Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Cybernétique  >  L'Univers TOTAL: la Grande Information, la Grande ...  >  La nouvelle Pentecôte à l’ère de l’Information

La nouvelle Pentecôte à l’ère de l’Information

Pouce en bas pour la pénalisation des Duplicate Content ou Contenu Dupliqué

Pouce en bas pour la pénalisation des Duplicate Content ou Contenu Dupliqué

Les comportements contraires au paradigme de l'INFORMATION

Moi AbbyEve je partageais une réflexion dans le cadre de notre travail en équipe avec Hubertelie et Rosine Lassage. Le sujet était ma manière de gérer mes différents blogs dont certains contenus sont « dupliqués », ce qui pourrait paraître inutilement redondant. Comme par exemple la page des Requêtes à l’Univers TOTAL, ou la page des Audios et podcasts qui apparaissent de manière semblable sur quasiment tous les blogs. Voici le commentaire et l’analyse d’Hubertelie à ce sujet.

En fait, ce n’est pas redondant, et même pas du tout! Plus l’information est multipliée, pour nous qui avons une faible audience sur le net, mieux c’est pour nous. C’est justement la raison pour laquelle Google et ses robots nous cherchent la petite bête sur la tête, car leur but est de rendre les plus invisibles possibles les petites voix qui dérangent. Ils savent que plus nos écrits se multiplient sur le net plus de leur point de vue c’est de la « prolifération » de ce qui les dérange, comme les cellules d’un « cancer » pour eux, ou des « métastases », plus difficiles à localiser et à contrôler. D’où leurs harcèlements des petits propriétaires de site, et éventuellement avec le concours de leurs hébergeurs, avec la fameuse question du « Duplicate content », ou « Contenu dupliqué ».

Tout développeur de site sait que les moteurs de recherche et surtout Google n’aiment pas ça du tout, et pénalise le référencement de site ayant du contenu dupliqué:

Ce n’est pourtant jamais de trop de dire plusieurs fois quelque chose 100% dans notre paradigme. C’est le principe même du partage, de la reprise de la même information partout où c’est nécessaire dans notre site, et où c’est nécessaire sur internet! C’est ainsi par exemple que pour augmenter la visibilité d’une de nos audios ou vidéos, elle apparaît sur plusieurs pages différentes, ce qui est très normal, il me semble. Les gens sont assez grands pour juger s’ils ont déjà rencontré tel ou tel contenu ou pas.

C’est plutôt à nous que cela risque de nuire, au cas où deux contenus pourtant différents commencent de la même manière. Comme par exemple quand tu dis en début des articles que pour comprendre les articles du blog il est recommandé de lire l’article sur les notions élémentaires de la Science de l’Univers TOTAL. C’est à nous de faire en sorte que les gens comprennent qu’il s’agit d’une introduction, d’un générique, etc., bref d’un contenu commun, qui n’est pas le seul contenu de la page courante. Sinon, les gens, dès les premières informations de ce contenu commun diront: « J’ai déjà vu cette page », ou: « J’ai déjà écouté cette audio », ou « j’ai déjà regardé cette vidéo », etc.

C’est donc à nous de leur faire comprendre qu’il s’agit d’un contenu commun (intro, générique, etc.) et qu’après ça il y a autre chose. C’est notre problème, pas celui de Google, des robots, etc. Ce n’est pas à lui de nous dicter où présenter tel ou tel contenu, ou de le faire une seule fois! Tout comme il n’appartient qu’au commerçant de juger s’il présente ou pas un même produit à plusieurs points de son magasin: à l’entrée de son magasin en tant qu’offres promo, offres spéciales, nouveautés à découvrir, etc., puis dans les rayons dédiés, puis au niveau des caisses.

Je le répète, c’est le principe même du partage de l’information, dont les grands sites (comme ceux des GAFAM, les réseaux sociaux, Wikipédia, le Bon Coin, etc.) n’ont pas besoin, car ils sont déjà connus de tout le monde, mais dont les moyens et petits sites ont beaucoup besoin, pour se faire connaître. A savoir donc la répétition de l’information! La répétition partout où ils le peuvent, à commencer par faire cela sur son propre site, ce qui est la moindre des choses! Puis répéter l’info sur d’autres sites si l’on peut, sur les réseaux sociaux: Facebook, Twitter, Instagram, Telegram, et j’en passe. Il ne s’agit pas d’un Duplicate Content mais cela s’appelle tout simplement se faire la pub! C’est l’un des fonctionnements même de l’internet, de se faire connaître partout où l’on peut, de faire circuler l’information, ou simplement de partager de l’information!

Combien de gens disent dans leurs contenus: « Mettez un pouce, ça va nous aider », ou: « Partagez au maximum cette info, sur vos sites, vos blogs, vos pages! »? C’est donc à nous de décider si on partage une info ou pas, et non pas à qui que ce soit, qui se prendrait pour un « dieu », de nous interdire de la partager ou pas.

Et le pire dans tout ça, c’est qu’il y a même des gens irrationnels comme par exemple les Eleu Halu (on va dire les choses comme cela, car il y a des mots pires pour ce genre de personnes, mais on va se contenter d’euphémismes…), oui des gens donc qui publient une information et interdisent aux gens de la citer, de la partager! Ce type de personnes P publient donc une information X sur le web, vous citez simplement l’information dans le cadre de votre travail en indiquant la source, l’auteur(e) et même mettez un lien hypertexte vers la source, pour les visiteurs ou visiteuses qui veulent vérifier ou en savoir davantage. Ces gens considèrent que si vous ne flattez pas leur ego c’est que vous les insultez…

Et pire, si vous osez juste exprimer votre opinion ou votre point de vue sur ce qu’ils disent, et qui n’est pas des éloges, alors pour eux c’est forcément des injures, ou pire encore, c’est de la « diffamation ». Ils appellent « insulte » ou « diffamation » tout et n’importe quoi. Ils ne savent pas ce que les mots « opinion » ou « point de vue » veulent dire, et encore moins « critique »! Si vous n’adhérez pas à leur vision, n’êtes pas d’accord avec ce qu’ils disent sur tel ou tel sujet, alors vous ne devez pas les citer, pour dire sur quoi vous n’êtes pas d’accord et pourquoi. Ils appellent cela les « diffamer ». Ils vous contactent alors pour vous ordonner de retirer de votre site la citation que vous avez faite de leur travail, et donc évidemment aussi la mention de leur nom, de leur site.

