Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Sociologie  >  L'Univers TOTAL et la question de Dieu  >  Le triomphe de YHWH l'Etre TOTAL, le "Je SUIS...  >  La Torah universelle ou Loi universelle

La Torah universelle ou Loi universelle

Au troisième millénaire, avec la Science de Dieu, se révèle la Loi ou Torah universelle

Le retour de YHWH ou le retour de l'Etre TOTAL

Cela fait belle lurette que je dis que le nationalisme est l'autre face du mondialisme, et vice-versa, si l'un est la Peste, l'autre est le Choléra ou l'inverse. L'attitude à adopter est le "Ni l'un ni l'autre", une voie du milieu ou tout simplement une troisième voie, celle de Dieu.

Il faut de la hauteur, beaucoup de hauteur, pour comprendre vraiment tout ce qui se passe en France et dans le monde. Ne pas laisser les forces occultes, démoniaques ou sataniques tout simplement (dont on montrera les visages) qui manipulent le monde avec tous les "psy-ops" ("opérations psychologiques" ou "ingénierie sociale" comme ils disent eux-mêmes) possibles et inimaginables.

Bien avant les guerres du golfe (la première eut lieu en 1990-1991), et depuis cette époque à aujourd'hui en passant par les événements du 11 septembre 2001, le Covidisme à partir de 2020, l'Ukrainisme (dès 2014 en fait), le Climatisme maintenant, avec tous ceux allumés par des armes climatiques ou de géo-ingénierie, comme au Canada, et maintenant ces feux allumés en France par des gens manipulés ou même sous contrôle mental depuis longtemps. Et qui dit "contrôle mental" dit le Diable contrôleur mental, ou le Serpent manipulateur et hypnotiseur, dont il importe d'ouvrir maintenant les yeux et voir son visage que Dieu dévoile.

Ici, c'est une psy-op visant clairement à dresser une partie des victimes contre l'autre partie des victimes, à allumer la mèche d'une guerre civile que ces démons appellent de leur voeu depuis fort longtemps. Amener la France et plus généralement les nations et les peuples à s'auto-détruire, de l'intérieur, et le Diable et les siens n'ont plus qu'à se baisser pour ramasser les terres désolées de leurs victimes. Loi d'ici, en Russie, et même si cela semble différent de ce qui se passe en France, ce n'est ni plus ni moins que ce plan que ces démons ont tenté avec la récente rébellion du groupe paramilitaire Wagner, contre l'armée régulière de Russie, et indirectement contre Vladimir Poutine, qui met à mal l'agenda global de ces démons en Ukraine.

Ouvrez donc les yeux et l'intelligence, c'est donc cela qui se passe. Ici donc, le coup consiste à exciter tous les démons cachés dans beaucoup de nationalistes, les démons du racisme et de la xénophobie, souvent déguisés sous la forme plus noble et plus acceptable de lutte contre l'immigration... On ne combat pas alors la racine du mal, oh que dis-je, le MAL à la racine, qui sont ces démons et leurs chefs au sommet du monde, Satan le Diable incarné sur terre, mais on accuse les immigrés et les rend responsables de tous les maux de la France et du monde occidental.

C'est pareil en Orient et ailleurs, faut pas s'y tromper. Chez les noirs-africains par exemple, tous leurs maux viennent des blancs, notamment de la France pour les anciennes colonies françaises, quand le mal n'est pas celui de l'autre ethnie, tutsi quand on est hutu, et hutu quand on est tutsi...

*****

Je suis français d'origine africaine, et je sais de quoi je parle. J'ai appris à voir Satan le Diable sous toutes ses couleurs: noir, blanc, rouge, jaune, beurre, marron, etc., et même maintenant sous toutes les couleurs de l'arc-en-ciel (allusion au LGBTQ, on l'a compris...), et donc je ne me laisse plus tromper par ses déguisements et ses talents de Caméléon. Si l'on est d'une couleur et que l'on croit que le mal est celui de l'autre couleur, et de l'autre nuance de la même couleur, on n'y est pas du tout, on fait le jeu du Diable, si l'on n'incarne pas le Diable, tout simplement.

En Afrique, le diable français par exemple.... Je prends souvent l'exemple de la France, simplement parce qu'il m'est très familier, puisque je suis français d'origine africaine, africain naturalisé français. Oh là là, je sais que les nationalistes les plus radicaux n'aiment pas entendre une personne d'origine étrangère dire qu'elle est naturalisé mais garde une part de son identité originelle. On doit donc la renier à 100%, pour ne s'identifier qu'avec sa nouvelle nationalité. Et même blanchir la couleur de sa peau si elle a sa couleur d'origine, noire dans mon cas. Comme si il était impossible d'avoir une identité composée de plusieurs identités, qu'on affectionne de tout son coeur autant les unes que les autres...

