase de traitement du problème. Sinon, on trouve l'entité qui est responsable du dysfonctionnement de l'être examiné (dans le cas du péché originel c'est Eve qui a cause le dysfonctionnement d'Adam). Elle est le nouvel être dont on va rechercher la cause de son dysfonctionnement, et ainsi de suite jusqu'à trouver le serpent qui est la cause de tous les dysfonctionnements, lui-même étant sa propre cause. Il est donc le terminus du diagnostic. Et dans l'Univers TOTAL ou Dieu, il y a toujours un terminus, et en dernier recours, au pire, le terminus est Dieu l'Univers TOTAL, le Responsable Suprême de tout ce qui se passe en lui, et il n'est pas exclu du Protocole, qui est son propre protocole, sa propre loi.

Le serpent de l'affaire étant trouvé, ou les serpents de l'affaire (car cela peut être tout un ensemble), on commence la condamnation en partant des plus responsables, qui écopent des plus lourdes peines, vers les moins responsables ou les victimes, qui écopent des peines les plus légères. Cela termine la phase de condamnation du Protocole, qui est la phase dite d'exclusion du Paradis, ou de Prison, ou d'Expédition en Enfer, etc.

Puis arrive la phase de Réhabilitation, ou de guérison ou de libération ou de délivrance des êtres fautifs, ou encore la phase de Salut, dite la phase de Retour au Paradis perdu. Là, ce sont les moins fautifs qui sont sauvés en premier, et on remonte aux plus fautifs, qui ont donc écopé des peines les plus lourdes. Eux sont sauvés ou réparés ou libérés en dernier. La récursivité (on peut parler aussi de récurrence, car les notions mathématiques de récursivité et de récurrence sont juste les opérations inverses l'une de l'autre, donc finalement ce sont les deux faces de la même opération) c'est le fait d'opérer par hiérarchie ascendante ou descendante.

Ce Protocole est donc une loi universelle, elle s'applique aussi à Dieu lui-même, et donc aussi au Diable. Ce qui différencie les êtres c'est simplement leur degré de culpabilité dans les dysfonctionnements. Les plus coupables sont donc les diables ou serpents de l'affaire, et les moins coupables sont les innocents de l'affaire.

Ce Protocole appliqué à Jean-Jacques Crèvecoeur signifie qu'il n'est pas nécessairement tenu pour le plus coupable dans le problème constaté et que je signale. On recherchera le ou les plus coupables, dont il serait une victime. Et si on n'en trouve pas, alors seulement on dira qu'il est un serpent de l'affaire. C'est le Jour du Jugement qui commence, et tout être sera jugé avec Justice, oui la Justice Divine (Matthieu 16: 27; Apocalypse 2: 23; 19: 11-21).

Pour une compréhension plus profonde

Il nous faut plus que jamais appliquer la loi divine, universelle, qu'est le Protocole Récursif d'Eden, ou PRE. Quelques explications supplémentaires pour mieux la comprendre.

Ce Protocole fait donc référence à la manière dont Dieu procéda pour résoudre le problème apparu en Eden, et appelé le péché originel (voir Genèse 3: 1-24). En résumé, Dieu créa l'homme et la femme à son image (Genèse 1: 26, 27) et les plaça dans un Jardin nommé Eden, où il y a deux arbres, l'un appelé l'arbre de vie, et l'autre appelé l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Soit dit en passant le sens scientifique de ces deux arbres, que révèle maintenant la Science de Dieu, la Nouvelle Torah, est les deux arbres illustrés plus haut, l'Arbre de l'Alternation qui illustre comment les choses sont dans les vrais mondes ou univers, les mondes de la vraie vie, les mondes connectés à l'Univers TOTAL, autrement dit les paradis, et l'Arbre de la Négation, qui illustre comment les choses sont dans les faux mondes ou onivers, les mondes de la fausse vie mais de la mort, les mondes déconnectés de l'Univers TOTAL, autrement dit les enfers.