Et vous savez à quel point j’ai une sainte horreur de ce comportement démoniaque, contraire même au paradigme de l’Information ou paradigme de l’Esprit (mon paradigme donc), et ce que je leur réponds alors dans ce cas: « Si vous ne voulez pas qu’une information se sache, soit enregistrée de quelque manière que ce soit (dans les cerveaux, sur des disques durs, sur des clefs, etc.), et répétée, partagée, et éventuellement commentée d’une manière pas à votre goût, voire critiquée, ou pire encore combattue, etc., ALORS NE LA PUBLIEZ PAS! Parce que, figurez-vous, c’est comme cela qu’internet fonctionne. Ce n’est pas à ceux qui voient, entendent, enregistrent, partagent l’information, en témoignent, qu’il faut faire porter la faute, mais à vous qui avez commis l’erreur de la rendre publique, ou de la publier où il ne fallait pas ».

Une des caractéristiques fondamentales de l'information, c'est quelle se PARTAGE!

Une des caractéristiques même de l’information, c’est le partage. C'est ce que fait une différence fondamentale entre le paradigme de l’information (ou de l‘esprit) et le paradigme de la matière, entre le monde des idées et le monde matériel. Je pourrais dire, entre le monde spirituel et le monde matériel, ou encore entre le monde informationnel et le monde matériel. Je note au passage que le joli mot « informationnel » est un mot à la mode, il est d’emploi de plus en plus fréquent.

Le mot « virtuel » doit être abandonné au profit du mot "informationnel", car c’est bien cela qui est en train de se passer à l'ère de l'"information. Le mot « virtuel » est de mon point de vue attaché aux machines, autrement dit à l’IA ou Intelligence Artificielle. Il reflète mal le changement de paradigme qui est en train de s’opérer depuis le début du troisième millénaire.

Mais mon paradigme dont je parle, mon paradigme de l’Information, est le paradigme de l’Esprit, et ce n’est surtout pas ou plus celui de l’IA ou Intelligence Artificielle, mais de l’IN ou Intelligence Naturelle, mieux encore, l’IU ou Intelligence Universelle. oui celle de Dieu l’Univers TOTAL l’Alpha et l’Oméga.

Au lieu donc de « réalité virtuelle« , qui est par exemple la réalité des metaverses, je parle de »réalité informationnelle« , ce qui est infiniment mieux. Car TOUT est information, oui toute chose dans l’Univers TOTAL est information, tout est numérique, tout est un nombre! Depuis des années et des années où j’écris cela (et d’autres personnes aussi, comme par exemple le physicien Philippe Guillemant le dit aussi) beaucoup de gens ne mesurent pas encore la profondeur de sens et la portée de cette idée que tout est information, tout est numérique, tout est nombre. Cela signifie entre autres que nous sommes des objets numériques, nous sommes des nombres!

Il est de la plus haute importance de saisir le sens universel et divin de cette idée, car les Harari, les Zuckerberg et les aficionados de l’Intelligence Artificielle sont en train d’imposer leur version artificielle, démiurgique, bref leur matrice. En disant que nous sommes des objets numériques, nous sommes des nombres, je ne suis pas en train de dire que nous sommes des objets dans une machine, dans une réalité créée par une machine, comme dans le film Matrix, type de réalité qui est celle des Harari. Mais je dis justement qu’il faut sortir de cette matrice artificielle, de cette réalité virtuelle, et entrer enfin dans la vraie Réalité, l’Univers TOTAL, qui est la Réalité Informationnelle.

Et l’Information, c’est ce que la Bible appelle l’Esprit ou Esprit de Dieu, qui EST TOUT et FAIT TOUT. Donc le mot « informationnel » tel que je l’emploie et le vieux mot « spirituel » sont synonymes. Autrement dit, au troisième millénaire, à l’ère de l’information, le mot « spirituel » doit être compris « informationnel« . C’est la nature de l’information et son fonctionnement que la Science de Dieu invite à comprendre à présent.

A commencer donc par l’idée qu’une des caractéristiques fondamentales de l’information, c’est le partage. Oui, le partage! L’information se partage et doit être partagée, car c’est sa nature!

Exemple pour comprendre: Vous, une personne A, vous ne pouvez pas partager votre voiture ou votre maison en trois parts, donner un tiers à une personne B, un tiers à une personne C, et quant à vous garder le dernier tiers, et pourtant vous trois avoir une voiture ou une maison entière! Mais si vous, A, avez une information, vous pouvez la donner aux personnes B et C, qui auront chacune l’information entière, et pourtant vous aussi continuez à détenir l’information entière! L’information se partage donc sans appauvrir la personne qui la donne.

D’autant plus si elle est maintenant dans le Nuage.

Alors normalement elle doit être comme les nuages au-dessus des têtes de tout le monde. Les nuages sont pour tous, c’est une propriété commune, pas besoin de débourser de l’argent pour y avoir droit (Matthieu 10: 8; Apocalypse 22: 17), comme les choses se vendent dans les paradigmes des démons, les paradigmes du Diable. C’est d’ailleurs l’un des signes par lesquels on reconnaît qu’on est dans le monde du Serpent d’Eden, de Lucifer, de Satan le Diable, à savoir que tout ou presque se vend. On vend même l’invendable, tout ou presque est une question de sonnantes et trébuchantes. Ils vendent même la mort, et quant à la vie, n’en parlons pas!

Ils vendent donc l’information aussi. Mais c’est vrai que dans ce monde on lit de moins en moins la Bible, donc on ignore la nature de ce que le livre des Actes des apôtres appelle l’effusion du Saint-Esprit sur les têtes des disciples de Jésus Christ à la Pentecôte:

La réception simultanément donc de l’Information Divine par les gens connectés à Dieu et à Jésus à l’époque (Actes 2: 1-13). Comme dit le récit, l’Information est arrivée du ciel comme un Feu, qui s’est partagé autant de fois qu’il y avait de participants. Cela a pris la forme de langues qui se sont posées sur la tête de chacun et chacune. Selon ce qui leur a été donné, telle personne parlait aussitôt de ceci, et telle autre de cela, des choses de Dieu qu’ils ignoraient avant et dont ils parlaient comme s’ils les avaient toujours sues mais simplement oubliées. L’Information Divine était venue, ou plutôt revenue, elle est chargée ou téléchargée non pas sur des disques durs, mais dans les cerveaux, dans les esprits, dans les consciences. On peut comparer cette expérience à la connexion à un internet d’un autre genre, l’Internet universel, celui de Dieu l’Univers TOTAL.