Avec cette logique nationaliste ou "identitaire" poussée à son extrême, un ange venant d'un monde divin et incarné en humain pour aider les humains à redevenir les anges qu'ils étaient mais qui ont beaucoup oublier leur nature divine originelle, avec eux donc, une fois qu'on est né humain (la naturalisation est une forme de nouvelle naissance, vous savez?) on doit complètement oublier sa nature originelle d'ange et être 100% humain, en adoptant en plus les qualités et les défauts de la nation dans laquelle on est incarné. Mais dans ce cas la mission est morte, et rien ne change en France, en Afrique, sur terre. Or on est incarné justement pour améliorer les choses sur terre.

Désolé donc pour cette pensée ultra-nationaliste ou extrême-droitiste qui est une pensée binaire. Le mondialisme, ou l'idéologie ultra-gauchiste, est l'autre face du même mal. Eux ne supportent pas du tout, mais alors là pas du tout, qu'on pense différent d'eux! A leurs yeux, ils incarnent la "lumière", la "vérité" (ils donc un "ministère de la vérité" comme dans 1984 de George Orwell, mais eux appellent "fact-checking" ce "ministère" ou "police de la pensée" ), la "science", le "progrès", etc. Et tous ceux qui auraient une vision différente de la leur, ne seraient pas dans leur idéologie gauchiste, incarnent forcément les "ténèbres", l'"obscurité profonde". Ces "étrangers", ces "immigrés", ces "débarqués d'une contrée de sauvages", sont à bannir de leur nation gauchiste. Ces "bougnouls", ces "noirs", ces "arabes", ces "musulmans", c'est-à-dire donc ces "non-gauchistes", ces "non-mondialistes", etc., n'ont pas droit à la "nationalité gauchiste", etc.

Alors ma question: quelle différence entre les nationalistes et les ultra-nationaliste avec les gauchistes et les ultra-gauchistes? Malgré donc toutes les apparences, il n'y en a aucune en fait. C'est le même Satan le Diable, il n'y a juste que sa couleur qui change. Autrement dit ils font la même chose, mais juste différemment. Les uns et les autres sont les deux faces de la même médaille, la face droite et la face gauche. Satan est l'un et l'autre, mais Dieu n'est ni l'un ni l'autre, il incarne une autre voie.

Satan donc, en enfermant les gens dans la choix entre nationalistes versus mondialistes sait qu'il tient tout le monde sous son pouvoir. Mais la vraie libération consiste à sortir de ce clivage et de tous les clivages. Comme je le dis depuis de longues années mais prêche dans le désert, le seul et unique clivage qui se justifie, c'est celui entre Dieu et Satan, donc entre d'une part les enfants de Dieu de toutes les couleurs, de toutes les nations et races, et d'autre part les enfants de Diable de toutes les couleurs, de toutes les nations et races, aussi.

Autrement dit, simplement, le clivage entre est entre les humains normaux (tous horizons confondus) et les démons nés humains (tous horizons confondus aussi). Les humains normaux sont à l'image de Dieu, de nature divine, croyants ou pas croyants en Dieu.

*****Zbigniew Brzezinski

Les humains normaux qui ne croient pas en Dieu ou qui se disent athées, sont juste des croyants qui s'ignorent. Le problème est qu'ils ignorent que Dieu, c'est simplement l'Univers TOTAL, l'Ensemble de TOUTES les choses et de TOUS les êtres, le Grand TOUT, l'Etre TOTAL, l'Alpha et l'Oméga. Ils font partie de ce TOUT, sont connectés à lui, fonctionnent avec les lois universelles, d'amour, de respects pour les autres, de respect de l'existence, de la vie, etc. Quand ils disent qu'ils sont "non croyants", il faut comprendre qu'ils ne croient pas en le Dieu des religions, qui n'est pas forcément la bonne conception de Dieu, oui ce n'est pas obligatoirement le Dieu Universel, l'Univers TOTAL donc.

La relation avec le Dieu universel n'est même pas une question de croyance, mais simplement de l'incarner, d'être à son image (Genèse 1: 26-28). Je viens de citer un texte de la Bible pour appuyer cette idée, histoire de dire aussi qu'il ne faut plus du tout confondre le Dieu de la Bible, qui est en fait le Dieu Universel, avec le Dieu des religions (comme par exemple celui des talmudistes, des catholiques, des musulmans, etc.), censé être ce Dieu de la Bible, Unique, Universel. Mais rien n'est moins sûr, et le Diable entretient soigneusement cette confusion, ce qui lui permet souvent d'imputer au Dieu de la Bible (le Dieu Universel donc) des interprétations et des idéologies qui sont en fait celles du Dieu des religions, qui est souvent le Diable, oui souvent, pas toujours non plus.