L'Arbre de la Négation est interdit en ce sens que sa consommation fait basculer dans une ligne de temps de Négation, autrement dit, dans un univers de Négation, déconnecté de l'Univers TOTAL, de Dieu:

Terre déchue dans un univers déchue

Il est de la plus haute importance de comprendre que la terre telle que nous la connaissons présentement, et tout l'univers auquel elle appartient, ou en tout cas l'univers tel que nous le percevons depuis la terre ou qui nous est accessible par les moyens d'observation, tous les voyages que nous sommes présentement capables de faire (serait-ce même des voyages intergalactiques, si la technologie le permettait, comme soit dit en passant des civilisations extraterrestres arrivent à le faire avec leurs technologies plus avancées que celle des terriens, ou même encore des technologies inter-universelles, c'est-à-dire permettant de voyager d'un univers à un autre, etc.), oui cette terre et les "cieux" associés, c'est-à-dire les galaxies, les univers, etc., ne sont pas du tout ceux avant le péché originel. Il s'agit d'une terre, certes, mais celle d'un "univers parallèle", comme on dit. Un univers et la terre associée plus connectés au Divin, à l'Univers TOTAL, donc les possibilités (et notamment les dimensions par exemple) ne sont pas aussi limitées que présentement, l'accès aux autres dimensions au-delà de la 3D n'était pas bridé comme présentement.

Autrement dit, les humains nouvellement créés étaient dans un paradis, ce qui veut dire un monde divin, symbolisé par l'arbre de vie ou Arbre d'Alternation, et qui n'était pas interdit, signalons-le. Les sentiments ou sensations étaient alors différents, il n'y avait pas de sentiments négatifs, comme par exemple la honte, la haine, la jalousie, etc. Comme le dit alors la Genèse, ils ne devaient pas mourir, puisqu'ils vivaient dans un monde de l'arbre de vie. Ils n'ont perdu cela et n'ont commencé à ressentir des sentiments négatifs, et à être sujets à la mort, que quand, trompés par le Serpent (ou Diable ou Entité de Négation), ils ont consommé de l'Arbre de la Négation, qui est le fruit interdit. Très logiquement donc, l'accès à l'arbre de vie leur est interdit, et ils ont été "chassés" du paradis, ce qui signifie simplement qu'ils ont basculé dans une autre ligne de temps, un autre univers et monde, une autre réalité, qui est celle que nous connaissons (Genèse 1: 26, 27).

Voilà pourquoi aussi, dans l'Apocalypse, il est dit qu'à l'issue de l'agenda divin de retour au paradis perdu, autrement dit dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre, ce sera aussi le retour aux arbres de vie (Apocalypse 21: 1-8; 22: 1-5), ce qui veut dire donc un retour à une situation semblable à celle avant le péché originel.

Séparation des mondes et retour au paradis perdu

Concrètement donc, c'est un processus inverse de la déchéance, un basculement d'une réalité tridimensionnelle à une réalité multidimensionnelle (plus de 3 dimensions spatiales), bref un retour dans un vrai univers, reconnecté à Dieu l'Univers TOTAL l'Alpha et l'Oméga, ce qui est le sens d'Apocalypse 21: 1-7.

Mais pour revenir au PRE ou Protocole Récursif d'Eden, cela signifie la manière dont Dieu a procédé pour résoudre l'anomalie constatée. Cette anomalie est que le Serpent (le Diable ou l'entité de Négation, et l'arbre interdit qu'il ne fallait pas toucher, l'arbre du Serpent donc, est un portail vers un univers de Négation) a parlé à Eve qui s'est approchée trop près de l'arbre de Négation. Il a demandé à la femme de confirmer que Dieu a bel et bien été si "méchant" avec eux en leur interdisant de manger de tout arbre du Jardin. La femme proteste et dit que Dieu a dit qu'ils pouvaient manger de tout arbre sauf un. C'est l'effet que le Serpent manipulateur voulait, et aussitôt il dit en somme à Eve: "Vous êtes-vous demandé pourquoi Dieu vous interdit précisément cet arbre-ci?" Elle répond que Dieu a dit que le jour où ils en mangeraient, ils mourraient. Et le Serpent dit qu'ils ne mourraient pas, mais leurs yeux s'ouvriraient, et ils seraient comme Dieu, connaissant le bien et le mal.