Cette Information est une Lumière pour celles et ceux qui aiment la Vérité, un Feu qui ne les brûle pas ni celles et ceux à qui ils vont transmettre l’Information et qui vont l’apprécier et rendre gloire à Dieu. Mais quant aux ennemis de la vérité, ah là ce fut une toute autre affaire! La vérité divine les brûlait comme les flammes de l’Enfer!

La plupart des gens pour ne pas dire presque tout le monde ici-bas, transposent sur l’information les vieux paradigmes matériels, et leurs programmations et modes de fonctionnement de la matière. A savoir par exemple la notion de « propriété intellectuelle » qui a été créée pour la calquer sur la vieille notion de « propriété matérielle ». Donc vous qui lisez ce que j’écris ici et qui s’enregistre dans votre cerveau, dans votre esprit, sachez que selon les paradigmes actuels bien incarnés par le genre de personnes « propriétaires-supra-mentalistes » décrites plus haut, je suis le propriétaire de l’information que vous avez lue et qui s’est enregistrée dans votre cerveau. Vous n’avez pas le droit de dire à une autre personne ce que vous avez lu ici sans m’écrire au préalable et demander mon autorisation, sinon je vous poursuivrai en justice pour atteinte aux « droits d’auteurs »….

Rassurez-vous, c’est une plaisanterie, bien sûr. C’est juste pour vous illustrer l’absurdité d’un monde qui au troisième millénaire, à l’ère dite de l’information donc, qui ne sait pas encore vraiment ce qu’est une information, un esprit! A plus forte raison de dire qu’ils savent ce que la Bible appelle l’Esprit de Dieu, l’Esprit Saint ou le Saint-Esprit, à savoir donc l’Information Divine. L’Information qui EST TOUT et qui FAIT TOUT.

L’information se partage, c’est sa nature, je ne le dirai jamais trop.

En effet, si l’on publie une information sur le net que, comme à la Pentecôte, 1000 personnes la perçoivent sur leurs écrans, l’information est automatiquement partagée en 1000! Permettez-moi de remettre cette illustration de la Pentecôte:

Et si le monde entier perçoit l’information publique, alors elle est partagée avec le monde entier, et on n’a rien à reprocher à ceux qui reçoivent l’information qu’on a publiée soi-même! Il n’y a donc que si une personne a eu, par infraction ou effraction, accès à une information privée, confidentielle, qu’on peut se plaindre. Et encore cette plainte est irrecevable devant Dieu l’Univers TOTAL, si le public est en droit de connaître l’information en question, mais qu’en fait on lui cache!

C’est toute la problématique de Wikileaks par exemple, ou actuellement des Twitter Files. Devant Dieu donc, les gens sont en droit de connaître une information concernant une action destinée à leur nuire! Ils sont par exemple en droit de connaître la vérité sur un produit qu’on les force à se faire injecter! Devant Dieu donc, même si l’information qui leur est due n’est pas rendue publique, ils sont en droit d’aller la chercher où elle est cachée!

Ceci est un commandement de Loi universelle ou Torah universelle qui arrive au troisième millénaire, à l’ère de l’information. Non seulement donc il y a ce droit universel que les gens ont de recevoir une information publiée et même une information non publiée mais à laquelle ils ont droit, à plus forte raison ils ont le droit de partager toute information où ils peuvent la partager, la multiplier autant qu’ils le veulent dans leur espace d’expression.

Cette affaire de Duplicate Content est un faux problème

Pour revenir à cette affaire de Duplicate Content, c’est une des hantises des développeurs de sites. Beaucoup ont peur d’avoir un mauvais référencement de la part du « dieu Google ». Mais cette affaire de Duplicate Content est un faux problème, une arnaque. Je veux dire par là que les moteurs de recherche, à commencer par Google, ne devraient pas enquiquiner les auteurs de sites pour ça. Comme pour d’autres questions de SEO (ou « Search Engine Optimization » ou Optimisation pour les Moteurs de Recherche), le Duplicate Content est de mon point de vue destiné à pénaliser les petits et moyens sites, à les mettre toujours au garde-à-vous devant Google et autres, à leur interdire indirectement l’un des moyens efficaces de faire son auto-promotion ou auto-pub sur internet, à savoir par la répétition de l’information!

Et en ce qui nous concerne, quand on y réfléchit, ce n’est pas redondant que tu publies une même info sur tes différents blogs. Cela n’est « redondant » que parce que toi et nous, nous savons que ces différents blogs sont les tiens. Comme déjà dit, quel mal d’avoir plusieurs sites d’expression. Nous pourrions même nous inscrire sur tous les réseaux sociaux ou les plateformes d’expression pour publier du contenu.

Je le dis mais je suis inscrit sur peu de réseaux sociaux, je ne suis même pas sur Twitter ni sur plein de réseaux sociaux à la mode. Mais on pourrait le faire partout où ce n’est pas stipulé dans les conditions d’utilisation de ne pas y dire ce qu’on a déjà dit ailleurs, de ne pas y publier la moindre information déjà publiée ailleurs. Si une plateforme ou un site met une telle absurdité dans ses conditions d’utilisation, ce site se pénalise lui-même, on passe notre chemin, tout simplement, et on plaint les gens qui s’inscrivent avec des conditions d’utilisation pareilles!

Et au passage, si donc tout le monde faisaient comme je viens de dire, les sites, comme par exemple Youtube l’un des exemples emblématiques, qui ont des règles d’utilisation avec souvent des clauses qui sont démoniaques, sataniques, en totale violation des lois universelles, s’effondreraient d’eux-mêmes et disparaîtraient, faute d’avoir des êtres normaux adhérant à ces clauses! D’autant plus qu’ils ont besoin de millions ou même de milliards d’adhérents pour faire leurs immenses fortunes, ne serait-ce qu’en raison de leurs paradigmes de publicités. Beaucoup de chaînes Youtube maintenant vivent aussi sur ce modèle économique des « pubs ».