Il ne faut plus commettre les erreurs de gens, qui, même très sincères comme par exemple Youssef Hindi, et qui ont l'analyse fort juste sur beaucoup de points, commettent aussi des erreurs fondamentales, parfois très graves,

Que ce soit en lisant le Bible, le Coran, n'importe quel livre dit "saint", en lisant n'importe quelle système théologique (comme le système talmudiste par exemple, talmudisme qu'il faut distinguer aussi du judaïsme; ...oh mon Dieu, le Diable a vraiment tout brouillé, et il faut tout éclairer à présent), oui face à n'importe quel système théologique, n'importe quel ouvrage académique, universitaire, etc., qui parle de Dieu, il faut savoir discerner s'il s'agit du Dieu Universel, et faire ses exposés en conséquence.

Cela suppose donc qu'on est soi-même connecté au Dieu Universel, ce qui peut être le cas de Youssef Hindi, et j'aurai tendance à penser, sauf erreur de ma part, qu'il est connecté, c'est-à-dire simplement qu'il est un vrai humain. Ou que l'on base le raisonnement et les analyses sur le Dieu Universel, sa connaissance, sa vérité, la vérité universelle donc, etc. Mais là, ce n'est pas du tout le cas de Youssef Hindi, et à vrai dire de personne ou presque à ma connaissance, ici-bas, à part votre serviteur.

https://odysee.com/$/embed/@STRATPOL:d/YHindi:3?r=C5LW7QCbzCBLyJvZK8mobdZ8k9BosHtq

Les raisonnements de Youssef Hindi sur la Bible, notamment le Tanakh ou l'Ancien Testament, concernant le Dieu hébreu YHWH ou Yahvé, présenté comme le "Dieu violent", une "entité sanguinaire", etc., idées très courantes dans les mouvances anti-bibliques orientées vers le New Age, le gnose, l'ésotérisme, etc., que je regroupe sous l'appellation globale de "religion de Caïn" (voir: Libération des enfants de Dieu que la religion de Caïn prend en otage).

Ces jugements viennent d'une très grande incompréhension du Tanakh, de son Esprit, de sa Logique, et donc du Dieu hébreu YHWH ou Yahvé, ce nom dont le sens a été révélé par l'ange de Dieu à Moïse au mont Sinaï et qui signifie "Je suis" ou "Je suis l'Etre" (Exode 3: 13-15). Et nom dont le plein sens est donné dans le Nouveau Testament, le livre de l'Apocalypse notamment, sous la formule: "Je suis l'Alpha et l'Oméga, celui qui est, et qui était, et qui vient" (Apocalypse 1: 8), ou encore: "Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin" (Apocalypse 21: 6; 22: 13).

Ceux qui croient percevoir une distinction entre le Dieu de l'Ancien Testament, à savoir YHWH le Dieu de Moïse par excellence, et le Dieu du Nouveau Testament, à savoir le Dieu de Jésus par excellence, qui s'est même révélé en Jésus, comme le Dieu Amour, qui serait donc opposé au Dieu de Moïse vu comme une entité méchante ou violente, n'ont absolument rien compris de la Bible! Il s'agit absolument du même Dieu mais pris dans deux contextes différents, l'époque dite "vétérotestamentaire" (c'est-à-dire celle de l'Ancien Testament) et l'époque dite "néotestamentaire" (du Nouveau Testament) !

Ils n'ont pas compris qu'à l'époque "vétérotestamentaire", notamment depuis l'Egypte jusqu'à l'époque romaine, YHWH menait non pas une guerre contre les pratiquants du bien, les incarnations du bien, mais précisément contre les adorateurs d'idoles, et leurs rituels idolâtriques dont des sacrifices d'humains et notamment des enfants à l'époque du prophète Jérémie (voir Jérémie 7: 31). Autrement dit, YHWH était en guerre contre le satanisme! Et c'est lui qu'on présente comme Satan ou le sanguinaire démiurge? Inversion accusatoire totale!