Dieu ne voulait pas dire qu'ils mourraient sur le champ en mangeant du fruit défendu, mais ils deviendraient mortels, autrement dit ils n'auraient plus droit à l'arbre de vie. Et effectivement ils ne sont pas morts immédiatement, mais ils ont été interdits d'avoir accès à l'arbre de vie, désormais gardé par deux chérubins, monde d'anges aussi dont ils seraient coupés désormais (Genèse 3: 20-24).

Le Serpent a trompé Eve pour qu'elle mange du fruit interdit, donc le Serpent est le plus grand fautif. Puis Eve fait manger le fruit à Adam, donc Eve est la fautive en second, et Adam le moins fautif. Dans le diagnostic du péché originel, c'est Adam que Dieu interrogea le premier pour qu'il rende des comptes, puis lui se défendit en disant que c'est Eve qui l'a fait pécher, et celle-ci se défendit en disant que c'est le Serpent qui l'a trompée. Et Dieu condamne d'abord le Serpent, puis Eve, et enfin Adam, suivant toujours cet ordre, dans un sens ou dans l'autre. Donc aussi, quand viendra le moment de réparer le péché, c'est l'homme qui sera réparé le premier, comme aussi c'est l'homme qui fut créé le premier. Cette réparation a été précisément faite avec Jésus le second Adam, le Fils de Dieu (Jean 3: 16; 1Corinthiens 15: 44, 45). Puis ce sera Eve l'Epouse du Christ qui sera réparée ou recréée, et alors il n'y aura plus de larmes, ni mort, ni cri, ni douleur, car alors les choses anciennes auront disparu (Apocalypse 21: 1-4). L'homme et la femme auront vécu leur enfer, et notamment dans ce monde. Ce sera alors au tour du Serpent de vivre le sien, lui aussi sera recréé, mais à travers le lac de feu (Apocalypse 20: 1-3, 7-10), de même que toute la progéniture du Diable, qui, comme l'homme riche de la parabole, ne reviendront à la vie qu'à travers le lac de feu (Luc 16: 19-31; Apocalypse 20: 7-10; 21: 8).

Ce protocole de recherche des responsabilités, du moins coupable au plus coupable, puis de condamnation, du plus coupable au moins coupable, puis de réhabilitation, du moins coupable au plus coupable, est une loi universelle, une des lois de la Justice Divine, que je nomme donc le Protocole Récursif d'Eden ou PRE. Dans le cas de cet exemple d'Eden, on n'a que trois niveaux de culpabilité, en fait quatre, du moins coupable au plus coupable:
Dieu, Adam, Eve, le Serpent (ou Diable).

C'est Dieu qui a tout créé, il est donc le Responsable suprême, donc s'il y a un problème dans sa création, c'est lui qui est tenu de le réparer, ce qu'il fait. Autrement dit, c'est Dieu qui a été convoqué au banc des accusés dans cette affaire du péché originel. En fait, c'est Dieu l'Univers TOTAL qui convoque l'Ange chargé de l'opération d'Eden dans la partie de l'Univers TOTAL ou Dieu, qui nous concerne. Ce super Ange a le nom spécial de Fils de Dieu et même de Fils Unique de Dieu, non pas qu'il soit dans l'absolu le tout premier être de l'Univers TOTAL ou Dieu, après l'Univers TOTAL lui-même, car celui-ci a une nature FRACTALE, et il est infini (voir La Structure Fractale: la clef de la compréhension de l'Univers), et donc il y a une infinité de manières de définir une notion de "Premier Fils" ou "Fils Unique". Pour comprendre la logique, il suffit juste de regarder une structure fractale:

Fractale de Sierpinski

Dans l'exemple de fractale ci-dessus, il est clair que n'importe quel modèle U peut être pris pour LE modèle. Celui choisi représente l'Univers TOTAL ou "Père". Les trois plus grands modèles U qui le composent peuvent alors être appelés "Fils" par exemple. Mais n'importe lequel de l'infinité des modèles intérieurs peut être choisi pour être appelé "Fils" ou "Fils Unique", car n'importe quel modèle est l'image parfaite du modèle appelé "Père", donc peut le représenter. Et le grand modèle que nous avons choisi pour l'appeler "Père", n'est lui-même qu'un certain modèle Fils" par rapport à un certain modèle "Père" encore plus grand, etc. Qui voit n'importe quel modèle "Fils" voit aussi le modèle "Père", ainsi que Jésus l'a dit: "Qui m'a vu a vu aussi le Père" (Jean 14: 8, 9), ou aussi: "Moi et le Père nous sommes un" (Jean 10: 30).

N'importe quel modèle a donc une infinité de modèles qui sont en lui et qui dépendent de lui. Et si un modèle donné se met à buguer, à dysfonctionner donc, il est de la responsabilité de n'importe quel modèle supérieur, auquel il appartient (duquel il est élément donc) de le réparer. On dira que "Dieu" ou le "Père" a réparé ou recréé le modèle dysfonctionnel, mais ce "Dieu" est n'importe quel Modèle supérieur ou n'importe quel Ange supérieur. Dans cette structure fractale, où tous les modèles ou êtres divins sont équivalents (car là on raisonne en logique d'équivalence et non pas d'identité), où on ne voit pas la hiérarchie avec la même logique que celle de l'humain déchu qui fonctionne à l'égo, comme le Diable ou Lucifer qui l'a corrompu l'a conditionné à fonctionner, il importe finalement peu de savoir qui va endosser le rôle du "Père" ou de "Dieu" (Luc 22: 24-27). Tous les êtres connectés et donc qui fonctionnent selon cette logique sont "Dieu", ils sont UN, le Dieu Unique, bien qu'étant une infinité de Dieux ou Elohim.

Soit dit en passant, en hébreu, le mot Dieu ou Elohim est un mot pluriel, le pluriel de "Eloah" ou "dieu". Donc "Dieu" ou "Elohim" signifie "dieux", non pas qu'on est dans une logique polythéiste, mais justement dans une logique d'Unité dans l'Infinité, et d'Infinité dans l'Unité et même d'Unicité! C'est parce que l'on ne comprend pas cette logique fractale qui est une des clefs mêmes de la compréhension de Dieu, que l'on se perd dans des débats théologiques sans fin, sur la trinité, le polythéisme, etc. Parler de trois Dieux et pourtant un seul Dieu, choque. Que dire alors de parler d'une infinité de Dieux et pourtant un seul Dieu? C'est pourtant cela une des vérités fondamentales sur Dieu, et c'est la structure fractale qui la fait comprendre.

Donc un Ange, qu'on peut appeler par exemple Mikaël, le Fils de Dieu, s'occupe d'un certain ensemble infini de paradis ou Eden(s), qui font partie de son Etre. Car aussi dans la logique divine, ou dans les mondes divins, tout est vivant, en raison précisément aussi de la structure fractale! Car n'importe quel élément ou partie de la structure a en elle une version du tout, et même une infinité de versions du tout! Il suffit de bien observer l'exemple de structure fractale plus haut pour le comprendre. Ou celle-ci aussi par exemple:

Structure fractale

Si donc un élément donné d'une structure fractale est bien connecté au tout, autrement dit si l'élément respecte sans faille la logique ou la loi de la structure, s'il n'est pas un élément (ou une partie) dysfonctionnel de la structure, alors cet élément est équivalent au tout, puisqu'il fait partie du tout et aussi le tout fait partie de lui, en ce sens que l'élément contient toujours une infinité de modèles qui sont de petits modèles du tout. L'élément est donc le tout mais seulement vu sous un angle qui est propre à l'élément. C'est cet angle qui fait sa spécificité, son identité propre.