Les chaînes de télé par exemple ne vivent que de cela. Sans l’audience et les recettes publicitaires que cela génère, une chaîne de télé meurt, ou en tout cas l’émission de télé qui ne fait plus recette. Que par exemple les émissions de Cyril Hanouna ne fassent plus recette et il ne pourra plus compter sur son bien-aimé patron Vincent Boloré pour le garder. Et où il irait tenter une nouvelle chance, si c’est le même résultat, ce sera pareil. Et s’il crée sa propre chaîne de télé ou a sa propre société de production comme justement c’est le cas présentement, mais qu’il n’y a personne ou pas grand monde qui consomme le produit, la chaîne ou la société meure, et les patrons de ce paradigme reposant sur l’audience et la publicité, crèvent. A moins donc d’aller faire complètement autre chose, de changer de paradigme.

Mais si le paradigme n’est pas divin, et si plus personne ne consomme leurs paradigmes de diables, de démons, ou si (et c’est très important) s’il n’y avait que les démons pour consommer les paradigmes des démons, sans aucun enfant de Dieu pour nourrir ces paradigmes de leurs belles énergies d’enfants de Dieu, leurs énergies vitales, existentielles, eh bien tous ces démons, qui sont en fait des incarnations du néant, de l’inexistence, de la mort, crèveraient, leur vie ne serait qu’un enfer!

C’est bien parce qu’il y a des humains de nature divine ou ayant une énergie divine, qui consomment leurs paradigmes mortels, qu’ils peuvent exister et vivre de l’énergie divine ainsi vampirisée, de l’énergie de tous les enfants de Dieu qui vendent leurs âmes à tous ces démons et leur système. Car leur système dans tous ses aspects est un système vampirique, sans les énergies divines vampirisées de toutes sortes de manières ce système s’effondre, périt, ce qui signifie qu’il s’enfonce dans les profondeurs de l’abîme ou du néant, les profondeurs de l’enfer (Apocalypse 19: 11-21; 20: 1-3, 7-15; 21: 8).

Il est temps maintenant de comprendre les secrets les plus cachés de ce monde. Vérités que les démons et leur système ne vous diront jamais. Ce ne sont pas ceux qui disent ces vérités qui ont le plus d’audience dans leur monde, et pour cause! Ce sont ceux qui sont traités entre autres de « complotistes », ce sont les plus « shadow bannés » d’internet ou plutôt « shadow bannis » (en bon anglais et français…). Le « shadow banning » est encore appelé le « ghosting » ou « ghost banning » ou « stealth banning », ce qui signifie « invisiblisation » ou « transformation en fantôme ». Ceux que le système rend invisibles sur le web ainsi, ce n’est évidemment pas d’eux qu’il fait le plus de pubs, autorisent le plus à se faire la pub, à se faire connaître tout simplement, à faire connaître leur travail. Mais ce sont eux qui sont le plus inquiétés avec la question du Duplicate Content entre autres. Les démons et leur système, eux, n’hésitent pas à marteler les mêmes informations et à les enfoncer dans les crânes! Mais ils pénalisent les autres non seulement avec leurs shadow banning et autres techniques démoniaques inavouées, mais aussi avec les questions comme celle du Duplicate Content.

<<
C’est entendu, j’ai mis à jour la page des audios sur les divers blogs (Alternation TOTALE, Nouvelle Genèse, Science de Dieu). Ça paraît un peu « redondant » ou inutile mais je trouve que chaque blog (sans mentionner les autres) trouve pas mal son identité et son rôle propre, donc voilà. [Abby Eve]
>>

Je viens d’y répondre: pas de soucis, il nous faut publier partout ce qu’il est nécessaire de publier, et au moins publier sur nos sites et blogs. Si nous ne publions une information que sur une des pages des près de 2 milliards de sites dans le monde (et il s’en crée des milliers chaque jour dans le monde, pour ne pas dire des millions! Et il n’y a pas une croissance exponentielle du nombre de sites, car il en disparaît des millions par jour aussi…); oui si nous ne publions une information qu’à une page dans tout cet océan de pages, et on attend que le monde la découvre, on peut toujours attendre! Publier l’information à un seul endroit du site et non pas partout où nous jugeons utile de la répéter, c’est déjà limiter beaucoup la visibilité de l’information. Il faut comprendre que la répéter à 3 endroits de niveau d’arborescence équivalents c’est théoriquement multiplier sa visibilité par 3!

En effet, si les 2 milliards de sites dans le monde ont par exemple en moyenne chacun 100 pages, ça fait donc 200 milliards de pages web dans le monde. Et en supposant que toutes les pages sont égales devant l’indexation ou le référencement par les moteurs de recherche (ce qui est très loin d’être le cas, les sites et les pages sont infiniment loin d’être au même pied d’égalité devant le référencement, sans parler du shadow banning et de toutes les techniques diaboliques en ce monde pour rendre un site invisible comme un fantôme sur le net), chaque page a 1/200000000000 de chance d’être trouvée par un(e) internaute qu’on suppose naviguer sur internet au gré du « hasard ».

En utilisant donc un moteur de recherche mais en tapant juste « hasard » par exemple, ou n’importe quel mot de n’importe quel texte, de n’importe quel langue. Puis en cliquant sur n’importe quel lien, puis en procédant toujours ainsi. Et si on voit qu’on tourne dans une même langue, ou une certaine plate forme, de vidéo par exemple, il faut en sortir pour revenir à un moteur de recherche générique. Bref, on se débrouille pour que cela soit vraiment une balade par « hasard », sans cible vraiment préméditée. Et on le fait chaque jour, le temps qu’on passe en moyenne quotidiennement à surfer sur le net. Et en supposant que tout le web mondial nous est accessible, avec ou sans VPN, ce qui est une autre affaire!

Car les logiques plus ou moins sournoises de blocage de la navigation comme on voudrait, d’aiguillage privilégié plus vers certaines pages que d’autres, sont partout dans ce monde du Diable. On n’est pas vraiment libre d’aller où l’on veut sur internet, et je ne parle que de l’internet public, il ne s’agit pas d’avoir accès à des pages privées. Les pages sur internet sont infiniment loin d’être logées à la même enseigne, oh que non! C’est dans le monde de Dieu qu’il en sera ainsi, mais ici c’est pour l’instant encore le monde du Diable, et on travaille pour mettre fin à ce monde vampirique.