C'est très évident que YHWH combat le satanisme, quand on lit l'Ancien Testament avec un minimum d'intelligence universelle, et c'est ça justement le problème: avoir une intelligence universelle, qui est précisément l'intelligence biblique, divine. Et le Dieu Amour du Nouveau Testament, incarné par Jésus et les apôtres, combat toujours l'idolâtrie, c'est-à-dire en fait le satanisme (voir par exemple 2 Corinthiens 6: 14-18), et livre l'ultime combat contre Satan et son système, comme c'est le thème même du livre de l'Apocalypse (voir par exemple Apocalypse 19: 11-21; 20: 1-10), et dans les mots de la fin il est dit que les idolâtres, ceux qui se livrent à toutes sortes de pratiques sataniques, à toutes les violations des lois universelles, n'auront plus leur place dans le monde divin en création, mais dans le lac de feu, en enfer donc (Apocalypse 21: 8).

Alors que l'on me dise en quoi le Dieu du Nouveau Testament serait moins "violent" ou "sanguinaire" que YHWH le Dieu de l'Ancien Testament, ou en quoi celui-ci serait moins un Dieu Amour que celui du Nouveau Testament?

C'est exactement les mêmes lois universelles, mais appliquées juste différemment. A l'époque dite "vétérotestamentaire", de l'Ancien Testament donc, l'objectif pour le Dieu Universel, était de choisir dans le magma des peuples et des nations, un peuple ou une nation pour le représenter, et par lequel faire connaître les lois universelles au monde. Et le choix fut porté sur le peuple hébreu, Israël donc. Par conséquent, Dieu se devait de se révéler à Israël en hébreu, de lui enseigner dans cette langue le sens de son Nom Universel, à savoir ce que de nos jours j'appelle en français l'Univers TOTAL, l'Etre TOTAL, l'Alpha et l'Oméga. Bref, le "Je suis l'Alpha et l'Oméga" (Apocalypse 1: 8; 21: 6; 22: 13).

YHWH ou Yahvé, c'est donc juste ça, c'est l'expression en hébreu de l'idée du Dieu Universel. A l'époque donc du Tanakh ou Ancien Testament, la question de la relation avec Dieu était la relation avec les peuples ou nations, pris comme des entités collectives. Et donc de relation avec le peuple d'Israël collectivement, pris comme un seul individu, que Dieu appellera "mon serviteur" dans beaucoup de prophéties d'Isaïe par exemple (voir Isaïe 42: 1; 43: 10; 44: 1; etc.), qui doit être exemplaire dans l'assemblée des nations et peuples.

Ce peuple exemplaire devait combattre non pas les individus voués à Satan dans le monde (ce qui sera l'objectif à l'époque du Nouveau Testament), mais les peuples voués collectivement à Satan, c'est-à-dire voué chacun à Satan en tant que peuple, même si bien sûr dans chaque peuple il y a évidemment des gens divins, des gens bien. Dans beaucoup de cas dans l'Ancien Testament, Dieu savait reconnaître les qualités des individus et traiter avec eux pour des missions individuelles, mais qui à chaque fois devenaient souvent collectives.

Comme par exemple Abraham qui était d'Ur de Chaldée, ou le roi Melkisédek de Salem, ou le pharaon du temps de Joseph, la fille de pharaon qui recueillit Moïse des eaux du Nil, Rahab la prostituée de Jéricho, qui vue des hommes était une "femme de mauvaise vie", mais qui en réalité avait une grande qualité intérieure, ce qui lui valut d'être une des ancêtres du Messie. Et ainsi de suite, car la liste est très longue.

L'appréciation des qualités individuelles sera largement le type de relation avec Dieu dans le Nouveau Testament, oui la notion de salut individuel ou personnel sur la base de la foi en Jésus le Fils de Dieu et Sauveur de l'humanité. Mais à l'époque de l'Ancien Testament, Dieu traitait surtout avec les peuples, et donc c'est la qualité d'un peuple collectivement qui comptait, pour sa relation avec Dieu. Voilà donc pourquoi, quand Israël péchait contre les lois de Dieu, collectivement appelées la Loi ou Torah, Israël était puni collectivement comme un seul individu, même si bien sûr, tout le monde n'était pas fautif, pris individuellement.

Exactement pour la même raison, la guerre contre le satanisme est d'abord une guerre d'Israël collectivement contre des entités nationales, collectivement. Par satanisme il faut aussi comprendre ce terme au sens large. Cela signifie un peuple collectivement rebelle contre YHWH le Dieu Universel dont la Loi est révélée à Israël.

Ce peuple devra faire preuve d'exemla

qui est en fait le Dieu Universel qui s'est révélé aux humains en langue hébraïque dans le Tanakh ou Ancien Testament, avec . Ils ne sont pas nécessairement synonymes,

A l'opposé, on a les démons nés humains, eux aussi

***************

Menu de la rubrique

Cliquez ici pour revenir au début de la page.