Si l'on reprend l'exemple du Triangle de Sierpinski plus haut (il est plus simple à analyser que le modèle ci-dessus, qui est une fractale plus complexe), on voit que chaque modèle est fait de trois modèles, un à gauche, un à droite et un au-dessus, qu'on peut appeler 1 pour celui du haut, 2 pour celui de gauche et 3 pour celui de droite.

Structure fractale, 1, 2, 3

Chacun des trois sous-modèles a donc son identité propre, qui est donc soit 1 soit 2 soit 3. Et chaque sous-modèle a à son tour ses sous-modèles 1, 2 et 3, et ainsi de suite. Cela permet ainsi d'identifier de manière unique chaque sous-modèle de la manière suivante: le nombre 31211322 veut dire qu'on parle d'un modèle 3, et dans celui-ci son sous-modèle 1, et dans celui-ci son sous-modèle 2, et dans celui-ci son sous-modèle 1, et ainsi de suite. Ainsi donc, en partant d'un modèle donné, 1, 2 ou 3, tout modèle est identifié par un nombre entier écrit avec seulement les chiffres 1, 2 ou 3. Ainsi donc, chaque sous-modèle a son identité propre, qui le distingue de tous les autres, et identité aussi qui définit son rôle propre dans la structure. Et aussi, chaque modèle est un modèle de la seule et même fractale. Une infinité de modèles donc, mais le même modèle.

C'est la même logique pour toute structure fractale, sauf que pour les fractales complexes, il faut faire intervenir des nombres entiers infinis, comme ils sont définis par exemple dans le livre PDF Générescences, Nombres entiers variables, Corps omégacyclique et Division omégacyclique par Zéro.

Il faut tous les nombres entiers (techniquement on dit aussi ordinaux), finis comme infinis, pour identifier de cette façon toute l'infinité des choses dans l'Univers TOTAL. Chacune a donc une identité numérique absolue, ce qui est une autre manière de démontrer que toute chose est un nombre, une information. Il y a une infinité de manières de définir chaque chose comme un nombre, et la plus simple et la plus naturelle est de définir la chose en tant que générescence, ce qui est expliqué dans ce PDF et dans ceux qui le précèdent, et qui sont listés dans ce PDF. Dans le premier grand groupe de manières, l'Univers TOTAL ou Dieu reçoit comme identité numérique UN ou 1. Dans un deuxième groupe, son identité numérique est Oméga ou ω, qui est un des nombres entiers infinis de base. Et dans un troisième groupe, son identité numérique est Alpha ou Zéro ou 0. Dans tous les cas, tous ces modèles identifiés par un nombre entier spécifique, sont équivalents au seul et même Univers TOTAL, le UN donc, l'UNIQUE. Ce sont ses différents rôles. Après, intervient la notion d'alternation des rôles, de permutation des rôles, qui là aussi est une des conséquence de la structure fractale, mais nous n'entrerons pas dans ces détails ici.