Dans celui-ci donc, le marché d’internet est trop juteux pour laisser la place au « hasard » ou à l' »égalité » des pages, ou pire, simplement à la liberté de tous les internautes! Mais en supposant qu’on puisse vraiment naviguer au gré du « hasard » sur internet, ou à peu près du « hasard », toutes les 200 milliards pages (en supposant 100 pages en moyenne pour les 2 milliards de sites environ dans le monde) ont alors la même probabilité d’être atteintes. Cela pour chaque page 0,000000000005 ou 0,0000000005% de chance qu’un(e) internaute « tombe » dessus. Et si l’on a donc 3 pages de son site avec le même contenu, eh ben, il a 3 fois plus de chances d’être découvert, ce qui est beaucoup comme augmentation des chances, à savoir 300% des chances, même si la probabilité absolue n’est que 0,000000000015 ou 0,0000000015% de chance. A plus forte raison, multiplier l’information sur d’autres sites du web augmente bien entendu ses chances d’être trouvées par « hasard », et à plus forte raison si des gens sont demandeurs de cette information!

On peut donc mettre un pouce en bas pour la pénalisation des Duplicate Content:

pouce en bas

Hubertelie, le 09/02/2023

Menu de la rubrique

Loi de l'INFORMATION ou Loi de la Multiplication des Pains

Loi de l'INFORMATION ou Loi de l'Equivalence Universelle ou de la Multiplication des Pains

La pénalisation du genre Duplicate Content est contraire même au paradigme de l'information, qui par nature même se duplique et se partage!

Information unaire
Cloud Computing

Si vous parlez par exemple devant un auditoire formé d'une seule personne, ou si une seule personne quelque part dans le monde est devant une page de votre site, elle est la seule à recevoir cette information. Mais si l'auditoire ou l'audience compte 10 personnes, l'information est reçue 10 fois, et donc est automatiquement dupliquée 10 fois, sans que l'énergie (ou le prix) que vous avez dépensé à la publier sout multpliée par 10! Et c'est la même énergie (ou le même prix) pour vous même si c'est le monde entier ou l'Univers entier qui recevait l'information!

La raison est toute simple: l'information obéit à une algèbre, qui est en fait l'algèbre universelle, celle avec l'Univers (en l'occurrence l'Univers TOTAL ou Dieu) fonctionne fondamentalement, et que je nomme l'algèbre de l'équivalence ou du cycle, et aussi l'algèbre fractale, ou, pour le dire en langage des évangiles,  l'algèbre de la multiplication des pains. C'est l'algèbre même de la duplication, à savoir que le paradigme ou une même chose peut se partager en deux ou plusieurs parts et pourtant où chaque part, qui est une partie du tout partagé, ou une fraction du tout, est pourtant égale au tout

Multi^lication des pains

Cette algèbre, c'est celle même de l'Alpha et de l'Oméga, autrement dit, du Zéro et de l'Infini, qui dit:
Zéro  = Zéro + Zéro
,  et: Infini = Infini + Infini,
c'est-à-dire: 0 = 0+0  et:  ω = ω+ω

Autrement dit simplement, une algèbre dans laquelle on dit: 1 = 1+1  ou  1+1 = 1!
Ou ancore: 1 = 1+1+1  ou  1+1+1 = 1.

Arithmétique de l'Alpha et Oméga

En d'autres termes, c'est une algèbre apparemment étrange, dans laquelle diviser par 0, 1, 2, 3, 4, ..., n, c'est multiplier par 0, 1, 2, 3, 4, ..., n !
Voilà pourquoi c'est dans ce paradigme qu'il faut faire les mathématiques et les sciences pour que la division par zéro ne soit plus un problème, comme avec les paradigmes scientifiques actuels:

Question de la division par zéro

Dans le nouveau paradigme donc, il n'y a plus aucun problème, puisque diviser par 0 est exactement comme multiplier par 0!

Pour plus de détails, voir le livre pdf:
Générescences, Nombres entiers variables, Corps omégacyclique et Division omégacyclique par Zéro.

Science extraterrestre? Tout simplement la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu

Si je voulais être quelque peu provocateur, je dirais: cette Science de l'Information, dont l'algèbre est l'algèbre de la multiplication des pains (c'est-à-dire on divise ou partage les pains, et on multiplie les pains!), oui cette Science n'est pas de cette terre, elle vient d'ailleurs, elle est extraterrestre!

Mais je dirai simplement, en ce qui me concerne, que c'est la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu, l'Alpha et l'Oméga:

Dieu, l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga

A l'ère de l'information et du numérique, arrive donc la Science de Dieu, qui signifie l'ère du retour au Paradigme Perdu, le Paradis Perdu.
C'est l'ère de la Nouvelle Genèse,  de la création des nouveaux cieux et de la nouvelle terre (Apocalypse 21: 1-7).

Nouvelle Terre

Dans les mathématiques et sciences actuelles, parce que leur notion d'égalité de référence n'est pas la relation d'équivalence mais la relation d'identité,
on se fatigue à démontrer les égalités qui sont vraies et celles qui seraient fausses.
C'est ainsi que tout le monde a appris que: 2+2=4 est vrai, mais: 2+2=5 est faux.
Mais en réalité, les deux sont vrais, 2+2=4 est une identité pure, et:  2+2=5 est une équivalence pure.

Toute identité, pure ou non, est aussi une équivalence, donc: 2+2=4 , qui est une identité pure donc, est une équivalence aussi, sauf qu'elle n'est pas pure.
Mais toute équivalence pure n'est pas une identité pure, mais est une identité large, en ce sens qu'elle permet de définir ce qu'on appelle couramment des classes d'équivalence ou les éléments de l'ensemble quotient,
classes qui par contre définissent de nouvelles identités pures.
C'est donc infiniment plus riche de travailler la relation d'équivalence, qui dit simplement qu'il existe toujours un point de  vue selon lequel, ou une propriété commune selon laquelle,
deux choses X et Y, quelle que soit leur différence, sont égales, c'est-à-dire sont comme une même chose
Autrement dit, deux choses X et Y, quelle que soit leur différence, sont toujours égales d'un certain point de vue, car il existe toujours une certaine propriété P que possède à la fois X et Y.
Donc du point de vue de P, X et Y sont la même chose et on écrira: X = Y modulo P , ou simplement: X = Y [P], ou simplement encore: X = Y
s'il n'y a aucune ambiguité sur le point de vue P selon lequel on se place pour exprimer cette égalité.

Et s'il existe une propriété P' que l'une des deux choses X et Y possède et pas l'autre,  alors on dit que les choses X et Y sont différentes ou distinctes du point de vue de P', ou que P' différencie X et Y,
ou encore que P' distingue X et Y.

Exemple simple: X est un homme appelé Théophile et Y est une femme appelée Angélique.

Père, Mère, Fils, Fille

Théophile (qui joue le rôle de X) et Angélique (qui joue le rôle de Y) sont différents, bien sûr, pas besoin de faire un dessin... Si?

En effet, du point de vue du sexe, qui est ici la propriété P', les êtres X et Y, c'est-à-dire Théophile et Angélique, sont différents.
P' les différencie, le sexe les différencie donc, et on écrit: X  /=  Y  modulo P', ou:  Théophile  /=  Angélique  modulo Sexe,
pour dire donc que  Théophile et Angélique sont différents, ou ne sont pas égaux, du point de vue du sexe, ici on se place du point de vue de P' ou du Sexe, seulement.
On ne dit pas que Théophile et Angélique sont différents dans l'absolu, ou ne sont pas égaux dans l'absolu.
Il y a un point de vue précis dans lequel on se place pour exprimer cette différence, on est d'accord?

Ou, ce qui revient au même,  X et Y ont chacun leur identité propre, ce qui s'écrit: X = X modulo P',  et: Y = Y modulo P',
pour dire donc:  Théophile = Théophile modulo Sexe,  et: Angélique = Angélique modulo Sexe,
ce qui signifie donc que, si l'on se place du point de vue du sexe, Théophile n'est égal qu'à lui-même, et Angélique n'est égale qu'à elle-même.

Il y a une infinité de propriétés du point de vue desquels  X et Y sont différents, ce qui veut dire ne sont égaux chacun ou chacune qu'à lui-même ou elle-même.
Et maintenant aussi, il y a une infinité de points de vue desquels  X et Y sont égaux, ne doivent plus être différenciés, distingués, malgré leur infinité de différences!
Il ne s'agit surtout pas de gommer les différences, physiquement ou de quelque manière que ce soit, car la différence est normale, naturelle, universelle!
Il s'agit surtout de dire que malgré les différences, X et Y sont égaux de tel ou tel point de vue, et il y en a aussi une infinité

Le premier est par exemple que ce sont deux êtres humains, ou deux êtres angéliques, ou deux êtres divins, etc., ou deux êtres aimant Dieu, donc deux théophiles (car le mot "théophile" signignie "qui aime Dieu"). 
Dans tous les cas, ce sont deux êtres,  ou deux choses, deux éléments de l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses et de tous les êtres (c'est sa définition scientifique en Science de l'Univers TOTAL).
Au pire donc, il y aura cette ultime propriété commune d'être deux choses ou deux éléments de l'Univers TOTAL, la définition scientifique que nous donnons à présent au mot biblique DIEU.

La propriété commune qui égalise X et Y est alors la propriété P, et on écrit alors:  X  =  Y  modulo P, ou:  Théophile  =  Angélique  modulo P.
Par exemple donc:  Théophile  =  Angélique  modulo Humain, pour dire donc que Théophile et Angélique, malgré leurs différences, sont deux humains,  donc sont égaux de ce point de vue.
Il y a ainsi une égalité pour toute propriété commune P que possède X et Y. Il en existe en général une infinité. Mais au pire, si l'on ne trouve aucune propriété commune P évidente, il restera toujours la propriété commune d'être deux choses, deux éléments de l'Univers TOTAL. Quand il s'agit de cette ultime propriété unificatrice, égalisatrice, il n'est pas nécessaire de la préciser en disant donc:
X  =  Y 
modulo Chose,  mais on dit simplement: X = Y, ou:  X ER Y,  le mot ER étant un mot technique pour dire le verbe "ETRE", donc "X ER Y" se lit en français:  "X EST Y".
Egalité ultime que nous appelons la Loi du XERY, ou Loi de l'Equivalence universelle, la Loi de l'Union, de l'Unité.
C'est en langage scientifique la définition de l'Amour Divin, quand par exemple la Bible dit que "Dieu est Amour" (1 Jean 4: 8).

Loi du XERY, Loi de l'Amour

En ce sens, même le Diable, qui incarne la Négation de Dieu, c'est-à-dire la Négation de l'Univers TOTAL (ce qui est la définition universelle de la notion de Diable),  oui même lui est égal à Dieu, au sens de cette égalité ultime entre toutes les choses, l'égalité minimale garantie, quoi qu'il arrive. On ne peut pas empêcher que même un être ou une chose qui nie Dieu,  autrement dit qui entend se couper de l'Univers TOTAL, se déconnecter de l'Ensemble, du Grand TOUT, est malgré tout dans ce Grand TOUT, l'Ensemble de toutes les choses donc, que nous appelons donc l'Univers TOTAL, et notons U. Numériquement parlant, c'est la définition absolue du nombre UN, noté alors 1Toute chose est un élément de l'Univers TOTAL, U, vérité fondamentale, qui découle de la définition de l'Univers TOTAL, que nous appelons le Théorème de l'Existence ou la Loi de la Réalité TOTALE, qui s'exprime techniquement ainsi:

Théorème de l'Existence, Loi de la Réalité TOTALE

Même donc les choses qui nient le Grand TOUT, qui incarnent la Négation du TOUT, et donc qui se déconnectent du TOUT par cette Négation, sont dans ce TOUT, qu'elles le veuillent ou non, car cela ne peut pas être autrement, la Loi du TOUT l'emporte sur leur négation, sur leur négativité.  Autrement dit, l'Union sera toujours plus forte que toutes les forces de séparation, car, qu'elles le veuillent ou non, elles sont des éléments du TOUT et dépendent de lui! Elles incarnent alors le paradoxe, les choses qui scient la branche de l'Arbre qu'est le TOUT sur laquelles elles sont assises. Elles sont dans ce TOUT comme choses incarnant les non-choses, ou comme êtres incarnant les non-êtres, ou comme entités incarnant les non-entités. C'est la définition de la notion de choses négatives, d'êtres négatifs, ou d'entités négatives.