Tout cela pour dire que derrière le langage biblique, qui peut même paraître comme une légende, comme par exemple le récit de la Genèse, se cache toute une Science divine, que le moment est venu de comprendre. Une Science qui éclaire donc la question de Dieu, et aussi du Diable. En l'occurrence ici, un certain Ange ou Dieu, représentant du Dieu Unique et Fractal, qu'on va appeler par exemple Mikaël (nom qui signifie "Qui est comme Dieu?", et c'est une question), s'occupe d'un ensemble d'univers ou mondes divins, dans lequel un certain autre Ange qu'on va appeler Lucifer (nom qui signifie "Porteur de lumière"), qui est sous la responsabilité de Mikaël, s'occupe d'un certain Eden, qui se trouve nous concerner. Mais Lucifer dysfonctionne, se met à ne plus suivre la logique fractale, les lois universelles, etc. Il appartient alors à Mikaël de résoudre le problème posé par Lucifer, qui ruine le paradis ou les paradis qui lui sont confiés. C'est de cela que parle Ezékiel 28: 11-19. Les noms ou identités absolues comptent dans la logique des humains déchus, qui fonctionnent alors avec la logique d'identité ce qui veut dire de l'ego. Mais dans la logique divine, c'est surtout les équivalences qui comptent plus que les identités et les egos, ce qui veut dire les modèles.

La Loi d'équivalence universelle et de XERY

Ainsi par exemple, on lira dans l'Exode que Dieu parla à Moïse dans un buisson, ou lui donna une mission en Egypte, puis lui donnera la Torah au mont Sinaï, puis accompagnera le peuple d'Israël dans son périple dans le désert, etc. Mais en réalité, c'est un Ange de Dieu qui fait cela au nom de Dieu et s'appelle donc "Dieu", sans que cela soit un problème dans la logique de Dieu. Il n'y a pas de problème d'usurpation de la place de Dieu (voir Philippiens 2: 5-11), du moment où les êtres fonctionnent exactement selon le même modèle (la logique fractale entre autres) que Dieu, l'Ensemble, l'Univers TOTAL, le Grand TOUT, l'Etre TOTAL, oui YHWH! C'est donc quand un être ne fonctionne pas avec cette logique ou la Loi universelle de Dieu, la Torah universelle donc, que les problèmes commencent. Et chaque fois qu'un être dysfonctionne, il y a toujours quelque part une question d'égo, ce qui veut dire que l'être ne fonctionne plus avec l'équivalence mais l'identité. Il ne suit plus le modèle divin, le modèle commun, général, mais s'érige en modèle. Cela fait dérailler la fractale, on passe d'un modèle où il n'y a pas de hiérarchie au sens de la Négation, à un modèle où s'instaure une telle hiérarchie, et alors aussi les conflits apparaissent (Luc 22: 24-27). C'est cela être un Lucifer ou Satan, un adversaire de Dieu (voir Job chapitres 1 et 2, et Isaïe 14: 12-20, et Matthieu 4: 1-11).

C'est cet Ange que nous appelons Mikaël (et finalement peu importe son nom absolu, car c'est le modèle qui importe) qui a créé Adam et Eve, mais qui gère aussi Lucifer (l'un des noms qu'on lui donne, mais aussi Satan, qui signifie juste Adversaire), l'entité ou le chérubin chargé de l'Eden qui nous concerne, mais qui s'est mis à pécher et à ruiner son oeuvre (Ezékiel 28: 11-19). Et un autre Ange qui travaille étroitement avec Mikaël, est Gabriel (Daniel chapitres 9 et 10; Luc 1: 11-38).

Tout cela donc pour dire que les démons nés humains qui mènent leur maléfique agenda du Nouvel Ordre Mondial, en transgression totale des lois universelles, n'ont pas d'énergie divine, l'unergie ou Esprit Saint, justement parce qu'ils sont déconnectés du Divin, ne fonctionnent plus avec les lois universelles, notamment la loi de l'équivalence universelle, qui est la définition scientifique de la loi de l'amour divin. L'amour pour Dieu et pour son prochain (autrement dit son alter ego), et donc l'union avec Dieu et avec son prochain. Les démons nés humains vampirisent donc les autres pour avoir l'unergie, la vie et le bien-être qu'ils n'ont pas, du fait de leur déconnexion. Ils se croient tout-puissants, et pense pouvoir agir en toute impunité, éternellement. Mais l'agenda divin est en marche aussi.

Voir aussi...

Cliquez ici pour revenir au début de la page.