Ces incarnations de la Négation sont ce que dans le langage biblique on appelle les démons, les contraires des anges ou des angéliques donc.  Ou, ce qui revient au même, ce sont des anges négatifs. Leur lieu d'existence est la partie de l'Univers TOTAL où il est nié, que nous appelons l'Univers de Négation ou Onivers. C'est ce qu'on appelle couramment l'Enfer ou Astral selon certains milieux spirituels. Voici comment celui-ci est vu dans le contexte de l'Univers TOTAL:

Univers TOTAL

La zone la plus noire représente le domaine de la plus grande Négation, des entités les plus négatives, les plus coupées du Divin, tout en étant toujours dans le Divin, l'Ensemble, comme expliqué plus haut. Dans le langage de la Genèse (voir Genèse chapitres 2 et 3), la Négation de l'Univers TOTAL est ce qu'on appelle le fruit défendu. Manger de ce fruit fait basculer dans une réalité inversée, l'Univers de Négation ou Univers Négatif ou Onivers, le Négatif donc de l'Univers TOTAL. Et voici comment on voit les choses de l'intérieur de cet Univers de Négatif:

Onivers TOTAL

Dans l'Univers Négatif, c'est Dieu l'Univers TOTAL,  qui est nié donc, qui devient un Point blanc, un point de Lumière difficile à trouver, et appelé l'Arbre de Vie dans le langage de la Genèse. Etre donc dans l'Univers TOTAL, le vrai Paradigme, le Paradis,  c'est être dans l'Univers associé à l'Arbre de Vie. On consomme alors l'Arbre de Vie, qui représente tous les arbres du Jardin, sauf justement l'arbre de Négation qui est interdit. Mais comme Dieu le dt dans la Genèse, si l'on fait le choix de l'Arbre de la Négation, le fruit défendu donc, l'Arbre de Mort, on bascule dans l'Univers de Négation, l'Univers Négatif, et on perd donc l'Arbre de Vie (Genèse 3: 1-24).

Monde de Négation des Harari

Si l'on veut alors revenir à la Source, le Paradigme Perdu, le Paradis perdu, il ne faut surtout pas écouter alors les Yuval Noah Harari et leurs discours de serpents et progénitures du Serpent d'Eden, leurs discours éminemment de Négatiion! En effet, non seulement ils nient Dieu comme tout vrai démon né humain, mais ils affirment que Dieu est juste la création de l'humain, que l'être humain n'a ni âme, ni conscience, ni libre-arbitre, etc., mais n'est qu'un animal piratable! En fait, il dresse son propre portrait d'humain sans âme, complètement coupé du divin, et devenu uniquement un robot biologique. Il dresse son portait de théophobe donc, oui "qui hait Dieu". Cela ne l'empêche pas, lui et les démons nés humains comme lui, ces transhumanistes et démiurges, de se prendre pour des "dieux", créateurs d'humains 2.0, l'humain 1.0 (il parle de ceux de son espèce sans âme, entendons-nous bien, vous n'êtes pas obligés de vous sentir concernés par son portrait de progéniture de dinosaure, de serpent d'Eden) étant donc les robots biologiques de son espèce.

Pour le dire autrement, c'est bien parce que l'humain, l'homme et la femme, qui à l'origine est à l'image de Dieu  (Genèse chapitre 1: 26, 27), et vivant dans l'Univers d'Affirmation, que nous appelons aussi Univers d'Alternation, ce qui veut dire simplement un monde connecté à Dieu l'Univers TOTAL, a commis l'erreur d'écouter le Serpent l'esprit de Négation, de Mensonge, de Désinformation, qu'il est tombé dans l'Univers Négatif, l'Univers des êtres déchus. Les vrais humains, autrement dit l'espèce humaine de la grande famille des anges ou êtres divins, sont alors progressivement vampirisés par les êtres du Néant, de l'Enfer, déconnectés de Dieu depuis des éons, des éternités. Car eux aussi à l'orgine étaient des anges aussi, mais déchus, car ayant consommé à leur manière le fruit de la Négation, et donc sont tombés dans l'Onivers, où ils ont été vampirisés, et deviennent à leur tour des vampires, se nourrissant de l'énergie divine des êtres plus divins, et ainsi de suite.

Et l'énergie en question, c'est tout simplement l'INFORMATION, oui le numérique, car tout est numérique dans l'Univers TOTAL, tout est fondamentalemet de l'information.  L'information est  l'énergie au sens le plus universel, et nous l'appelons l'unergie, comme "énergie universelle".  C'est ce que depuis Genèse 1: 2 la Bible appelle l'Esprit de Dieu ou Esprit Saint, qui EST TOUT et qui FAIT TOUT. La négation de cette énergie universelle, l'information donc,  est l'information négative, et cette notion regroupe toutes les notions comme la désinformation ou mensonge, l'absence d'information ou mésinformation, ou le déficit d'information, etc.

Toutes les formes d'information négative, sont donc une notion universelle d'énergie négative, que nous appelons onergie en Science de l'Univers TOTAL. Les êtres plus ou moins déconnectés de Dieu l'Univers TOTAL, l'Unergie lui-même, sont dans un état plus ou moins prononcé d'onergie, ou d'énergie négative. Il s'agit d'un état inexistentiel, que nous qualifions de mortal, par opposition à vital ou existentiel. Pour exister ou vivre, ce qui signifie avoir une existence positive, une vie positive, un être plus déconnecté, plus négatif donc, vampirise l'énergie positive, existentielle, vitale, de ceux qui ont plus d'énergie positive que lui. Sa victime récupère alors l'énergie négative, le déficit énergétique, le déficit de vie, d'existence, de bien-être, etc. C'est cela le principe du vampirisme énergétique:

Vampire énergétique

Comprendre ceci est fondamental pour comprendre notre monde et tout ce qui s'y passe. Un(e) vampire énergétique n'a pas nécessairement un aspect démoniaque, mais peut avoir une apparence tout ce qu'il y a d'humain, mais un humain ou une humaine déconnecté(e) de la Source, ou déficitaire en unergie.

Vampirisme énergétique, psychique 2

Et souvent aussi, parce que l'être déficitaire en unergie, la femme de droite sur l'image ci-dessus, a été lui-même ou elle-même vampirisé par plus déficitaire que lui ou elle, et ainsi de suite.
Et en présence d'une personne plus unergétique qu'elle (c'est-à-dire ayant plus d'unergie ou énergie positive ou plus constituée d'information qu'elle), 
ou moins onergétique qu'elle (c'est-à-dire ayant moins d'onergie qu'elle ou moins d'énergie négative, ou moins constituée d'information négative qu'elle),
la victime vampirisée, la femme de gauche donc, et ayant récupéré une part du mal-être de la vampire à droite, qui peut même passer pour une amie lui disant par exemple:
"arrête de te plaindre, et va faire un peu de sport ou manger un truc bio, ça te fera du bien...", oui la pauvre victime donc, ignorant que ses problèmes peuvent venir de personnes de confiance qui la vampirisent,
récupèrera plus d'unergie près d'une personne plus positive. Soit automatiquement et inconsciemment, sans consentement de celle-ci, et dans ce cas c'est du vampirisme inconscient, et c'est la nouvelle victime qui aura un petit mal-être sans forcément comprendre la cause. La deuxième victime aura été vampirisée en fait par la femme de droite sur l'image, par le mécanisme du vampirisme que nous qualifions de triangulaire, parce que cela met en oeuvre trois êtres: le plus onergétique du triangle, appelé le mortalis ou démon, le plus unergétique du triangle, appelé le vitalis ou ange, et l'intermédiaire, qui est ange pour le plus démoniaque, et démon pour le plus angélique.

Vampirisme énergétique: mortalis et vitalis

Ainsi va la "vie" ou la "mort" dans un enfer ou onivers ou univers de Négation ou monde de Négation.  Tout est une affaire de transfert d'unergie (énergie positive ou information positive) ou d'onergie (énergie négative ou information négative. Dans le cas de transfert il y a forcément vampirisme, un être prend de l'unergie donc du bien-être au détriment d'un autre, tandis que celui-ci perd de l'unergie donc reçoit de l'onergie donc du mal-être, au profit de l'autre. Quand il n'y a pas de vampirisme, alors c'est qu'il s'agit d'échange d'unergie ou d'onergie. 

Les êtres onergétiques de même niveau ou à peu près s'échangent de l'onergie, quand ils n'ont pas une victime unergétique à vampiriser tous les deux et prendre de son bien-être et lui refiler leur mal-être. Cela signifie alors qu'en présence de proie à vampiriser, ils se font du mal mutuellement, en tentant de se vampiriser mutuellement. Tels deux prédateurs qui s'entredéchirent à mort, ou deux camps qui se font la guerre et s'entretuent.

Mais les êtres unergétiques de même niveau ou à peu près, s'échangent de l'unergie  dans leur relation mutuelle, quand il n'y a pas de vampire ou un être onergétique pour vampiriser l'un ou l'autre ou les deux, introduisant un déséquilibre entre eux. Cela veut dire alors que les deux êtres unergétiques se font du bien mutuellement, personne ne perd de l'unergie au détriment de l'autre, auquel cas il ne s'agit plus d'échange mais de transfert, et alors il y a vampirisme de l'un par l'autre.

Dans un monde ou un groupe où il n'y a que des êtres unergétiques, des anges donc, tout n'est qu'échange d'unergie, ce qui se traduit par un échange de services. C'est ce que nous appelons un monde de services, ce que sont les mondes positifs, divins, les vrais mondes, les paradis, pour le dire en langage biblique. Les êtres sont différents, ce qui est indispensable pour la diversité, notamment la diversité des natures, la diversité des rôles, des compétences, et donc la diversité des services. Et le Grand TOUT, l'Univers TOTAL, l'Etre TOTAL, Dieu donc, est la Nature TOTALE, le Rôle TOTAL, la Compétence TOTALE, le Service TOTAL, celui que tous les autres servent et qui sert tous les autres.  Sinon il serait l'Etre Vampirique, donc le Diable ou Démiurge, qui tire l'unergie de tous les autres, ne leur donnant que de l'onergie. Et sans retour d'unergie, l'Ensemble s'épuise graduellement, et aussi le modèle vampirique se reproduit à tous les niveaux, selon une logique fractale. 

C'est ainsi que cela se passe dans un onivers, comme le nôtre, qui, laissé à lui-même, sans donc une injection d'unergie venant d'un système plus unergétique, évolue immanquablement vers la dégradation et la dégénérescence, le vieillissement, la mort ou la destruction, ce que dit en réalité la loi d'entropie de la thermodynamique dans un onivers.

Dans cet Univers Négatif ou Enfer, les choses sont par exemple comme ceci:

Empire du Mensonge, du Mal, de la Maladie et de la Mort

Même si donc un ensemble ou le système est globalement unergétique, il suffit d'une seule chose onergétique dans le système, pour faire l'effet d'un champignon vénéneux dans la corbeille de bons champignons, ou d'une goutte de poison violent dans tout un bon repas, et qui le rend non comestible ou finalement toxique. Un agent d'une seule source d'infection dans une population saine,  pour qu'au final tout le monde soit contaminé, si aucune mesure d'isolement, de confinement ou de quarantaine n'est prise à l'égard du champignon vénéneux, de la goutte poison ou de la source d'infection. Je ne suis pas en train de dire que le confinement de toute la population lors du Covid-19 a été la bonne mesure. C'est même tout le contraire! En effet, l'ironie de la situation est que ce sont les démons, créateurs de la maladie et incarnations de la maladie eux-mêmes, pour servir leurs agendas de démons, qui confinaient le monde, dans une logique de vampirisme du monde! Alors qu'en réalité, ce sont juste eux qu'il faut confiner dans une abîme profonde pour que le monde entier s'en porte à merveille (Apocalypse 20: 1-3, 7-10), soit définitivement guéri de tous ses maux (Apocalypse 21: 1-8).

Voilà aussi pourquoi dans la Genèse Dieu a interdit de toucher à l'Arbre de la Négation, l'Arbre du Serpent ou Arbre du Diable, qui est ainsi isolé et confiné. Mais dès qu'on touche à cet arbre, on a libéré le Serpent, c'est-à-dire  la Négation, et avec elle toutes les choses négatives. Le paradis ne peut alors que se transformer en enfer, le processus de la transformation ayant été enclenché.  Et la solution, à la fin, sera d'enchaîner le Serpent ou le Dragon libéré, de le confiner, de le mettre définitivement hors d'état de nuire (Apocalypse 20: 1-3, 7-10), et de prendre de nouveau les précautions pour que l'Arbre du Serpent ou Arbre de Négation ne soit plus touché. 

Voir aussi...

Cliquez ici pour revenir au début de la page.